Anda di halaman 1dari 5

COMPORTEMENT DU CONSOMMATEUR

Travail réalisé par :


 Mr. Bendahmane
Amine

Professeur :
Pr. N. AMINE

DCESS –MARKETING ET COMMERCE INTERNATIONAL

2009- 2010
Plan
Introduction

1.1 Une vue globale du rôle de la culture

Un survol des origines des normes et des


2 valeurs socioculturelles

3 Les fonctions de la culture

4 Le processus de socialisation

La nécessité de l’acculturation
5

Les six dimensions d’une culture


6

Les principales étapes pour un marketing


efficace dans les cultures étrangères
4
7

Conclusion

Introduction
La culture constitue l’élément le plus vaste et le plus englobant de
l’environnement d’un consommateur. Elle est intégrée à sa personnalité par le
processus de socialisation. De toutes des influences environnementales
s’exerçant sur les décisions de consommation, c’est celle qui passe la plus
inaperçue. La culture résulte de la sagesse collective et de modes de
comportement institutionnalisés, lesquels sont appris tôt dans l’enfance, adoptés,
puis rarement remis en question. Ces modes de comportement représentent les
normes et les valeurs socioculturelles.

On peu considérer que la culture remplit quatre grandes fonctions :

1) Établir des règles de conduite ;


2) Établir des critères de réussite ;
3) Établir des façons d’interpréter les données de l’environnement et les
signes interpersonnels ;
4) Donnes accès à des modes de résolution de problèmes récurrents.

Ces fonctions de la culture contribuent à réduire l’incertitude ou à augmenter


la prévisibilité d’un comportement, ce qui aide une société à survivre, à évoluer
et à prospérer.

Alors que la socialisation est le processus par lequel on fait l’apprentissage de


sa propre culture, l’acculturation est le processus par lequel on adapte les
normes et les valeurs d’une culture différente de la sienne. Le fait de vivre dans
une culture étrangère peut engendrer du stress et causer une « fatigue

4
culturelle », jusqu’à ce que la personne se soit suffisamment acculturée pour
éviter de commettre des erreurs culturelles.

Pour comprendre les consommateurs appartenant à des cultures étrangères, les


gestionnaires ont besoin d’un cadre d’analyse, leur permettant de cerner les
problèmes de marketing interculturels. Comme point de départ, on suggère aux
gestionnaires d’identifier et d’évaluer les implications, pour le marketing,
d’importantes différences interculturelles relativement à six dimensions
culturelles :

1) Les valeurs ;
2) Les idées ;
3) Les attitudes ;
4) Les traditions ;
5) Les artefacts ;
6) Les symboles.
Utilisant ce cadre d’analyse pour comprendre une culture étrangère, le
spécialiste de marketing doit accomplir, lors de la planification et du lancement
d’un programme de marketing destiné au marché étranger, quatre taches
distinctes :

1) S’assurer que le produit est compatible avec les principales valeurs du


groupe culturel cible ;
2) Étudier les modes d’achat et d’utilisation typiques ainsi que les modes de
prise de décision des consommateurs visés pour ce type de produit ;
3) Déterminer les structures de marketing appropriées au produit ;
4) Utiliser les symboles adéquats pour communiquer avec le groupe culturel
cible.

Ces quatre taches englobent la plupart des activités que doit accomplir un
spécialiste de marketing marocain dans une culture étrangère. Mais elles
constituent seulement des lignes de conduite et ne dispensent pas de travailler en
étroite collaboration avec des personnes qui connaissent bien les consommateurs
et la culture du marché étranger.

4
4