Anda di halaman 1dari 137

Annuaire de

L’ÉCOLE
POLYTECHNIQUE
BACCALAURÉAT
EN INGÉNIERIE

Édition 2008-2009

Campus de l’Université de Montréal


Case postale 6079, Succursale Centre-ville
Montréal (Québec) H3C 3A7

Téléphone : (514) 340-4724


Télécopieur: (514) 340-5836, (514) 340-4169
Courriel : registraire@polymtl.ca
Site internet : www.polymtl.ca

DÉPÔT LÉGAL - 2e TRIMESTRE 2008


BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DU QUÉBEC
BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DU CANADA

Version du 28 août 2008


QU’EST-CE QUE LE GÉNIE ?

«Le génie est une profession qui cherche à exploiter et à créer des systèmes,
des procédés, des ouvrages et des produits nouveaux et améliorés qui soient
sécuritaires, économiques et qui respectent l'environnement, et à servir les be-
soins de l’être humain tels qu’ils sont exprimés par la communauté, les gouver-
nements et l’industrie...

Le rôle principal de l'ingénieur est la conception, qui fait appel à l’ingéniosité, à


l’imagination, aux connaissances, à la compétence, à la discipline et au juge-
ment appuyés par l’expérience.»1

QUELS SONT LES OBJECTIFS DE


FORMATION EN INGÉNIERIE ?

«La formation de l’ingénieur s'appuie sur l’acquisition de connaissances scienti-


fiques et techniques très solides, sur le développement de compétences profes-
sionnelles et sur la sensibilisation aux responsabilités de la profession.
Les enseignements au baccalauréat à l'École visent à former des diplômés qui :
1. connaissent
• les mathématiques, les sciences fondamentales et les sciences appli-
quées
• les règles d'éthique, de la santé et de la sécurité, les lois et règlements de
la profession, le rôle de l'ingénieur dans la société
• les concepts de développement durable et de gestion environnementale
• les sujets contemporains relatifs aux sciences humaines et sociales
2. sont capables de
• concevoir des systèmes d'ingénierie en utilisant les techniques et les outils
les plus récents
• gérer des projets d'ingénierie
• concevoir, réaliser et analyser des essais expérimentaux
• analyser et gérer des systèmes complexes caractérisés par l'ambiguïté et
l'incertitude, résoudre des problèmes ouverts
• innover, entreprendre de nouveaux projets
• communiquer efficacement
3. sont des personnes
• autonomes, qui savent travailler en équipe
• qui sont conscientes de la nécessité de parfaire leur formation durant toute
leur carrière
• ouvertes sur les autres professions et les autres cultures.»2

1 Adapté de : La recherche en génie dans les universités canadiennes, Académie


canadienne du génie.
2 Conseil académique, École Polytechnique
4
Table des matières
Notice historique et plan d'accès ................................................... 6 Centres et groupes de recherche .................................................. 41
Calendrier de l'année universitaire ...................................... 7 à 9 Associations................................................................................... 41
La profession d'ingénieur au Québec ............................................ 42
Administration et direction de l'École .......................................... 10 Renseignements pour les candidats étrangers ............................. 42
Corps enseignant ........................................................................ 11 Bourses et prêts aux étudiants de Polytechnique.......................... 43
Règlements des études du baccalauréat ............................... 21 Les programmes d'ingénierie..................................................... 45
Modalités d'application des règlements et autres informations ... 30
Règlements du certificat et du programme court en ingénierie ... 35 Description des cours ................................................................. 75
Dispositions financières relatives au baccalauréat ...................... 35 Cours particuliers ......................................................................... 129
Bibliothèque ................................................................................. 37 Cours préparatoires ..................................................................... 129
Service informatique .................................................................... 38 Stages.......................................................................................... 131
Le Service aux étudiants de Polytechnique ................................ 38 Équivalences entre anciens et nouveaux cours .......................... 133
Le Service de placement ............................................................. 40 Index des règlements et informations diverses ..................... 139
Politiques institutionnelles ............................................................ 41

TABLE DES PROGRAMMES D’INGÉNIERIE


GÉNIE BIOMÉDICAL ............................................................ 46 GÉNIE LOGICIEL ..................................................................... 60
• Technologies émergentes (12 cr.) ¾ Filière classique
• Génie clinique (12 cr.) • Bio-informatique (12 cr.)
¾ Multimédia (33 cr.)
GÉNIE CHIMIQUE ..................................................................... 47
¾ Filière classique GÉNIE DES MATÉRIAUX .............................................. 62
¾ Génie biomédical (33 cr.) • Biomatériaux (12 cr.)
¾ Génie biopharmaceutique (33 cr.) • Design et analyse (12 cr.)
¾ Plasturgie (33 cr.) • Microfabrication (12 cr.)
¾ Énergie et environnement (33 cr.) • Plasturgie (12 cr.)
¾ Agro-industrie * (33 cr.) • Procédés métallurgiques (12 cr.)

GÉNIE CIVIL ............................................................................. 50 GÉNIE MÉCANIQUE ................................................................. 64


• Ouvrages civils et construction (12 cr.) ¾ Filière classique
• Systèmes urbains et environnement (12 cr.) • Design et analyse (12 cr.)
• Énergie (12 cr.)
GÉNIE ÉLECTRIQUE ................................................................ 51 • Fabrication (12 cr.)
¾ Filière classique • Génie automobile * (14 cr.)
• Automation et systèmes (12 cr.) • Matériaux (12 cr.)
• Énergie électrique (12 cr.) • Mécanique du bâtiment (12 cr.)
• Informatique (12 cr.) • Technologies spatiales (12 cr.)
• Microélectronique (12 cr.) • Ingénierie CFAO * (12 cr.)
• Technologies spatiales (12 cr.) ¾ Aéronautique (40 cr.)
• Télécommunications (12 cr.) ¾ Génie biomédical (40 cr.)
¾ Avionique (29 cr.) ¾ Génie ferroviaire * (40 cr.)
¾ Énergie électrique (29 cr.) ¾ Mécatronique (40 cr.)
¾ Génie biomédical (29 cr.)
¾ Microélectronique (29 cr.) GÉNIE DES MINES .................................................................. 69
¾ Télécommunications (29 cr.) • Environnement (12 cr.)
¾ Signaux, images et formes * (30 cr.) • Ouvrages et construction (12 cr.)
¾ Systèmes énergétiques * (30 cr.)
GÉNIE PHYSIQUE .................................................................... 70
GÉNIE GÉOLOGIQUE ............................................................. 56 ¾ Filière classique
• Environnement (12 cr.) • Physique appliquée (12 cr.)
• Géotechnique (12 cr.) ¾ Génie biomédical (32 cr.)
¾ Génie photonique (32 cr.)
GÉNIE INDUSTRIEL ................................................................ 57 ¾ Micro et nanotechnologies (32 cr.)
• Ingénierie des services (12 cr.)
• Production à valeur ajoutée (12 cr.) ORIENTATIONS THÉMATIQUES .................................................. 72
• Santé et sécurité du travail (12 cr.) • Innovation technologique (12 cr.)
• Outils de gestion (12 cr.)
GÉNIE INFORMATIQUE ........................................................... 58 • Projets internationaux (12 cr.)
¾ Filière classique
• Multimédia (12 cr.) LE CERTIFICAT ET LE PROGRAMME COURT ..................... 74
• Réseautique (12 cr.) Note : les concentrations et orientations en italique, signalées par un asté-
¾ Génie biomédical (36 cr.) risque, sont réalisées lors d'un séjour d'études d’une année en France.
¾ Informatique embarquée (36 cr.)

5
Notice historique et plan d’accès
L'École des Sciences Appliquées aux Arts et à l'industrie est fondée à Mon- Il s'agissait au début d'un édifice de 46 000 mètres carrés de plancher. Le
tréal, en 1873 par MM. Urgel E. Archambault, Charles Pfister et l'honorable nombre croissant des étudiants depuis a nécessité un premier agrandisse-
Gédéon Ouimet. ment, en 1976, de 19 000 mètres carrés au centre de la cour intérieure, et un
Cette école est reconnue officiellement par le gouvernement provincial trois second de 5 000 mètres carrés sur les étages supérieurs à l'avant qui a été
ans plus tard, et reçoit le nom d'École Polytechnique. Elle est d'abord an- complété à l'été 1989.
nexée à la Faculté des Arts de l'Université Laval en 1887 et incorporée en Un second agrandissement de 30 000 mètres carrés a été terminé à l’été
1895.
2005 ; ces nouveaux bâtiments, les pavillons Lassonde, ont permis le rapa-
L'École occupe pendant plus de cinquante ans l'édifice de la rue Saint-Denis. triement de l’essentiel des activités de Polytechnique.
Commencé en 1902 et inauguré en 1905, on doit l'agrandir dès 1907 et à
plusieurs reprises par la suite, pour permettre l'aménagement de nouvelles Avis aux étudiants handicapés
salles de cours et de nouveaux laboratoires. En 1920, l'École Polytechnique Plus de 90 % des salles de cours et des laboratoires de l'École Polytechnique
est affiliée à l'Université de Montréal nouvellement fondée, et en 1923, se sont accessibles aux handicapés moteurs. Les personnes désireuses de
départit de la section d'Architecture qu'elle abritait depuis 1907. connaître les services prévus à leur intention sont invitées à rencontrer la
En 1955, Polytechnique obtient une nouvelle charte pour remplacer celle qui directrice des Services aux étudiants de Polytechnique.
avait été adoptée en 1895 et modifiée à maintes reprises par la suite. Le
projet de construction d'un nouvel édifice exigé par l'afflux croissant d'étu- Notes
Dans un souci de lisibilité et pour éviter d'alourdir le texte, la dénomination masculine
diants, rendait nécessaire en effet de mieux définir les pouvoirs et les attribu- est utilisée au sens générique.
tions de l'École.
L'immeuble actuel construit sur le campus de l'Université de Montréal est Le contenu de cet annuaire est donné sous réserve des modifications
occupé depuis l'automne 1958. qui peuvent y être apportées ultérieurement et qui sont imprévisibles au
moment de la publication. Les modifications éventuelles des règlements
ou de leurs modalités d'application seront portées à la connaissance des
étudiants et également mis à jour sur le site Internet de l'École.

6
ÉCOLE POLYTECHNIQUE DE MONTRÉAL BACCALAURÉAT et ÉTUDES SUPÉRIEURES

CALENDRIER DE L'ANNÉE UNIVERSITAIRE 2008-2009


AOÛT 2008 SEPTEMBRE 2008 OCTOBRE 2008 NOVEMBRE 2008
Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam
1 2 1 2 3L 4 5 6 1 2 3 4 1
3 4 5 6 7 8 9 7 8 9 10 11 12 13 5 6 7 8 9 10 11 2 3 4 5 6 7 8
10 11 12 13 14 15 16 14 15 16 17 18 19 20 12 13 14 15 16 17 18 9 10 11 12 13 14 15 Début et fin de trimestre

17 18 19 20 21 22 23 21 22 23 24 25 26 27 19 20 21 22 23 24 25 16 17 18 19 20 21 22
24 25 26 27 28 29 30 28 29 30 26 27 28 29 30 31 23 24 25 26 27 28 29 Période sans cours

31 30
DÉCEMBRE 2008 JANVIER 2009 FÉVRIER 2009 MARS 2009 Journée d'examen
Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam
1 2 3 4 5 6 1 2 3 1 2 3 4 5 6 7 1 2 3 4 5 6 7
7 8 9 10 11 12 13 4 5 6 7 8 9 10 8 9 10 11 12 13 14 8 9 10 11 12 13 14
Cours du lundi (M=mercredi,
14 15 16 17 18 19 20 11 12 13 14 15 16 17 15 16 17 18 19 20 21 15 16 17 18 19 20 21 L J = jeudi, V=vendredi)
21 22 23 24 25 26 27 18 19 20 21 22 23 24 22 23 24 25 26 27 28 22 23 24 25 26 27 28
28 29 30 31 25 26 27 28 29 30 31 29 30 31
Présentation des projets de fin
d'études et des projets
intégrateurs (baccalauréat)
AVRIL 2009 MAI 2009 JUIN 2009 JUILLET 2009
Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam
Accueil et distribution des
1 2 3 4 1 2 1 2 3 4 5 6 1 2 3 4
horaires aux nouveaux étudiants
5 6 7 8 9 10 11 3 4 5 6 7 8 9 7 8 9 10 11 12 13 5 6 7 8 9 10 11 du baccalauréat

12 13 14 15L 16V 17 18 10 11 12 13 14 15 16 14 15 16 17 18 19 20 12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25 17 18 19 20 21 22 23 21 22 23 24 25 26 27 19 20 21 22 23 24 25 Journée des nouveaux étudiants
du baccalauréat. Il n'y a pas de
26 27 28 29 30 24 25 26 27 28 29 30 28 29 30 26 27 28 29 30 31 cours ce jour là.

31
AOÛT 2009 SESSION D'ÉTÉ INTENSIVE Accueil des nouveaux étudiants
Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam des cycles supérieurs
MAI 2009 JUIN 2009
1 Dim Lun Mar Mer Jeu VenSam Dim Lun Mar Mer Jeu VenSam
2 3 4 5 6 7 8 1 2 1 2 3 4 5 6 6 Journée de commémoration
du 6 décembre 1989
9 10 11 12 13 14 15 3 4 5 6 7 8 9 7 8 9 10 11 12 13
16 17 18 19 20 21 22 10 11 12 13 14 15 16 14 15 16 17 18 19 20
23 24 25 26 27 28 29 17 18 19 20 21 22 23 21 22 23 24 25 26 27
30 31 24 25 26 27 28 29 30 28 29 30
Début des cours de l'au-
tomne 2009 (à confirmer)
31
CALENDRIER DÉTAILLÉ DE L’ANNÉE 2008-2009 BACCALAURÉAT
DATE ÉVÉNEMENT TRIMESTRE CONCERNÉ
14 juillet Dernier jour pour soumettre au registrariat toute demande de révision d'examen.................................................. Hiver 2008
13 juil. au 13 août Période d’inscription (paiement de l’acompte des droits de scolarité). Dispositions financières 3.1 ............. Automne 2008
1er août Date limite pour déposer une demande d’admission à titre d’étudiant libre ....................................................... Automne 2008
13 août Dernier jour pour soumettre au registrariat toute demande de révision pour un examen ayant eu lieu en juin .......... Été 2008
Date de disponibilité des horaires personnels sur le site Internet ..................................................................... Automne 2008
14 août au 11 sept. Période de modifications du choix de cours pour les anciens (selon les modalités établies) ............................ Automne 2008
15 août au 11 sept. Choix de cours des étudiants libres par Internet ................................................................................................ Automne 2008
18 août Date limite pour le dépôt du projet de fin d’études # .................................................................................................... Été 2008
19 août Accueil des nouveaux étudiants. Premier groupe .............................................................................................. Automne 2008
20 août Accueil des nouveaux étudiants. Deuxième groupe........................................................................................... Automne 2008
21 août À 9h, accueil et intégration des nouveaux étudiants (P.I.N.E.P.) ....................................................................... Automne 2008
27 août Début des cours du jour et du soir (baccalauréat et cycles supérieurs) ........................................................ Automne 2008
28 août Journée d'accueil des nouveaux étudiants par les anciens. Les cours du jour et du soir sont suspendus . Automne 2008
1 septembre Fête du travail: congé universitaire..................................................................................................................... Automne 2008
2 septembre Date limite de remise des rapports de stage au service des stages et du placement................................................. Été 2008
2 et 3 septembre De 9h30 à 17h30, la Société de transport de Montréal sera sur place (entrée principale au 1er étage
des pavillons Mackay-Lassonde) pour la carte privilège (étudiants de 18 à 25 ans inscrits à plein temps)
2 au 5, 8 sept. De 10h à 19h, émission et validation de la carte d'identité (atrium au 3e étage, pavillons Mackay-Lassonde) .. Automne 2008
3 septembre Utilisation de l’horaire du lundi, le jour et le soir ......................................................................................... Automne 2008
11 septembre Date limite de remboursement complet des droits de scolarité pour un abandon (complet) des
études (Dispositions financières, 4.2.1) ............................................................................................................. Automne 2008
11 septembre Dernier jour pour modifier le choix de cours par Internet (après cette date, un cours abandonné
sera facturé) ....................................................................................................................................................... Automne 2008
15 septembre Fin de la période d’admission des nouveaux étudiants en provenance de l'étranger .............................................. Hiver 2009
19 septembre Dernier jour pour soumettre au registrariat toute demande de révision pour un examen ayant eu lieu en août ......... Été 2008
15 au 22 sept. Période d'examens différés ........................................................................................................................................ Été 2008
25 septembre Date limite de remboursement partiel des droits de scolarité pour un abandon (complet) des études
(Dispositions financières 4.2.2) : après cette date, tous les droits sont exigibles .............................................. Automne 2008
Date limite d'enregistrement du projet de fin d’études auprès du département # ............................................. Automne 2008
30 septembre Date limite d’inscription aux stages en entreprise .............................................................................................. Automne 2008
Octobre Période de demande des bourses CRSNG et FQRNT pour les étudiants intéressés à poursuivre en maîtrise ou doctorat.
9 octobre Dernier jour pour l'abandon d’un cours (sans mention d’échec, avec facturation) ....................................... Automne 2008
Date limite d'inscription et de désinscription (sans facturation) pour le projet de fin d’études # ....................... .Automne 2008
13 au 17 octobre Période de relâche .......................................................................................................................................... Automne 2008
16 au 30 octobre Période de proposition de choix de cours (par Internet) pour les anciens étudiants ................................................ Hiver 2009
1er novembre Fin de la période d'admission des nouveaux étudiants en provenance du Canada ................................................ Hiver 2009
15 novembre Dernier jour pour payer le solde des droits de scolarité et des droits divers ...................................................... Automne 2008
20 nov. au 18 déc. Période d’inscription (paiement de l’acompte des droits de scolarité). Dispositions financières 3.1 ..................... Hiver 2009
1er décembre Date limite pour déposer une demande d’admission à titre d’étudiant libre ............................................................. Hiver 2009
4 décembre Fin des cours
Date limite de remise du projet de fin d'études # ................................................................................................ Automne 2008
5 décembre Présentation orale des projets. Compétition de design. ..................................................................................... Automne 2008
6 décembre Journée commémorative de la tragédie du 6 décembre 1989. Les activités pédagogiques sont suspendues.
8 au 22 décembre Période d'examens finaux. .............................................................................................................................. Automne 2008
12 décembre Date de disponibilité des horaires personnels sur le site Internet ........................................................................... Hiver 2009
14 au 22 déc. (à 12h) Première période de modifications du choix de cours par Internet (selon les modalités établies) ....................... Hiver 2009
5 au 20 janvier Deuxième période de modifications du choix de cours (par Internet) ...................................................................... Hiver 2009
Choix de cours des étudiants libres par Internet ...................................................................................................... Hiver 2009
6 janvier Dernier jour pour remettre les notes globales au registrariat ............................................................................. Automne 2008
Accueil des nouveaux étudiants. Accueil et intégration des nouveaux étudiants (P.I.N.E.P.) ................................. Hiver 2009
# Ceci ne s’applique qu’aux étudiants des programmes antérieurs à 2005 pour la dernière fois.

8
CALENDRIER DÉTAILLÉ DE L’ANNÉE 2008-2009 BACCALAURÉAT
DATE ÉVÉNEMENT TRIMESTRE CONCERNÉ
7 janvier Début des cours du jour et du soir (baccalauréat et cycles supérieurs) .............................................................. Hiver 2009
7,8,12,13 janvier De 13h à 19h, émission et validation de la carte d’identité (atrium au 3e étage, pavillons Mackay-Lassonde) .......................... Hiver 2009
12 janvier Disponibilité des bulletins sur le webétudiant ..................................................................................................... Automne 2008
15 janvier Date limite de remise des rapports de stage au service des stages .................................................................. Automne 2008
20 janvier Fin de la période d'admission des nouveaux étudiants en provenance de l’étranger ....................................... Automne 2009
Date limite de remboursement complet des droits de scolarité pour un abandon (complet) des
études (Dispositions financières 4.2.1) ................................................................................................................... Hiver 2009
20 janvier Dernier jour pour modifier le choix de cours par Internet (après cette date, un cours abandonné sera facturé).Hiver 2009
23 janvier Dernier jour pour soumettre au registrariat toute demande de révision d'examen............................................. Automne 2008
26 au 30 janvier Période d’examens différés ................................................................................................................................ Automne 2008
30 janvier Date limite d’inscription aux stages en entreprise .................................................................................................... Hiver 2009
3 février Date limite de remboursement partiel des droits de scolarité pour un abandon (complet) des études
(Dispositions financières 4.2.2) : après cette date, tous les droits sont exigibles .................................................... Hiver 2009
Date limite d'enregistrement du projet de fin d’études auprès du département # ................................................... Hiver 2009
17 février Dernier jour pour l'abandon d’un cours (sans mention d’échec, avec facturation) ............................................. Hiver 2009
Date limite d'inscription et de désinscription (sans facturation) pour le projet de fin d'études # ............................. Hiver 2009
1er mars Fin de la période d'admission des nouveaux étudiants en provenance du Canada. ......................................... Automne 2009
2 au 6 mars Période de relâche. ................................................................................................................................................ Hiver 2009
15 mars Dernier jour pour payer le solde des droits de scolarité et des droits divers.................................................. Hiver 2009
9 au 24 avril Période de proposition de choix de cours par Internet pour les anciens étudiants ............................................ Automne 2009
10 au 13 avril Congé de Pâques ................................................................................................................................................... Hiver 2009
15 avril Utilisation de l'horaire du lundi, le jour et le soir .................................................................................................. Hiver 2009
16 avril Fin des cours : utilisation de l'horaire du vendredi, le jour et le soir.................................................................. Hiver 2009
17 avril Présentation orale des projets. Compétition de design ............................................................................................ Hiver 2009
Remise du projet de fin d'études # ............................................................................................................................ Hiver 2009
18 avril au 2 mai Période d'examens finaux ..................................................................................................................................... Hiver 2009
1er mai Date limite de remise des rapports de stage au service des stages ........................................................................ Hiver 2009
11 mai Dernier jour pour remettre les notes globales au registrariat ................................................................................... Hiver 2009
15 mai Disponibilité des bulletins du trimestre d'hiver sur le webétudiant ........................................................................... Hiver 2009
25 mai au 4 juin Période d'examens différés (sauf pour certains cours offerts également au trimestre d'été) ................................... Hiver 2009
15 juillet Dernier jour pour soumettre au registrariat toute demande de révision d'examen.................................................. Hiver 2009
Certains cours d’été sont offerts sur une période de 7 semaines (Été 2009 court),
Été 2009 court Été 2009 long
d’autres cours sont offerts sur une période de 15 semaines (Été 2009 long).
Date limite pour déposer une demande d’admission à titre d’étudiant libre 1er
avril
Période de choix de cours et modification (selon les modalités établies) 6 avril au 8 mai 6 avril au 15 mai
Choix de cours des étudiants libres par Internet 14 avril au 8 mai 14 avril au 15 mai
Début des cours du jour et du soir (baccalauréat et cycles supérieurs) 4 mai
Dernier jour pour modifier le choix de cours (après cette date, un cours abandonné sera facturé) 8 mai 15 mai
Journée nationale des Patriotes : congé universitaire 18 mai
Dernier jour pour l'abandon d’un cours (sans mention d’échec, avec facturation) 25 mai 15 juin
Date limite d'inscription au projet de fin d’études et de son enregistrement auprès du département # 29 mai
Date limite d’inscription aux stages en entreprise 1 juin
Fin des cours 15 juin 12 août
Période d'examens finaux 16 au 22 juin 13 au 19 août
Période de congé pour les étudiants du trimestre long 23 juin au 1er juillet inclus
Dernier jour pour remettre les notes globales au registrariat 6 juillet 27 août
Dernier jour pour payer le solde des droits de scolarité et des droits divers 15 juillet 15 juillet
Date limite de remise du projet de fin d’études # 12 août
Dernier jour pour soumettre au registrariat toute demande de révision 14 août 15 septembre
Disponibilité des bulletins du trimestre d’été sur le webétudiant Fin juillet Début septembre
Date limite de remise des rapports de stage au service des stages 1er septembre

# Ceci ne s’applique qu’aux étudiants des programmes antérieurs à 2005 pour la dernière fois.

9
Administration et direction de l’École Polytechnique
‹ LE CONSEIL D’ADMINISTRATION DE LA CORPORATION

Nommés par le gouvernement du Québec Nommé par l'Association des Diplômés de Polytechnique
● M. Christian ROY *, B. Ing. (Poly)
Président de l'École Polytechnique
● M. Bernard LAMARRE Nommés par la Corporation de l'École Polytechnique
Ing. (Poly), M.Sc. (London), F.I.C.I., O.C., O.Q. ● M. Samuel PIERRE *, B.Ing. (Poly), B.Sc., M.Sc.A. (UQAM), M. Sc.
(Montréal), Ph.D. (Poly)
Directeur général de l'École Polytechnique ● N…
● M. Christophe GUY
Ing. (Rouen), M.Sc.A., Ph.D. (Poly), MACG Nommé par l'Assemblée des professeurs de l'École Polytechnique
● M. Yves GOUSSARD, Dipl. ing. (ENSTA), D. Ing., Ph.D.(Paris XI)
● M. Normand MORIN
B.Sc.A. (Sherbrooke), M.Sc. (England), Ph.D. (MIT) Étudiant de l'École Polytechnique
● Mme Marie-Ève CHIASSON
● M. Yvon SAVARIA *
B. Ing. (Poly), M.Sc.A. (Poly), Ph.D. (McGill) Secrétaire de la Corporation
● Mme Louise JOLICOEUR, D.D.N., LL.L., MBA (HEC)
● Mme Josée GOULET
B. Ing. (Poly), MBA (McGill) Trésorier de la Corporation
● M. André TANGUAY, C.G.A., M.A.P. (ÉNAP)
Recteur de l'Université de Montréal
● Luc VINET, B.Sc., M.Sc. (Montréal), Doct. 3e cycle (Paris VI), Ph.D. (Mon-
tréal) * Nommés à titre d'ingénieur diplômé de l'École.

‹ LA DIRECTION

● Président du conseil d'administration ● Directeur de l'enseignement et de la formation


M. Bernard LAMARRE M. Pierre G. LAFLEUR
Ing. (Poly), M.Sc. (London), F.I.C.I., O.C., O.Q. B.Sc.A. et Ing., M.Sc.A. (Poly), Ph.D. (McGill)
● Directeur général ● Directrice des affaires institutionnelles et secrétaire générale
M. Christophe GUY Mme Louise JOLICOEUR
Ing. (Rouen), M.Sc.A., Ph.D. (Poly), MACG D.D.N., LL.L., MBA (H.É.C.)
● Directeur de la recherche et de l'innovation ● Directeur des ressources financières et matérielles
M. Gilles SAVARD M. André TANGUAY
B.Sc. (Montréal), M.Sc.A., Ph.D. (Poly) C.G.A., M.A.P. (ÉNAP)

‹ LES DIRECTEURS DE SERVICES

● Directeur des études de premier cycle ● Directrice du Bureau d’appui pédagogique


M. Yves BOUDREAULT, B.Sc. (UQAC), M.Sc., Ph.D. (Montréal) Mme Lina FOREST, B.Ed., M.A. (UQAM)
● Directeur du Bureau de la recherche et du centre de développement ● Directrice du Service aux étudiants de Polytechnique
technologique Mme Claudette FORTIER, B.A. (Sherbrooke)
M. Augustin BRAIS, B.Sc.A. et Ing., M.Ing. (Poly) ● Directeur du Service informatique
● Directrice du Service des communications et du recrutement M. Richard LABRIE, B.Sc., M.Sc. (Laval)
Mme Chantal CANTIN, B.A. (Montréal) ● Conseiller juridique et secrétaire général adjoint
● Directeur adjoint – Enseignement et formation Me Jean LAPOINTE, LL.B., LL.M. (Laval)
Directeur des études supérieures ● Directrice du Service des ressources humaines
M. Jean DANSEREAU, B.Sc.A. et Ing., M.Sc.A. (Poly), Ph.D. (Vermont) Mme Andrée L’HEUREUX, B.Sc., M. Ps. (Montréal), M.A.P. (ÉNAP)
● Directrice du Service des finances ● Directeur du Centre de la formation continue
Mme Louise DEMERS, B.A.A. (U.Q.T.R.), C.A M. Tuan NGUYEN dang, B.Sc., M.Sc. (Montréal), M.B.A. (ÉNAP)
● Directrice du Service de placement ● Bureau des affaires professorales
Mme Maryse DESCHÊNES, B.A., B.Sc.Éd. (Montréal) Mme Diane RIOPEL, B. Ing., M.Sc.A. (Poly), D.É.A. (Éns Cachan), Doc-
● Directrice du Bureau des relations internationales teur (ÉCP, Paris)
Mme Line DUBÉ, B.Sc.Éd., M.Sc.Éd. (Sherbrooke), D.E.S.S. (ÉNAP) ● Directeur du Service des immeubles
● Directeur de la Bibliothèque M. Michel ROSE, B.Ing. (Poly)
M. Richard DUMONT, B.Sc., M. biblio. (Montréal) ● Registraire
M. Robert VINET, B.Sc.A. et Ing. (Poly), M.Sc. (Stanford), D.Sc.A.(Poly)

10
Corps enseignant
Département de PATIENCE, Gregory S., Directeur : Louise MILLETTE
B.Sc., M.Sc. (Calgary), Ph.D. (Poly)
Génie chimique Responsables:
SRINIVASAN, Bala,
Directeur : Robert LEGROS B.Ing., M.Tech., Ph.D. (Inde) Programme de génie civil: Raymond Desjardins
Programme de génie des mines: Richard Simon
Professeur émérite: Professeurs adjoints: Programme de génie géologique: Richard Darling
Coordonnateur : Jean Beaulieu
CHAVARIE, Claude, DE CRESCENZO, Gregory,
B.Sc.A. et Ing., M.Sc.A. (Poly), Ph.D. (McGill) Dipl. ing. (INSA-Nancy), Ph.D. (McGill)
Professeurs émérites:
FRADETTE, Louis,
Professeurs titulaires: LADANYI, Branko,
B.Sc.A. (Laval), M.Sc., Ph.D. (Poly)
Ing. (Zagreb), D.Sc.A. (Louvain)
BERTRAND, François,
B.Sc.A., M.Sc. (Laval), Ph.D. (Nancy) HENRY, Olivier,
TINAWI, René,
B.Ing. (Poly), M.Sc.A. (UBC), Ph.D. (Poly)
B.Sc., M.Sc. (Imperial College), Ph.D. (McGill)
BUSCHMANN, Michael,
B.Ing. (Saskatchewan), Ph.D. (M.I.T.) Professeurs associés: Professeurs titulaires:

CARREAU, Pierre, AJERSCH, Frank, AUBERTIN, Michel,


B.Sc.A. et Ing. (Poly), M.Sc.A., Ph.D. (Wisconsin) B.Eng. (McGill), Ph.D. (Toronto) B.Sc.A. et Ing. (Sherbrooke), M.Sc.A., Ph.D.
(Poly)
CHAOUKI, Jamal, AJJI, Abdellah,
B.Sc .et Ing. (Nancy), M.Sc.A., Ph.D. (Poly) B.Sc.A. (Nancy), M.Sc.A., Ph.D. (Poly) BAASS, Karsten,
Ing. (Karlsruhe), M.Sc.A. (Poly), Ph.D.
DESCHÊNES, Louise, BALE, Christopher W., (Waterloo)
B.Sc., M.Sc. (Sherbrooke), Ph.D. (I.N.R.S.) B.Sc.A. (Manchester), M.Sc.A., Ph.D. (Toronto)
CHAPLEAU, Robert,
DUBOIS, Charles, GRMELA, Miroslav, B.Sc.A. et Ing. (Poly), M.Sc., Ph.D. (Montréal)
B.Ing., M.Sc.A. (Sherbrooke), Ph.D. (Laval) M.Sc., Ph.D. (Prague)
CHAPUIS, Robert P.,
FAVIS, Basil, KAMEN, Amine, Ing. ECL (Lyon), DEA (Grenoble), D.Sc.A. (Poly)
B.Sc., Ph.D. (McGill) B.Ing. (ÉSCI-Lyon), M.Sc.A. (ÉNSMP-Paris),
Ph.D. (Poly) CHOUTEAU, Michel,
GUY, Christophe, B.Sc.A. et Ing., M.Sc.A., Ph.D. (Poly)
Ing. (Rouen), M.Sc.A., Ph.D. (Poly) HUNEAULT, Michel,
B.Ing. (Laval), M.Sc.A., Ph.D. (Poly) COMEAU, Yves,
JOLICOEUR, Mario, B.Ing. (Poly), M.Sc.A., Ph.D. (UBC)
B.Sc.A., M.Sc.A., Ph.D. (Poly) KLVANA, Danilo,
B.Sc.A. (Prague), Ph.D. (Prague) CORTHÉSY, Robert,
LAFLEUR, Pierre, B.Ing., M.Sc.A., Ph.D. (Poly)
B.Sc.A. et Ing., M.Sc.A. (Poly), Ph.D. (McGill) PARIS, Jean,
Lic.Sc., Dipl. ing. (ENSIC-Nancy), M.Sc., Ph.D. DESJARDINS, Raymond,
LEGROS, Robert, B.Sc.A. et Ing., M.Ing. (Poly)
(North Western)
B.Sc.A. et Ing. (Poly), Ph.D. (Surrey)
PELTON, Arthur, JI, Shaocheng,
PERRIER, Michel, B.Sc. (Nanjing), M.Sc. (Beijing),
B.Sc.A., M.Sc.A., Ph.D. (Toronto)
B. Ing., M.Sc.A. (Poly), Ph.D. (McGill) Ph.D. (Montpellier)
SAMSON, Réjean, Chercheurs:
LAFLEUR, Jean,
B.Sc.A., M.Sc.A., Ph.D. (Laval) B.Sc.A. et Ing. (Poly), M.Sc. (Laval),
BAGE, Gontran,
SAVADOGO, Oumarou, B.Ing., Ph.D. (Poly) Ph.D. (Sherbrooke)
M.Sc.Phys. (Ouagadougou), D.E.A., D. d’état LECLERC, Guy,
DECTEROU, Serguei,
(Caen-France) B.Sc.A. et Ing. (Poly), S.M., Ph.D. (M.I.T.)
B.Sc.A., M.Sc.A., Ph.D. (U. Lomonosov, Russie)
STUART, Paul, LÉGER, Pierre,
HENICHE, Mourad,
B.Eng., M.Eng., Ph.D. (McGill) B.Sc.A. (Ottawa), M.Sc. (Laval), D.S.A. (McGill),
Ing.d’État (Algérie), D.E.A., Doct. (Compiègne)
TANGUY, Philippe, Ph.D. (Berkeley)
MERZOURKI, Abderrazzak,
Doct. 3e cycle (Paris), Ph.D. (Laval) LEITE, Maria Helena,
M.Sc. (Maroc), M.Sc., Ph.D. (Inst .Armand.-
Frappier) B.Ing., MSc.A., (PUC-RJ, Brésil), Ph.D. (Poly)
Professeurs agrégés:
MARCHE, Claude,
CHARTRAND, Patrice, Ing. (INSA, Lyon), M.Sc.A., D.Sc.A. (Poly)
B.Ing., M.Sc.A., Ph.D. (Poly)
MARCOTTE, Denis,
HEUZEY, Marie-Claude,
B.Ing. (Poly), M. Eng., Ph.D. (McGill)
Département des Génies civil, B.Sc., M.Sc. (Montréal), Ph.D. (Poly)
géologique et des mines MASSICOTTE, Bruno,
HOEMANN, Caroline, B.Sc., M.Sc. (Laval), Ph.D. (Alberta)
B.Sc.A. (UCSD), M.Sc.A., Ph.D. (M.I.T.)

11
PRÉVOST, Michèle, KAHAWITA, René,
Professeurs émérites:
B.Sc. (McGill), M.Sc.A. et Ph.D (Poly) B.Sc., A.C.G.I. (Imperial College), M.Sc.A.
(Waterloo), Ph.D. (Colorado State) BOSISIO, Renato,
SILVESTRI, Vincenzo,
B.Sc. (McGill), M.Sc.A. (Floride)
B.Eng., M.Eng., Ph.D. (McGill) KEATING, Pierre,
B.Sc.A. et Ing., M.Sc. (Laval), Ph.D. (McGill) COURVILLE, Louis,
TREMBLAY, Robert,
B.Sc.A. et Ing. (Poly), M.Sc. (Columbia)
B.Sc.A., M.Sc. (Laval), Ph.D. (UBC) MILLETTE Denis,
B.Sc., M.Sc. (McGill), Ph.D. (Waterloo)
Professeurs agrégés: Professeurs titulaires:
NOUR, Ali,
BARBEAU, Benoit, AKYEL, Cevdet,
Ing., M.Sc., Ph.D. (USTHB, Algérie)
B.Ing., M.Sc.A., Ph.D. (Poly) Ing.Sup. (Istanbul), M.Sc.A., D.Sc.A. (Poly)
ROUSSELLE, Jean,
BOUAANANI, Najib, APRIL, Georges-E.,
B.Sc.A. et Ing., M.Sc.A. (Poly), Ph.D. (Colorado
Ing. (E.T.P.-Paris), M.Sc.A. (ENPC- Paris), Ph.D. B.Sc.A. et Ing. (Poly), M.Sc. (Imperial College)
State)
(Sherbrooke)
BERTRAND, Michel,
TANGUAY, Marc G.,
DARLING, Richard, B.Sc.A. et Ing. (Poly), Ph.D.(Londres)
B.Sc.A. et Ing., M.Sc.A. (Poly), Ph.D. (Purdue)
B.Sc. (Queen's), Ph.D. (Stanford)
COHEN, Paul,
MILLETTE, Louise, Chargés de cours: Ing. (Toulouse), M.Sc.A., Ph.D. (Sherbrooke)
B.Ing. (Poly), M.Sc.A. (UBC), Ph.D. (Poly)
ALLARD, Bruno, CONAN, Jean,
ZAGURY, Gérald, B.Ing., M.Sc.A. (Poly) Ing. (Inst. Polytech. de Grenoble), M.S.Eng.
B.Ing. (Poly), M.Env., M.Sc.A., Ph.D. (Sher- (Michigan), Ph.D. (McGill)
brooke) BÉDARD, Pierre,
B.Sc., M.Sc. (UQAM), Ph.D. (Montréal) CORINTHIOS, Michael J.,
B.Sc. (Le Caire), M.A.Sc., Ph.D. (Toronto)
Professeurs adjoints: BÉLANGER, Érik,
B.Ing. (Sherbrooke), M.Sc.A. (Poly) DE SANTIS, Romano M.,
BEAULIEU, Jean,
B.Sc., M.Sc. (Montréal) D.Ing.E. (Rome), M.S.Eng., Ph.D. (Michigan)
BÉLANGER, Jean,
B.Ing. (Poly), M.Sc. (Montréal) GHANNOUCHI, Fadhel M.,
CHARRON, Jean-Philippe,
B.Sc.A. et Ing., M.Sc., Ph.D. (Laval) B.Ing., M.Sc.A., Ph.D. (Poly)
CORMIER, Bertrand,
B.Ing. (Laval) GOURDEAU, Richard,
DORNER, Sarah,
B.Ing., M.Sc. (Guelph), Ph.D. (Waterloo) B.Sc.A., M.Sc. (Laval), Ph.D. (Carleton)
LESSARD, Ghislain,
B.Sc.A., M.Sc.A. (Poly), Ph.D. (Californie) GOUSSARD, Yves,
FUAMBA, Musandji,
B.Sc. (Kinshasa), M.Sc., Ph.D. (Louvain) Dipl. ing. (ENSTA), D. Ing., Ph.D.(Paris XI)
MONTÈS, Pierre,
Ing. (Haïti), M.Sc.A., Ph.D. (Poly) GUARDO, Robert,
KOBOEVIC, Sanda,
B.Ing. (Sarajevo), M.Ing., Ph.D. (McGill) B.Sc.A. et Ing. (Poly), Ph.D.(Londres)
PANET, Jean-Pierre,
B.Ing. (Poly) HACCOUN, David,
MAHDI, Tew-Fik,
B.Sc. (Alger), M.Sc. (Liège), D.E.S.S. (UQAM), B.Sc.A. et Ing. (Poly), S.M. (M.I.T.), Ph.D.
PETIT, Frédéric,
Ph.D. (Poly) (McGill)
M.Sc. (UQAM), M.Ing. (Poly)
MORENCY, Catherine, HURTEAU, Richard,
SPARKS, Douglas,
B.Sc.A. (Laval), M.Sc.A., Ph.D. (Poly) B.Sc.A. et Ing. (Poly), D.Ing. (Toulouse)
B.Sc.A., M.Sc.A. (UBC)
SIMON, Richard, KASHYAP, Raman,
THIBODEAU, Denis,
B. Ing., M.Sc.A. (Poly), Ph.D. (McGill) B.Sc. (London), Ph.D. (Essex)
B.Ing. (Poly),Cert. en droit (Montréal)
LAURIN, Jean-Jacques,
Professeurs associés: Chercheur: B.Ing. (Poly),M.Sc. et Ph.D. (Toronto)
BOUCHARD, Michel A., GIROUX, Bernard, MALHAMÉ, Roland,
Ph.D. (McGill) B.Sc.A. (Laval), M.Sc.A, Ph.D. (Poly) B.Sc.A. et Ing. (Beyrouth), M.S. (Houston), Ph.D.
(Georgia Tech.)
BRIÈRE, François G.,
B.Sc.A. et Ing., M.Sc.A. (Poly), M.E. (Harvard) OLIVIER, Guy,
Département de Génie électrique B.Sc.A. et Ing., M.Sc.A. (Poly), Ph.D. (Concordia)
BUSSIÈRE, Bruno,
B.Ing., M.Sc.A., Ph.D. (Poly) Directeur : Yvon SAVARIA O'SHEA, Jules,
B.Sc.A. et Ing. (Poly), D.Ing. (Toulouse)
CHENAF, Djaouida, Responsables:
M.Sc.A. (Moncton), Ph.D. (Poly) PLAMONDON, Réjean,
Programme de B.Sc., M.Sc.A., Ph.D. (Laval), Ing.
FILIATRAULT, André, génie électrique: Michel Lemire
B.Ing. (Sherbrooke), M.Sc.A., Ph.D. (UBC) Concentration ROY, Gilles,
avionique: Jules O'Shea B.Sc.A. et Ing., M.Sc.A. (Poly)
HOUDE, Jules,
B.Sc.A. et Ing., M.Sc.A. (Poly), Ph.D. (McGill) Concentration
SANSÒ, Brunilde,
énergie électrique : Gilles Roy
Dpl. Ing. (USB) et Ing., M.Sc.A., Ph.D. (Poly)
Orientation
technologies spatiales: Jean-Jacques Laurin
12
SAVARD,Pierre, BENABDERRAHMANE, Yasmina, GUIBAULT, François,
B.Sc.A. et Ing., Ph.D.(Poly) Ph.D. (Grenoble) B.Sc.A., M.Sc.A., Ph.D. (Poly)
SAVARIA, Yvon, BENHADDADI, Mohamed, HOANG, Hai Hoc,
B.Sc.A., M.Sc.A. (Poly), Ph.D. (McGill) M.Ing., Ph.D. (Kiev) B.Sc.A. (Poly), M.Sc., Ph.D. (Montréal)
SAWAN, Mohamad, BOYER, Stéphane, MERLO, Ettore,
B.Sc.A. (Laval), M.Sc.A. et Ph.D. (Sherbrooke) M.Sc.A. (Poly) M.Sc. (Turin), Ph.D. (McGill)
WU, Ke, DEMERS-ROY, Cédric, PESANT, Gilles,
B.Sc.A. et Ing. (Nanjing), DEA, Ph.D. (Grenoble) M.Sc.A. (Poly) B.Sc., M. Sc. (McGill), Ph.D. (Montréal)
Professeurs agrégés: LAFRANCE, Louis-Pierre, PIERRE, Samuel,
M.Sc.A. (Poly) B.Ing. (Poly), B.Sc., M.Sc.A. (UQAM), M. Sc.
BRAULT, Jean-Jules,
(Montréal), Ph.D. (Poly)
B.Sc.A., M.Sc.A., Ph.D. (Poly) LANDRY, Michel, IREQ,
B.Sc. (Sherbrooke), M.Sc. (INRS) QUINTERO, Alejandro,
CALOZ, Christophe,
Dipl. ing. (Colombie), D.E.A., Doct. (France)
Dipl. ing., Ph.D. (Polytechnique de Lausanne) MEKIDECHE, Mohammed Nadjib,
Ph.D. (Grenoble) ROBILLARD, Pierre N.,
CARDINAL, Christian,
B.Sc. (Montréal), M.Sc., M.A.Sc. (Toronto), Ph.D.
B.Ing., M.Ing. (ETS), Ph.D. (Poly) MORIN, Christian, (Laval)
B.Ing., M.Sc. (Poly)
FRIGON, Jean-François,
ROY, Robert,
B.Ing.,(Poly), M.Sc.A. (UBC), Ph.D. (UCLA) NSASI BAKAMBU, Joseph, B.Sc., M.Sc. (Montréal), M.T.M. (Concordia),
M.Ing. (Chine), Ph.D. (Poly) D.E.A. (Saint-Étienne), Ph.D. (Poly)
LESAGE, Frédéric,
B.Sc. (Laval), Dipl. Adv. Studies (Cambridge), PAQUIN, Vincent,
Ph.D. (Saclay, Paris-Sud) M.Ing. (Poly) Professeurs agrégés:

MAHSEREDJIAN, Jean, PERRACHON, Michel, BERNARD, Jean-Charles,


B.Sc., M.Sc., Ph.D. (Poly) M.Sc.A. (Poly) B.Sc., M.Sc., Ph.D. (Montréal)
NERGUIZIAN, Chahé, SADR, Javad, BOUCHENEB, Hanifa,
B.Ing. (Poly), M.Eng. (McGill), Ph.D. (INRS-ÉMT, Ph.D. (Poly) Ing., Magister, Doctorat (USTHB)
UQAM)
SAUSSIE, David, BOUDREAULT, Yves,
SAYDY, Lahcen, Ing. (Supaéro), M.Sc.A. (Poly) B.Sc. (UQAC), M.Sc., Ph.D. (Montréal)
Dipl. ing. (Maroc), M.S. et Ph.D. (Maryland)
TREMBLAY, Isabelle, DAGENAIS, Michel,
M.Ing. (Poly) B.Ing. (Poly), Ph.D. (McGill)
Professeurs adjoints:
TRÉPANIER, Jean-Luc, DESMARAIS, Michel,
AUDET, Yves,
M.Sc.A. (Poly) B.Sc., M.Sc., Ph.D. (Montréal)
B.Sc., M.Sc. (Sherbrooke), D.Sc.A. (Simon
Fraser) GALINIER, Philippe,
M. d’informatique, D.E.A., Doct. (Montpellier)
DAVID, Jean-Pierre, Département de
Dipl .Ing. (Liège), Ph.D. (Louvain) Génie informatique et GRANGER, Louis,
B.Sc., M.Sc. (Montréal)
KHOUAS, Abdelhakim, génie logiciel
Dipl. ing. (ISEP, Paris), D.E.A., Doct. (Paris VI) GUÉHÉNEUC, Yann-Gaël,
Directeur : Michel DAGENAIS Bacc., Dipl. Ing., D.E.A., Doct. (Nantes)
LEMIRE, Michel,
B.Sc.A., M. Ing. (Poly) Responsables: LANGLOIS, J.M. Pierre,
B.Ing., M.Ing., Ph.D. (CMR Kingston)
SIROIS, Frédéric, Programme de
B.Ing. (Sherbrooke), Ph.D. (Poly) génie informatique: Guy Bois MARTEL, Sylvain,
Programme de B.Ing. (UQTR), M.Ing., Ph.D. (McGill)
ZHU, Guchuan,
M.Sc.A. (Chine), Doct. (France) génie logiciel: François Guibault MULLINS, John,
B.Sc., M.Sc. Math., M.Sc. Info. (Montréal), Ph. D.
(INRS)
Professeurs titulaires:
Professeur associé:
NICOLESCU, Gabriela,
ANTONIOL, Giuliano, B.Sc.A., M.Sc.A. (Roumanie), Doct. (France)
GIRARD, André, M.Sc. (Padoue), Ph.D. (Poly)
B.Sc. (Laval), Ph.D. (Philidelphia) OZELL, Benoît,
BOIS, Guy, B.Sc. (Montréal), M.Sc.A., Ph.D. (Poly)
B.Sc., Ph.D. (Montréal)
Chargés de cours :
CHAMBERLAND, Steven, Professeurs adjoints:
ARFA, Khaled, B.Ing., M.Sc.A., Ph.D. (Poly)
Ing. (Alger), Ph.D. (Moscou) BELLAÏCHE, Martine,
CHERIET, Farida, B.Sc., M.Sc. (Montréal), Ph.D. (INRS, Montréal)
BABIC, Slobodan, Dipl. ing. (Algérie), D.E.A. (France, Paris), Ph.D.
Ph.D. (Sarajevo) BILODEAU, Guillaume-Alexandre,
(Montréal) B.Sc.A., M.Sc., Ph.D. (Laval)
13
BOYER, François-Raymond, DUPONT, André, DUFOUR, Steven,
B.Sc., Ph.D. (Montréal) B.Sc.A. et Ing. (Poly), M.Sc., Ph.D. (John Hop- B.Sc., M.Sc., (Montréal), Ph.D. (Poly)
kins)
FERNANDEZ, José M., GAMACHE, Michel,
B.Sc. Math., B.Sc. Comp. Eng. (MIT), M.Sc. FRAPPIER, Clément, B.Ing., M.Sc.A., Ph.D. (Poly)
(Toronto), Ph.D. (Montréal) B.Sc., M.Sc., Ph.D. (Montréal)
ORBAN, Dominique,
GAGNON, Michel, GHOSH, Kalyan, Doct. (INP-Toulouse), Lic. Sc., Doct. Sc.
B.Ing. (Poly), M.Sc., Ph.D. (Montréal) B.Tech. (IIT, Kharagpur), M.Eng. (McMaster), (FUNDP-Namur)
D.Eng. (Dartmouth)
OUALI, Mohamed-Salah,
Professeurs associés:
HERTZ, Alain, Dipl. ing. (ENIT-Tunisie), DEA, Doctorat (INPG-
DOMPIERRE, Julien, Dipl. Ing., Doct. ès Sc. (Lausanne) France)
B.Sc., M.Sc. (Laval), Ph.D. (Centrale Paris)
IMBEAU, Daniel, PELLERIN, Robert,
TORRES-MORENO, Juan-Manuel, B.Ing., M.Sc.A. (Poly), Ph.D. (Virginia Tech) B.Ing. (Royal Military College of Canada), Ph.D.
Dipl. ing. (Mexique), D.E.A., Doct. (Grenoble) (Poly)
LANGEVIN, André,
B.Sc. (UQAM), M.Sc.A., Ph.D. (Poly) ROBERT, Benoît,
Chercheurs:
B.Ing., M.Sc.A., Ph.D. (Poly)
LAPIERRE, Jozée,
MOHAMMADI, Mahmood,
B.A.Comm. (Laval), M.Sc., Ph.D. (UQAM) ROUSSEAU, Louis-Martin,
B.Sc. (Téhéran), M.Sc., Ph.D. (Laval)
B.Sc., Ph.D. (Montréal)
LEFEBVRE, Élisabeth,
PAL, Christopher J.,
BA., M.Sc., MBA(Ottawa), Ph.D. (HEC) SAUCIER, Antoine,
B.Sc. (Guelph), M. Math., Ph.D. (Waterloo)
B.Sc.A., M.Sc.A., (Poly), Ph.D. (McGill)
LEFEBVRE, Mario,
Département de mathématiques et B.Sc., M.Sc. (Montréal), Ph.D. (Cambridge) TRÉPANIER, Martin,
B.Ing., M.Sc.A., Ph.D. (Poly)
de génie industriel L'ESPÉRANCE, Gilles,
B.Sc., M.Sc., Ph.D. (Birmingham)
Professeurs adjoints:
Directeur : Pierre BAPTISTE MILLER, Roger,
BEAUDRY, Catherine,
B.Sc.A. (Poly), M.Sc. Ing. (Stanford), M.B.A.,
B.Ing. (Poly), M.Phil., D.Phil. (Oxford)
Responsables: Ph.D. (Louvain)
Cours de service en mathématiques DE MARCELLIS-WARIN, Nathalie,
RIOPEL, Diane,
au premier cycle : Luc Adjengue Maîtrise (Aix-Marseille), DEA, Doct. (ENS-
B. Ing., M.Sc.A. (Poly), D.É.A. (Éns Cachan),
Cours au premier cycle de génie industriel: Cachan)
Docteur (ÉCP, Paris)
Patrick Isac FRAYRET, Jean-Marc,
Programme de génie industriel : ROBERT, Jean-Marc,
Dipl. ing. (ESB Nantes), M.Sc., Ph.D. (Laval)
Mohamed-Salah Ouali M.PS. (Montréal), D.É.S.S., Doctorat (Sorbonne)
Pédagogique année préparatoire : LABIB, Richard,
SAVARD, Gilles,
Gérard Buzaglo B. Eng. (McGill), M.Sc.A., Ph.D. (Poly)
B.Sc. (Montréal), M.Sc.A., Ph.D. (Poly)
Recherche en mathématiques : LAFOREST, Marc,
François Soumis SOUMIS, François,
B.Sc. (Montréal), M.Sc., Ph.D. (Stony Brook)
Recherche en industriel : B.Sc., M.Sc., Ph.D. (Montréal)
Jean-Marc Robert RIVETTE, Mickaël,
WARMOES, Jean-Claude,
DUT, D.E.S.S. (Rennes), Dipl.Ing., D.E.S.T
Professeurs émérites: B.Sc.A. et Ing., M.Sc.A. (Poly), Ph.D. (Waterloo)
(Paris), Doct. (Nantes)
BLAIS, Roger A., YACOUT, Soumaya,
B.Sc.A., M.Sc. (Laval), Ph.D. (Toronto), D.h.c. B.Sc., M.Sc. (Le Caire), D. Sc. (Georges Was- Professeur invité:
(Québec), D.U. (Ottawa), D.h.c. (Sherbrooke) hington), Ing.
LANDRY, Bernard,
MUNIER, François, Ex-premier ministre du Québec
Professeurs agrégés:
Lic. ès Math. B.A., LL.L. (Montréal), I.E.P. (ECOFI Paris-
ADJENGUE, Luc-Désiré, Sorbonne)
Professeurs titulaires: B.Sc. (Yaoundé), M.Sc., Ph.D. (Montréal)
Professeurs associés:
ALSÈNE, Éric, AGARD, Bruno
Dipl. Ing., (INSA, Lyon), D.E.A. (Lyon II), M.Urb., Maîtrise (Orléans), DEA, Doct. (INP-Grenoble) AHAMADI, Malidi,
Ph.D. (Montréal) B.Sc., M.Sc., (Russia), Ph.D. (Laval)
AUDET, Charles,
BAPTISTE, Pierre, B.Sc. (Ottawa), M.Sc.A., Ph.D. (Poly) DELISLE, Alain,
Ing. (INSA, Lyon), D.E.A., Doct. (Lyon) B.Sc., M.Sc., (Sherbrooke), Ph.D. (Montréal)
BOURDEAU, Marc,
CLÉMENT, Bernard, B.Sc., M.Sc. (Montréal), Ph.D. (Sherbrooke) GIRAUD, Laurent,
B.Sc., M.Sc., Ph.D. (Montréal) Dipl.Ing., DESS (Strasbourg), M.Sc., Ph.D. (La-
BOURGAULT, Mario, val)
DESAULNIERS, Guy, B.Sc.A. (Laval), M.Sc. (UQAH), Ph.D. (Poly)
B.Sc., M.Sc., (Montréal), Ph.D. (Poly) KIN-SION CHEUNG, Bernard,
BURNEY-VINCENT, Carole, B.Sc. (Hong Kong), M.Sc., Ph.D. (Toronto)
B.Sc., M.Sc. (Sherbrooke)

14
LEFEBVRE, Louis A., DAMIANI, Michael, MILOT, Pierre,
BAA, MBA (Ottawa), Ph.D. (HEC) B.Ing. (McGill) Doct. (UQAM)
NASTASIA, Iuliana, DE ABREU CYBIS, Walter, MONTES, Pierre,
B.Ing., M.Sc., Ph.D. (UQAM) Dipl.Ing., Maîtrise G.I., Doct. (Brésil) B.Ing. (FDS-UEH – Port-au-Prince), M.Sc.A.,
Ph.D. (Poly)
ST-VINCENT, Marie, DEMONTIGNY, Simon,
B.Sc. (Montréal), M.Sc. (Sherbrooke), Ph.D. B.Ing., M.Sc.A. (Poly) NAUD, Jean-Pierre,
(Montréal) B.Comm. (HEC), MBA (Sherbrooke)
DEROME, René,
WAGNEUR, Édouard, L.Sc.Comm., M.B.A., C.A. (H.E.C.) N’DRI, Donatien,
Lic.ès Sc. (Suisse), M.Sc., Ph.D. (Montréal) B.Sc. (Côte d’Ivoire), M.Sc. (Laval), Ph.D. (Poly)
DORVAL, Claire-Andrée,
M.A. (UQAM) NORMANDIN, Élyse,
Chargé d’enseignement:
B.A.A., D.E.S.S. (Montréal), M.Ing. (Poly)
DUMAS, Jonathan,
ISAC, Patrick,
B.Sc., M.Sc. (Montréal) OUSMOÏ, Mohammed,
Maîtrise (ENS Cachan)
D.E.A. (France), Ph.D. (Poly)
ELQORTOBI, Abdelkader,
Chargés de cours: Maîtrîse, D.E.A., Doct. (France), M.Sc., Ph.D. SADDOUNE, Mohammed,
(Montréal) Dipl.Ing. (Maroc), M.Ing. (Montréal)
ABOUKHALED, Charles,
B.Ing., M.Ing. (Poly) FAHMY, Jean, SADR, Javad,
B.Ing. (Poly) Ph.D. (Poly)
AIT EL CADI, Abdessamad,
Dipl.Ing. (Paris), M.Sc.A. (Poly) FISET, Jean-Yves, SAENZ DE URGATE, Benoit,
B.Ing., M.Sc.A., Ph.D. (Poly) Dipl.Ing. (Paris), M.Ing. (Montréal)
ALOÏSE, Daniel,
Dipl.Ing., Maîtrise (Brésil) GABRIEL, Yan, SIRBU, Dan,
B.Ing. (Burundi), M.Ing. (Poly) M.Ing. (Poly)
AUBERTIN, Alain,
M.Sc.A. (Poly) GHASEMI, Alireza, ST-ARNEAULT, Sylvain,
B.Sc., M.Sc. (Asie), M.Sc (Poly) B.Ing., M.Sc.A. (Poly)
AUDET, Jean-Claude,
B.Sc., B.Ed., M.Sc. (Moncton), Dipl.Mgmnt.Sc. GAUDET, Stéphane, ST-PIERRE, Gilles,
(McGill) B.Ing. (Poly), Droit civil (Ottawa) D.S.A., M.B.A. (HEC)
BARIL, Gabriel, GODARD, Mario, TELLIER, Luc,
M.A. Philo (Sherbrooke) B.Sc.A, B.Ing. (Poly), M.Sc. (Stanford) B.Ing. (Poly)
BIBB, Stéphanie, HADDAD, Jean, THERRIEN, Jean-Marc,
B.A. (Illinois), M.A. (Vermont) B.Sc. (Concordia), M.Sc.A. (Poly) B.Ing. (Poly)
BICHRI, Ahmed, JOMPHE, Guy,
B.Ing., (Maroc), D.E.S.G., M.B.A. (Montréal) B.Sc.A., M.Sc.A. (Poly) Département de Génie mécanique
BOIRE, Bernard, KHALFOUN, Mohammed,
B.Sc.A., M.Sc.A. (Poly) Lic. (Alger), Master (Manchester, UK), Ph.D. Directeur : Clément FORTIN
(Poly)
BONHOMME, James, Chefs de section:
B.Ing., M.Ing. (Poly), B.C.L. (McGill), Dipl. B.A. KHELFAOUI, Hocine,
(McGill), M. Fisc. (Sherbrooke) Bac., Magister (Alger), Doct. (Versailles-Yvelines) Aérothermique: Bruno Detuncq
BRABANT, Louise, LABELLE, Robert R., Design de machines: Bernard Sanschagrin
B.Sc., M.Sc. (UQAM), M.Sc. (Sherbrooke), Ph.D. B.Ing., M.Ing. (Poly) Fabrication: Marek Balazinski
(Laval) Mécanique appliquée: Luc Marchand
LAIR, Richard,
BUZAGLO, Gérard, Bacc. Philo. (Sherbrooke), M.A. Philo. (UQTR)
B.A., M.Sc. (Montréal)
LAMBERT, Nicole,
CAISSY, Dave, B.Sc. (Montréal), B.A.A., M.A. Éducation Responsables:
B.Ing. (Ontario), M.Ing. (Poly) (UQAM), CGA
Aéronautique: Aouni-A. Lakis
CAMBRON, Michel, LAPIERRE, Bernard, Technologies spatiales: Aouni-A. Lakis
B.Ing., (Poly), M.B.A. (Concordia) Bacc. Psy., M.A. Philo. (Sherbrooke) Projets de fin d’études: Jean-Yves Trépanier
Stages: André Garon
CHASSÉ, Dominique, LEJEUNE, Michel, Échanges: Bruno Detuncq
B.A., M.A., Ph.D. (Montréal) B.Sc., M.Sc., Ph.D. (Montréal)
CHIASSON, Marie-Ève, MBASSEGUE, Patrick, Professeurs émérites:
B.Sc. (UQAM), M.Ing. (Poly) M.Sc., DESS (UQAM), M.Sc. (HEC), M.Sc.A. BAZERGUI, André,
(Poly) B.Sc.A. et Ing., Ph.D. (Sheffield)
CORMIER, France,
B.Sc. LL.B (UQAM) METRANE, Abdelmoutalib, BERNARD, Marie,
Bac., Maîtrise, Doct. (Maroc) B.Sc.A. et Ing., M.Sc.A. (Poly), Ph.D. (McGill)
CRINE, Jean-Pierre,
B.Sc., M. (UQAM), Ph.D. (Poly)
15
DORÉ, Roland, NGUYEN, T. Hung, DETUNCQ, Bruno,
B.Sc.A. et Ing. (Poly), M.Sc.; Ph.D. (Stanford) B.Sc.A., M.Sc.A., Ph.D. (Montréal) B.Sc.A. et Ing., M.Ing. (Poly)
DROUIN, Gilbert, PARASCHIVOIU, Ion, LÉVESQUE, Martin,
B.Sc.A., et Ing. (Poly), M.Sc. (Cornell), Ph.D. B.Sc.A., M. Ing., Ph.D. (Bucarest) B.Ing., M.Sc.A. (Poly), Ph.D. (Paris)
(Virginie)
PELLETIER, Dominique, PÉRIÉ, Delphine,
DUBUC, Julien, B.Ing., M.Sc.A. (Poly), M.Sc., Ph.D. (Virginia D.E.A., D.Sc. (France)
B.Sc.A. et Ing., M.Sc.A., D.Sc.A. (Poly) Tech.)
ROSS, Annie,
GAUVIN, Raymond, PETTIGREW, Michel, B.Sc.A. (Moncton), M.Sc.A., Ph.D. (Poly)
B.Sc.A. et Ing. (Poly), M.S. (Stanford), D.Sc.A. B.Sc.A. (Poly), M.Sc. (Birmingham), post.grad.
(Laval) dipl. (Sheffield) RUIZ, Eduardo Antonio Julian,
Dipl. ing. (Cordoba, Argentine), M.Sc.A., Ph.D.
POUPARD, Maurice, PRUD'HOMME, Michel, (Poly)
B.Sc.A. et Ing. (Poly) B.Sc.A. et Ing. (Poly), M.Sc.A. et Ph.D. (U.C.I.)
VADÉAN, Aurélian,
RIGAUD, Michel REGGIO, Marcelo, Dipl. ing. (Roumanie), DEA, Doct. (INSA, Toulou-
B.Sc.A., M.Sc.A., D.Sc.A. (Montréal) Bacc. (Chili), M.Sc.A., Ph.D. (Poly) se)
ROBILLARD, Luc, VILLEMURE, Isabelle,
Professeurs titulaires:
B.Sc.A. et Ing. (Poly), S.M., Hydr.E. (M.I.T.), B.Ing. (Poly), M.Sc.A. (Vancouver), Ph.D
AUBIN, Carl-Éric, D.Sc. (Laval) (Montréal)
B.Ing., Ph.D. (Poly)
SANSCHAGRIN, Bernard, VO, Huu, Duc,
BAÏLON, Jean-Paul, B.Sc.A. et Ing. (Poly), D.E.A., D.Ing. (Jussieu- B.Eng. (McGill), M.Sc., Ph.D. (M.I.T.)
Dipl. ing. (INSA, Lyon), M.Sc.A., D.Sc.A. (Poly) Paris)
Professeurs associés:
BALAZINSKI, Marek, SHIRAZI-ADL, Aboulfazl,
Ing., M.Sc.A., Ph.D. (Cracovie) B.Sc. (Téhéran), M.Sc. (Surrey), Ph.D. (McGill) ALLAIRE, Claude,
B.Ing., M.Sc.A., Ph.D. (Poly)
BARON, Luc, TRÉPANIER, Jean-Yves,
B.Ing., M.Sc.A. (Poly), Ph.D. (McGill) B.Sc., M.Sc.A. (Sherbrooke), Ph.D. (Poly) BUREAU, Martin-N.,
B.Ing., M.Sc.A., Ph.D. (Poly)
BERNIER, Michel, TROCHU, François,
B.Ing. (Poly), M.Ing. (Carleton), Ph.D. (McGill) B.Sc.A. (Poly, France), M.Sc.A. (Texas), Ph.D. DERDOURI, Abdessalem,
(Poly) B.Sc. (Algérie), M.Sc. (Berkeley), Ph.D. (Poly)
BILGEN, Ertugrul,
M.Eng. (Istanbul), Ph.D. (Istanbul) TURENNE, Sylvain, DELORME, Sébastien,
B.Ing., M.Sc.A. (Poly), Ph.D. (Laval) B.Ing., M.Sc.A. (Poly), Ph.D. (Ottawa)
BOUKAS, El Kébir,
Ing. (Rabat), M.Sc.A., Ph.D. (Poly) VASSEUR, Patrick, DICKSON, John Ivan,
B.Sc.A. et Ing. (Poly), M.Sc.A., Ph.D. (McGill) B.Eng. (McGill), M.Sc.A., Ph.D. (Toronto)
BOUKHILI, Rachid,
D.E.S. (Annaba), D.E.A. (Lille), Ph.D. (Com- VINET, Robert, FARINAS, Marie-Isabelle,
piègne) B.Sc.A. et Ing. (Poly), M.Sc. (Stanford), B.Ing., M.Sc.A., Ph.D. (Poly)
D.Sc.A.(Poly)
BUI-QUOC, Thang, ILINCA, Florin,
B.Sc.A., M.Sc.A. (Laval), D.Sc.A. (Poly) YAHIA, L’Hocine, Dipl. ing. (Bucarest), M.Sc.A., Ph.D. (Poly)
Ing. (Orléans), Doct. (Compiègne), Ph.D. (Poly)
CAMARERO, Ricardo, PEGNA, Joseph,
B.Eng., M.Eng., Ph.D. (McGill) Dipl. ing., (France), DEA, (Bordeaux), Agrég.
Professeurs agrégés:
(Cachan), Ph.D. (Stanford)
CLOUTIER, Guy, HÉBERT, Alain,
B.Sc.A., M.Sc.A. (Poly), Doct. (INSA, Lyon) B.Ing. (McGill), M.Ing. (Poly), D.Ing. (Paris) PERRON, Claude,
B.Ing., M.Sc.A. (Poly)
DANSEREAU, Jean, MARCHAND, Luc,
B.Sc.A. et Ing., M.Sc.A. (Poly), Ph.D. (Vermont) B.Ing., M.Sc.A., Ph.D. (Poly) SASU, Ioan,
Ing. (Roumanie), M.Sc.A. (Sherbrooke), Ph.D.
FORTIN, Clément, MUREITHI, Njuki-William, (Roumanie)
B.Sc.A. (Kingston), M.Sc.A. (Toronto), Ph.D. B.Eng., M.Eng., Ph.D. (McGill)
(Queen's Univ.)
Chargés de cours:
THERRIAULT, Daniel,
GARON, André, B.Ing., M.Ing. (Poly), Ph.D. (Illinois) AIT MESSAOUD, Djebar,
B.Sc. (Montréal), M.Sc.A., Ph.D. (Poly)
Ing. (Russie), M.Sc.A. (Algérie)
VERREMAN, Yves,
LAKIS, Aouni, A., B.Sc. (ÉC, Paris), D.E.A. (Paris), Ph.D. (Poly) BENTOUNES, Mohammed,
B.Sc.A. et Ing. (Poly), M.Sc., Ph.D. (McGill)
Doct. ing. (France et Ukraine), Ph.D. (Poly)
MASCLE, Christian, Professeurs adjoints:
BROCHU, Myriam,
B.Sc.A. (Poly), Doctorat ès Sciences (E.P.F.
BIRGLEN, Lionel, B.Ing., M.Sc.A. (Poly)
Lausanne)
Dipl. ing. (INSA-Strasbourg), M.Sc., Ph.D. (Laval)
BRUNET, Stéphane,
MAYER, René,
DAOUD, Ahmed, Dipl. ing. (Grenoble)
B.Ing. (Poly), Ph.D. (Surrey)
B.Sc.A. et Ing., M.Sc.A. (Poly)

16
BUSSIÈRES, François, PETER, Yves-Alain,
Chercheurs:
B.Ing. (Poly) B.S., D. Phys., Ph.D. (Neuchâtel)
ÉTIENNE, Stéphane,
CAPISTRAN, Chantal, ROCHEFORT, Alain,
Dipl. ing., DEA (Nantes), Doct. (Marseille)
B.Ing. (Poly) B.Sc., M.Sc. (Montréal), Ph.D. (Paris VI)
SANGOLE, Archara
CHAUVETTE, Marc, SKOROBOGATIY, Maksim A.,
B.E. (Honors) (Bombay); M.E.Sc., Ph.D. (London)
B.Ing. (Poly) B.Sc. (RIT), M.Sc. (McGill), M.Sc. EECS, Ph.D.
(MIT)
CINCOU, André,
B.Ing. (Poly) Département de Génie physique
Professeurs adjoints:
CONSTANTINESCU, Ioan, Directeur : Ludvik MARTINU BOUDOUX, Caroline,
B.Ing., M.Sc.A. (Poly)
Responsable du programme de baccalauréat : B.Ing. (Laval), Ph.D. (M.I.T.-Harvard)
DUPUIS, Christian, Patrick Desjardins FRANCOEUR, Sébastien,
B.Sc. A., M.Sc.A. (Poly)
B.Ing. (Poly), M.A. (Texas), Ph.D. (Colorado)
Professeurs émérites:
GRENIER, Yves,
GUENAT, Olivier,
B.Ing. (Sherbrooke), M.Ing. (Concordia) GAGNÉ, Jean-Marie, B.Sc. (HES Bienne), M.Sc., Ph.D. (Neuchâtel)
B.Sc., M.Sc. (Montréal), D.Sc. (Paris)
HAECK, Louis,
OLEKHNOVITCH, Andrei,
MBA (Sherbrooke), D.C.L., LL.M. (McGill) PASKIEWICI, Wladimir, Dipl. ing. (Moscou), B.Sc. (Sussex), Ph.D. (Impe-
L.Sc., D.Sc. (Strasbourg) rial College)
HAMEURY, Michel,
B.Ing., M.Sc.A. (Poly), Ph.D. (Vancouver) ROZON, Daniel, SANTATO, Clara,
B.Sc.A., M.Ing. (Poly), Ph.D. (McMaster) M.Sc. (Bologne), Ph.D. (Genève)
JULIEN, Denis,
B.Ing., M.Ing. (Poly) WERTHEIMER, Michael R.,
B.Sc.A, B. Ing., M.A. (Toronto), D.Sc.A. (Greno- Professeurs associés:
KHERRAT, Abdel-Kader,
ble) BARTNIKAS, Ray,
B.S.M.E. (Algérie), M.Sc.A. (Laval), M.Ing. (Sher-
brooke) YELON, Arthur, B.A.Sc. (Toronto), M.Ing., Ph.D. (McGill)
B.A. (Cornell), M.Sc., Ph.D. (Case Inst.Tech.) BURES, Jacques,
KLIM, Zdzislaw,
M.Sc.A., Ph.D. (Wroclaw) L.Sc. (Grenoble), M.Sc., D.Sc. (Laval)
Professeurs titulaires:
LACROIX, Richard, DAXHELET, Xavier,
B.Ing. (Poly) DESJARDINS, Patrick, B.Sc. (Montréal), M.Sc.A., Ph.D. (Poly)
B.Ing., M.Sc.A., Ph.D. (Poly)
LANDRY, Gérard, LAMOUCHE, Guy,
B.Ing. (Poly) KASHYAP, Raman, B.Ing., M.Sc.A. (Poly), Ph.D. (Toronto)
B.Sc. (London), Ph.D. (Essex)
LAURENDEAU, Éric, LAVOIE, Christian,
B.Sc. (McGill), Ph.D. (Seattle), D.E.A. (Toulouse) LACROIX, Suzanne, B.Ing., M.Sc.A. (Poly), Ph.D. (UBC)
B.Sc., M.Sc., D.Sc. (Orsay)
LORTIE, Pascal, TAPUCU, Altan,
B.Ing., M.Ing. (Poly) MACIEJKO, Romain, Ing. (Istanbul), Ing. (Saclay), D.Sc.A. (Istanbul)
B.Sc. (Laval), M.Sc., Ph.D. (Suny-Stony Brook)
MONTÈS, Pierre,
Ing. (Haïti), M.Sc.A., Ph.D. (Poly) MARTINU, Ludvik, Chargés de cours:
B.Sc., M.Sc., Ph.D. (U. Charles, Prague) AUBÉ, François,
MUNTEANU, Florinel-Ilie, B.Ing., M.Sc.A., Ph.D. (Poly)
Ing., D.Sc. (Roumanie) MASUT, Remo A.,
Lic. Phys. (Cordoba), Ph.D. (U. of Mass.) BABIC, Slobodan,
PÉPIN, François, B.Sc.A. (Sarajero), M.Sc.A. (Zagreb), Ph.D.
B.Ing. (Poly), M.Sc.A., Ph.D. (Californie) MEUNIER, Michel,
B.Sc.A. et Ing., M.Sc.A. (Poly), Ph.D. (M.I.T.) (Sarajero)
RIENDEAU, Sébastien, BAULAIGUE, Pierre,
B.Sc., M.Arch. (Montréal) TEYSSEDOU, Alberto,
Ing. (Cordoba), Ph.D. (Poly) M.Sc., Doct.3e cycle, Doct. d’État (Marseille)
SAFAH, Fadi, FAUCHER, Guy,
B.Ing., M.Sc.A. (Poly) Professeurs agrégés: B.Sc.A. et Ing. (Laval), D.Sc. (Paris)
TRIBES, Christophe GODBOUT, Nicolas, GERVAIS, Thomas,
D.E.A., Ph.D. (France) B.Ing., Ph.D. (Poly) B.Ing. (Poly), Ph.D. (M.I.T.)
TRIGO, Gil, KOCLAS, Jean, LEWANDOWSKY, Jacques,
B.Ing. (Poly), M.Ing. (Paris), MBA (HÉC, Mon- B.Sc.A., M.Ing. (Poly), Ph.D. (M.I.T.) B.Ing. (Orsay, France), M.Sc. (Poly)
tréal)
MARLEAU, Guy, MILOT-LAMBERT, Samuel,
VIAU, Jean-François, B.Sc. (Ottawa), M.Sc., Ph.D. (McGill) B.Sc. (Sherbrooke)
B.Eng., M. Ing. (McGill)
MÉNARD, David, ZIKOVSKY, Lubomir,
WYGOWSKI, Walery, B.Ing., Ph.D. (Poly) Ing. (Prague), M.Sc.A. (Poly), Ph.D. (Texas A\& M)
Dipl. ing. (Mouscou), Ph.D. (Poly)
Chercheurs:

17
KABASHIN, Andrei, Directeur des programmes YAHIA, L‘Hocine,
M.Sc.A. (U. Techn. d’État, Moscou), Ph.D. (Inst. de génie biomédical : A.-Robert Leblanc Ing. (Orléans), Doct. (Compiègne), Ph.D.(Poly)
Prokhrov, Moscou)
ZHU, Xiaoxia,
Professeurs titulaires:
KENNEDY, Gregory, Ph.D. (McGill)
B.Sc. (Manitoba), Ph.D. (Mc Gill) AUBIN, Carl-Eric,
Ph.D. (Poly) Professeurs agrégés:
SACHER, Edward,
B.Sc. (CCNY), Ph.D. (Penn State) BÉLAIR, Jacques, FERNANDES, Julio C.,
Ph.D. (Cornell) M.D. (Brésil)
SAPIEHA, Jolanta Ewa,
B.Sc., M.Sc., Ph.D. (Lodz) BERTRAND, Michel, HOEMANN, Caroline,
B.Sc.A. et Ing. (Poly), Ph.D.(Londres) B.Sc.A. (UCSD), M.Sc.A., Ph.D. (M.I.T.)

