Anda di halaman 1dari 6

Association France-Oural

14, rue des Tapisseries, 75017 Paris


Tél. / fax: 01.46.22.55.18
Courriel: franural@free.fr
Site Internet : www.france-oural.org

Lettre d’information
N°7 : mars 2010

Edito : Après RussenKo


Par Dimitri de Kochko, Président

L’activité de l’association a atteint des sommets en ce


premier trimestre des années croisées France-Russie. Après
les concerts de la fin septembre des lauréats du concours
de piano Véronique Lautard à la salle Cortot et le café lit-
téraire avec Zakhar Prilepine, nous nous sommes lancés
dans la préparation du festival Russenko et de la remise du
4ème prix Russophonie.
Disons tout de suite que ce festival du 29 au 31 janvier a
dépassé nos attentes : par la qualité des œuvres et des hôtes,
par les initiatives prises par des Kremlinois, une fois le scep-
ticisme et les premières réticences vaincus, et enfin par l’at-
mosphère générale au cours du festival. Ambiance qu’on a
retrouvée partour : que ce soit au salon du livre nommé les
« journées du livre russe » et ses tables rondes et rencontres
entre lecteurs, auteurs et éditeurs ou lors de l’inauguration
et du vernissage de l’exposition de peintures et de sculp-
tures dans les salons de la mairie, ou lors des différentes ta- de prestations artistiques et culturelles de très haut niveau.
bles rondes, autour des différentes expositions photos et bien Le dimanche après-midi, les pianistes lauréats du concours
sûr lors de spectacles et concerts y compris ceux dans les Véra Lautard ont joué durant trois heures devant une salle
écoles et autres établissements de la ville et bien sûr les « du Conseil municipal comble ! Nous sommes parvenus à
battle » de break dance. Il faut y ajouter la satisfaction de faire la fête la plus authentiquement populaire jusqu’à pré-
tous ceux qui ont participé aux cours d’initiation au russe sent des manifestations de l’année croisée.
dans les centres de loisir ou avec les agents municipaux au Un grand merci à tous ceux qui ont rendu cet événement
cours des mois précédents. A la bibliothèque, une exposi- possible : la Ville du Kremlin Bicêtre avec son maire Jean-
tion des illustrations de contes par Polina Zinoviev a rejoint Luc Laurent en tête, toute son équipe (Jean-Marc Nicolle,
les coin des livres russes offerts par France-Oural et la Fon- Bastien Faudot, Marie Phliponneau, Piera Bassis, Marina
dation Eltsine. Sur la grand place de la ville le petit marché Guglielmi, Alice Courchay, la Fondation Eltsine qui a fi-
gastronomique et artisanal après un début difficile à cause nancé et apporté sa participation aux Tables rondes, la Fon-
de la météo a fini par trouver son public et permis à un en- dation Russki Mir qui a aidé au prix Russophonie,
semble musical russophone de Marseille de se produire. l’ambassade de France à Moscou qui nous a aidés à plu-
A coté de la rencontre avec les cultures russophones, le sieurs reprises, le Centre culturel et scientifique de Russie
festival a aussi permis à une population majoritairement mo-
deste dans cette ville de banlieue de rencontrer et profiter Suite à la page 2

La prochaine Assemblée Générale de l’association France-Oural


aura lieu le 28 avril 2008 à 18h
dans la salle paroissiale de l’Eglise Saint Pierre de Montmartre (à droite avant d'entrer dans l'église)
Elle sera suivie à 20 heures d’un concert du choeur de l’institut polytechnique d’Ekaterinbourg (Oural)
et ensuite buffet campagnard avec les chanteurs

1
Le Prix Russophonie et les Journées du Livre russe
par Christine Mestre

Le jury du Prix russophonie, cette année composé d’Irène So-


kologorsky, Gérard Conio, Agnès Desarthe et Andreï Kourkov
a récompensé deux traductrices : Sophie Benech et Christine
Zeytounian Beloüs, pour leur traduction respectivement de Pil-
niak et Bely mais aussi pour leur parcours.
L’Année de la Russie en France et a été l’occasion de créer Les
Journées du livre russe, auxquelles ont participé une douzaine
d’auteurs russes et français. Pour la première année les écrivains
de l’Oural étaient à l’honneur. Parmi eux, Dmitri Bavilski, Ev-
gueni Kassimov, Igor Sakhnovski, Nicolas Koliada. Le parte-
naire de France Oural Les Lettres russes publiait à cette occasion
un numéro spécial Ecrivains de l’Oural et deux textes de Nina
Gorlanova et Igor Saveliev, jeune auteur ouralien. L’un et l’au-
tre n’avaient pu répondre à notre invitation.
Plusieurs éditeurs ont fait le choix de faire coïncider la sortie lors
Andreï Guelassimov, Dmitri Bavilski, Irène Sokologorski et Igor Sakhnovski
d’une table ronde des écrivains ouraliens. Foto:N.Medvedeva
d’ouvrages avec les Journées et le public venu nombreux a pu
rencontrer les auteurs : Vladimir Sorokine (La voie de Bro, éditions de l’Olivier et Roman, éditions Verdier) Andreï
Kourkov (Laitier de nuit, éditions Liana Levi), Igor Sakhnovski (L’Homme qui savait TOUT, Gallimard), Georges Nivat
(Trésor du siècle d’or, éditions des Syrtes). Andreï Guelassimov s’est joint à eux pour une table ronde passionante sur le
rôle de l’écrivain dans la Russie du 21è siècle. Un salon du livre accueillait une trentaine d’exposants : libraires, éditeurs
et un concert de chansons russes a clôturé les journées.

