Anda di halaman 1dari 1

ALDOUS HUXLEY

1894-1963

1. [...] un livre sur l'avenir ne peut nous intéresser que si les prophéties ont l'apparence de choses dont la réalisation peut se

concevoir.

(Le meilleur des mondes (Préface), trad. Jules Castier , p.12, Livre de poche, n°346|347)

2. Les plus grands triomphes, en matière de propagande, ont été accomplis, non pas en faisant quelque chose, mais en s'abstenant

de faire. Grande est la vérité, mais plus grand encore du point de vue pratique, est le silence au sujet de la vérité.

(Le meilleur des mondes (Préface), trad. Jules Castier, p.19, Livre de poche, n°346|347)

3. À mesure que diminue la liberté économique et politique, la liberté sexuelle a tendance à s'accroître en compensation.

(Le meilleur des mondes, trad. Jules Castier , p.23, Livre de poche, n°346|347)

4. Car les détails, comme chacun le sait, conduisent à la vertu et au bonheur; les généralités sont, au point de vue intellectuel,

des maux inévitables. Ce ne sont pas les philosophes, mais bien ceux qui s'adonnent au bois découpé et aux collections de

timbres, qui constituent l'armature de la société.

(Le meilleur des mondes, trad. Jules Castier , p.30, Livre de poche, n°346|347)

5. Et c'est là [...] qu'est le secret du bonheur et de la vertu, aimer ce qu'on est obligé de faire. Tel est le but de tout

conditionnement : faire aimer aux gens la destination sociale à laquelle ils ne peuvent échapper.

(Le meilleur des mondes, trad. Jules Castier , p.49, Livre de poche, n°346|347)

6. Ce que l'homme a uni, la nature est impuissante à le séparer.

(Le meilleur des mondes, trad. Jules Castier , p.57, Livre de poche, n°346|347)

7. Les mots peuvent ressembler aux rayons X, si l'on s'en sert convenablement, ils transpercent n'importe quoi. On lit, et l'on est

transpercé.

(Le meilleur des mondes, trad. Jules Castier , p.131, Livre de poche, n°346|347)

8. [...] la clôture courrait, irrésistiblement en ligne droite, symbole géométrique du dessein humain triomphant.

(Le meilleur des mondes, trad. Jules Castier , p.185, Livre de poche, n°346|347)

9. [...] l'attention tremblante de l'extrême vieillesse.

(Le meilleur des mondes, trad. Jules Castier , p.193, Livre de poche, n°346|347)

10. L'une des fonctions principales d'un ami consiste à subir (sous une forme plus douce, et symbolique) les châtiments que nous
désirerions, sans le pouvoir, infliger à nos ennemis.

(Le meilleur des mondes, trad. Jules Castier , p.303, Livre de poche, n°346|347)

11. Le bonheur est un maître exigeant, - surtout le bonheur d'autrui.


(Le meilleur des mondes, trad. Jules Castier , p.381, Livre de poche, n°346|347)

12. On croit les choses parce qu'on a été conditionné à les croire. L'art de trouver de mauvaises raisons à ce que l'on croit en vertu
d'autres mauvaises raisons, c'est cela, la philosophie.

(Le meilleur des mondes, trad. Jules Castier , p.394, Livre de poche, n°346|347)

13. Mais qui dit chasteté, dit passion ; qui dit chasteté, dit neurasthénie. Et la passion et la neurasthénie, c'est l'instabilité. Et
l'instabilité, c'est la fin de la civilisation. On ne peut avoir une civilisation durable sans une bonne quantité de vices aimables.

(Le meilleur des mondes, trad. Jules Castier , p.397, Livre de poche, n°346|347)