Programme de BUSCHMANN, Michael, MARTEL, Sylvain,


B.Eng. (Saskatchewan), Ph.D. (M.I.T.) B.Ing. (UQTR), M.Ing., Ph.D. (McGill)
Génie des matériaux
CASANOVA, Christian, MONGRAIN, Rosaire,
Ph.D. (McGill) Ph.D. (Poly)
Les professeurs ci-dessous sont rattachés à un
département de l’École, mais sont principalement CHERIET, Farida, SKROBIK, Yoanna,
en soutien au programme de génie des maté- Dipl. ing. (Algérie), D.E.A. (France, Paris), Ph.D. M.D. (Montréal)
riaux. (Montréal)
VINET, Alain,
Responsable du programme de CLOUTIER, Guy, B.S., Ph.D. (Montréal)
génie des matériaux : Sylvain Turenne Ph.D. (Poly)
Professeurs adjoints:
DANSEREAU, Jean,
Professeurs titulaires: Ph.D. (Vermont) DE CRESCENZO, Gregory,
BAÏLON, Jean-Paul, Dipl. ing. (INSA-Nancy), Ph.D. (McGill)
DeGUISE, Jacques,
Dipl. ing. (INSA, Lyon), M.Sc.A., D.Sc.A. (Poly) Ph.D. (Poly) DIACONU, Vasilo,
BALE, Christopher W., Ph.D. (Montréal)
FELDMAN, Anatol, G.,
B.Sc.A. (Manchester), M.Sc.A., Ph.D. (Toronto) Ph.D.(Moscou) GUENAT, Olivier T.,
L'ESPÉRANCE, Gilles, Dr.ès Sc. (Neuchâtel), Ph.D. (Harvard Medical
GARON, André,
B.Sc., M.Sc., Ph.D. (Birmingham) School)
B.Sc. (Montréal), M.Sc.A., Ph.D. (Poly)
PELTON, Arthur, HAREL, François,
GOUSSARD, Yves,
B.Sc.A., M.Sc.A., Ph.D. (Toronto) M.D. (Montréal)
Dipl. ing. (ENSTA), D. Ing., Ph.D.(Paris XI)
SAVADOGO, Oumarou, HOGE, Richard,
GUARDO, Robert,
M.Sc.Phys. (Ouagadougou), D.E.A., D. d’état Ph.D. (McGill)
B.Sc.A. et Ing. (Poly), Ph.D.(Londres)
(Caen-France) LESAGE, Frédéric,
LABELLE, Hubert,
TURENNE, Sylvain, Ph.D. (Paris)
M.D., FRCS(C)(Montréal)
B.Ing., M.Sc.A. (Poly), Ph.D. (Laval) VILLEMURE, Isabelle,
LEBLANC, A.-Robert,
B.Sc.A. et Ing. (Poly), M.Sc.A. (UBC), Ph.D.
B.Sc.A. et Ing., M.Sc.A., D.Sc.A.(Poly)
(Montréal)
MATHIEU, Pierre-A.,
B.Sc.A. et Ing., M.Sc.A., D.Sc.A.(Poly) Chercheurs:

Professeur agrégé: MEUNIER, Jean, BEAUDOIN, Gilles,


Ph.D. (Poly) Ph.D. (Montréal)
VERREMAN, Yves,
B.Sc. (ÉC, Paris), D.E.A. (Paris), Ph.D. (Poly) MEUNIER, Michel, BOULANGER, Yvan,
B.Sc.A. et Ing., M.Sc.A. (Poly), Ph.D. (M.I.T.) Ph.D. (Ottawa)
Professeur adjoint:
PLAMONDON, Réjean, DURAND, Louis-Gilles,
CHARTRAND, Patrice, B.Sc.A. et Ing., Ph.D. (Poly)
Ph.D. (Laval)
B.Ing., M.Sc.A., Ph.D. (Poly)
RIVARD, Charles-Hilaire, GRYGORCZYK, Ryszard
Chargés de cours: M.D., FRCS(C) (Montréal) Ph.D. (Wroclaw)
LANDRY, Gérard, SAVARD,Pierre, LEROUGE, Sophie,
B.Ing. (Poly) B.Sc.A. et Ing., Ph.D.(Poly) Ph.D. (Poly)
TRIGO, Gil, SAWAN, Mohammad, MAURICE, Roch,
B.Ing. (Poly), M.Ing. (Paris), MBA (HÉC, Mon- Ph.D. (Sherbrooke) Ph.D. (Montréal)
tréal)
SHIRAZI-ADL, Aboulfazl Membres associés:
Ph.D. (McGill)
Institut de Génie biomédical AISSAOUI, Rachid,
SOULEZ, Gilles, Ph.D. (Grenoble)
M.D. (R. Descartes)
18
ARSENAULT, Bertrand, NADEAU, Réginald,
Professeurs agrégés:
Ph.D.(Waterloo) M.D.,FRCP(C)(Montréal)
HÉBERT, Alain,
BERTHIAUME, Yves, PHARAND, Chantal,
B.Ing.(McGill), M.Ing.(Poly), D.Ing.(Paris)
M.D. (Sherbrooke) Pharm.D. (Philadelphie)
KOCLAS, Jean,
BOURBONNAIS, Daniel, RAYMOND, Jean,
B.Sc.A., M.Ing.(Poly), Ph.D.(M.I.T.)
Ph.D. (Montréal) M.D. (Montréal)
MARLEAU, Guy,
BRUNETTE, Isabelle, ROSSIGNOL, Serge,
B.Sc.(Ottawa), M.Sc., Ph.D.(McGill)
Ph.D. (Montréal) Ph.D. (Montréal)
ROY, Robert,
CARDINAL, René, SOUCY, Jean-Paul,
B.Sc., M.Sc.(Montréal), Ph.D.(Poly)
Ph.D.(McGill) M.D. (Montréal)
CARTILIER, Louis, Professeur adjoint:
D.Sc. (Bruxelles) Institut de Génie nucléaire OLEKHNOVITCH, Andrei,
DORÉ, Sylvie, Dipl.Ing. (Moscou), B.Sc. (Sussex), Ph.D. (Impe-
Ph.D. (Poly) Directeur des programmes rial College)
de génie nucléaire : Guy Marleau
FAUBERT, Jocelyn, Professeur associé:
Ph.D. (Concordia) Professeur émérite:
TAPUCU, Altan,
HEMMERLING, Thomas M., PASKIEWICI, Wladimir, Ing.(Istanbul), Ing.(Saclay), D.Sc.A.(Istanbul)
M.D., DEAA (Allemagne) L.Sc., D.Sc. (Strasbourg)
Chercheur:
LEPANTO, Luigi, ROZON, Daniel,
M.D. (Univ. De Montréal) B.Sc.A., M.Ing. (Poly), Ph.D. (McMaster) KENNEDY, Gregory,
B.Sc.(Manitoba), Ph.D.(McGill)
LEROUX, Jean-Christophe, Professeurs titulaires :
Ph.D. (Genève) Chargé de cours:
PETTIGREW, Michel,
McMULLEN, Jean-Norbert B.Sc.A.(Poly), M.Sc.(Birmingham), AUBÉ, François,
Ph.D. (Floride) post.Grad.Dipl.(Sheffield) B.Ing., M.Sc.A., Ph.D. (Poly)

MOREAU, Pierre, TEYSSEDOU, Alberto, ZIKOVSKY, Lubomir,


Ph.D. (Montréal) Ing.(Cordoba), Ph.D.(Poly) Ing.(Prague), M.Sc.A.(Poly), Ph.D.(Texas A&M)

19
20
lement dans la composition d’un ou de plusieurs programmes. Il fait habituel-
Règlements des études lement l’objet d’une évaluation du travail de l’étudiant sous forme d’une note
du baccalauréat en ingénierie d’appréciation et il est identifié dans un programme par un sigle particulier.
2.2.1 Un cours est dit « de baccalauréat » s’il fait partie des 120 crédits des
programmes de baccalauréat de cet annuaire. La plupart des cours de bacca-
Certains règlements font l’objet de modalités détaillées explicitées lauréat offerts par l’École Polytechnique sont codifiés ainsi : DDD#xxx (DDD =
dans la section « Modalités d’application des règlements ». code de la discipline, # = chiffre de 1 à 5, xxx = numéro de 3 chiffres) et quel-
Le lecteur est invité à consulter ces détails qui sont signalés par le quefois d’une lettre à la fin.
renvoi à la page correspondante. 2.2.2 Un cours est dit « préparatoire » s’il est exigé en surplus des 120 crédits
Il est à noter que ces modalités font partie intégrante des règlements. des programmes de baccalauréat, au début des études de baccalauréat. Un
cours préparatoire ne peut en aucun cas faire partie des 120 crédits du pro-
Les présents règlements sont en vigueur pour une période d'une année débu- gramme d’ingénierie. Les cours préparatoires offerts par l’École Polytechnique
tant au trimestre d'automne de l'année courante, ils s’appliquent à tous les sont codifiés ainsi : DDD0xxx (DDD = code de la discipline, 0 = chiffre qui
étudiants inscrits, sauf exception indiquée explicitement. identifie le statut préparatoire du cours, xxx = numéro de 3 chiffres).
Le lecteur est invité à consulter l'index des règlements en fin de volume. 2.2.3 Un cours est dit « de cycles supérieurs » s’il fait normalement partie des
programmes de deuxième ou de troisième cycle. Certains cours de cycles
1 Grades et programmes supérieurs peuvent être offerts ou imposés dans les 120 crédits des program-
mes de baccalauréat. La plupart des cours de cycles supérieurs offerts par
L’École Polytechnique dispense un enseignement conduisant à un grade de l’École Polytechnique sont codifiés ainsi : DDD#xxx (DDD = code de la disci-
premier cycle de baccalauréat en ingénierie dans une des spécialités suivan- pline, # = chiffre de 6 à 9, xxx = numéro de 3 chiffres).
tes: génie biomédical, génie chimique, génie civil, génie des matériaux, génie
des mines, génie électrique, génie géologique, génie logiciel, génie industriel, 2.3 Cours obligatoire
génie informatique, génie mécanique et génie physique.
Le cours obligatoire est un cours qui fait partie d’un programme et qui est
Les programmes de baccalauréat en ingénierie totalisent 120 crédits ; ces exigé de tous les étudiants inscrits à ce programme.
programmes sont accrédités par le Bureau canadien d’accréditation des
2.4 Cours à option
programmes d’ingénierie de « Ingénieurs Canada1 ».
Le cours à option est un cours que l’étudiant peut choisir parmi un ensemble
L’étudiant qui a satisfait à toutes les exigences imposées pour l’obtention du
déterminé de cours.
grade reçoit le diplôme de bachelier en ingénierie portant la mention de la
spécialité. 2.5 Cours préalable
Ces diplômes sont décernés par l’Université de Montréal, à laquelle l’École Un cours est préalable à un autre s’il doit nécessairement avoir été suivi avec
Polytechnique est affiliée. succès avant cet autre.
Les études de premier cycle conduisant au grade de bachelier en ingénierie 2.6 Cours corequis
(B.Ing.) donnent ouverture à un permis d’exercice de la profession d’ingénieur,
et tout titulaire de ce grade peut, s’il satisfait aux prescriptions de la Loi des Un cours est corequis à un autre s’il doit être suivi en même temps que cet
ingénieurs et du code des professions, être admis comme membre de l’Ordre autre, à moins qu’il n’ait été réussi précédemment.
des ingénieurs du Québec. Ce grade peut donner aussi accès aux études 2.7 Trimestre
supérieures de deuxième cycle.
Le trimestre est une période de quinze semaines pendant laquelle l’École
Note 1 : l’École Polytechnique offre également deux programmes en ingénie- poursuit des activités pédagogiques. Le trimestre inclut treize semaines
rie sanctionnés par un certificat (30 crédits) et une attestation (programme d’activités d’enseignement et la période requise pour l’évaluation des connais-
court de 15 crédits). Ces programmes, décrits dans le présent annuaire, sont sances acquises par les étudiants.
offerts à une clientèle particulière (étudiants en échange), ils sont composés
essentiellement de cours du baccalauréat, et les règlements qui s’appliquent Certains cours peuvent être donnés à un rythme accéléré; la période
sont ceux de la section « Règlements particuliers du certificat et du program- d’activités pédagogiques s’étend alors sur sept semaines.
me court en ingénierie » de cet annuaire (page 35). L’année universitaire se divise en trois trimestres:
Note 2 : l’École Polytechnique offre également deux programmes de perfec- - le trimestre d’automne, du 1er septembre au 31 décembre;
tionnement en ingénierie des diplômés en génie de l’étranger, sanctionnés par - le trimestre d’hiver, du 1er janvier au 30 avril;
un certificat (30 crédits) et une attestation (programme court de 15 crédits). - le trimestre d’été, du 1er mai au 31 août.
Ces programmes, décrits dans l’annuaire des certificats, sont offerts à une
clientèle particulière (personnes diplômées en génie de l’étranger qui ont reçu Le relevé de notes fait état du nombre de trimestres réguliers complétés par
leur prescription d’examens de l’OIQ); ils sont composés essentiellement de l’étudiant. Seuls les trimestres pour lesquels l’étudiant est resté inscrit à plus
cours du baccalauréat. de six crédits sont comptabilisés.
2.8 Scolarité
2 Définitions
La scolarité est le temps requis d’un étudiant pour compléter un programme.
2.1 Matière
La scolarité d’un programme est évaluée en nombre de trimestres ou en
La matière est un ensemble de connaissances considérées comme un tout nombre de crédits.
pour fins d’études et d’enseignement.
2.9 Crédit
2.2 Cours
Le crédit est une unité qui permet à l’École d’attribuer une valeur numérique à
Le cours est un ensemble d’activités d’études portant sur une partie d’une la charge de travail exigée d’un étudiant pour atteindre les objectifs d’une
matière. Le cours constitue une unité élémentaire d’études qui entre norma- activité pédagogique.

1
Un crédit représente quarante-cinq heures (3 heures par semaine pendant un
Le programme de génie biomédical, créé en 2008, ne pourra être accrédité avant trimestre) consacrées par l’étudiant à une activité de cours, ou de travaux
l’hiver 2012. L’École Polytechnique ne décernera pas de diplôme dans ce programme
pratiques, ou de séminaires, ou de stages, ou de recherche, incluant dans
avant cette date.
21
chaque cas, s’il y a lieu, le nombre d’heures de travail personnel nécessaire,
selon l’estimation de l’École. 4.0 Cours préparatoires : dans certains cas, l’École impose des cours dits
préparatoires qui sont nécessaires pour compléter la formation des étudiants
Exemple: 1 crédit: pendant un trimestre, une heure de cours par semaine (voir en particulier les articles 4.3 et 4.4) ou pour compenser certaines faibles-
exigeant en plus 2 heures de travail personnel, selon ses décelées lors de l’étude du dossier (étudiants admis selon les articles 4.1
l’estimation de l’École. et 4.2). Les cours préparatoires doivent être réussis avant l’inscription aux
Exemple: 1 crédit: pendant un trimestre, deux heures de travaux prati- cours pour lesquels ils sont préalables (voir le tableau de la page 142), et au
ques par semaine exigeant en plus 1 heure de travail plus tard selon les modalités de l’article 9.9.
personnel, selon l’estimation de l’École. Les présents règlements s’appliquent à tous les cours, qu’ils soient préparatoi-
Lorsqu’un événement non prévu au calendrier universitaire officiel supprime res ou non. Les cours préparatoires contribuent à la moyenne cumulative et au
des activités qui entrent dans le calcul du crédit, celles-ci doivent être repri- nombre de crédits accumulés tant qu’ils ne sont pas tous réussis ; dès que le
ses, conformément à des modalités déterminées par l’École. dernier cours préparatoire est réussi, tous les cours préparatoires sont mis
hors programme. En conséquence, ces cours ne contribuent plus à la moyen-
2.10 Cote ne cumulative, ni au nombre de crédits accumulés du programme de bacca-
La cote est le résultat numérique obtenu lors d’un examen ou d’un contrôle et lauréat en ingénierie. De plus, dès la mise hors programme des cours prépa-
exprimé généralement par un nombre compris entre 0 et 20. ratoires, les règles des études du baccalauréat en ingénierie s'appliquent
intégralement.
2.11 Note
Note : si la moyenne cumulative est inférieure à 1,75 suivant la mise hors
La note est l'appréciation globale des résultats d'un étudiant donnée par le programme des cours préparatoires, le Registrariat convoque alors l’étudiant
professeur à la fin de son cours et prend l'une des formes suivantes: A*, A, pour lui permettre de bénéficier d'un trimestre encadrement dont le choix de
B+, B, C+, C, D+, D, E, F, I, IP, IV, J ou S (voir aussi l'article 7.2). Les notes cours sera imposé. De plus, dès la mise hors programme des cours prépara-
sont déterminées à partir des cotes obtenues aux divers contrôles dans cha- toires, les règlements des études du baccalauréat en ingénierie s’appliquent
que cours. intégralement.
2.12 Moyenne de trimestre 4.1 Pour être admissible à un programme de baccalauréat en ingénierie, un
La moyenne de trimestre est la moyenne pondérée, suivant la valeur relative candidat doit avoir obtenu un diplôme d’études collégiales (D.É.C.) en Scien-
des crédits, des notes obtenues dans chaque cours choisi par l’étudiant durant ces de la nature ou en Sciences, lettres et arts.
un trimestre. Cette moyenne n’est considérée, pour fins d’application des 4.2 Les candidats qui, de l’avis de la direction de l’École Polytechnique, pos-
règlements, que lorsque l’étudiant est inscrit à plus de six crédits. sèdent une préparation équivalente à celle décrite à l’article 4.1 peuvent aussi
2.13 Moyenne cumulative être admis à un programme de baccalauréat en ingénierie.

La moyenne cumulative est la moyenne pondérée, suivant la valeur relative Note : les candidats titulaires d’un diplôme d’études secondaires, âgés d’au
des crédits, des dernières notes obtenues dans chaque cours choisi par moins 21 ans (à la date du début des cours) et qui ont quitté les études depuis
l’étudiant depuis le début de son programme. Une note d’échec à un cours ne au moins deux années ne sont pas tenus d’obtenir un diplôme d’études collé-
compte plus dans la moyenne cumulative lorsque le cours est repris avec giales. S’ils sont admissibles, l’École peut leur imposer des cours préparatoi-
succès. res.
4.3 Les candidats titulaires de certains D.É.C. techniques sont admissibles
3 Catégories d’étudiants dans certains programmes. L’École leur reconnaîtra éventuellement certaines
3.1 Étudiant régulier exemptions dans le programme de baccalauréat, mais pourra également leur
imposer un ou des cours préparatoires.
L’étudiant régulier postule un grade de l’École et il doit satisfaire aux condi-
tions d’admission et aux exigences pédagogiques spécifiques au grade postu- 4.4 Les candidats titulaires d’un diplôme de fin d’études secondaires de
lé. l’extérieur du Québec, s’ils sont admis, doivent faire une année préparatoire
de 30 crédits ; ils s’engagent donc dans une formation totalisant 150 crédits,
3.2 Étudiant libre mais les 30 crédits de l’année préparatoire ne compteront pas dans le pro-
L’étudiant libre ne postule pas de grade. Il ne peut s’inscrire qu’à quelques gramme de baccalauréat.
cours. Pour y être admis, il doit avoir une formation suffisante pour suivre ces Note : voir l’article 4.0 relatif aux cours préparatoires.
cours avec profit et, dans certains cas, il peut être appelé à en faire la preuve. 4.5 Pour être admis à titre d’étudiant régulier, libre, visiteur ou auditeur, il faut
L’École n’est pas tenue d’admettre des étudiants libres à tous ses cours. posséder une connaissance suffisante de la langue française
L’étudiant libre est soumis aux évaluations des apprentissages des cours L’École n’est pas tenue d’admettre tous les candidats qui satisfont aux condi-
auxquels il est inscrit. tions d’admission.
3.3 Étudiant visiteur
Remarque : de façon générale, les étudiants qui ne peuvent lire facilement
L’étudiant visiteur est une personne admise à un programme d’études dans un l'anglais s'exposent à des difficultés dans leurs études, étant donné le nombre
autre établissement, est inscrite à une ou plusieurs activités pédagogiques à considérable de livres de référence publiés dans cette langue.
l’École, et est soumise au processus d’évaluation prévu. 1 Les modalités relatives aux cours préparatoires décrites dans l’article 4

3.4 Étudiant auditeur prennent effet à l’automne 2006 pour les étudiants nouvellement admis à ce
trimestre, sans effet rétroactif.
L’étudiant auditeur est une personne qui, sans être admise à un programme
d’études, est inscrite à un ou plusieurs cours de l’enseignement régulier et
n’est soumise à aucun processus d’évaluation. Les cours qu'il a suivis portent Les conditions d’admission sont détaillées sur le site Internet de l’École
la mention SE sur le relevé de notes, aucun crédit n'étant reconnu pour cette http://www.polymtl.ca
catégorie d'étudiants.

4 Conditions d’admission
(voir également le paragraphe relatif à l’admission conditionnelle en page 30)
22
directeur du département ou son délégué, doivent être agréées par le direc-
5 Demande d’admission teur des études de premier cycle. Que les équivalences aient été acquises
avant l’arrivée à Polytechnique, en échange à l’étranger au cours des études
5.1 Admission ou autrement, elles ne peuvent jamais ensemble excéder 60 crédits de cours
Le candidat qui désire s’inscrire pour la première fois à un programme du baccalauréat du programme d’études.
d’études doit remplir un formulaire officiel de demande d’admission et le
présenter avant la date limite, accompagné des pièces requises, conformé- 6 Inscription
ment aux instructions écrites sur le formulaire de demande d’admission. On 6.1 Obligation de l’inscription
obtient le formulaire de demande d’admission en s’adressant au Bureau du
registraire. 6.1.1 Première inscription
5.2 Réadmission et probation (voir aussi l'article 9.8) Un avis d’admission n’est pas une inscription. Le candidat admis doit se
soumettre aux formalités d’inscription dans les délais prescrits, au début de
5.2.1 L’étudiant régulier n’a pas à renouveler sa demande d’admission à ses études.
moins qu’il n’ait interrompu ses études durant plus de douze mois consécutifs.
6.1.2 Inscriptions subséquentes
5.2.2 Tout étudiant qui reçoit la mention «N'EST PLUS AUTORISÉ À
POURSUIVRE SES ÉTUDES À L'ÉCOLE» selon l'article 9.2.2 peut présenter L’étudiant engagé dans un programme d’études doit s’inscrire au début de
une demande écrite au Registrariat pour bénéficier d'un trimestre de proba- chaque trimestre, conformément aux instructions qui lui sont données en
tion, si sa moyenne cumulative est supérieure ou égale à 1,2. Les conditions temps utile.
qui sont imposées par le Registrariat lors d'une probation sont les suivantes : 6.2 Mode d’inscription
le choix de cours est imposé, il totalise entre 12 et 15 crédits. Les conditions
de réussite de la probation sont les suivantes: moyenne trimestrielle minimale 6.2.1 Inscription à temps plein et à temps partiel
de 2,2, moyenne cumulative d'au moins 1,75, aucun échec ni abandon. À la fin L’étudiant régulier de premier cycle est à temps plein s’il s’inscrit à un mini-
de ce trimestre, s'il répond aux conditions qui lui sont imposées, l'étudiant sera mum de douze crédits par trimestre. Un étudiant ne peut s’inscrire à plus de
autorisé à poursuivre ses études conformément au règlement 9.2.1; dans le 18 crédits par trimestre, y compris les crédits des cours hors établissement.
cas contraire, il doit quitter l'École.
L’étudiant régulier de premier cycle est à temps partiel s’il s’inscrit à moins de
Cette probation ne peut être acceptée qu'une seule fois. douze crédits par trimestre.
Note : l’étudiant soumis à l’article 9.2.2 qui a une moyenne cumulative inférieu- 6.2.2 L’étudiant régulier du premier cycle doit s'inscrire à temps plein (mini-
re à 1,20 et qui désirerait faire valoir des circonstances exceptionnelles pour mum de 12 crédits), sauf au dernier trimestre pour lequel l'étudiant peut
avoir droit à la probation doit déposer une demande accompagnée des pièces s'inscrire à temps partiel si ce régime lui est avantageux.
justificatives auprès du directeur des études de premier cycle. Ce dernier
jugera s’il y a lieu de convoquer un comité ad hoc pour étudier la demande ; L’étudiant qui a des raisons particulières d’étudier à temps partiel à un trimes-
suite à la recommandation du comité, le directeur prend une décision et la tre donné doit le justifier par écrit au Registrariat, en joignant un document
officiel pour cela (attestation d’employeur ou de médecin, par exemple).
communique à l’étudiant ; cette décision est sans appel.
L'étudiant qui en est soit à son premier soit à son deuxième trimestre à l'École
5.2.3 Un étudiant qui a échoué sa probation mais qui, par la suite, a réussi
peut, après s'être inscrit à plein temps, abandonner un ou des cours tout en
dans un autre établissement universitaire au moins 24 crédits de cours perti-
gardant un minimum de 8 crédits, avec la recommandation de la personne
nents au génie avec une moyenne d'au moins 2,5 sur 4,3 (dont des cours
désignée par son programme1 et l'autorisation du Registrariat. Cette demande
permettant de compenser les faiblesses de son dossier académique à l'École
ne peut être acceptée qu’une seule fois.
Polytechnique) peut demander une réadmission. Si l’étudiant est réadmis, il
est soumis à l’article 9.2.1 lors du premier trimestre de réadmission. 1 Voir le tableau des personnes désignées par programme à l’adresse :
L’étudiant dont la demande de probation a été refusée est soumis aux mêmes www.polymtl.ca/registrariat/savoir
exigences s’il désire demander une réadmission.
6.3 Formalités de l’inscription
5.3 Équivalence, exemption, substitution
Un étudiant est inscrit lorsque son acompte a été acquitté. À cet effet, il rece-
Il y a équivalence d'un cours lorsqu'un ou des cours réussis par un étudiant vra un avis de paiement avant le début du trimestre. L’étudiant est responsa-
dans une autre institution d'enseignement supérieur satisfont aux exigences ble d’effectuer le paiement des droits de scolarité et des autres frais selon les
d'un cours inscrit à son programme; une note d'au moins C est exigée, le modalités et les délais prescrits au calendrier universitaire de l’École et sur
cours en équivalence est noté Y dans le relevé de notes de l'École et les l’avis de paiement et ce, même en l’absence d’un avis de paiement. Des
crédits associés au cours comptent dans les crédits accumulés. pénalités financières s’appliquent si le paiement est effectué après la date
d’échéance.
Il y a exemption d'un cours lorsque la formation et l'expérience d'un candidat
permettent de l'autoriser à ne pas suivre un cours inscrit à son programme; le 6.4 Choix de cours (voir aussi à la page 30)
cours dont l'étudiant est exempté est noté X dans le relevé de notes et les
crédits associés comptent dans les crédits accumulés. Lors du choix de cours, à chaque trimestre, l’étudiant doit procéder en deux
étapes. La première consiste à faire une proposition de choix de cours et la
Si, pour des raisons exceptionnelles, un étudiant est exempté d'un cours du deuxième, à recevoir la validation de ce choix par l’École.
programme sans qu'il en satisfasse les exigences, le cours est noté Z dans le
relevé de notes de l'École, les crédits associés ne comptent pas dans les Son choix de cours ne sera officiel qu’au moment où la deuxième étape aura
crédits accumulés, et une substitution de ce cours sera imposée à l'étudiant. été complétée.

Il y a substitution lorsqu'un cours remplace un autre cours du programme. Il incombe à l’étudiant dont la proposition de choix de cours n’a pas été accep-
tée de reformuler une nouvelle demande.
Le candidat à un grade qui désire obtenir une équivalence, une exemption ou
une substitution doit en faire la demande par écrit dès son arrivée à l’École et 6.5 Modification du choix de cours (voir aussi à la page 30)
fournir les pièces justificatives; des demandes tardives peuvent être acceptées L’étudiant peut modifier son choix de cours, au plus tard deux semaines après
au plus tard le 30 novembre de l’année suivante pour une première inscription l’ouverture officielle des cours de chaque trimestre, pour des cours donnés au
à l’automne, et le 31 mars de l’année suivante pour une première inscription à
l’hiver. L'équivalence, l'exemption ou la substitution, recommandées par le
23
rythme normal. Dans le cas de cours offerts durant 7 semaines ou moins,
cette période est d’une semaine. 6.8 Prescription de candidature

Le choix de cours modifié doit être approuvé par l’École. La candidature à un grade est annulée dans les cas suivants:

Note 1 : le fait qu’un étudiant ait le droit de s’inscrire à un cours après le début 6.8.1 Si le candidat avise l’École de l’abandon de ses études.
des cours ne lui permet pas d’obtenir une motivation d’absence officielle pour 6.8.2 Si, au terme d’un trimestre, le candidat ne remplit pas l’une des condi-
des évaluations ayant pu avoir lieu avant son inscription au cours. tions de poursuite de son programme d’études.
Note 2 : il n’est pas possible de s’inscrire ni de se désinscrire après la premiè- 6.8.3 Si le candidat ne satisfait pas aux conditions d’obtention de son diplôme
re moitié de la période de modifications aux choix de cours, dans un cours dans les délais prescrits.
dont la formule pédagogique prévoit un projet d’équipe majeur (tel que justifié
dans l’analyse de cours), à moins d’autorisation du professeur. La liste des 6.8.4 Si le candidat à un grade de premier cycle ne s’est pas inscrit à l’École
cours-projets concernés est approuvée par la Commission des études (voir pendant trois trimestres consécutifs.
page 33 de cet annuaire). Le candidat doit faire une demande de réadmission avant de pouvoir se
6.6 Abandon d’un cours réinscrire à son programme.

Tout étudiant qui désire abandonner un ou des cours, après la période de 7 Évaluation
modification du choix de cours, peut le faire en s’adressant au Registrariat, à
la condition: Au début de chaque cours, le professeur fait connaître à l’étudiant les objectifs
de son cours, et indique la forme d’évaluation qui sera utilisée ainsi que les
a) que l’abandon survienne au plus tard à la fin de la sixième semaine qui modalités d’évaluation (critères d’évaluation, importance relative des différents
suit l’ouverture des cours dans le cas de cours donnés au rythme normal; éléments de l’évaluation, nombre et date des examens).
dans le cas de cours offerts durant 7 semaines ou moins, le délai est de
trois semaines; À moins d’indication contraire, l’étudiant doit justifier les réponses aux ques-
tions.
b) que l'étudiant conserve un minimum de 12 crédits non abandonnés. Si
l’étudiant n’est pas soumis aux règlements mentionnés ci-haut, il pourrait, Le choix de la forme et des modalités d’évaluation est laissé au professeur,
avec l'autorisation du Registrariat, être autorisé à conserver moins de 12 qui doit en informer la Direction du département.
crédits s'il demeure inscrit à un minimum de quatre cours.
Selon la nature du cours et de l’enseignement donné, l’évaluation prend l’une
c) que le cours en question ne soit pas soumis à l’un des articles suivants: des formes décrites à l’article 7.1.
5.2.2, 7.3.c, 7.5.1, 9.2.1, 9.3.
7.1 Formes d’évaluation
d) que le cours en question ne soit pas corequis à un cours que l’étudiant
7.1.1 Évaluation par mode de travaux
conserve dans son choix de cours.
7.1.1.1 Évaluation individuelle
La note R, portée au dossier de l’étudiant, indique alors qu’il y a eu abandon.
L’étudiant n’est soumis à aucun examen proprement dit. L’évaluation porte sur
Note 1: les droits de scolarité ne sont pas remboursés quand un ou des cours
l’ensemble des travaux qui lui sont imposés pendant toute la durée du cours:
sont abandonnés durant la période définie en a).
dissertations, travaux dirigés, exposés oraux, travaux pratiques, participation
Note 2 : il n’est pas possible d’abandonner un cours dont la formule pédagogi- individuelle à un travail de groupe. Cette évaluation est faite par le professeur
que prévoit un projet d’équipe majeur (tel que justifié dans l’analyse de cours), responsable du cours, en collaboration avec ses collègues, le cas échéant.
à moins d’autorisation du professeur. La liste des cours-projets concernés est
7.1.1.2 Évaluation de groupe
approuvée par la Commission des études (voir page 33 de cet annuaire).
Pour que soit appliquée à chacun des membres d’un groupe l’évaluation du
6.7 Abandon des études
travail collectif, il faut que ce groupe soit restreint et que l’évaluation du groupe
(voir aussi l’article 5 des dispositions financières à la page 36) ne compte pas pour la totalité de la cote finale.
L’étudiant qui désire abandonner ses études doit en aviser par écrit le Bureau 7.1.2 Évaluation par mode d’examens
du registraire. Les dates qui délimitent les différentes périodes apparaissent
L’évaluation du travail est faite uniquement par mode d’examens, prenant la
au calendrier universitaire.
forme de contrôles périodiques durant le trimestre et d’un examen final en fin
6.7.1 Avis reçu au plus tard 4 semaines après le début des cours. de trimestre. Cet examen final peut être facultatif s’il fait suite à des examens
partiels fréquents; la note de cours tient alors compte de l’examen final, si
L’abandon des études n’est pas porté au dossier de l’étudiant; aucun bulletin l’étudiant s’y présente.
n’est émis.
7.1.3 Évaluation par mode de travaux et d’examens
6.7.2 Avis reçu plus de 4 semaines après le début des cours mais avant la fin
de la période d’abandon des cours. L’évaluation porte sur les différents travaux qui sont imposés à l’étudiant
pendant toute la durée du cours et elle est complétée par mode d’examens.
L’abandon des études est porté au dossier de l’étudiant par l’attribution de la
note R à chacun de ses cours; ces mentions apparaissent au bulletin cumula- 7.1.4 Évaluation continue
tif.
La méthode d’évaluation continue consiste à diviser le contenu de la matière
6.7.3 Avis reçu après la fin de la période d’abandon des cours. d’un cours en un nombre de blocs préalables les uns aux autres, certains de
ces blocs pouvant être à option, et à contrôler l’apprentissage de l’étudiant
L’abandon des études ne peut être accepté que si la demande est faite avant dans chaque bloc au moyen d’un contrôle dont la durée n’excède pas habi-
le début de la période des examens finaux, et si les résultats obtenus par tuellement une heure. Dans le cas d’échec à un de ces contrôles, l’étudiant a
l’étudiant sont jugés satisfaisants (à moins que dans ce dernier cas il ne le privilège de se soumettre à un ou plusieurs contrôles de reprise, avant de
s'agisse d’un cas de maladie attesté par un certificat médical). L’abandon des procéder à l’étude d’un autre bloc. Ce régime permet à l’étudiant de progres-
études est alors porté au dossier de l’étudiant par l’attribution de la note R à ser à son rythme propre.
chacun de ses cours; ces mentions apparaissent au bulletin cumulatif.

24
cours du trimestre suivant et de convenir des modalités d'encadrement qui
pourraient favoriser la réussite de ses études.
7.2 Notation (notes d’appréciation)
7.5.3 L’étudiant qui a subi un échec à un cours à option n’est pas tenu de
Le rendement de l'étudiant dans chaque cours s'exprime par une note d'ap- reprendre le cours, à moins qu'il ne soit soumis au règlement 9.2.1 ou 9.3.
préciation attribuée par le professeur à partir des cotes obtenues dans les
7.5.4 L'étudiant qui a déjà réussi un cours qui n'est pas hors programme peut
divers travaux et examens demandés à l'étudiant. Pour les cas marginaux, le
le reprendre dans le but d'améliorer sa moyenne cumulative. Dans ce cas, le
professeur peut considérer les résultats de travaux supplémentaires qui n'en-
nombre de crédits du cours n'est compté qu'une seule fois et la dernière note
trent pas dans le calcul de la cote moyenne.
attribuée, qui ne peut être inférieure à D, est la seule utilisée dans le calcul de
La note de chaque cours s'exprime par l'une des lettres suivantes: la moyenne cumulative. Toutefois, un échec imposé en application du règle-
ment 8 a préséance : les crédits déjà réussis sont perdus, seule la note F est
- A*: exceptionnel utilisée dans le calcul de la moyenne cumulative.
- A: excellent
- B+,B: très bien 7.5.5 Il n’y a pas d’examen de reprise.
- C+,C: bien
7.6 Moyenne
- D+,D: passable
- E: échec à un cours hors faculté 7.6.1 À la fin de chaque trimestre, on évalue le rendement global d’un étudiant
- F: échec en calculant sa moyenne de trimestre et sa moyenne cumulative.
- I: incomplet et insuffisant comme préalable
- IP: partiel, première partie d'un cours-année 7.6.2 Pour effectuer le calcul de ces moyennes, on attribue aux notes les
- IV: note à venir points suivants:
- J: incomplet mais suffisant comme préalable - A* vaut 4 points par crédit;
- S: réussite à un cours hors faculté - A vaut 4 points par crédit;
D'autre part, les mentions suivantes sont aussi utilisées sur les bulletins: - B+ vaut 3,5 points par crédit;
- B vaut 3 points par crédit;
- E : échec à un cours hors établissement - C+ vaut 2,5 points par crédit;
- P : réussite à une activité ou activité complétée - C vaut 2 points par crédit;
- R : abandon - D+ vaut 1,5 point par crédit;
- S : réussite à cours hors établissement - D vaut 1 point par crédit;
- SE: sans évaluation (réservé à la catégorie Étudiants auditeurs) - F ne vaut aucun point.
- X : exemption avec reconnaissance des crédits
- Y : équivalence Les notes I, IP, IV, J, P, R, S, SE, X, Y et Z ne comptent pas dans la moyen-
- Z : exemption sans reconnaissance des crédits ne.

7.3 Note « incomplet », I, J ou IP 7.6.3 Lors de la reprise d’un cours, la dernière note obtenue par l’étudiant pour
le cours remplace la note précédente dans le calcul de la moyenne cumulati-
La note I ou J ne peut être donnée à un étudiant par un professeur que dans ve. Si un étudiant décide de ne pas reprendre un cours à option qu’il a
les cours où les méthodes d’enseignement utilisées permettent un enseigne- échoué, la note F continue à être comptée dans le calcul de la moyenne
ment et un rythme d’apprentissage individualisés. Ces méthodes doivent être cumulative.
dûment reconnues par la Direction.
7.7 Communication des cotes et des notes
Les modalités suivantes s’appliquent:
7.7.1 Après chaque examen ou contrôle, le professeur communique aux
a) l’étudiant qui désire recevoir une note «Incomplet» en fait la demande à étudiants les cotes qu’il a attribuées ainsi que la moyenne du groupe ou de la
son professeur durant la dernière semaine de cours; classe.
b) en se basant sur les résultats partiels obtenus par l’étudiant, le professeur 7.7.2 Un bulletin cumulatif est émis à la fin de chaque trimestre. Il indique les
détermine s’il accordera à l’étudiant la note I ou J; notes obtenues par l’étudiant dans chacun des cours depuis le début de son
programme d’études, ainsi que les moyennes trimestrielles et la moyenne
c) l'étudiant est tenu d'inscrire à son prochain choix de cours le cours pour
cumulative.
lequel il a reçu une note «Incomplet» ou «Partiel». Les résultats partiels
obtenus au premier trimestre s'ajoutent à ceux obtenus au second trimes- Si l’étudiant obtient une moyenne cumulative d’au moins 3,50 après avoir
tre pour déterminer la note finale qui sera nécessairement exprimée au réussi au minimum 24 crédits à l’École Polytechnique, le texte «MENTION
second trimestre par l'une des notes A*, A, B+, B, C+, C, D+, D ou F. D’EXCELLENCE» est imprimé.
7.4 Réussite ou échec à un cours 7.8 Travaux pratiques et divers contrôles
7.4.1 L'étudiant qui réussit à un cours se voit attribuer une des notes A*, A, 7.8.1 Absence (voir d'autres détails en page 31)
B+, B, C+, C, D+ ou D pour ce cours.
Aucun étudiant ne peut être exempté d'une séance de travaux pratiques
7.4.2 L’étudiant qui échoue à un cours se voit attribuer la note F pour ce cours. obligatoire, d’un contrôle ou d’un examen sans motif valable. On entend par
7.5 Reprise d’un cours « motif valable » un motif indépendant de la volonté de l'étudiant.
Toute absence à des travaux pratiques, à des contrôles ou à des examens
7.5.1 L’étudiant qui a subi un échec à un cours obligatoire se voit imposer le cotés par le professeur doit être motivée au Registrariat: soit au moins cinq
même cours (ou exceptionnellement un cours jugé équivalent approuvé par le jours ouvrables avant l'absence si celle-ci est connue d'avance, soit dans les
Registrariat), préférablement dès qu’il est offert ou au plus tard au même cinq jours ouvrables après la fin de la période d'incapacité si celle-ci n'était pas
trimestre de l’année académique suivante. Si l’étudiant désire retirer ce cours prévisible. L'étudiant doit fournir une pièce justificative attestant de l'incapacité
de son choix de cours, il doit rencontrer la personne désignée par son pro- et mentionnant la période visée. L’étudiant qui omet de le faire ou dont le
gramme afin d’identifier le trimestre où il sera le plus approprié de reprendre motif est refusé se verra attribuer la cote zéro pour le contrôle, examen ou
ce cours selon le cheminement de son programme. travail pratique qu'il a manqué.
7.5.2 Suite à deux échecs à un même cours, l'étudiant doit rencontrer la Dans les cas d'absence motivée à des travaux pratiques, le professeur déci-
personne désignée par son programme afin de faire approuver son choix de dera quel travail l'étudiant devra exécuter. Dans les cas d'absence motivée à
25
un contrôle périodique ou à un examen, le professeur pourra demander un a) l’attribution de la cote 0 à l’évaluation concernée ;
contrôle supplémentaire, s'il le juge nécessaire, sous forme d'examen différé b) l’attribution de la note F au cours concerné ;
oral ou écrit, ou bien il pourra exempter l'étudiant de ce contrôle; dans le cas c) l’attribution de la note F à tous les cours suivis au trimestre ;
d'un examen oral, celui-ci doit être tenu durant une période réservée à cette d) l’attribution de la note F à tous les cours suivis au trimestre et la suspen-
fin, et en présence d'un tiers. sion de l’École pendant une période d’un trimestre (automne ou hiver) ;
7.8.2 Retard aux examens si l’étudiant revient après une suspension, il reprend ses études là où il
les avait laissées, sans possibilité d’équivalences pour des études éven-
Les étudiants en retard d’une demi-heure ou plus ne peuvent être admis aux tuellement faites à l’extérieur ;
salles d’examens. Les étudiants qui se seront vu refuser l’accès aux salles e) l’expulsion définitive de l’École Polytechnique.
d’examens à cause d’un retard devront immédiatement se rapporter au Regis-
trariat pour expliquer les raisons de leur retard. On trouvera en page 32 une grille des sanctions pouvant être imposées.

7.8.3 Langue d’usage Toute personne qui est témoin ou qui a des motifs raisonnables de croire
qu’un acte est qualifiable de plagiat ou de fraude doit communiquer le fait au
Les devoirs, travaux, contrôles périodiques et examens doivent être présentés directeur des études de premier cycle.
en français. Ils peuvent aussi être présentés en anglais dans les cours de
génie des mines dont le sigle débute par MIN, dans le cadre d'une entente Le directeur des études de premier cycle ou son représentant, après avoir
entre l'Université McGill et Polytechnique, et dans les autres cours portant la entendu le plaignant, convoque l’étudiant soupçonné de fraude, le reçoit en
mention «cours offert en anglais». présence d’un tiers pour l’entendre, et lui communique par écrit le plus tôt
possible la décision ainsi que les motifs qui la justifient.
7.8.4 Date des examens
Dans le cas où la sanction est l’expulsion définitive, le directeur des études de
Comme l’indique le calendrier, certains examens finals peuvent avoir lieu le premier cycle en fait la recommandation au directeur de l'enseignement et de
samedi ou le dimanche. la formation; ce dernier soumet le cas au Comité exécutif de la Corporation de
l’École Polytechnique de Montréal; la décision de ce comité est sans appel.
7.9 Révision de l’évaluation
7.9.1 Les étudiants peuvent faire réviser leurs copies d’examens, de contrôle 9 Conditions de poursuite des études2
périodique et, en général, tout travail coté par les professeurs pendant au plus
deux semaines après que les résultats leur sont communiqués. Lorsqu’un Règlement applicable pour les nouveaux étudiants inscrits pour la première
professeur remet des copies corrigées de contrôle périodique ou de travaux fois à l’automne 2007 : pour avoir le droit de poursuivre ses études après le
en mains propres aux étudiants, ceux qui désirent se prévaloir de la procédure premier trimestre, l’étudiant doit avoir signé le code de conduite. Voir les
de révision doivent remettre leur copie au professeur dans le court délai que détails à l’article 16 page 29.
celui-ci accorde. Pour les examens finals du trimestre d’hiver, dont les résul-
tats ne sont pas affichés, les étudiants ont jusqu’au 15 juillet pour soumettre 9.1 Pour être autorisé à poursuivre ses études, l’étudiant doit obtenir une
une demande de révision au Bureau du registraire. À la fin du trimestre moyenne cumulative d’au moins 1,75.
d’automne, le délai est réduit à cinq jours ouvrables après la date d’émission 9.2.1 L’étudiant qui obtient, à la fin d’un trimestre, une moyenne cumulative
des bulletins étant donné que le résultat de la révision peut influencer le choix inférieure à 1,75 doit reprendre, dès qu’ils sont offerts, tous les cours échoués
des cours pour le trimestre d’hiver. non repris, et son choix de cours doit alors totaliser entre 12 et 15 crédits. De
L’étudiant qui a des motifs sérieux pour demander une révision doit le faire par plus, l’étudiant doit effectuer les démarches pour rencontrer la personne
écrit au bureau du registraire (seuls des motifs précis peuvent être acceptés). désignée par son programme afin de convenir des modalités d'encadrement
En déposant sa demande, l’étudiant doit également acquitter les droits exigi- qui pourraient être prises afin de l'aider à réussir ses études.
bles, qui lui seront remboursés si l’évaluation de sa copie est modifiée. L'étu-
9.2.2 Si cet étudiant obtient encore une moyenne cumulative inférieure à 1,75
diant devrait normalement obtenir la réponse auprès du Registrariat dans les
à la fin de l’un ou l’autre de ses deux trimestres suivants, il reçoit la mention
15 jours ouvrables qui suivent le dépôt de la demande.
«N'EST PLUS AUTORISÉ À POURSUIVRE SES ÉTUDES À L'ÉCOLE».
7.9.2 L’étudiant qui conteste une révision de l’évaluation doit s’adresser par Néanmoins, il peut bénéficier d'un trimestre de probation selon les termes de
écrit au Directeur* du département responsable du cours dans les 15 jours qui l'article 5.2.2 si sa moyenne cumulative est supérieure ou égale à 1,2.
suivent la notification de la décision. Ce dernier n’acceptera la demande que
s’il juge que les raisons invoquées sont graves. Dans ce cas, il constitue un Note : voir en page 31 les modalités d'application de ce règlement en regard
comité ad hoc formé de lui-même, ou d’un professeur qu’il désigne, et de deux du trimestre d'été.
personnes compétentes dans la matière. 9.3 L’étudiant qui obtient une moyenne de trimestre inférieure à 1,20 doit
Le comité doit entendre les parties concernées, si elles le désirent; sa décision reprendre les cours échoués lors du trimestre suivant. De plus, il est de la
est sans appel. responsabilité de l'étudiant de rencontrer la personne désignée par son pro-
gramme afin de convenir des modalités d'encadrement qui pourraient être
* dans le cas où le professeur concerné est le directeur du département, la prises afin de l'aider à réussir ses études.
demande doit être présentée au directeur des études de premier cycle.
9.4.1 L’étudiant qui reçoit la note F trois fois pour un même cours obligatoire,
8 Fraude ou son équivalent, n’est plus autorisé à poursuivre ses études à l’École.

Par fraude, on entend toute forme de plagiat, tricherie et tout autre moyen 9.4.2 Nonobstant l’article 9.4.1, le cas d’un étudiant possédant une moyenne
utilisé par l'étudiant pour obtenir une évaluation non méritée ou pour influencer cumulative supérieure ou égale à 1,75 et qui n’est plus autorisé à poursuivre
une décision relative à son dossier, de même que toute tentative pouvant ses études est référé, à la demande de l’étudiant, à un comité ad hoc convo-
mener à commettre ces actes, ainsi que toute participation à ceux-ci. qué par le directeur de l’enseignement et de la formation; suite à la recom-
mandation du comité, le directeur prend une décision et la communique à
On trouvera en page 31 une liste non exhaustive des infractions passibles de l'étudiant. Cette décision est sans appel.
sanction.
2 L’étudiant qui, après avoir reçu l’autorisation de poursuivre ses études selon 9.2.1,
Les sanctions sont décidées par le directeur des études de premier cycle ou
son représentant. Selon le degré de gravité et tenant compte de la récidive, obtient une moyenne cumulative d’au moins 1,75 à la fin des deux trimestres suivants
les sanctions peuvent notamment être les suivantes : peut, le cas échéant, être soumis de nouveau à l’article 9.2.1.

26
est jugée non valable, l’étudiant doit poursuivre. En cas de refus de poursuite,
9.5 La scolarité, pour tout étudiant, ne peut dépasser douze trimestres3 à il obtient un échec à tous ces stages consécutifs.
compter de la première inscription sans l'autorisation du directeur des études
de 1er cycle et du responsable de programme concerné. 9.10.6 L’étudiant qui est expulsé de l’entreprise d’accueil obtient un échec à
9.6 Si un étudiant termine un trimestre prévu comme étant son dernier en son stage. Un étudiant qui est expulsé une deuxième fois d’une entreprise
ayant échoué à un ou plusieurs cours, il est tenu de s’inscrire à un trimestre obtient un échec à son stage et n’est plus autorisé à poursuivre ses études. Il
supplémentaire, l’inscription pouvant être à temps partiel. peut cependant faire appel à l’article 9.8.
S’il n’a pas plus de deux échecs à ce dernier trimestre, le département dont
9.10.7 L’étudiant qui n’a pas effectué et réussi son stage obligatoire (ou le
dépend le ou les cours qu’il doit reprendre pourra, pour cet étudiant, autoriser
premier des 3 stages obligatoires dans le cas des programmes coopé-
une forme et des modalités d’évaluation différentes de celles normalement
ratifs) alors qu’il a réussi 80 crédits de cours de son programme de bac-
utilisées pour les autres étudiants dans le même cours.
calauréat n’est pas autorisé à poursuivre ses études. Il peut cependant
9.7 L’étudiant qui ne satisfait pas aux exigences de maîtrise de la langue faire appel à l’article 9.8.
française décrites à l’article 14 reçoit la mention «N'EST PLUS AUTORISÉ À
POURSUIVRE SES ÉTUDES À L'ÉCOLE» lorsqu'il atteint 45 crédits. Néan- 10 Conditions d’obtention du diplôme
moins, il peut bénéficier de conditions spéciales de poursuite des études en en
faisant la demande au Registrariat. S'il n'a pas eu l'occasion de passer le test Note 1 : ce règlement est mis en vigueur pour les étudiants des programmes
de français de l'École, il peut continuer ses études sans autre condition que de antérieurs à 2005 (2004 pour le génie électrique) admis dans le cheminement
passer ce test dès qu'il est offert ; s'il a échoué au test, il doit s'inscrire au de baccalauréat-maîtrise intégré à partir du 1er juin 2006.
cours de perfectionnement prévu à l'article 14 dès qu'il est offert, et il devra s'y Note 2 : ce règlement sera révisé en regard des programmes de baccalauréat
inscrire tant qu'il ne l'aura pas réussi. ayant débuté à l’automne 2005 (à l’automne 2004 en génie électrique).

9.8 Nonobstant les articles 5.2.2 et 9.10.7, le cas d'un étudiant ayant réussi au Pour recevoir le diplôme de bachelier en ingénierie dans l'une des spécialités
moins 80 des 120 crédits du programme et qui n'est pas autorisé à poursuivre offertes, un étudiant inscrit dans le programme régulier de baccalauréat doit:
ses études est référé, à la demande de l'étudiant, à un comité ad hoc convo- a) avoir obtenu, par équivalence ou succès, les crédits de tous les cours
qué par le directeur de l'enseignement et de la formation; suite à la recom- obligatoires du programme et d'un nombre suffisant de cours à option
mandation du comité, le directeur prend une décision et la communique à pour que le total soit égal ou supérieur à 120 crédits;
b) avoir obtenu une moyenne cumulative finale égale ou supérieure à 1,75;
l'étudiant. Cette décision est sans appel.
c) avoir satisfait aux exigences des règlements de l'École.
9.9 L’étudiant qui n’a pas réussi tous les cours préparatoires qui lui ont été Pour recevoir le diplôme de bachelier en ingénierie dans l'une des spécialités
imposés lors de son admission alors qu’il a réussi un total de 45 crédits (in- offertes, un étudiant inscrit dans le cheminement de baccalauréat-maîtrise
cluant les cours de baccalauréat) n’est pas autorisé à poursuivre ses études. intégré doit:
Néanmoins, il peut bénéficier de conditions spéciales de poursuite des études a) avoir obtenu, par équivalence ou succès
en en faisant la demande au Registrariat : les cours préparatoires qu’il n’a pas • les crédits de baccalauréat identifiés comme obligatoires de son pro-
encore faits lui seront alors imposés, et il devra s’y inscrire tant qu’il ne les gramme de baccalauréat, y compris le projet de fin d’études ou le pro-
aura pas tous réussis, si d’autre part il satisfait aux autres règlements de jet de conception final
l’École. • les crédits d’autres cours nécessaires à compléter les 120 crédits,
qu’ils soient de niveau baccalauréat ou de niveau supérieur.
9.10 Stage b) avoir obtenu une moyenne cumulative finale égale ou supérieure à 3,00;
c) avoir satisfait aux exigences des règlements de l'École.
9.10.1 L’étudiant doit faire valider son stage par le Service des stages et du
placement avant la date limite d’inscription prévue au calendrier afin qu’il soit 11 Appel
reconnu par l’École.
Tout étudiant qui croit que justice ne lui a pas été rendue lors d’une décision
9.10.2 L’étudiant qui ne se présente pas sans avertissement ni raison jugée relevant des modalités d’application des présents règlements, notamment
valable à une entrevue qu’il a préalablement acceptée n’aura plus accès à pour les raisons telles que erreur dans l'appréciation des faits, vice de procé-
l’affichage des stages sur le site du Service des stages et du placement pour dure, discrimination ou partialité manifeste, sanction1 disproportionnée à la
le trimestre en cours. faute, peut en appeler de cette décision, sauf dans le cas de révision
d’évaluation pour lequel une démarche particulière est prévue à l’article 7.9
9.10.3 L’étudiant peut au même trimestre où il effectue son stage s’inscrire des présents règlements, et dans le cas d’une exclusion prononcée par la
sans autorisation à un seul cours s’il n’y a pas de conflit horaire. Dans le cas, direction de l’École.
où il y a un conflit horaire entre le cours et le stage, l’étudiant doit obtenir La demande d’appel, justifiée par écrit dans les 30 jours de calendrier qui
l’autorisation écrite de l’entreprise d’accueil. L’étudiant peut à ce même trimes- suivent l’expédition de la notification de la décision contestée, doit être présen-
tre s’inscrire à un deuxième cours avec préalablement l’autorisation écrite tée au secrétaire général qui détermine, après enquête, si les raisons invo-
d’une personne désignée par son programme puis l’autorisation écrite de quées justifient la convocation du comité d'appel (un formulaire est disponible
l’entreprise d’accueil. au Secrétariat général). S’il juge que c’est bien le cas, l'appel est entendu
dans les 30 jours de calendrier qui suivent la demande par un comité statutai-
9.10.4 L’étudiant qui ne respecte pas la date limite du dépôt de son formulaire re nommé par le directeur de l’enseignement et de la formation et composé
d’évaluation du superviseur et de son rapport de stage au Service des stages d’un professeur nommé suivant la recommandation du Conseil académique,
et du placement obtient un échec à son stage à moins d’un avis écrit du qui préside le comité, un professeur nommé suivant la recommandation de la
superviseur. Commission des études et un étudiant nommé suivant la recommandation de
l’Association des étudiants de Polytechnique. Les parties concernées ont le
9.10.5 L’étudiant qui accepte l’offre de deux stages consécutifs ou plus, doit droit d’être entendues par le comité, si elles le désirent. La décision du comité
compléter la durée totale des stages. En cas de désistement, il doit soumettre est transmise à l'étudiant par le directeur de l'enseignement et de la formation.
une lettre explicative au Service des stages et du placement. Si la justification 1 Voir la grille d’application des sanctions à la page 31.
3 Un trimestre est comptabilisé lorsque l’étudiant est inscrit à plus de 6 crédits.

27
13.4 Substitution d’un stage
12 Annulation de l’octroi d’un grade, diplôme ou certificat
Exceptionnellement, des cours de remplacement peuvent être substitués à un
L’octroi d’un grade, diplôme ou certificat fait par erreur ou à la suite de fraude ou plusieurs stages.
ou de dol, dont le plagiat, est réputé nul.
13.5 Scolarité maximale
La Direction fait enquête et donne à l’intéressé l’occasion de se faire entendre.
Sur recommandation de la Direction, le Conseil académique prononce la La scolarité, pour tout étudiant inscrit au programme de génie des mines ou de
nullité et sa décision est sans appel. génie géologique, ne peut dépasser douze trimestres en sus des trimestres
d’arpentage et de stage.
La nullité doit être prononcée dans les dix ans à compter du jour où la cause
de l’annulation a été découverte.
14 Maîtrise de la langue française
13 Règlements particuliers des programmes de Génie des 14.1 L’étudiant régulier qui a réussi l’épreuve uniforme en français au cégep,
mines et de Génie géologique ou qui est titulaire d’un baccalauréat de fin d’études secondaires de France,
est réputé avoir une maîtrise suffisante de la langue française pour réussir ses
Les programmes de génie des mines et de génie géologique sont du type
études et obtenir le diplôme de bachelier en ingénierie. Les autres étudiants
coopératif, c’est-à-dire qu’ils comportent des stages dans l’industrie. De plus,
le programme de génie des mines est un programme conjoint de l’École doivent se soumettre à un test de français offert par l’École.
Polytechnique et de l’Université McGill. Le caractère particulier de ces deux 14.2 L'étudiant ne peut s'inscrire au test plus d'une fois. L’étudiant visé par
programmes fait en sorte que certains règlements de l’École doivent être l’article 14.1 et qui n’a pas réussi le test doit s’inscrire à un cours de rattrapage
modifiés pour les étudiants qui y sont inscrits. offert par l’École (cours Z-610 ou Z-620), et doit réussir ce cours avant de
13.1 En général, les dispositions des règlements généraux ainsi que des poursuivre ses études au delà de 45 crédits. S’il échoue le cours de rattrapa-
règlements particuliers du premier cycle s’appliquent, à l’exception des articles ge, l’étudiant doit le reprendre et le réussir.
7.5 et 9.5 qui sont remplacés par les règlements qui suivent. Les 3 crédits du cours de rattrapage sont considérés hors programme, c’est-à-
dire qu’ils ne sont pas comptabilisés dans les 120 crédits nécessaires à
13.2 Définitions l’obtention du diplôme. Ces crédits comptent cependant dans le choix de
13.2.1 Stage cours de l’étudiant, et l’article 6.2.1 en tient compte.