Un Salon du livre à l’Espace Maigné au Kremlin-Bicêtre a accueilli pendant les Jour- Les lauréats, le jury, les organisateurs et les invités d’honneur du Prix Russo-
nées du Livre russe une trentaine d’exposants. Foto:N.Medvedeva phonie - 2010.

Edito: Après RussenKo


Suite de la page 1

avec son directeur Igor Shpynov et son équipe, le journa-


liste Kiril Privalov, plume d’or de Russie cette année, qui
a animé plusieurs tables rondes .
Et bien sûr les salariés et membres de France-Oural qui
ont su faire des miracles et « trempé la chemise » : Chris-
tine Mestre qui a mené à bout de bras les Journées du livre
A l’exposition Best of Russia à l’Espace Maigné au Kremlin-Bicêtre.
russe et le prix Russophonie, Irina Krivova qui a créé l’ex-
position d’arts plastiques, organisé les cours de russe des Et tous les autres bien sûr. Un seul regret tout de même :
enfants et coordonné les autres activités dont le marché ar- il nous faut davantage de participation et de mobilisation
tisanal, Olga Eybert qui a mené les comptes (très tendus des membres de l’association.
durant toute la préparation !) et nos deux stagiaires de Rien n’est perdu. Nos partenaires du Kremlin sont dési-
choc : Marie Clarté Delisle et Benjamin Podvin, enfin nos reux de pérenniser le festival. Si les Fondations suivent, si
membres comme Anastassia Deseauve qui a assuré les nous parvenons à trouver de sponsors et un écho presse plus
cours de russe des agents, Chantal Ferrando-Durfort, Fran- fort en France, vous serez tous appelés à proposer ou/et par-
çoise Wilkowski-Dehove, Catherine Bessonart, Isabelle de ticiper à une opération qui a déjà compté au début de cette
Kochko et Maryline Jambon qui ont excellé à la buvette année France-Russie qui compte pourtant beaucoup d’ini-
conviviale des Journées du livre. tiatives.
2
Un peu de russe pour les petits français
Dans le cadre du Festival RussenKo France-Oural a organisé des cours
de l’initiation à la langue russe dans sept Centres de loisir de Kremlin-
Bicêtre. Des professeurs russes ont visité des enfants de 6 à 12 ans. Il
faut remarquer que les professeurs français ont effectué un gros travail
préparatoire pour décorer les locaux, en n'oubliant pas d'apprendre aux
enfants les bases russes utiles : привет (salut), до свидания (au revoir),
спасибо (merci). Ainsi, les enfants ont pu saluer les professeurs russes
dans leur langue maternelle.
Le début d'année étant la période la plus festive, les enfants et les pro-
fesseurs ont communiqué avec joie, ont fabriqué les célèbres matri-
ochkas, et ont même préparé de très bons pirojkis à la compote de
pommes ! Hé bien, comment faire la fête sans danser ?! Voici la célèbre
«Danse cosaque» et «la Ronde», nouvelle pour les enfants, danse folk-
N.Terentieva avec les enfants de l’école Jean Zay.

lorique russe, gaie et dynamique. Les enfants se sont pris par la main et
ont dansé avec joie et ont écouté comment sonne la balalaïka, instru-
ment de musique russe énigmatique.
Grâce à une présentation fascinante et intéressante, les enfants français
ont découvert Ded Moroz (le Père Noël russe), et sa petite fille Sne-
gurotchka («Fille de neige»), dont personne ente eux n'a jamais entendu
parler. Grâce aux contes populaires russes «Kolobok», «Teremok», ils
ont appris les noms des animaux en russe. Cela ne s'est pas passé sans
les jeux populaires russes «Ruisseau» et «Anneau», que les enfants ont
tout de suite aimés.
Anna Milcent avec les enfants de l’école Benoit Malon. Natalia Terentyeva

Salon du livre Paris-2010 à la Porte de Versailles: 26-31 mars


Nos partenaires dans le programme des manifestations russes
Lundi 29 mars Mardi 30 mars
Stand national de la Russie (C-58) Stand national de la Russie (C-58)

