Anda di halaman 1dari 3

TORSION SIMPLE 

Objectifs :
­ Vérifier la résistance d’un composant sollicité à la Torsion Simple ;
­ Dimensionner un composant sollicité à la Torsion Simple.

1 – D EFINITION
Une poutre est sollicitée à la torsion simple lorsqu'elle est soumise, à ses deux extrémités, à deux
moments opposés portés par la ligne moyenne.
La poutre est supposée cylindrique de section circulaire constante.
2 – EXPERIENCE
Support 
Encastrement 

Une éprouvette cylindrique encastrée sur un Eprouvette 
support fixe d'une extrémité. A l'autre extrémité
est encastré une poulie sur la quelle s'exerce un
moment de torsion
Mt = F x D
Ce dispositif permet de mesurer aussi l'angle Encastrement 

de torsion a dont tournent, l'une par rapport à



Poulie de 
l'autre, les sections extrêmes de l'éprouvette. Diamètre D 
Pivot 

2‐1 CONSTATATION (S)



Si on trace la génératrice M1 M2 et on fait croître
progressivement Mt on constate que cette
génératrice se déforme suivant une hélice M1 M'2. M2 

La section droite (S) tourne d'un angle a autour


M1 a X 
de l'axe xx', la valeur de a est proportionnelle à la
distance x : Z  M'2 


........... (1) 

Le coefficient de proportionnalité q est appelé angle unitaire de torsion en rad/mm


2‐2 D IAGRAMME DE L'ESSAI F OURNIT PAR CE D ISPOSITIF
Interprétation du diagramme:
La droite OA montre que l'angle de torsion a est M t (en Nm) 
proportionnel au moment de torsion. (Zone de B
M tr 
déformations élastiques)
M te  A 
A partir du Mte (moment de torsion correspondant à la
limite élastique à la torsion) les déformations croissent
rapidement. (Zone de déformation permanentes ou zone
plastique)
A partir du point B (Zone de rupture) la déformation est
très importante (plusieurs tours) jusqu'à avoir rupture de a (°) 

l'éprouvette ae a r 
Labo Mécanique de  KORBA  Page 1 / 3  Prof M r  Ben abdallâh Marouan
TORSION SIMPLE 
3 – E TUDE DES CONTRAINTES

Y  Tronçon A 
Considérons le tronçon (A) de la poutre. Tronçon B 
L'équilibre de ce tronçon implique que les efforts de
cohésion se réduisent à un moment Mt . x Ds 
m
Au point m, l'effort élémentaire df, relatif à df  X

l’élément. Ds est dans le plan de la section (8) et

perpendiculaire au rayon Gm= r

(2)
Le rapport t =........ est la contrainte tangentielle au point m.
.
4‐ R ELATION CONTRAINTE D EFORMATION :
On démontre que la contrainte de torsion en un point m d’une section est proportionnelle à la
distance l du point m à l’axe de cylindre et l’angle unitaire de torsion q
(3)
t =.........
G étant le module d’élasticité transversal (module de coulomb)
La contrainte t est maximale pour r = R

(4) 
tMaxi = . . . . . . . .
5‐ R ELATION COUPLE DE TORSION CONTRAINTE :
Les relations (2) et (3) nous permettant d’écrire : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ..
Multiplions les deux membres de l’équation par r Þ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
....................................................................................................

On obtient la relation Mt  = . . . . . . . . . . . . (5)

Avec Io / R : . . . . . . . . . . . . . . . . . .
On utilisant (4) et (5), on établit tMaxi = . . . . . . . . . . . (6)
...............................

(4)
6‐ CONDITION DE RESISTANCE : tMaxi £ ......

tpétant la contrainte tangentielle pratique ou la résistance pratique au glissement Rpg avec Rpg = . . . . . . . .

Reg: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . s: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ;

Labo Mécanique de  KORBA  Page 2 / 3  Prof M r  Ben abdallâh Marouan 


TORSION SIMPLE 
7‐ CONDITION DE RIGIDITE :
Pour certains arbres de transmission on doit limiter les déformations de torsion pour assurer
une rigidité convenable, on impose alors une limite a l’angle unitaire de torsion θ ≤ θ limite
Moment quadratique polaire des surfaces remarquables

Surface

Moment quadratique Polaire Io p d4 / 32 p (D4 – d4) / 32


8‐ A PPLICATION : Barre de Tension
La barre de torsion est utilisée comme ressort pour assurer
la suspension élastique d'une roue de voiture.
La barre est fixée au support au point A, à l'autre extrémité
au point B est reliée au levier relié à la roue.
La force F exercée par la roue sur le levier est 4000 N.
La longueur du levier (distance OB) est de 300 mm.
La barre est en acier (prendre pour résistance pratique au
glissement Rpg= 350 N/mm 2), la longueur de la barre L= 750 mm.
On donne le module d'élasticité transversale G= 80 000 N/mm 2.
1‐ Calculer le couple de torsion appliquée sur la barre de torsion.
......................................................................................................................
......................................................................................................................
2‐ Calculer à la torsion le diamètre minimal de la barre de torsion.
......................................................................................................................
......................................................................................................................
......................................................................................................................
......................................................................................................................
......................................................................................................................
3‐ Calculer la déviation angulaire a entre les sections extrêmes de la barre.
......................................................................................................................
......................................................................................................................
......................................................................................................................
......................................................................................................................
......................................................................................................................

Labo Mécanique de  KORBA  Page 3 / 3  Prof M r  Ben abdallâh Marouan