Un stage est un ensemble d’activités se déroulant en milieu industriel. Pour 15 Baccalauréat-maîtrise intégré
fins d’application des règlements, le stage est associé au cours.
15.1 L'étudiant inscrit dans un cheminement de baccalauréat à l'École Poly-
13.2.2 Cours exclusifs technique peut, avec la recommandation d'un professeur (qui deviendra son
Sont appelés cours exclusifs de génie des mines ou de génie géologique les directeur d'études ou de recherches) et l'appui du coordonnateur des pro-
cours qui ne sont suivis que par les étudiants inscrits dans ces programmes. grammes d'études supérieures concerné, accéder à la maîtrise sans avoir
Ces cours sont identifiés dans l’annuaire par un sigle commençant par les complété son baccalauréat, s'il a complété au moins 105 crédits (de niveau
lettres MIN (génie des mines) et par les lettres GLQ (génie géologique). baccalauréat ou cycles supérieurs) avec une moyenne cumulative d'au moins
3,0 sur 4,0. Lorsqu'il est admis dans le cheminement de baccalauréat-maîtrise
13.3 Échec à un cours intégré, l'étudiant est inscrit à la maîtrise.
13.3.1 L'étudiant qui échoue pour la première fois à un cours exclusif de génie 15.2 Durant ses études au niveau maîtrise, les règlements des études supé-
des mines ou de génie géologique peut, avec l'autorisation du directeur du
rieures (maîtrise cours ou maîtrise recherche selon le cas) s'appliquent inté-
programme et dans les délais que ce dernier prescrit, se présenter à un exa-
gralement. S'il n'a pas complété les crédits obligatoires de son baccalauréat
men de reprise préparé par le professeur responsable du cours.
avant de s'inscrire à la maîtrise, l'étudiant est tenu de réussir les cours en
La cote de l’examen de reprise permet de déterminer la note qui sera inscrite question durant ses études de maîtrise; ces cours ne compteront pas néces-
pour ce cours au bulletin de l’étudiant au trimestre suivant l’échec, lequel reste sairement dans le programme de maîtrise.
inscrit au dossier de l’étudiant.
L’étudiant inscrit dans un cheminement BMI doit réaliser obligatoirement le
13.3.2 L’examen de reprise peut être remplacé totalement ou en partie par des projet intégrateur de 6 crédits de la dernière année du baccalauréat. Toutefois,
travaux, après approbation du directeur du programme. En aucun cas des ces crédits ne peuvent pas être comptabilisés dans le programme de maîtrise.
travaux ayant été réalisés lors de la première inscription au cours ne pourront
être considérés. 15.3 L'étudiant qui a une moyenne cumulative satisfaisante après 90 crédits
doit trouver un professeur qui accepte d’encadrer ses études et travaux pour
13.3.3 Si l’étudiant échoue à l’examen de reprise, il devra reprendre le cours les 60 crédits qu'il doit compléter s'il est admis au BMI. Ce professeur (le
dès qu’il est offert. Il ne sera alors plus admissible à un examen de reprise. directeur d’études ou de recherche) s'assure de la cohérence des 150 crédits
L’étudiant qui obtient la note F à la reprise du cours n’est plus autorisé à du plan d'études de l'étudiant avant de l'approuver.
poursuivre à l’École.
15.4 L'étudiant réalisant le cheminement de baccalauréat-maîtrise intégré peut
13.3.4 L’étudiant qui subit un échec à un cours obligatoire autre qu’un cours faire la demande d'obtention de son diplôme de baccalauréat en ingénierie
exclusif de génie des mines ou de génie géologique doit reprendre le même dans sa spécialité de 1er cycle quand il a réussi les 120 crédits suivants:
cours dès qu’il est offert, sauf si l’étudiant se trouve en stage; dans ce dernier - les crédits identifiés comme obligatoires de son programme de baccalau-
cas, ce cours pourra exceptionnellement être remplacé par un cours jugé réat, y compris les crédits du projet intégrateur final de 6 crédits;
équivalent par la Direction. - les crédits d'autres cours nécessaires à compléter les 120 crédits, qu'ils
13.3.5 L’étudiant qui a subi un échec à un cours à option n’est pas tenu de soient de niveau baccalauréat ou de cycles supérieurs.
reprendre le cours. L'étudiant reçoit normalement son diplôme de baccalauréat en ingénierie
13.3.6 Les règlements 7.5.3 et 7.5.4 s’appliquent. avant que les exigences de sa maîtrise ne soient satisfaites.

13.3.7 Il n’y a pas d’examen de reprise offert aux étudiants qui ont un échec 15.5 Dans le cadre du cheminement de baccalauréat-maîtrise intégré, l'étu-
dans un cours autre qu’un cours exclusif de génie des mines ou de génie diant qui n’obtient pas la moyenne cumulative nécessaire pour l'obtention du
géologique. diplôme de maîtrise (3,0/4,0) après avoir complété ses cours doit abandonner
le cheminement de baccalauréat-maîtrise intégré. Pour obtenir alors son
28
diplôme de baccalauréat en ingénierie, il doit se conformer aux exigences du mettre en œuvre les plus hauts standards de probité dans toutes leurs activi-
baccalauréat et, en particulier, réaliser le projet intégrateur de dernière année tés.
de 6 crédits.
La direction, le personnel et les étudiants de Polytechnique ont pour devoir
15.6 L'étudiant venant d'une autre université doit compléter au moins 45 d’œuvrer selon les normes les plus strictes d’éthique et d’intégrité intellectuel-
crédits au niveau du baccalauréat à l'École avant de s'inscrire dans ce chemi- le. La conduite d’une personne doit être guidée par la franchise, l’honnêteté,
nement. la justice et le plus grand respect d’autrui. Pour l’ensemble de sa communau-
15.7 Dans les programmes de baccalauréat comportant une orientation ou un té, Polytechnique détermine des règles de conduite, les promeut et s’assure
bloc à option de 12 crédits, l'étudiant peut remplacer ces 12 crédits par qu’elles sont respectées.
12 crédits de cours de cycles supérieurs. De plus, 3 crédits de cours de la Droits et Responsabilités des étudiants
série 4000 ou 3000 réalisés dans le programme de baccalauréat pourront être
comptabilisés également dans le programme de maîtrise. En tant que membre de la communauté, chaque étudiant se doit de respecter,
dans toutes ses activités, les différents devoirs et responsabilités qui lui sont
Dans le cas d’un BMI effectué dans le cadre d’une concentration, l’étudiant imposés, notamment en matière de propriété intellectuelle, de confidentialité,
devra réaliser tous les cours de cette concentration pour obtenir la mention de d’éthique ou lors de l’utilisation des différentes ressources mises à sa disposi-
cette concentration sur le relevé de notes du baccalauréat. Pour effectuer le tion. L’étudiant se doit d’adopter des comportements conformes à l’ensemble
BMI, l’étudiant doit réaliser tous les cours de cycles supérieurs de cette des règles qui lui sont applicables et ce, telles que prévues entre autres dans
concentration (qu’il pourra se faire créditer dans son programme de maîtrise) les documents suivants :
et pourra, de plus, se faire créditer dans son programme de maîtrise (cours ou
recherche) jusqu’à 9 crédits de cours de 1er cycle venant de cette concentra- • Déclaration des droits et responsabilités des étudiants;
tion. Ces crédits de cours doivent être jugés pertinents par le directeur • Règlements des études de baccalauréat en ingénierie;
d’études ou de recherche et recevoir son accord. • Règlements généraux et particuliers des études supérieures;
• Règlements pédagogiques des certificats;
Dans tous les cas, le projet intégrateur de 6 crédits de la dernière année du
• Politique en matière de probité;
baccalauréat ne peut être comptabilisé dans le programme de maîtrise puis-
que le projet intégrateur doit être réalisé pour obtenir le diplôme de baccalau- • Politique d’encadrement des étudiants des cycles supérieurs;
réat. • Règlement concernant l’utilisation et la gestion des ressources in-
formatiques;
Dans tous les cas, le Registrariat doit donner son accord à la liste des cours • Règlement contre le harcèlement;
retirés du programme de baccalauréat. • Règlement concernant les menaces ou les voies de fait;
• Politique en matière de droit d’auteur;
16 Code de conduite • Politique sur la propriété intellectuelle technologique, etc.;
À partir de l’automne 2007, tous les nouveaux étudiants de Polytechnique Voir ces documents à l’adresse www.polymtl.ca/rensgen/docOff.
devront prendre connaissance du « Code de conduite ». En signant ce docu- Ainsi, chaque étudiant a, plus spécifiquement, le devoir et la responsabilité
ment, les étudiants reconnaissent avoir pris connaissance des règlements
de respecter les règles de probité intellectuelle édictées ainsi que celles
régissant leurs droits et leurs responsabilités, dont les présents règlements.
sanctionnant le plagiat, la fraude, le copiage, la tricherie et la falsification de
Seuls les étudiants ayant signé ce document pourront s’inscrire pour un
documents. Les articles 8 des règlements du baccalauréat, 9 des règlements
deuxième trimestre à Polytechnique.
de la formation continue et 11 des règlements des études supérieures définis-
Voici une reproduction du code de conduite. sent la notion de fraude de même que la liste des infractions et des sanctions
qui peuvent être imposées (www.polymtl.ca/rensgen/docOff/etudes.php).
Code de conduite de l’étudiant Divers autres exemples illustrant ce qui est acceptable et ce qui ne l’est pas
sont aussi disponibles sur le site Internet de l’École Polytechnique à l’adresse
Le présent code de conduite de l’étudiant vise à rappeler la mission de l’École suivante : www.polymtl.ca/conduite. L’étudiant ne peut donc invoquer
Polytechnique ainsi que ses attentes envers les comportements et les agis- l’ignorance des règles adoptées par l’École Polytechnique qui lui sont applica-
sements de ses membres. Il réfère aux différents documents relatifs aux bles.
devoirs et responsabilités des étudiants. Par la signature de ce code, l’étudiant
s’engage à se conformer à l’ensemble des règlements, déclaration, politiques, D’ailleurs, tout étudiant qui croit que justice ne lui a pas été rendue lors d’une
directives ou autres règles qui lui sont applicables. décision relevant des modalités d’application de ces normes, pour les raisons
telles que erreur dans l'appréciation des faits, vice de procédure, discrimina-
Mission de l’École Polytechnique tion ou partialité manifeste, sanction disproportionnée par rapport à la faute,
Polytechnique a pour mission : peut, selon le cas, en appeler de cette décision. Les modalités d’appel (procé-
dures, délais, etc.) sont décrites dans les documents correspondants.
• de donner une formation de qualité en ingénierie à tous les cycles,
en mettant l’accent sur les valeurs humaines; Engagement de l’étudiant
• de réaliser des recherches pertinentes et de haut niveau, qui sont à
la base d’une formation de qualité au niveau de la maîtrise et du
doctorat et qui tiennent compte des besoins du milieu industriel et Je déclare avoir lu et pris connaissance des règlements, déclaration,
de la société; politiques, directives et autres règles adoptés par l’École Polytechni-
• d’avoir un rayonnement intellectuel et social concrétisé par des in- que qui me sont applicables et je m’engage à en respecter l’esprit et
teractions avec les milieux externes tant au pays qu’à l’étranger. la lettre pendant toute la durée de mes études.

En raison de l’importance de sa mission, Polytechnique s’attend à ce que les _______________ ____________ __________
membres de sa communauté connaissent et respectent les différentes règles Nom Prénom Matricule
de conduite s’appliquant à leurs activités quotidiennes et à leur domaine ______________________ _________________
respectif. Signature Date
Cette mission porte plus spécifiquement en elle-même l’obligation morale pour
tous les membres de la communauté polytechnicienne de professer et de

29
première année. Il est donc conseillé à l’étudiant qui obtiendrait moins de
Modalités d’application des règlements 50 % à ce prétest d’alléger sa tâche le plus tôt possible à 12 ou 13 crédits
seulement, quitte à reprendre le cours abandonné au trimestre d’été; ses
et autres informations chances de réussite seront ainsi améliorées.
M2 Admission conditionnelle
Les modalités d’application des règlements et les informations
contenues dans cette section ont force de règlement. Ce n’est qu’à titre exceptionnel et pour un motif impérieux, hors du contrôle de
la personne, que l’École Polytechnique acceptera de considérer l’octroi d’un
délai pour l’obtention du diplôme d’études collégiales d’un candidat pour lequel
ce diplôme est exigé.
Les étudiants doivent régulièrement consulter leur courrier électroni-
que. C’est principalement par cet outil que le Registrariat communique Les règles sont les suivantes :
ses avis, qu’ils soient personnels ou non. • l’échec à un cours, à l’épreuve ministérielle en langue et littérature
Les étudiants désirant communiquer avec le Registrariat peuvent se d’enseignement ou, éventuellement, à l’épreuve de synthèse ne peuvent,
présenter au local A-201 ou envoyer un message à l’adresse ci- de soi, être considérés comme motif suffisant pour justifier une admis-
dessous : sion conditionnelle;
• pour pouvoir se prévaloir de la politique d’exception, il ne doit pas man-
registraire@polymtl.ca
quer plus d’un seul cours pour l’obtention du DEC; de plus, le cours
manquant ne doit pas être un cours de nature scientifique préalable aux
Le site Internet de l’École contient un grand nombre d’informations : cours de même nature à l’École;
calendrier des activités (cours, examens), horaire, informations diver- • seuls les motifs liés à l’organisation de l’offre de cours dans les collèges,
ses, description détaillée des programmes à tous les cycles, formation à des problèmes de santé ou à des situations personnelles ou humanitai-
continue etc. res peuvent être considérés;
L’étudiant peut y trouver ses notes et son horaire personnel, il peut • pour les motifs liés à l’organisation de l’offre de cours dans les collèges,
d’autre part y effectuer son choix de cours. Adresse générale du site : une attestation écrite de la direction des études du collège sera requise;
• seront considérés comme valables les motifs d’ordre médical ou humani-
www.polymtl.ca
taire qui sont indépendants de la volonté de la personne, tel que la force
majeure, le cas fortuit ou une maladie attestée par un certificat médical;
Table des matières des modalités d’application des règlements • un délai d’au plus deux trimestres suivant l’inscription à l’École sera
M1 Prétest de mathématiques ........................................................................ 30  accordé (automne et hiver pour une inscription à l’automne, hiver et été
M2 Admission conditionnelle .......................................................................... 30  pour une inscription à l’hiver). La preuve de la satisfaction de la condi-
M3 Choix de programme ................................................................................ 30  tion devra être fournie au plus tard le 1er août suivant une inscription à
M4 Choix de cours .......................................................................................... 30  l’automne ou le 1er octobre suivant pour une inscription à l’hiver.
M5 Cours d’été................................................................................................ 31 
Session intensive........................................................................................ 31  M3 Choix de programme
Session normale ......................................................................................... 31 
• Choix de programme à l’admission
Application des règlements en regard du trimestre d’été ........................... 31 
M6 Absence aux travaux pratiques, contrôles et examens ............................ 31  Dans sa demande d’admission, l’étudiant indique, en ordre de préférence, le
Motifs acceptés pour motivation d’absence ............................................... 31  ou les programmes de spécialité qui l’intéressent.
Motifs refusés pour motivation d’absence .................................................. 31 
Si la cote de rendement au collégial (« cote R ») de l’étudiant est suffisante, ou
Absences répétées ..................................................................................... 31 
s’il satisfait aux critères généraux d’admission, l’étudiant est admis dans son
M7 Fraude et plagiat, sanctions ...................................................................... 31 
premier choix si le nombre de places disponibles dans le programme postulé
Grille des sanctions pouvant être imposées ............................................... 32 
le permet.
M8 Cours hors établissement ......................................................................... 32 
M9 Cours au choix .......................................................................................... 32  • Changement de programme
M10 Cours de langue...................................................................................... 32 
M11 Cours hors programme ........................................................................... 32  L’étudiant qui désire changer de programme de spécialité en fait la demande
M12 Cours d’études supérieures .................................................................... 32  par écrit au Registrariat. Si ce changement est demandé à un stade avancé
des études (45 crédits ou plus), la demande peut être soumise à un Comité
M13 Cours de génie d’un autre programme ................................................... 32 
des cas spéciaux; ce changement peut être onéreux pour l’étudiant car cer-
M14.1 Projets de fin d’études ......................................................................... 32 
tains cours requis pour le programme original ne le seront pas pour le nou-
Dates limites ............................................................................................... 33 
veau programme, et ne seront donc pas comptés en vue de l’octroi du diplô-
Préalable .................................................................................................... 33  me. Ces cours demeurent cependant au dossier de l’étudiant et continuent
M14.2 Cours-projets ....................................................................................... 33  d’affecter sa moyenne cumulative; cependant, si l’étudiant maintient une
M15 Emploi du temps ..................................................................................... 33  moyenne cumulative d’au moins 2,2 après deux trimestres à plein temps dans
M16 Stages en entreprise - programmes 2005 et ultérieurs........................... 33  son nouveau programme, il peut demander à ce que tous les cours non re-
M16.1 Stages en entreprise - programmes antérieurs à 2005 ....................... 34  connus dans son programme soient mis hors programme (tous les cours non
Reconnaissance dans le programme: ........................................................ 34  reconnus seront mis hors programme, ou aucun, quelle que soit la note obte-
Dates limites ............................................................................................... 34  nue dans chacun de ces cours).
Préalables................................................................................................... 34 
M16.2 Stages coopératifs - programmes antérieurs à 2005. .......................... 34  M4 Choix de cours
Alternance études (E) - stages (S) ............................................................. 34  Le choix de cours est effectué en deux phases, sauf pour le trimestre d'été
pour lequel seule la phase 2 est utilisée:
M1 Prétest de mathématiques 1. L'étudiant fait d'abord une proposition de choix de cours, sans spécifier les
groupes, durant la période indiquée dans le calendrier. Cette proposition
L’École Polytechnique évalue le niveau de préparation de ses nouveaux est utile pour déterminer le nombre de groupes nécessaires.
étudiants en mathématiques par un prétest. Il a été constaté que ce prétest est 2. L'École établit un horaire. L'étudiant peut alors, en respectant les règle-
une bonne indication des connaissances nécessaires à la réussite de la ments et dans la limite des places disponibles, changer son horaire en
30
changeant de cours ou de groupe pour un cours donné. Cette période de Dans le cas d’une absence motivée à un examen final de la session d’hiver, la
modification aux choix de cours est disponible selon les dates fixées dans reprise de cet examen pourrait être reportée à la période d’examen du trimes-
le calendrier, et selon les priorités suivantes : tre d’été subséquent si le cours en question est offert.
• le premier jour, tous les anciens étudiants
• après la journée du PINEP : tous les étudiants, anciens et nou- Aucune reprise d’un examen différé n’est possible.
veaux. Motifs acceptés pour motivation d’absence
M5 Cours d’été Les motifs pouvant être acceptés pour motiver une absence sont les suivants :
- Maladie (attestée par un certificat médical);
Au trimestre d’été, la plupart des cours sont offerts en mode intensif. D’autres - Accouchement (attesté par un certificat médical);
cours sont offerts en mode normal. Congé de paternité lors d’un accouchement (attesté par un certificat médical) :
motivation accordée pour une absence se situant entre le début du processus
Session intensive d’accouchement jusqu’à un maximum de 5 jours ouvrables suite à celui-ci;
Ces cours permettent à un grand nombre d’étudiants soit de rattraper certains - Décès d’un parent immédiat (père, mère, conjoint(e), frère, soeur, en-
retards, soit d’alléger les sessions régulières. Ces cours sont donnés à plus fant) attesté par un certificat de décès : motivation acceptée uniquement si le
du double du rythme habituel afin d’être complétés à l’intérieur des quelque décès a eu lieu dans les 10 jours précédant la date de l’examen ou la remise
sept semaines que dure le trimestre. En conséquence, il n’est permis de du travail;
s’inscrire qu’à un maximum de 2 cours totalisant 5 crédits si les deux cours - Conflit d’horaires avec un examen ou une activité académique obligatoi-
sont suivis pour la première fois, ou 6 crédits dans le cas contraire. re (à la même heure le même jour);
À titre d’information seulement, les cours offerts au trimestre d’été 2008 ont - Trois examens en 24 heures ou quatre examens en 48 heures : la déci-
été les suivants: INF1005A/C Programmation procédurale, MEC1210 Ther- sion précisant lequel des examens sera différé relève du Registrariat.
modynamique, MEC1410 Statique, MEC1420 Résistance des matériaux I, Cas fortuit et force majeure ou autre cas particulier (attesté par une pièce
MTH1006 Algèbre linéaire, MTH1101 Calcul I, MTH1102 Calcul II, MTH1115 justificative au besoin) : la motivation d’absence pourra être accordée selon le
Équations différentielles, MTH2210A Calcul scientifique pour ingénieurs, jugement du registraire ou de la personne déléguée.
MTH2302D Probabilités et statistique, MTR1305C Matériaux, PHS1101A/B/C
Mécanique pour ingénieurs, SSH5201 Économique de l’ingénieur, SSH5401 Motifs refusés pour motivation d’absence
Droit pour l’ingénierie, SSH5501 Éthique appliquée à l’ingénierie. Le calendrier des études et des examens étant connu, tout motif invoqué pour
À ces cours s’ajoutent ceux prévus normalement à l’été dans les programmes convenance personnelle sera refusé. Par exemple : billet d’avion, début de
de génie géologique et de génie des mines. stage ou d’emploi. Tout certificat médical ne déclarant pas explicitement
l’incapacité pour l’étudiant de se présenter à l’évaluation sera refusé.
Session normale
Certains cours prévus dans les programmes de génie électrique, génie infor- Modification tardive au choix de cours : cette raison ne peut être admise pour
matique, génie logiciel, génie mécanique et génie chimique sont offerts en motiver une absence.
mode normal (13 semaines de cours suivies d’une semaine d’examens). Blocage informatique : le Registrariat peut bloquer l’accès au dossier de
À titre d’information seulement, les cours offerts au trimestre d’été 2008 ont l’étudiant et à ses comptes informatiques. Un tel blocage ne peut être invoqué
été les suivants : ELE3000 Projet personnel de génie électrique, ELE3201 pour justifier une absence ou un autre préjudice que cela peut engendrer.
Asservissements, ELE3311 Systèmes logiques programmables, ELE3312
Microcontrôleurs et applications, GCH3110 Calcul des réacteurs chimiques, Absences répétées
GCH3510 Phénomènes d’échanges, GCH3520 Projets de phénomènes Tout étudiant qui a déposé 3 demandes d’absences au cours d’un même
d’échanges, INF1005A Programmation procédurale, INF3405 Réseaux infor- trimestre ou 3 demandes d’absences au cours de 4 trimestres consécutifs et
matiques, INF3500 Conception et réalisation de systèmes numériques, qui demande une motivation d’absence additionnelle devra obligatoirement
INF3710 Fichiers et bases de données, LOG3410 Exigences et spécifications rencontrer (dans les délais précisés à l’article 7.8.1) le registraire (ou une
du logiciel, MEC3200 Transmission de chaleur, MEC3300 Analyse et com- personne déléguée) pour connaître les procédures particulières de justification
mande des systèmes dynamiques,. MEC3420 Matériaux polymères, d’absence en cas d'absences fréquentes. Tout retard ou toute omission
MEC3510 Éléments de CFAO/IAO, MEC3520 Industrialisation des produits, volontaire ou non à se présenter à une telle rencontre entraîne automatique-
MEC3900 Projet intégrateur, MTH2210C Calcul scientifique pour ingénieurs, ment la cote 0 au travail pratique, contrôle ou examen touché par la période
MTH2302A/B Probabilités et statistique, SSH5501 Éthique appliquée à d’absence. De même, le non-respect des exigences imposées par le Regis-
l’ingénierie. trariat ou une justification jugée incomplète entraîne automatiquement la cote
0 à ce travail pratique, contrôle ou examen.
Application des règlements en regard du trimestre d’été Au besoin, le registraire pourra référer à un comité ad hoc la décision d'accor-
1) l'étudiant inscrit à des cours d'été et recevant dans son relevé de notes der ou non une motivation d'absence additionnelle.
d'hiver la mention «N'est plus autorisé à poursuivre ses études à l'École» en
application de l'article 9.2.2 peut terminer son trimestre d'été. Que sa moyenne Les procédures mises en application en cas d'absences fréquentes
cumulative dépasse alors 1,75 ou non, il reste soumis à l'article 9.2.2, et il peut d’absences aux travaux pratiques, contrôles et examens sont disponibles au
bénéficier d'un trimestre de probation selon les termes de l'article 5.2.2. Registrariat.
2) l'étudiant inscrit à des cours d'été et recevant dans son relevé de notes M7 Fraude et plagiat, sanctions
d'été la mention «N'est plus autorisé à poursuivre ses études à l'École» en
application de l'article 9.2.2 alors que son relevé de notes d'hiver ne portait Constitue notamment une infraction :
pas cette mention, reste soumis à l'article 9.2.2 ; il peut alors éventuellement • la substitution de personne lors d’un examen ou d’un travail faisant
bénéficier d'un trimestre de probation selon les termes de l'article 5.2.2. l’objet d’une évaluation;
M6 Absence aux travaux pratiques, contrôles et examens • l’exécution par une autre personne d’un travail faisant l’objet d’une éva-
luation, d’un mémoire ou d’une thèse;
Dans le cas où des modalités particulières quant aux absences motivées ou • l’utilisation totale ou partielle d’un texte d’autrui en le faisant passer pour
non seraient précisées dans le plan de cours distribué aux étudiants en début sien ou sans indication de référence y compris tout extrait de site In-
de trimestre, celles-ci s’appliquent nonobstant les conditions énoncées dans le ternet;
présent paragraphe. • l’obtention, par vol, manœuvre ou corruption ou par tout autre moyen,
de questions ou de réponses d’examen ou de tout autre document non
autorisé;
31
• la modification de résultats d’une évaluation ou de tout document en le préciser dès qu'il fait sa demande, à défaut de quoi il sera présumé que
faisant partie; l'étudiant ne désire pas une telle équivalence.
• la possession ou l’utilisation pendant un examen de tout document, ma- Une mention de succès (S) ou échec (E) est transcrite dans le relevé de notes
tériel ou équipement non autorisé; de l’étudiant comme cours hors-programme. Si de plus l'étudiant a obtenu
• l’utilisation pendant un examen de la copie d’examen d’un autre candi- l'équivalence à un cours de Polytechnique lors de sa demande et si la note
dat; obtenue vaut au moins C, la note Y (équivalence) est inscrite dans le relevé de
• le recours à toute aide non autorisée, qu’elle soit collective ou indivi- notes en regard du cours de Polytechnique.
duelle; Si le relevé de notes de l'autre établissement mentionne que l'étudiant n'a pas
• la falsification d’un document ou de données ou l’usage d’un document été soumis au processus d'évaluation, le cours portera la mention échec (E)
ou de données falsifiées; dans le relevé de notes de Polytechnique.
• la présentation, à des fins d’évaluation, d’un même travail, intégrale- Note : toute annulation ou tout abandon de cours doit aussi se faire par voie
ment ou partiellement, dans différents cours. électronique sur le même site Internet, les dates concernées étant celles de
l'établissement d'accueil.
Grille des sanctions pouvant être imposées M9 Cours au choix
en application du règlement sur la fraude et le plagiat
Dans certains programmes, pour un nombre restreint de crédits, il est permis à
Faute Sanction l’étudiant de terminer son programme d’études par des cours au choix. Ces
cours doivent cependant être approuvés par le responsable du programme.
• parler lors d'un examen
• présenter un travail qui provient en a) attribution de la cote 0 à M10 Cours de langue
partie d’une autre personne ou l’évaluation concernée
L'École désire encourager ses étudiants à apprendre une nouvelle langue,
d’une autre équipe ou d’Internet c'est pourquoi elle reconnaît cet apprentissage. Certaines restrictions s'appli-
• apporter avec soi de la documen- quent cependant. Ne sont pas reconnus les cours
tation ou un appareil non permis • de base dans une langue déjà sue;
dans un examen • non suivis dans une université;
b) attribution de la note F
• autre situation où la « prémédita- • suivis dans une université mais non crédités par cette université;
au cours concerné
tion » de fraude est explicite
• suivis avant l’admission à l’École Polytechnique.
• présenter un travail fait par quel-
qu’un d’autre Ces cours ne peuvent compter dans le programme qu’avec l’approbation du
c) attribution de la note F à responsable de programme, comme l’indique éventuellement le cheminement.
• récidive à une faute dont la sanc-
tous les cours suivis au
tion est de type a) M11 Cours hors programme
trimestre
• récidive à une faute dont la sanc- d) attribution de la note F à L’étudiant finissant qui n’a qu’une charge réduite à son dernier trimestre peut,
tion est de type b) tous les cours suivis au s’il le désire, suivre des cours en surplus de son programme de baccalauréat.
• faute dont la sanction est de type trimestre et suspension Il est important qu’il informe le Registrariat son désir que ces cours soient hors
a) après une faute dont la sanction d'un trimestre d'automne ou programme. Les résultats obtenus à ces cours apparaissent au bulletin mais
est de type b) d'hiver ils n’interviennent pas dans le calcul des moyennes et des crédits accumulés.
L’étudiant doit décider si ses cours en surplus seront considérés ou non hors
• 3e faute quelconque, ou faute très
programme dès le début du trimestre, au plus tard à la fin de la période de
grave, par exemple:
modifications au choix de cours.
• présentation de faux documents
(billet médical, relevés de notes, e) expulsion définitive de M12 Cours d’études supérieures
description de programme ou de l’École Polytechnique
L’étudiant de 4e année peut, avec l’autorisation de son Directeur de program-
cours pour fin d’équivalences etc.)
me, remplacer un ou deux cours optionnels de son programme par des cours
• substitution de personne lors d’un
d’études supérieures, avec les conditions suivantes :
examen
- moyenne cumulative minimale nécessaire selon les exigences du pro-
Note : ce tableau n’est qu’un guide, chaque cas étant particulier. gramme
M8 Cours hors établissement - nombre maximal de crédits en substitution : six, y compris les cours
d’études supérieures éventuellement offerts dans le programme.
Dans le cadre de l’entente interuniversitaire de la Conférence des recteurs et
des principaux des universités du Québec, un étudiant régulier peut, dans M13 Cours de génie d’un autre programme
certaines conditions, suivre des cours dans un autre établissement universitai-
Les programmes antérieurs à 2005 comprennent tous un «cours de génie d’un
re. Ces conditions sont les suivantes (les étudiants en échange à l’École ne
autre programme». L’étudiant peut choisir un des cours proposés par le dépar-
peuvent suivre que des cours de langue):
tement, s'il y a lieu, ou n’importe quel autre cours de l’École pourvu que ce soit
• avoir acquitté les droits de scolarité à l’École Polytechnique; un cours d’une autre discipline (par exemple un cours MEC ne sera pas
• pour un cours de langue, aucune restriction; accepté dans le programme de génie mécanique). Les seuls cours acceptés
• pour un autre cours, avoir réussi au moins 60 crédits avec une moyenne sont ainsi dans la série {GCH, CIV, ELE, GLQ, IND, INF, LOG, MEC, MIN,
cumulative d’au moins 2,50, et avoir obtenu l’autorisation du responsable MTR, PHS} à l’exclusion des cours ING, MTH ou SSH (mais le cours
de programme. De plus le cours ne doit pas être offert au même trimes- SSH5115 Technologie et concurrence internationale I est accepté) ; les seuls
tre à l’École Polytechnique; cours de la discipline acceptés sont ceux proposés dans le cheminement
• ne pas être inscrit à un total de plus de 18 crédits pour le trimestre graphique.
considéré, y compris les crédits des cours hors établissement.
L'étudiant ne doit pas choisir un cours équivalent à un cours de son program-
me. Consulter à ce sujet la table des cours équivalents en fin de volume.
Pour obtenir une autorisation d'études hors établissement, l'étudiant doit
procéder par voie électronique sur le site Internet www.crepuq.qc.ca. S'il M14.1 Projets de fin d’études
désire obtenir une équivalence pour un cours de Polytechnique, l'étudiant doit
Dans tous les programmes antérieurs à 2005, un projet d’ingénierie intégra-
teur, individuel ou en équipe, est exigé à la fin des études.
32
Les étudiants qui veulent s’inscrire pour la première fois à un projet de fin
d’études doivent s’informer, auprès du coordonnateur des projets de fin Les principales modalités relatives à ces stages sont les suivantes :
d’études de leur département, des exigences précises à respecter avant la • une période de stage dure nominalement 4 mois ; la durée minimale
date limite d’abandon des cours. Si le choix du sujet n’est pas fait et si le acceptable est de 12 semaines.
projet n’est pas enregistré au département, l’étudiant qui n’a pas abandonné le • à chacun des stages est associée une activité hors programme de 3
cours avant la date limite (en respectant l’ensemble des autres règlements) se crédits intitulée Préparation et rapport du stage.
verra automatiquement attribuer un échec (F) pour son projet. • les sigles utilisés sont déterminés de la façon suivante, en prenant
l’exemple de génie civil :
Les étudiants intéressés à faire leur projet dans le cadre de l’orientation thé-
- CIV-STO1S est le stage obligatoire, CIV-STF1S est un stage facultatif
matique à laquelle ils sont inscrits doivent s’informer de la politique de leur
département à cet égard. Les instructions et les conseils qui pourraient être (la lettre O ou F identifie le type). L’étudiant est inscrit simultanément à
utiles dans le choix du sujet, la rédaction du texte et la présentation du travail l’activité Préparation et rapport du stage CIV-STO1 ou CIV-STF1.
seront obtenus du directeur du département ou d’un professeur désigné par ce - quand un stage est prolongé, un nouveau sigle est attribué. Ainsi,
dernier. l’étudiant faisant le stage CIV-STO1S et prolongeant son stage de 4
mois sera inscrit à CIV-STF1S (ou CIV-STF2S s’il a déjà fait un stage
Dates limites facultatif) car une seule période de 4 mois obligatoire est possible en
- enregistrement du projet auprès du département : 4 semaines après le génie civil ; il sera également inscrit à l’activité associée.
début des cours • sauf dans les programmes de génie des mines et de génie géologique,
- inscription et désinscription (sans facturation) auprès du Registrariat : un préalable général de 55 crédits doit nécessairement être respecté
date limite d'abandon (6 semaines après le début des cours); pour le stage obligatoire (le préalable nominal est 60 crédits, une tolé-
- remise du projet au coordonnateur : dernier jour des cours pour les rance de 5 crédits est ainsi acceptée). Tout stage facultatif a un préala-
trimestres d’automne et d’hiver, une semaine avant le début des cours ble général de 24 crédits (l’équivalent de 2 trimestres à plein temps).
d’automne pour le trimestre d’été. Les valeurs 55 et 24 étant des tolérances pour les valeurs nominales de
Préalable 60 et 30 crédits, ces préalables 55 et 24 crédits sont des minimums
Le projet de fin d'études est normalement fait en dernière année, après la stricts.
réussite d'au moins 90 crédits. Une tolérance de 5 crédits est acceptée, c'est Le stage obligatoire fait après 2 ans est reconnu par l’Ordre des ingé-
pourquoi le préalable exigé n'est en général que de 85 crédits. nieurs du Québec comme période comptant dans le juniorat.
• le nombre maximal de périodes de stages de 4 mois qu’il est possi-
M14.2 Cours-projets ble de faire est de 4, que ces stages soient obligatoires ou facultatifs.
La formule pédagogique de certains cours prévoit la réalisation de projets en Toutefois, un maximum de 3 stages consécutifs est autorisé.
équipes. Dès que les équipes sont formées, il n’est plus possible d’en ajouter • un étudiant qui n’est pas autorisé à poursuivre ses études ne peut être
ou d’en retirer des membres sans mettre en jeu l’atteinte des objectifs du autorisé à s’inscrire à un stage
cours. C’est pourquoi certains règlements s’appliquent à ces cours-projets : • si un étudiant change de programme, il doit attendre d’avoir 55 crédits
• restriction pour une inscription tardive (règlement 6.5) du nouveau programme pour faire son stage obligatoire
• restriction pour un abandon après inscription (règlement 6.6). • l’étudiant qui a obtenu 55 crédits n’a pas le droit de s’inscrire à un stage
Les cours-projets concernés sont identifiés dans une liste officielle. Les cours facultatif s’il n’a pas encore fait son stage obligatoire
visés sont les suivants : • les dates limites d’inscription sont :
Génie chimique : GCH2550, GCH3100, GCH4160, GBM4900 o le 30 septembre pour le trimestre d’automne
Génie civil : CIV1910, CIV3930, CIV4940, ING4901 o le 31 janvier pour le trimestre d’hiver
Génie électrique : ELE2000, ELE3312, ELE4000, ELE4202, GBM4900 o le 31 mai pour le trimestre d’été.
Génie géologique : CIV4940 Dans le cas où l’inscription au stage aurait lieu après la date limite de
Génie industriel : IND1201, IND1901, IND2902, IND3903, IND4905 (IND4903 modifications aux choix de cours, l’étudiant est désinscrit (sans frais)
pour 2007-2008) des cours qu’il ne peut plus suivre.
Génie informatique : INF1040, INF1995, INF2990, INF3990, INF4920, • l’étudiant qui a obtenu un stage ne peut le transformer en emploi d’été.
INF4990, GBM4900
En ce sens, il n’est pas possible de se désinscrire d’un stage.
Génie logiciel : INF1040, INF1995, INF2990, LOG3900, LOG4910, LOG4980,
LOG4900, GBM4900 • les dates limites de remise des rapports de stage sont les suivan-
Génie des matériaux : MTR2900, MTR4990. tes :
Génie mécanique : MEC1110, MEC2105, MEC4245, MEC4340, MEC4365, o le 15 janvier pour le trimestre d’automne
MEC4575, MEC4855, MEC8310, GBM4900 o le 1er mai pour le trimestre d’hiver
Génie des mines : MIN4966 o le 1er septembre pour le trimestre d’été.
Génie physique : GBM4900 • il n’est pas possible d’abandonner un stage, sauf raison majeure
acceptée par le Service des stages et du placement et par le Registra-
M15 Emploi du temps riat. L’étudiant qui abandonne un stage sans y être autorisé obtient une
Les leçons d’une durée de 50 minutes se donnent en général de 8h30 à note F pour son stage, et éventuellement pour le ou les stages précé-
17h45 du lundi au vendredi. dents si le stage abandonné est un stage prolongé. Dans le cas d’un
abandon, la même note R (ou F pour un abandon non autorisé) est at-
On comprendra que le temps de présence en classe varie d’un étudiant à tribuée pour l’activité hors programme associée Préparation et rapport
l’autre selon son choix de cours. du stage, pour chacune des périodes de 4 mois impliquées.
M16 Stages en entreprise - programmes 2005 et ultérieurs. • la note finale, dont l’attribution relève du responsable départemental des
stages, ne peut être que F (échec) ou P (réussite). Cette même note est
Note : cette section s’applique exclusivement aux nouveaux programmes, attribuée pour le stage et pour l’activité associée Préparation et rapport
ceux ayant débuté à l’automne 2005 (automne 2004 pour le génie électrique). du stage, pour chacune des périodes impliquées dans le cas d’un stage
prolongé.
Les programmes coopératifs (génie des mines, génie géologique et la concen-
tration biopharmaceutique de génie chimique) comportent obligatoirement 12
mois de stage. Les programmes non coopératifs comportent un stage obliga-
toire de 4 mois.

33
M16.1 Stages en entreprise - programmes antérieurs à 2005 Dates limites
- inscription auprès du Service de placement et du Registrariat : 31 janvier
Cette section s’applique aux programmes antérieurs à 2005 seulement. (hiver), 31 mai (été), 30 septembre (automne). Si un stage est prolongé, les
(2004 pour le génie électrique). Voir la section précédente pour les pro- mêmes dates limites s’appliquent;
grammes ayant débuté en 2005 (2004 en génie électrique). - abandon auprès du Service de placement et du Registrariat : 15 février
(hiver), 15 juin (été), 15 octobre (automne).
En vertu des lois canadiennes relatives à l'immigration, cette rubrique
s’adresse à tous les étudiants détenteurs d'un permis de travail hors campus, Si un stage est prolongé, les mêmes dates s’appliquent. Un tel abandon est
pour le trimestre d'été seulement. Au trimestre d'automne et d'hiver, cette exceptionnel, les raisons invoquées doivent être approuvées par le Service du
rubrique ne s'adresse qu'aux étudiants canadiens et résidents permanents, et placement et le Registrariat : dans ce cas, les frais de stage ne sont pas
aux étudiants étrangers inscrits dans un programme coopératif. facturés, la note R est portée au dossier de l’étudiant. Si la date limite est
dépassée ou si les raisons de l’abandon sont refusées, les frais de stage sont
L’École offre à tous ces étudiants la possibilité d’effectuer des stages en facturés, la note portée au dossier est F.
entreprise d’une durée variant de 4 à 16 mois. Les stages de 4 mois (dont le - remise du rapport. Le rapport doit être remis au superviseur de stage 15
sigle est en général mais non exclusivement STx01, STx02 et STx04) ont une jours avant la fin du stage, la version finale doit être remise au professeur
valeur habituelle de 1 crédit, les stages de longue durée (8 mois, 12 mois ou parrain aux dates suivantes : 15 janvier (automne), 1er mai (hiver), 1er sep-
16 mois) ont une valeur de 3 crédits, leur numéro générique est STx03 (x est tembre (été).
un numéro identifiant le département: 1 = génie civil, 2 = génie mécanique
etc.). Préalables
Le préalable normal pour un stage de 4 mois est d'une année (30 crédits), et
Quelle que soit la durée et le sigle des stages, des frais de stage sont exigés les préalables pour le stage de 8 mois est de 2 années (60 cr.) et la réussite
(voir l’article 2.1 des Dispositions financières), qui doivent être acquittés au du cours ING1040. Dans la pratique, une tolérance est acceptée, et le nombre
plus tard aux dates indiquées à l’article 3.2. de crédits exigés est de 25 ou 55 selon le cas. Les stages dont le sigle débute
par les trois lettres identifiant un programme ont des préalables distincts.
Le programme de stages est administré par le Service de placement.
M16.2 Stages coopératifs - programmes antérieurs à 2005.
Afin que le stage soit reconnu par l’École, l’étudiant doit, en particulier:
- ne pas être inscrit sur la liste des finissants au moment des entrevues Cette section s’applique aux programmes antérieurs à 2005 seulement.
(ces stages crédités ne sont pas offerts aux diplômés);
- avoir réussi une année pour un stage de 4 mois ou deux années pour un
stage de longue durée et le cours ING1040 à son départ en stage; Les programmes de génie des mines et de génie géologique sont à caractère
- faire valider son stage auprès du Service de placement; «coopératif», c’est-à-dire qu’après deux années normales de cours, les étu-
- faire approuver son stage par le coordonnateur des stages du départe- diants sont alternativement en trimestre de stage et en trimestre de cours. Les
ment; nouveaux étudiants sont normalement admis directement en spécialité, et
- s’inscrire au stage STx01, STx02, STx03 ou STx04; suivent des cours de spécialité dès la première année. Le programme de
- payer les droits de scolarité correspondant aux crédits du stage; génie des mines est dispensé conjointement avec l’Université McGill.
- payer des frais de stages; Les programmes de génie chimique, génie civil, génie logiciel, génie des
- et respecter les exigences académiques du stage (rapports d’étape, matériaux et génie physique comportent deux filières : une filière régulière
rapport final, présentation orale pour les stages de longue durée). (avec stages optionnels) et une filière coopérative, avec stages obligatoires. À
Reconnaissance dans le programme: comme l’indiquent les cheminements, l'arrivée à l'École, l'étudiant indique sa préférence pour l'une des deux filières,
les stages STx03 à 3 cr. sont reconnus dans les programmes, sauf pour mais comme dans la pratique les stages ne débutent qu'après la seconde
certaines concentrations (dans ce cas, les étudiants doivent s'informer auprès année, il est possible de changer de filière dans la première année et demie.
de leur département de la substitution éventuelle qu'ils pourraient obtenir pour Une sélection pour la filière coopérative est ainsi organisée en deuxième
un tel stage; notez cependant qu'un stage ne peut remplacer des crédits année; le nombre d’étudiants acceptés pourra être limité selon la disponibilité
d'études complémentaires). Les stages dont le sigle débute par les trois lettres des stages; les dates limites d'inscription et de remise des rapports sont les
identifiant un programme sont tous inclus dans le cheminement. mêmes que celles décrites à la rubrique «Stages en entreprise» (page 34.)

Les stages de 1 crédit STx01, STx02 et STx04 ne sont pas toujours pas inclus Quelques modalités particulières :
dans les cheminements. Les étudiants intéressés sont priés de se renseigner - l'étudiant qui prend une place dans la filière coopérative s'engage à faire
auprès du Registrariat pour connaître les conditions qui régissent la recon- les stages qui lui sont offerts; l'étudiant qui refuse un stage est exclu de
naissance de ces stages dans leur programme. Un stage ne peut remplacer la filière coop.
un crédit d'études complémentaires. - l'étudiant qui renonce à la filière coop ne peut s'y réinscrire;
- l'étudiant qui ne maintient pas une moyenne d’au moins 2,5 peut être
Note 1: seuls les étudiants autorisés à poursuivre leurs études sans condition exclu de la filière coop (2,75 en génie logiciel).
particulière peuvent consulter les offres de stage. Les étudiants sous condition - pour l’attribution des stages, l’École privilégie les étudiants inscrits en
particulière pourraient être autorisés à le faire si leur demande est agréée par programme coopératif (mais le choix demeure celui de l’entreprise).
le Service de placement.
Alternance études (E) - stages (S)
Note 2: si l’étudiant a complété 85 crédits au moment où il part en stage, il lui Le tableau ci-dessous résume les cheminements possibles et typiques dans
est possible de réaliser également un projet de fin d’études. Dans ce cas, les les programmes ou filières comportant des stages obligatoires (Note : un
modalités habituelles définies par les départements pour les projets de fin minimum de 12 mois de stages est obligatoire; un stage optionnel peut égale-
d’études s’appliquent, en particulier l’obligation concernant l’inscription: le ment être fait dans les trimestres libres, dans la limite des places disponibles).
stagiaire doit être inscrit à l’École et doit inclure le projet de fin d’études dans
son choix de cours.
Note 3 : un étudiant n’a le droit de faire qu’un seul stage de longue durée (8
mois et plus) et deux stages de 4 mois. Un troisième stage de 4 mois est
possible à condition qu’un maximum de 2 stages soient faits durant l’été (sans
tenir compte d’un stage éventuel de longue durée), à moins que l’étudiant ait
lui-même trouvé un de ses stages d’été.

34
8.5 Il n’y a pas d’examen de reprise.
Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 41/2
8.6 L’étudiant qui a subi un échec à un cours obligatoire doit reprendre le
Aut Hiv Été Aut Hiv Été Aut Hiv Été Aut Hiv Été Aut même cours ou, exceptionnellement, un cours jugé équivalent et approuvé par
le Registrariat.
Génie chimique
8.7 L’étudiant qui a subi un échec à un cours à option peut être tenu de
E E E E E E S S E S E reprendre le même cours.
Génie civil 8.8 Nonobstant les articles 8.2.2 et 8.4, le cas d’un étudiant ayant réussi au
E E E E S E E S S E S E moins 20 des 30 crédits du programme et qui n'est pas autorisé à poursuivre
ses études est référé, à la demande de l'étudiant, à un comité ad hoc convo-
Génie géologique qué par le directeur de l'Enseignement et de la formation; suite à la recom-
mandation du comité, le directeur prend une décision et la communique à
E E E E E S E S E S E l'étudiant. Cette décision est sans appel.
Génie logiciel 13 OBTENTION D’UN CERTIFICAT
E E E E S E E S S E E Pour obtenir un certificat, l’étudiant doit :
Génie des matériaux a) avoir réussi tous les cours obligatoires du programme et un nombre
suffisant de cours à option ou de cours au choix pour totaliser au moins
E E E E E E S S E S E 30 crédits ;
b) avoir obtenu une moyenne cumulative finale égale ou supérieure à 1,75 ;
Génie des mines c) avoir satisfait aux exigences de tous les autres règlements généraux de
E E S E E S E E E S E l’École.

Génie physique Pour obtenir l’attestation de programme court, les mêmes conditions
s’appliquent, le chiffre 30 crédits étant remplacé par le chiffre 15.
E E E E E E S S E S E

Dispositions financières relatives


Règlements particuliers du certificat et du au baccalauréat
programme court en ingénierie
L’École se réserve la possibilité de modifier sans préavis le montant des
Les étudiants inscrits dans le certificat en ingénierie ou dans le programme droits. Aucune attestation ou diplôme ne pourra être délivré tant que la
court en ingénierie sont soumis aux mêmes règlements que les étudiants totalité des droits exigibles n’aura pas été acquittée.
inscrits dans le baccalauréat, à l’exception notable des deux règlements ci-
dessous : 1 Droits de scolarité
• le règlement de poursuite des études qui, dans leur cas, est remplacé par
Conformément aux directives du gouvernement du Québec, les étudiants
le règlement 8 de l’annuaire des certificats; canadiens non québécois et les étudiants étrangers doivent acquitter des
• le règlement relatif aux conditions d’obtention du diplôme ou de droits de scolarité plus élevés que les étudiants québécois. Font exception à
l’attestation qui, dans leur cas, est remplacé par le règlement 13 de cette règle: les citoyens français et un certain nombre d’étudiants de certains
l’annuaire des certificats. pays qui bénéficient d’une exemption du montant forfaitaire additionnel pour
Ces deux règlements sont reproduits ci-dessous. les étudiants étrangers accordée par le ministère de l’Éducation, du Loisir et
du Sport du Québec sur recommandation de leur gouvernement.
8 POURSUITE D’UN PROGRAMME Qu’il soit étudiant à temps plein ou à temps partiel, étudiant régulier, étudiant
libre ou étudiant auditeur, tout étudiant doit acquitter les droits de scolarité
8.1 L’étudiant qui maintient une moyenne cumulative égale ou supérieure à
suivants auprès du Service des finances, en plus des autres droits.
1,75 peut poursuivre son programme.
Aut.2008
8.2 Les règlements relatifs à la poursuite d’un programme s’appliquent dès Hiver 2009
que l’étudiant a suivi 9 crédits ou plus de son programme. ***
Par crédit
8.2.1 L’étudiant qui obtient, à la fin d’un trimestre, une moyenne cumulative
inférieure à 1,75 doit reprendre, s’ils sont offerts, tous les cours échoués non Étudiant québécois (montant de base) .................................... ................62,27 $
repris, son choix de cours ne pouvant dépasser 15 crédits. Étudiant canadien non québécois
- montant de base ...................................................... ................62,27 $
8.2.2 Si cet étudiant obtient encore une moyenne cumulative inférieure à 1,75 - forfaitaire additionnel * ............................................. ..............117,01 $
à la fin du trimestre suivant, il n’est plus autorisé à poursuivre son programme.
Étudiant étranger
Néanmoins si sa moyenne cumulative est d’au moins 1,20, le Registrariat peut
- montant de base ...................................................... ................62,27 $
l’autoriser à reprendre des cours déjà faits dans le but d’améliorer sa moyen- - forfaitaire additionnel** ............................................ ..............406,47 $
ne.
8.3 Un étudiant a le privilège de reprendre un cours déjà réussi dans le but * Une exemption du forfaitaire additionnel canadien est accordée pour les
d’améliorer sa moyenne cumulative. Toutefois, le nombre de crédits de cours cours de langue et littérature françaises ou études québécoises.
n’est compté qu’une fois et la dernière note obtenue, qui ne peut être inférieu- ** Une exemption du forfaitaire additionnel étranger est accordée pour les
re à D, est la seule utilisée dans le calcul des moyennes. cours de langue et littérature françaises ou études québécoises mais uni-
8.4 L’étudiant qui reçoit la note F trois fois pour un même cours obligatoire quement pour les étudiants inscrits dans un programme de baccalauréat.
n’est pas autorisé à poursuivre ses études.
35
***Note : l’École se réserve la possibilité de modifier sans préavis le montant - Duplication du diplôme ............................................................................... 50 $
des droits de scolarité. En ce qui concerne l’été 2009, les montants de droits - Duplicata pour reçu d’impôt ......................................................................... 5 $
de scolarité seront connus ultérieurement. - Chèque retourné par la banque ................................................................. 25 $
- Document remis en retard à la Bibliothèque
2 Autres droits (par document et par jour) .................................................................... 25 ¢
- Étude d’équivalences pour études antérieures hors Canada
2.1 Frais de stage - première demande ............................................................................ 200 $
- demandes ultérieures (chaque demande) ........................................ 100 $
Tout étudiant inscrit à un stage crédité doit acquitter des droits représentant
une contribution aux frais de stage. Ces droits doivent être acquittés au plus
tard aux dates indiquées à l’article 3.2. 3 Modalités de paiement
Programmes antérieurs à l’annuaire 2005-20064, par trimestre ............ 250,00 $ Tous les étudiants, qu’ils soient à temps plein ou à temps partiel, sont soumis
Programmes de l’annuaire 2005-20064 et ultérieurs, par trimestre........ 138,78 $ aux modalités de paiement suivantes; seuls les mandats-poste, les cartes de
crédit et de débit et les chèques sont acceptés pour acquitter les frais de
Note : l’École se réserve la possibilité de modifier sans préavis les montants scolarité.
des autres droits.
3.1 Paiement à l’inscription
L’acompte suivant est demandé à l’inscription.
2.2 Droits divers***
Automne Hiver
Qu’il soit à plein temps ou à temps partiel, étudiant régulier, étudiant libre ou
étudiant auditeur, tout étudiant doit acquitter les droits suivants auprès du Étudiant québécois ......................................... 545,00 $........................ 545,00 $
registrariat : Étudiant canadien non québécois .................. 950,00 $........................ 950,00 $
Étudiant étranger ......................................... 2 295,00 $..................... 2 295,00 $
3.2 Paiement du solde
*** Le solde des droits de chaque trimestre doit être payé au plus tard aux dates
Étudiant à plein Étudiant à temps suivantes; après ces dates limites aucun document officiel (attestation, bulletin
Étudiant avec un stage
temps partiel ou autres) ne sera remis à l’étudiant :
Services aux étu-
75,00 $ par trimestre* 5,00 $ par crédit** 5,00 $ par crédit
- Été: 15 juillet
diants - Automne: 15 novembre
Association étudiante - Hiver: 15 mars
30,00 $ par trimestre 30,00 $ par trimestre 30,00 $ par trimestre
(cotisation)
3.3 Pénalité pour retard
Radio étudiante CISM
(cotisation)
1,00$ par trimestre 1,00$ par trimestre 1,00$ par trimestre Tout retard dans un paiement entraîne les pénalités suivantes
Fédération étudiante 1 à 30 jours Plus de 30 jours
universitaire du
2,50 $ par trimestre 2,50 $ par trimestre 2,50 $ par trimestre Si le solde ne dépasse pas 500 $ ................. 10 $ ....................................... 25 $
Québec (cotisation à
Si le solde est supérieur à 500 $ ................... 30 $ ....................................... 75 $
la FEUQ)
Frais technologiques 60,00 $ par trimestre 5,00 $ par crédit 5,00 $ par crédit
Droits d’auteur 12,75 $ par trimestre 0,85 $ par crédit 0,85 $ par crédit 4 Droits exigibles pour annulation d’inscription et abandon
Frais généraux 62,25 $ par trimestre 62,25 $ par trimestre 5,00 $ par crédit des études aux trimestres d’automne et d’hiver
Les dates qui délimitent les différentes périodes apparaissent au calendrier
universitaire.
* Ce montant inclut le forfait régulier d'abonnement du CEPSUM, le centre
4.1 Annulation d’inscription
sportif de l'Université de Montréal. Détails : http://www.sports.umontreal.ca/
** Les étudiants à temps partiel qui désirent adhérer au CEPSUM devront L'étudiant peut annuler son inscription par un avis écrit qui doit être reçu au
payer un supplément en s'adressant directement au CEPSUM. Voir le site Bureau du registraire avant le début des cours selon la date qui apparaît au
http://www.sports.umontreal.ca/ calendrier universitaire. Les droits exigibles sont:

Note : lorsqu’un étudiant régulier s’inscrit pour la première fois, des droits a) droits de scolarité: .................................................... Aucun droit exigible.
d’initiation de 15,00 $ sont ajoutés aux droits divers. b) droits divers: .............................................................. Aucun droit exigible.
*** l’École se réserve la possibilité de modifier sans préavis les montants des
droits divers. En ce qui concerne l’été 2009, les montants des droits divers 4.2 Abandon des études
seront connus ultérieurement. Lorsqu'un étudiant abandonne ses études après le début des cours, c’est la
date de réception de l'avis d'abandon accompagné de la carte d'étudiant au
2.3 Droits administratifs Bureau du registraire qui détermine le montant des droits exigibles. Les
sommes versées en sus des droits exigibles seront remboursées à l'étudiant,
- Étude d’une demande d’admission ou de réadmission ............................ 75 $ les droits administratifs ne sont pas remboursés.
- Étude du dossier des étudiants libres ........................................................ 75 $
- Inscription tardive....................................................................................... 25 $ 4.2.1 Avis reçu avant la fin de la période de modification au choix de cours.
- Remplacement d’une carte d’étudiant ....................................................... 20 $ Les droits exigibles sont:
- Examen différé ou de reprise (par examen) ............................................. 35 $ a) droits de scolarité: ....................................................................... remboursés
- Examen de validation d’équivalence ......................................................... 35 $ b) droits divers: ....................... remboursés (avec retour de la carte d’étudiant).
- Révision d’examen (par examen) .............................................................. 15 $
- Attestation spéciale.................................................................................... 25 $ 4.2.2. Avis reçu entre 2 et 4 semaines après le début des cours:

4 Annuaire 2004-2005 pour le génie électrique


36
Pour plus d’information sur le Régime collectif de soins de santé et dentaires
a): frais d’abandon ........................................ 80 $ par cours (maximum: 300 $)
de l’AEP, consultez le site Internet santeetudiante.com ou téléphonez au (514)
b) droits divers:..................................................... tous les droits sont exigibles.
789-8773 ou sans frais au 1 866 795-4433.
4.2.3 Avis reçu plus de quatre semaines après le début des cours. Les droits
exigibles sont: 7.2 Assurance santé obligatoire pour les étudiants étrangers
L’École Polytechnique a contracté une assurance maladie sur la base d’un
a) droits de scolarité: ............................................. tous les droits sont exigibles régime collectif pour tous les étudiants non canadiens. Cette assurance est
b) droits divers: ..................................................... tous les droits sont exigibles.
obligatoire pour tous les étudiants étrangers inscrits à l’École Polytechnique.
Les frais à payer pour la couverture individuelle sont ajoutés aux frais de
5 Droits exigibles pour les cours d’été* offerts de façon in- scolarité lors du premier trimestre d’inscription et renouvelables tous les ans.
tensive.
5.1 Annulation des cours d’été Coût de l’assurance santé pour les étudiants étrangers :
L’étudiant peut annuler son choix de cours sur le web-étudiant jusqu’à la date Assurance santé obligatoire : environ 720,00 $ par année
limite de modification au choix de cours. Cependant, des frais de 25$ seront Assurance dentaire facultative (AEP) :
facturés sur le compte de l’étudiant. Aucun autre droit n’est exigible.
5.2 Abandon des cours d’été Trimestre d’automne : 34 $
Trimestre d’hiver (incluant l’été) : 69 $
Si l’étudiant avise le registrariat après la fin de la période de modification au
choix de cours, tous les droits sont exigibles. Les deux assurances sont automatiquement ajoutées aux droits de scolarité.
* Pour ce qui concerne les cours offerts de façon normale, les étudiants peu- L’assurance dentaire étant facultative, l’étudiant peut s'en retirer durant la
vent abandonner leurs études conformément à l’article 4.2 lors de leur trimes- période de retrait du 1er au 30 septembre 2008. Visitez santeetudiante.com
tre d’été passé à l’École. pour connaître les modalités et les procédures.

