Anda di halaman 1dari 9
; eciion AU MUSEE DU QUAI BRANLY Bi TEOTIHUACAN ela =ae] omy lly oy ‘COORDINATION SCIENTIFIC Ec WADORE rritede Pars 1, UR 8096 ds Ch rea Lt ie ate en STP ts, ee patches Lee a Tet tows aie 2 Teotihvacan, Cité des Dieux par Eric TALADOIRE OG Glossoire par érie TAADOIRE OB 1c trame urbaine de Teotihuacan par Rsario ACOSTA NIEVA 16 2() Les palais et residences de Teotihuacan par Linda R. MANZANILIA 24 32 Ritvel et économie & Teotihuacan par David M. CARBALLO Vinévitable et inépuisoble question de la chronologie ‘par Dominique MICHELET La cosmologie, le militarisme et le régime politique a Teotihuacan ‘par Saburo SUGIYAMA 3G la société de Teotihuacan par Eric TALADOIRE 4) les pratiques mortuaires & Teotihuacan par Grégory PEREIRA 46 54 Qwartiers ¢’étrangers & Teotihuacan par Julie GAZZOLA et Sergio GOMEZ Stratégies et héritoge de Teotihuacan sur le HautPlateau mexicain par Gabriela URUNUELA et Patricia PLUNKET GQ) Sculpture et peinture & Teotihuacan par fle PATROIS 64 Teotihuacon en pays maya par Eric TALADOIRE Zi 76 Programme du collogue international des 8-9 octobre 2009 au Quai Branly La cité od meurent les hommes et o¥ naissent les dieux. par Leonardo LOPEZ LUJAN et Eric TALADOIRE 78 Comptos-rendus de lives SO Bulletin d’abonnement (eaaron pn Tom aes ae See eeenmsan | Sr Ron Ieee ae |e ec pecelomeias GSS EGh am | Seeli | Scoeenamaarerast | rouRta suisse i wn Seren ee [niece eee Serge amuse ea [ieestercertr Saxman eaasRioreL wets Horeca etree (ncaa ate mete pry QUARTIERS D'ETRANGERS QUARTIERS D’ETRANGERS A TEOTIHUACAN LES DERNIERES DECOUVERTES ‘La métropole de Teotihuacan regroupait principalement des populations di ‘Mexique central, dont les origines ethniques pouvaient fortement varier. Les fouilles et recherches réalisées dans la cité ont permis identifier jusqu'a ‘maintenant trois groupes ethniques étrangers, d’origine plus lointaine, les r& sions de Oaxaca, du Michoacan, de ta cite du Golfe et de Vaire maya. Ces ine dividus se sont regroupés en quartiers& Ia périphérie de la ville de fagon’s conserver leurs coutumes et leur identité ethnique. Julie GAZZOLA ct histoire. Mexique. Sergio GOMEZ, et dhistore Mexgue- ‘Bement one tere -apoldque avec Uunbigroglyphe et lunnuméra gravis, locales dane le do Teothnuncan (Cliché M. Morale, Ye bourgade, 3 Vorigine, Teotihuacan devient Luts site Ia plus grande métropole des Amériques avec ses 2.000 édifices religieux et domestiques qui sétendent sur 22 kam?,et une population bien supérieure 3 100 COO habi tants. Mais cst autour de ses trois temples principaux: ceux de la Lune, du Soleil et du Serpent & plumes, qu'elle se révble comme le plus grand centre religioux de ISpogue Classique, attirant de nombreux individus : pélerins, ou riers, commercants et artisans, ocaux et érangers.A par tirdu début de notre ére les habitants de Teotihuacan ont ‘tabi des relations commerciales avec autres groupes de Mésoamérique afin dobienir des denrées exotiques cacao, le jade, e cow et es plumes de quewa, entre autres. Isusde cette relation certains groupes éran- gers se sont installs en péripherie dels ville ct ont er leur propre communauté, éonnant ins’ lacité un crac tere commopolie Bd / Les Dossiers d'Archéologio / H.-S. 0°17 ‘Gherchour de zone archologique de Tetibuacan Inst tion (Chereheur de direction des études archéologiques, Institue national Canthropologe Pantheopologe La croissance Sconomigue fulgurante de Teotihuaaan «st basée sur la production intensive de biens de tout type: essor d'un réseau commercial organisé et éayé parla pré ance physique des Teot Mésoamérique; le développement de voies ce communica: tion terrestres, ot Pétablicsement d'étrangers dans la acans dans autres régions de participant aux échanges moyenne et longue distances Les eésidents étrangers de Teotihuacan se sontimtégrés 4 la population locale, tout en conservant certains dé ments de leur culture d'origine, comme leur langue, eur criture, leur architecture, leur maniére d’enterrer leurs morts ct probablement aussi leur fagon de préparer leurs aliments, eproduisant ainsi des habitudes propres a leur ident Les recherches récentes ct les rites archéologiques, dé couverts dans plusieurs secteurs dela ville de Teotihuacan, indiquent la présence de trois groupes ethniquesciférents en provenance des régions duu Michoacan, de Oaxaca, et de la cote du Golfe. Ces étrangers ont résidé plusieurs idles dans la cité,regroupés en quartiers, de manigre 8 conser ver leurs us et coutumes réalisant des rites particulier & leur cure et cosmovision. ' quartiers sont localisés& la peti principal. Dans le quartier zaporeque ~ situé & Vouest de Vallée des Morts ~ résident des individus provenant de ‘Oaxaca. La présence d'un autre groupe isu de la région gui correspond actuellement Etat du Micheacin, et qui au ‘ait maintenu des relations avec les Zapottquesya étéiden tifée & proximité. Quant au quartier des commeryants ue Test dela ville, il est peuplé de groupes d'origine