Anda di halaman 1dari 1

PARTI OUVRIER INDEPENDANT

148 rue de frémur 49000 – ANGERS


02.41.44.29.82
poi49@neuf.fr

APPEL A L’UNITE CONTRE LA FERMETURE DU COLLEGE JEAN VILAR

En seulement trois semaines, 168 travailleurs, jeunes, habitants de la Roseraie et


parents d’élèves ont signé l’appel du POI pour dire NON à la fermeture du collège
Jean Vilar envisagée par le Conseil Général et l’Inspection Académique.
Le Jeudi 27 novembre, 100 parents d’élèves, enseignants et habitants de la
Roseraie se sont réunis au centre Jean Vilar, réunis par la même volonté
d’empêcher cette fermeture.
Pour tous, cette décision programmée par le Conseil Général et l’Inspection
Académique, est inacceptable.
Pour tous, le scandale est là : alors que l’on trouve des milliards d’euros pour
renflouer les banquiers et les spéculateurs, on fermerait un collège pour réaliser
des économies.
On dégraderait encore davantage les conditions d’existence des familles de la
Roseraie déjà fortement touchées par les effets de la crise : hausse du chômage,
baisse des revenus, hausses des loyers liées à la rénovation du quartier…
Et, à coup sûr, on en profiterait encore pour liquider des postes d’enseignants, de
surveillants et d’agents de l’Education Nationale !
Pour le Parti Ouvrier Indépendant, il ne doit exister aucun obstacle à la réalisation
de l’unité contre la fermeture du collège Jean Vilar.
Alors même qu’une forte mobilisation est déjà engagée, que l’adjoint au Maire
chargé de l’enseignement a assuré que Monsieur Antonini était opposé à la
fermeture, le maintien du collège peut être obtenu !
Nous nous adressons à tous ceux qui veulent mener cette campagne.
Nous nous adressons aux élus, au maire d’Angers, au député de la circonscription,
au conseiller Général du canton, aux Partis politiques, aux organisations syndicales,
aux associations, aux militants et aux citoyens pour leur dire :
N’est-il pas temps de réaliser les conditions d’une manifestation unitaire
contre la fermeture du collège Jean Vilar en direction du Conseil Général et de
l’Inspection Académique ?
N’est-il pas temps de réaliser l’unité sur cette question en conformité avec les
intérêts de la population ?
Il est certain qu’une telle unité, si elle devait se réaliser, empêcherait réellement
Monsieur Béchu et l’Inspection Académique de mener à bien leur projet.
UNITE POUR LE MAINTIEN DU COLLEGE JEAN VILAR !
Pour signer cet appel : poi49@neuf.fr