6 Autres règlements relatifs aux droits de scolarité et aux Pour plus d’information sur le Régime collectif de soins de santé et dentaires
droits divers de l’AEP, consultez le site Internet santeetudiante.com ou téléphonez au (514)
789-8773 ou sans frais au 1 866 795-4433.
6.1 Une remise du tiers des droits de scolarité et des frais de services aux
étudiants est accordée lorsqu’au moins trois membres d’une même famille
sont inscrits comme étudiants réguliers à plein temps à l’École Polytechnique,
à l’Université de Montréal ou à l’École des Hautes Études Commerciales.
Bibliothèque
Cette remise ne vaut que pour un trimestre à la fois et une preuve d’inscription
d’étudiant régulier à plein temps doit être soumise à chaque trimestre au La Bibliothèque réunit quelque 350 000 documents dont 200 000 livres. Misant
Service des finances pour les étudiants inscrits à l’Université de Montréal ou à à fond sur les technologies de l’information et des communications, elle offre
l’École des Hautes Études Commerciales. la possibilité de consulter plus de 3000 revues électroniques, d’accéder à
plusieurs banques de données internationales, de commander des articles de
6.2 Par exception, l’étudiant qui présente une preuve écrite attestant que ses revues par Internet, d’effectuer par voie électronique la majorité des transac-
droits de scolarité seront défrayés par un organisme public ou privé et acquit- tions et, bien sûr, de consulter son catalogue par Internet. On y retrouve aussi
tés directement à l’École Polytechnique peut obtenir du Service des finances près de 300 places assises et des salles de travail en équipe.
l’autorisation de s’inscrire sans payer la somme requise à l’inscription.
Localisation
6.3 Un étudiant ne peut être inscrit pour un trimestre à moins qu’il n’ait acquitté
ses droits pour tout trimestre antérieur. La Bibliothèque est située aux pavillons Pierre-Lassonde et Claudette-
MacKay-Lassonde, elle occupe une partie du 7e étage ainsi que le 8e étage.
7 Assurances L'entrée se trouve au 7e étage (L-7600).
7.1 Régime de soins de santé et dentaires pour les étudiants québécois, Heures d’ouverture
canadiens et résidents permanents De septembre à avril, la Bibliothèque est ouverte de 8h30 à 21h55 du lundi au
En tant qu’étudiant à l’École Polytechnique et membre de l’Association des jeudi, de 8h30 à 20h55 le vendredi et de 10h à 17h le samedi. Les heures
étudiants de Polytechnique (AEP), vous êtes inscrit au Régime collectif de d’ouverture sont réduites de mai à août inclusivement.
soins de santé et dentaires de l’AEP. Le régime est un service offert par votre
Prêt des documents
association étudiante pour répondre à vos besoins spécifiques.
Les étudiants peuvent emprunter des documents en présentant leur carte
d’identité de l’École. Cette même carte permet aussi l’emprunt auprès des
Puisque chacune des parties du Régime collectif de soins de santé et dentai-
bibliothèques du campus de l’Université de Montréal et de l’École des hautes
res est facultative, vous pouvez vous en retirer en partie ou en totalité durant
études commerciales.
la période de changement de couverture qui s’étend du 1er au 30 septembre
Les documents qui ne font pas partie de la collection de la Bibliothèque peu-
2008. Visitez santeetudiante.com pour connaître les modalités et les procédu-
vent être obtenus d’une autre bibliothèque par l’intermédiaire du Service de
res.
fourniture de documents.
Seuls les étudiants débutant leurs études à la session d’hiver 2009 pourront
se retirer du programme lors de la période de changement de couverture du 5
janvier au 2 février 2009.
Assistance et formation
Si vous êtes admissible et que vous n'avez pas utilisé votre droit de retrait, les Le personnel du Bureau d’information est disponible pour aider les étudiants
frais du régime apparaîtront sur l'état de compte que vous recevrez au cours dans leurs recherches documentaires. La Bibliothèque offre également des
du trimestre. Les frais annuels de 183 $ se divisent en deux volets, soit santé formations pour permettre aux étudiants de mieux connaître et maîtriser les
et dentaire, et sont facturés en deux portions : 60 $ à la session d’automne et outils de recherche d’information.
123 $ à la session d’hiver (incluant l’été).
Pour en savoir davantage
37
Visitez notre site web à l’adresse www.polymtl.ca/bibio.
Tous les étudiants reçoivent l’usage d’une adresse de courriel dont la forme
est prenom.nom@polymtl.ca. Ils ont également accès à un espace disque
personnel de 150 Mo.
Service informatique
Les étudiants peuvent obtenir des conseils sur les meilleures façons d’utiliser
Le Service informatique de l’École Polytechnique a pour mission d’assister les les ressources en s’adressant aux différents bureaux d’aide technique (B-528,
départements dans leurs missions d’enseignement et de recherche. Il gère M-1130, L-6630) de 8h30 à 19h30, ou en consultant les différents documents
l’infrastructure de télécommunications, les serveurs institutionnels, les labora- du Service informatique disponibles sur le site Web du service à l’adresse
toires informatiques institutionnels, les infrastructures des salles de cours www.polymtl.ca/si.
multimédias ainsi que les équipements audiovisuels. Il assure la conservation Heures d’ouverture
et le traitement des données administratives. De plus, le Service informatique
assume plusieurs autres rôles généraux dont la planification stratégique des De septembre à juin inclusivement, le Service informatique offre du support de
technologies de l’information pour l’École, le développement d’une forte exper- 6h à 19h30 en semaine. En dehors de ces heures, les ordinateurs fonction-
tise technologique ainsi que le soutien technique auprès de l’ensemble de ses nent en mode automatique. Durant l’été, le Service informatique opère en
clientèles. mode normal de 6h à 16h30 du lundi au jeudi et en mode automatique le reste
du temps.
Ressources matérielles et logicielles
En général, les laboratoires d’informatique sont toujours ouverts. Toutefois,
Les installations du Service informatique se trouvent principalement aux entre 23h et 7h la semaine, ainsi qu’entre 17h et 7h les fins de semaine et les
sixième et septième étage du pavillon Pierre-Lassonde. Elles sont accessi- jours fériés, l’utilisation de la carte d’identité de l’École est requise pour avoir
bles à partir de tout poste de travail branché au réseau de l’École, par modem accès aux laboratoires.
ou à partir de l’Internet.
Règlements concernant l’utilisation des ressources informatiques
Au septième étage du pavillon Pierre-Lassonde, local L-7950, on retrouve les
bureaux de la plupart des employés du Service informatique ainsi que la salle L’École considère que l’accès à ses ressources informatiques est assorti de
des serveurs où sont en opération les principaux serveurs institutionnels et les droits et responsabilités auxquels est assujettie toute personne membre de la
composantes majeures de l’infrastructure du réseau de télécommunication de communauté polytechnicienne. En particulier :
l’École. Plus spécifiquement, on y retrouve les équipements suivants : • Tout usager a droit à la confidentialité et doit prendre des mesures
- les serveurs des applications administratives SAGE (Système Académi- raisonnables pour protéger ses communications ainsi que l’intégrité
que de Gestion des Études) et SIGA (Système Informatique de Gestion et la confidentialité des données dont il est responsable.
Administrative); • Aucun usager ne doit partager avec un autre usager ses codes
- les serveurs de courriels et les serveurs Web; d’accès, ses mots de passe ou autres autorisations qui lui ont été
- les serveurs de gestion des laboratoires informatiques et des salles de assignés à titre personnel.
cours multimédias; • Tout usager est tenu de respecter le droit à la sécurité et la confi-
- les serveurs bureautiques de plusieurs départements et services; dentialité des autres usagers en s’abstenant d’intervenir d’une
- un ensemble de serveurs multiprocesseurs dédiés aux besoins de calcul quelconque manière dans leurs données ou leurs communications.
numérique intensif; • Dans le contexte d’un partage équitable des ressources, il est in-
- les équipements de réseautique contrôlant le réseau commuté de l’École terdit à tout usager de faire une utilisation abusive, de monopoliser
et permettant l’accès au RISQ (Réseau d’Informations Scientifiques ou de détourner des ressources.
Québécois) et à l’Internet;
- les équipements de télécommunications tels que les serveurs d’accès et Les règlements officiels sont disponibles sur le site Internet de l’École à
les banques de modems; l’adresse : www.polymtl.ca/sg/docs_officiels/1310rei2.htm
- les ordinateurs de surveillance et de contrôle.
Au sixième étage du pavillon Pierre-Lassonde, on retrouve douze des quator-
ze laboratoires d’informatique institutionnels destinés à l’enseignement, un
Service aux étudiants de Polytechnique
autre est situé au cinquième étage du pavillon principal et le dernier est intégré Une approche intégrée des services à l’étudiant
aux installations de la Bibliothèque. Treize de ces laboratoires sont équipés
de micro-ordinateurs de type PC sous MS Windows (totalisant 430 appareils) ‹ Site Internet : www.polymtl.ca/sep
et un laboratoire est équipé de postes de travail Linux (totalisant 29 appareils). Directrice: Claudette Fortier
Le Service informatique met également à la disposition des utilisateurs de Local: C-240
multiples logiciels ainsi que de nombreuses bibliothèques d’outils mathémati- Téléphone: 340-4711 poste 4885
ques et graphiques. Télécopieur: 340-5964
Au premier étage du pavillon MacKay-Lassonde, local M-1130 et au cinquiè- Étudiants étrangers
me étage du pavillon principal, local B-528, on retrouve également le bureau Coordonnatrice : Karine Deshayes
de l’audiovisuel. On peut y emprunter des équipements audiovisuels pour des Téléphone : 340-4711, poste : 4254
fins d’enseignement et de recherche. Toutefois, il est à noter qu’aucun maté- Courriel : sep-international@polymtl.ca
riel ne peut sortir de l’École. Site internet : www.polymtl.ca/inter/etuvisi

De nombreuses prises réseau à accès libre, des ponts réseau sans fil répartis
au travers l’École ainsi qu’une banque de 64 modems permettent aux étu- Aide financière et bourses
diants de se brancher au réseau institutionnel ainsi qu’à l’Internet. Coordonnatrice: Sylvie Mailhot
Téléphone: 340-4711 poste 4842
Services et aide technique Technicienne : Louise Comtois
Téléphone : 340-4711 poste 4632
Pour avoir accès aux ressources informatiques rendues disponibles par le
Courriel: bourses.sep@polymtl.ca
Service informatique, l’étudiant doit utiliser un code d’accès et un mot de
Site internet : www.polymtl.ca/aidefinanciere
passe qui lui sont fournis au moment de son arrivée à l’École.
Programmes d'échanges hors Québec
38
Coordonnatrice: Annick Corbeil d’avoir l’occasion d’effectuer des séjours d’études d’une ou deux sessions
Téléphone: 340-4711 poste 4999 dans ces Écoles, ces ententes permettent aux étudiants ayant une excellente
Courriel: etudiant.echange@polymtl.ca moyenne académique de postuler au programme de double diplôme.
Site internet : www.polymtl.ca/echanges Ce programme permet aux candidats sélectionnés de faire leurs trois premiè-
Encadrement et service aux étudiants avec limitations fonctionnelles res années d’études à Polytechnique Montréal, suivi de deux années en
Conseillères : Chantal Bélanger et Geneviève Tremblay France en échange, permettant ainsi d’obtenir deux diplômes. Ce chemine-
Téléphone: 340-4843 ment 3+2 est obligatoire: l’étudiant ayant obtenu des équivalences en génie ou
Courriel: sep-encadrement@polymtl.ca en conception ne peut participer à ce programme.
Site internet : www.polymtl.ca/encadrement/ Une séance d’information sur les programmes de double diplôme est offerte à
Orientation et consultation psychologique l’automne. La date limite pour postuler au programme d’échanges (double
Conseiller : Gilles Lussier diplôme) 2009-2011 est le 30 janvier 2009. Veuillez noter qu’il est préférable
Téléphone: 340-4843 de commencer à préparer son séjour en double diplôme environ deux ans
Courriel: glussier@polymtl.ca avant le départ de Montréal, puisque ce séjour peut avoir un impact sur le
Site internet : www.polymtl.ca/encadrement/ choix des cours à suivre à Polytechnique avant de partir. Pour consulter la
liste des établissements d’accueil et les modalités pour postuler au program-
‹ Étudiants étrangers
me, consultez : http://www.polymtl.ca/inter/etupoly/
Le bureau a pour mandat de : Les étudiants admis au programme de double diplôme en France sont éligi-
- développer des services aux étudiants étrangers; bles à recevoir une bourse de mobilité du Ministère de l’Éducation du Québec
- planifier des activités d’accueil et d’intégration; pour la première année suivi d’une bourse de la Fondation de Polytechnique
- offrir un soutien personnel et discret tout le long du séjour à l’École; pour la deuxième année en France.
- assurer la liaison avec les autorités d’immigration au Canada et à
l’étranger; Volet international
- coordonner la mise à jour des différentes publications destinées aux Formation de dernière année pour l’obtention d’une concentration ou d’une
étudiants étrangers; orientation : voir la section Programmes de cet annuaire pour les chemine-
- assister les départements de l’École dans l’application des mesures ments proposés.
concernant les étudiants étrangers; et
- encourager et soutenir les initiatives qui visent la promotion des rela- ‹ Encadrement des boursiers de la francophonie
tions interculturelles au sein de l’École. Ce service a pour but de voir au bien-être des boursiers de cet organisme. Il
‹ Aide financière et bourses offre, entre autres: accueil, aide à l'hébergement, recherche d'un conseiller
d'études, conseils généraux.
Ce service a comme principales tâches:
- d'informer les étudiants sur le régime des prêts et bourses du ministère de ‹ Encadrement
l'Éducation, du loisir et du sport, ainsi que les bourses offertes aux étudiants Ce secteur fournit aux étudiants un ensemble de services (encadrement
à tous les cycles; psychosocial, information scolaire et professionnelle, soutien à la réussite,
- d'assister les étudiants pour les problèmes personnels d'ordre budgétaire; tutorat).
- de dépanner financièrement les étudiants en difficultés; Nos objectifs sont de:
- de gérer les divers programmes de bourses industrielles. - faciliter votre intégration à l’École Polytechnique
- de gérer le programme études-travail. - favoriser votre réussite scolaire par un appui ponctuel ou récurrent dans
Veuillez consulter la liste complète des bourses offertes sur le site Internet du vos questionnements de nature personnelle ou académique
Service aux étudiants de Polytechnique à l'adresse suivante: - clarifier votre compréhension des règlements, leur application et leurs
www.polymtl.ca/aidefinanciere incidences sur votre parcours académique
- vous informer et vous diriger afin de vous permettre de profiter pleine-
‹ Programme d’échanges hors Québec ment de l’ensemble des ressources internes et externes
L’École encourage fortement les étudiants à effectuer un ou deux trimestres - prévenir ou aplanir, au moment opportun, les embûches qui peuvent se
d’études à l’extérieur du Québec dans le cadre du Programme d’échanges dresser au cours de votre séjour à l’École
d’étudiants. Ces séjours offrent une complémentarité à la formation offerte à - vous soutenir dans l’exploration des remises en question
Polytechnique et permettent aux étudiants de se démarquer par leurs compé- - vous assister dans la planification de vos choix et votre vécu personnel
tences linguistiques, leurs connaissances des enjeux mondiaux et de la com- - vous offrir l’occasion d’exprimer et de clarifier vos préoccupations dans
munication interculturelle. un climat de sécurité et de facilitation
- vous accompagner dans vos démarches relatives à l’atteinte de vos
Des ententes signées avec des établissements partenaires permettent à tout objectifs.
étudiant admis au programme d’échanges de Polytechnique et admis par
l’établissement d’accueil d’y poursuivre son programme d’études pour une ‹ Banque de logement
période maximale d’une année universitaire. Les étudiants intéressés par ce Une banque de logements informatisée est disponible pour les étudiants de
programme sont invités à assister à des séances d’information données à la Polytechnique qui cherchent un logement ou des colocataires. Vous trouverez
session d’automne. La date limite pour postuler au programme d’échanges également sur le site une liste de logements temporaires et d’autres sites
2009-2010 est le 30 janvier 2009. Pour consulter la liste des établissements internet pour faciliter votre recherche de logements.
d’accueil, l’horaire des séances d’information et les modalités pour postuler au Site Internet : www.logement.polymtl.ca.
programme, consultez : http://www.polymtl.ca/inter/etupoly/
‹ Dépannage alimentaire
Les étudiants sélectionnés au programme d’échange sont éligibles à recevoir
une bourse de mobilité du Ministère de l’Éducation du Québec. Responsable: Chantal Bélanger, 340-4843
Ce programme a pour but d’aider les étudiants vivant une situation financière
‹ Programme d’échanges – Double diplôme en France critique et temporaire. Veuillez prendre rendez-vous avec la conseillère à
l’encadrement pour l’évaluation de votre dossier.
L’École Polytechnique est signataire d’ententes particulières avec des établis-
sements membres de la Conférence des Grandes Écoles en France. En plus ‹ Service aux étudiants avec limitations fonctionnelles
39
Responsable: Chantal Bélanger, 340-4843
Afin de vivre une intégration harmonieuse à l’École, tout étudiant présentant un
handicap ou des limitations pouvant affecter sa réussite bénéficie du support
Le service de placement
du service aux étudiants avec besoins particuliers. Les services offerts aux
personnes handicapées ou avec des besoins particuliers sont très personnali- ‹ La mission du service
sés. Ils peuvent comprendre différentes mesures d’aide à la réussite scolaire,
Assurer le lien entre les entreprises et les étudiants pour favoriser l’intégration
comme la prise de notes en classe, le grossissement de caractères ou un
des étudiants et des finissants au marché du travail.
casier adapté. La conseillère s’assurera de mettre à votre disposition toutes
les ressources disponibles à l’École et vous accompagnera dans vos démar- ‹ Les services
ches pour obtenir de l’aide auprès d’organismes externes (aide financière, prêt
d’équipement auprès d’instituts, etc.). - affichage de postes permanents, à contrat, stages ou emploi d'été;
Site internet : http://www.polymtl.ca/sph/ - renseignements sur le marché du travail;
- ateliers sur la rédaction de CV, préparation aux entrevues et
‹ Orientation et consultation psychologique recherche d'emploi;
- entrevues-conseil;
Notre but est d’aider les étudiants à démêler ou solutionner tout problème - enquêtes salariales;
- d’orientation - information sur les programmes d'aide financière aux entreprises.
- de prise de décision;
- de relations interpersonnelles; ‹ Service internet
- de stress et d’anxiété;
Offres d’emploi, stages, disponibles sur Internet à l’adresse
- d’épuisement et de découragement, http://www.polymtl.ca/sp
susceptible d’affecter leur rendement aux études.
Site interactifs sur l’entrevue : http://www.polymtl.ca/cve3/menu.html
De plus, nous offrons à chaque trimestre des ateliers dans les domaines
suivants : Site interactif sur la rédaction de curriculum vitae : http://www.gring.ca/cv/
- gestion du temps;
‹ Service de placement
- habiletés d’apprentissage;
- méthodes de travail; Local : B-510
- préparation aux examens; Téléphone : (514) 340-4730
- gestion du stress; Télécopieur : (514) 340-4030
Courriel : service.placement@polymtl.ca
‹ Programme de reconnaissance pour les étudiants du baccalauréat Heures d'ouverture : de 8h30 à 16h30 sans interruption, du
L'excellence académique, les réalisations techniques et personnelles, la lundi au vendredi
capacité de s’adapter et l'implication active à la vie étudiante de l'École sont ‹ Emplois permanents, à contrat et d’été
officiellement reconnues lors de la remise des diplômes.
Maryse Deschênes, directrice
• Mention d'excellence du Directeur général : reconnaît l'excellence aca- Téléphone : (514) 340-4711 poste 4374
démique des étudiants ayant obtenu une moyenne cumulative d'au moins Courriel : maryse.deschenes@polymtl.ca
3,5;
Marc Groleau, conseiller en emploi
• Profil de Vinci : reconnaît les accomplissements académiques ainsi que Téléphone : (514) 340-4711 poste 4241
les réalisations techniques et personnelles des étudiants qui ont maintenu Courriel : marc.groleau@polymtl.ca
une moyenne cumulative d'au moins 3,0 (voir www.polymtl.ca/devinci);
‹ Stages en entreprise (voir la rubrique de même nom page 34)
• Action-Poly : reconnaît l'engagement et la contribution active à la vie
étudiante de l'École; Étienne Beauregard, coordonnateur
Téléphone : (514) 340-4711 poste 4070
• Profil international : reconnaît la capacité de s’exprimer en français, en Courriel : etienne.beauregard@polymtl.ca
anglais et dans une autre langue internationale, et la capacité de
s’adapter à d’autres cultures. Guylaine Bouchard, coordonnatrice
Téléphone : (514) 340-4711 poste 4202
Pour obtenir plus d'informations, contacter la Directrice du Service aux étu- Courriel : guylaine.bouchard@polymtl.ca
diants de Polytechnique au local C-240.
Marie-Josée Dionne, coordonnatrice
‹ Service de garde d’enfants Téléphone : (514) 340-4711 poste 4203
Depuis janvier 1993, plusieurs étudiants et membres du personnel de l'École Courriel : marie-josée.dionne@polymtl.ca
Polytechnique bénéficient des services du Centre de la Petite Enfance "Les Gilles Huot, coordonnateur
petits génies". Les places sont accordées en priorité aux étudiants et aux Téléphone : (514) 340-4711 poste 4246
employés de l'École. Courriel : gilles.huot@polymtl.ca
Le Centre de Petite Enfance est situé au 2775, avenue Willowdale; il est
facilement accessible par métro ou par voiture. Au cœur de cet îlot résidentiel, Céline Parent, coordonnatrice par intérim
il occupe les trois étages d'une maison complètement rénovée à cette fin par Téléphone : (514) 340-4711 poste 4203
l'École. Courriel : celine.parent@polymtl.ca
Les services de garde offerts sont reconnus par le ministère Famille-Enfance André Tremblay, coordonnateur
et les parents bénéficient des divers avantages financiers établis selon la Téléphone : (514) 340-4711 poste 4206
politique du ministère. Courriel : andre.tremblay@polymtl.ca
Nous vous invitons à communiquer avec la directrice du Centre de la Petite
Enfance au (514) 340-3737 pour y faire une visite, demander divers rensei-
gnements, ou vous inscrire sur la liste d’attente afin d’obtenir une place pour Ombudsman
votre enfant.
40
Le rôle de l'ombudsman consiste à recevoir les étudiants qui se sentent lésés Le 14 avril 1970, l'Association des Professeurs de l'École Polytechnique
soit par une décision administrative de l'École, soit par une action discrimina- (APEP) prenait officiellement forme et devenait une association incorporée en
toire ou injuste à leur égard. Dans l'exercice de ses fonctions, l'ombudsman vertu de la loi des syndicats professionnels, S.R.Q. 1964, chapitre 146.
doit agir en toute impartialité, indépendance et confidentialité.
Le 18 février 1971, elle est accréditée par le ministère du Travail et de la Main-
L'ombudsman peut agir comme conseiller pour aider à régler un conflit, com- d’œuvre. Ses statuts ont été amendés par la direction des compagnies du
me médiateur, comme consultant pour aider à identifier les recours disponi- ministère des Institutions financières du Québec, les 22 mai 1973, 30 septem-
bles ou comme intervenant pour traiter les plaintes, lorsque tous les autres bre 1982, 18 septembre 1985 et 16 juillet 1999.
recours auprès des personnes en autorité ont été épuisés sans succès. Dans
ce dernier cas, l'ombudsman jouit d'un pouvoir de recommandation auprès L'APEP a son siège social à l'École Polytechnique de Montréal où elle a un
des diverses instances. secrétariat permanent. Elle regroupe tous les professeurs salariés au sens du
Ombudsman: Hélène Letellier Code du travail, à l'emploi de la Corporation de l'École Polytechnique de
Local: C-547; téléphone: 340-4711 poste 2976 Montréal et couverts par les certificats d'accréditation détenus par l'Associa-
Ombudsman@polymtl.ca tion.

Le but principal de l’association des professeurs est d’améliorer les conditions


Règlements, politiques et directives de travail de ses membres et de promouvoir le rôle des professeurs au sein de
l’École, notamment en ce qui a trait aux orientations académiques de
l’institution. L’association est également fortement impliquée dans la vie de
institutionnels l’École et octroie notamment quatre bourses étudiantes par année.

Tous les règlements, politiques et directives institutionnels applicables à Par ses divers comités, l'APEP représente les professeurs auprès de l'admi-
l’École Polytechnique sont notamment disponibles sur le site Internet de nistration de l'École et demeure l'agent exclusif aux fins de négociation et de
Polytechnique à l’adresse suivante : l'application de tout changement ayant une incidence directe sur les conditions
de travail des professeurs.
http://www.polymtl.ca/rensgen/docOff/index.php
L'APEP est dirigée par un Bureau composé de cinq membres et un Conseil de
‹ Règlement contre le harcèlement direction, où chaque département est représenté au prorata du nombre de ses
Le Conseil d’administration de l’École a adopté un règlement pour contrer le membres.
harcèlement. Le secrétaire général est responsable de l’application de ce
‹ Coopérative étudiante de Polytechnique
règlement.
‹ Politique sur la propriété intellectuelle technologique Local ....................................................................................................... C-220
Heures d'ouvertures ...................................................... Lundi à jeudi 8h à 19h
Le Conseil d’administration de l’École a adopté une politique concernant la ..............................................................................................Vendredi 8h à 17h
propriété intellectuelle technologique dont l’application relève du Bureau de la
Téléphone................................................................................ (514) 340-4851
recherche et du développement technologique.
Télécopieur .............................................................................. (514) 340-4543
‹ Déclaration des droits et responsabilités des étudiants de l’École Courriel ............................................................................. coopoly@polymtl.ca
Polytechnique
Fondée en 1944, la coopérative étudiante de l’École Polytechnique
Le Conseil d’administration a adopté une Déclaration dans laquelle y sont (COOPOLY) appartient à ses 55 000 membres constitués d’étudiants, de
inscrits les droits et responsabilités des étudiants. professeurs et d’employés de l’École ainsi que de diplômés et de corporations
impliqués dans le domaine scientifique. Elle a pour mission fondamentale
Notamment, cette Déclaration reconnaît l’égalité des personnes, sans distinc-
d’offrir aux étudiants des volumes scientifiques et autres produits appropriés à
tion, exclusion ou préférence fondée sur la race ou sur toute autre forme de
discrimination énumérée dans la Charte des droits et libertés. leur formation durant leurs études et leur carrière professionnelle.

En conséquence, l’École ne tolère aucune forme de discrimination ou de Toute personne peut devenir membre de Coopoly en achetant deux parts
harcèlement et invite tout membre de la communauté polytechnicienne à se sociales de 10 $. Cependant, seuls les étudiants, employés et professeurs de
conformer à cette Déclaration. l'École ont le privilège d'être des membres actifs, à savoir le droit de vote en
assemblée générale et le droit d'être administrateur de Coopoly. Ainsi, un
membre actif influe directement sur l'administration de la coopérative en
décidant des grandes orientations à prendre.
Centres et groupes de recherche
Située à L'École Polytechnique, Coopoly est l'une des seules librairies spécia-
Il y a 66 unités de recherche officiellement reconnues à l’École Polytechnique. lisée en ingénierie à Montréal. De plus, elle développe une expertise dans la
Ces unités comprennent 16 chaires industrielles (dont 9 reçoivent un appui du recherche de titres bibliographiques pour les étudiants, professeurs, cher-
CRSNG), 21 chaires de recherche du Canada, 14 centres (dont 2 centres cheurs et entreprises.
inter-institutionnels dont Polytechnique est membre), et 13 groupes de recher- Site Internet : http://www.coopoly.com
che. L’École est aussi affiliée à 2 centres de transfert.
‹ Association des étudiants de Polytechnique
POUR DE PLUS AMPLES INFORMATIONS au sujet de cette liste, s’adresser L’Association des Étudiants de Polytechnique (A.É.P.) regroupe tous les
au bureau du Directeur de la recherche et de l’innovation, téléphone : (514) étudiants à temps plein et à temps partiel inscrits au cours régulier de bacca-
340-4990 ou recherche@polymtl.ca. lauréat en ingénierie de l’École Polytechnique.
L’Association a aussi pour but d’assurer le bien-être physique, intellectuel,
social et économique de ses membres et pour mission de répondre aux
Associations besoins collectifs et individuels des étudiants et de faire valoir leurs droits et
leurs idées.
‹ L’association des professeurs de l’École Polytechnique
41
des ingénieurs assure aux diplômés leur admissibilité aux autres associations
Un Conseil d’administration veille au bon fonctionnement de l’Association
provinciales d’ingénieurs du Canada à condition de satisfaire aux exigences
entre les assemblées générales dont les administrateurs sont élus à même les
touchant l’expérience en génie et la connaissance des lois et des règlements
membres de l’A.É.P. De plus, un comité exécutif s’occupe des affaires couran-
régissant la pratique professionnelle imposées par chacune de ces associa-
tes de l’Association.
tions.
‹ Association des étudiants des cycles supérieurs de Polytechnique
‹ Se préparer à l’exercice de la profession d’ingénieur
Née en 1970 et incorporée en 1976, l’Association des Étudiants des Cycles
Supérieurs de Polytechnique Inc. (A.É.C.S.P.) regroupe tous les étudiants de Afin de mieux préparer les finissants à l’exercice de la profession, l’École
deuxième et troisième cycles à l’École Polytechnique et a pour but de favoriser Polytechnique organise, en collaboration avec l’Ordre, des séminaires traitant
l’amélioration de leur situation physique, intellectuelle et sociale. de divers aspects pertinents à la profession. Les principaux sujets touchés
sont : la mission et la structure de l’Ordre des ingénieurs du Québec, les
‹ Association des diplômés de Polytechnique conditions de délivrance des permis et d’inscription au tableau de l’Ordre ainsi
Créée en 1910, l’ADP regroupe plus de 25 000 diplômés de l’École oeuvrant que les lois et règlements régissant l’exercice de la profession d’ingénieur.
aux quatre coins du globe. La mission première de l’ADP est de permettre à Ces séminaires ont lieu lors des trimestres d’automne et d’hiver. Les dates
ses membres de nouer des relations amicales et professionnelles et de les sont annoncées dans le journal étudiant de l’École.
assister dans leur cheminement de carrière. L’ADP propose une gamme
d’activités adaptées à ses diplômés. Pour plus d’information téléphonez au Renseignements : M. Sylvain Turenne, ing., représentant de l’Ordre à l’École
(514) 340-4764, ou pointez sur le http://www.adp.polymtl.ca. Polytechnique, téléphone (514) 340-4711, poste 4149.

‹ Institut canadien des ingénieurs


‹ Se brancher sur la profession : la Section étudiante de l’Ordre
L’École Polytechnique encourage fortement les étudiants à se joindre à des
sociétés professionnelles, et principalement à celles qui regroupent les ingé- Au Québec, les étudiants de 1er cycle en génie peuvent déjà être en lien avec
nieurs spécialisés dans les domaines qui les intéressent. En général, ils leur futur ordre professionnel. Dès qu’ils ont réussi 60 crédits dans le cadre
peuvent le faire à titre de membres étudiants, ce qui leur donnent accès à d’un baccalauréat en ingénierie, les étudiants peuvent devenir membres de la
plusieurs avantages à un coût réduit. Ainsi, ils peuvent participer aux activités Section étudiante de l’Ordre. L’inscription gratuite donne accès à plusieurs
de la section des jeunes de l’Institut canadien des ingénieurs, à la «Society of services.
Automotive Engineers», à l’«Institute of Electrical and Electronics Engineers»,
etc. Ils peuvent aussi assister à de nombreuses conférences sur des sujets Pour en savoir davantage sur la Section étudiante et vous brancher dès
intéressant l’ingénieur. Ces activités contribuent à élargir le champ de leurs maintenant sur la profession d’ingénieur, il suffit de communiquer avec la
connaissances et, lorsqu’ils présentent eux-mêmes des travaux, leur donnent personne responsable du dossier à l’Ordre au (514) 845-6141, poste 183.
l’occasion d’étudier un sujet particulier et de l’exposer devant une assemblée.
Pour tout autre renseignement concernant l’Ordre des ingénieurs du Québec,
communiquez au (514) 845-6141 ou consultez le site Internet de l’Ordre :
La profession d'ingénieur au Québec www.oiq.qc.ca.

Diverses lois et règlements encadrent l’exercice des professions au Québec.


La profession d’ingénieur ne fait pas exception. Cette législation s’articule
autour d’un seul et même principe : la protection du public. C’est aux ordres
Renseignements pour les étudiants étrangers
professionnels que le législateur a confié le rôle premier d’assurer cette pro- Les étudiants étrangers doivent acquitter leurs droits de scolarité selon les
tection. modalités établies par le gouvernement du Québec.
Seules les personnes titulaires d’un permis délivré par le Bureau de l’Ordre
des ingénieurs du Québec (l’Ordre) et inscrites au tableau en tant qu’ingénieur ‹ Autorisation de séjour
peuvent utiliser le titre d’ingénieur et exercer les activités professionnelles Toute personne autre qu’un citoyen canadien ou un résident permanent,
réservées à l’ingénieur. désireuse de poursuivre des études au Québec, doit obtenir, avant son arrivée
‹ Devenir membre de l’Ordre au pays, les autorisations de séjour nécessaires à la poursuite d’études au
Québec. Ces démarches varient en fonction de la durée du séjour au Canada
Il est conseillé de demander l’admission à l’Ordre dès la fin des études de mais aussi de la nationalité. Des conditions particulières s'appliquent égale-
baccalauréat en ingénierie. Cela conduit à l’inscription au tableau de l’Ordre ment aux personnes détenant un statut de diplomate au Canada.
comme ingénieur junior et à la délivrance d’un permis de pratique restreint. Parmi les documents nécessaires à l’obtention de ces documents figurent :
L’ingénieur junior doit toujours s’identifier clairement comme tel; il ne peut • la lettre d’admission émise par l’École
prétendre au titre d’ingénieur. • une preuve d’accès à des fonds suffisants pour assurer la subsis-
‹ Obtenir le permis d’ingénieur tance et payer les droits de scolarité
Pour en savoir plus, sur les autorisations de séjour, consultez le site du Servi-
L’ingénieur junior qui veut obtenir un permis d’ingénieur doit en faire la de- ce aux étudiants : http://www.polymtl.ca/inter/etuvisi/autorisation/index.php
mande à l’Ordre. Pour cela, il doit remplir deux conditions : avoir réussi
l’examen professionnel (qui porte sur le système professionnel québécois, les
connaissances juridiques et les principes de pratique de la profession) et avoir ‹ Considérations financières
acquis l’expérience de travail de 36 mois en génie. Un stage ou un emploi en L'École Polytechnique n'offre pas de bourse pour les étudiants étrangers.
génie réalisé durant la seconde moitié du baccalauréat peut valoir un crédit
d’expérience d’au plus 4 mois. À la réussite du parrainage (une activité fa- Les candidats désireux d'entreprendre des études au Canada doivent s'assu-
cultative consistant à tenir six rencontres avec un ingénieur d’expérience), un rer, avant de quitter leur pays, qu'ils auront une bourse de leur gouvernement
crédit de 8 mois sera accordé. Enfin, des crédits d’expérience sont également ou une bourse d'échange du gouvernement du Canada, de la province de
accordés pour des études supérieures en génie. Québec ou d'une agence internationale.
‹ Des programmes d’ingénierie reconnus
L’agrément des programmes d’études de l’École Polytechnique par le Bureau
canadien d’accréditation des programmes d’ingénierie du Conseil canadien
Bourses et prêts aux étudiants
42
de Polytechnique

Les candidats qui bénéficient du statut de résident permanent doivent avoir


une année de résidence dans la province de Québec pour être éligibles aux
programmes de prêts et bourses du ministère de l'Éducation, du loisir et du
sport.
Le programme de bourses est géré par le Service aux étudiants de Polytech-
nique. La liste complète des bourses offertes est disponible à l'adresse Inter-
net suivante: http://www2.polymtl.ca/sep
Plusieurs entreprises commerciales ont des programmes de bourses pour les
enfants de leurs employés qui poursuivent des études universitaires. On
obtient généralement les renseignements concernant ces programmes d’aide
financière, de même que les formulaires de demande, en s’adressant au
Service du Personnel des entreprises commerciales concernées.

43
44
Les programmes de Note importante : il n’est pas possible d’obtenir son diplôme de bacca-
lauréat dans un programme décrit dans cet annuaire avant mai 2009 (mai
baccalauréat en ingénierie 2008 en génie électrique).
Parce que l’ingénieur est souvent confronté à des problèmes dont la solution
nécessite des considérations humaines, sociales, ou économiques, le pro-
L'École Polytechnique de Montréal offre onze programmes de formation au gramme comprend des sujets qui ne sont pas de nature technologique. On
niveau du baccalauréat. Cette section décrit les programmes et leurs options. trouve ainsi des cours de sociologie, de sciences économiques, de relations
L’École Polytechnique offre également deux programmes en ingénierie sanc- humaines, etc. L’enseignement de ces matières est adapté aux besoins du
tionnés par un certificat (30 crédits) et une attestation (programme court de 15 futur ingénieur en ayant à l’esprit le rôle qu’il sera appelé à jouer dans la
crédits). Le certificat et le programme court sont présentés à la fin de cette société.
section. Une formation aux habiletés personnelles et relationnelles fait l’objet d’une
Les programmes de cet annuaire sont ceux que doivent obligatoirement attention particulière dans les nouveaux programmes. Les programmes met-
respecter les étudiants arrivés durant l'année universitaire apparaissant sur la tent l’accent en particulier sur les deux habiletés suivantes : le travail en
page couverture ; à moins d'exceptions, les programmes de cet annuaire ne équipe et la communication écrite et orale.
sont pas accessibles aux étudiants arrivés au cours des années précédentes. L’École Polytechnique considère que l’ingénieur doit savoir utiliser les moyens
La description de chacun des cours de ces programmes est disponible dans informatiques dans son travail, et ce, quelle que soit sa spécialité. L’École
la dernière partie de l’annuaire. veut que la formation dispensée à ses étudiants soit conforme à cette vision.
À cette fin, elle a mis en place de multiples ressources pour que les étudiants
apprennent à faire la conception de systèmes d’ingénierie avec l’aide de
Table des matières de cette section l’ordinateur. Au cours de ses études, l’étudiant sera donc constamment invité
à utiliser ces ressources informatiques pour mener à bien ses travaux acadé-
Nom du programme Description du programme
miques.
Année préparatoire page 46
Génie biomédical page 46 ‹ Structure des programmes
Génie chimique page 47
Les études conduisant au grade de bachelier en ingénierie exigent un mini-
Génie civil page 50
mum de 120 crédits qu’il est possible d’acquérir habituellement en quatre ans
Génie électrique page 51 après le cégep (et en cinq ans après un diplôme de fin d’études secondaires
Génie géologique page 56 obtenu hors Québec). Exception : le programme coopératif de génie chimique,
Génie industriel page 57 concentration génie biopharmaceutique, dure nominalement 4 ans ½.
Génie informatique page 58
Génie logiciel page 60 Concentrations
Génie des matériaux page 62 Une concentration est une spécialisation d’environ 30 crédits dans un domai-
Génie mécanique page 64 ne donné. Certaines concentrations sont contingentées, l’étudiant doit alors
Génie des mines page 69 poser sa candidature auprès du département responsable. Si la concentration
Génie physique page 70 n’est pas contingentée, l’étudiant informe le Registrariat de son choix en
Les orientations thématiques : page 72 choisissant l’option dans son choix de cours informatisé.
Le certificat et le programme court en ingénierie : page 74 Aucune mention de la concentration n’est faite sur le diplôme. Le bulletin
indique cependant le nom de la concentration, et une attestation de réussite
des exigences de la concentration est délivrée à l’étudiant.
‹ Les programmes de baccalauréat renouvelés
Il n’est permis de faire qu’une seule concentration. L’étudiant qui, tout en
Les programmes ont été renouvelés depuis 2005 selon les principes sui-
respectant les exigences d’une concentration, respecte également les exigen-
vants :
ces d’une orientation, ne pourra obtenir que la seule attestation de concentra-
• maintenir une formation scientifique solide;
tion (qui sera également la seule mentionnée sur son bulletin).
• accentuer l’expérience de la conception en ingénierie;
• renforcer la maîtrise des habiletés personnelles et relationnelles perti- Orientations
nentes Vers la fin de ses études, l’étudiant qui n’est pas dans une concentration
• développer des habiletés pour le marché international. termine son programme par le choix d’un bloc de cours ou d’une orientation
• garder des conditions d’admission uniformes pour tous les program- composée de 12 crédits de cours. Il a en général le choix entre une orienta-
mes. tion de spécialité (un bloc de cours spécialisant l’étudiant dans son program-
Les programmes ont en conséquence été révisés en profondeur en mettant me) ou une orientation thématique (bloc de cours dont le sujet est différent
les éléments suivants en place : mais complémentaire au programme de spécialité). Dès qu’il a fixé son choix
• des cours de spécialité dès la 1ère année; l’étudiant doit informer le Registrariat de son orientation en choisissant l’option
• une meilleure intégration des matières; dans son choix de cours informatisé. Les trois orientations thématiques dispo-
• un meilleur encadrement des étudiants au sein de leur programme; nibles sont décrites dans le présent annuaire; elles portent sur les thèmes
• un stage obligatoire d’au moins 4 mois dans tous les programmes; suivants:
• un projet intégrateur à chaque année, le dernier de 6 crédits; - Innovation technologique
• la révision de la charge de travail des étudiants; - Projets internationaux
• une responsabilité accrue des étudiants face à leurs apprentissages; - Outils de gestion.
• une révision des méthodes d’évaluation;
• l’intégration d’activités visant le développement d’habiletés de commu- Dans certains programmes, l’orientation sera reconnue avec un minimum de 9
nication orale et écrite et de travail en équipe; crédits à faire dans une liste de cours, et 3 crédits au choix. L’étudiant qui
• des possibilités accrues pour faire une partie de la formation à désirerait la reconnaissance de 2 orientations devra faire un minimum de 21
l’étranger. crédits (9 crédits spécifiques à chacune des orientations, et 3 crédits qui
peuvent compter dans les deux). Son bulletin doit alors comporter un mini-
mum de 129 crédits.

45
Aucune mention de l'orientation n’est faite sur le diplôme. Le bulletin indique
L’ÉVOLUTION DE LA FORMATION ET DE LA PROFESSION
cependant le nom de l'orientation, et une attestation du respect des exigences
de l'orientation est délivrée à l’étudiant. Dans le cas de réussite des exigences L’ingénieur biomédical doit être capable de travailler en étroite collaboration
de deux orientations, l'étudiant peut recevoir deux attestations; cependant, avec des professionnels de plusieurs autres disciplines : médecins, chirur-
son bulletin ne peut en indiquer qu'une seule (au choix de l'étudiant). giens, biologistes, biochimistes, pharmacologistes, physiothérapeutes, den-
tistes, infirmières, techniciens, administrateurs du réseau de la santé, etc. Par
‹ Le cheminement dans les études exemple, l’ingénieur biomédical conçoit des systèmes d’imagerie comme
l’imagerie par résonance magnétique (IRM), des stimulateurs cardiaques
Cet annuaire décrit les programmes. On trouvera sur le site Internet de Poly-
technique les cheminements typiques correspondant au début des études à implantables, des cœurs artificiels, des orthèses, etc. Il conçoit également des
l’automne (cheminements principaux) et un cheminement correspondant au matériaux pouvant être implantés dans le corps humain et qui servent à la
début des études à l’hiver pour les programmes dont les cours ne sont pas en construction de prothèses ou de systèmes de libération de médicaments ou
majorité offerts 2 fois par année (à l’automne et à l’hiver). Ces cheminements de gènes. L’ingénieur biomédical peut aussi poursuivre des travaux de re-
typiques sont ceux avec lesquels sont construits les horaires : l’étudiant qui ne cherche pour contribuer à une meilleure compréhension du fonctionnement du
s’y conforme pas risque d’avoir des conflits d’horaire. corps humain (troubles du rythme cardiaque, traitement de l’information par le
cerveau, transport des ions et des molécules à travers la paroi des cellules,
origine moléculaire des propriétés mécaniques des tissus squelettiques, etc.).
L’ANNÉE PRÉPARATOIRE LA FORMATION DE L'INGÉNIEUR BIOMÉDICAL

La formation de l’ingénieur biomédical est donc multidisciplinaire et fait appel


L'année préparatoire est offerte aux étudiants ayant fait leurs études se- aux sciences de la santé, aux sciences du génie, aux sciences fondamentales
condaires hors Québec. Rappelons qu'au Québec, les études préuniversitai- et aux mathématiques. Ce qui distingue l’ingénieur biomédical d’un ingénieur
res durent 13 années, alors qu'en dehors du Québec, elles durent habituelle- de formation classique, c’est qu’il est capable d’analyser un problème à la fois
ment 12 années. Cette année préparatoire permet donc aux étudiants du point de vue de l’ingénieur et à la fois du point de vue du spécialiste du
concernés de se mettre à niveau, en particulier en mathématiques (MTH0101, domaine médical. Il doit être conscient des difficultés particulières associées
MTH0102 et MTH0103), en chimie (CHE0501) et en physique (PHS0101 et aux êtres vivants et est appelé à évaluer un ensemble plus étendu de solu-
PHS0102). En plus des cours de ces trois disciplines, le futur polytechnicien tions que dans les domaines traditionnels du génie.
devra faire 3 cours obligatoires dans les domaines de la sociologie
(SSH0310), de l'histoire des sciences (SSH0320) et de la communication Cinq options sont offertes : le programme de génie biomédical offre deux
(SSH0330). orientations de spécialité: génie clinique et technologies émergentes. À la
place d'une orientation de spécialité, l'étudiant peut compléter une orientation
Pour compléter cette année préparatoire, et selon ses aptitudes ou ses be- thématique parmi les suivantes: Innovation technologique, Outils de gestion
soins, l'étudiant devra choisir 1 ou 2 cours parmi les suivants : ou Projets internationaux.
• 1 ou 2 cours d'anglais (à l'Université de Montréal) ou 1 cours de
lecture technique en anglais à Polytechnique Cheminement dans le programme
• 1 cours d'informatique de base INF0101 Voir les cheminements détaillés sur le site Internet de Polytechnique à
• si nécessaire, selon les résultats à un test, un cours de perfection- l’adresse http://www.polymtl.ca/etudes/bc/cheminement/ biomedical.php.
nement en français langue seconde (Z-610 ou Z-620). Note : les cheminements sont identiques pour les trois premières années
• tout autre cours devant être approuvé par le Registrariat. Aucun de dans toutes les options.
ces cours ne pourra servir à remplacer un cours faisant partie des Le cheminement typique est le suivant (E = études, S = stage).
120 crédits du baccalauréat.
Année 1 Année 2 Année 3 Année 4
La séquence normale pour faire ces cours est la suivante : Aut Hiv Été Aut Hiv Été Aut Hiv Été Aut Hiv
Premier trimestre : CHE0501, MTH0101 ou un cours à option, MTH0102, 1 2 3 4 5 6 7 8
SSH0310, SSH0330 E E E E S E E E E
Deuxième trimestre : MTH0103, PHS0101, PHS0102, SSH0320, 1 cours à
option. Symboles et abréviations utilisés
• cr. = nombre de crédits
Tous les cours préparatoires sont offerts à l'automne et à l'hiver. Cependant, • cours en italique : projet intégrateur
aucun de ces cours n'étant offert au trimestre d'été, l'étudiant admis en études
préparatoires ne peut débuter ses études à l'été. Liste des cours obligatoires
Sigle Titre du cours cr.
ELE1600A Circuits électriques 3
Le programme de Génie biomédical GBM1100 Projets et travail en équipes en GBM 4
GBM1610 Biochimie pour ingénieur 3
GBM1620 Biologie mol et cell pour ing. 3
LE RÔLE DE L'INGÉNIEUR BIOMÉDICAL
GBM2100 Projet de GBM 3
Le génie biomédical consiste dans l'application des principes du génie à GBM2214 Biomécanique 3
l'étude, la modification et le contrôle des systèmes biologiques, ainsi qu'à la GBM2330 Instrumentation et mes. biomédicale 3
conception et la fabrication de produits pour la surveillance des fonctions GBM2620 Thermodyn stat des syst biomoléc 3
physiologiques et pour l'assistance au diagnostic et au traitement de patient- GBM3000 (UM) Physiologie, syst, technologies 3
sion de systèmes servant à recevoir, emmagasiner, traiter, transmettre, pré- GBM3100 Projet individuel en GBM 3
senter et utiliser l'information. Ce qui distingue l’ingénieur biomédical d’un GBM3103 Réglementation instruments médicaux 3
ingénieur de formation classique, c’est qu’il est capable d’analyser un problè- GBM3105 Communication orale et écrite 1
me à la fois du point de vue de l’ingénieur et à la fois du point de vue du GBM3210 Conception biomécanique réadapt 3
spécialiste du domaine médical. Il doit être conscient des difficultés particuliè- GBM3310 Modélisation, contrôle syst physio 3
res associées aux êtres vivants et est appelé à évaluer un ensemble plus GBM3720 Analyse signaux et images biom 3
étendu de solutions que dans les domaines traditionnels du génie. GBM3318 Principes d’imagerie biomédicale 3
46
Sigle Titre du cours cr. L’ÉVOLUTION DE LA FORMATION ET DE LA PROFESSION
GBM3510 Biomatériaux 3
GBM3610 Labo biologie moléc et cell 3 Le département de génie chimique forme des ingénieurs polyvalents, aptes à
GBM3620 Interactions et analyse biomoléculaire 3 s'intégrer au marché du travail tout en étant capables de concevoir et de gérer
GBM3810 Biomicrosystèmes 3 des projets de toute envergure. Par ailleurs, le département travaille en étroite
GBM4900 Projet intégrateur de GBM 6 collaboration avec l'industrie et avec des centres de recherche aux niveaux
GBM4250 Conception dispositifs biomédicaux 3 national et international. Le département compte présentement quatre centres
INF1005C Programmation procédurale 3 de recherche, trois Chaires industrielles, une Chaire du Canada ainsi que
INF3405 Réseaux informatiques 3 plusieurs groupes et unités de recherche.
MEC2401 Intro. Mécanique des milieux continus 3 De plus en plus, les ingénieurs chimistes sont appelés à assumer des fonc-
MTH1006 Algèbre linéaire 2 tions diverses en industrie :
MTH1101 Calcul I 2 ♦ ingénieur de procédés
MTH1102 Calcul II 2 ♦ supervision de la production
MTH1115 Équations différentielles ordinaires 3
♦ analyse économique des procédés
MTH2210 Calcul scientifique pour ingénieurs 3
♦ contrôle de la qualité des produits
MTH2302B Probabilités et statistique 3
MTR1035 Matériaux 2 ♦ validation des procédés
PHS1101 Mécanique pour ingénieurs 3 ♦ contrôle de la pollution
PHS1102 Champs électromagnétiques 3 ♦ élaboration des règles de santé et de sécurité
SSH5100* Sociologie de la technologie 3 ♦ conception par ordinateur
SSH5201 Économique de l’ingénieur 3 ♦ contrôle de procédés, etc.
SSH5501A Éthique appliquée au génie biomédical 2
L’industrie n’est pas le seul marché ouvert aux ingénieurs chimistes ; plu-
Cours obligatoires dans toutes les filières 108
sieurs travaillent dans des firmes de génie-conseil où leur polyvalence consti-
tue un atout important dans une équipe pluridisciplinaire. D’autres font carrière
dans divers ministères, particulièrement dans ceux qui touchent
Les orientations disponibles en génie biomédical l’environnement. Comme représentants techniques, les ingénieurs chimistes
Pour compléter leur formation, les étudiants doivent choisir une des trois prodiguent de judicieux conseils à leurs clients, souvent des PME trop petites
orientations thématiques (voir page 72) ou l’une des orientations de spécialité pour avoir à leur emploi un ingénieur à temps plein.
décrites ci-dessous, à moins qu’ils n’optent pour le baccalauréat-maîtrise
intégré. LA FORMATION DE L'INGÉNIEUR CHIMISTE
GÉNIE CLINIQUE : cette orientation vise à compléter la formation des étudiants L'étudiant en génie chimique reçoit une formation très polyvalente. Celle-ci lui
qui travailleront sur des projets de génie clinique impliquant des technologies permet non seulement de résoudre des problèmes inhérents aux transforma-
utilisées dans les milieux de santé. tions chimiques, mais aussi d'aborder d'autres domaines du génie grâce à de
solides connaissances en sciences fondamentales, en mathématiques et en
Sigle Titre du cours cr. sciences appliquées. Les capacités d'analyse scientifique de l'étudiant se
ASA6726 TI en santé (Cours de l’UdM) 3 développent à travers l'étude des phénomènes de transfert et des propriétés
GBM4020 Évaluation techno. et syst. hospitalier (Cours de l’UdM) 3 thermodynamiques. On sollicite son esprit de synthèse en l'entraînant à
GBM4030 Projet de génie clinique 6 organiser les diverses facettes d'un problème de génie pour en faire un tout
Cours de l’orientation 12 cohérent : un procédé.

TECHNOLOGIES ÉMERGENTES : cette orientation présente aux étudiants les Six options sont offertes : une filière dite classique comportant trois orienta-
technologies émergentes et prometteuses dans le domaine du génie. tions thématiques de 12 crédits (Innovation technologique, Projets internatio-
naux, Outils de gestion) et une autre, spécialisée, offrant cinq concentrations
Sigle Titre du cours cr. de 33 crédits : Énergie et environnement, Génie biomédical, Génie biophar-
GBM4802 Principes de biophotoniques 3 maceutique, Plasturgie, Agro-industrie (cette dernière étant faite lors d’un
GBM4605 Génie tissulaire 3 échange en France).
IT510 Entrepreneurship-gestion d’une entreprise émergente 3
PHS8313 Introduction à la nanotechnologie 3 Cheminement dans le programme
Cours de l’orientation 12 Voir les cheminements détaillés sur le site Internet de Polytechnique à
l’adresse http://www.polymtl.ca/etudes/bc/cheminement/chimique.php.
Note : les cheminements sont identiques pour la première année dans toutes
Le programme de Génie chimique les options.
Le cheminement typique est le suivant (E = études, S = stage), sauf pour la
LE RÔLE DE L'INGÉNIEUR CHIMISTE concentration Génie biopharmaceutique.
Contrairement à ce que son titre peut laisser entendre, l'ingénieur chimiste ne Année 1 Année 2 Année 3 Année 4
travaille pas en laboratoire, mais bien en milieu industriel. En effet, c'est dans Aut Hiv Été Aut Hiv Été Aut Hiv Été Aut Hiv
l'élaboration et la transformation de produits chimiques qu'il applique les 1 2 3 4 5 6 7 8
connaissances acquises en chimie, en mathématiques et en physique. L'ingé- E E E E S E E E E
nieur chimiste conçoit les équipements et les procédés utilisés dans les usi-
nes opérant dans plusieurs secteurs industriels (chimique, pharmaceutique, Symboles et abréviations utilisés
biotechnologie, plasturgie, pétrochimie, agroalimentaire, etc.) et veille à la • cr. = nombre de crédits
bonne marche de celles-ci. Il contrôle aussi la qualité des produits en cher- • cours en italique : projet intégrateur
chant à améliorer les procédés qui mènent à la transformation des matières
premières. Il se soucie donc d'efficacité et d'économie dans un contexte de
développement durable.

47
LES COURS COMMUNS À TOUTES LES FILIÈRES L’ingénieur biomédical doit être capable d’analyser un problème à la fois du
point de vue de l’ingénieur, ainsi que du point de vue du médecin ou du biolo-
Sigle Titre du cours cr. giste. Il doit être conscient des difficultés particulières associées aux êtres
GBM1610 Biochimie pour ingénieur 3 vivants et est appelé à évaluer un ensemble plus étendu de solutions que
GCH1110 Analyse des procédés et développement durable 3 dans les domaines traditionnels du génie. L’ingénieur biomédical doit aussi
GCH1121 Introduction à la conception en génie chimique 2 être capable de travailler en collaboration avec des professionnels de plu-
GCH1135 Travail d’équipe et projet de génie chimique 2 sieurs autres disciplines : médecins, chirurgiens, biologistes, biochimistes,
GCH1201 Relations interpersonnelles 1 pharmacologistes, physiothérapeutes, dentistes, infirmières, techniciens,
GCH1510 Thermodynamique 3 administrateurs du réseau de la santé, etc.
GCH1520 Génie du vivant 3 Cette concentration, à laquelle participe l'Université de Montréal, est offerte
GCH1530 Chimie organique 3 dans les programmes de génie chimique, génie électrique, génie informatique,
GCH2120 Dynamique des systèmes 3 génie mécanique, et génie physique. Annuellement, 50 étudiants sont choisis
GCH2525 Thermodynamique chimique 3 dans ces cinq programmes.
GCH2535 Modélisation numérique en génie chimique 3
GCH2550 Projet de modélisation numérique 3 Responsable : Michael BUSCHMANN, département de génie chimique
GCH2560 Méthodes expérimentales et instrumentation 3 Modalités d’inscription. La concentration Génie biomédical est offerte à
GCH3000 Communication écrite et orale 1 tous les étudiants de génie chimique après une année d’études. Cette
GCH3100 Opérations unitaires 12 concentration est contingentée : les étudiants intéressés doivent soumettre
GCH3110 Calcul des réacteurs chimiques 3 leur candidature au département en mars. Les critères utilisés sont les sui-
GCH3510 Phénomènes d’échanges 4 vants : moyenne cumulative à Polytechnique, lettre de motivation. Des pré-
GCH3520 Projet de phénomènes d’échanges 2 cisions seront données par courriel en mars. Le département affichera la
GCH-STO1 Stage obligatoire (4 mois) liste des étudiants sélectionnés vers la mi-avril.
INF1005A Programmation procédurale (Matlab) 3
MTH1006 Algèbre linéaire 2 Note : cette concentration a été créée en 2005, elle est offerte aux étudiants
ayant débuté leurs études au plus tôt en 2005. Les premiers diplômés le
MTH1101 Calcul I 2
seront en mai 2009.
MTH1102 Calcul II 2
MTH1110 Équations différentielles ordinaires 2
Cours spécialisés de la concentration GÉNIE BIOMÉDICAL
MTH2210B Calcul scientifique pour ingénieurs 3
MTH2302B Probabilités et statistique 3 Sigle Titre du cours cr.
MTR1035D Matériaux 2 GBM1620 Biologie cellulaire et moléculaire pour ingénieurs 3
PHS1101C Mécanique pour ingénieurs 3 GBM3000* Physiologie, systèmes et technologies 3
SSH5100* Sociologie de la technologie 3 GBM3103 Réglementation des instruments médicaux 3
SSH5201 Économique de l’ingénieur 3 GBM3810# Biomicrosystèmes 3
SSH5501 Éthique appliquée en ingénierie 2 GBM4900 Projet intégrateur en génie biomédical 6
Cours obligatoires dans toutes les filières 87 GBM56011# Interactions biologiques et analyse biomoléculaire 3
GBM56021# Laboratoire de biologie moléculaire et cellulaire 3
* une des versions A, B ou C au choix GCH2310 Science et ingénierie des polymères 3
GCH4391 Projet individuel de génie chimique 3
PHS1102 Champs électromagnétiques 3
LA FILIÈRE CLASSIQUE Cours spécialisés de la concentration 33
* cours de l’Université de Montréal
1 cours des cycles supérieurs
Les étudiants optant pour cette filière doivent choisir une des trois orientations
# dans le cadre d’un baccalauréat-maîtrise intégré, ces 3 cours peuvent ne
thématiques (voir page 72), à moins qu’ils n’optent pour le baccalauréat-
pas être faits. Ils doivent l’être pour que la concentration soit reconnue.
maîtrise intégré.

Cours spécialisés de la filière CLASSIQUE LA CONCENTRATION GÉNIE BIOPHARMACEUTIQUE


Sigle Titre du cours cr.
ELE1403 Éléments d’électrotechnique et d’électronique 3 Cette concentration vise à former des ingénieurs biochimistes de très haute
GCH2220 Conception environnementale et cycle de vie 3 compétence, en mesure de gérer des projets de conception, de mise au point
GCH2310 Science et ingénierie des polymères 3 et de gestion de procédés biopharmaceutiques.
GCH4125 Conception des procédés 3 Cette formation est offerte uniquement en mode coopératif. L’étudiant profite
GCH4160 Projet de conception et d’analyse d’impacts 6 ainsi de ses séjours dans l’industrie biopharmaceutique (un total de 12 mois
GCH4391 Projet individuel de génie chimique 3 de stage) pour y parfaire et appliquer ses connaissances du génie chimique.
Cours d’orientation thématique 1 3 Au terme de sa formation, le diplômé sera en mesure de concevoir, choisir,
Cours d’orientation thématique 2 3 caractériser, valider et opérer les procédés utilisés en biopharmaceutique.
Cours d’orientation thématique 3 3
Cours d’orientation thématique 4 3 Responsable : Mario JOLICOEUR, département de génie chimique
Cours spécialisés de la filière classique 33
Modalités d’inscription. La concentration Génie biopharmaceutique est
offerte à tous les étudiants de génie chimique après une année et demi
d’études. Cette concentration est contingentée : les étudiants intéressés
LA CONCENTRATION GÉNIE BIOMÉDICAL doivent soumettre leur candidature au département en septembre. Les critè-
res utilisés sont les suivants : moyenne cumulative à Polytechnique, lettre
Le génie biomédical consiste dans l'application des principes du génie à
de motivation. Des précisions seront données par courriel en septembre. Le
l'étude, la modification et le contrôle des systèmes biologiques, ainsi qu'à la
département affichera la liste des étudiants sélectionnés vers la mi-octobre.
conception et la fabrication de produits pour la surveillance des fonctions
physiologiques et pour l'assistance au diagnostic et au traitement de patients.

48
Note : cette concentration n’est offerte qu’en mode coopératif, avec 12 mois gestion des déchets et la mise au point de solutions aux problèmes énergéti-
de stages. Le diplôme portera la mention « Programme coopératif ». La durée ques et environnementaux, dans un contexte de développement durable.
normale de ce programme est ainsi de 4 ans et demi.
Responsable : Paul STUART, département de génie chimique
Le cheminement typique est le suivant (E = études, S = stage) Modalités d’inscription. La concentration est offerte à tous les étudiants
Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 41/2 de génie chimique ayant complété une année. Cette concentration n’est pas
Aut Hiv Été Aut Hiv Été Aut Hiv Été Aut Hiv Été Aut contingentée : l'étudiant informe le Registrariat de son choix.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11
E E E E E E S E S S E Cours spécialisés de la concentration ÉNERGIE ET ENVIRONNEMENT
Sigle Titre du cours cr.
Cours spécialisés de la concentration GÉNIE BIOPHARMACEUTIQUE ELE1403 Éléments d’électrotechnique et d’électronique 3
Sigle Titre du cours cr. GCH2210 Écotoxicologie pour ingénieur 3
ELE1403 Éléments d’électrotechnique et d’électronique 3 GCH2220 Conception environnementale et cycle de vie 3
GBM1620 Biologie cellulaire et moléculaire pour ingénieurs 3 GCH4125 Conception des procédés 3
GCH2220 Conception environnementale et cycle de vie 3 GCH4160 Projet de conception et d’analyse d’impacts 6
GCH2310 Science et ingénierie des polymères 3 GCH4391 Projet individuel de génie chimique 3
GCH4125 Conception des procédés 3 Cours à option (4 cours à faire parmi les 5 ci-dessous) #
GCH4160 Projet de conception et d’analyse d’impacts 6 CIV4230 Traitement de l’eau potable et des rejets
GCH4391 Projet individuel de génie chimique # 3 ENE82101 Efficacité des sources d’énergie
GCH4615 Réglementation en biopharmaceutique # 3 GCH4150 Commande des procédés de génie chimique II 12
GCH86501 Génie biochimique # 3 GCH82111 Conception et intégration des procédés
GCH-STO2 Stage obligatoire 2 (4 mois) # SSH5402 Droit de l’environnement
GCH-STO3 Stage obligatoire 3 (4 mois) # Cours spécialisés de la concentration 33
À option # 1 cours des cycles supérieurs

GCH86201 Procédés avancés de séparation # dans le cadre d’un baccalauréat-maîtrise intégré, ces 4 cours peuvent ne
3
IND2106 Automatique industrielle pas être faits. Ils doivent l’être pour que la concentration soit reconnue.
Cours spécialisés de la concentration 33
1 cours des cycles supérieurs

# dans le cadre d’un baccalauréat-maîtrise intégré, ces activités peuvent ne LA CONCENTRATION AGRO-INDUSTRIE
pas être faites. Elles doivent l’être pour que la concentration soit reconnue.
La concentration Agro-industrie permet à l’étudiant de se spécialiser dans le
domaine du génie alimentaire dans le cadre d'un échange international avec
LA CONCENTRATION PLASTURGIE l’Université technologique de Compiègne, France (le site Internet de l’UTC est
www.utc.fr). L’objectif de la filière agro-industrie est de former des ingénieurs
La plasturgie désigne l’industrie de la transformation des matières plastiques. polyvalents ayant à la fois la connaissance et la compréhension des procédés
La concentration vise l’acquisition de connaissances et de capacités à résou- industriels et celle des produits d’origine biologique. La formation vise le
dre les problèmes reliés à la plasturgie. L’ingénieur qui aura suivi les cours de transfert et l’application des acquis fondamentaux du génie des procédés aux
cette concentration pourra, par exemple, travailler à la conception de filières et problèmes spécifiques de l’agro-industrie :
de moules, à la mise au point de paramètres machine, au design de nouveaux - transformation de produits agricoles y compris valorisation non alimentaire
produits et à l’amélioration de la qualité. - gestion des productions et des produits
- études d'opérations des industries biotechnologiques
Responsable: Marie-Claude HEUZEY, département de génie chimique - qualité et sécurité des produits et des procédés.
Modalités d’inscription. La concentration en plasturgie est offerte aux étu-
diants de génie chimique ayant complété une année. Cette concentration Responsable : Robert Legros, Directeur, département de génie chimique
n’est pas contingentée : l'étudiant informe le Registrariat de son choix. Modalités d’inscription. La concentration est contingentée : pour effectuer
cette année d'échange, il faut avoir fait ses trois premières années en génie
Cours spécialisés de la concentration PLASTURGIE chimique à l'École Polytechnique avec une moyenne cumulative d'au moins
Sigle Titre du cours cr. 2,75. Puisqu'il s'agit d'un programme d'échange, il faut s'adresser au Servi-
ELE1403 Éléments d’électrotechnique et d’électronique 3 ce aux étudiants pour les démarches administratives.
GCH2220 Conception environnementale et cycle de vie 3
Sigle Titre du cours cr.
GCH2310 Science et ingénierie des polymères 3
GCH3320 Procédés d’extrusion # 3 Cours de la concentration faits à Polytechnique
GCH4125 Conception des procédés 3 ELE1403 Éléments d’électrotechnique et d’électronique 3
GCH4160 Projet de conception et d’analyse d’impacts 6 À option (1 des deux cours ci-dessous)
GCH4310 Travaux pratiques de plasturgie 3 GCH2220 Conception environnementale et cycle de vie
3
GCH4391 Projet individuel de génie chimique # 3 GCH2310 Science et ingénierie des polymères
GCH81021 Mise en forme des polymères # 3 Cours faits en France
MEC89031 Fabrication des pièces plastiques par injection # 3 SSH5201 Économique de l’ingénieur (cours hors concentration) 3
UTC4110 Molécules biologiques 3
Cours spécialisés de la concentration 33
1 cours des cycles supérieurs UTC4120 Opérations agro-industrielles 3
UTC4130 Industries agro-alimentaires : qualité de l’aliment 3
# dans le cadre d’un baccalauréat-maîtrise intégré, ces 4 cours peuvent ne
UTC4140 Rhéologie et qualité des produits alimentaires 3
pas être faits. Ils doivent l’être pour que la concentration soit reconnue.
UTC4210 Analyse des procédés biologiques et alimentaires 3
UTC4220 Risques biologiques et sécurité alimentaire 3
LA CONCENTRATION ÉNERGIE ET ENVIRONNEMENT UTC4230 Systèmes colloïdaux, applications alimentaires 3
GCH4160 Projet de conception et analyse d’impact 6
Cette concentration donne à l'étudiant les compétences nécessaires pour Cours faits en France 30
travailler dans la prévention et le traitement de la pollution industrielle, la
49
Notes 1. le cours équivalent à SSH5201 est obligatoirement fait en France. Si
l’étudiant l’a fait avant son départ en France, c’est le cours SSH5003 Cours Cheminement dans le programme
spécial d’études complémentaires qui lui sera crédité. Voir les cheminements détaillés sur le site Internet de Polytechnique à
2. le projet GCH4160 (Module Calcul d’une opération industrielle de l’UTC) est l’adresse http://www.polymtl.ca/etudes/bc/cheminement/civil.php.
codirigé par un professeur de Polytechnique. Pour ce projet, l’étudiant reçoit
une note A*, A, etc. alors que pour tous les autres cours faits en France, la no- Le cheminement typique est le suivant (E = études, S = stage)
te est Y (réussite) ou R (échec ou abandon). Année 1 Année 2 Année 3 Année 4
Aut Hiv Été Aut Hiv Été Aut Hiv Été Aut Hiv
1 2 3 4 5 6 7 8
Le programme de Génie civil E E E E S E E E E

LE RÔLE DE L'INGÉNIEUR CIVIL Symboles et abréviations utilisés


• cr. = nombre de crédits
L’ingénieur civil s’occupe de la conception, de la construction, de la gestion, • cours en italique : projet intégrateur
de l'entretien et de la réparation d'ouvrages afin de répondre aux besoins
grandissants de la société en assurant la sécurité du public et dans le respect Liste des cours obligatoires
de l’environnement et du développement durable (assurer les besoins actuels
sans compromettre les besoins futurs). Ses réalisations sont variées et cou- Sigle Titre du cours cr.
vrent les domaines des structures (bâtiments, ponts, barrages, lignes de CIV1100 Relations interpersonnelles 1
transmission d’énergie), de la géotechnique (fondations, excavations, barra- CIV1101 Géométronique 3
ges en terre, tunnels, routes), de l’hydraulique (ouvrages hydrauliques, amé- CIV1120 Technologie informationnelle en génie civil 3
nagements fluviaux, portuaires et d'irrigation, contrôle des inondations), des CIV1140 Matériaux de génie civil 3
transports (planification, tracé et sécurité routière, aéroports, voies ferrées) et CIV1150 Résistance des matériaux 3
de l’environnement (traitement, collecte et distribution des eaux usées et CIV1210 Génie de l’environnement 3
potables, impact des projets sur l'environnement, gestion de déchets, remise CIV1910 Projet d’analyse d’expérimentale d’ouvrages civils 2
en état des terrains contaminés). Certains, plus spécialisés en analyse numé- CIV2100 Travail en équipe : dynamique et organisation 1
rique, en informatique ou en gestion, peuvent travailler dans des secteurs qui CIV2310 Mécanique des fluides 3
ne sont pas reliés directement au génie civil. CIV2320 Hydrologie pour ingénieur 2
CIV2500 Comportement et résistance des matériaux 3
L’ÉVOLUTION DE LA FORMATION ET DE LA PROFESSION CIV2710 Systèmes de transport 3
CIV2920 Projet d’ingénierie hydrique et risque 2
Depuis les deux dernières décennies, la réhabilitation et la réfection des CIV3100 Communication écrite et orale 1
infrastructures existantes constituent des nouveaux défis pour les ingénieurs CIV3220 Impacts sur l’environnement et développement durable 3
civils qui doivent répondre à des exigences de plus en plus sévères en ce qui CIV3330 Hydraulique des réseaux 3
a trait à la sécurité des ouvrages et à leurs impacts environnementaux. À ces CIV3410 Géomatériaux 4
exigences s’ajoutent les défis posés par l’utilisation de nouveaux matériaux et CIV3420 Fondations 3
de techniques innovatrices de construction, le contrôle de la pollution et la CIV3502 Analyse des structures 3
gestion des ouvrages. CIV3503 Conception des structures en acier 3
Les ingénieurs civils contribuent aussi à la recherche de solutions innovatrices CIV3504 Conception des structures en béton armé 3
et économiques pour minimiser les conséquences des catastrophes naturelles CIV3930 Projet de caractérisation avec GPS et GIS 3
telles que les crues exceptionnelles, les tempêtes de verglas, les glissements CIV4160 Méthode des éléments finis 3
de terrain, les tornades et les tremblements de terre. CIV4170 Gestion des projets de construction 2
CIV4180 Techniques de construction et de réhabilitation 2
En plus des connaissances scientifiques et technologiques, les ingénieurs CIV4340 Hydraulique des cours d’eau 3
civils doivent faire preuve de créativité afin de trouver des solutions qui tien- CIV4720 Conception des routes 3
nent compte des impacts sociaux, économiques et environnementaux de CIV4940 Projet de conception en génie civil 6
leurs projets. Leur formation variée, qui les expose à de nombreuses facettes CIV-STO1 Stage obligatoire (4 mois)
du travail en ingénierie, fait qu’ils sont souvent appelés à occuper des postes ELE1402 Électrotechnique du génie civil 2
de gestion, de coordination et de direction. GLQ1100 Géologie générale 2
INF1005A Programmation procédurale 3
La formation offerte à l’École Polytechnique vise à préparer les futurs diplô-
MEC1410 Statique 2
més à ces défis bien d’aujourd’hui, présents dans la vaste gamme de projets
MEC1515 DAO en ingénierie 2
sur lesquels ils seront appelés à travailler.
MTH1006 Algèbre linéaire 2
LA FORMATION DE L'INGÉNIEUR CIVIL MTH1101 Calcul I 2
MTH1102 Calcul II 2
Après une solide formation générale l’amenant à maîtriser les concepts physi- MTH1115 Équations différentielles 3
ques et mathématiques de base, ainsi que des connaissances fondamentales MTH2210A Calcul scientifique pour ingénieurs 3
dans les domaines des matériaux, des méthodes expérimentales et de MTH2302C Probabilités et statistique 3
l’informatique, le programme offre une formation plus poussée dans les do- SSH5201 Économique de l’ingénieur 3
maines des structures, de la géotechnique, des transport, de l'environnement, SSH5501 Éthique appliquée à l’ingénierie 2
des ressources hydriques et de la construction. Deux orientations, de 12 Cours obligatoires 108
crédits, sont offertes en avant-dernière et en dernière année : Ouvrages civils
et construction, Systèmes urbains et environnement, plus une orientation Les orientations disponibles en génie civil
personnalisée et les orientations thématiques. L'intégration des matières est
réalisée par le biais des quatre cours projets (CIV1910, CIV2920, CIV3930 et Pour compléter leur formation, les étudiants doivent choisir une des trois
CIV4940). Les notions de sciences de l'ingénieur, de mathématiques, de orientations thématiques (voir page 72) ou l’une des orientations de spécialité
sciences humaines et sociales, des sciences appliquées du génie civil et des décrites ci-dessous, à moins qu’ils n’optent pour une orientation personnalisée
disciplines du génie civil y sont couvertes à des degrés variables et selon une ou pour le baccalauréat-maîtrise intégré.
progression de la première à la dernière année du programme.
50
OUVRAGES CIVILS ET CONSTRUCTION : cette orientation vise à compléter la pendant, les employeurs recherchent de plus en plus des ingénieurs qui
formation des étudiants qui travailleront sur des projets de construction impli- possèdent de bonnes connaissances technologiques et scientifiques, qui ont
quant des bâtiments, des excavations et des centrales hydro-électriques. une approche axée sur la résolution de problèmes et sur la rentabilité et qui
sont conscients des incidences sociales, économiques et écologiques de
Sigle Titre du cours cr. leurs projets. C'est pourquoi, dans les années qui viennent, Polytechnique
Obligatoires (6 crédits) continuera à travailler dans ce sens et à préparer les futurs ingénieurs électri-
CIV4430 Excavations et travaux souterrains 3 ciens à une gamme plus vaste d'emplois. On encouragera l'étudiant qui désire
CIV4510 Conception des bâtiments multi-étagés 3 acquérir une spécialisation plus poussée dans un des domaines du génie
À option (3 ou 6 crédits) électrique à poursuivre ses études à la maîtrise et éventuellement au doctorat.
CIV4350 Structures hydrauliques 3
CIV4730 Construction et restauration de chaussées 3 LA FORMATION DE L'INGÉNIEUR ÉLECTRICIEN
Au choix (0 ou 3 crédits, le cours choisi doit être approuvé)
CIV4810 Projet en laboratoire 3 L'École Polytechnique donne à ses étudiants de génie électrique une forma-
CIV4911 Interventions d’urgence en génie civil 3 tion solide grâce aux cours obligatoires, de même qu'aux diverses orientations
CIV6xxx Cours des cycles supérieurs 3 et concentrations qui reflètent la grande variété des champs de pratique : la
Cours de langue 3 production, la distribution et l'utilisation de l'énergie électrique, l'automatique,
Cours de l’orientation 12 l’informatique, la microélectronique, les télécommunications, l’avionique et le
génie biomédical.
SYSTÈMES URBAINS ET ENVIRONNEMENT : cette orientation donne aux étudiants Deux options sont offertes : une filière dite classique comportant neuf orienta-
une formation spécialisée leur permettant de travailler sur des projets reliés à tions de 12 crédits et une autre, spécialisée, offrant sept concentrations de 29
l'environnement en milieu urbain (eaux potable et usées, terrains contaminés) crédits.
et en transports (infrastructures et planification).
Cheminement dans le programme
Sigle Titre du cours cr. La plupart des cours des 3 premières années étant offerts au moins à
Obligatoires (6 crédits) l’automne et à l’hiver (certains sont aussi offerts au trimestre d’été), les étu-
CIV4230 Traitement de l’eau et des rejets 3 diants de génie électrique ont beaucoup de flexibilité dans leurs choix de
CIV4730 Construction et restauration de chaussées 3 cours. Il faut cependant noter que le registrariat prépare des horaires selon le
À option (3 ou 6 crédits) cheminement recommandé, disponible sur Internet : l’étudiant qui ne suit pas
CIV4240 Les eaux urbaines 3 ce cheminement risque d’avoir des conflits d’horaire.
GLQ2601 Hydrogéologie appliquée 3
Au choix (0 ou 3 crédits, le cours choisi doit être approuvé) Le cheminement typique est le suivant (E = études, S = stage, E/S = stage ou
CIV4430 Excavations et travaux souterrains 3 études)
CIV4810 Projet en laboratoire 3
CIV4911 Interventions d’urgence en génie civil 3 Année 1 Année 2 Année 3 Année 4
CIV6xxx Cours des cycles supérieurs 3 Aut Hiv Été Aut Hiv Été Aut Hiv Été Aut Hiv
GCH1520 Génie du vivant 3 1 2 3 4 5 6 7 8
GLQ2300 Géochimie de l’environnement 3 E E E E E/S E/S E/S E E
MIN3313 Environnement et gestion des rejets miniers 3
MIN3510 Recherche opérationnelle minière 3 Symboles et abréviations utilisés
SSH5402 Droit de l’environnement 3 • cr. = nombre de crédits
Cours de langue 3 • cours en italique : projet intégrateur
Cours de l’orientation 12 Les cheminements recommandés sont disponibles à l’adresse Internet
http://www.polymtl.ca/etudes/bc/cheminement/electrique.php.
ORIENTATION PERSONNALISÉE : selon les objectifs de formation personnels de Note : les cheminements sont identiques pour les 2 premières années dans
l’étudiant, l’orientation est composée des cours des orientations Ouvrages toutes les options, sauf pour la concentration Génie biomédical.
civils et construction - Systèmes urbains et environnement - d’autres cours du
baccalauréat ou des cycles supérieurs offerts par Polytechnique. Les cours LES COURS COMMUNS À TOUTES LES FILIÈRES
doivent tous être approuvés par le responsable du programme (aucune men-
tion de l’orientation n’est faite sur le relevé de notes). Sigle Titre du cours cr.
ELE1001 Travail en équipe et projet 4
ELE1300 Circuits logiques 3
Le programme de Génie électrique ELE1600A Circuits électriques 3
ELE2000 Projet de circuits électroniques 2
ELE2200 Systèmes et simulation 3
LE RÔLE DE L'INGÉNIEUR ÉLECTRICIEN ELE2305 Dispositifs à semi-conducteur et optoélectronique 3
L'avènement de l'électricité est sans doute le facteur fondamental de l'évolu- ELE2310 Électronique 3
tion technologique du XXe siècle. Les progrès qui n'ont jamais cessé d'en ELE2400 Électricité : sécurité et environnement 2
découler ont modelé le rôle des ingénieurs électriciens, qui s'intéressent à tout ELE2611 Circuits actifs 3
ce qui a trait à la production, au transport, à la distribution et à l'utilisation de ELE2700 Analyse des signaux 3
l'électricité dans des secteurs aussi variés que l'industrie de la fabrication, ELE3000 Projet personnel en génie électrique 3
l'électronique et ses applications multiples, les communications terrestres et ELE3005 Communication orale et écrite 1
spatiales, les contrôles automatiques. ELE3201 Asservissements 3
ELE3311 Systèmes logiques programmables 3
L'ÉVOLUTION DE LA FORMATION ET DE LA PROFESSION ELE3312 Microcontrôleurs et applications 3
ELE3400 Électrotechnique 3
Le développement du génie électrique a été fulgurant au cours des dernières ELE3500 Ondes électromagnétiques 3
années, et l'expertise québécoise est reconnue mondialement. L'École Poly- ELE3701A Éléments de télécommunications 3
technique se positionne avantageusement grâce à la compétence de son ELE-STO1 Stage obligatoire (4 mois)
corps professoral et au contenu de ses programmes à tous les cycles. Ce-
51
Sigle Titre du cours cr. Sigle Titre du cours cr.
INF1005C Programmation procédurale 3 ELE4455 Systèmes électromécaniques 3
INF1010 Programmation orientée objet 3 INF4200 Intelligence artificielle et perception 3
MTH1006 Algèbre linéaire 2 Cours de l’orientation 12
MTH1101 Calcul I 2 * cours obligatoire dans l’orientation
MTH1102 Calcul II 2
MTH1115 Équations différentielles 3 ÉNERGIE ÉLECTRIQUE : cette orientation permet à l'étudiant d'aborder la produc-
MTH2120 Analyse appliquée 3 tion, le transport, la distribution et l'utilisation économique de l'énergie. Au
MTH2210A Calcul scientifique pour ingénieur 3 Québec, l'électricité provient principalement des grandes centrales hydroélec-
MTH2302A Probabilités et statistique 3 triques du Nord. De la Baie-James aux maisons, aux bureaux et aux indus-
PHS1101A Mécanique pour ingénieurs 3 tries, l'ingénieur en énergie électrique est présent à toutes les étapes du
PHS1102 Champs électromagnétiques 3 voyage de l'énergie. D'abord, il participe au design et à la construction des
PHS1104 Thermodynamique et transfert de chaleur 2 génératrices qui produisent l'électricité. Ensuite, il s'occupe de son transport
SSH5100* Sociologie de la technologie 3 en concevant les transformateurs, les lignes et les postes de distribution. Une
SSH5201 Économique de l’ingénieur 3 fois l'électricité arrivée à destination, l'ingénieur optimise son utilisation en
SSH5501 Éthique appliquée en ingénierie 2 élaborant des systèmes de conversion efficace d'énergie dans les domaines
Cours obligatoires dans toutes les filières 91 des entraînements, des processus industriels, de l'éclairage et du chauffage.

* une des versions A, B ou C au choix Sigle Titre du cours cr.


ELE4400 Électronique industrielle 3
ELE44521 Réseaux électriques 3
ELE4455 Systèmes électromécaniques 3
LA FILIÈRE CLASSIQUE ELE4458 Électricité industrielle 3
ELE84012 Machines et entraînements électriques 3
Les cours de la filière classique ELE84592 Protection des réseaux 3
Sigle Titre du cours cr. Cours de l’orientation 12
1 cours offert en anglais seulement
ELE3705 Transmission de l’information 3
2 cours des cycles supérieurs
ELE4000 Projet intégrateur de grande envergure 6
IND2301 Gestion de projets technologiques 2
Cours à option 1 3 INFORMATIQUE : dans ses cours obligatoires, l'étudiant de génie électrique a
Cours à option 2 3 déjà acquis une bonne base en informatique. Il peut approfondir ses connais-
Cours d’orientation 1 (voir ci-dessous) 3 sances dans ce domaine en choisissant cette orientation et se spécialiser du
Cours d’orientation 2 (voir ci-dessous) 3 côté matériel ou du côté logiciel, selon ses préférences. Comme ces cours
Cours d’orientation 3 (voir ci-dessous) 3 sont offerts par le programme de génie informatique, le futur ingénieur électri-
Cours d’orientation 4 (voir ci-dessous) 3 cien peut ainsi rapprocher sa formation de celle de l'ingénieur informaticien,
Cours de l’orientation 29 s'il le désire.
Note : les cours à option 1 et 2 sont des cours ELE4xxx ou ELE8xxx des Sigle Titre du cours cr.
orientations et des concentrations, les cours AE4500, AE4715, INF2705, ELE4307 Prototypage rapide des systèmes numériques 3
MEC1510, PHS4311, PHS4715, GBM4313, GBM5307, GBM5320, TSxxxx. INF1600 Architecture des microordinateurs 3
Les cours ELE6xxx sont admissibles s’ils sont autorisés par le responsable du INF2610 Noyau d’un système d’exploitation 3
programme. INF4200 Intelligence artificielle et perception 3
LOG1000 Ingénierie logicielle 3
Les orientations de la filière classique en génie électrique Cours de l’orientation 12
Pour compléter leur formation, les étudiants doivent choisir une des trois MICROÉLECTRONIQUE : cette orientation couvre des sujets aussi variés que
orientations thématiques (voir page 72) ou l’une des orientations de spécialité l'électronique analogique, les principes des circuits intégrés à grande échelle,
décrites ci-dessous, à moins qu’ils n’optent pour une orientation personnalisée la microfabrication et le prototypage rapide des systèmes numériques. Des
à l’étranger ou pour le baccalauréat-maîtrise intégré. laboratoires bien équipés permettent de simuler et de mettre en œuvre des
circuits tant du domaine analogique que numérique. Les travaux et les projets
Note : l’étudiant peut faire 4 cours d’orientation de son choix. Cependant, effectués par les étudiants sont représentatifs, à petite échelle, de ce qui se
pour obtenir la mention de l’orientation sur son relevé de notes, il doit faire un fait dans l'industrie, ce qui leur permet d'étendre leurs connaissances prati-
minimum de 3 cours d’une orientation donnée, dont tous les cours obligatoires ques.
s’il y a lieu.
Sigle Titre du cours cr.
AUTOMATION ET SYSTÈMES : cette orientation vise la formation d’ingénieurs qui ELE4300A Électronique analogique 3
soient particulièrement aptes à œuvrer dans des activités qui, de par leur ELE4304 Principes des circuits intégrés à très grande échelle 3
nature, impliquent une intégration des connaissances relatives aux domaines ELE4306 Électronique des communications 3
du génie mécanique (structure des systèmes mécaniques, contrôle des pro- ELE4307 Prototypage rapide des systèmes numériques 3
cédés de fabrication) et du génie électrique (électronique, automation, micro- PHS83101 Microfabrication 3
processeurs). Cours de l’orientation 12
1 cours des cycles supérieurs
Sigle Titre du cours cr.
AE3400 Commande de vol 3 TECHNOLOGIES SPATIALES : cette orientation permet aux étudiants sélectionnés
ELE4200* Introduction à la commande par ordinateur 3 de se familiariser avec divers problèmes pratiques reliés à la conception et à
ELE4202* Commande des processus industriels 3 la fabrication des sous-systèmes de télécommunications et de navigation des
ELE4203* Robotique 3 satellites et des systèmes spatiaux. L’étudiant de cette orientation suivra des
ELE4300A Électronique analogique 3 cours dispensés par des ingénieurs de MacDonald Dettwiler and Associates
ELE4400 Électronique industrielle 3

52
(MDA) et aura la possibilité de mettre ses connaissances en pratique lors d'un LA CONCENTRATION AVIONIQUE
stage d'été au sein de la division Espace de MDA.
Il s'agit d'un enseignement conjoint Bombardier-CAE-Polytechnique qui porte
Responsable : Jean-Jacques LAURIN, département de génie électrique sur les systèmes électriques et électroniques utilisés à bord des avions.
Cette orientation s’adresse aux étudiants en génie électrique et en génie L'enseignement touche spécifiquement les aspects qui concernent le génie
mécanique ayant complété au moins 60 crédits. L’orientation en Technolo- électrique et le génie informatique dans la construction des aéronefs, les
gies spatiales s’étend sur trois trimestres et permet aux étudiants de se fa- méthodes de conception (communication, navigation, radar, autopilotage,
miliariser avec les divers problèmes pratiques reliés à la conception et la informatique embarquée) et le fonctionnement d'une avionnerie. Plus globa-
fabrication de charges utiles de véhicules spatiaux. Note : les cours et le lement, les étudiants de cette concentration se familiarisent avec le monde de
stage sont aussi disponibles aux étudiants inscrits dans la concentration l'aéronautique et avec ses intervenants.
Télécommunications, selon les mêmes critères de sélection.
Les cours spécifiques à l’orientation débutent à l’hiver 6 du programme ré- Responsable : Jules O’SHEA, département de génie électrique
gulier de baccalauréat et se poursuivent à l’automne 7 et l’hiver 8, suivant La concentration avionique est offerte exclusivement aux étudiants de génie
le cheminement recommandé. Un certain nombre d’étudiants pourraient électrique. Les objectifs principaux sont les suivants:
bénéficier également d’un stage d’été dans les laboratoires d’avant-garde ♦ familiariser l’étudiant avec les problèmes de la construction aéronauti-
de MDA au cours duquel ils peuvent amorcer un projet. Trois des cours de que, en particulier avec ceux des systèmes électriques embarqués;
l’orientation sont donnés par des spécialistes de MDA. ♦ initier l’étudiant aux méthodes de conception en avionique (navigation,
Modalités d’inscription. Les stages chez MDA reliés à cette orientation communication, auto-pilotage, radar);
sont contingentés : la sélection s’effectue durant l’automne 5, suite à une ♦ faire acquérir à l’étudiant des connaissances pratiques sur le fonction-
séance d’information, et les principaux critères de sélection sont la qualité nement d’une avionnerie;
du dossier académique et la motivation de l’étudiant. Les étudiants sont ♦ sensibiliser l’étudiant au monde de l’aéronautique formé des agences
priés de remettre au professeur responsable un dossier constitué d’un rele- civiles et militaires, des fournisseurs, des organismes nationaux et in-
vé de notes récent, d’une lettre donnant les motifs qui les incitent à ternationaux.
s’inscrire à cette orientation et d’un curriculum vitae. Au besoin, les candi- Modalités d’inscription. Les étudiants soumettent leur candidature en oc-
dats retenus seront par la suite convoqués en entrevue avec les membres tobre (trimestre 5) au secrétariat du département. Les responsables du pro-
du comité de sélection pour l’attribution des stages d’été. Pour être éligible gramme choisissent environ 12 à 15 étudiants et transmettent une réponse
aux stages d’été rémunérés, l’étudiant doit avoir une moyenne cumulative à tous ceux qui ont posé leur candidature en novembre. Les étudiants sé-
supérieure à 3,0. La priorité sera accordée aux citoyens canadiens et aux lectionnés doivent faire savoir au début de décembre s’ils acceptent ou non.
résidents permanents. Un certain nombre de stages en industrie sont offerts au cours de l’été qui
Les étudiants sélectionnés pour les stages devront faire savoir par écrit s’ils suit le trimestre hiver 6. Pour ces étudiants, les sujets du projet intégrateur
acceptent ou non de suivre les trois cours obligatoires dans cette orienta- de grande envergure sont en général reliés au domaine de l’avionique.
tion. Ceci constituera un engagement formel.
Sigle Titre du cours cr. Sigle Titre du cours cr.
ELE4300A Électronique analogique 3 AE3205 Caractéristiques de l’avion 1
ELE4702 Systèmes de communication 3 AE3400 Commande de vol 3
PHS65011 Bases physiques de la télédétection 3 AE4200 Conception des systèmes électriques d’avion 2
TS3100* Introduction aux systèmes spatiaux 3 AE4500 Informatique embarquée 3
TS4500* Introduction aux antennes de satellites 3 AE4715 Avionique 3
TS4600* Équipements spatiaux de communications 3 AE4720 Intégration des systèmes avioniques 3
Cours de l’orientation 12 ELE3705 Transmission de l’information 3
1 cours des cycles supérieurs offert tous les deux ans ELE4000 Projet intégrateur de grande envergure 6
* cours obligatoire dans l’orientation ELE4400 Électronique industrielle 3
IND2301 Gestion de projets technologiques 2
Cours spécialisés de la concentration 29
TÉLÉCOMMUNICATIONS : cette orientation permet aux futurs ingénieurs de
s'initier à la conception, à l'installation et à la modernisation des appareils et
des systèmes servant à la transmission d'information à distance : techniques
LA CONCENTRATION ÉNERGIE ÉLECTRIQUE
d'accès multiple, systèmes de communications personnelles, communications
cellulaires avec les mobiles, réseaux numériques à large bande, traitement La concentration Énergie électrique fait partie d’un projet concerté
numérique des signaux, modélisation, conception, réalisation et caractérisa- d’enseignement qui réunit six partenaires universitaires sous l’égide de
tion des dispositifs, des circuits et des sous-systèmes micro-ondes, émet- l’Institut en génie de l’énergie électrique (IGEE), organisme financé et suppor-
teurs/récepteurs pour communications terrestres et par satellites, antennes à té conjointement par Hydro-Québec et l’École Polytechnique. Les partenaires
réseaux, caractérisation des matériaux diélectriques par chauffage par éner- au projet sont en plus de l’École Polytechnique, l’Université Concordia,
gie micro-onde, applications biomédicales et électro-optiques des micro- l’Université Laval, l’Université McGill, l’Université de Sherbrooke et l’École de
ondes. technologie supérieure. L'École Polytechnique prête ses locaux pour tout le
Sigle Titre du cours cr. programme d’enseignement de l'IGEE.
ELE4500 Circuits passifs micro-ondes 3 Responsable : Gilles ROY, département de génie électrique
ELE4501A Circuits de communication RF 3
Le principal objectif de cette concentration est d’offrir une solide formation
ELE4700A Transmission numérique 3 spécialisée en énergie électrique, dans les secteurs de production, trans-
ELE4702 Systèmes de communication 3 port, distribution et transformation de l’énergie électrique.
ELE4704 Transm. de données et réseaux de comm. numériques 3
ELE4705 Télécommunications mobiles 3 Modalités d’inscription. Le nombre d’étudiants retenus au programme de
Cours de l’orientation 12 l'IGEE est sujet à une entente spécifique entre Polytechnique et l'IGEE. Les
critères de sélection tiennent compte de la moyenne cumulative et du profil
du candidat. Il est aussi possible que les candidats retenus soient invités à
passer une entrevue d’évaluation, dans le cadre du concours de bourses

53
d’Hydro-Québec. Pour être admissible au programme de l’IGEE, le candidat Note : cette concentration a été créée en 2005, elle est offerte aux étudiants
doit: ayant débuté leurs études au plus tôt en 2005. Les premiers diplômés le
♦ être inscrit au programme de génie électrique; seront en mai 2009.
♦ posséder une moyenne cumulative d’au moins 2,70;
♦ avoir complété au moins 85 crédits dont les cours ELE3400 Électro- Cours spécialisés de la concentration GÉNIE BIOMÉDICAL
technique et ELE3201 Asservissements avant la fin mai; Sigle Titre du cours cr.
♦ s'inscrire à plein temps la dernière année. GBM1610 Biochimie pour ingénieur 3
Il est prévu au programme de l’IGEE de limiter la clientèle annuelle à nomi- GBM1620 Biologie moléculaire et cellulaire pour ingénieur 3
nalement 40 étudiants réguliers; les étudiants seront recrutés parmi toutes GBM3000* Physiologie, systèmes et technologies 3
les universités participantes; toutefois, les étudiants de l’École ne faisant GBM4102 Réglementation des instruments médicaux 2
pas partie de l’IGEE pourront, selon la capacité d’accueil fixée à l’École, GBM3318 Principes d’imagerie biomédicale 3
s’inscrire dans cette nouvelle concentration ou en suivre des cours, à condi- GBM4900 Projet intégrateur en génie biomédical 6
tion d’avoir fait les cours préalables requis; pour poser sa candidature, il faut GBM5307 Principes d’instrumentation biomédicale 3
s'adresser au responsable de la concentration au mois de mars pour une Choisir 2 cours parmi les cours ci-dessous
admission à l'automne suivant. Les sujets du projet intégrateur de grande ELE3705 Transmission de l’information
envergure sont en général reliés au domaine de l’énergie électrique. GBM53201 dispositifs médicaux intelligents
6
Autres cours GBM4xxx et GBM5xxx
Sigle Titre du cours cr.
Autres cours acceptés par le responsable de la concentration.
ELE4000 Projet intégrateur de grande envergure 6
Cours spécialisés de la concentration 29
ELE4202 Commande des processus industriels 3
* cours de l’Université de Montréal
ELE44511 Dispositifs d’électronique de puissance 3 1 cours des cycles supérieurs
ELE44521 Réseaux électriques 3
ELE4455 Systèmes électromécaniques 3
IND2301 Gestion de projets technologiques 2 LA CONCENTRATION MICROÉLECTRONIQUE
Choisir 3 cours parmi les 5 ci-dessous
ELE3705 Transmission de l’information Au cours des deux dernières décennies, la microélectronique est devenue un
ELE4458 Électricité industrielle des domaines les plus importants dans les technologies de l’information parce
ELE84572 Comportement des réseaux 9 qu’elle constitue la façon privilégiée de réaliser des plates-formes matérielles.
ELE84592 Protection des réseaux Aujourd’hui, la microélectronique regroupe les dispositifs et la microfabrica-
ELE84602 Appareillage électrique tion, la conception et l'intégration de circuits, de modules fonctionnels et de
Cours spécialisés de la concentration 29 systèmes électroniques complets. Il va sans dire que les connaissances dans
1 cours obligatoires offerts en anglais seulement
ce domaine ont évolué et continuent d’évoluer à une vitesse considérable.
2 cours des cycles supérieurs. Il n’est pas possible de faire plus de 2 cours de
Cette évolution fulgurante a sans contredit un impact profond et croissant sur
cycles supérieurs. notre société.
La concentration vise les objectifs suivants :
ƒ offrir à l’étudiant les bases théoriques et technologiques de la microélec-
LA CONCENTRATION GÉNIE BIOMÉDICAL tronique
ƒ permettre à l’étudiant de maîtriser les techniques de conception, de
Le génie biomédical consiste dans l'application des principes du génie à
réalisation et de tests de circuits et de systèmes microélectroniques
l'étude, la modification et le contrôle des systèmes biologiques, ainsi qu'à la
ƒ permettre à l’étudiant de connaître les techniques de micro et nanofabri-
conception et la fabrication de produits pour la surveillance des fonctions
cation
physiologiques et pour l'assistance au diagnostic et au traitement de patients.
ƒ permettre à l’étudiant d’intégrer ses connaissances en microélectronique
L’ingénieur biomédical doit être capable d’analyser un problème à la fois du à un domaine d’application distinct comme les télécommunications,
point de vue de l’ingénieur, ainsi que du point de vue du médecin ou du biolo- l’informatique ou le génie biomédical
giste. Il doit être conscient des difficultés particulières associées aux êtres ƒ préparer les étudiants à une carrière en génie électrique spécialisée dans
vivants et est appelé à évaluer un ensemble plus étendu de solutions que le domaine de la microélectronique.
dans les domaines traditionnels du génie. L’ingénieur biomédical doit aussi
être capable de travailler en collaboration avec des professionnels de plu- Responsable : Mohamad SAWAN, département de génie électrique
sieurs autres disciplines : médecins, chirurgiens, biologistes, biochimistes, Modalités d’inscription. La concentration Microélectronique est offerte à
pharmacologistes, physiothérapeutes, dentistes, infirmières, techniciens, tous les étudiants de génie électrique. Cette concentration n’est pas contin-
administrateurs du réseau de la santé, etc. gentée : l'étudiant informe le Registrariat de son choix.
Cette concentration, à laquelle participe l'Université de Montréal, est offerte Note : cette concentration a été créée en 2005, elle est offerte aux étudiants
dans les programmes de génie chimique, génie électrique, génie informatique, ayant débuté leurs études au plus tôt en 2004. Les premiers diplômés le
génie mécanique, et génie physique. Annuellement, 50 étudiants sont choisis seront en mai 2008. Pour ces étudiants, les sujets du projet intégrateur de
dans ces cinq programmes. grande envergure sont en général reliés au domaine de la microélectroni-
que.
Responsable : Pierre SAVARD, département de génie électrique
Sigle Titre du cours cr.
Modalités d’inscription. La concentration Génie biomédical est offerte à ELE4000 Projet intégrateur de grande envergure 6
tous les étudiants de génie électrique après une année d’études. Cette ELE4300A Électronique analogique 3
concentration est contingentée : les étudiants intéressés doivent soumettre ELE4304 Principes des circuits intégrés à très grande échelle 3
leur candidature au département en mars. Les critères utilisés sont les sui- ELE4307 Prototypage rapide 3
vants : moyenne cumulative à Polytechnique, lettre de motivation. Des pré- IND2301 Gestion de projets technologiques 2
cisions seront données par courriel en mars. Le département affichera la PHS83101 Microfabrication 3
liste des étudiants sélectionnés vers la mi-avril. Choisir 3 cours parmi les 7 cours ci-dessous
ELE3705 Transmission de l’information
ELE4306 Électronique des communications 9
ELE85081 Concepts fondamentaux de photonique

54
Sigle Titre du cours cr.
Cette concentration est offerte dans le cadre d’un échange d’une année en
INF2610 Noyau d’un système d’exploitation
France à l’École supérieure d’électricité, sur le campus de Gif-sur-Yvette
INF85051 Processus embarqués configurables
(http://www.supelec.fr/gif/Bienvenue.html). Cette concentration faisant 30
PHS4311 Microsystèmes
crédits, le programme totalise 121 crédits.
ELE6xxx1 Cours réservé aux étudiants du bac-maîtrise intégré
Cours spécialisés de la concentration 29 Responsable : Jean MAHSEREDJIAN, département de génie électrique
1 cours des cycles supérieurs. Il n’est pas possible de faire plus de 2 cours de Modalités d’inscription. La concentration est contingentée : pour effectuer
cycles supérieurs. cette année d'échange, il faut avoir fait ses trois premières années en génie
électrique à l'École Polytechnique avec une moyenne cumulative d'au
moins 3,00 et avoir obtenu de bons résultats en mathématiques. Puisqu'il
LA CONCENTRATION SIGNAUX, IMAGES ET FORMES
s'agit d'un programme d'échange, il faut s'adresser au Service aux étudiants
L'objectif de la concentration Signaux, images et formes est de former des pour les démarches administratives.
ingénieurs de haut niveau en traitement du signal, maîtrisant : L’étudiant intéressé doit s’adresser au professeur Yves Mahseredjian au
• les algorithmes de traitement du signal et leur mise en œuvre cours de sa 3e année. Afin de compenser les différences de formation entre
• les méthodes de programmation les deux établissements, la formation de l’étudiant sera complétée par des
lectures dirigées. Le cheminement disponible sur Internet précise d’autre
• la conception et le développement des systèmes de traitement
part les cours à faire avant le départ en France, et les cours qui seront faits
numérique
en France.
• l’utilisation des processeurs spécialisés (DSP) et l’apport des
concepts logiciels dans l’architecture des matériels de traitement Sigle Titre du cours cr.
numérique. Cours faits en France
ELE4000 Projet intégrateur de grande envergure 6
Cette concentration est offerte dans le cadre d’un échange d’une année en
IND2301 Gestion de projets technologiques 2
France à l’École supérieure d’électricité, sur le campus de Metz
SPL4401 Production, transport et distribution 4
(http://www.metz.supelec.fr/metz/metz.html). Cette concentration faisant 30
SPL4402 Maîtrise de l’énergie et ses applications 5
crédits, le programme totalise 121 crédits.
SPL4403 Modélisation de systèmes énergétiques 2
Responsable : Yves GOUSSARD, département de génie électrique SPL4404 Étude industrielle 8
Modalités d’inscription. La concentration est contingentée : pour effectuer SSH5100B Sociologie de la technologie 3
cette année d'échange, il faut avoir fait ses trois premières années en génie
électrique à l'École Polytechnique avec une moyenne cumulative d'au Cours spécialisés de la concentration 30
moins 3,00 et avoir obtenu de bons résultats en mathématiques. Puisqu'il Notes 1. les cours équivalents à IND2301 et SSH5100B sont obligatoirement faits en
s'agit d'un programme d'échange, il faut s'adresser au Service aux étudiants France.
pour les démarches administratives. 2. le projet ELE4000 est codirigé par un professeur de Polytechnique. Pour ce
L’étudiant intéressé doit s’adresser au professeur Yves Goussard au cours projet, l’étudiant reçoit une note A*, A, etc. alors que pour tous les autres
de sa 3e année. Afin de compenser les différences de formation entre les cours faits en France, la note est Y (réussite) ou R (échec ou abandon).
deux établissements, la formation de l’étudiant sera complétée par des lec-
tures dirigées. Le cheminement disponible sur Internet précise d’autre part
les cours à faire avant le départ en France, et les cours qui seront faits en LA CONCENTRATION TÉLÉCOMMUNICATIONS
France. Les télécommunications se définissent comme l'ensemble des moyens de
Sigle Titre du cours cr. communication à distance. Outre les notions fondamentales associées à ce
Cours faits en France domaine, la concentration couvre trois aspects : les réseaux (performances,
ELE4000 Projet intégrateur de grande envergure 6 protocoles et structures), le matériel (électronique, micro-onde et optoélectro-
IND2301 Gestion de projets technologiques 2 nique) et les systèmes (sans fil, câblés et optiques). Cette concentration
SPL4701 Théorie du signal et des systèmes 2 permet donc à l'étudiant de se spécialiser dans un domaine innovateur en
SPL4702 Traitement numérique des signaux 4 pleine évolution.
SPL4703 Traitement numérique du son et de l’image 4 Responsable : Michel LEMIRE, département de génie électrique
SPL4704 Application du traitement du signal 9
SSH5100B Sociologie de la technologie 3 Modalités d’inscription. La concentration Télécommunications n'est pas
Cours spécialisés de la concentration 30 contingentée. L'étudiant informe le Registrariat de son choix. Pour ces étu-
diants, les sujets du projet intégrateur de grande envergure sont en général
Notes 1. les cours équivalents à IND2301 et SSH5100B sont obligatoirement faits en reliés au domaine des télécommunications.
France.
2. le projet ELE4000 est codirigé par un professeur de Polytechnique. Pour ce Sigle Titre du cours cr.
projet, l’étudiant reçoit une note A*, A, etc. alors que pour tous les autres
Cours obligatoires (17 crédits)
cours faits en France, la note est Y (réussite) ou R (échec ou abandon).
ELE3705 Transmission de l‘information 3
ELE4000 Projet intégrateur de grande envergure 6
LA CONCENTRATION SYSTÈMES ÉNERGÉTIQUES ELE4700A Transmission numérique 3
ELE4704 Transm. de données et réseaux de comm. numériques 3
L'objectif de la concentration Systèmes énergétiques est de former des ingé- IND2301 Gestion de projets technologiques 2
nieurs de haut niveau dans le domaine des systèmes d’énergie électrique. La Choisir 1 cours parmi les 2 ci-dessous
production, le transport, la distribution et finalement l’utilisation optimale de ELE4702 Systèmes de communication
3
l’énergie électrique constituent le fil conducteur de cette formation, dont les ELE4705 Télécommunications mobiles
domaines d’application vont du grand réseau européen interconnecté aux Choisir 1 cours parmi les 2 ci-dessous
systèmes électriques embarqués en passant par les réseaux industriels. Si ELE4500 Circuits passifs micro-ondes
3
cette option se veut avant tout une formation scientifique de haut niveau, les TS4500 Introduction aux antennes de satellites
enjeux économiques, organisationnels et environnementaux liés aux évolu- Choisir 3 cours parmi les 6 ci-dessous
tions du secteur énergétique sont très largement abordés. ELE4306 Électronique des communications 6

55
Sigle Titre du cours cr. Sigle Titre du cours cr.
ELE4501A Circuits de communication RF CIV1100 Relations interpersonnelles 1
ELE85081 Concepts fondamentaux de photonique CIV1120 Technologie informationnelle en génie civil 3
TS3100 Introduction aux systèmes spatiaux CIV1150 Résistance des matériaux 3
TS4600 Équipements spatiaux de communications CIV1210 Génie de l’environnement 3
ELE6xxx1 Cours réservé aux étudiants du bac-maîtrise intégré CIV2100 Travail en équipe 1
Cours spécialisés de la concentration 29 CIV3220 Impacts sur l’environnement et développement durable 3
1 cours des cycles supérieurs CIV3410 Géomatériaux 4
CIV4170 Gestion des projets de construction 2
CIV4940 Projet de conception en génie civil 6
GLQ1100 Géologie générale 2
Le programme de Génie géologique GLQ1105 Minéralogie 3
GLQ1110 Géologie structurale 4
GLQ1115 Pétrographie 4
LE RÔLE DE L'INGÉNIEUR GÉOLOGUE GLQ1700 Projet de cartographie géologique 1
L’ingénieur géologue applique les méthodes du génie et les connaissances GLQ2200 Géophysique appliquée I 3
relatives aux sciences de la Terre à la résolution de problèmes liés à GLQ2300 Géochimie de l’environnement 3
l’industrie minérale ainsi qu’à la construction d’ouvrages et à la protection de GLQ2601 Hydrogéologie appliquée 3
l’environnement. L’ingénieur géologue recherche et évalue les ressources GLQ3000 Communication écrite et orale 1
minérales et énergétiques ainsi que les eaux souterraines. Son travail englobe GLQ3100 Stratigraphie et sédimentologie 4
aussi l’étude du sol et du socle rocheux en prévision des grands projets de GLQ3105 Dépôts meubles et photo-interprétation 4
construction. Il fait aussi l’examen, l’évaluation et la remédiation des sites GLQ3110 Géologie de l’ingénieur 3
contaminés. GLQ3205 Géophysique appliquée II 3
GLQ3210 Physique du globe 2
L'ÉVOLUTION DE LA FORMATION ET DE LA PROFESSION GLQ3401 Géostatistique et géologie minière 3
GLQ3410 Géomécanique 2
La formation traditionnelle des ingénieurs géologues à Polytechnique a long- GLQ3700 Projet d’hydrogéophysique 2
temps été dominée par la préparation pour une carrière dans l’industrie miné- GLQ3705 Projet de géologie sédimentaire 3
rale. Le programme actuel est plutôt orienté vers les domaines de la géotech- GLQ-STO1 Stage obligatoire 1 (4 mois)
nique (études du sol et du socle rocheux pour projets de construction) et de GLQ-STO2 Stage obligatoire 2 (4 mois)
l’environnement (caractérisation et remédiation des sites contaminés.) La GLQ-STO3 Stage obligatoire 3 (4 mois)
géophysique appliquée à ces disciplines est une composante importante du INF1005A Programmation procédurale 3
programme. MEC1410 Statique 2
LA FORMATION DE L'INGÉNIEUR GÉOLOGUE MEC1515 DAO en ingénierie 2
MTH1006 Algèbre linéaire 2
Le baccalauréat en génie géologique est un programme de type coopératif, en MTH1101 Calcul I 2
régime d’alternance travail-études. Les cours de spécialité incluent une base MTH1102 Calcul II 2
solide en sciences de la Terre, suivie de l’application pratique de ces notions MTH1115 Équations différentielles 3
à la résolution de problèmes industriels. Un accent particulier est mis sur des MTH2210A Calcul scientifique pour ingénieur 3
disciplines quantitatives comme la géophysique appliquée, la géostatistique, MTH2302C Probabilités et statistique 3
la géomécanique, la mécanique des sols et l’hydrogéologie. Chacun des MTR1035* Matériaux 2
cours comporte des travaux pratiques qui visent à développer chez l’étudiant PHS1102 Champs électromagnétiques 3
le sens de l’observation, la capacité d’analyse et la capacité de rédiger des SSH5201 Économique de l’ingénieur 3
rapports techniques. Les trois projets intégrateurs sont effectués sur le terrain. SSH5501 Éthique appliquée à l’ingénierie 2
Trois stages industriels rémunérés (d’une durée de 4 mois chacun, ils se Cours obligatoires 108
terminent par la production d’un rapport) complètent la préparation du futur * version C ou version D au choix de l’étudiant
ingénieur pour le marché du travail. Le programme de génie géologique est
pluridisciplinaire. Les orientations disponibles en génie géologique
Pour compléter leur formation, les étudiants doivent choisir une des trois
Cheminement dans le programme orientations thématiques (voir page 72) ou l’une des orientations de spécialité
Le cheminement typique est le suivant (E = études, S = stage) décrites ci-dessous, à moins qu’ils n’optent pour une orientation personnalisée
ou pour le baccalauréat-maîtrise intégré.
Année 1 Année 2 Année 3 Année 4
Aut Hiv Été Aut Hiv Été Aut Hiv Été Aut Hiv Orientation ENVIRONNEMENT
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 Sigle Titre du cours cr.
E E S E E S E E E S E Obligatoire (3 crédits)
CIV4230 Traitement de l’eau et des rejets 3
Symboles et abréviations utilisés À option (9 crédits)
• cr. = nombre de crédits CIV2320 Hydrologie 2
• cours en italique : projet intégrateur GCH1520 Génie du vivant 3
GCH2220 Conception environnementale et cycle de vie 3
Voir les cheminements détaillés sur le site Internet de Polytechnique à GML81091 Stockage géologique des déchets 3
l’adresse http://www.polymtl.ca/etudes/bc/cheminement/geologique.php. Cours au choix (doit être approuvé) 3
Cours de l’orientation 12
1 cours des cycles supérieurs
Liste des cours obligatoires

56
Orientation GÉOTECHNIQUE génie industriel accorde donc une grande place à la gestion du changement et
aux projets de conception et de synthèse : les projets intégrateurs. Ces pro-
Sigle Titre du cours cr. jets au nombre de quatre réunissent des étudiants travaillant en équipes
Obligatoire (3 crédits) structurées et en collaboration avec des entreprises pour atteindre un objectif
CIV4430 Excavations et travaux souterrains 3 commun.
À option (9 crédits)
CIV1101 Géométronique 3
Cheminement dans le programme
CIV2500 Résistance des constructions 3
CIV3420 Fondations 3
Symboles et abréviations utilisés
GML8201 Techniques géophysiques de proche surface 3
Cours au choix (doit être approuvé) 3 • cr. = nombre de crédits
Cours de l’orientation 12 • cours en italique : projet intégrateur
1 cours des cycles supérieurs
Voir les cheminements détaillés sur le site Internet de Polytechnique à
l’adresse http://www.polymtl.ca/etudes/bc/cheminement/industriel.php.
Orientation PERSONNALISÉE : cette orientation est composée de 12 crédits de
cours au choix de l’étudiant parmi les cours suivants : les cours des orienta- Liste des cours obligatoires
tions Environnement et Géotechnique, d’autres cours du baccalauréat ou des
cycles supérieurs (qui doivent alors être approuvés par le responsable du Sigle Titre du cours cr.
programme). ELE1409 Électricité du bâtiment 3
GCH2220 Conception environnementale et cycle de vie 3
IND1201 Comportement organisationnel et travail en équipe 2
IND1801 Ergonomie 3
Le programme de Génie industriel IND1802 Méthode et mesure du travail 2
IND1901 Projet de conception ergonomique du travail 3
IND2105 Procédés de fabrication par usinage 3
LE RÔLE DE L'INGÉNIEUR INDUSTRIEL IND2106 Automatique industrielle 3
IND2107 Procédés de formage et d’assemblage 3
L'ingénieur industriel améliore la productivité, l'efficacité et la rentabilité des IND2201 Structure et fonctionnement des organisations 3
opérations industrielles. Pour ce faire, il conçoit, améliore, installe et gère des IND2601 Réingénierie de processus d’affaires 3
systèmes intégrés de production de biens et de services comprenant des IND2701 Performance et prix de revient 3
personnes, des matières premières et des composants, de l’information, des IND2902 Projet intégrateur : dossier de mise en production 3
équipements et de l'énergie. Il peut le faire au sein de son entreprise ou en IND3108 Productique 3
tant que consultant externe. Il fait souvent appel aux sciences mathématiques, IND3202 Gestion et impacts du changement dans les organisations 3
physiques économiques et sociales. Il utilise les principes et méthodes IND3302 Gestion de la fabrication 3
d’analyse et de conception de l’ingénierie pour concevoir ces systèmes et en IND3303 Conception et réingénierie d’implantations 3
spécifier, prédire et évaluer les performances. Il doit prendre en considération IND3304 Simulation de systèmes manufacturiers 3
l'ensemble des aspects des organisations au sein desquelles il intervient, car IND3501 Ingénierie de la qualité 3
tous sont en constante interaction. IND3702 Analyse de rentabilité de projets 3
IND3903 Projet intégrateur : systèmes d’information 4
L'ÉVOLUTION DE LA FORMATION ET DE LA PROFESSION IND4109 Maintenance et sécurité industrielle 3
Longtemps limité à l’atelier ou l’usine, le champ d’investigation de l’ingénieur IND4305 Réseaux logistiques 3
industriel s’étend aujourd’hui à l’ensemble de la chaîne logistique. Il comprend IND4704 Théorie de la décision 3
maintenant l’approvisionnement, le transport, la production et la distribution. Il IND4905 PRISME 6
s’intéresse à tous les éléments de cette chaîne et intervient sur de nombreu- IND-STO1 Stage obligatoire (4 mois)
ses facettes : la conception, la réingénierie, l’ergonomie, la qualité, le pilotage INF1005B Programmation procédurale 3
des systèmes etc. Finalement, l’ingénieur industriel est aujourd’hui un des MEC1415 Statique et résistance des matériaux 3
principaux moteurs de l’évolution technologique des entreprises et il se MEC1515 DAO en ingénierie 2
consacre beaucoup au management du changement et à la gestion des MEC3215 Thermodynamique appliquée 3
projets technologiques. MTH1006 Algèbre linéaire 2
MTH1101 Calcul I 2
LA FORMATION DE L'INGÉNIEUR INDUSTRIEL MTH2302D Probabilités et statistique 3
MTH2312 Méthodes statistiques avancées 3
L'ingénieur industriel a un rôle de spécialiste, notamment dans les domaines
MTH2402 Recherche opérationnelle 4
de la conception des systèmes de production de biens et de services, de la
MTR1035A Matériaux 2
planification et de la gestion des opérations, de l'amélioration de la productivi-
SSH1202 Communication écrite et orale en contexte technique 1
té et de l'implantation de changements technologiques. Le programme de
SSH5502 Droit et éthique 3
l'École Polytechnique s’articule donc autour d’une solide formation dans les
domaines des matériaux, des procédés de transformation et de fabrication, Cours obligatoires 108
des méthodes de conception (du poste de travail à l’usine globale, voire à la
chaîne logistique), de l’ergonomie, des méthodes de planification et de pilota- Les orientations disponibles en génie industriel
ge des systèmes de production, de l’informatique et des systèmes
Pour compléter leur formation, les étudiants doivent choisir une des trois
d’information, de la qualité, de la maintenance, de la sécurité du travail, de
orientations thématiques (voir page 72) ou l’une des trois orientations de
l’économie, de la gestion et des outils mathématiques permettant de supporter
spécialité décrites ci-dessous, à moins qu’ils n’optent pour une orientation
ces domaines.
personnalisée ou pour le baccalauréat-maîtrise intégré.
Mais l'ingénieur industriel du XXIe siècle est avant tout un intégrateur, un
PRODUCTION À VALEUR AJOUTÉE : dans cette orientation, l’étudiant trouvera les
«agent de changement» et pour jouer ce rôle au sein des entreprises, il doit
outils et méthodes lui permettant de jouer un rôle moteur dans l’application du
être capable de comprendre les caractéristiques de tous les éléments du
génie industriel au sein de l’activité principale d’une entreprise de production :
système qu'il veut concevoir ou améliorer. Le programme de premier cycle en
la production elle-même. Il développera des habiletés relatives à l’organisation
57
et à l’intégration produits-procédés (cours Conception intégrée produit-
procédé), aux outils technologiques modernes (cours Outils et systèmes de Le programme de Génie informatique
gestion manufacturière), au pilotage avancé des systèmes complexes (cours
Méthodes avancées de planification) et à l’amélioration du système (cours
Amélioration continue). Les étudiants prenant cette orientation se familiarise- LE RÔLE DE L'INGÉNIEUR INFORMATICIEN
ront avec des outils de type simulation avancée (usine numérique), Manufac-
Les équipements et les appareils technologiques modernes ont des compo-
turing Executive System (contrôle du système de production), Advanced
santes logicielles et matérielles parfois si intimement liées qu'il est presque
Planning System (planification avancée) et Entreprise Resource Planning
impossible de les dissocier : appareils de mesure et de captage de données,
(Progiciel de Gestion Industrielle).
contrôle de procédés, systèmes d'injection électronique et de carburant,
systèmes de commandes de vol des avions, etc. D'autre part, notre société
Sigle Titre du cours cr. est de plus en plus axée sur l'information : partout, on trouve des ordinateurs
IND4441 Conception intégrée produit - procédé 3 qui communiquent entre eux sur des réseaux de toutes sortes. Les logiciels
IND4443 Outils et systèmes de gestion manufacturière 3 deviennent de plus en plus complexes, et leur création tout comme leur entre-
IND4444 Amélioration continue 3 tien requièrent des compétences particulières. Ce sont les ingénieurs informa-
MTH4442 Méthodes de planification avancée 3 ticiens qui doivent intégrer des connaissances et des habiletés liées tant au
Cours de l’orientation 12 matériel qu'au logiciel, en vue d'attaquer des problèmes et d'y trouver des
solutions efficaces, performantes, rentables et socialement acceptables. Ils
INGÉNIERIE DES SERVICES : les ingénieurs industriels s’orientent de plus en plus s'intéressent à l'ordinateur en tant qu'outil. En considérant l'aspect matériel et
vers le secteur des services. Ce secteur contribue actuellement à près de 70 l'aspect logiciel, ils veillent à la conception et à l'implantation de systèmes
% du PIB et 65 % de l’emploi dans la zone de l’OCDE. servant à recevoir, emmagasiner, traiter, transmettre, présenter et utiliser
Dans cette orientation, l’étudiant trouvera les outils et méthodes lui permettant l'information.
de jouer un rôle moteur dans l’application du génie industriel au sein d’une
L'ÉVOLUTION DE LA FORMATION ET DE LA PROFESSION
entreprise de service. Il développera des habiletés relatives aux techniques
d’organisation des services, l’optimisation pour les services, l’amélioration De plus en plus, les employeurs recherchent des ingénieurs qui possèdent de
continue et l’ergonomie avancée. Il pourra les appliquer dans différents types bonnes connaissances technologiques et scientifiques, qui ont une approche
de services comme les hôpitaux, les centres d’appels, les banques, les servi- axée sur la résolution de problèmes et sur la rentabilité, et qui sont conscients
ces humanitaires, les transporteurs aériens, etc. des incidences sociales, économiques et écologiques de leurs projets. La
formation élargie offerte par Polytechnique va dans ce sens et prépare en
Sigle Titre du cours cr.
outre les futurs diplômés à une gamme plus vaste d'emplois, qui, autrefois,
IND4341 Techniques d’organisation des services 3
n'étaient pas occupés par des ingénieurs. L'ingénieur en informatique est
IND4444 Amélioration continue 3
appelé à faire partie d'équipes d'ingénierie multidisciplinaires, et c'est sa
IND4844 Ergonomie avancée 3
formation générale d'ingénieur, alliée à son expertise en génie informatique,
MTH4410 Méthodes d’optimisation pour les services 3
qui fait sa force.
Cours de l’orientation 12
LA FORMATION DE L'INGÉNIEUR INFORMATICIEN
SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL : la santé et de la sécurité du travail a un effet La formation en génie informatique s'intéresse à la conception et à l'implanta-
direct sur la productivité et la compétitivité de toute entreprise. Les accidents tion de systèmes, constitués de matériel et de logiciel, ayant pour fonction de
du travail et les maladies professionnelles sont liés à une conception ou une capter, stocker, traiter, transmettre, contrôler, présenter et, finalement, utiliser
organisation déficiente des systèmes de production de biens ou de services. l'information, le tout dans un contexte pragmatique d'application à des pro-
L'ingénieur industriel a donc un rôle central en ce domaine. Cette orientation blèmes du monde réel.
permet aux étudiants d'acquérir des bases solides dans les 4 champs de
connaissances de la santé et de la sécurité du travail. La filière «classique» vise une formation large, elle permet à l’étudiant de
choisir une orientation thématique ou l’orientation Multimédia. Deux concen-
Note : cette orientation est sujette à l’approbation des instances officielles. trations sont offertes : Informatique embarquée et Génie biomédical.
Sigle Titre du cours cr.
IND4841 Sécurité industrielle 3 Note particulière au programme
IND4843 Hygiène du milieu de travail 3 Le département recommande que tous les étudiants inscrits en génie informa-
IND4844 Ergonomie avancée 3 tique aient un ordinateur personnel dès le début de leurs études. Le départe-
IND4842 Organisation de la prévention en entreprise 3 ment suggère également que cet ordinateur soit un ordinateur portatif.
Cours de l’orientation 12
Note : les cours de la première année de génie informatique et de génie
Note : Les étudiants qui ont suivi cette orientation pourront se faire créditer 2 logiciel sont identiques.
cours dans le microprogramme « Ingénierie de la sécurité du travail ».
Le cheminement typique est le suivant (E = études, S = stage. E/S = stage ou
ORIENTATION PERSONNALISÉE : pour favoriser la responsabilisation et l’esprit
études)
d’initiative, l’étudiant peut se construire une orientation personnalisée. Une
telle orientation devra toutefois être pertinente et cohérente à la réalisation Année 1 Année 2 Année 3 Année 4
d’une carrière dans le domaine du génie industriel et elle devra être approu- Aut Hiv Été Aut Hiv Été Aut Hiv Été Aut Hiv
vée par le responsable du programme. 1 2 3 4 5 6 7 8
Cette orientation devra comporter un ensemble de cours totalisant l’équivalent E E E E E/S E/S E/S E E
de 12 crédits. Certains de ces cours, s’ils ne sont pas offerts à l’École, pour-
ront être suivis dans un autre établissement. Symboles et abréviations utilisés
• cr. = nombre de crédits
• cours en italique : projet intégrateur

Les cheminements recommandés sont disponibles à l’adresse Internet


http://www.polymtl.ca/etudes/bc/cheminement/informatique.php.

58
Sigle Titre du cours cr.
Liste des cours obligatoires INF4730 Systèmes parallèles 3
Sigle Titre du cours cr. INF8301 Ingénierie de la qualité du logiciel 3
ELE1600A Circuits électriques 3 INF8701 Simulation de systèmes à événements discrets 3
ELE2302 Circuits électroniques 3 LOG4420 Sites web dynamiques et transactionnels 3
INF1005C Programmation procédurale 3 LOG4430 Architecture logicielle et conception avancée 3
INF1010 Programmation orientée objet 3
INF1040 Introduction à l’ingénierie informatique 3 MULTIMÉDIA : cette orientation fournit une connaissance spécialisée pour le
INF1500 Logique des systèmes numériques 3 domaine du développement d'applications en média numérique. Elle est
INF1600 Architecture des micro-ordinateurs 3 orientée vers deux secteurs d'application : les applications de graphismes et
INF1995 Projet initial en ingénierie informatique et travail en équipe 4 d'animation 2D et 3D et le secteur du divertissement interactif qui sont des
INF2010 Structure de données et algorithmes 3 secteurs en croissance soutenue depuis plusieurs années et offrant de très
INF2610 Noyau d’un système d’exploitation 3 bonnes perspectives d’emploi dans l'industrie.
INF2705 Infographie 3 Sigle Titre du cours cr.
INF2990 Projet de logiciel graphique interactif 4 Cours à option (12 crédits à faire sur les 15 proposés)
INF3005 Communication écrite et orale 1 INF4710 Introduction aux technologies multimédia 3
INF3405 Réseaux informatiques 3 INF4715 Ingénierie des applications multimédia interactives 3
INF3500 Conception et réalisation de systèmes numériques 3 INF4720 Traitement numérique d’images 3
INF3610 Systèmes embarqués 3 LOG2420 Conception des interfaces utilisateurs 3
INF3990 Projet de conception d’un logiciel embarqué 4 LOG4420 Sites web dynamiques et transactionnels 3
INF-STO1 Stage obligatoire (4 mois)
LOG1000 Ingénierie logicielle 3 RÉSEAUTIQUE : la réseautique porte sur la conception, l’analyse, l’implantation,
LOG2410 Conception logicielle 3 l’utilisation et la gestion à la fois des réseaux informatiques et des applications
LOG2810 Structures discrètes 3 qui les exploitent. L’ingénieur spécialisé en réseautique est un ingénieur qui,
MTH1006 Algèbre linéaire 2 comme ses collègues en génie électrique, chimique, mécanique ou civil,
MTH1101 Calcul I 2 maîtrise les fondements de l’ingénierie, mais se spécialise dans l’analyse, la
MTH1102 Calcul II 2 conception, l’installation, l’exploitation et l’entretien de réseaux d’ordinateurs
MTH1110 Équations différentielles ordinaires 2 et de leurs applications.
MTH1210 Méthodes numériques pour équations diff. ordinaires 1
MTH2302D Probabilités et statistique 3 Sigle Titre du cours cr.
PHS1101B Mécanique pour ingénieurs 3 Cours à option (12 crédits à faire sur les 15 proposés)
SSH5100* Sociologie de la technologie 3 INF4401 Aspects opérationnels des réseaux et syst. d’ordinateurs 3
SSH5201 Économique de l’ingénieur 3 INF4402 Systèmes répartis sur Internet 3
SSH5501 Éthique appliquée en ingénierie 2 INF4405 Informatique mobile 3
Cours obligatoires 84 INF4601 Évaluation de performance des systèmes informatiques 3
* une des versions A, B ou C au choix LOG4420 Sites web dynamiques et transactionnels 3

PERSONNALISÉE : cette orientation est composée de 12 crédits de cours au


LA FILIÈRE CLASSIQUE choix de l’étudiant parmi les cours suivants : les cours à option ci-dessus, les
cours des orientations Multimédia et Réseautique, d’autres cours du bacca-
Les cours de la filière classique lauréat ou des cycles supérieurs (qui doivent alors être approuvés par le
Sigle Titre du cours cr. responsable du programme).
Cours obligatoires (21 crédits)
ELE3703 Introduction aux communications numériques 3
GCH1520 Génie du vivant 3 LA CONCENTRATION GÉNIE BIOMÉDICAL
INF3710 Fichiers et bases de données 3
INF4705 Analyse et conception d’algorithmes 3 Le génie biomédical consiste dans l'application des principes du génie à
INF4990 Projet final de génie informatique 6 l'étude, la modification et le contrôle des systèmes biologiques, ainsi qu'à la
PHS1102 Champs électromagnétiques 3 conception et la fabrication de produits pour la surveillance des fonctions
Cours à option (3 crédits) physiologiques et pour l'assistance au diagnostic et au traitement de patients.
INF4420A Sécurité informatique L’ingénieur biomédical doit être capable d’analyser un problème à la fois du
3
INF4730 Systèmes parallèles point de vue de l’ingénieur, ainsi que du point de vue du médecin ou du biolo-
Cours à option ou orientation (12 crédits) 12 giste. Il doit être conscient des difficultés particulières associées aux êtres
Cours spécialisés de la filière classique 36 vivants et est appelé à évaluer un ensemble plus étendu de solutions que
dans les domaines traditionnels du génie. L’ingénieur biomédical doit aussi
Les orientations disponibles en génie informatique être capable de travailler en collaboration avec des professionnels de plu-
Pour compléter leur formation, les étudiants doivent choisir une des trois sieurs autres disciplines : médecins, chirurgiens, biologistes, biochimistes,
orientations thématiques (voir page 72) ou l’une des orientations de spécialité pharmacologistes, physiothérapeutes, dentistes, infirmières, techniciens,
décrites ci-dessous, à moins qu’ils n’optent pour une orientation personnalisée administrateurs du réseau de la santé, etc.
ou pour le baccalauréat-maîtrise intégré, ou pour 4 des cours à option. Cette concentration, à laquelle participe l'Université de Montréal, est offerte
dans les programmes de génie chimique, génie électrique, génie informatique,
LES 12 CRÉDITS À OPTION génie mécanique, et génie physique. Annuellement, 50 étudiants sont choisis
Sigle Titre du cours cr. dans ces cinq programmes.
Cours à option (12 crédits)
INF4201 Les systèmes experts 3 Responsable : Farida CHERIET, département de génie informatique et
INF4215 Introduction à l’intelligence artificielle 3 génie logiciel
INF4420A Sécurité informatique 3
59
Modalités d’inscription. La concentration Génie biomédical est offerte à contrôleurs, des systèmes d’exploitation temps-réel, des langages de pro-
tous les étudiants de génie informatique après une année d’études. Cette grammation spécialisés, des réseaux de communications, des robots manipu-
concentration est contingentée : les étudiants intéressés doivent soumettre lateurs ainsi que des robots mobiles et, enfin, l’informatique de la simulation
leur candidature au département en mars. Les critères utilisés sont les sui- numérique.
vants : moyenne cumulative à Polytechnique, lettre de motivation. Des pré- Responsable : Guy BOIS, département de génie informatique et génie lo-
cisions seront données par courriel en mars. Le département affichera la giciel
liste des étudiants sélectionnés vers la mi-avril.
Modalités d’inscription. La concentration « Informatique embarquée »
Note : cette concentration a été créée en 2007, elle est offerte aux étudiants n'est pas contingentée. L'étudiant informe le Registrariat de son choix.
ayant débuté leurs études au plus tôt à l’automne 2007. Les premiers di-
plômés le seront en mai 2011. Cours spécialisés de la concentration INFORMATIQUE EMBARQUÉE
Sigle Titre du cours cr.
Cours spécialisés de la concentration GÉNIE BIOMÉDICAL Cours obligatoires (24 crédits)
Sigle Titre du cours cr. ELE3202 Introduction à l’automatisation 3
Cours obligatoires (30 crédits) ELE3703 Introduction aux communications numériques 3
GBM1610 Biochimie pour ingénieur 3 ELE4304 Principes des circuits intégrés à très grande échelle 3
GBM1620 Biologie moléculaire et cellulaire pour ingénieur 3 GCH1520 Génie du vivant 3
GBM3000* Physiologie, systèmes et technologies 3 INF4920 Projet intégrateur final en informatique embarquée 6
GBM3103 Règlementation des instruments médicaux 3 MTH2120 Analyse appliquée 3
GBM3318 Principes d’imagerie biomédicale 3 PHS1102 Champs électromagnétiques 3
GBM3720 Traitement numérique d’images médicales 3 Cours à option (12 crédits) 24
GBM5307 Principes d’instrumentation biomédicale 3 ELE4200 Introduction à la commande par ordinateur 3
GBM4900 Projet intégrateur en génie biomédical 6 ELE4202 Commande des procédés industriels 3
INF3710 Fichiers et bases de données 3 ELE4203 Robotique 3
Cours à option (6 crédits) INF4200 Intelligence artificielle et perception 3
INF4420A Sécurité informatique 3 INF4720 Traitement numérique d’images 3
INF4710 Introduction aux technologies multimédia 3 INF85001 Systèmes embarqués : conception et vérification 3
GBM53201 Dispositifs médicaux intelligents 3 INF85051 Processeurs embarqués configurables 3
GBM57001 Reconstruction 3D d’images médicales 3 PHS83101 Microfabrication 3
Cours GBM4xxx, GBM5xxx1 Cours spécialisés de la concentration 36
1 cours des cycles supérieurs. Il n’est possible de faire que 2 de ces cours.
Cours GBM6xxx1 (réservés aux étudiants du BMI)
Cours spécialisés de la concentration 36
* cours de l’Université de Montréal

Le programme de Génie logiciel


1 cours des cycles supérieurs. Sauf pour les étudiants inscrits dans le chemi-

nement baccalauréat-maîtrise intégré (BMI), il n’est pas possible de faire plus


de 2 cours de cycles supérieurs.

LE RÔLE DE L'INGÉNIEUR LOGICIEL


LA CONCENTRATION INFORMATIQUE EMBARQUÉE
Le génie logiciel applique les principes et techniques d'ingénierie à la concep-
L'informatique embarquée porte sur la conception et l'implantation de systè- tion de systèmes logiciels, intégrés et à grande échelle. L'ingénieur logiciel
mes informatiques qui interagissent avec des systèmes ou processus physi- doit forcément maîtriser la théorie et les méthodes de l'informatique. Si les
ques ou qui les simulent. Plus spécifiquement, l’objectif visé en est un de ingénieurs logiciels possèdent un vaste bagage en matériel informatique, ils
macro-automation (usines, centrales hydro-électriques ou nucléaires, ateliers se spécialisent dans la conception, la maintenance et le développement des
de fabrication etc.) ou de micro-automation (caméras, caméscopes, systèmes systèmes et des produits logiciels. Ils sont généralement responsables de
d’injection électroniques dans les automobiles etc.). Un tel système informati- l'élaboration et de la gestion des projets à grande échelle où la sécurité du
que est généralement composé d'un ensemble de capteurs et d’actionneurs, public, ainsi que la maintenance et l'évolution des systèmes de logiciel, sont
d’organes de commande, de systèmes asservis, d’unités de programmation et d'une importance primordiale.
de bases de données, de modules d'intelligence artificielle et de réseaux de
communication. L'ÉVOLUTION DE LA FORMATION ET DE LA PROFESSION

Les tâches principales d’un ingénieur informaticien dans ce domaine peuvent Les ingénieurs sont formés pour utiliser les connaissances en mathématiques,
comprendre le choix de l’architecture et du matériel informatiques, la concep- en sciences et en technologies dans le but de construire des produits néces-
tion et l’installation de réseaux de communication et de bases de données, la saires à la sécurité et au mieux-être du public. Les ingénieurs logiciels se
programmation d’automatismes séquentiels et de robots, le développement spécialisent dans la conception, la réalisation, la validation et la maintenance
d’organes de commande intelligents, la conception de systèmes de diagnostic de logiciels. Même si les fondements théoriques du génie logiciel proviennent
de mauvais fonctionnements, le développement de simulateurs de systèmes essentiellement des sciences informatiques, une approche disciplinée et
dynamiques ou d’environnements virtuels, et l’implantation de systèmes de systématique du processus de développement logiciel requiert une bonne
traitement d’image 2-D/3-D en vue de l’automatisation. dose d'administration de projet et de gestion des ressources humaines. De
plus en plus de processus sont trop rapides pour être contrôlés par un humain
La concentration informatique embarquée a pour objectifs de donner une ou un artéfact mécanique ou électrique. L'importance grandissante des logi-
formation durable axée sur les concepts de base du domaine et de permettre ciels dans notre vie de tous les jours et les incidences catastrophiques pou-
à l’étudiant de maîtriser des technologies de pointe pour l’implantation de ces vant découler de leur mauvais fonctionnement dans certaines situations
concepts. Les matières fondamentales incluent la commande linéaire, le critiques ont permis l'évolution rapide des normes et méthodes de production
traitement du signal, les machines à états, les réseaux de Petri et le Grafcet, logicielle. Un ingénieur logiciel est socialement responsable d'appliquer ces
la logique mathématique, la robotique, les techniques de recherche dans les pratiques saines lors de l'élaboration et de la gestion des projets à grande
graphes, la vision artificielle, la reconnaissance de formes et la théorie des échelle où la sécurité du public est d'une importance primordiale.
bases de données. Les technologies associées comprennent celles des
actionneurs et capteurs, des automates programmables, des micro-

60
Au cours de la dernière décennie, le génie logiciel est devenu une discipline à Les cheminements recommandés sont disponibles à l’adresse Internet
part entière du génie, au même titre que le génie électrique, le génie mécani- http://www.polymtl.ca/etudes/bc/cheminement/logiciel.php.
que, etc. Le programme de bachelier en génie logiciel vise donc à faire évo-
luer les méthodes de développement du logiciel et à remplacer les méthodes Liste des cours obligatoires
traditionnelles de production du logiciel par une démarche plus rigoureuse Sigle Titre du cours cr.
fondée sur l'ingénierie. En mars 2001, l'Ordre des ingénieurs du Québec a GCH1520 Génie du vivant 3
reconnu officiellement cette spécialisation. Un peu partout dans le monde, les INF1005C Programmation procédurale 3
praticiens de cette profession permettent d'assurer une qualité de la produc- INF1010 Programmation orientée objet 3
tion logicielle. INF1040 Introduction à l’ingénierie informatique 3
LA FORMATION DE L'INGÉNIEUR LOGICIEL INF1500 Logique des systèmes numériques 3
INF1600 Architecture des micro-ordinateurs 3
Les ingénieurs logiciels diplômés de l'École Polytechnique auront les compé- INF1995 Projet initial en ingénierie informatique et travail en équipe 4
tences suivantes : INF2010 Structure de données et algorithmes 3
INF2610 Noyau d’un système d’exploitation 3
♦ Spécification des requis. Participer à l'ingénierie d'un système infor- INF2990 Projet de logiciel graphique interactif 4
matique afin de choisir les fonctions à réaliser par matériel ainsi que INF3405 Réseaux informatiques 3
celles à réaliser par logiciel, et déterminer les interfaces entre les com- INF3710 Fichiers et bases de données 3
posantes matérielles et logicielles. Analyser les requis de l'application LOG1000 Ingénierie logicielle 3
logicielle envisagée pour déterminer les exigences techniques, les LOG2410 Conception logicielle 3
comportements et contraintes. Classifier, conceptualiser et valider ces LOG2420 Conception des interfaces utilisateurs 3
requis à l'aide de méthodes structurées. LOG2430 Validation et vérification de logiciels 3
♦ Conception du logiciel. Concevoir l'architecture du logiciel, c'est-à- LOG2810 Structures discrètes 3
dire sa décomposition en sous-systèmes, modules et composantes in- LOG3000 Processus du génie logiciel 3
dividuelles qui la forment. Représenter précisément les éléments struc- LOG3005 Communication écrite et orale 1
turaux et comportementaux de cette architecture à l'aide de notations LOG3210 Éléments de langages et compilateurs 3
normalisées. LOG3410 Exigences et spécifications de logiciels 3
♦ Réalisation du logiciel. Réaliser un logiciel bien structuré avec ses LOG3900 Projet d’évolution d’un logiciel 4
composantes standardisées et facilement adaptables. Intégrer le nou- LOG-STO1 Stage obligatoire (4 mois)
veau logiciel avec d'autres logiciels existants. MTH1006 Algèbre linéaire 2
♦ Assurance-qualité du logiciel. Vérifier et valider le logiciel de façon MTH1101 Calcul I 2
systématique tout au long de son cycle de vie. Analyser la complétude, MTH1102 Calcul II 2
la cohérence et l'adéquation de l'architecture du logiciel vis-à-vis des MTH2302D Probabilités et statistique 3
requis de l'application. PHS1101B Mécanique pour ingénieurs 3
♦ Maintenance du logiciel. Rationaliser la prise de décisions concernant SSH5100* Sociologie de la technologie 3
les changements à apporter tout au long du cycle de vie et guider le SSH5201 Économique de l’ingénieur 3
travail des concepteurs et réalisateurs futurs. Réviser et améliorer le lo- SSH5501 Éthique appliquée en ingénierie 2
giciel tout en préservant son intégrité conceptuelle ainsi que la complé- Cours obligatoires 87
tude et l'exactitude des documents sur le système. * une des versions A, B ou C au choix
♦ Gestion de la configuration du logiciel. Maintenir la cohésion d'un
logiciel en gardant l'historique des changements apportés aux sous- Les cours de la filière classique
systèmes, modules, composantes et documentations. Valider les de-
mandes de changements tout au long d'un cycle de développement. Sigle Titre du cours cr.
♦ Gestion du développement de logiciels. Planifier et contrôler les Cours obligatoires (18 crédits)
activités de développement de logiciels à l'intérieur d'un processus logi- INF4705 Analyse et conception d’algorithmes 3
ciel défini. Identifier les méthodes et les outils de développement né- MTH1110 Équations différentielles ordinaires 2
cessaires au développement d'un logiciel dans un domaine d'applica- MTH1210 Méthodes numériques pour équations diff. ordinaires 1
tion bien précis. LOG4410 Méthodes formelles en fiabilité et en sécurité 3
LOG4430 Architecture logicielle et conception avancée 3
Note particulière au programme LOG4900 Projet final de conception 6
Cours à option (3 crédits)
Le département recommande que tous les étudiants inscrits en génie logiciel GBM1610 Biochimie pour ingénieur
aient un ordinateur personnel dès le début de leurs études. Le département GLQ1105 Minéralogie 3
suggère également que cet ordinateur soit un ordinateur portatif. PHS1102 Champs électromagnétiques
Note : les cours de la première année de génie informatique et de génie Cours à option ou orientation (12 crédits) 12
logiciel sont identiques. Cours spécialisés de la filière classique 33

Le cheminement typique est le suivant (E = études, S = stage. E/S = stage ou Les orientations disponibles en génie logiciel
études) Pour compléter leur formation, les étudiants doivent choisir une des trois
orientations thématiques (voir page 72) ou l’orientation Bio-informatique, à
Année 1 Année 2 Année 3 Année 4
moins qu’ils n’optent pour une orientation personnalisée ou pour le baccalau-
Aut Hiv Été Aut Hiv Été Aut Hiv Été Aut Hiv réat-maîtrise intégré, ou pour 4 des cours à option.
1 2 3 4 5 6 7 8
E E E E E/S E/S E/S E E LES 12 CRÉDITS À OPTION
Sigle Titre du cours cr.
Symboles et abréviations utilisés Cours à option (12 crédits)
• cr. = nombre de crédits INF4215 Introduction à l’intelligence artificielle 3
INF4402 Systèmes répartis sur Internet 3
• cours en italique : projet intégrateur
INF4405 Informatique mobile 3

61
Sigle Titre du cours cr. Sigle Titre du cours cr.
INF4420A Sécurité informatique 3 LOG4980 Complément au projet intégrateur final 3
INF4730 Systèmes parallèles 3 Cours spécialisés de la concentration 33
LOG4420 Sites web dynamiques et transactionnels 3 1 cours des cycles supérieurs.

LOG4980 Complément au projet intégrateur final 3


LE BACCALAURÉAT-MAÎTRISE INTÉGRÉ : l’étudiant qui fait ce cheminement peut
BIO-INFORMATIQUE : cette orientation vise à former des ingénieurs logiciels obtenir la concentration Multimédia en choisissant les 6 crédits de cours à
ayant acquis des connaissances de base qui les aideront à œuvrer dans les option parmi les suivants :
systèmes logiciels des secteurs médicaux, pharmaceutiques et hospitaliers. Sigle Titre du cours cr.
Cette orientation est offerte en collaboration avec les départements Cours à option (6 crédits) 3
d’informatique et de recherche opérationnelle et de biochimie de l’Université INF68001 Conception géométrique et visualisation 3
de Montréal. INF68011 Systèmes multimédia et applications 3
Sigle Titre du cours cr. INF68021 Réalité virtuelle 3
Cours obligatoires (6 crédits) INF68031 Traitement vidéo et applications 3
INF4215 Introduction à l’intelligence artificielle 3 INF87011 Simulation à événements discrets 3
IFT3295* Bio-informatique 3 INF87021 Infographie avancée 3
1 cours des cycles supérieurs
Cours à option (6 crédits)
BCM1501* Origine biochimique de la vie 3
BIO1203* Introduction à la génétique 3

Le programme de Génie des matériaux


BIO2115* Principes de phylogénie et systèmes 3
* cours de l’Université de Montréal

PERSONNALISÉE : cette orientation est composée de 12 crédits de cours au


choix de l’étudiant parmi les cours suivants : les cours à option ci-dessus, les NOTE IMPORTANTE : LES ADMISSIONS À CE PROGRAMME SONT
cours de l’orientation Bio-informatique, d’autres cours du baccalauréat ou des SUSPENDUES À PARTIR DE L’HIVER 2008. LES ÉTUDIANTS ADMIS
cycles supérieurs (qui doivent alors être approuvés par le responsable du AVANT L’HIVER 2008 POURRONT POURSUIVRE LEURS ÉTUDES AFIN
programme). D’OBTENIR LEUR DIPLÔME DANS UN DÉLAI RAISONNABLE.

LE RÔLE DE L'INGÉNIEUR DES MATÉRIAUX


LA CONCENTRATION MULTIMÉDIA L'ingénieur des matériaux participe à toutes les étapes du développement, de
la fabrication et de l'utilisation des matériaux. Travaillant souvent en équipe, il
Cette concentration fournit une connaissance spécialisée pour le domaine du met sa compréhension du comportement des matériaux au service de ses
développement d'applications en média numérique. Elle est orientée vers collègues et contribue à l'atteinte de leurs objectifs en leur indiquant les maté-
deux secteurs d'application : les applications de graphismes et d'animation 2D riaux les plus appropriés. On trouve donc des ingénieurs en matériaux à tous
et 3D et le secteur du divertissement interactif. Ces secteurs sont en crois- les niveaux, qu'il s'agisse de l'élaboration, de l'assemblage ou du contrôle de
sance soutenue depuis plusieurs années et offrent de très bonnes perspecti- la qualité des matériaux.
ves dans l'industrie. En plus de compléter ses connaissances de base en
génie informatique/logiciel avec des notions spécialisées en multimédia, les L'ÉVOLUTION DE LA FORMATION ET DE LA PROFESSION
étudiants pourront mettre en pratique leurs apprentissages dans le projet
Le programme de génie des matériaux résulte d'une évolution du génie métal-
intégrateur final.
lurgique ; parmi les facteurs qui ont mené à sa création, on peut mentionner
les besoins de l'industrie et l'évolution récente des matériaux de l'ingénieur. La
Responsable : N..., département de génie informatique et génie logiciel
profession est, elle aussi, diversifiée. L'ingénieur des matériaux pourra être
Modalités d’inscription. La concentration « Multimédia » n'est pas contin- responsable d'aciérie ou encore de la fabrication des dispositifs à semi-
gentée. L'étudiant informe le Registrariat de son choix. conducteurs microscopiques présents dans tous les systèmes électroniques
d'aujourd'hui. Le programme de génie des matériaux offre à ses étudiants la
Sigle Titre du cours cr. possibilité de réaliser des projets de conception et d’analyse des matériaux
très souvent en lien avec des industries variées.
Cours obligatoires (27 crédits)
INF2705 Infographie 3 LA FORMATION DE L'INGÉNIEUR DES MATÉRIAUX
INF4710 Introductions aux techniques multimédia 3
INF4715 Applications multimédia interactives 3 Grâce à des procédés d'élaboration et de fabrication efficaces et économi-
INF4720 Traitement numérique d’images 3 ques, l'ingénieur en matériaux a pour mission de produire des matériaux dont
LOG4910 Projet intégrateur final en multimédia 6 la composition et la microstructure judicieusement contrôlées leur assurent les
MTH1115 Équations différentielles 3 propriétés finales requises pour une application donnée.
MTH2210A Calcul scientifique pour ingénieurs 3 Le contenu du programme proposé tire profit des autres programmes de
PHS4700 Physique pour les applications multimédia 3 l’École touchant aux matériaux. En plus des cours obligatoires en génie des
Cours à option (6 crédits) matériaux (incluant un stage), le programme offre une orientation de 12 cré-
INF4215 Introduction à l’intelligence artificielle 3 dits (au choix parmi 5 orientations de spécialité et 3 orientations thématiques)
INF4402 Systèmes répartis sur Internet 3 permettant d’approfondir les connaissances dans un secteur d’activité bien
INF4405 Informatique mobile 3 précis.
INF4420A Sécurité informatique 3
INF4705 Analyse et conception d’algorithmes 3
INF4730 Systèmes parallèles 3
INF87011 Simulation à événements discrets 3
INF87021 Infographie avancée 3
LOG4420 Sites web dynamiques et transactionnels 3
LOG4430 Architecture logicielle et conception avancée 3
62
BIOMATÉRIAUX : l’ingénieur ayant une formation en biomatériaux pourra spéci-
Cheminement dans le programme fier les propriétés de base que doivent avoir les alliages métalliques, les
Le cheminement typique est le suivant (E = études, S = stage) plastiques et les céramiques afin de les utiliser comme matériaux de rempla-
cement dans le corps humain. Il est donc nécessaire de posséder des
Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 connaissances de base à la fois dans les domaines de la biologie cellulaire,
Aut Hiv Été Aut Hiv Été Aut Hiv Été Aut Hiv des différentes fonctions du corps humain (circulation, activité musculaire,
1 2 3 4 5 6 7 8 articulations), de l’évaluation des propriétés des biomatériaux, de la biocom-
E E E E S E E E E patibilité et de la mesure de la dégradation des biomatériaux en milieu biolo-
gique.
Symboles et abréviations utilisés
Sigle Titre du cours cr.
• cr. = nombre de crédits
GBM3000* Physiologie, systèmes et technologies 3
• cours en italique : projet intégrateur GBM2214 Biomécanique 3
GBM3510 Biomatériaux 3
Les cheminements recommandés sont disponibles à l’adresse Internet GBM55551 Biocompatibilité et science des biomatériaux 3
http://www.polymtl.ca/etudes/bc/cheminement/materiaux.php. Cours de l’orientation 12
* cours de l’Université de Montréal
Liste des cours obligatoires 1 cours des cycles supérieurs.
Sigle Titre du cours cr.
ELE2305 Dispositifs à semi-conducteurs et optoélectronique 3 DESIGN ET ANALYSE : les propriétés finales des produits dépendent grandement
GCH1110 Analyse des procédés et développement durable 3 des procédés d’élaboration et de transformation. L’ingénieur œuvrant dans ce
GCH1510 Thermodynamique 3 domaine mettra donc à contribution ses connaissances en matériaux et en
GCH3510 Phénomènes d’échange 4 mécanique pour simuler par exemple la configuration d’un outillage pour le
GCH3520 Projet de phénomènes d’échanges 2 forgeage à chaud d’aubes de turbine et les propriétés qui en découlent condi-
INF1005A Programmation procédurale 3 tionnant leur utilisation en service. On retrouve des ingénieurs en matériaux
MEC1110 Projet intégrateur I 3 spécialisés en conception mécanique dans les industries de l’aéronautique,
MEC1201 Travail en équipe et leadership 2 de l’outillage industriel, de la mise en forme et de la fonderie.
MEC1410 Statique 2 Sigle Titre du cours cr.
MEC1420 Résistance des matériaux I 3 MEC2310 Éléments de machines 3
MEC1510 Modélisation de systèmes mécaniques 3 MEC3510 Éléments de CFAO/IAO 3
MEC3230 Éléments finis en thermofluide 3 MEC4320 Calcul des composantes mécaniques 3
MEC3420 Matériaux polymères 2 Endommagement par fatigue-fluage 3
MEC84151
MTH1006 Algèbre linéaire 2
Cours de l’orientation 12
MTH1101 Calcul I 2
MTH1102 Calcul II 2 1 cours des cycles supérieures
MTH1115 Équations différentielles 3
MTH2210C Calcul scientifique pour ingénieur 3 MICROFABRICATION : les thèmes couverts dans cette orientation permettront à
MTH2302B Probabilités et statistique 3 l’ingénieur en matériaux d’œuvrer dans les domaines d’application des maté-
MTR1000* Matériaux 3 riaux électroniques. On retrouve parmi ces domaines les procédés de fabrica-
MTR1110 Caractérisation microstructurale 3 tion des dispositifs à semi-conducteurs, les techniques de couches minces et
MTR1120 Caractérisation physico-chimique des matériaux 2 la fabrication de systèmes micro-électromécaniques (MEMS). Ces technolo-
MTR2211 Thermodyn. des solutions et diagrammes d’équilibre 3 gies sont utilisées dans les industries de pointe de développement de sen-
MTR2230 Électrochimie et corrosion 3 seurs et capteurs et en caractérisation microscopique des matériaux.
MTR2610 Comportement mécanique des matériaux 3
MTR2900 Projet de choix de matériaux 3 Sigle Titre du cours cr.
MTR3000 Matériaux céramiques 3 PHS4311 Microsystèmes 3
MTR3400 Transformation de phases 3 PHS4312 Physique et technologie des couches minces 3
MTR3600 Métallurgie physique 4 PHS4320 Science et caractérisation des surfaces 3
MTR3700 Communication écrite et orale 1 PHS83101 Microfabrication 3
MTR4100 Essais non destructifs et contrôle de la qualité 3 Cours de l’orientation 12
MTR4410 Mise en œuvre des matériaux 3 1 cours des cycles supérieurs

MTR4990 Projet intégrateur de génie des matériaux 6


MTR-STO1 Stage obligatoire (4 mois) PLASTURGIE : la plasturgie désigne l’industrie de la transformation des matiè-
PHS1102 Champs électromagnétiques 3 res plastiques. Cette orientation vise l’acquisition de connaissances et de
PHS2109 Cristallographie 3 capacités à résoudre les problèmes reliés à la plasturgie. L’ingénieur qui aura
SSH5100** Sociologie de la technologie 3 suivi les cours de cette orientation pourra, par exemple, travailler à la concep-
SSH5201 Économique de l’ingénieur 3 tion de filières et de moules, à la mise au point de paramètres machine, au
SSH5501 Éthique appliquée à l’ingénierie 2 design de nouveaux produits et à l’amélioration de la qualité.
Cours obligatoires 108
Sigle Titre du cours cr.
* une des versions C ou D au choix
** une des versions A, B ou C au choix GCH2310 Science et ingénierie des polymères 3
GCH4310 Travaux pratiques de plasturgie 3
MEC4330 Matériaux composites 3
Les orientations disponibles en génie des matériaux
MEC89031 Fabrication de pièces plastiques par injection 3
Pour compléter leur formation, les étudiants doivent choisir une des trois Cours de l’orientation 12
orientations thématiques (voir page 72) ou l’une des orientations de spécialité 1 cours des cycles supérieurs
décrites ci-dessous, à moins qu’ils n’optent pour le baccalauréat-maîtrise
intégré. PROCÉDÉS MÉTALLURGIQUES : la métallurgie traite des moyens permettant la
transformation des métaux à partir des procédés primaires, secondaires et

63
tertiaires. Les procédés primaires permettent d’extraire les métaux à partir du spécialisée, offrant quatre concentrations de 40 crédits (Aéronautique, Génie
minerai qui constitue la matière première. Ces domaines industriels ont une biomédical, Génie ferroviaire, Mécatronique).
forte présence au Québec à travers les aciéries, les alumineries et la produc-
tion du cuivre et du zinc par exemple. Par la suite, les procédés secondaires Cheminement dans le programme
de fonderie et de mise en forme permettent d’obtenir des produits métalliques La plupart des cours des 3 premières années étant offerts au moins à
ayant les propriétés désirées. Dans certains cas, des procédés tertiaires tels l’automne et à l’hiver (certains sont aussi offerts au trimestre d’été), les étu-
les traitements thermiques, le soudage et le placage peuvent être employés diants de génie mécanique ont beaucoup de flexibilité dans leurs choix de
afin d’obtenir un produit final satisfaisant de façon optimale à ses conditions cours. Il faut cependant noter que le registrariat prépare des horaires selon le
d’emploi (propriétés mécaniques, résistance à la corrosion). cheminement recommandé disponible sur Internet : l’étudiant qui ne suit pas
ce cheminement risque d’avoir des conflits d’horaire.
Sigle Titre du cours cr.
MTR4200 Métallurgie extractive 3 Le cheminement typique est le suivant (E = études, S = stage. E/S = stage ou
MTR4220 Phénomènes de cinétique 3 études)
MTR4300 Procédés électrochimiques et hydrométallurgiques 3 Année 1 Année 2 Année 3 Année 4
MTR4400 Traitements thermiques et soudage 3
Aut Hiv Été Aut Hiv Été Aut Hiv Été Aut Hiv
Cours de l’orientation 12
1 2 3 4 5 6 7 8
E E E E E/S E/S E/S E E

Le programme de Génie mécanique Symboles et abréviations utilisés


• cr. = nombre de crédits
• cours en italique : projet intégrateur
LE RÔLE DE L'INGÉNIEUR MÉCANIQUE
Les cheminements recommandés sont disponibles à l’adresse Internet
Dans une société fortement industrialisée, la production des biens de http://www.polymtl.ca/etudes/bc/cheminement/mecanique.php.
consommation repose sur un outillage complexe et perfectionné. Partout où il Note : les cheminements sont identiques pour les 2 premières années dans
y a des machines ou des instruments, il y a des ingénieurs en mécanique toutes les options, sauf pour la concentration Génie biomédical.
pour les concevoir, les installer et les perfectionner. L'énergie constitue aussi
un domaine d'étude et de recherche fondamental pour l'ingénieur en mécani-
que. Il met au point des machines qui servent soit à produire de l'énergie, soit LES COURS COMMUNS À TOUTES LES FILIÈRES
à la convertir en chaleur, en froid ou en force de travail. Le coût des carbu-
rants et la pollution qui découle de leur usage obligent les ingénieurs en Sigle Titre du cours cr.
mécanique à optimiser l'utilisation des ressources. Le défi est de taille puis- ELE1403 Éléments d’électrotechnique et d’électronique 3
que la croissance industrielle exige toujours plus de puissance et de producti- INF1005A Programmation procédurale 3
vité. MEC1110 Projet intégrateur I 3
L'ÉVOLUTION DE LA FORMATION ET DE LA PROFESSION MEC1201 Travail en équipe et leadership 2
MEC1210 Thermodynamique 3
Le domaine du génie mécanique couvre les besoins d'une grande partie des MEC1310 Technologies informationnelles en génie mécanique 2
secteurs du pays. Pensons aux domaines du matériel de transport (aéronauti- MEC1410 Statique 2
que, ferroviaire, automobile, etc.), au domaine général de la fabrication manu- MEC1420 Résistance des matériaux I 3
facturière, à l'énergie, aux centrales thermiques, aux centrales hydroélectri- MEC1510 Modélisation de systèmes mécaniques 3
ques et nucléaires, à la mécanique du bâtiment et à tout le champ de l'efficaci- MEC2105 Projet intégrateur II 3
té énergétique. Étant donné les vastes possibilités qu'offre le département de MEC2115 Méthodes expérimentales et instrumentation 3
génie mécanique, il n'est pas étonnant que ses étudiants participent en grand MEC2200 Dynamique des fluides 3
nombre aux programmes d'échange avec les autres provinces et les autres MEC2310 Éléments de machines 3
pays. Le département considère que les contacts avec le milieu où se prati- MEC2405 Résistance des matériaux II 3
que le génie sont d’une importance capitale pour la formation de ses étu- MEC2420 Dynamique de l’ingénieur 3
diants. Pour cette raison, il a introduit des stages industriels durant le pro- MEC2435 Vibrations 3
gramme. L’étudiant est aussi encouragé à réaliser ou initier son projet indivi- MEC2500 Définition technologique de produits mécaniques 3
duel (projet intégrateur III) en entreprise. MEC3000 Habiletés personnelles et professionnelles 1
MEC3200 Transmission de chaleur 3
LA FORMATION DE L'INGÉNIEUR MÉCANIQUE MEC3300 Analyse et commande des systèmes dynamiques 2
Le programme de génie mécanique a été entièrement repensé en fonction MEC-STO1 Stage obligatoire (4 mois)
des réalités nouvelles. Il assure à tous les étudiants une solide formation MTH1006 Algèbre linéaire 2
dans les principaux domaines du génie mécanique qui les prépare à exercer MTH1101 Calcul I 2
la profession d'ingénieur dans l’industrie et leur facilite le passage au bacca- MTH1102 Calcul II 2
lauréat-maîtrise intégré. Les cours de base en génie mécanique mettent MTH1115 Équations différentielles 3
l'accent sur les fonctions d'analyse, de conception et de réalisation. Dès la MTH2210C Calcul scientifique pour l’ingénieur 3
première année, les étudiants suivent des cours de spécialité et réalisent un MTH2302B Probabilités et statistique 3
projet intégrateur leur permettant d’appliquer les connaissances acquises. Le MTR2000 Matériaux métalliques 3
nouveau programme intègre l’utilisation d’outils modernes de conception ainsi SSH5100* Sociologie de la technologie 3
qu’un volet expérimental enrichi. SSH5201 Économique de l’ingénieur 3
SSH5501 Éthique appliquée à l’ingénierie 2
Deux filières principales sont offertes : une, dite classique, offrant dix orienta- Cours obligatoires 80
tions de 12 crédits (Design et analyse, Énergie, Fabrication, Génie automobi- * une des versions A, B ou C au choix
le, Innovation technologique, Matériaux, Mécanique du bâtiment, Outils de
gestion, Projets internationaux, Technologies spatiales) et une autre, dite

64
LA FILIÈRE CLASSIQUE Sigle Titre du cours cr.
MEC3510 Éléments de CFAO/IAO 3
Les cours de la filière classique MEC4210 Conversion d’énergie 3
MEC4230 Combustion et pollution atmosphérique 3
Sigle Titre du cours cr. MEC4245 Projet de conception en thermofluide 6
Cours obligatoires (19 crédits) MEC4270 Turbomachines 3
GCH1110 Analyse des procédés et développement durable 3 Cours de l’orientation et projet intégrateur final 18
MEC3210 Systèmes de pompage, ventilation et compression 2
MEC3420 Matériaux polymères 2 FABRICATION : cette orientation vise à former des ingénieurs mécaniciens
MEC3450 Systèmes hydrauliques et pneumatiques 2 compétents dans les domaines de la fabrication assistée par ordinateur, de
MEC3520 Industrialisation des produits 3 l'analyse des procédés de fabrication et d'assemblage ainsi que du contrôle
MEC3900 Projet intégrateur III 3 dimensionnel. La formation de cette orientation équilibre les aspects design et
MEC4115 Laboratoires de génie mécanique I 2 analyse enseignés dans le reste du programme de génie mécanique et prépa-
MEC4125 Laboratoires de génie mécanique II 2 re ainsi l'ingénieur à travailler aussi bien dans la petite que dans la grande
MEC4... Projet final associé à l’orientation choisie 6 entreprise, que ce soit sur le plancher de l'usine, à l'ingénierie de fabrication
Cours d’orientation 1 3 ou au bureau d'études. Les offres d'emploi en fabrication mécanique en
Cours d’orientation 2 3 général et plus particulièrement en fabrication aéronautique sont toujours
Cours d’orientation 3 3 nombreuses.
Cours d’orientation 4 3 Sigle Titre du cours cr.
Cours à option (3 crédits) MEC3510 Éléments de CFAO/IAO 3
MEC3230 Éléments finis en thermofluide MEC3530 FAO et machines-outils 3
3
MEC3400 Éléments finis en mécanique du solide MEC4500 Contrôle dimensionnel 3
Cours spécialisés de la filière classique 40 MEC4530 Fabrication mécanique avancée 3
Les cours encadrés constituent les 18 crédits de l’orientation. MEC4575 Projet intégrateur IV : conception et fabrication 6
Cours de l’orientation et projet intégrateur final 18
Les orientations de la filière classique en génie mécanique
Pour compléter leur formation, les étudiants doivent choisir une des trois GÉNIE AUTOMOBILE : cette orientation est réalisée en France au cours de la
orientations thématiques (voir page 72) ou l’une des orientations de spécialité dernière année d'études du baccalauréat de génie mécanique. Elle vise à
décrites ci-dessous, à moins qu’ils n’optent pour le baccalauréat-maîtrise rendre les étudiants capables d'estimer et de spécifier les principales caracté-
intégré. ristiques de prédimensionnement d'un véhicule, et de connaître les règles et
les démarches de conception et de dimensionnement mécaniques des sous-
DESIGN ET ANALYSE : cette orientation vise à former des ingénieurs appelés à systèmes automobiles. Pour atteindre ces objectifs, les intervenants de ce
concevoir des machines et des véhicules de toutes sortes. Le design est une programme sont pour une grande partie d'entre eux des ingénieurs en exerci-
activité créatrice qui a pour objet la préparation des formes, des fonctions et ce dans l'industrie automobile chez les constructeurs ou les équipementiers.
des moyens de fabrication de tous les produits industriels, structures et sys- Les enseignements de la dernière année sont offerts à l'École supérieure des
tèmes dont la société a besoin. L'essence du design est la création de milieux techniques aéronautiques et de construction automobile (www.estaca.fr) de
physiques complets qui contribuent à l'amélioration de la qualité de la vie, des Paris.
points de vue social, économique ou environnemental. L'ingénieur en design
détermine les besoins du client, imagine des solutions et produit une solution Responsable : Bruno DETUNCQ, département de génie mécanique
techniquement et économiquement viable. Il est très polyvalent et connaît Modalités d’inscription. L'orientation est contingentée : pour effectuer cet-
très bien la méthodologie du design, les divers éléments des machines ainsi te année d'échange, il faut avoir fait ses trois premières années en génie
que les méthodes d'analyse, en particulier celle des éléments finis. mécanique à l'École Polytechnique avec une moyenne cumulative d'au
moins 2,75. Puisqu'il s'agit d'un programme d'échange, il faut s'adresser au
Sigle Titre du cours cr. Service aux étudiants pour les démarches administratives.
MEC3510 Éléments de CFAO/IAO 3
MEC4320 Calcul des composantes mécaniques 3 Sigle Titre du cours cr.
MEC4340 Projet de prototypage virtuel 6 Cours faits en France
MEC4410 Mécanisme et dynamique des machines 3 MEC3400 Éléments finis en mécanique du solide 3
MEC85081 Développement de produits en environnement virtuel 3 SSH5501 Éthique appliquée à l’ingénierie 2
Cours de l’orientation et projet intégrateur final 18 Option Matériaux ou Systèmes (8 crédits)
1 cours des cycles supérieurs EST4210 Module Structure et matériaux
8
EST4240 Module Commande des systèmes
ÉNERGIE : l’énergie est au cœur des débats techniques et économiques de Cours constituant l’orientation
notre société depuis très longtemps et le restera pendant encore de nombreu- EST4111 Technologies moteurs 2
ses années. L'expression " efficacité énergétique " couvre tout le domaine de EST4112 Structure des véhicules 1
l'énergie. Le concept englobe l'efficacité énergétique proprement dite, le choix EST4113 Freinage (cours et projet) 3
de la filière énergétique, la pollution liée à l'énergie, la cogénération, le rétrofit EST4114 Liaison au sol 1
et bien d'autres aspects. L'orientation Énergie est axée sur l'étude de la EST4115 Transmission (cours et projet) 3
production, de la transformation et de l'utilisation de l'énergie, surtout de EST4195 Projet intégrateur 6
nature thermique. Le but de l'orientation est de transmettre des compétences Cours de l’orientation 16
permettant aux futurs ingénieurs de concevoir et d'analyser des systèmes Cours exigé au retour de France
d'énergie. Pour cela, ils doivent maîtriser le fonctionnement des composantes MEC3000 Habiletés personnelles et professionnelles 1
de nombreux systèmes mécaniques. Les systèmes les plus courants à l'étude
sont les suivants : turbines à gaz et turbines hydrauliques, moteurs à pistons, Notes 1. les cours équivalents à MEC3400 et SSH5501 sont obligatoirement faits en
pompes, compresseurs, ventilateurs, échangeurs de chaleur, chaudières, France.
2. le projet EST4195 est codirigé par un professeur de Polytechnique. Pour ce
chambres de combustion, brûleurs, fours, récupérateurs de chaleur, etc. Les projet, l’étudiant reçoit une note A*, A, etc. alors que pour tous les autres
débouchés sont donc nombreux. cours faits en France, la note est Y (réussite) ou R (échec ou abandon).
3. un résumé du projet final et la présentation orale seront exigés au retour de
France afin de compléter MEC3000.

65
MATÉRIAUX : cette orientation donne aux étudiants une formation spécialisée Les cours spécifiques à l’orientation débutent à l’hiver 6 du programme ré-
sur les matériaux non traditionnels comme les composites, les plastiques, les gulier de baccalauréat et se poursuivent à l’automne 7 et l’hiver 8, suivant
céramiques et les matériaux semi-conducteurs. Elle traite des propriétés et le cheminement recommandé. Un certain nombre d’étudiants pourraient
des méthodes de caractérisation de ces matériaux de même que de leurs bénéficier également d’un stage d’été dans les laboratoires d’avant-garde
procédés de fabrication, de façon à donner aux étudiants les connaissances de MDA au cours duquel ils peuvent amorcer un projet. Trois des cours de
nécessaires à la conception, au calcul et à la fabrication de pièces. Cette l’orientation sont donnés par des spécialistes de MDA.
orientation est très intéressante pour ceux qui envisagent une carrière dans Modalités d’inscription. Les stages chez MDA reliés à cette orientation
l'aéronautique, le matériel de transport, le génie-conseil et l'industrie de la sont contingentés : la sélection s’effectue durant l’automne 5, suite à une
fabrication de pièces en plastique et en composite, notamment. D'ailleurs, séance d’information, et les principaux critères de sélection sont la qualité
comme on retrouve ces matériaux dans presque tous les secteurs industriels, du dossier académique et la motivation de l’étudiant. Les étudiants sont
une formation plus poussée dans ce domaine est de toute façon un atout priés de remettre au professeur responsable un dossier constitué d’un rele-
important. vé de notes récent, d’une lettre donnant les motifs qui les incitent à
Sigle Titre du cours cr. s’inscrire à cette orientation et d’un curriculum vitae. Au besoin, les candi-
Cours obligatoires (9 crédits) dats retenus seront par la suite convoqués en entrevue avec les membres
MEC3510 Éléments de CFAO/IAO 3 du comité de sélection pour l’attribution des stages d’été. Pour être éligible
MEC4...* Projet intégrateur IV 6 aux stages d’été rémunérés, l’étudiant doit avoir une moyenne cumulative
supérieure à 3,0. La priorité sera accordée aux citoyens canadiens et aux
Cours à option (9 crédits)
résidents permanents.
GCH3320 Procédés d’extrusion 3
Les étudiants sélectionnés pour les stages devront faire savoir par écrit s’ils
MEC4330 Matériaux composites 3
acceptent ou non de suivre les trois cours obligatoires dans cette orienta-
MTR3000 Matériaux céramiques 3
tion. Ceci constituera un engagement formel.
PHS83101 Microfabrication 3
PHS4311 Microsystèmes 3 Sigle Titre du cours cr.
Cours de l’orientation et projet intégrateur final 18 MEC3510 Éléments de CFAO/IAO 3
* choisir un des projets IV du département MEC4...* Projet intégrateur IV 6
1 cours des cycles supérieurs
TS3100 Introduction aux systèmes spatiaux 3
TS4100 Design et analyse thermique des véhicules spatiaux 3
MÉCANIQUE DU BÂTIMENT : cette orientation rend le futur ingénieur capable
TS4200 Design et analyse structurale des véhicules spatiaux 3
d'analyser et de concevoir des systèmes de climatisation, de chauffage, de
Cours de l’orientation et projet intégrateur final 18
ventilation et de réfrigération de manière à créer des milieux ambiants sains,
* choisir un des projets IV du département
confortables et sécuritaires tout en réduisant au minimum les effets polluants,
la consommation d'énergie et le coût d'installation. En termes simples, l'ingé- INGÉNIERIE CFAO : cette orientation est réalisée en France au cours de la
nieur en mécanique du bâtiment voit à la production et à la distribution de dernière année d'études du baccalauréat de génie mécanique. Cette orienta-
chaleur et de froid, que ce soit dans les secteurs résidentiel, commercial, tion vise à donner aux étudiants une formation plus spécialisée en conception
institutionnel ou industriel. Sa compétence repose sur les sciences de base et fabrication assistées par ordinateur. Ces enseignements sont offerts à
que sont la thermodynamique, la transmission de chaleur et la mécanique des l'Institut Supérieur de mécanique de Paris (www.supmeca.fr).
fluides. Les défis dans ce domaine ne manquent pas, on n'a qu'à penser au
Biodôme de Montréal où l'on a dû reproduire les climats très contrastés de Responsable : N…, département de mécanique
quatre écosystèmes. Modalités d’inscription. L'orientation est contingentée : pour effectuer cet-
te année d'échange, il faut avoir réussi les cours des trois premières années
Sigle Titre du cours cr.
(90 crédits ou plus) en génie mécanique à l'École Polytechnique avec une
MEC3510 Éléments de CFAO/IAO 3 moyenne cumulative d'au moins 2,75. Puisqu'il s'agit d'un programme
MEC4230 Combustion et pollution atmosphérique 3 d'échange, il faut s'adresser au Service aux étudiants pour les démarches
MEC4240 Éléments de mécanique du bâtiment 3 administratives.
MEC4245 Projet en thermofluide 6
MEC4250 Design et efficacité énergétique en méc. du bâtiment 3 Tous les cours sont obligatoires, et sont suivis en France.
Cours de l’orientation et projet intégrateur final 18
Sigle Titre du cours cr.
TECHNOLOGIES SPATIALES : cette orientation vise à former des spécialistes pour
SMC4560 Modélisation avancée en CFAO et applications 4
pallier une pénurie d'ingénieurs d'origine canadienne spécialisés dans ce
SMC4562 Analyse fonctionnelle et usine numérique 3
domaine et témoigne de la volonté de l'École d'adapter ses enseignements
SMC4564 Dynamique et calcul de structures mécaniques 3
aux besoins de l'industrie. L'orientation permet aux étudiants de se familiariser
SMC4566 Bureau d’étude d’un système mécanique 2
avec les divers problèmes pratiques liés à la conception et à la fabrication de
satellites et de systèmes spatiaux, et leur fournir la formation et les outils Cours de l’orientation 12
nécessaires à la pratique de leur spécialité. La majorité des candidats admis
Note 1 : Le cheminement prévu (voir le site Internet) doit être suivi de façon stricte avant
en Technologies spatiales sont des étudiants qui ont accumulé au moins 60 le départ.
crédits de cours en génie mécanique, qui ont maintenu une bonne moyenne Note 2 : L’étudiant de l’École Polytechnique réalise à Supméca le trimestre d’automne
générale et qui montrent de bonnes aptitudes professionnelles. Un certain qui se termine en décembre, puis revient à l’École Polytechnique au trimestre d’hiver
nombre d'étudiants bénéficient également d'un stage d'été rémunéré dans les subséquent pour compléter l’ensemble des cours obligatoires de son programme de
laboratoires d'avant-garde de MacDonald Dettwiler and Associates (MDA), au génie mécanique à l’exception du projet intégrateur final. À la fin du trimestre d’hiver
cours duquel ils peuvent amorcer un projet individuel (MEC3900 Projet inté- (c’est-à-dire au début du mois de mai), l’étudiant de l’École Polytechnique retourne à
grateur III). Supméca pour réaliser le stage de fin d’études; simultanément, il s’inscrit au projet
intégrateur de l’École Polytechnique. Le stage peut être fait à Dassault Systèmes selon
Responsable : Aouni A. LAKIS, département de génie mécanique la limite de ses disponibilités ou ailleurs.
Cette orientation s’adresse aux étudiants en génie électrique et en génie ORIENTATION GÉNÉRALE : cette orientation permet aux étudiants d'acquérir une
mécanique ayant complété au moins 60 crédits. L’orientation en Technolo- formation diversifiée. En plus de tous les cours d'orientations, plusieurs au-
gies spatiales s’étend sur trois trimestres et permet aux étudiants de se fa- tres, touchant diverses facettes du génie mécanique, sont offerts, ce qui laisse
miliariser avec les divers problèmes pratiques reliés à la conception et la beaucoup de latitude dans le choix des cours.
fabrication de satellites et de véhicules spatiaux.

66
Sigle Titre du cours cr. autres étudiants peuvent faire des stages dans les autres entreprises du
IND5200 Organisation industrielle 3 monde de l'aéronautique.
MEC3510 Éléments de CFAO/IAO 3 Note : quatre options sont offertes dans la concentration : Contraintes, Envi-
MEC4...* Projet intégrateur IV 6 ronnement virtuel, Fluides, Systèmes. L’option Environnement virtuel, cons-
Cours MEC4xxx, MEC6xxx, MEC8xxx 3 tituée de 12 crédits de cours de cycles supérieurs, est contingentée, elle ne
Cours MEC4xxx, MEC6xxx, MEC8xxx 3 peut être choisie qu’avec l’accord du responsable de la concentration.
Cours de l’orientation et projet intégrateur final 18
Sigle Titre du cours cr.
* choisir un des projets IV du département
Cours obligatoires (26 crédits)
ORIENTATIONS THÉMATIQUES AE3100 Matériaux et procédés en aéronautique 1
AE3205 Caractéristiques de l’avion 1
Sigle Titre du cours cr. AE3900 Projet intégrateur III 3
MEC4...* Projet final 6 AE4000 Politique et droit de l’aérospatiale 2
Cours de l’orientation thématique 1 3 AE4155 Structure aéronautique I 2
Cours de l’orientation thématique 2 3 AE4345 Analyse de performances de l’avion 2
Cours de l’orientation thématique 3 3 AE4640 Stabilité et contrôle de l’avion 2
Cours de l’orientation thématique 4 3 GCH1110 Analyse des procédés et développement durable 3
Cours de l’orientation et projet intégrateur final 18 MEC3520 Industrialisation des produits 3
* choisir un des projets IV du département. MEC4220 Aérodynamique 3
Note : un des cours de l’orientation thématique peut être remplacé par le Cours à option (3 crédits)
cours MEC3510 Éléments de CFAO/IAO (mais seule l’orientation Innovation MEC3230 Éléments finis en thermofluide
technologique sera reconnue si 3 cours seulement ont été faits dans cette 3
MEC3400 Éléments finis en mécanique du solide
orientation). Cours à option (3 crédits)
MEC3510 Éléments de CFAO/IAO
3
MEC4270 Turbomachines
LA CONCENTRATION AÉRONAUTIQUE
Choisir une des 4 options ci-dessous (12 crédits)
L'industrie canadienne de l'aéronautique se classe au cinquième rang mondial Option Contraintes
pour la valeur brute de ses réalisations. Elle est surtout concentrée dans la AE4165 Structure aéronautique II 3
région de Montréal où les possibilités d'emploi sont excellentes (voir le dernier MEC4855 Projet intégrateur IV : design d’aéronef 6
paragraphe de Technologies spatiales). Les activités de recherche et déve- MEC84151 Endommagement par fatigue-fluage 3
loppement des compagnies aéronautiques du Montréal métropolitain repré- Option Environnement virtuel (contingentée)
sentent près de 80 % des travaux réalisés dans ce domaine au Canada. Afin MEC85081 Développement de produits en environnement virtuel 3
de mieux répondre aux besoins de personnel qualifié dans ce secteur, l'École MEC83101 Projet en environnement virtuel 6
Polytechnique s'est associée à Bombardier Aéronautique pour offrir un pro- MEC8910A1 Gestion de projets en environnement virtuel 3
gramme dont les objectifs principaux sont : de familiariser l'étudiant avec les Option Fluides
problèmes de la construction des aéronefs ; de lui faire acquérir des connais- AE3300 Aérodynamique de l’avion I 1
sances pratiques sur le fonctionnement d'une avionnerie ; de le sensibiliser au AE4300 Aérodynamique de l’avion II 2
monde de l'aéronautique, qui englobe des agences civiles et militaires, des MEC8200 Mécanique des fluides assistée par ordinateur 3
fournisseurs et des organismes nationaux et internationaux. Les cours offerts MEC4855 Projet intégrateur IV : design d’aéronef 6
sont donnés, en majorité, par des experts de Bombardier Aéronautique. Leur Option Systèmes
qualité et leur contenu académique demeurent sous la responsabilité du AE3400 Commande de vol 3
département de génie mécanique de l'École Polytechnique. MEC4855 Projet intégrateur IV : design d’aéronef 6
MEC83111 Faisabilité et maintenabilité des systèmes mécaniques 3
Responsable: Aouni A. LAKIS, département de génie mécanique Cours spécialisés de la concentration 40
1 cours des cycles supérieurs
Cette concentration fait partie d’un projet d’enseignement conjoint Bombar-
dier Aéronautique-Polytechnique et s’adresse aux étudiants en génie mé-
canique ayant complété 60 crédits. LA CONCENTRATION GÉNIE BIOMÉDICAL
Elle comporte une trentaine de crédits de cours spécialisés dont la majorité
sont donnés par des experts de Bombardier, mais la qualité et le contenu Le génie biomédical consiste dans l'application des principes du génie à
académique demeurent sous la responsabilité du Département de génie l'étude, la modification et le contrôle des systèmes biologiques, ainsi qu'à la
mécanique de l’École Polytechnique. La concentration s’étend normale- conception et la fabrication de produits pour la surveillance des fonctions
ment sur trois trimestres. physiologiques et pour l'assistance au diagnostic et au traitement de patients.
La concentration en aéronautique permet aux étudiants choisis de se fami-
liariser avec les divers problèmes pratiques reliés à la conception et à la L’ingénieur biomédical doit être capable d’analyser un problème à la fois du
fabrication d’avions. point de vue de l’ingénieur, ainsi que du point de vue du médecin ou du biolo-
giste. Il doit être conscient des difficultés particulières associées aux êtres
Modalités d’inscription. Cette concentration est contingentée : les étu- vivants et est appelé à évaluer un ensemble plus étendu de solutions que
diants intéressés et admissibles sont priés de s’inscrire au secrétariat du dans les domaines traditionnels du génie. L’ingénieur biomédical doit aussi
département, et de fournir une copie de leur dernier bulletin, une lettre être capable de travailler en collaboration avec des professionnels de plu-
d’intention et le formulaire de demande d’admission. sieurs autres disciplines : médecins, chirurgiens, biologistes, biochimistes,
L’excellence des dossiers académiques est recherchée. La priorité sera pharmacologistes, physiothérapeutes, dentistes, infirmières, techniciens,
accordée aux citoyens canadiens ou résidents permanents. La sélection administrateurs du réseau de la santé, etc.
des candidats se fera une fois par année, soit au trimestre d’automne 5 Cette concentration, à laquelle participe l'Université de Montréal, est offerte
pour ceux qui ont commencé à l’automne et au trimestre d’automne 4 pour dans les programmes de génie chimique, génie électrique, génie informatique,
ceux qui ont commencé à l’hiver. La sélection des stagiaires d’été par génie mécanique, et génie physique. Annuellement, 50 étudiants sont choisis
Bombardier se fera au trimestre d’hiver 6 pour ceux qui ont commencé à dans ces cinq programmes.
l’automne et au trimestre d’hiver 7 pour ceux qui ont commencé à l’hiver.
Le département recrutera environ vingt-cinq candidats; de ce nombre, on Responsable : Carl-Éric AUBIN, département de génie mécanique
peut prévoir que Bombardier en choisira une dizaine pour des stages; les

67
Modalités d’inscription. La concentration Génie biomédical est offerte à Sigle Titre du cours cr.
tous les étudiants de génie mécanique après une année d’études. Cette Cours à option (3 crédits)
concentration est contingentée : les étudiants intéressés doivent soumettre MEC3230 Éléments finis en thermofluide
3
leur candidature au département en mars. Les critères utilisés sont les sui- MEC3400 Éléments finis en mécanique du solide
vants : moyenne cumulative à Polytechnique, lettre de motivation. Des pré- Cours faits en France
cisions seront données par courriel en mars. Le département affichera la ICM4310 Environnement ferroviaire 3
liste des étudiants sélectionnés vers la mi-avril. ICM4311 Exploitation : Infrastructures et réseau 3
ICM4313 Informatique embarquée et gestion de l’information 3
Note : cette concentration a été créée en 2005, elle est offerte aux étudiants ICM4316 Intégration des équipements 2
ayant débuté leurs études au plus tôt en 2005. Les premiers diplômés le ICM4318 Matériel roulant et projet 3
seront en mai 2009. ICM4319 Caisse et bogie, et projet 5
ICM4320 Projet d’entreprise 6
Cours spécialisés de la concentration GÉNIE BIOMÉDICAL ICM4321 Traction et freinage 4
Sigle Titre du cours cr. Cours spécialisés de la concentration 40
Cours obligatoires (28 crédits) Cours exigé au retour de France
GBM1610 Biochimie pour ingénieur 3 MEC3000 Habiletés personnelles et professionnelles 1
GBM1620 Biologie moléculaire et cellulaire pour ingénieur 3 Notes 1. le projet ICM4320 est codirigé par un professeur de Polytechnique. Pour ce
GBM3000* Physiologie, systèmes et technologies 3 projet, l’étudiant reçoit une note A*, A, etc. alors que pour tous les autres
MEC3900 Projet intégrateur III 3 cours faits en France, la note est Y (réussite) ou R (échec ou abandon).
GBM4102 Réglementation des instruments médicaux 2 2. un résumé du projet final et la présentation orale seront exigés au retour de
GBM4900 Projet intégrateur en génie biomédical 6 France afin de compléter MEC3000.
MEC3510 Éléments de CFAO/IAO 3
MEC3520 Industrialisation des produits 3
MEC4115 Laboratoires de génie mécanique I 2 LA CONCENTRATION MÉCATRONIQUE
Cours à option 1 (3 crédits) La mécatronique est une philosophie de conception de produits qui intègre de
MEC3230 Éléments finis en thermofluide manière synergétique la mécanique, l’électronique, l’automatique et
3
MEC3400 Éléments finis en mécanique du solide l’informatique. Ses applications se retrouvent presque dans toutes les activi-
Cours à option 2 (9 crédits) tés industrielles : la domotique, l’automobile, l’avion, les machines à comman-
GBM2214 Biomécanique de numérique, les robots, etc. La concentration mécatronique vise la forma-
GBM3510 Biomatériaux tion d’ingénieurs qui soient aptes à œuvrer dans des activités qui, de par leur
GBM52141 Techniques de modélisation en biomécanique nature, requièrent une intégration des connaissances relatives à ces domai-
9
GBM3318 Principes d’imagerie biomédicale nes. Cette concentration offre un environnement propice d’apprentissage en
GBM3720 Traitement numérique d’images théorie et en pratique : en plus d’un projet qui donne la chance aux étudiants
GBM5700 Modélisation géométrique à partir d’images médicales de mettre en valeur leurs connaissances, on assure plusieurs séances de
Cours spécialisés de la concentration 40 laboratoire où les étudiants, tout en étant assistés, conçoivent des systèmes
* cours de l’Université de Montréal mécatroniques. Le département de génie mécanique dispose en effet d’un
1 cours des cycles supérieurs. Sauf pour les étudiants inscrits dans le chemi-
laboratoire de mécanique bien équipé où les étudiants peuvent appliquer leurs
nement baccalauréat-maîtrise intégré (BMI), il n’est pas possible de faire plus apprentissages en concevant et en réalisant de nouveaux produits.
de 2 cours de cycles supérieurs.
Responsable: El-Kébir BOUKAS, département de génie mécanique
LA CONCENTRATION GÉNIE FERROVIAIRE Modalités d’inscription. La concentration n’est pas contingentée. L'étu-
diant informe le Registrariat de son choix au début de sa troisième année
L'objectif de la concentration Génie ferroviaire est d'offrir une formation spé- d'études.
cialisée dans le domaine ferroviaire dans le cadre d'un échange international
avec l'Institut catholique d'arts et métiers à Lille, France (le site Internet de
l'ICAM est www.icam.fr). Cette formation donne une connaissance globale de Sigle Titre du cours cr.
la technologie en Génie ferroviaire, et intègre la conception, la production, ELE3312 Microcontrôleurs et applications 3
l'exploitation et la maintenance relatives aux systèmes et sous-systèmes qui ELE4200 Introduction à la commande par ordinateur 3
interviennent dans l'environnement ferroviaire. ELE4203 Robotique 3
Ces enseignements se décomposent en 7 modules et un projet d'entreprise GCH1110 Analyse des procédés et développement durable 3
d'une durée de 4 mois visant une formation technique et des connaissances MEC3210 Systèmes de pompage, ventilation et compression 2
technologiques plus approfondies dans cette spécialisation. En plus du MEC3360 Mécatronique I 3
diplôme de génie mécanique délivré par l'École Polytechnique, la formation MEC3400 Éléments finis en mécanique du solide 3
est sanctionnée par un diplôme de Mastère en génie ferroviaire approuvé par MEC3450 Systèmes hydrauliques et pneumatiques 2
la conférence des Grandes Écoles et délivré par l'ICAM. MEC3510 Éléments de CFAO/IAO 3
MEC3520 Industrialisation des produits 3
Responsable : Bruno DETUNCQ, département de génie mécanique MEC3900 Projet intégrateur III 3
Modalités d’inscription. La concentration est contingentée : pour effectuer MEC4360 Mécatronique II 3
cette année d'échange, il faut avoir fait ses trois premières années en génie MEC4365 Projet intégrateur IV : projet en mécatronique 6
mécanique à l'École Polytechnique avec une moyenne cumulative d'au Cours spécialisés de la concentration 40
moins 2,75. Puisqu'il s'agit d'un programme d'échange, il s'adresser au Ser-
vice aux étudiants pour les démarches administratives.
Sigle Titre du cours cr.
Cours faits avant le départ en France
GCH1110 Analyse des procédés et développement durable 3
MEC3510 Éléments de CFAO/IAO 3
MEC3450 Systèmes hydrauliques et pneumatiques 2

68
Les cheminements recommandés sont disponibles à l’adresse Internet
http://www.polymtl.ca/etudes/bc/cheminement/mines.php.
Le programme de Génie des mines Liste des cours obligatoires et au choix
Sigle Titre du cours cr.
LE RÔLE DE L'INGÉNIEUR DES MINES CIV1150 Résistance des matériaux 3
CIV1210 Génie de l’environnement 3
L'ingénieur des mines est spécialiste des excavations dans le roc et de la CIV2310 Mécanique des fluides 3
manutention des matériaux excavés. Son secteur traditionnel d'activité est CIV3220 Impacts sur l’environnement et développement durable 3
l'exploitation des mines, mais il s'intéresse également à la production d'agré- CIV4170 Gestion des projets de construction 2
gats et il participe à la réalisation de grands travaux de génie civil : métro, CIV4180 Techniques de constructions et de réhabilitation 2
ouvrages ou réseaux hydroélectriques, routes, tunnels, etc. L'ingénieur des ELE1403 Éléments d’électrotechnique et d’électronique 3
mines jouit d'une polyvalence qui lui assure une grande flexibilité. En effet, il GLQ1100 Géologie générale 2
peut travailler soit en ingénierie, c'est-à-dire à la conception proprement dite GLQ3651 Géologie minière 2
de mines, d'ouvrages et d'installations, soit en gestion de travaux ou d'exploi- INF1005A Programmation procédurale 3
tation dans le domaine minier. Dans ce dernier cas, il veille à faire respecter MEC1201 Travail en équipe et leadership 2
les calendriers, il élabore les budgets et voit à atteindre les niveaux de pro- MEC1410 Statique 2
duction que dictent les marchés mondiaux. Sa grande polyvalence lui permet MEC1515 DAO en ingénierie 2
de faire le lien entre les ingénieurs d'autres disciplines œuvrant dans une MIN1101 Introduction à l’exploitation des mines 3
exploitation minière. MIN1602* Arpentage de mines 2
MIN1994 Projet intégrateur I 1
L'ÉVOLUTION DE LA FORMATION ET DE LA PROFESSION MIN2204* Caractérisation des sols et des massifs rocheux 3
Les domaines du génie des mines dans lesquels on prévoit une évolution MIN2510* Économie de l’industrie des minéraux 3
importante sont l'automatisation minière et la gestion environnementale des MIN2605* Fragmentation des roches 3
résidus miniers. De plus, ces dernières années, de nombreux finissants en MIN2606* Manutention des matériaux 3
génie des mines ont occupé des emplois permanents dans la construction MIN2707* Minéralurgie 3
lourde et cette tendance risque de se maintenir avec la réalisation de projets MIN2994 Projet intégrateur II 1
de construction importants en production hydroélectrique et en transport MIN3115* Exploitation en fosse 3
(métro). Les étudiants en génie des mines font des stages un peu partout au MIN3116 Exploitation en souterrain 3
Canada. En effet, plus de 45 % des stages se font à l'extérieur du Québec, MIN3210 Mécanique des roches et contrôle des terrains 3
dans les autres provinces du Canada. Le caractère international de l'industrie MIN3311 Géotechnique minière 3
entraîne la création de stages à l'étranger. Les perspectives d'emploi sont très MIN3313 Environnement et gestion des rejets miniers 3
bonnes : la totalité des récents diplômés ont trouvé un emploi régulier dans MIN3408 CAO et informatique pour lies mines 3
leur discipline. MIN3510 Recherche opérationnelle minière 3
MIN3994 Projet intégrateur III 2
LA FORMATION DE L'INGÉNIEUR DES MINES MIN3995 Communication écrite et orale 1
MIN4317* Ventilation et hygiène du travail 3
Dans le but d'offrir le meilleur programme de génie des mines au Canada,
MIN4966 Projet intégrateur IV 6
l'École Polytechnique et l'Université McGill ont fusionné leur enseignement et
MIN-STO1 Stage obligatoire 1 (4 mois)
mis sur pied un programme conjoint d'enseignement coopératif, c'est-à-dire
MIN-STO2 Stage obligatoire 2 (4 mois)
d'alternance travail- études. Le programme est présenté de manière à aborder
MIN-STO3 Stage obligatoire 3 (4 mois)
rapidement la matière relative à la spécialité et à préparer aussitôt que possi-
MTH1006 Algèbre linéaire 2
ble les étudiants à effectuer leurs stages dans l'industrie minière. L'enseigne-
MTH1101 Calcul I 2
ment de la spécialité est dispensé en français à Polytechnique et en anglais à
MTH1102 Calcul II 2
McGill, mais les étudiants sont libres de répondre aux questions d'examen
MTH1115 Équations différentielles 3
dans l'une ou l'autre langue à partir de questionnaires rédigés dans les deux
MTH2302C Probabilités et statistique 3
langues. Ils peuvent également remettre leurs travaux dans l’une des deux
MTR1035** Matériaux 2
langues. Ils acquièrent ainsi une formation bilingue qui leur permettra d'exer-
SSH5201 Économique de l’ingénieur 3
cer leur profession partout au pays ainsi qu'à l'étranger. Le programme com-
SSH5501 Éthique appliquée à l’ingénierie 2
porte 3 stages rémunérés en industrie, dont la durée totale est de 12 mois. Le
Cours au choix (doit être approuvé) 2
programme de génie des mines est adapté aux besoins changeants de l'in-
Cours obligatoires et au choix 108
dustrie, qui accorde une place de plus en plus importante aux applications de
l'automatisme, de la robotique, de l'informatique, de la recherche opérationnel- * cours offerts à l’Université McGill
** version C ou D au choix
le, de l'environnement et de la géomécanique.
Les orientations disponibles en génie des mines
Cheminement dans le programme
Pour compléter leur formation, les étudiants doivent choisir une des trois
Le cheminement typique est le suivant (E = études, S = stage) orientations thématiques (voir page 72) ou l’une des orientations de spécialité
Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 décrites ci-dessous, à moins qu’ils n’optent pour une orientation personnalisée
ou pour le baccalauréat-maîtrise intégré.
Aut Hiv Été Aut Hiv Été Aut Hiv Été Aut Hiv
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 ENVIRONNEMENT : cette orientation donne aux étudiants une formation spéciali-
E E S E E S E E E S E sée relativement à l’impact des rejets industriels sur les écosystèmes aquati-
ques et terrestres. Les étudiants acquerront des connaissances en géochimie
Symboles et abréviations utilisés environnementale, en hydrogéologie et en écotoxicologie. Ils seront aussi
• cr. = nombre de crédits familiarisés avec les différentes méthodes de traitement et de gestion des
• cours en italique : projet intégrateur rejets industriels.

69
Sigle Titre du cours cr. LA FORMATION DE L'INGÉNIEUR PHYSICIEN
Obligatoires (6 crédits)
GLQ2300 Géochimie de l’environnement 3 Le programme de premier cycle en génie physique met l'accent sur l'acquisi-
GLQ2601 Hydrogéologie appliquée 3 tion de connaissances approfondies dans la discipline. La formation de base
À option (6 crédits) de l'étudiant comprend des cours, des travaux pratiques et des laboratoires
CIV4230 Traitement de l’eau et des rejets 3 relatifs à la physique des ondes, la physique moderne, la thermodynamique,
GML61121 Environnement minier et restauration de sites 3 l'optique, la mécanique quantique, la mécanique supérieure et la physique
GML82011 Techniques géophysiques de proche surface 3 statistique. L'étudiant peut alors aborder les branches de la physique appli-
Cours de l’orientation 12 quée que le programme a privilégiées en recherche : l'optique et la physique
1 cours des cycles supérieurs du solide. Le programme de génie physique comprend un stage obligatoire
d’au moins 4 mois.
OUVRAGES ET CONSTRUCTION : cette orientation donne aux étudiants une forma-
tion spécialisée leur permettant de travailler sur les grands chantiers de cons- Deux options sont offertes : une filière dite classique comportant plusieurs
truction comme spécialistes des excavations et du terrassement. Les étu- orientations (12 crédits) et une autre, spécialisée, offrant trois concentrations
diants acquerront des connaissances plus poussées du comportement et de de 32 crédits.
la mise en place des matériaux de construction utilisés aussi bien sur les
chantiers de construction que dans les exploitations minières. Cheminement dans le programme

Sigle Titre du cours cr. Le cheminement typique est le suivant (E = études, S = stage)
Obligatoires (6 crédits) Année 1 Année 2 Année 3 Année 4
CIV1140 Matériaux de génie civil 3 Aut Hiv Été Aut Hiv Été Aut Hiv Été Aut Hiv
CIV3420 Fondations 3 1 2 3 4 5 6 7 8
À option (6 crédits) E E E E S E E E E
CIV4430 Excavations et travaux souterrains 3
CIV64091 Digues et barrages en terre 3
Symboles et abréviations utilisés
GLQ2601 Hydrogéologie appliquée 3
• cr. = nombre de crédits
Cours de l’orientation 12
1 cours des cycles supérieurs réservé aux étudiants du baccalauréat-maîtrise • cours en italique : projet intégrateur
intégré.
Voir les cheminements détaillés sur le site Internet de Polytechnique à
l’adresse http://www.polymtl.ca/etudes/bc/cheminement/physique.php.
PERSONNALISÉE : l’étudiant peut également faire 12 crédits de son choix.
Cependant, ce choix personnalisé devra obligatoirement être préalablement Note : les cheminements sont identiques pour les 3 premières années dans
approuvé par le responsable du programme. toutes les options, sauf pour la concentration Génie biomédical.
LES COURS COMMUNS À TOUTES LES FILIÈRES

Sigle Titre du cours cr.


Le programme de Génie physique ELE3600 Introduction aux circuits électriques 4
INF1005A Programmation procédurale 3
MTH1006 Algèbre linéaire 2
LE RÔLE DE L'INGÉNIEUR PHYSICIEN MTH1101 Calcul I 2
MTH1102 Calcul II 2
Les ingénieurs physiciens sont des professionnels qui s'appliquent à trouver MTH1115 Équations différentielles 3
des solutions à des problèmes industriels et qui souvent sont très actifs en MTH2110 Méthodes mathématiques de la physique I 2
recherche. Leur rôle est souvent de faire le lien entre le monde de la science MTH2112 Méthodes mathématiques de la physique II 3
et celui de la technologie. Ce sont en effet les ingénieurs physiciens qui MTH2210A Calcul scientifique pour ingénieur 3
appliquent les découvertes de la physique aux besoins de l'industrie et ce, MTH2302A Probabilités et statistique 3
sans négliger les facteurs économiques. Ils sont donc appelés à résoudre des MTR1035* Matériaux 2
problèmes divers, complexes et inusités, utilisant en cela leur connaissance PHS1101A Mécanique pour ingénieurs 3
approfondie de la physique de base. PHS1102 Champs électromagnétiques 3
PHS1103 Physique atomique et moléculaire 3
L'ÉVOLUTION DE LA FORMATION ET DE LA PROFESSION
PHS1104 Thermodynamique et transfert de chaleur 2
Le programme de génie physique s'adapte constamment aux découvertes de PHS1902 Introduction au génie physique et projet 3
la physique et aux besoins des industries de technologies de pointe, entre PHS2106 Physique des ondes 3
autres. Ce sont les troisième et quatrième années du baccalauréat qui sont PHS2107 Mécanique supérieure 3
appelées à évoluer le plus à court et à moyen termes. Grâce au développe- PHS2108 Mécanique quantique I 3
ment des sources lasers et au potentiel de l'optique en matière de télécom- PHS2109 Cristallographie 3
munications (fibres optiques et composants photoniques), l'optique connaîtra PHS2111 Physique statistique 3
un essor important au cours des prochaines années. Du côté des solides, PHS2222 Introduction à l’optique moderne 3
c'est le développement des micromachines, moteurs, capteurs, contrôleurs, PHS2601 Risques pour la santé en génie physique 1
détecteurs de gaz, etc. qui devrait être plus marqué. Le génie physique est PHS2902 Physique expérimentale et projet 3
une formation qui prépare bien les futurs ingénieurs à répondre aux besoins PHS3000 Communication écrite et orale 1
des industries de pointe aux prises avec des problèmes qui demandent de PHS3104 Mécanique quantique II 3
nouvelles approches. L'étudiant de cette spécialité, par sa formation, cherche PHS3203 Lasers 3
à comprendre le fondement des choses pour identifier les problèmes, les PHS3301 Physique du solide I 3
diagnostiquer et proposer des solutions. PHS3302 Physique du solide II 3
PHS3902 Projet de simulation 2
PHS-STO1 Stage obligatoire (4 mois)
SSH5100** Sociologie de la technologie 3
70
Sigle Titre du cours cr. pharmacologistes, physiothérapeutes, dentistes, infirmières, techniciens,
SSH5201 Économique de l’ingénieur 3 administrateurs du réseau de la santé, etc.
SSH5501 Éthique appliquée à l’ingénierie 2 Cette concentration, à laquelle participe l'Université de Montréal, est offerte
Cours obligatoires dans toutes les filières 88 dans les programmes de génie chimique, génie électrique, génie informatique,
* version C ou D génie mécanique, et génie physique. Annuellement, 50 étudiants sont choisis
** une des versions A, B ou C au choix pour l’ensemble de ces cinq programmes.

LA FILIÈRE CLASSIQUE Responsable : Michel MEUNIER, département de génie physique


Modalités d’inscription. La concentration Génie biomédical est offerte à
Cours spécialisés de la filière CLASSIQUE tous les étudiants de génie physique après une année d’études. Cette
concentration est contingentée : les étudiants intéressés doivent soumettre
Sigle Titre du cours cr.
leur candidature au département en mars. Les critères utilisés sont les sui-
Cours obligatoire (8 crédits) vants : moyenne cumulative à Polytechnique, lettre de motivation. Des pré-
IND2301 Gestion de projets technologiques 2 cisions seront données par courriel en mars. Le département affichera la
PHS4902 Projet intégrateur final 6 liste des étudiants sélectionnés vers la mi-avril.
Cours à option (12 crédits)
GBM3810 Biomicrosystèmes 3 Note : cette concentration a été créée en 2005, elle est offerte aux étudiants
GBM58021 Biophotonique 3 ayant débuté leurs études au plus tôt en 2005. Les premiers diplômés le
PHS4203 Introduction à l’optique guidée 3 seront en mai 2009.
PHS4210 Photonique fondamentale 3
PHS4302 Dispositifs électroniques 3 Cours spécialisés de la concentration GÉNIE BIOMÉDICAL
PHS4311 Microsystèmes 3 Sigle Titre du cours cr.
PHS4312 Physique et technologie des couches minces 3 Cours obligatoires (23 crédits)
PHS4320 Science et caractérisation des surfaces 3 GBM1610 Biochimie pour ingénieur 3
PHS82011 Optoélectronique 3 GBM1620 Biologie moléculaire et cellulaire pour ingénieur 3
PHS83101 Microfabrication 3 GBM3000* Physiologie, systèmes et technologies 3
Cours d’orientation (12 crédits) GBM3810 Biomicrosystèmes 3
Cours d’orientation 1 3 GBM4102 Réglementation des instruments médicaux 2
Cours d’orientation 2 3 GBM4900 Projet intégrateur en génie biomédical 6
Cours d’orientation 3 3 GBM58021 Biophotonique 3
Cours d’orientation 4 3 9 crédits à option
Cours spécialisés de la filière classique 32 GBM3510 Biomatériaux 3
1 cours des cycles supérieurs. Il n’est possible de choisir que 2 de ces cours. GBM3318 Principes d’imagerie biomédicale 3
GBM5307 Principes d’instrumentation biomédicale 3
Les orientations de la filière classique en génie physique GBM56021# Laboratoire de biologie moléculaire et cellulaire 3
Cours spécialisés de la concentration 32
Pour compléter leur formation, les étudiants doivent choisir une des trois
* cours de l’Université de Montréal
orientations thématiques (voir page 72) ou l’orientation de spécialité décrite ci- 1 cours des cycles supérieurs # Il est possible qu’il ne soit pas offert
dessous, à moins qu’ils n’optent pour le baccalauréat-maîtrise intégré.
Orientation PHYSIQUE APPLIQUÉE : de par sa diversité, cette orientation prépa-
re aussi bien au travail en industrie qu'aux études supérieures dans plusieurs LA CONCENTRATION GÉNIE PHOTONIQUE
disciplines.
Le but visé par la concentration Génie photonique est de donner à l'étudiant la
Sigle Titre du cours cr. formation qui lui permettra d'œuvrer de façon efficace dans les différents
Obligatoire (3 crédits) domaines d'application de la photonique : fibres optiques, optoélectronique,
PHS4602 Détecteurs de rayonnement et imagerie médicale 3 dispositifs photoniques à semi-conducteurs, télécommunications optiques,
À option (9 crédits) matériaux, optiques, composants optiques passifs, optique non linéaire et
GCH2310 Science et ingénierie des polymères 3 autres applications dont la biophotonique. On accorde une importance particu-
PHS4603 Énergie et environnement 3 lière au domaine des télécommunications.
PHS4604 Conversion directe de l’énergie 3 Responsable : Romain MACIEJKO, département de génie physique
Cours au choix (doit être approuvé) 3
Cours de l’orientation 12 Modalités d’inscription. La concentration Génie photonique n'est pas
contingentée. L'étudiant informe le Registrariat de son choix au courant de
sa troisième année d'études.
LA CONCENTRATION GÉNIE BIOMÉDICAL Liste des cours
Le génie biomédical consiste dans l'application des principes du génie à Sigle Titre du cours cr.
l'étude, la modification et le contrôle des systèmes biologiques, ainsi qu'à la Cours obligatoires (26 crédits)
conception et la fabrication de produits pour la surveillance des fonctions ELE3701A Éléments de télécommunications 3
physiologiques et pour l'assistance au diagnostic et au traitement de patients. ELE4700A Transmission numérique 3
IND2301 Gestion de projets technologiques 2
L’ingénieur biomédical doit être capable d’analyser un problème à la fois du PHS4203 Optique intégrée et fibre optique 3
point de vue de l’ingénieur, ainsi que du point de vue du médecin ou du biolo- PHS4210 Photonique fondamentale 3
giste. Il doit être conscient des difficultés particulières associées aux êtres PHS4211 Communications optiques 3
vivants et est appelé à évaluer un ensemble plus étendu de solutions que PHS4902 Projet intégrateur final 6
dans les domaines traditionnels du génie. L’ingénieur biomédical doit aussi PHS82011 Optoélectronique 3
être capable de travailler en collaboration avec des professionnels de plu- Cours à option (6 crédits)
sieurs autres disciplines : médecins, chirurgiens, biologistes, biochimistes, ELE4704 Transm. de données et réseaux de comm. numériques 3

71
Sigle Titre du cours cr. L’orientation INNOVATION TECHNOLOGIQUE
GBM58021 Biophotonique 3
PHS4312 Physique et technologie des couches minces 3 Responsable: Catherine BEAUDRY, département de mathématiques et
PHS83101 Microfabrication 3 génie industriel
Cours au choix (doit être approuvé) 3 Cette orientation est offerte à tout étudiant de l’École intéressé au processus
Cours spécialisés de la concentration 32 de l’innovation technologique, c'est-à-dire de l’idée d’une innovation jusqu’à la
1 cours des cycles supérieurs. Il n’est possible de choisir que 2 de ces cours. mise en place d’une entreprise.

L’orientation constitue un ensemble cohérent de quatre cours et vise les


LA CONCENTRATION MICRO ET NANOTECHNOLOGIES
objectifs suivants :
Le but principal de la concentration Micro et nanotechnologies est de donner • sensibiliser les étudiants finissants aux dimensions intrapreneuriale et
aux étudiants une base solide pour poursuivre leur carrière en haute techno- entrepreneuriale de leur future profession d’ingénieur
logie dans le domaine du contrôle de dispositifs et de matériaux aux échelles • stimuler la créativité
micrométrique et nanométrique, et dans le développement de nouveaux • encourager l’entrepreneurship
procédés. Les sujets particuliers couverts par la concentration sont les sui- • développer des aptitudes favorisant l’innovation
vants : • fournir des connaissances indispensables à la conception-fabrication-
♦ la conception et la fabrication de dispositifs microélectroniques, nanoé- commercialisation de nouveaux produits, procédés et services
lectroniques et quantiques, de capteurs et actuateurs, de systèmes • développer des aptitudes de gestion de la technologie.
micro-électromécaniques (MEMS) et de différents systèmes de revête-
ments et de couches minces; Cette orientation guidera les futurs ingénieurs à réaliser leurs ambitions entre-
♦ la conception et la fabrication de matériaux avancés avec une structure preneuriales ou de gestionnaires de la technologie dans les petites et grandes
contrôlée à l'échelle nanométrique; entreprises.
♦ les méthodes avancées de caractérisation des matériaux à l'aide de
diverses techniques spectroscopiques et microscopiques et d'analyse L’approche pédagogique employée est axée sur un enseignement magistral
des propriétés optiques, électriques, mécaniques, magnétiques et au- jumelé au développement de projets d’équipe qui sont réalisés avec la colla-
tres. boration d’entreprises du secteur de la haute technologie. Les projets
d’équipe portent sur la planification de la R-D, la stratégie de commercialisa-
Responsable : Alain ROCHEFORT, département de génie physique tion et le plan d’affaires. L’orientation fait aussi appel à plusieurs experts
Modalités d’inscription. La concentration Micro et nanotechnologies n'est d’industries engagés dans la pratique de différentes facettes du processus
pas contingentée. L'étudiant informe le Registrariat de son choix au courant d’innovation.
de sa troisième année d'études.

Liste des cours Liste des cours


Sigle Titre du cours cr. Sigle Titre du cours cr.
Cours obligatoires (29 crédits) IT400 Gestion de la R-D et innovation technologique 3
ELE1300 Circuits logiques 3 IT430 Éléments d’innovation industrielle 3
ELE2310 Électronique 3 IT500 Commercialisation de nouveaux produits 3
IND2301 Gestion de projets technologiques 2 IT510 Entrepreneurship et gestion d’une entreprise émergente 3
PHS4302 Dispositifs électroniques 3 Cours spécialisés de l’orientation 12
PHS4311 Microsystèmes 3
PHS4312 Physique et technologie des couches minces 3
PHS4320 Science et caractérisation des surfaces 3
PHS4902 Projet intégrateur final 6 L'orientation OUTILS DE GESTION
PHS83101 Microfabrication 3
Cours à option (3 crédits) Responsable: Nathalie de MARCELLIS-WARIN, département de mathéma-
ELE4304 Principes des circuits intégrés à très grande échelle 3 tiques et génie industriel
GBM3810 Biomicrosystèmes 3 Dans le monde de l’entreprise, le jeune ingénieur peut être rapidement appelé
Cours au choix (doit être approuvé) 3 à occuper des fonctions de gestion. Elles débutent le plus souvent par la
Cours spécialisés de la concentration 32 participation à la gestion de projets et évoluent assez souvent vers la prise en
1 cours des cycles supérieurs.
charge de services fonctionnels, la direction de la production voire la gestion
d’usine. Par ailleurs, certains jeunes ingénieurs démarrent leur propre entre-
prise, et se retrouvent alors à diriger plusieurs personnes, tout en se préoccu-
Les orientations thématiques pant du positionnement stratégique et du développement de leur firme.
L’orientation Outils de gestion, comme l’indique son nom, donne aux étudiants
Les trois orientations thématiques sont des formations de 12 crédits qui sont des compétences leur permettant de mieux appréhender les fonctions de
offertes à tous les étudiants du baccalauréat. direction et la prise de décision; cette orientation peut être complétée par des
cours offerts par HEC-Montréal, ce qui permet à l’étudiant d’obtenir un diplô-
Bien que les orientations soient offertes à tous, le nombre de places est limité. me de 2e cycle en gestion délivré par cet établissement.
Les étudiants qui désirent s’inscrire à l’une ou l’autre des orientations doivent
communiquer par courriel avec le responsable, et fournir les renseignements
suivants : lettre de motivation, relevé de notes et curriculum vitae.

L’étudiant doit réussir les 4 cours de l’orientation pour que le nom de


l’orientation soit indiqué sur son relevé de notes, ou pour obtenir une attesta-
tion de l’École.

72
Liste des cours de l’orientation Liste des cours
Sigle Titre du cours cr. Sigle Titre du cours cr.
Cours obligatoires (9 crédits) Cours obligatoires (9 crédits)
IND4704 Théorie de la décision 3 IND5115 Technologie et concurrence internationale 3
IND5200 Organisation industrielle 3 IND81271 Globalisation et firmes internationales 3
IND82111 Ingénierie des systèmes d’information 3 IND81381 Gestion de projets internationaux 3
1 Cours au choix (3 crédits) 1 cours au choix (3 crédits)
IND5501 Droit du travail pour ingénieur IND51162 Mission industrielle: Poly-Monde
3
IND81071 Gestion des changements technol. et organisationnels 3 Cours d’une autre université (voir ci-dessous)
IND81191 Gestion d’équipes dans un environnement technologique Cours spécialisés de l’orientation 12
Cours spécialisés de l’orientation 12 1 cours des cycles supérieurs
1 cours des cycles supérieurs 2 cours contingenté.

L’étudiant qui ne participe pas à la mission Poly-Monde doit faire un des cours
L’étudiant qui a obtenu une note minimale de C+ dans chacun des 4 cours et ci-dessous, ou un autre cours avec l’accord du responsable de l’orientation :
dans le cours SSH5201 Économique de l’ingénieur est admissible au diplôme
d’études supérieures en gestion (D.E.S.S. en gestion) de HEC-Montréal. En
vertu d’un accord entre les deux établissements, cet étudiant se verra recon- Sigle Titre du cours cr.
naître 15 crédits sur les 30 du programme de DESS, ce qui lui permet
d’obtenir le diplôme de HEC-Montréal en un seul trimestre. Cours de HEC-Montréal
3-401-00 Management interculturel 3
Les détails sur les conditions d’admission et le programme de DESS en
gestion offert par HEC-Montréal peuvent être obtenus à l’adresse suivante : Cours de l’UQAM
POL2500 Géopolitique contemporaine 3
http://www.hec.ca/programmes/dessg/. POL4035 Système politique de la Russie et autres États succes-
seurs de l’URSS 3
Note : cette orientation n’est pas accessible aux étudiants du programme de POL4122 Systèmes politiques de l’Europe centrale et sud-
génie industriel. Cependant les étudiants de génie industriel sont admissibles 3
orientale
au DESS en gestion de HEC-Montréal; une validation par le responsable du POL4142 Système politique des États-Unis 3
programme de génie industriel est nécessaire.
Cours de l’Université McGill
EAST 211 Introduction to East Asian Culture : China 3
L'orientation PROJETS INTERNATIONAUX EAST 212 Introduction to East Asian Culture : Japan 3
Responsable: Mario BOURGAULT, département de mathématiques et Cours de l’Université de Montréal
génie industriel POL2830 L’Amérique latine 3
Cette orientation est offerte à tout étudiant de l’École ayant un fort intérêt pour POL2840 Enjeux politiques au Moyen-Orient 3
le volet international d’une carrière en génie. L’ensemble des quatre cours POL3401 L’Asie du Sud-Est 3
vise les objectifs suivants :
♦ Sensibiliser les étudiants aux problématiques socio-économiques et
technologiques de la mondialisation
♦ Acquérir une compréhension de base du commerce international et des
règles qui le régissent
♦ Comprendre les stratégies d’internationalisation des entreprises et les
pratiques de gestion et d’ingénierie qui y sont reliées
♦ Analyser l’environnement économique, politique et social de projets
internationaux d’ingénierie
♦ Comprendre les différents types de projets internationaux d’ingénierie
et les processus de gestion nécessaire à leur réalisation
♦ Développer une sensibilité particulière aux politiques nationales et aux
dimensions culturelles des projets internationaux d’ingénierie
Les activités pédagogiques offertes (cours, projets, conférences, etc.) permet-
tront aux étudiants de côtoyer des experts académiques et professionnels
ayant de l’expérience dans des projets internationaux. En plus des projets
réalisés en classe sur des problématiques internationales, les étudiants sélec-
tionnés auront également la possibilité de participer concrètement à une
activité internationale d’envergure (Poly-Monde) dont ils auront la responsabi-
lité de planification, d’organisation et de réalisation.
Cette formation constitue donc une occasion unique pour les étudiants de
l’École Polytechnique d’ajouter des compétences complémentaires très valo-
risées dans le monde actuel, que ce soit dans les petites ou grandes entrepri-
ses. En comprenant mieux les enjeux internationaux, les ingénieurs pourront
assumer plus efficacement leurs responsabilités professionnelles dans un tel
contexte.

73
Certificat en ingénierie - Programme court en ingénierie

CONDITION PARTICULIÈRE D’ADMISSION : même si ces cours sont dans un programme de l’École Polytechni-
Être inscrit dans un programme menant à un diplôme d’ingénieur que.
reconnu comme tel dans un pays étranger, y avoir réussi au moins
une année d’études et avoir l’autorisation de l’établissement étran- Le certificat (30 crédits) s'adresse aux candidats faisant un séjour
ger, dans lequel l’étudiant reste inscrit. d’études d’au moins une année à l’École Polytechnique.
Le programme court (15 crédits) s'adresse aux candidats faisant un
OBJECTIFS séjour d’études d’au moins un trimestre. L'École Polytechnique
décerne une attestation de fin d'études à l'étudiant qui a complété les
• Offrir une structure d’encadrement à l’étudiant inscrit dans un
15 crédits du programme court.
programme d’échange
• Reconnaître les études d’ingénierie faites à l’École Polytechni- Notes particulières:
que, et en ce sens aider le diplômé à faire valoir sa formation 1. dans le cadre de l'un ou l'autre de ces programmes, aucune
auprès des employeurs. équivalence ou exemption ne peut être accordée.
2. le certificat ne peut être utilisé pour obtenir un baccalauréat en
DESTINATAIRES sciences par cumul de certificats.
Ce programme s’adresse aux personnes inscrites dans un établis- 3. certains cours de l’École peuvent ne pas être accessibles aux
sement étranger délivrant un diplôme d’ingénieur reconnu. Il vise à étudiants de ce certificat.
valoriser les études faites au Québec par la délivrance d’un certificat 4. les règlements qui s’appliquent pour le certificat et le programme
ou d’une attestation. court sont ceux du certificat (voir la section particulière des rè-
glements de cet annuaire).
Les candidats doivent de plus poursuivre des études dans une 5. l’étudiant inscrit dans le certificat ne peut transférer dans le
discipline offerte à l’École Polytechnique, ou dans une spécialité programme court que si son séjour à Polytechnique est écourté.
proche : il n’est pas possible de s’inscrire à des cours hors établis- 6. l’étudiant inscrit dans le programme court ne peut transférer
sement autres qu’aux cours de langue de l’Université de Montréal, dans le certificat que si son séjour à Polytechnique est prolongé.

Structure du programme
Le programme est essentiellement personnalisé, mais les cours choisis doivent être validés par
l’établissement d’attache de l’étudiant en échange et acceptés par le Registrariat.

Les règles relatives à la diplomation sont les suivantes1 :


Certificat Programme court
crédits crédits
Cours non techniques
Cours de langue2 0à6 0à3

Cours siglés MTH ou SSH 0à6 0à3

Cours de nature technique à Polytechnique


Cours réguliers du baccalauréat en génie 18 à 30 9 à 15
(dont stage en laboratoire SLxxx exclusivement) (0 à 6) (0 à 3)

Cours de cycles supérieurs (sigles MTH exclus) 0à6 0à3

Total 30 15
Précisions:
• si l’étudiant inscrit dans le certificat réussit au moins 18 crédits techniques dans une spécialisation donnée, son relevé de notes
portera la mention de la spécialité (les 18 crédits dont il est question sont ceux dont le sigle débute exclusivement par les lettres CIV,
ELE, GCH, GLQ, IND, INF, LOG, MEC, MIN, MTR ou PHS).
• est considéré comme cours technique tout cours dont le sigle débute par un des ensembles de trois lettres de la note 1 ci-dessus,
et les cours débutant par AE, SL et TS.
• les seuls stages en laboratoire acceptés sont ceux du baccalauréat, de sigle SL

1 Avec une tolérance de 1 crédit dans les blocs mentionnés


2 Cours offert par l'Université de Montréal, auquel l'étudiant s'inscrit par voie électronique. Un test de classement est en général requis.
74
Description des cours AE3900
(0-2-7) 3 cr.
PROJET INTÉGRATEUR III
Préalable: 70 cr.
Corequis : MEC3000
Les cours sont listés en ordre alphanumérique. Les premières lettres
des sigles reflètent la discipline du cours. Projet individuel choisi par l’étudiant et réalisé sous la direction d’un
professeur du département de génie mécanique ou de tout autre ingénieur
Pour connaître l’offre d’un cours, vous pouvez consulter le plan agréé par le département. La responsabilité de l’ensemble du travail est
triennal sur le site web de Polytechnique à l’adresse suivante : assumée par l’étudiant. Le projet doit être approuvé par le responsable du
http://www.polymtl.ca/etudes/planTri/index.php projet intégrateur III du département de génie mécanique. Le projet fait l’objet
d’un rapport qui doit présenter l’état de la question, le développement de la
Les cours spéciaux sont regroupés en page 1280. Il s’agit des solution choisie, les résultats et les conclusions. Le rapport doit aussi contenir
• cours hors programme une section sur la gestion du projet ainsi qu’une section décrivant les matières
• cours préparatoires intégrées lors du projet. Le projet fait l’objet d’une présentation orale publique
• stages en entreprise devant un jury d’évaluation composé de professeurs. Manuel : Guide de
• stages en laboratoire. rédaction des projets.
Note : les étudiants de la cohorte 2005-2006 remplaceront ce projet par
AE3100 MATÉRIAUX ET PROCÉDÉS EN AÉRONAUTIQUE AE3900A à 5 crédits ou, dans certains cas, AE3900B à 4 crédits.
(1,5-0-1,5) 1 cr. Corequis: MEC3520 Trépanier, Jean-Yves
AE4000 POLITIQUE ET DROIT DE L’AÉROSPATIALE
(3-0-3) 2 cr.
Métaux utilisés en aéronautique et procédés de transformation. Analyse de
défaillance. Procédés chimiques et prévention de la corrosion. Matériaux
Introduction aux risques politiques et légaux reliés aux opérations
composites. Adhésifs pour applications structurales. Procédés et méthodes
aérospatiales. Analyse des différentes politiques et des multiples stratégies du
d’étanchement. Manuel : notes des professeurs.
milieu atmosphérique et extra-atmosphérique. Étude des grandes
Note: ce cours est offert pendant la première moitié du trimestre à raison de 3
conventions multilatérales régissant la navigation aérienne et spatiale pour les
heures par semaine.
aéronefs civils et militaires. Revue de plusieurs accords de coopération
Chargés de cours de Bombardier Aéronautique,
affectant l’industrie aérospatiale ayant comme perspective les aspects plus
Lakis, Aouni-A., coordonnateur
pertinents pour les ingénieurs dans le cadre de leurs fonctions au sein
AE3205 CARACTÉRISTIQUES DE L’AVION d’équipes multidisciplinaires. Rappel de considérations éthiques et de la
(2-0-1) 1 cr. Préalable: 60 cr. gestion des risques reliés aux ingénieurs au sein de cette industrie. Analyse
avec une perspective canadienne de nos politiques incluant la réglementation
Cours d’introduction à l’aéronautique. Historique de l’aéronautique, des opérations aériennes et spatiales et leur évolution. Survol du rôle
aérodynamique, structure, performances, poste de pilotage et instrumentation, important des ingénieurs au sein des lignes aériennes et organisations
propulsion, systèmes électriques, systèmes mécaniques, fiabilité et internationales.
maintenabilité, configuration et support client, conception et homologation de Chargés de cours de Bombardier Aéronautique,
l’avion. Lakis, Aouni-A., coordonnateur
Chargés de cours de Bombardier Aéronautique,
AE4155 STRUCTURE AÉRONAUTIQUE I
Lakis, Aouni-A., coordonnateur
(3-0-3) 2 cr. Corequis: MEC3400
AE3300 AÉRODYNAMIQUE DE L’AVION I
(1,5-0-1,5) 1 cr. Préalable: MEC4220 Revue des charges. Introduction à l’analyse des composantes primaires de la
structure : panneaux raidis plans et courbes, longerons, cadres et nervures.
Écoulements visqueux. Couches limites laminaires en écoulement plan. Plaques de raccord et de renfort. Instabilité et plasticité des poutres en flexion
Stabilité des couches limites, transition du régime laminaire au régime et torsion. Applications de la méthode des éléments finis. Introduction à la
turbulent. Écoulements turbulents. Couches limites turbulentes tolérance aux dommages appliquée aux avions.
incompressibles. Solutions analytiques et numériques des équations de Chargés de cours de Bombardier Aéronautique,
couche limite. Lakis, Aouni-A., coordonnateur
Note: ce cours est offert pendant la première moitié du trimestre à raison de 3
AE4165 STRUCTURE AÉRONAUTIQUE II
heures par semaine.
(3-2-4) 3 cr. Préalable: AE4155
Chargés de cours de Bombardier Aéronautique,
Lakis, Aouni-A., coordonnateur
Chargement statique et par fatigue, discrétisation pour modèle d’éléments
AE3400 COMMANDE DE VOL finis, méthode de superposition, effets dynamiques. Notions avancées
(3-1,5-4,5) 3 cr. Préalable: ELE3201 ou MEC3300 d’analyse de la structure primaire : panneaux raidis en tension diagonale,
Corequis : AE3205 chapes et ferrures, interruptions de lisse, affaissement de caisson en flexion,
renforts de trous. Synthèse des connaissances au moyen de travaux dirigés.
Introduction: historique, action des gouvernes. Modèle mathématique d'un Chargés de cours de Bombardier Aéronautique,
avion rigide: linéarisation, découplage des mouvements, équations d'état, Lakis, Aouni-A., coordonnateur
fonctions de transfert. Étude de la stabilité: mouvement longitudinal,
AE4200 CONCEPTION DE SYSTÈMES
mouvement latéral. Conception de systèmes d'augmentation de la stabilité par
(2-1-3) 2 cr. ÉLECTRIQUES D’AVION
la méthode du lieu des racines. Conception de systèmes multivariables de
Préalables: AE3205, ELE4400
commande d’attitude par la méthode de la structuration modale et du
régulateur optimal linéaire quadratique. Manuel: notes du professeur.
Historique des systèmes électriques d’avion. Accumulateurs acide-plomb et
O’Shea, Jules
nickel-cadmium. Systèmes de génération de puissance CA et CC. Système
de distribution électrique. Relais, contacteurs, interrupteurs, transformateurs,
indicateurs et composantes électro-mécaniques. Description de différents
systèmes de contrôle électriques. Critères de fiabilité. Entretien.
75
Compatibilité des systèmes et interférence électromagnétique. Manuel: (3-1,5-4,5) 3 cr. Préalables: AE3205, ELE3500, ELE3701A
notes du professeur. Corequis : AE3400
Chargés de cours de Bombardier Aéronautique,
O’Shea, Jules, coordonnateur Systèmes avioniques civils modernes de base tant du point de vue conception
AE4300 AÉRODYNAMIQUE DE L’AVION II qu’opérationnel. Normes et règlements aéronautiques. Cabine de pilotage et
(3-0-3) 2 cr. Préalable: AE3300 instruments de bord. Systèmes de communication. Systèmes de navigation.
Systèmes de centrale d’alarme et d’indications moteurs. Le système de
Interaction couche limite-écoulement potentiel. Forces de traînée. Calcul des protection contre le décrochage. Système transpondeur radar secondaire.
caractéristiques aérodynamiques (portance, traînée, moment) de profils Compatibilité électromagnétique. Manuel : notes du professeur.
d’ailes en écoulement plan incompressible. Mécanismes et techniques de O’Shea, Jules
l’hypersustentation. Étude fondamentale de l’hypersustentation et estimation AE4720 INTÉGRATION DES SYSTÈMES AVIONIQUES
de portance maximale. Méthode des éléments de surface pour le calcul (4-1-4) 3 cr. Préalable: AE4710 ou AE4715
aérodynamique des ailes. Ailes en écoulement compressible subsonique.
Aérodynamique transsonique: théorie des profils d’aile, solutions générales Simulateur de vol : description du simulateur, systèmes de reproduction du
d’écoulements transsoniques, aile d’envergure finie et avion en écoulement mouvement et de sensation des forces, systèmes de génération d’images,
transsonique. poste de pilotage, systèmes d’exploitation de l’ordinateur, bus de
Chargés de cours de Bombardier Aéronautique, communication, standards concernant les interfaces. Logiciel de simulation en
Lakis, Aouni-A., coordonnateur langage C : structure des fichiers, variables statiques, fonctions, procédures,
AE4345 ANALYSE DE PERFORMANCE DE L’AVION macros, pointeurs, manipulations binaires. Système de gestion de vol :
(3-0-3) 2 cr. Préalables : AE3205, MEC4220 navigation dans le plan horizontal, navigation dans le plan vertical, unité
d’affichage, système de transmission de données (ACARS), lien avec
Introduction : concepts de base associés à la performance des avions, l’autopilote, lien avec l’ordinateur de gestion de la poussée. Autopilote :
données de performance certifiées, données de performance opérationnelles système de commande, système d’augmentation de stabilité, directeur de vol,
et rôle de l’ingénieur en performance dans l’industrie. Atmosphère standard. atterrissage automatique. Systèmes auxiliaires : système d’avertissement de
Principes aérodynamiques reliés à la performance de l’avion. Mesure des la proximité du sol, système d’alerte et d’évitement de collision, système de
paramètres de vol. Erreurs de position. Définition des masses de référence. protection contre le décrochage. Études de cas : B-737,B-777, Global
Effet de la position du centre de gravité. Performance moteur. Vol en palier. Express. Manuel: notes du professeur.
Performance en virage. Enveloppe de vol. Performance en montée et en Chargés de cours de CAE,
descente. Croisière et endurance. Diagramme charge utile – distance De Santis, Romano, coordonnateur
franchissable et optimisation des coûts d’opération. Performance au CIV1100 RELATIONS INTERPERSONNELLES
décollage, en route et à l’atterrissage. Opération sur pistes mouillées ou (1-1-1) 1 cr.
contaminées. Impact des performances sur le design de l’avion. Manuel :
Notes du professeur. Identité, connaissance de soi et reconnaissance de la différence. Évaluation
Chargés de cours de Bombardier Aéronautique, des habiletés de communication écrite et orale. Données socioculturelles,
Lakis, Aouni-A., coordonnateur contraintes situationnelles et adaptation au changement. Connaissance,
AE4500 INFORMATIQUE EMBARQUÉE application et développement des habiletés de la communication
(3-1,5-4,5) 3 cr. Préalables: AE3205, INF1010 interpersonnelle; processus inconscients, comportements verbaux et non
verbaux, projection, mécanisme de défense, écoute active, questionnement,
Missions, contraintes et environnement des systèmes informatiques. feedback et réflexivité. Gestion des conflits interpersonnels.
Caractéristiques du matériel et du logiciel utilisés en aéronautique. Desjardins, Raymond; Laberge, Renée-Pascale
Architectures d’ordinateur et de réseaux de télécommunication entre CIV1101 GÉOMÉTRONIQUE
ordinateurs. Normes et protocoles de communication. Fiabilité et auxiliaires de (3-3-3) 3 cr.
secours. Redondance et reconfiguration automatique. Tolérance aux
défaillances. Cycle de vie des logiciels embarqués: conception, réalisation, Théorie des erreurs, précision, exactitude. Mesure linéaire, chaînage,
tests, validation, entretien; contraintes de temps réel. Compatibilité instruments électroniques, modes opératoires, corrections. Nivellement
électromagnétique propre au matériel informatique. Technologie des différentiel, types, normes, précision. Nivellement trigonométrique
composants et leur intégration en système. Études de cas: avions topométrique, méthode stadimétrique. Plan laser, mesure goniométrique,
commerciaux. Manuel: G.R. SPITZER, Digital Avionics Systems, Prentice- instruments à dispositif optique, instruments électroniques, modes
Hall. opératoires. Polygonation, levé topographique, systèmes de coordonnées.
Gourdeau, Richard Orientation, système arbitraire, magnétique, astronomique. Superficies et
AE4640 STABILITÉ ET CONTRÔLE DE L’AVION volumes. Topométrie routière, plans horizontal et vertical. Applications.
(3-0-3) 2 cr. Préalable: AE3205 Manuels : R. Duquette et E.P. Lauzon. Topométrie générale, (3e éd.), Éd.
Polytechnique 1996; R. Duquette et al., Guide des travaux pratiques, Éd.
Rappel des notions aérodynamiques essentielles. Bref historique des Polytechnique 1997.
méthodes de contrôle et introduction aux commandes et gouvernes de l’avion. Lafleur, Jean; Bélanger, Jean
Description des repères utilisés. Obtention des équations du mouvement. CIV1120 TECHNOLOGIES INFORMATIONNELLES
Définition des coefficients et dérivées aérodynamiques. Équilibre de l’avion. (2-2-5) 3 cr. EN GÉNIE CIVIL
Description des principes de stabilité statique et dynamique de l’avion. Effets Préalable : MEC1515
des commandes de vol sur le contrôle de l’avion. Simplification dans le plan
longitudinal et transversal. Introduction aux critères de certification. Techniques de traitement et d’exploitation de l’information scientifique propre
Introduction aux essais en soufflerie. Introduction aux commandes aux problèmes de génie civil. Méthodes de dessin (DAO) et de conception
électriques. Manuel : notes des professeurs. (CAO) assistés par ordinateur pour application dans les domaines de la
Chargés de cours de Bombardier Aéronautique, construction et des systèmes à référence spatiale. Suivi de la culture
Lakis, Aouni-A., coordonnateur technologique informationnelle ambiante : Internet (HTML, FTP), applications
AE4715 AVIONIQUE génériques, traitement d’images (photos aériennes, conversion raster-

76
vectoriel, morphing) conversion des formats de dessin technique, tableurs élaboration d'un modèle d'analyse simple représentant le système structural,
(fonctions avancées, graphiques, statistiques, animation, solveur, utilitaires analyse d'un modèle réduit, conception du modèle réduit, mise à l'essai et
d’analyse, macros VBA), bases de données (tableaux croisés dynamiques) et vérification du comportement du modèle réduit. Présentation publique du
applications multimédia. Applications dans les domaines du transport, de la modèle. Rédaction d'un rapport final. Manuels : Introduction au génie et aux
gestion de projets, de la construction de bâtiments, de la topométrie et dans projets d'ingénierie, R. Vinet, D. Chassé, R. Prégent, 2004. Méthodologie des
d’autres domaines du génie civil. Cours entièrement dispensé en laboratoire projets d'ingénierie et travail en équipe, R. Vinet, D. Chassé, R. Prégent,
informatique. Manuel : Chapleau, R. et Allard, B. Notes de cours, Ecole 2004. Notes de cours, Koboevic, S., 2005.
Polytechnique. Note : l’inscription et l’abandon de ce cours-projet sont sujets à des
Chapleau, Robert restrictions.
CIV1140 MATÉRIAUX DE GÉNIE CIVIL Koboevic, Sanda
(3-3-3) 3 cr. CIV2100 TRAVAIL EN ÉQUIPE :
(1-1-1) 1 cr. DYNAMIQUE ET ORGANISATION
Caractéristiques et méthodes d'essais pour les matériaux de construction Préalable : CIV1100
utilisés en génie civil. Aciers : alliages, propriétés mécaniques. Bétons de
ciment : constituants, préparation et mise en oeuvre, cure, propriétés Connaissance et expérimentation de la dynamique et de l’organisation du
mécaniques, déformations différées, durabilité. Unités de maçonnerie et travail en équipe; normes, rôles, culture groupale, pouvoir et leadership,
mortiers. Bitumes et enrobés bitumineux : fabrication, formulation et mise en relations affectives et cohésion, tâche et objectifs, organisation, structuration,
place des enrobés. Bois de construction : caractéristiques physiques et technique de résolution de problème et prise de décision. Styles de leadership
propriétés mécaniques. Géosynthétiques : propriétés mécaniques et et gestion des conflits dans une équipe.
hydrauliques, applications. Essais en laboratoire. Manuel : Note de cours des Desjardins, Raymond; Laberge, Renée-Pascale
intervenants; Dosage et contrôle des mélanges de béton, Portland Cement CIV2310 MÉCANIQUE DES FLUIDES
Association, 2004, 355 pages, ISBN 0-89312-218-1. (3-1,5-4,5) 3 cr.
Charron, Jean-Philippe
CIV1150 RÉSISTANCE DES MATÉRIAUX Principes thermodynamiques et propriétés des fluides. Pression. Équilibre.
(3-1,5-4,5) 3 cr. Préalable : MEC1410 Cinématique des écoulements. Fluide idéal et écoulements potentiels;
Corequis : CIV1140 ou MTR1035 potentiels complexes et transformations conformes. Conservation de la
masse. Dynamique des fluides visqueux et non visqueux. Apports et pertes
Calcul des efforts internes dans les structures isostatiques. Diagrammes de énergétiques. Production hydroélectrique. Rendements hydroélectriques.
corps libre et réactions d'appuis. Étude de l'effort normal et des déformations Interactions fluide - objet: traînée et portance, turbulence, couche limite, effet
axiales: contraintes normales, loi de Hooke 1D, déformations axiales, de forme, sillage et vibrations induites. Manuels : Graf W.H. et Altinakar
compatibilité des déformations et effets des variations de température. Efforts M .S., Hydraulique, une introduction, Presses polytechniques et universitaires
et déformations de flexion: contraintes normales, déformations longitudinales romandes, 1995 ; Franzini, J.B. et Finnemore, J., Fluid Mechanics with
et courbure, calcul des déformations des poutres en flexion. Effort tranchant Engineering Applications, 9th ed., 1997.
et contraintes de cisaillement. Torsion uniforme des pièces à sections pleines Note: les étudiants que cela concerne doivent avoir réussi les cours
et fermées. État de contraintes 2D: loi de Hooke généralisée, cercle de Mohr préparatoires MTH0102, MTH0103 et PHS0101 avant de s’inscrire à CIV2310.
et calcul des contraintes principales. Lois de comportement et modes de Marche, Claude; Musandji, Fuamba
rupture: critère de von Mises, rupture, fatigue, instabilité, notions de sécurité. CIV2320 HYDROLOGIE POUR INGÉNIEUR
État de contraintes 3D: notations matricielles et cercle de Mohr. (2-2-2) 2 cr. Corequis: MTH2302C
Léger, Pierre
CIV1210 GÉNIE DE L’ENVIRONNEMENT Bilan et cycle hydrologique. Caractéristiques du bassin versant. Atmosphère
(3-1,5-4,5) 3 cr. et hydrométéorologie. Composantes principales du cycle hydrologique :
précipitation (pluie et neige), évaporation et évapotranspiration, infiltration.
Analyse des paramètres et des critères permettant de caractériser la qualité Modélisation pluie-ruissellement. Analyse fréquentielle des extrêmes (crues,
de l’environnement et les différents rejets (solides, liquides, gazeux) résultant étiages). Manuel : Anctil, F., Rousselle, J. et Lauzon, N., Hydrologie-
de l’activité humaine. Description des principes physiques, chimiques et cheminements de l’eau, Presses internationales Polytechnique, 2005.
biologiques à la base des différents procédés de traitement. Notions Musandji, Fuamba; Sparks, Douglas
fondamentales concernant les cinétiques de réaction et la modélisation des CIV2500 COMPORTEMENT ET RÉSISTANCE
réacteurs. Principales normes environnementales. Procédés de traitement (3-1,5-4,5) 3 cr. DES CONSTRUCTIONS
permettant de produire de l’eau potable, d’épurer les eaux usées, de Préalable: CIV1150
décontaminer les sols, de prévenir la pollution atmosphérique ou sonore, de
traiter les déchets solides. Manuel : Environmental Engineering Science, Systèmes structuraux. Introduction aux critères de conception et états limites.
Nazaroff et Alvarez-Cohen, John Wiley, 2001. Calcul des déformations de poutres. Moments d'inertie et axes principaux
Note: les étudiants que cela concerne doivent avoir réussi les cours (rappels). Flexion bi-axiale et flexion gauche. Barres et poutres mixtes.
préparatoires CHE0501 et MTH0103 avant de s’inscrire à CIV1210. Torsion uniforme des sections fermées et ouvertes. Introduction aux câbles,
Desjardins, Raymond arcs et membranes. Flambement et stabilité des barres comprimées.
CIV1910 PROJET D’ANALYSE EXPÉRIMENTALE Introduction à la vibration des poutres. Manuel : Notes du professeur.
(1-2-3) 2 cr. D’OUVRAGES CIVILS Bouaanani, Najib
Préalable : MEC1410 CIV2710 SYSTÈMES DE TRANSPORT
Corequis : CIV1100, CIV1120, CIV1150 (3-1,5-4,5) 3 cr. Préalable : CIV1120
La profession d'ingénieur et les grandes réalisations du génie civil. Place des transports en génie civil et organisation institutionnelle des
Méthodologie du travail en équipe, suivi d'échéancier, mesures transports dans une région urbaine. Planification des transports. Prévision de
expérimentales en mécanique du solide, fabrication de modèles réduits. la demande de transport à l’aide de modèles classiques (génération,
Projet en équipe portant sur une structure connue : historique, méthode de distribution, répartition modale et affectation). Notions de réseau de transport,
construction, critères de conception, identification du système structural, calcul de chemin et résolution de problèmes de distribution. Demande et offre
77
de transport. Méthodes d’enquêtes en transport et analyse des données. des eaux usées, de stations de pompage. Transitoires en écoulements sous
Dynamiques de la circulation. Travaux pratiques informatiques. Manuels : pression, coup de bélier et cheminée d'équilibre. Avant-projets d'un réseau
Notes de cours ; Références connexes : C.J. KHISTY et B.K. LALL ,(1998) de distribution d'eau et de collecte des eaux usées. Manuels : Brière F. G.,
Transportation Engineering : An Introduction, Prentice Hall (2ème édition); E.K. Distribution et collecte des eaux, Éditions de Polytechnique (revue et
MORLOK, (1992) Introduction to Transportation Engineering and Planning, augmentée), 1996. Manuel de référence : Franzini, J.B. et Finnemore, J.,
McGraw-Hill, (2e édition), P. BONNEL (2004). Prévoir la demande de Fluid Mechanics with Engineering Applications, 9th ed., 1997 ou Graf W.H. et
transport, Presses de l’école nationale des Ponts et Chaussées. Altinakar M .S., Hydraulique, une introduction, Presses polytechniques et
Morency, Catherine universitaires romandes, 1995.
CIV2920 PROJET D’INGÉNIERIE HYDRIQUE ET RISQUE Leclerc, Guy
(1-2-3) 2 cr. Préalable : CIV1910 CIV3410 GÉOMATÉRIAUX
Corequis : CIV2100, CIV2320 (4-3-5) 4 cr. Préalable: CIV1150

L’ingénierie en situation d’aléas et la prise en compte des risques. Définitions Sols : description et classification. Relations de phase. Granulométrie.
du risque, identification des situations à risque, notion d’aléa, notion d’enjeu, Limites de consistance. Minéraux argileux. Compactage. Contraintes dans les
analyse et gestion du risque. Risques de rupture et de gestion associés à un sols. Écoulements : perméabilité, réseaux d'écoulement, boulance.
complexe hydraulique. Projets en équipe portant sur une retenue existante et Compressibilité, consolidation et tassements. Résistance au cisaillement des
sur un bassin urbain: caractéristiques, mesures et données, types d’ouvrages, sols pulvérulents et cohérents et leur évaluation en laboratoire.
critères de gestion. Évaluation automatisée du risque d’inondation de rupture. Définition de roches, discontinuités géologiques et massifs rocheux.
Évaluation en temps réel de l’état de risque associé à la gestion. Validation par Systèmes de classification. Contraintes dans les massifs rocheux.
essais en laboratoire. Présentation publique des analyses et conclusions. Déformabilité des roches et des massifs rocheux. Résistance des roches, des
Gestion informatisée du projet pour un renforcement des compétences de base discontinuités géologiques et des massifs rocheux. Manuels: Introduction à
en gestion de projet. Rédaction d'une note de calcul, élaboration d’un la géotechnique, R.D. HOLTZ et W. D. KOVACS, traduit par J. Lafleur -
graphique de synthèse et rapport final. Éditions de l'École Polytechnique de Montréal; notes des professeurs.
Marche, Claude Lafleur,Jean; Leite, Maria Helena
CIV3100 COMMUNICATION ÉCRITE ET ORALE CIV3420 FONDATIONS
(0,5-0-2,5) 1 cr. Préalables : CIV1100, CIV2100 (3-1,5-4,5) 3 cr. Préalable: CIV3410 ou MIN3311
Corequis : CIV2920, CIV3930
Essais géotechniques in situ. Conception des fondations superficielles :
Cette formation en communication écrite et orale s’étale de la première à la capacité portante et tassements. Fondations profondes : pieux individuels et
troisième année. Elle se présente en quatre étapes : une évaluation initiale groupes de pieux. Équilibres limites. Analyse et conception des murs de
d’une communication écrite et d’une communication orale en première année soutènement. Utilisation de logiciels de calcul de fondations. Instabilité des
dans le cadre du cours CIV1100; une prescription individuelle (s’il y a lieu); excavations et risques pour les travailleurs.
une évaluation finale d’une communication écrite et d’une communication Silvestri, Vincenzo
orale en troisième année; la réalisation d’un portfolio sur ces formes de CIV3502 ANALYSE DES STRUCTURES
communication. Cette formation vise à apprendre à rédiger des textes de (3-1,5-4,5) 3 cr. Préalable: CIV2500
façon efficace et productive ainsi qu’à préparer et présenter des exposés de
façon efficace et productive, conformes aux conventions de communication Types de sollicitations et systèmes structuraux. Analyse des structures
en vigueur dans la discipline. isostatiques. Énergie de déformation et calcul des déplacements par la
Desjardins, Raymond; Chassée, Dominique méthode du travail virtuel. Principe de superposition et analyse des structures
CIV3220 IMPACTS SUR L’ENVIRONNEMENT hyperstatiques par la méthode des déformations consistantes (méthode de
(3-1,5-4,5) 3 cr. ET DÉVELOPPEMENT DURABLE flexibilité). Degrés de liberté. Introduction aux coefficients d'influence
Préalable : 24 cr. (matrices de flexibilité et de rigidité des poutres). Analyse des structures
hyperstatiques par la méthode de rigidité. Utilisation de logiciels d'analyse des
Historique, principes et concepts du développement. Rôle des ingénieurs et structures. Calcul des charges pour assurer la sécurité des bâtiments selon le
outils à leur disposition des ingénieurs dans un contexte de développement code national du bâtiment. Utilisation des logiciels d'analyse pour l'étude de
durable. Processus provincial et fédéral d'études d'impacts sur treillis, de cadres, de bâtiments et de ponts. Construction et utilisation de
l'environnement et de demande de certificats d'autorisation au Québec. lignes d'influence.
Aspects socio-économiques, légaux et biophysiques des projets de la Léger, Pierre
planification jusqu'au démantèlement. Techniques d'identification et CIV3503 CONCEPTION DES STRUCTURES EN ACIER
d'évaluation des impacts environnementaux. Processus de participation (3-1,5-4,5) 3 cr. Préalable: CIV3502
publique. Risques technologiques et évaluations environnementales. Études
de cas. Manuels : André, P., Delisle, C. E., et Revéret, J.-P. (2003). Calcul aux états limites. Systèmes structuraux et méthodes de construction.
L’évaluation des impacts sur l’environnement, Deuxième édition : Processus, Aciers et produits de construction. Conception des pièces en traction, en
acteurs et pratique pour un développement durable. Presses Internationales compression et en flexion. Introduction à la conception des pièces en
Polytechnique. Leduc, G. A., et Raymond M. (2000). L'évaluation des impacts compression-flexion et des assemblages boulonnés et soudés. Conception de
environnementaux, un outil d'aide à la décision. Éditions MultiMondes. l’ossature d’un bâtiment en acier d’un seul étage. Applications sur ordinateur
Millette, Louise; Petit, Frédéric; Bélanger, Érik et essais au laboratoire. Manuel: Calcul des charpentes d’acier, tome I,
CIV3330 HYDRAULIQUE DES RÉSEAUX Beaulieu, Picard, Tremblay, Grondin et Massicotte, Institut canadien de la
(3-2-4) 3 cr. Préalables: CIV2310, CIV2320 construction en acier (ICCA).
Tremblay, Robert
Caractéristiques et régimes des écoulements sous pression. Pertes de CIV3504 CONCEPTION DES STRUCTURES
charge linéaire et singulière. Conduites simples, branchements en série et en (3-1,5-4,5) 3 cr. EN BÉTON ARMÉ
parallèle. Réseaux maillés. Influence des machines hydrauliques, courbes Préalables: CIV1140, CIV3502
de système et point d'opération des pompes. Turbines: types et sélection. Corequis : CIV3503
Conception des réseaux de distribution d’eau potable, des réseaux de collecte

78
Charpentes en béton armé : systèmes de résistance aux charges de gravité diagnostic de l’état des infrastructures routières, d’alimentation en eau et de
et latérales. Calcul aux états limites des structures en béton armé. collecte des eaux usées. Méthodes d’évaluation d’un projet de construction
Résistance à la flexion et à l'effort tranchant des poutres. Comportement en ou de réhabilitation. Mobilisation de chantier. Travaux d’excavation, de
service des éléments fléchis : contrôle de la fissuration et des flèches. soutènement, de fonçage de pieux, d’ancrage et préparation des fondations.
Mécanique du béton armé: ancrage et adhérence des armatures. Conception Forage, dynamitage et utilisation d’explosifs, travaux sans tranchée. Coffrage,
des poteaux. Calcul des systèmes continus unidirectionnels et des cadres. armature et bétonnage. Échafaudage et plate-forme. Manutention lourde :
Calcul des systèmes de planchers bidirectionnels. Dimensionnement des grues de chantier et vérins. Travaux de terrassement.
éléments de fondation simples : semelles isolées et murs de soutènement. Manuel : Bartholomew S.H., Estimating and Bidding for Heavy Construction,
Manuels : B. Massicotte: Calcul des structures en béton armé, École Prentice-Hall [2000].
Polytechnique de Montréal. Concrete Design Handbook (Manuel de Leclerc, Guy
l'Association Canadienne du Ciment). CIV4230 TRAITEMENT DE L’EAU ET DES REJETS
Charron, Jean-Philippe; Massicotte, Bruno (3-2-4) 3 cr. Préalable : CIV1210 ou GCH1110
CIV3930 PROJET DE CARACTÉRISATION
(2-3-4) 3 cr. AVEC GPS ET GIS Traitement de l'eau et des rejets dans une perspective de services publics
Préalables: CIV1101, CIV1910, CIV2710 (génie municipal). Sources de contamination. Caractéristiques des eaux de
surface, des eaux souterraines et des eaux usées municipales. Exigences
Projet comportant l’utilisation de technologies modernes (GPS- système de réglementaires pour la qualité de l’eau potable et le rejet d'eaux usées.
positionnement global, GIS – systèmes d’information géographiques). Traitement des eaux par procédés physiques et chimiques: coagulation,
Intégration d'aspects à prendre en compte lors de la caractérisation d’un site floculation, décantation, filtration, désinfection, stabilisation, oxydation,
et apprentissage d’outils connexes. Composantes topographiques, précipitation. Procédés biologiques: biomasse libre (carbone organique,
hydrographiques, géologiques, réglementaires (normes et lois) et de zonage. azote, phosphore) et biomasse fixée, en conditions aérobie et anaérobie.
Caractéristiques démographiques, du milieu bâti, des réseaux de transport et Gestion et traitement des déchets solides et dangereux, des sols contaminés
de l'environnement. Recherche de l’information, synthèse et géo-référence et des rejets gazeux. Visites industrielles.
pour la modélisation et l’analyse. Manuel suggéré : Geographic Information Comeau, Yves; Barbeau, Benoît
Systems and Science, P.A. Longley, M.F. Goodchild, D.J Maguire, D.W. CIV4240 LES EAUX URBAINES
Rhind, Wiley (2005). Notes et fichiers du professeur. Logiciels open source. (3-1,5-4,5) 3 cr. Préalables: CIV1210, CIV3330
Note : l’inscription et l’abandon de ce cours-projet sont sujets à des
restrictions. Analyse des critères de conception des trois réseaux d’eaux dans une ville
Chapleau, Robert (distribution des eaux potables, collecte des eaux usées domestiques et
CIV4160 MÉTHODE DES ÉLÉMENTS FINIS collecte des eaux pluviales). Relations entre les critères de conception et
(3-1,5-4,5) 3 cr. Préalables: CIV3410, CIV3502, MTH2210A l’exploitation de ces réseaux et la qualité des eaux. Effets et contrôle de
Corequis : CIV3330 l’infiltration dans les réseaux d’égout. Réactions chimiques et biochimiques à
l’intérieur des conduites des réseaux. Calcul des charges de polluants
Introduction à la méthode des éléments finis (MEF) et à la conception assistée utilisées pour la conception des usines d’épuration. Effet des charges de
par ordinateur (CAO). Modélisation d’un problème par la MEF. Équations polluants sur la performance des usines d’épuration. Effet des rejets d’usines
d’équilibre et formulation de la MEF. Calcul et assemblage des matrices d’épuration sur le milieu récepteur et éventuellement sur les prises d’eaux
élémentaires. Conditions aux frontières. Maillages, convergence et précision. pour les usines de production d’eaux potables. Manuels: Distribution et
Résolution numérique des équations linéaires. Interprétation et exploitation collecte des eaux, Brière F., Éditions de l’École Polytechnique de Montréal.;
des résultats. Utilisation de logiciels spécialisés. Applications à la mécanique Environmental Engineering Sciences, Nazaroff W.W., Alvarez-Cohen L. ED.
des solides, aux transferts de chaleur, à la mécanique des fluides et à la John Wiley.
géotechnique. Manuel : Notes du professeur. Desjardins, Raymond
Bouaanani, Najib CIV4340 HYDRAULIQUE DES COURS D’EAU
CIV4170 GESTION DES PROJETS DE CONSTRUCTION (3-2-4) 3 cr. Préalable: CIV2310
(3-0-3) 2 cr. Corequis : (CIV4180, CIV4940) ou (CIV4940,GLQ3700) ou
(CIV4180, MIN3311) Caractéristiques et régimes des écoulements à surface libre. Écoulements
uniformes, équation de résistance. Canaux à fond mobile. Équation de
Partie 1 : Définitions, principes et processus fondamentaux. Les projets de l'énergie : profondeur critique, nombre de Froude, contrôles hydrauliques.
génie civil : caractéristiques et intervenants. Responsabilités de la gestion de Équation de conservation de la quantité de mouvement. Écoulements
projet et de construction. Rôles de la direction, des spécialistes de contenu, graduellement variés, méthodes de calcul des profils et localisation des points
de l’allocation et du contrôle des ressources. Phases d’un projet de génie de contrôle. Ouvrages de contrôle : déversoirs, vannes, transitions.
civil. Modes de gestion de projet et types de contrats. Gestion des risques. Introduction aux écoulements transitoires. Manuel : Graf, W.H. et Altinakar,
Partie 2 : Outils de mise en œuvre et de suivi. Planning : organigramme M.S. Hydraulique fluviale, Presses polytechniques et universitaires romandes,
technique, réseau ordonnancé des activités, estimation des ressources et 1993.
programmation des activités. Estimation des coûts selon les phases du projet. Mahdi, Tew-Fik
Maîtrise des ressources : temps, coûts et qualité, risques. Gestion des CIV4350 STRUCTURES HYDRAULIQUES
documents contractuels et des plans. Clôture de projets. Manuel : Spinner, (3-3-3) 3 cr. Préalables: CIV3330, CIV4340
M.P., Project management, Principles and Practices, Prentice-Hall [1997]
Leclerc, Guy Classification des structures hydrauliques : adduction d’eau, hydroélectricité,
CIV4180 TECHNIQUES DE CONSTRUCTION contrôle des inondations, navigation, drainage et assainissement. Acquisition
(3-0-3) 2 cr. ET DE RÉHABILITATION de données topographiques, géologiques et géotechniques. Études
Corequis : CIV4170, (CIV4940 ou MIN3311) hydrologiques. Conception et dimensionnement : prises d’eau, canaux et
conduites, évacuateurs de crue, dissipateurs d’énergie, chambres d’équilibre,
Construction, rénovation, réhabilitation. Méthodologie de réhabilitation : structures de restitution. Modélisation et simulation numérique des conditions
inventaire, diagnostic, mise en priorité, programme d’interventions. Indicateurs d’écoulement dans les passages hydrauliques. Impacts financiers,
de performance. Contraintes des travaux en milieu bâti. Méthodes de environnementaux et socio-économiques. Avant-projet d’un aménagement

79
hydro-électrique : choix, localisation et dimensionnement des ouvrages, CIV4940 PROJET DE CONCEPTION EN GÉNIE CIVIL
optimisation économique. Manuels : Roberson J.A., Cassidy, J.J. et (1-11-6) 6 cr. Préalable : 90 cr.
Chaudhry, M.H., Hydraulic Engineering, Wiley [1998], US Bureau of Corequis : (CIV4170, CIV4180) ou (CIV4170, GLQ3700)
Reclamation, Design of Small Dams .
Fuamba, Musandji Dernier de la séquence des projets intégrateurs, ce cours simule la réalisation
CIV4430 EXCAVATIONS ET TRAVAUX SOUTERRAINS d’un mandat par une équipe d’ingénieurs. Ce mandat comporte les phases de
(3-1,5-4,5) 3 cr. Préalable : CIV3410 ou MIN3311 la planification et des plans et devis d’un projet adapté d’une situation réelle.
Le mandat porte sur l’un des projets suivants : 1- rénovation d’un pont routier,
Excavations à ciel ouvert dans des sols et des roches : analyse de stabilité et 2- pont à étagement d’une autoroute, 3- parc de stationnement étagé et
calcul des soutènements (palplanches, parois berlinoises, ancrages). Tunnels aménagement d’une station multimodale de transport en commun ou 4-
en sols et en roche : méthodes d’excavation, analyse de stabilité et calcul des station de pompage des eaux usées. Une équipe de professeurs et de
soutènements. Manuels : Notes du professeur. praticiens encadrera les étudiants regroupés en équipe de projet. Les
Leite, Maria Helena étudiants devront proposer et justifier une variante de solution et en produire
CIV4510 CONCEPTION DES BÂTIMENTS MULTIÉTAGÉS les plans et devis les plus représentatifs. Ils devront planifier et faire le suivi
(3-1,5-4,5) 3 cr. Préalables: CIV3503, CIV3504 des activités des phases planification et plans et devis, prévoir l’échéancier
des travaux de construction, constituer le dossier de projet et communiquer
Procédures de conception, d’analyse structurale et de construction des les résultats oralement et par écrit.
bâtiments multiétagés en acier et en béton armé. Systèmes de résistance aux Note : l’inscription et l’abandon de ce cours-projet sont sujets à des
charges de gravité et aux charges latérales. Revue des systèmes de restrictions.
fondation. Conception des systèmes de planchers : dalles de béton Leclerc, Guy
bidirectionnelles, planchers mixtes acier-béton, vibration des planchers. CIV6409 DIGUES ET BARRAGES EN TERRE
Comportement des structures sous l’effet des charges latérales : vent et (3-0-6) 3 cr.
séismes. Analyses 2D, 3D, statiques, dynamiques (méthode spectrale), prises
en compte des effets P-delta et de la torsion. Conception des systèmes de Types d'ouvrage : facteurs du choix de la structure et de la méthode
résistance aux charges latérales en béton armé et en acier. Utilisation des d'étanchéisation des fondations. Analyse de stabilité et coefficient de sécurité
logiciels d’analyse et de conception des structures. Projet en équipe de : fin de construction, régime permanent, vidange rapide, tremblements de
conception et d’analyse d’un bâtiment. Manuel : Notes du professeur. terre. Propriétés physiques et mécaniques des matériaux. Contrôle de la
Koboevic, Sanda construction. Techniques spéciales. Comportement durant et après la
CIV4720 CONCEPTION DES ROUTES construction : instrumentation. Interprétation. Exemples pratiques.
(3-1,5-4,5) 3 cr. Lessard, Ghislain
ELE1001 TRAVAIL EN ÉQUIPE ET PROJET
Introduction à la capacité des éléments routiers. Éléments de circulation. (4-3-5) 4 cr.
Classification des routes. Statistiques. Véhicule et conducteur. Localisation
du tracé : consultation des citoyens, protection de l'environnement, Développement des habiletés de communication et de travail en équipe dans
esthétique. Analyse économique. Géométrie du tracé : alignements le cadre d’un projet de génie électrique.
horizontal et vertical; signalisation, éclairage, marquage. Conception des Relations interpersonnelles et travail en équipe : Connaissance de soi,
chaussées. Drainage. Résistance au gel et à la fissuration. Techniques de affirmation de soi, émotions, types de comportement, communication
construction. Techniques et gestion de l'entretien des chaussées. Manuels: affirmative. Communication verbale et non verbale, écoute active, gestion des
AQTR., Normes canadiennes de conception des routes; AASHTO., Geometric conflits. Dynamique d’une équipe de travail : organisation, cible commune,
design of rural and urban Highways; notes complémentaires du professeur. animation, prise de décisions, cohésion, leadership, pouvoir et influence.
Morency, Catherine Réalisation de projet : Application d’une méthodologie éprouvée de
CIV4730 CONSTRUCTION ET RESTAURATION résolution de problèmes : étapes de formulation du problème, de recherche
(3-1,5-4,5) 3 cr DE CHAUSSÉES de solutions, d’étude de praticabilité, étude préliminaire, de prise de décision
Préalable: CIV3410 et de design. Travail en équipe et tenue de réunions efficaces. Planification et
rédaction de rapports techniques, présentation orale d’un projet technique.
Analyse du trafic pour lequel la chaussée doit être construite. Qualité Note : les étudiants que cela concerne doivent avoir réussi les cours
superficielle de la chaussée. Matériaux routiers. Notions de géotechnique préparatoires INF0101, PHS0101 et PHS0102 avant de s’inscrire à ELE1001.
routière. Construction de remblais et déblais. Drainage routier: de surface, Cohen, Paul
fossés, ponceaux. Drainage de l'infrastructure. Gel, pénétration du gel, ELE1300 CIRCUITS LOGIQUES
protection contre le gel. Dimensionnement des chaussées souples (béton (3-1,5-4,5) 3 cr.
bitumineux), rigides (béton de ciment) en terre et en gravier. Entretien des
chaussées. Dégradation des chaussées. Diagnostics. Réfection des Introduction aux circuits logiques, signaux analogiques vs signaux
chaussées. Gestion des chaussées. Manuels: HUANG, Y. H. (2003) numériques. Systèmes de numération pondérée, systèmes binaire, octal,
Pavement Analysis and Design, Prentice Hall. Transportation Association of décimal et hexadécimal, conversion entre des systèmes de bases différentes,
Canada (1997), Pavement Design and Management Guide, Ottawa, notes du arithmétique binaire, codes analytiques et représentatifs, contrôle des erreurs.
professeur. Algèbre de Boole, postulats et théorèmes, portes logiques. Circuits logiques
Morency, Catherine; Cormier, Bertrand combinatoires, formulation algébrique, formes canoniques disjonctive et
CIV4810 PROJET EN LABORATOIRE conjonctive, simplification par les cercles d’Euler, simplification par les tables
(0-0-9) 3 cr. Préalable : 85 crédits de Karnaugh, tables de Karnaugh à variables inscrites, technique de Quine-
McCluskey, méthode de Petrick, application aux circuits à plusieurs sorties,
Projet technique réalisé dans le domaine du génie civil, au sein d’un aléas dans les circuits logiques combinatoires, circuits usuels (additionneur,
laboratoire du département sous la supervision d’un professeur de génie civil. comparateur, codeur, décodeur, multiplexeur, démultiplexeur, dispositifs
L'étudiant rédige un rapport final écrit dont l’évaluation est faite par le logiques programmables). Circuits logiques séquentiels, fonctions
professeur et il présente son travail de façon orale et publique. fondamentales, circuits bistables, circuits usuels. Analyse et synthèse des
N… circuits séquentiels synchrones, modèles de Mealy et de Moore. Analyse et

80
synthèse des circuits séquentiels asynchrones. Manuels : Givone, Digital
Principles and Design, McGraw-Hill 2003 Matériel: Logiciel de simulation Concepts fondamentaux : éléments passifs (résistance, bobine, condensateur)
(comme CircuitMaker 2000, Protel International). et éléments actifs (sources de tension et de courant, dépendantes et
David, Jean-Pierre indépendantes). Lois d’Ohm et de Kirchhoff. Méthodes des mailles et des
ELE1402 ÉLECTROTECHNIQUE DU GÉNIE CIVIL nœuds. Théorèmes de Thévenin, de Norton, de superposition et de transfert
(3-1-2) 2 cr. maximal de puissance. Modélisation et analyse dans le domaine temporel
(équations différentielles) et dans le domaine fréquentiel (transformée de
Rappel des théorèmes fondamentaux de circuits. Circuits à courant alternatif Laplace, fonction de transfert, équations algébriques). Réponses en régime
monophasé et triphasé. Mesures des variables électriques : tension, courant, transitoire et permanent d’un système du premier et du deuxième ordre.
puissance active et réactive. Transformateur et moteur à courant alternatif. Constante de temps. Solutions homogène et particulière, impédance et
Variateur de vitesse pour moteur asynchrone. Distribution de l’énergie admittance opérationnelles, fonction de transfert. Réponse en fréquence d’un
électrique. Facteur de puissance et tarification. Dispositifs de protection: circuit et diagramme de Bode. Amplificateur opérationnel : méthode d’analyse,
fusibles, disjoncteurs, prises différentielles, etc. Sécurité électrique et code de montages simples, filtres actifs. Instrumentation électronique de base et
l’électricité. Formation en réanimation cardio-respiratoire (RCR). Manuel: simulations à l’aide du logiciel PSPICE. Manuel : Notes de cours du
Théodore Wildi, Électrotechnique 4e édition, Les presses de l’Université Laval, professeur.
2000. Notes additionnelles du professeur sur site web du cours. Nerguizian, Chahé
Note 1 : les étudiants que cela concerne doivent avoir réussi les cours ELE2000 PROJETS DE CIRCUITS ÉLECTRONIQUES
préparatoires MTH0102, MTH0103, PHS0101 et PHS0102 avant de s’inscrire (0,5-2-3,5) 2 cr. Préalables: ELE1001, ELE1600A
à ELE1402. Corequis : ELE2611
Note 2 : ce cours est réservé aux étudiants autres que ceux de génie
électrique. Phénomènes de résonance et filtrage sélectif. Oscillateurs à relaxation;
Note 3 : une des activités pratiques (cours de réanimation et défibrillateur) génération d’ondes carrées, et d’ondes triangulaires. Oscillateurs
pourrait se tenir le soir ou le weekend. Cette séance intègrera la formation sinusoïdaux à résistance négative. Deux projets de conception utilisant des
pratique et théorique. amplificateurs opérationnels : projet de synthèse de filtres actifs (Butterworth,
Olivier, Guy Chebychev…); projet intégrateur à caractère plus général. Manuel : Notes
ELE1403 ÉLÉMENTS D’ÉLECTROTECHNIQUE polycopiées.
(3-1,5-4,5) 3 cr. ET D’ÉLECTRONIQUE Note : l’inscription et l’abandon de ce cours-projet sont sujets à des
restrictions.
Rappel des concepts fondamentaux des circuits. Circuits à courant alternatif Zhu, Guchuan
monophasé et triphasé. Transformateur et moteur à courant alternatif. ELE2200 SYSTÈMES ET SIMULATION
Distribution industrielle et utilisation de l’énergie électrique. Éléments (3-2-4) 3 cr. Préalables: ELE2611, MTH2210A
d’électronique: diodes, transistors, thyristors, amplificateurs opérationnels. Corequis : PHS1101A, B ou C
Introduction à l’électronique industrielle et de puissance. Variateurs
électroniques de puissance. Manuels: William H. Roadstrum et Dan H. Systèmes bouclés : généralités. Classification et représentation des système :
Wolaver, Electrical Engineering for all engineers, 2ième édition, John Wiley and fonctions de transfert et modèles d'état. Modèles mathématiques de systèmes
Sons, inc. 1995 mécaniques, électromécaniques et hydrauliques. Solutions des équations
Note 1 : les étudiants que cela concerne doivent avoir réussi les cours d'état : matrice de transition. Linéarisation. Graphes de fluence : formule de
préparatoires MTH0102, MTH0103, PHS0101 et PHS0102 avant de s’inscrire Mason. Caractéristiques et performance des systèmes bouclés : rapidité,
à ELE1403. réponses transitoires, précision, erreur en régime permanent, effets des pôles
Note 2 : ce cours est réservé aux étudiants autres que ceux de génie et zéros, stabilité. Critère de Routh-Hurwitz. Lieu des racines : règles de tracé
électrique. et conception de contrôleurs simples. Manuels : Dorf, R.C. et Bishop :
Olivier, Guy Modern Control Systems, Addison Wesley. Notes de cours du professeur
ELE1409 ÉLECTRICITÉ DU BÂTIMENT Saydy, Lahcen
(3-1,5-4,5) 3 cr. ELE2302 CIRCUITS ÉLECTRONIQUES
(3-1,5-4,5) 3 cr. Préalables: ELE1600A, INF1500
Théorèmes fondamentaux des circuits. Circuits à courant alternatif
monophasé et triphasé. Mesures des variables électriques : tension, courant, Caractéristiques des diodes. Application aux redresseurs, verrouilleurs, portes
puissance active et réactive. Transformateur et moteur à courant alternatif. logiques, générateurs de fonctions arbitraires, etc. Transistor à effet de
Variateur de vitesse pour moteur asynchrone. Énergie électrique. Distribution champ et à grille isolée : caractéristiques, modes d’opération, applications
industrielle. Facteur de puissance et tarification. Systèmes d’éclairage. linéaires et non linéaires. Transistors bipolaires : caractéristiques, modes
Dispositifs de protection : fusibles, disjoncteurs, prises différentielles, etc. d’opération, applications linéaires et non linéaires. Conception
Sécurité électrique et code de l’électricité. Formation en réanimation cardio- d’amplificateurs simples et de portes logiques. Familles de logique intégrée :
respiratoire (RCR). Manuel: Théodore Wildi, Électrotechnique et notes CMOS (Complementary Metal Oxyde Semiconductor) et TTL (Transistor
additionnelles du professeur sur site web du cours. Transistor Logic). Caractéristiques, avantages et inconvénients de chacune.
Note 1 : les étudiants que cela concerne doivent avoir réussi les cours Manuel: Microelectronic Circuits, Sedra et Smith, Third edition, Oxford
préparatoires MTH0102, MTH0103, PHS0101 et PHS0102 avant de s’inscrire University Press, 2004.
à ELE1409. Note: ce cours est réservé aux étudiants autres que ceux de génie électrique.
Note 2 : ce cours est réservé aux étudiants autres que ceux de génie Khouas, Abdelhakim
électrique. ELE2305 DISPOSITIFS À SEMI-CONDUCTEUR
Note 3 : une des activités pratiques (cours de réanimation et défibrillateur) (3-1,5-4,5) 3 cr. ET OPTOÉLECTRONIQUE
pourrait se tenir le soir ou le weekend. Cette séance intègrera la formation Préalable : PHS1102
pratique et théorique.
April, Georges-Émile Concepts de base sur les matériaux semi-conducteurs employés dans la
ELE1600A CIRCUITS ÉLECTRIQUES fabrication des dispositifs électroniques: structure atomique, liaisons chimiques,
(3-1,5-4,5) 3 cr. Corequis : MTH1110 ou MTH1115 dopage, cristallographie, diagramme de bandes d’énergie, niveau de Fermi,

81
masse effective et mobilité. Conductions électrique et thermique dans les solides. d'échantillonnage et restitution. Transformée en Z, transformée de Fourier et
Étude du fonctionnement des dispositifs élémentaires et applications simples : transformée discrète de Fourier d'une séquence. Convolution et corrélation
diode (jonction PN), transistor bipolaire et transistor à effet de champ. Introduction numériques. Transformée rapide de Fourier (FFT). Filtres continus et
à la photonique et aux dispositifs optoélectroniques : photodiode, diode numériques. Spectres d'énergie et de puissance et relation avec la fonction
électroluminescente, cellule photovoltaïque et diode laser. Manuel : B. G. de corrélation. Manuel : notes de cours des professeurs.
Streetman, and S. K. Banerjee, Solid State Electronic Devices, 6e édition. Pearson Corinthios, Michael J.; Goussard, Yves
Prentice Hall, Upper Saddle River (2006). ELE3000 PROJET PERSONNEL EN
Audet, Yves (1-1-7) 3 cr. GÉNIE ÉLECTRIQUE
ELE2310 ÉLECTRONIQUE Préalable: ELE2000, 55 cr
(3-3-3) 3 cr. Préalables: (ELE2000, ELE2305, ELE2611) ou ELE3600 Corequis : ELE3005

Formation de base en électronique linéaire axée sur l’analyse et la conception Le projet consiste en un travail de conception en ingénierie réalisé par
de circuits comportant des amplificateurs opérationnels, des diodes, et des l’étudiant sous la direction d’un professeur ou d’un ingénieur agréé par le
transistors de différents types. Introduction à la lecture des fiches techniques département. L’étudiant doit produire un rapport de qualité professionnelle qui
des composants électroniques. Origine des imperfections des amplificateurs comporte généralement un relevé des travaux antérieurs, la définition et la
opérationnels. Analyse de circuits à diodes. Modèle petit signal de la diode et situation du problème, la méthode de solution favorisée, les résultats obtenus
exemples d'applications. Principe de fonctionnement des transistors à effet de et une discussion. Le projet fait également l’objet d’une présentation par
champ et des transistors bipolaires. Modèles grand et petit signal. Techniques affiche.
de polarisation. Analyse des configurations classiques utilisant les transistors. Note : L’étudiant doit faire accepter le sujet par le coordonnateur du cours
Réponse fréquentielle. Circuits élémentaires et circuits avec plusieurs étages. avant de s’inscrire à ce cours et il est responsable de l’ensemble du travail.
Manuel : Microelectronic Circuits, 5th edition. Sedra A.S., Smith K.C. Oxford Plamondon, Réjean
University Press, 2004. ELE3005 COMMUNICATION ÉCRITE ET ORALE
Guardo, Robert (0,5-0-2,5) 1 cr. Corequis : ELE3000
ELE2400 ÉLECTRICITÉ:
(2-1,5-2,5) 2 cr. SÉCURITÉ ET ENVIRONNEMENT Cette formation en communication écrite et orale s’étale sur trois ans, de la
Préalable: ELE1600A première à la troisième année. Elle se présente en quatre étapes : une
évaluation initiale d’une communication écrite et d’une communication orale
Effets de l'électricité sur le corps humain: chocs électriques, électrocution et en première année; une prescription individuelle (s’il y a lieu); une évaluation
premiers soins. Effets des champs électromagnétiques. Sources d'énergie et finale d’une communication écrite et d’une communication orale en troisième
dangers qu'elles présentent. Installations électriques sécuritaires: réseaux année; la réalisation d’un portfolio sur ces formes de communication. Cette
haute, moyenne et basse tension. Conséquences des pannes d'électricité. formation vise à apprendre à rédiger des textes de façon efficace et
Régimes du neutre et protections. Organismes de normalisation. Aspects productive ainsi qu’à préparer et présenter des exposés de façon efficace et
environnementaux: impacts des projets sur l'environnement et développement productive, conformes aux conventions de communication en vigueur dans la
durable. Calcul des émissions de gaz à effet de serre. L'énergie dans le discipline.
monde, au Canada et au Québec. Manuels: Électricité et sécurité : Notes de Note : des activités relatives à ce cours se dérouleront également à l’intérieur
cours disponibles sur le site du cours, Énergie dans le monde, au Canada et des cours ELE1001 Travail en équipe et projet et ELE3000 Projet personnel
au Québec. en génie électrique.
Note : une des séances de travaux pratiques (cours de réanimation et Gourdeau, Richard
défibrillateur) pourrait se tenir le soir ou le weekend. Cette séance intègrera la ELE3201 ASSERVISSEMENTS
formation pratique et théorique. (3-1,5-4,5) 3 cr. Préalable: ELE2200
Olivier, Guy Corequis: MTH2120
ELE2611 CIRCUITS ACTIFS
(3-1-5) 3 cr. Préalable: ELE1600A Systèmes asservis: notions et concepts fondamentaux. Stabilité et évaluation
Corequis: ELE2000 des performances. Analyse temporelle et fréquentielle. Compensateur à
action proportionnelle, intégrale et dérivée (PID). Compensateur par retour
Rappel des diagrammes de Bode de deuxième ordre. Circuits résonnants. d’état et observateur d'état pour des systèmes. Analyse des systèmes non
Amplificateurs opérationnels idéaux : conservation du produit gain par largeur linéaires par les méthodes du plan de phase et du premier harmonique.
de bande; analyse de circuits complexes par la méthode des nœuds; Analyse et conception assistées par ordinateur des systèmes asservis
applications non linéaires; bascules, résistances négatives, bistables, (Matlab, Simulink, Labview). Manuels : Notes de cours du professeur;
oscillateurs à relaxation; oscillateurs sinusoïdaux à résistance négative. Travaux Pratiques d’Asservissements : Étude théorique et expérimentale d’un
Nature et impact des imperfections des amplificateurs opérationnels. Filtres asservissement en position avec un lien rigide ou élastique, R. M. DeSantis,
actifs: théorie des transformations; approximations de Butterworth et Guide des travaux pratiques d'asservissement R. Hurteau, R.M. DeSantis,
Chebychev; topologies et synthèse. Régime permanent sinusoïdal : phaseurs Ed. École Polytechnique.
et impédances complexes; facteur de puissance et correction. Quadripôles, De Santis, Romano M.
transformateurs et adaptation d’impédance. Manuel : R. C. Dorf, J. A.
ELE3202 INTRODUCTION À L’AUTOMATISATION
Svoboda; Introduction to Electric Circuits, 6e édition. Notes de cours du
(3-1,5-4,5) 3 cr. Préalable: MTH2120
professeur.
Corequis: ELE2302
Malhamé, Roland P
ELE2700 ANALYSE DES SIGNAUX Systèmes industriels de commande : systèmes linéaires et stationnaires, analyse
(3-1,5-4,5) 3 cr. Préalables: MTH2120, ELE2611 ou ELE2302 des systèmes de commande, contrôleurs PID (Action Proportionnelle, Intégrale
et Dérivée). Modélisation, simulation et implantation de boucles de
Signaux et systèmes en temps continu et en temps discret. Analyse de commande en temps continu et échantillonné : fonctions de transfert, modèle
Fourier : spectres discrets et spectres continus. Régions de convergence de d’état, simulation numérique et contrôleurs industriels PID. Travaux pratiques :
la transformée de Laplace et relations entre différentes transformées. modélisation, conception et simulation d’asservissements en temps continu et
Convolution et corrélation des signaux en temps continu. Théorème

82
échantillonné, expérimentation avec un moteur à courant continu (MATLAB- ELE3600 INTRODUCTION AUX CIRCUITS ÉLECTRIQUES
Simulink, LabVIEW). (4-2-6) 4 cr. Préalables: MTH1115, PHS1102
Note : ce cours est réservé aux étudiants autres que ceux de génie
électrique. Éléments de circuits (bobines, condensateurs, résistances linéaires et non
Gourdeau, Richard linéaires). Lois de Kirchhoff. Analyse des circuits résistifs généraux et
ELE3311 SYSTÈMES LOGIQUES théorèmes associés. Amplificateurs opérationnels. Fonctions de transfert.
(3-3-3) 3 cr. PROGRAMMABLES Réponse en fréquence. Phaseurs sinusoïdaux. Diagrammes de Bode. Circuits
Préalable : ELE1300 résonnants. Filtres analogiques. Circuits de premier ordre linéaires par
morceaux. Phénomènes de saut et oscillateurs à relaxation. Simulation par
Notions de logique mixte. Analyse et conception de systèmes logiques réels de progiciels. Manuel: Introduction to Electric Circuits, by Richard C. Dorf and
complexité moyenne. Étude des séquenceurs synchrones et principalement James A. Svoboda, 4th, 5th, ou 6th edition, Wiley.
synchrones. Réalisation de circuits et systèmes logiques au moyen de Note : ce cours est réservé aux étudiants du programme de génie physique.
composants programmables et d’outils de conception. Introduction à la synthèse Lesage, Frédéric
de haut niveau des circuits logiques. Conception de systèmes séquentiels par la ELE3701A ÉLÉMENTS DE TÉLÉCOMMUNICATIONS
méthode hiérarchique. Commande de périphériques analogiques par circuits (3-1,5-4,5) 3 cr. Préalables: ELE2700 ou PHS2222, MTH2302A
séquentiels. Manuel : M. Sawan : Systèmes logiques II, Polycopié.
Sawan Mohamad Rappels : signaux et systèmes, analyse spectrale, distorsion et bruit.
ELE3312 MICROCONTRÔLEURS ET APPLICATIONS Numérisation et transmission : échantillonnage, quantification, codage de
(2-4-3) 3 cr. Préalable : (INF1005A ou INF1005C) source, codes de ligne et multiplexage temporel. Modulations linéaires
et (ELE1300 ou INF1500 ou MEC3360) analogiques et numériques, effet du bruit. Modulation d’angle : modulation de
fréquence, modulation de phase, effet du bruit et modulations numériques.
Historique et structure générale des microprocesseurs (MPU) et microcontrôleurs Manuel : Notes du professeur.
(MCU). Architecture interne et format des instructions machine. Modes Lemire, Michel
d’adressage et types d’instructions. Registres internes de données, de programme
ELE3703 INTRODUCTION AUX
et d'états. Gestion des interruptions et de la pile. Routines d’interruption.
(3-1,5-4,5) 3 cr. COMMUNICATIONS NUMÉRIQUES
Périphériques essentiels et circuits associés. Commandes des périphériques par
Préalable: ELE1600A
un MCU via les registres d’entrée/sortie (états, données et commandes). Ports
Corequis: MTH2302D
d’entrée/sortie et interfaces. Établissement de liens avec les périphériques
externes. Gestion des différents types de mémoire. Arbitrage des bus d’adresses
Problématique d'un lien de communication numérique point à point. Signaux et
et de données. Protocoles de communication sérielle et parallèle. Pseudo
systèmes linéaires. Analyse spectrale. Numérisation d'un signal : taux de Nyquist,
instructions et assembleur. Développement, validation et documentation du
quantification, codage de source et compression de l'information. Codes détecteurs
matériel et du logiciel. Vecteurs de tests. Conception de systèmes dédiés à l’aide
et correcteurs d'erreurs. Procédures de transmission : codes de ligne, modulation
de différentes cartes de développement. Réalisation d’un projet d’envergure
linéaire, modulation de fréquence et techniques de transmission numérique.
nécessitant l’utilisation de deux types de microcontrôleurs. Manuel : Computer
Supports de transmission. Introduction à la transmission de données.
Systems Design and Architecture, V.P. Heuring et H.F. Jordan, Prentice Hall
Note : ce cours est réservé aux étudiants autres que ceux de génie
(2004), Notes de cours du professeur.
électrique.
Note : l’inscription et l’abandon de ce cours-projet sont sujets à des
Lemire, Michel
restrictions.
Brault, Jean-Jules ELE3705 TRANSMISSION DE L’INFORMATION
(3-1,5-4,5) 3 cr. Préalables : ELE2700, INF1010
ELE3400 ÉLECTROTECHNIQUE Corequis : MTH2302A
(3-1,5-4,5) 3 cr. Préalables: ELE2000, ELE2611, PHS1102
Problématique de la transmission de l’information. Canaux de transmission:
Circuits magnétiques: flux, pertes, contacteurs magnétiques. types, caractéristiques, capacité. Modèle de communications point-à-point.
Transformateurs: courant de magnétisation, circuit équivalent, rendement et Introduction aux réseaux. Modèle OSI. Représentation de l’information et
chute de tension, valeurs unitaires (p.u.), autotransformateur, transformateurs confidentialité: information et entropie, codage de source et compression de
de mesure. Circuits triphasés équilibrés et déséquilibrés, puissance et l’information, algorithmes d’encryptage et d’authentification. Signaux audio et
correction du facteur de puissance, application des composantes vidéo: notions de perception auditive et visuelle, traitement et analyse,
symétriques, transformateurs en triphasé. Moteurs asynchrones triphasés et codage, compression, transmission, normes. Types de réseaux, modèle
monophasés: principes, types, circuits équivalents, caractéristiques en régime Internet, introduction aux couches de réseau et de transport, protocoles IP,
permanent. Manuel : Électrotechnique, R.-P. Bouchard et G. Olivier. UDP et TCP. Problématiques de l’accès au médium, normes de réseaux
Sirois, Frédéric locaux et sans-fil. Contrôle du lien: notions de trames, synchronisation,
ELE3500 ONDES ÉLECTROMAGNÉTIQUES protocoles de retransmissions, codes de détection et correction d’erreurs.
(3-1,5-4,5) 3 cr. Préalables: MTH1115, PHS1102 Frigon, Jean-François
ELE4000 PROJET INTÉGRATEUR DE
Propagation libre et guidée des ondes électromagnétiques. Lignes de (1-7-10) 6 cr. GRANDE ENVERGURE (PIGE)
transmission: solutions dans les domaines temporel et fréquentiel, adaptation Automne (0,5-2,5-3); hiver (0,5-4,5-7) Préalables: 70 cr., ELE-STO1
d'impédance, abaque de Smith. Ondes planes: équations de Maxwell, ondes Corequis : ELE3000, IND2301
planes uniformes, réflexions et transmissions à l'interface de deux milieux,
polarisation, effet de peau, effet Doppler, dipôle de Hertz. Antennes; formule Le projet intégrateur de grande envergure porte sur un mandat d’ingénierie et
de Friis. Guides d'ondes: équation de Helmholtz, modes TE, TM et TEM dans est réalisé par les étudiants en équipe. Le mandat comprend les objectifs du
les guides métalliques, fréquence de coupure, guides diélectriques et fibres projet, le cahier des charges, la méthodologie de résolution, l’échéancier et
optiques. Manuels: notes du professeur, Engineering Electromagnetics (K.R. les ressources nécessaires à sa réalisation. Les étudiants doivent démontrer
Demarest), Électromagnétisme (vol. III - traité d'électricité, F. Gardiol), un grand niveau d’autonomie et de savoir-faire technique et de
Electromagnetics with applications (Kraus, Flesch). professionnalisme lors de la réalisation du mandat confié. Ils devront
Akyel, Cevdet; Laurin, Jean-Jacques concevoir selon les règles de l’art, la réglementation, les normes et les

83
protocoles, un produit, un procédé, un système, un prototype ou un service analogique de complexité moyenne sur circuit imprimé. Manuel : Y. Audet, P.
propre au domaine du génie électrique. Les sujets de projet pourront provenir Ménard-Beaudoin, Électronique analogique, notes de cours.
de l’industrie, des étudiants ou des professeurs. Ils seront approuvés par une Audet, Yves
équipe de deux coordonnateurs. Le projet fera l’objet d’une présentation orale ELE4304 PRINCIPES DES CIRCUITS INTÉGRÉS
publique devant un jury d’évaluation. (3-1,5-4,5) 3 cr. À TRÈS GRANDE ÉCHELLE
Note 1 : ce cours s’échelonne sur 2 trimestres et doit obligatoirement débuter Préalable: ELE3311, corequis : ELE2310 (génie électrique)
à l’automne et se terminer à l’hiver. Préalable : INF3500, corequis : ELE2302 (génie informatique)
Note 2: l’inscription et l’abandon de ce cours-projet sont sujets à des Préalable : ELE3600, corequis : ELE1300, PHS8310 (génie physique)
restrictions.
N… Circuits intégrés à très grande échelle. Niveaux d'abstraction. Transistors
ELE4200 INTRODUCTION À LA COMMANDE MOS. Procédés de fabrication CMOS. Familles logiques statiques et
(3-1,5-4,5) 3 cr. PAR ORDINATEUR dynamiques intégrées. Électromigration. Thyristors parasites. Règles de
Préalable : ELE2200 ou ELE3202 ou MEC3300 conception et dessin de masques. Logique à relais. Horloge à deux phases.
Architecture à transferts de registres. Délais dans les interconnexions.
Concepts généraux de la commande des procédés industriels par ordinateur. Commande de grosses charges capacitives. PLA (Programmable Logic
Considérations concernant le matériel informatique, l’instrumentation et Arrays). Structures de mémoire. Méthodes de conception. Langage VHDL,
l’interfaçage. Étude des phénomènes dus à la quantification et à la synthèse, placement et routage. Circuits prédiffusés et à cellules
discrétisation. Application de la transformée en z aux calculs de fonctions de normalisées. Modèles de panne et test. Exemples tirés de composants
transfert et aux calculs des propriétés des asservissements échantillonnés. ITGÉ.
Familiarisation avec les fonctions de Matlab servant aux systèmes discrets. Savaria, Yvon
Synthèse de l’algorithme de commande des systèmes monovariables; ELE4306 ÉLECTRONIQUE DES COMMUNICATIONS
principaux compensateurs industriels. Manuel : notes de cours du (3-3-3) 3 cr. Préalables: ELE1300, ELE2310
professeur. Corequis: ELE3701A
O’Shea, Jules
ELE4202 COMMANDE DES PROCESSUS INDUSTRIELS Concepts de base : filtres passifs et actifs, filtres en échelle, circuits résonnants,
(2-3-4) 3 cr. Préalable : ELE3201 ou ELE3202 adaptation d’impédance. Modèle d’un système de communication analogique.
Utilisation de boucles à asservissement de phase pour la démodulation de
Familiarisation avec les structures de commande et d’instrumentation : fréquence. Analyse, conception et réalisation de circuits de modulation en
modélisation des processus, stratégie de commande, schéma d’instrumentation, fréquence. Modulation et démodulation d’amplitude, modulation numérique et
normes et conventions. Automates programmables industriels, fonctionnement, modulation de phase. Amplificateurs à fréquence intermédiaire. Communications
programmation Grafcet et Gemma. Systèmes de commande répartie. numériques : téléphonie, RS-232C, modems, rythmes synchrones et
Identification des paramètres : méthodes fréquentielles et temporelles, algorithmes asynchrones. Circuits électroniques spécialisés pour protocoles et réseaux.
des moindres carrés. Théorie de la commande optimale pour les systèmes Manuel : T. H. Lee, The design of CMOS Radio-Frequency Integrated Circuits, 2e
linéaires: régulateur de Kalman, observateur d’ordre complet et d’ordre réduit, filtre edition, Cambridge University Press, Cambridge, UK, (2004).
de Kalman, théorème de séparation. Résolution de l’équation algébrique de Audet, Yves
Riccati. Contrôleur linéaire quadratique: réglage et robustesse. Recouvrement des ELE4307 PROTOTYPAGE RAPIDE DE
propriétés. Exemples d’applications. Manuel : notes de cours du professeur. (3-3-3) 3 cr. SYSTÈMES NUMÉRIQUES
Note : l’inscription et l’abandon de ce cours-projet sont sujets à des Préalable: ELE3311 ou INF3500
restrictions.
Hurteau, Richard Prototypage rapide de systèmes numériques sur des plate-formes matérielles
ELE4203 ROBOTIQUE à base de circuits programmables. Comparaison des différentes technologies
(3-1,5-4,5) 3 cr. Préalable: ELE3201 ou ELE3202 ou MEC3300 et des différents styles de conception de circuits intégrés. Survol du flot de
conception de systèmes numériques : modélisation, simulation, synthèse,
Architecture mécanique et informatique d'un système de commande de analyse des délais et placement routage. Spécification et modélisation de
robots. Cinématique directe, inverse, incrémentale. Comportement statique. systèmes numériques. Méthodologie et techniques de vérification.
Techniques de planification des tâches. Génération de trajectoire. Langages Architecture des circuits programmables avancés; cas particuliers : CPLD et
de programmation spécialisés. Planification de tâches et suivi de trajectoire FPGA. Logiciels dédiés pour le prototypage rapide de systèmes numériques :
pour des robots mobiles. Éléments de vision artificielle pour la commande des description, simulation, vérification, et programmation de circuits sur la carte
systèmes incorporant un robot. Commande par rétroaction d'images. de développement. Utilisation des modules numériques pré-conçus «IP-
Vérification et correction d'un scénario planifié à l'aide d'une simulation Cores» (Intellectual Property) pour le prototypage. Conception de systèmes
infographique. numériques intégrés sur une seule puce. Utilisation de microprocesseurs pour
Gourdeau, Richard le prototypage de systèmes mixtes (matériel-logiciel). Validation et
ELE4300A ÉLECTRONIQUE ANALOGIQUE caractérisation des prototypes de systèmes numériques. Test de systèmes
(2-4-3) 3 cr. Préalable : ELE2310 numériques. Conception de cartes imprimées (PCB).
David, Jean-Pierre
Analyse et modélisation statique et dynamique de composants actifs MOS et ELE4400 ÉLECTRONIQUE INDUSTRIELLE
bipolaires. Miroirs et références de courant MOS et bipolaires. Amplificateurs (3-1,5-4,5) 3 cr. Préalables : ELE2310, ELE3400
différentiels à charge passive et à charge active, circuit cascode replié.
Polarisation et limites d’opération linéaire des circuits d’amplification. Étages de Électronique industrielle et électronique de puissance dans la conversion et
sortie push-pull classe A et classe AB, inverseurs CMOS, réponse en fréquence, l'utilisation efficace de l'énergie électrique. Semi-conducteurs de puissance et
théorème de Miller. Rétroaction négative appliquée aux circuits analogiques leur environnement. Caractéristiques structurelles et analyse fonctionnelle des
linéaires, propriétés et réalisations pratiques. Conception d'amplificateurs convertisseurs à commutation naturelle et à commutation forcée: redresseurs,
opérationnels bipolaires et CMOS, gain, réponse en fréquence, polarisation, hacheurs, onduleurs, variateurs. Modélisation de convertisseurs et évaluation
caractéristiques statiques et dynamiques et stabilité. Réalisation d’un circuit par expérimentation et par simulation numérique du comportement réel de

84
convertisseurs statiques. Manuel : Notes de présentation en classe sur site ELE4501A CIRCUITS ET SYSTÈMES DE
Web du cours. (3-3-3) 3 cr. COMMUNICATIONS RADIOFRÉQUENCES
Roy, Gilles; April, Georges-Émile Préalable : ELE4500
ELE4451 DISPOSITIFS D’ÉLECTRONIQUE
(3-1,5-4,5) 3 cr. DE PUISSANCE Analyse des performances d’un lien de communications radiofréquences pour
Préalables: ELE3201, ELE3400 les communications sans fil et par satellite. Étude des architectures des
émetteurs/récepteurs et des différents types d’éléments actifs (diodes et
Définition de l'électronique industrielle et pertinence de l'électronique de transistors) utilisés pour concevoir les différents blocs fonctionnels de ces
puissance dans la conversion et l'utilisation efficace de l'énergie électrique. émetteurs/récepteurs. Conception de circuits radiofréquences d’amplification
Semi-conducteurs de puissance et leur environnement. Caractéristiques linéaire. Conception, réalisation et test d’un circuit/sous-système
structurelles et analyse fonctionnelle des convertisseurs à commutation d’amplification ou de mélange de fréquences. Manuel : Notes du professeur
naturelle et à commutation forcée: redresseurs, hacheurs, onduleurs. et documents mis à la disposition des étudiants.
Applications aux réseaux électriques et à la conversion d’énergie. Wu, Ke
Modélisation de convertisseurs et évaluation tant expérimentale que par ELE4700A TRANSMISSION NUMÉRIQUE
simulation numérique du comportement réel de convertisseurs. Manuels: (3-1,5-4,5) 3 cr. Préalable: ELE3701A
Power Electronics, MOHAN et al.
Note: ce cours est offert uniquement en anglais. Transmission numérique en bande de base. Détection optimale en présence
April, Georges-Émile de bruit, récepteur à corrélation et à filtre adapté. Modulations PCM, DPCM,
ELE4452 RÉSEAUX ÉLECTRIQUES DELTA, réponse partielle. Interférences entre symboles. Codage de ligne.
(3-1,5-4,5) 3 cr. Préalables: ELE3201, ELE3400 Techniques de modulations numériques avec onde porteuse, performances
en présence de bruit des récepteurs cohérents et non cohérents. Éléments
Principes de planification et de fonctionnement des réseaux interconnectés. de synchronisation. Notions de capacité. Manuel: notes du professeur.
Modèles mathématiques des composantes d’un réseau. Analyse en régime Cardinal, Christian; Haccoun, David
établi et écoulements de puissance : formulation et solutions. Courants de ELE4702 SYSTÈMES DE COMMUNICATIONS
défaut. Stratégies d’opération, dispatching économique, régulation de tension (3-1,5-4,5) 3 cr. Préalables: ELE3500, ELE3701A
et de fréquence, transits de puissance et interconnexions. Manuels: Power
System Analysis and Design (Glover and Sarma), Power System Analysis Revue des équations de Maxwell et des lois de Fresnel, propagation libre et
(IEEE Brown Book) guidée, influence de la surface terrestre sur la propagation des ondes,
Note: ce cours est offert uniquement en anglais. phénomènes de bruit dans les systèmes de communications. Analyse de
Olivier,Guy performances des systèmes de communications : critères d’évaluation de la
ELE4455 SYSTÈMES ÉLECTROMÉCANIQUES qualité de transmission des systèmes de communications, techniques de
(3-1,5-4,5) 3 cr. Préalables : ELE3201, ELE3400 conversion analogique-numérique de la voix. Systèmes de communications
point à point par faisceaux hertziens : principes de base et classification des
Dispositifs de conversion électromécanique d’énergie. Conversion liaisons hertziennes, hiérarchie des multiplex fréquentiels et temporels, tracé
électromécanique et équations du mouvement. Principes fondamentaux des et calcul du dégagement des liaisons en vue directe, performance et fiabilité.
machines électriques. Machines synchrones et asynchrones: régimes Systèmes de communications par satellites : introduction et historique,
permanents et régimes dynamiques; modélisation et simulation numérique. orbitographie de base des satellites, problèmes de propagation et équation de
Machines spéciales. Variateur de vitesse: mise en oeuvre et opération. base du bilan de liaison, méthodes d’accès au canal satellite. Manuel: notes
Manuel : Notes de présentation en classe sur site Web du cours. du professeur.
Roy, Gilles Conan, Jean
ELE4458 ÉLECTRICITÉ INDUSTRIELLE ELE4704 TRANSMISSION DE DONNÉES ET
(3-1,5-4,5) 3 cr. Préalables: ELE3201, ELE3400 (3-1,5-4,5) 3 cr. RÉSEAUX DE COMMUNICATIONS NUMÉRIQUES
Préalable : MTH2302A
Structure des réseaux électriques industriels. Niveau de tension. Installations Corequis : ELE3705
électriques, codes et normes. Court-circuits, protection et coordination. Mise à
la terre. Qualité de l’onde. Facteur de puissance, tarification et gestion de Réseaux de transmission de données : réseaux téléphoniques, Internet et
l’énergie électrique. Manuels: Electrotechnique (BOUCHARD et OLIVIER), ATM (Asynchronous Transfer Mode). Classification et normalisation. Rappel
Electric Power Distribution for Industrial Plants (IEEE Red Book), Code du modèle OSI et du modèle TCP/IP. Méthodes de commutation et de
canadien de l’électricité. multiplexage. Algorithmes et protocoles pour le routage, l’adressage et le
Olivier, Guy contrôle de la congestion. Modèles de performance de réseaux. Mesures de
qualité de services. Problématique et technologies pour les réseaux à large
ELE4500 CIRCUITS PASSIFS MICRO-ONDES
bande. Téléphonie IP. Sujets spéciaux.
(3-1,5-4,5) 3 cr. Préalable: ELE3500
Sansò, Brunilde
Lignes de transmission incluant lignes micro-rubans et coplanaires. ELE4705 TÉLÉCOMMUNICATIONS MOBILES
Paramètres S. Éléments localisés et distribués; circuits passifs; circuits (3-1,5-4,5) 3 cr. Préalables: ELE3500, ELE3701A
imprimés; représentation de circuits radio-fréquences et micro-ondes;
atténuation et déphasage; théorie et conception de coupleurs hybrides et Introduction. Historique. Présentation des différents types de systèmes de
directifs; modes pairs/impairs; diviseurs/combineurs de puissance Wilkinson; télécommunications mobiles. Méthodes d’accès : accès par canaux
T-magique; synthèse et conception du réseau micro-ondes; prototype de filtre individuels à bande étroite, systèmes à spectre étalé. Caractéristiques du
et résonateur; lignes et sections couplées; perte d'insertion; filtres (de type canal radio-mobile : modes généraux de propagation des ondes radio,
Butterworth, Chebyshev et elliptique; filtres passe-bas, passe-haut, passe- caractéristiques multi-trajets de la propagation en radio mobile. Principes des
bande et filtre coupe-bande), K-/J-inverseurs; conception assistée par radios cellulaires : géométrie des cellules, facteur de réutilisation des
ordinateur (CAO); mesure et caractérisation des coupleurs directifs et filtres et fréquences, relève entre les cellules, procédure de design d’un système
circuits linéaires. Manuel: notes de cours du professeur. cellulaire. Modulations numériques en radio-mobile, réception et égalisation.
Caloz, Christophe
85
Systèmes nord-américains et européens. Systèmes à commutation de ENE8203 TECHNOLOGIES NUCLÉAIRES
paquets par radio. Manuel: notes du professeur. (3-0-6) 3 cr. Préalable : 70 cr. pour les étudiants au baccalauréat
Haccoun, David; Nerguizian, Chahé
ELE8401 MACHINES ET ENTRAÎNEMENTS Vue d'ensemble des technologies nucléaires : réacteurs de recherche,
(3-1-5) 3 cr. ÉLECTRIQUES applications en médecine, applications industrielles, réacteurs de puissance.
Préalable : ELE4455 Précis de physique moderne : équivalence masse-énergie, mécanique
quantique et physique atomique. Physique nucléaire : radioactivité, réactions
Principes d'opération, classification et diagrammes structurels des systèmes nucléaires, atténuation du rayonnement, interaction des photons, des
d'entraînement. Conversion électromécanique et équations de mouvement. neutrons et des particules chargées avec la matière. Détection du
Analyse du fonctionnement des machines à courant alternatif; élaboration rayonnement. Effet du rayonnement sur l'organisme et applications
structurelle et caractéristiques opérationnelles des systèmes d'entraînement; médicales. Radio-isotopes et applications industrielles. Principes de
notions de commande en vitesse et en couple des machines. Modélisation fonctionnement des réacteurs de recherche et de puissance. Réacteurs
des systèmes d’entraînement aux fins de simulation numérique. Spécification CANDU, à eau pressurisée, à eau bouillante, à neutrons rapides et de
fonctionnelle, devis technique, normes et qualité de l'onde. 4e génération. Réacteurs de recherche, conversion directe de l’énergie et
Roy, Gilles applications industrielles du rayonnement.
ELE8457 COMPORTEMENT DES RÉSEAUX Marleau, Guy
(3-1-5) 3 cr. ÉLECTRIQUES ENE8210 EFFICACITÉ
Préalables : ELE4452, ELE4455 (3-1-5) 3 cr. DES SOURCES D’ÉNERGIE

Introduction: classification des phénomènes, structure d’un réseau électrique.


Définition de l’énergie. Notions de base sur l’énergie. Les différentes sources
Rappels sur la modélisation des composants: lignes, transformateurs,
primaires de l’énergie. Énergies fossiles: charbon, pétrole, gaz naturel.
machines électriques, charges. Systèmes d’excitation des machines. Régime
Énergie nucléaire. Énergies renouvelables : énergie hydraulique, énergie
permanent. Stabilité : stabilité transitoire, stabilité de tension, stabilité petits
éolienne, énergie solaire, biomasse, énergie géothermale, énergie des
signaux. Méthodes de compensation: stabilisateurs, compensation série et
déchets, fusion thermonucléaire. Notion de vecteur énergétique : électricité,
shunt. Oscillations sous-synchrones. Phénomènes électromagnétiques
chaleur, cogénération et trigénération, hydrogène, piles à combustible.
transitoires: défauts, manœuvres, foudre. Méthodes et outils de simulation
Production, stockage, transport et utilisation de l’énergie. Rendement, coût et
numérique.
efficacité énergétique selon le type de sources. Relation entre source
Mahseredjian, Jean
d’énergie et type de pollution. Gestion de l’énergie : avantages et
ELE8459 PROTECTION DES RÉSEAUX inconvénients de la déréglementation de la distribution de l’électricité en
(3-1,5-4,5) 3 cr. Préalables : ELE3400, ELE4452 Amérique du Nord. Énergie et recyclage des déchets. Économies d’énergie,
perspectives d’avenir.
Rappel de notions d’analyse de circuits triphasés et des composantes Savadogo, Oumarou
symétriques. Calcul des niveaux de défaut, rôle des différents types de
ETP4701 GÉOTECHNIQUE ROUTIÈRE- GÉOTECHNIQUE DE TERRAIN
protection. Mise à la terre des réseaux. Modélisation des équipements de
3 cr.
puissance et calcul des courants de court-circuit. Technique de mesure.
Protection contre les surintensités; protection des dispositifs statiques,
Caractérisation des sols et des roches pour les travaux de terrassement.
magnétiques et électromécaniques.
Reconnaissance des terrains pour les projets routiers. Études
Olivier, Guy
hydrogéologiques. Traitement des sols à la chaux et aux liants hydrauliques.
ELE8460 APPAREILLAGE ÉLECTRIQUE Emploi des géotextiles. Terrassements des matériaux rocheux. Mise en
(3-1,5-4,5) Préalables : ELE3400, ELE4452 œuvre des terres et de leurs mouvements au stade du projet. Assainissement
routier et drainage de la plate-forme. Gel et dégel. Compactage des matériaux
Éléments d’un réseau de transport. Calcul des paramètres de lignes. de la plate-forme. Organisation et gestion d’un chantier de terrassement.
Transformateurs: circuits équivalents, pertes, mise sous tension, protection. Définition des campagnes de reconnaissance. Interactions avec les bureaux
Disjoncteurs: fonctionnement et dimensionnement. Équipements de d’études géotechniques. Outils et méthodes disponibles. Télédétection,
compensation: condensateurs, branchements série et shunt, inductances géophysique, forages et sondages. Définition et optimisation d’une campagne
shunt, FACTS (Flexible Alternative Current Transmission Systems). de reconnaissance, mise en œuvre, analyse critique des résultats. Études de
Coordination d’isolement. Parafoudres: fonctionnement et dimensionnement. cas. Manuel: Notes des professeurs.
Mahseredjian, Jean Note: ce cours est offert par l’École Nationale des Travaux Publics de l’État à
ELE8508 CONCEPTS FONDAMENTAUX Lyon (France) dans le cadre d’un échange.
(3-1,5-4,5) 3 cr. DE PHOTONIQUE ETP4702 ROUTES ET SÉCURITÉ
Préalables : ELE3701A et ELE3500 3 cr.

Concepts fondamentaux sur la lumière et la matière, la vitesse de phase et les Problématique de l’environnement dans les projets routiers. Bruit et études
interférences lumineuses. Étude des diélectriques en relation avec les fibres d’impacts. Pollution de l’air. Énergie et effets de serre. Paysage et intrusions
optiques et les guides d’ondes planaires. Propagation de la lumière dans les visuelles. Solutions technologiques. Aménagements locaux. Politique des
composants passifs – réseaux de Bragg, et actifs – effet Faraday. Sources transports. Approche globale et indicateurs. Aspects socio-économiques.
lasers à semi-conducteur et fibre, amplification en fibre, applications pour la Études de cas avec travaux de groupes ayant des objectifs antagonistes.
détection de paramètres physiques ainsi que biologiques, applications laser Connaissance et analyse des accidents, enquêtes, analyses et diagnostic.
femto secondes, étude détaillée des méthodes de détection et de mesure Conception et réalisation des aménagements de sécurité en milieu interurbain
optiques. Matériaux optiques non linéaires et fibres optiques : applications en et en milieu urbain. Travaux dirigés et études de cas avec des intervenants.
communication et dans l’atténuation des effets de dispersion délétères Manuel: Notes des professeurs.
affectant les solitons. Introduction aux réseaux optiques. « Funoptical Note: ce cours est offert par l’École Nationale des Travaux Publics de l’État à
fibres » : une approche nouvelle. Lyon (France) dans le cadre d’un échange.
Note : Ce cours est offert uniquement en anglais. ETP4703 DESIGN ET ENTRETIEN DES CHAUSSÉES
Kashyap, Raman 3 cr.
86
optimisation et limitations). Manuel : Principles of Biochemistry (3rd edition) –
Dimensionnement des chaussées, granulats, liants hydrocarbonés, enduits, Horton, Moran, Ochs, Rawn and Scrimgeour – Prentice Hall.
enrobés à chaud, techniques blanches. Entretien et renforcement. Viabilité Note 1 : ce cours est sous la responsabilité du département de génie
hivernale. Pathologie des chaussées. Exploitation et sécurité, en rase chimique.
campagne, en milieu urbain, signalisation. Différents types de chaussées, Note 2 : les étudiants que cela concerne doivent avoir réussi le cours
phases de dimensionnement. Modèles théoriques et empiriques de design. préparatoire CHE0501 avant de s’inscrire à GBM1610.
Entrées des modèles, paramètres relatifs au trafic, aux matériaux de De Crescenzo, Grégory
chaussée, aux sols in situ, aux conditions climatiques. Applications pratiques. GBM1620 BIOLOGIE MOLÉCULAIRE ET CELLULAIRE
Documents officiels de dimensionnement, présentation et utilisation. (3-2-4) 3 cr. POUR INGÉNIEUR
Principaux modes de dégradation des structures routières. Auscultation d’un Préalable: GBM1610
itinéraire ou d’un réseau routier. Méthodes, appareils, analyse et diagnostic,
plan d’auscultation. Traitement et analyse des données. Méthodes de calcul, Structure des cellules eucaryotes et procaryotes, expression des gènes,
systèmes experts, banques de données, SIG. Prédictions de comportement. fonction des organelles, transport transmembranaire, cytosquelette, matrice
Optimisation technico-économique des dépenses. Techniques d’entretien. extracellulaire, interactions cellulaires et systèmes multicellulaires. Biologie
Cas des réseaux ou des pays en voie de développement. Travaux dirigés, moléculaire, vecteurs d’expression, clonage, transformation et transfection.
relevés de terrain, travaux de bureau et utilisation d’un système expert. Voies de signalisation, différenciation cellulaire, technologies associées à la
Manuel: Notes des professeurs. modification et à la caractérisation des cellules. Manuels : Alberts et al,
Note: ce cours est offert par l’École Nationale des Travaux Publics de l’État à Molecular Biology of the Cell, 6e édition ; Horton et al, Principles of
Lyon (France) dans le cadre d’un échange. Biochemistry, 4e édition (requis pour GBM1610) ; Lodish et al, Molecular Cell
ETP4704 ROUTES ET IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX Biology, 4e édition .
3 cr. De Crescenzo, Grégory
GBM2214 BIOMÉCANIQUE
Différentes conceptions du paysage. Outils et méthodes de traitement du (3-1-5) 3 cr. Préalable: (MEC1410 ou MEC2401), GBM3000
paysage. Indicateurs environnementaux. Points sensibles, hydrologie, faune-
flore, écosystèmes, insertion du projet, continuité dans l’éco-complexe, styles Biomécanique des tissus, organes et fluides biologiques principaux. Structure,
d’aménagement. Évaluation des ambiances sonores. Prise en compte des fonction et comportement mécanique des tissus et organes (os, cartilage,
contraintes environnementales dans les projets routiers. Méthodologie de ligament, tendon, disque intervertébral, peau, nerf, muscle squelettique, cœur,
l’étude d’impacts. Routes et patrimoine culturel. La route et l’eau. Milieu poumon, artère, veine). Composition, fonction et mécanique des fluides
naturel, agriculture et paysage. Urbanisation et bruit. Techniques de réduction biologiques. - Biomécanique musculosquelettique. Système
du bruit. Outils de réalisation d’une étude d’impacts. Aspects socio- musculosquelettique. Biomécanique des articulations. Biomécanique du
économiques. Études de cas. Visites. Situations de controverses, analyses membre supérieur, du membre inférieur et de la colonne vertébrale. Notions
des différents points de vues, des débats. Décoder et comprendre les enjeux, d’équilibre. Analyse des mouvements humains (cinématique et cinétique
les réseaux, les jeux d’acteurs, les conceptions, les différences. Bibliographie linéaires et angulaires dans le mouvement). - Biomécanique cardiovasculaire.
et ressources informatiques. Importance des acteurs. Travail de présentation. Système cardiovasculaire. Biodynamique des fluides biologiques.
Manuel: Notes des professeurs. Biomécanique de la circulation sanguine.
Note: ce cours est offert par l’École Nationale des Travaux Publics de l’État à Yahia, L.’Hocine; Villemure, Isabelle
Lyon (France) dans le cadre d’un échange. GBM3000 PHYSIOLOGIE, SYSTÈMES ET TECHNOLOGIES
GBM1100 PROJETS ET TRAVAIL EN ÉQUIPE (3-0-6) 3 cr.
(3-4-5) 4 cr. EN GÉNIE BIOMÉDICAL
Corequis : GBM1610, MTR1035, PHS1101 Cours de l’Université de Montréal

Profession : Présentation de la profession par des ingénieurs biomédicaux et Aspects quantitatifs de la physiologie liés aux modèles et technologies
d’autres spécialistes. Relations interpersonnelles et travail en équipe : diagnostiques et thérapeutiques. Le contenu cible les grands systèmes :
Connaissance de soi, affirmation de soi, émotions, types de comportement, cardiovasculaire, respiratoire, neuro-musculaire, sensoriel (audition, vision) et
communication affirmative. Communication verbale et non verbale, écoute active, rénal.
gestion des conflits. Dynamique d’une équipe de travail : organisation, cible LeBlanc, A.-Robert
commune, animation, prise de décisions, cohésion, leadership, pouvoir et GBM3103 RÉGLEMENTATION DES INSTRUMENTS
influence. Réalisation de projet : Familiarisation avec la méthodologie de (3-0-6) 3 cr. MÉDICAUX
conception et les outils de travail pour la conduite de projets. Recherche Préalable: 50 cr.
d’informations, tenue d’un cahier de projet, rédaction de rapports techniques et
préparation d’exposés oraux. Réalisation d’un projet concret en génie biomédical Importance de la gestion des risques associés aux instruments médicaux.
incluant les étapes de formulation du problème, recherche de solution, analyse de Lois, règlements et normes. Instances gouvernementales. Organismes
solutions et choix, exécution et démonstration. Ces étapes intègrent des notions approuvant, élaborant et vérifiant les normes. Inventaire des normes
des cours corequis. techniques pertinentes. Gestion de la qualité. Documentation. Gestion des
Aubin, Carl-Éric, Guenat, Olivier; Lesage, Frédéric risques : analyse des risques; emploi prévu; identification des phénomènes
GBM1610 BIOCHIMIE POUR INGÉNIEUR dangereux physiques et biologiques; évaluation de la probabilité et de la
(3-2-4) 3 cr. sévérité des dommages; maîtrise des risques; suivi des incidents. Achat et
opération sécuritaire des instruments médicaux en milieu hospitalier,
Relations entre structure, interaction et fonction des macromolécules vigilance. Épidémiologie clinique, évaluation quantitative et modalités des
fondamentales de la cellule (protéines, sucres, acides nucléiques). essais cliniques. Réglementations connexes : médicaments et matériaux
Mécanismes et cinétiques enzymatiques (applications industrielles des biologiques. Manuel : notes du professeur.
enzymes). Ingénierie des protéines (protéines chimères et changements Note : ce cours est concomitant avec le cours GBM4102.
cinétiques/thermodynamiques induits) et ADN (clonage, PCR, RT-PCR). Savard, Pierre
Principales voies métaboliques (catabolisme, anabolisme et stockage de GBM3105 COMMUNICATION ÉCRITE ET ORALE
l’énergie). Techniques biochimiques usuelles utiles à l’ingénieur : détection, (0,5-0-2,5) 1 cr. Préalable : GBM3105I
quantification et purification des macromolécules de la cellule (application,
87
Corequis : GBM3100 (3-2-4) 3 cr. Préalable: 60 cr.

Cette formation en communication écrite et orale s’étale de la première à la Introduction aux microsystèmes dédiés aux applications biologiques et aux
troisième année. Elle se présente en quatre étapes : une évaluation initiale laboratoires sur puce . Définition et intérêt des biomicrosystèmes, effets
d’une communication écrite et d’une communication orale en première année; d’échelle. Techniques de microfabrication : microstructures en silicium,
une prescription individuelle (s’il y a lieu); une évaluation finale d’une microstructures en polymère, prototypage rapide. Principes microfluidiques :
communication écrite et d’une communication orale en troisième année; la mécanique des fluides dans une microstructure, microflux multiphasiques,
réalisation d’un portfolio sur ces formes de communication. Cette formation diffusion. Laboratoires sur puce : dispositifs microfluidiques, système de
vise à apprendre à rédiger des textes ainsi qu’à préparer et présenter des détection sur puce, effets électrocinétiques. Puce ADN. Puce à protéines.
exposés de façon efficace et productive, conformes aux conventions de Analyse extracellulaire sur puce : électrophysiologie, réseaux de
communication en vigueur dans la discipline du génie biomédical qui se microélectrodes, microphysiomètre. Analyse intracellulaire sur puce :
distingue par le caractère multidisciplinaire des audiences cibles. technique patch-clamp, patch-clamp sur puce. Libération locale de
Note : des activités relatives à ce cours se dérouleront également à l’intérieur médicaments. Conception d’un dispositif de biomicrosystèmes.
du cours GBM3100 Projet individuel en génie biomédical. Guenat, Olivier
Savard, Pierre GBM4102 RÉGLEMENTATION DES INSTRUMENTS
GBM3318 PRINCIPES D’IMAGERIE BIOMÉDICALE (2-0-4) 2 cr. MÉDICAUX
(3-2-4) 3 cr. Préalable: 60 cr., (MTH1110 ou MTH1115) Préalable: 60 cr.

Imagerie à rayons X : sources et leurs caractéristiques, spectre, interaction Importance de la gestion des risques associés aux instruments médicaux.
avec les tissus, instrumentation, formation et caractéristiques de l’image, Lois, règlements et normes. Instances gouvernementales. Organismes
applications cliniques, extension à la tomographie. Médecine nucléaire: approuvant, élaborant et vérifiant les normes. Inventaire des normes
principes généraux, production de radio traceurs, leur bio-distribution, caméra techniques pertinentes. Gestion de la qualité. Documentation. Gestion des
gamma, caractéristiques des images, SPECT, applications cliniques. risques : analyse des risques; emploi prévu; identification des phénomènes
Tomographie d’émission de positron (TEP) : principes généraux, dangereux physiques et biologiques; évaluation de la probabilité et de la
instrumentation, traceurs, formation d’image. Imagerie ultrasonore : sévérité des dommages; maîtrise des risques; suivi des incidents. Achat et
propagation de l’onde ultrasonore, propriétés des tissus, transducteurs et opération sécuritaire des instruments médicaux en milieu hospitalier,
propriétés, modes, applications cliniques. Imagerie à résonance magnétique : vigilance. Manuel : notes du professeur.
magnétisme nucléaire, description classique, réseau de spin et relaxation, Note : ce cours est concomitant avec le cours GBM3103 et s’offre à raison de
séquences spin-écho, imagerie et encodage du signal, instrumentation, 3 heures par semaine durant 8 semaines.
séquences d’excitation, imagerie fonctionnelle, applications cliniques. Savard, Pierre
Manuel obligatoire : Webb, A., Introduction to Biomedical Imaging, IEEE GBM4307 CAPTEURS ET INSTRUMENTATION BIOMÉDICALE
Press Series in Biomedical Engineering. Manuels de référence : Mudry KM (3-3-3) 3 cr. Préalable: ELE2302 ou ELE2310 ou ELE3600
et al., Biomedical Imaging, Principles and applications in engineering series,
CRC Press. Conception des circuits électroniques des systèmes de monitoring et de
Lesage, Frédéric diagnostic utilisés en médecine. Structure type d’un instrument biomédical.
GBM3510 BIOMATÉRIAUX Normes de sécurité. Circuits électroniques de base pour le conditionnement
(3-1-5) 3 cr. Préalable: MTR1035 ou MTR2000 du signal. Approches pour diminuer l’interférence et le bruit. Principes de
fonctionnement de divers types de capteurs : changement d’impédance,
Concepts de biocompatibilité et de biofonctionnalité des matériaux. Classes sources de potentiel, rayonnement, optique, biochimique. Applications :
de matériaux utilisés en médecine : métaux, céramiques, polymères et biopotentiels, paramètres physiologiques, imagerie médicale. Manuel : notes
biocomposites. Tissus et cellules biologiques. Réactions de l’hôte aux du professeur.
biomatériaux et leur évaluation : processus de guérison et inflammation, Guardo, Robert
réponse immunitaire aux corps étrangers. Essais biologiques des GBM4900 PROJET INTÉGRATEUR
biomatériaux (normes ISO). Dégradation des matériaux dans un (1-7-10) 6 cr. EN GÉNIE BIOMÉDICAL
environnement biologique. Applications des matériaux dans la conception Automne (0,5-2,5-3); hiver (0,5-4,5-7) Préalables: 70 cr., Stage 1
des dispositifs médicaux et des organes artificiels : implants et dispositifs Corequis: GBM4102 ou GBM4103
cardiovasculaires, endovasculaires, orthopédiques et dentaires. Aspects
pratiques des biomatériaux : stérilisation des implants et des dispositifs. Le projet intégrateur de grande envergure porte sur un mandat d’ingénierie et
Classification réglementaire des biomatériaux et des dispositifs médicaux. est réalisé par les étudiants en équipe multidisciplinaire. Le mandat comprend
Éthique en biomatériaux. la détermination des objectifs du projet, le cahier des charges, la
Yahia, L.’Hocine méthodologie de résolution et design proposé, l’échéancier et les ressources
GBM3720 TRAITEMENT NUMÉRIQUE D’IMAGES MÉDICALES nécessaires à sa réalisation. Les étudiants doivent démontrer un grand niveau
(3-1,5-4,5) 3 cr. Préalable: MTH1102 d’autonomie et de savoir-faire technique et de professionnalisme lors de la
réalisation du mandat confié. Ils devront concevoir selon les règles de l’art, la
Introduction au traitement de signal : rapport signal / bruit, modélisation du réglementation, les normes et les standards, un produit, un procédé, un
bruit, convolution et corrélation de signaux. Analyse spectrale du signal : système, un prototype ou un service propre au domaine du génie biomédical.
spectres continus et discrets, transformée de Fourier, théorème La gestion du projet devra tenir compte du budget, des contraintes de temps,
d’échantillonnage. Filtres numériques : transformée en Z, filtres impulsionnels des risques et des ressources. Les sujets de projet pourront provenir de
à réponse finie et infinie. Filtrage d’images : dans le domaine spatial, dans le l’industrie, des hôpitaux, des étudiants ou des professeurs. Le projet fera
domaine fréquentiel. Restauration d’images : filtres de régularisation, filtres l’objet d’une présentation orale publique devant un jury d’évaluation.
de déconvolution. Segmentation d’images médicales : détection de contours, Manuels : Notes et directives des professeurs.
détection de lignes par transformée de Hough, techniques de seuillage, Note 1 : ce cours s’échelonne sur 2 trimestres et doit obligatoirement débuter
segmentation de régions, segmentation par la transformée Watershed. à l’automne et se terminer à l’hiver.
Cheriet, Farida Note 2 : l’inscription et l’abandon de ce cours-projet sont sujets à des
GBM3810 BIOMICROSYSTÈMES restrictions.

88
Lesage, Frédéric hanche et des implants de genou; corrosion des alliages dentaires. Prévention
GBM5214 TECHNIQUES DE MODÉLISATION de la corrosion et de la dégradation de divers implants biomédicaux.
(2-1-6) 3 cr. EN BIOMÉCANIQUE Classification des alliages dentaires. Choix des biomatériaux. Études de cas.
Préalable : MEC3510 ou l’équivalent Note : cours donné à Polytechnique. L’étudiant de l’Université de Montréal
doit obtenir une « Autorisation d’études hors établissement » pour s’y inscrire.
Savadogo, Oumarou
Reconstruction 3D et modélisation géométrique appliquées à des structures
anatomiques à partir de plusieurs techniques d’imagerie médicale : imagerie GBM5555 BIOCOMPATIBILITÉ ET
par résonance magnétique, tomodensitométrie, radiographie biplanaire, (3-1-5) 3 cr. SCIENCES DES BIOMATÉRIAUX
topographie de surface. Techniques de caractérisation des propriétés Préalable : 70 cr. pour les étudiants au baccalauréat
mécaniques des tissus cartilagineux et osseux. Modélisation biomécanique du
système musculo-squelettique : os, ligaments, cartilages, muscles, Introduction à la biocompatibilité et aux sciences des biomatériaux. Rappel
articulations, segments, corps. Modélisation statique, cinématique et de la réponse de l’hôte aux corps étrangers. Rôle du complément dans
dynamique. Modélisation du contrôle moteur. Modélisation des processus l’inflammation, réponse des macrophages et cascade de coagulation en
d’adaptation des tissus osseux : croissance osseuse, remodelage osseux. présence de biomatériaux. Immunoisolation en thérapie cellulaire.
Modélisation du système cardio-vasculaire. Techniques de validation. Hémocompatibilité des implants cardio-vasculaires. Biocompatibilité des
Note : cours donné à Polytechnique. L’étudiant de l’Université de Montréal implants orthopédiques. Biocompatibilité des nanomatériaux. Neuroprothèses
doit obtenir une « Autorisation d’études hors établissement » pour s’y inscrire. et implants électroniques. Nanodispositifs et senseurs biomédicaux.
Aubin, Carl-Éric ; Villemure, Isabelle Biomatériaux émergents (matériaux à mémoire de forme, électroactifs,
GBM5307 PRINCIPES D'INSTRUMENTATION magnétostrictifs et piézoélectriques). Biomatériaux et infections
(3-0-6) 3 cr. BIOMÉDICALE nosocomiales.
Préalable : 70 crédits pour les étudiants au baccalauréat Note : cours donné à Polytechnique. L’étudiant de l’Université de Montréal
doit obtenir une « Autorisation d’études hors établissement » pour s’y inscrire.
Yahia, L’Hocine
Principes de captation des signaux biologiques, réponse dynamique et
fonctions de transfert. Transducteurs : principes physiques. Amplificateurs, GBM5601 INTERACTIONS BIOLOGIQUES
filtrage et traitement de signal. Origine des biopotentiels : (3-2-4) 3 cr. ET ANALYSE BIOMOLÉCULAIRE
électrocardiogramme, électroencéphalogramme, électromyogramme. Préalable : GBM1620 ou l’équivalent
Électrodes : polarisation et modèles électriques. Électrostimulation. Mesure de
la pression artérielle et des bruits cardiaques. Mesure du débit et du volume Système et réponse immunitaire, anticorps, inflammation, biomatériaux
sanguin. Mesures du système respiratoire. Biocapteurs chimiques. dégradable et non dégradable. Principes des interactions biomoléculaires,
Instrumentation du laboratoire clinique. Sécurité électrique en milieu caractérisation thermodynamique et cinétique et techniques biophysiques :
hospitalier. microcalorimétrie, ultracentrifugation analytique, biocapteurs par résonance
Note : cours donné à Polytechnique. L’étudiant de l’Université de Montréal plasmonique de surface (SPR). Applications: tests enzymatiques, gènes
doit obtenir une « Autorisation d’études hors établissement » pour s’y inscrire. rapporteurs, immunothérapie, génération d’anticorps, affinité et spécificité
Savard, Pierre anticorps-antigène, réponse immunitaire et inflammation reliées à l’utilisation
de biomatériaux.
GBM5320 DISPOSITIFS MÉDICAUX INTELLIGENTS Note : cours donné à Polytechnique. L’étudiant de l’Université de Montréal
(3-1,5-4,5) 3 cr. Préalables : ELE2310 ou ELE2302 et doit obtenir une « Autorisation d’études hors établissement » pour s’y inscrire.
ELE3311 ou INF3500 ou équivalents De Crescenzo, Grégory
GBM5602 LABORATOIRE DE BIOLOGIE
Conception des circuits intégrés pour les systèmes implantables servant à la (1-4,5-3,5) 3 cr. MOLÉCULAIRE ET CELLULAIRE
surveillance et à l’électrostimulation neuromusculaire. Éléments de Préalables : GBM1620
physiologie : système nerveux central et périphérique, types de nerfs,
conduction neuronale, biopotentiels. Électrodes et capteurs: modèles Mise en œuvre de bonnes techniques expérimentales en génie tissulaire et
électriques, matériaux, réseaux d’électrodes, types de capteurs. Circuits cellulaire : asepsie, culture de bactéries et de cellules mammifères,
d’interfaces : bio-amplificateurs, considérations pratiques de mise en œuvre. transfection, protéines recombinantes, amplification sélective (PCR), carte de
Principes biophysiques de la stimulation électrique et magnétique restriction. Encapsulation de cellules, dosage des gènes et macromolécules
neuromusculaire. Circuits électroniques des stimulateurs neuronaux pour le protéiques, histochimie, immunohistochimie, tenue du cahier de laboratoire et
système nerveux central et le système nerveux périphérique. bonnes pratiques laboratoire.
Applications typiques: cochlée, rétine, dystonie, épilepsie, dépression, apnée Hoemann, Caroline D.
du sommeil, douleur, aide à la marche, incontinence. GBM5700 RECONSTRUCTION 3D
Note : cours donné à Polytechnique. L’étudiant de l’Université de Montréal (3-1,5-4,5) 3 cr. À PARTIR D’IMAGES MÉDICALES
doit obtenir une « Autorisation d’études hors établissement » pour s’y inscrire. Préalables : 60 cr., INF1005C, MTH1006
Sawan, Mohamad
GBM5540 CORROSION ET DÉGRADATION DES BIOMATÉRIAUX Systèmes de vision active : principe d’interférométrie, triangulation active,
(3-1-5) 3 cr. Préalable : MTR2230 ou l’équivalent recalages d’images 3D, techniques de recalage rigide et élastique, placage de
texture. Systèmes de vision passive : calibrage de caméras et de systèmes à
Biomatériaux : définitions, spécificités, utilisations. Classes de biomatériaux : rayons-X, mise en correspondance de primitives, techniques de mise en
polymères, composites, métaux, alliages, céramiques d’origine naturelle ou de correspondance de primitives géométriques et basées sur l’intensité,
synthèse utilisés comme composants des dispositifs médicaux. Corrosion et géométrie épipolaire. Reconstruction 3D à partir de séquences d’images :
dégradation: thermodynamique et cinétique. Paramètres de corrosion de auto-calibrage, suivi temporel de primitives. Reconstruction 3D à partir de
différents biomatériaux. Formes de corrosion des matériaux d’implants. Tests mouvement, d’ombrage et de texture. Systèmes de reconstruction 3D et
standards pour déterminer les paramètres de corrosion d’un implant. Modes exemples d’applications à des structures anatomiques à partir d’images
de dégradation des biomatériaux. Effet de la composition du matériau et du médicales.
sérum sur la corrosion et la dégradation des implants; cas des prothèses de Cheriet, Farida
GBM5802 BIOPHOTONIQUE
89
(3-1-5) 3 cr. Préalable : PHS2222 Identité et connaissance de soi. Données socioculturelles, contraintes
situationnelles et adaptation au changement. Connaissance, application et
Rappel des bases de l’optique moderne : optique ondulatoire, diffraction et développement des habiletés de la communication interpersonnelle;
interférence. Interaction de la lumière avec la matière : propriétés optiques processus inconscients, comportements verbaux et non verbaux, projection,
des matériaux, propagation et interactions linéaires et non linéaires. mécanisme de défense, écoute active, questionnement, feedback et
Instrumentation en biophotonique : sources, capteurs et détection temporelle réflexivité. Gestion des conflits interpersonnels.
et spectrale. Applications en biologie : microscopie confocale, non linéaire et Note: ce cours est donné sous forme intensive en deux fins de semaine
multiphotonique, imagerie moléculaire et micromanipulations. Applications en Dubois, Charles
médecine : diagnostiques (spectroscopie, tomographie optique cohérente et GCH1510 THERMODYNAMIQUE
diffuse, techniques d’endoscopie et de microscopie clinique) et thérapeutiques (2-2-5) 3 cr.
(thérapie photodynamique et ablation par laser).
Boudoux, Caroline Concepts et définitions de base; propriétés des substances pures; travail et
GCH1110 ANALYSE DES PROCÉDÉS ET chaleur. Premier principe de la thermodynamique; systèmes fermés;
(3-2-4) 3 cr. DÉVELOPEMENT DURABLE systèmes ouverts. Deuxième principe de la thermodynamique; réversibilité et
Corequis : GCH1510 ou MEC1210 irréversibilité; entropie. Cycles de puissance et de réfrigération. Propriétés
des solutions idéales. Manuels : Thermodynamique appliquée, Van Wylen,
Analyse des procédés et identification des variables de procédés. Sonntag et Desrochers, ERPI, 1992 ou Fundamentals of Thermodynamics 6e
Développement durable : historique, concepts et outils de base. édition, Sonntag, Borgnakke et Van Wylen, Wiley, 2002.
Méthodologies des bilans de matière, d’énergie et des impacts Note: les étudiants que cela concerne doivent avoir réussi les cours
environnementaux. Principaux concepts de chimie physique intervenant dans préparatoires CHE0501, MTH0103 et PHS0101 avant de s’inscrire à
les bilans vus à travers trois procédés réels : synthèse de l’ammoniac, GCH1510.
centrale thermique de Polytechnique et piles à combustible. Concepts: gaz Favis, Basil; Carreau, Pierre
réels, équilibres chimiques, équilibres des phases, humidité, thermochimie, GCH1520 GÉNIE DU VIVANT
combustion, cinétique, électrochimie et impacts des rejets sur l’atmosphère et (3-1-5) 3 cr.
l’hydrosphère. Interprétation des bilans sur les trois procédés selon les
critères du développement durable. Manuel : GCH1110 Procédés et Ingénierie des systèmes vivants impliquant biomolécules, catalyseurs
développement durable, Cahier de l'étudiant. Manuels de référence (non biologiques et cellules. Bases fondamentales et applications reliées au génie.
obligatoires) : Chemistry, the Central Science», de Brown, Lemay et Bursten, Structure et rôle des différentes composantes cellulaires. Types de cellules et
1997, Prentice Hall. Elementary Principles of Chemical Process, Felder et de catalyseurs biologiques. Exemples de bioprocédés impliquant différents
Rousseau, Wiley Series in Chemical Engineering 3e edition, 2000. types de cellules. Cinétique enzymatique. Nutrition et croissance cellulaire.
Note: les étudiants que cela concerne doivent avoir réussi le cours Conditions d’opération de bioréacteurs. Étude des voies du métabolisme
préparatoire CHE0501 avant de s’inscrire à GCH1110. cellulaire et de la régulation métabolique. Conditions d’asepsie. Modèles
Chartrand, Patrice mathématiques pour la résolution de problèmes. Étude de cas dans les
GCH1121 INTRODUCTION À LA CONCEPTION domaines des biotechnologies de production, du génie environnemental, de
(2-1-3) 2 cr. EN GÉNIE CHIMIQUE l’industrie des pâtes et papiers et de l’agro-alimentaire. Compréhension des
bases du génie génétique. Fabrication et applications des biocapteurs.
Lien entre les compétences de l’ingénieur chimiste et le programme de Manuel: Prescott, Harley, Klein; Microbiology, 2ième ed. 2003, De Boeck.
formation en génie chimique. Importance de la conception en ingénierie et Note: les étudiants que cela concerne doivent avoir réussi les cours
méthodologie de conception classique en génie chimique. Nature des préparatoires CHE0501 et MTH0103 avant de s’inscrire à GCH1520.
problèmes à développement ouvert et touchant à la conception qui sont Deschênes, Louise
résolus par des équipes pluridisciplinaires. Concept d’ingénierie du produit et GCH1530 CHIMIE ORGANIQUE
processus de conception du produit (PDP). Analyse et simplification d’un (3-3-3) 3 cr. Préalable : GCH1110
procédé industriel complexe afin d’en dégager les éléments et d’identifier les
compétences requises pour les concevoir. Exemples de projets de conception Propriétés physiques et chimiques des alcanes et alcènes. Acides et bases.
typiques mettant en valeur les diverses disciplines de l’ingénierie et mettant Réactions d’addition, de réarrangement, d’élimination et de substitution appliquées
en évidence la compétence de base dans chaque cas abordé. Planification de aux composés halogénés et cycliques. Stéréochimie et activité optique.
projet. Visite industrielle. Manuel: Notes du professeur. Spectroscopie infrarouge, spectroscopie de masse et spectroscopie par
Note: les étudiants que cela concerne doivent avoir réussi le cours résonance magnétique nucléaire. Applications industrielles. Manuels : Loudon
préparatoire CHE0501 avant de s’inscrire à GCH1110. Organic Chemistry 4ème édition (2002), Oxford University Press (solutionnaire
Legros, Robert disponible à COOPOLY). Cahier de laboratoire chimie organique.
GCH1135 TRAVAIL D’ÉQUIPE ET PROJET Note : ce cours peut être crédité aux étudiants ayant réussi les deux cours de
(1,5-1,5-3) 2 cr. DE GÉNIE CHIMIQUE chimie organique du cégep avec une moyenne d’au moins 70%.
Préalables : GCH1121, GCH1201 Favis, Basil
GCH2120 DYNAMIQUE DES SYSTÈMES
Connaissance et expérimentation de la dynamique et de l’organisation du (2-3-4) 3 cr. Préalables: GCH1110, INF1005A, MTH1110
travail en équipe; normes, rôles, culture groupale, pouvoir et leadership,
relations affectives et cohésion, tâche et objectifs, organisation, structuration, Bilans de matière en régime transitoire pour systèmes avec et sans réaction.
technique de résolution de problème et prise de décision. Styles de leadership Systèmes linéaires et non linéaires, linéarisation. Transformation de Laplace.
et gestion des conflits dans une équipe. Importance de la conception en Systèmes de premier ordre. Représentation entrées-sorties. Systèmes de
ingénierie. Rapport de conception et planification de projet. Projet de second ordre. Systèmes d’ordre supérieur. Systèmes avec retard.
conception. Représentation en espace d’état. Points d’équilibre. Cycles limites. Chaos.
Stuart, Paul Stabilité. Introduction au logiciel Matlab. Applications aux procédés chimiques
GCH1201 RELATIONS INTERPERSONNELLES et biochimiques.
(1,5-0-1,5) 1 cr. Corequis: GCH1121 Perrier, Michel
GCH2210 ÉCOTOXICOLOGIE POUR INGÉNIEUR
90
(3-1-5) 3 cr. Préalable: 27 cr. Corequis : GCH2525, GCH2535

Notions d’agents toxiques et implications écologiques des pollutions dans la Réalisation en équipe d’un projet intégrateur. L'étudiant sera amené à choisir,
conception et l'opération de procédés. Sources et classification des agents utiliser, adapter et programmer plusieurs méthodes numériques vues dans les
toxiques. Cheminement des agents toxiques dans l’environnement. Mode cours de calcul scientifique et de modélisation numérique. Modélisation d’une
d’exposition, cibles biologiques et niveaux d’effets. Outils de mesure et application du génie chimique comportant la résolution numérique d’un ou de
d’évaluation. Relation concentration-réponse. Notions d'effets plusieurs problèmes sous-jacents. Ce cours fait appel à des notions sur l’analyse
aigus/chroniques, létaux/sublétaux. Notions de danger et de risque des procédés, la thermodynamique chimique et la dynamique des systèmes.
écotoxicologiques dans la protection de l’environnement et en assainissement Note : l’inscription et l’abandon de ce cours-projet sont sujets à des
industriel. Contexte réglementaire. Notions d’écologie industrielle et de ré- restrictions.
ingénierie. Logiciels d’évaluation de la toxicité. Importance des études Bertrand, François
d'impact environnemental dans la conception des usines et des procédés. GCH2560 MÉTHODES EXPÉRIMENTALES ET INSTRUMENTATION
Étude de cas réels documentés. (2,5-1,5-5) 3 cr. Préalables: GCH1110, GCH1510
Deschênes, Louise
GCH2220 CONCEPTION ENVIRONNEMENTALE Méthodes expérimentales et instrumentation utilisées en milieu industriel.
(3-1-5) 3 cr. ET CYCLE DE VIE Techniques de mesure de base incluant les mesures électriques, de pression,
de débit, de température, et de propriétés physico-chimiques. Analyse de
Introduction aux problèmes environnementaux et au concept de données expérimentales. Définitions, calibration, dimensions et unité, cause
développement durable. Sensibilisation aux différentes formes de des différents types d’erreurs, incertitude, statistique, distribution de
conceptions environnementales : concept de cycle de vie, conception pour le probabilités. Concepts de plans d’expérience (Design of Experiments-DOE) :
cycle de vie, écologie industrielle. Filières énergétiques et exergie. Analyse définitions et applications. Méthodes de mesures analytiques. Spectroscopies
de schémas de procédés : réseaux d’échange de matière et d’échange infrarouge, ultraviolet, visible, spectrométrie de masse, chromatographie en
d’énergie, chimie verte. Définition et type d’analyse du cycle de vie (ACV) : phase liquide et gazeuse, analyses thermiques. Laboratoires et études de cas
définition d’une unité fonctionnelle et identification d’un flux de référence, dans certains domaines industriels. Manuel: J. P. Holman; Experimental
modes attributionnel et conséquentiel. Calculs de l’inventaire du cycle de vie. Methods for Engineers, 7ième ed. 2001, McGraw Hill, New York.
Choix et utilisation des outils de conception environnementale en parallèle et Patience, Gregory; Savadogo, Oumarou
de manière consécutive. Externalité et fiscalité environnementale. GCH3000 COMMUNICATION ÉCRITE ET ORALE
Application des outils de conception environnementale à différentes études de (0,5-0-2,5) 1 cr. Corequis : GCH3100
cas. Manuels : Cahier de l’étudiant, Études de cas.
Note: les étudiants que cela concerne doivent avoir réussi le cours Cette formation en communication écrite et orale s’étale sur trois ans, de la
préparatoire CHE0501 avant de s’inscrire à GCH2220. première à la troisième année. Elle se présente en quatre étapes : une
Samson, Réjean évaluation initiale d’une communication écrite et d’une communication orale
GCH2310 SCIENCE ET INGÉNIERIE DES POLYMÈRES en première année; une prescription individuelle (s’il y a lieu); une évaluation
(3-2-4) 3 cr. Préalable: 25 cr. finale d’une communication écrite et d’une communication orale en troisième
année; la réalisation d’un portfolio sur ces formes de communication. Cette
Introduction aux polymères industriels incluant les polymères techniques, les formation vise à apprendre à rédiger des textes de façon efficace et
caoutchoucs et les biopolymères. Caractéristiques des macromolécules, productive ainsi qu’à préparer et présenter des exposés de façon efficace et
polymérisation, structure à l’état solide, rhéologie, propriétés physiques et productive, conformes aux conventions de communication en vigueur dans la
mécaniques. Polymères composites, mélanges polymères (adjuvants, renforts, discipline.
alliages). Manuel : Notes des professeurs (polycopié). Note : des activités relatives à ce cours se dérouleront également à l’intérieur
Lafleur, Pierre; Heuzey, Marie-Claude des activités GCH1201 Relations interpersonnelles, GCH1135 Travail
GCH2525 THERMODYNAMIQUE CHIMIQUE d'équipe et projet de génie chimique et le projet intégrateur de 3e année du
(2-2-5) 3 cr. Préalables: GCH1110, GCH1510 programme de génie chimique GCH3100 Opérations Unitaires.
Dubois, Charles
Propriétés thermodynamiques des solutions idéales et réelles. Fugacité et GCH3100 OPÉRATIONS UNITAIRES
activité, coefficients d'activité. Modèles thermodynamiques pour le calcul des (7-13-16) 12 cr. Préalables: GCH2525, GCH2535, GCH2550, GCH3510
coefficients d'activité. Équilibre des phases, systèmes liquide-gaz et liquide- Corequis : GCH3000
liquide. Équilibre chimique à différentes pressions et températures.
Manuels : Notes de thermodynamique chimique, Fundamentals of Mécanique des fluides : Application des principes de la mécanique des fluides
Thermodynamics, R.E.Sonntag, C.Borgnakke et G.J.Van Wylen, 6ième édition, aux procédés du génie chimique. Variables caractéristiques. Tuyauterie. Pompes.
Wiley. Milieux compressibles. Agitation et mélanges. Filtration. Sédimentation,
Carreau, Pierre décantation et centrifugation. Fluidisation. Évaluation expérimentale de systèmes
GCH2535 MODÉLISATION NUMÉRIQUE simples. Transfert thermique : Conductions unidirectionnelle et
(3-1-5) 3 cr. EN GÉNIE CHIMIQUE multidimensionnelle en régime permanent. Conduction en régime transitoire.
Préalables: GCH2120, MTH2210B Convection naturelle et forcée : coefficients de transfert, corrélations.
Rayonnement thermique: corps noir, gris, réel. Facteur de forme. Rayonnement
Analyse et conciliation de données expérimentales en génie chimique. Méthodes des gaz. Effet combiné du rayonnement et de la convection. Échangeurs de
numériques pour la résolution des équations différentielles ordinaires et application chaleur: bilan macroscopique d’énergie, types d’échangeurs, encrassement,
aux bilans de chaleur et de matière dans les procédés du génie chimique. Théorie efficacité, conceptions. Transfert thermique avec changement de phase: ébullition,
sur les équation