Table ronde "Les leçons d'histoire pour la Russie mo- Table ronde «Histoire du stalinisme. Mémoire et avertisse-
derne". Pour la parution en français du livre d’E.T. Gaïdar «La ment». Pour la parution des livres du projet d’édition scienti-
chute de l’Empire». fique «Histoire du stalinisme. En 100 volumes».
Participants: directeur exécutif de la Fondation «Centre prési- Modérateur: directeur général de la Maison d’édition «ROSS-
dentiel B.N.Eltsine» Alexandre Drozdov, directeur de la Mai- PEN» Andrey Sorokine
son d’édition «Encyclopédie politique de la Russie» Participants: directeur exécutif de la Fondation «Centre prési-
(ROSSPEN) Andrey Sorokine, Secrétaire perpétuel de l’Aca- dentiel B.N.Eltsine» Alexandre Drozdov, directeur des Archives
démie Francaise Hélène Carrère d’Encausse, professeur de d’ Etat de la Fédération de la Russie Serguéy Mironienko, pré-
l’Université Paris-Sorbonne Dominique Barjout, professeur de sident du Mémorial International Arséniy Roguinski, directeur
l’Université Sorbonne-Panthéon Marie-Pierre Rey du Centre de l’étude de la Russie, du Cucase et de l’Europe cen-
Organisateurs: Maison d’édition «Encyclopédie politique de la trale (Cercec, EHESS/CNRS) Alain Blum, professeur Nicolas
Russie» (ROSSPEN), Fondation «Centre présidentiel B.N.Elt- Werth (CNRS).
sine», Centre Roland Mousnier et Sorbonne. Оrganisateurs: Maison d’édition «Encyclopédie politique de la
Russie» (ROSSPEN), Fondation «Centre présidentiel B.N.Elt-
sine», Mémorial International

Mercredi 31 mars
Bibliothèque Publique Historique de la Ville de Paris
24 rue Pavée, 75004 Paris
La discussion «Staline dans le discours moderne scientifique et public». Présentation du projet
et la cérémonie de la remise au don des livres de la série «Histoire du stalinisme» à la Bibliothèque
Tourguénev à Paris
Оrganisateur: Maison d’édition «Encyclopédie politique de la Russie» (ROSSPEN), Fondation
«Centre présidentiel B.N.Eltsine», Bibliothèque Publique Historique de la Ville de Paris

3
Nos actions de partenariat
Visite à Paris d’un groupe d’étudiants économistes
de l’Université de Rostov-sur-Don
Dans le cadre d’un nouveau partenariat, France-Oural ac-
cueille du 28 mars au 5 avril un groupe de trente étudiants
en économie et gestion de l’université d’économie de Ros-
tov sur le Don. Leur visite était organisée dans le cadre d’un
programme éducatif d’échanges d’expérience et de forma-
tion au niveau européen.

Pendant la rencontre avec la représentation commerciale de Russie


et avec le Cercle Kondratieff.
mique internationale. L’intervention de Dimitri de Kochko
en tant que journaliste à l’Agence France Presse a permis
aux étudiants de débattre sur le rôle des médias dans la crise
économique actuelle. Enfin, leur rencontre avec des pro-
fessionnels du tourisme sur le thème de « l’activité du tou-
risme en France » leur ont fait découvrir le potentiel et les
débouchés de ce secteur en France.
Les étudiants de Rostov-sur-Don devant la Sorbonne. Les étudiants, bien occupés par ces rencontres, ont eu tout
Nous avons organisé pour eux des rencontres avec des pro- de même le temps de découvrir Paris. Ils ont ainsi visité la
fessionnels du secteur économique et de l’administration Sorbonne, se sont promenés dans le Quartier Latin, ont ar-
municipale. Ainsi, leur rencontre dans la ville du Kremlin- penté les rues de Montmartre, ont profité des premières
Bicêtre leur a permis de découvrir ce qu’était la coopération fleurs du jardin du Luxembourg ! Ils se sont rendus à
décentralisée, et le premier adjoint de la ville du Kremlin l’Opéra Bastille pour aller voir « Le Barbier de Séville »
leur a parlé du fonctionnement de l’entreprise à l’échelle de Rossini, et ont terminé leur séjour en France par une ex-
d’une commune. cursion organisée aux châteaux de la Loire sur le thème de
Leur rencontre avec la représentation commerciale de Rus- « la production du vin français ».
sie et avec le Cercle Kondratieff leur a permis de connaitre Ainsi, lors de leur séjour en France, professionnels français
le fonctionnement de la délégation économique en France et étudiants russes ont pu partager leur expérience et ont pu
et de réfléchir sur les coopérations économiques futures discuter des relations futures entre ces deux pays, tout en
posssibles entre les deux pays. Ils ont eu aussi l’occasion de permettant au groupe de profiter des beautés et des joies
se familiariser avec le secteur banquaire français grâce aux qu’offre Paris !
intervenants du Crédit Coopératif, qui leur a parlé de l’ac-
tivité de cette banque et de son rôle dans l’activité écono- Marie-Clarté Delisle

Notre projet d’aide aux orphelins de la région de Kostroma


Dans notre précedent Newletter nous avons parlé de la mission de nos psychologues·à Neia. On vous rappelle que les ob-
jectifs de ce projet est de consolider, d’élargir et d’améliorer la prise en charge d'enfants et d'adolescents abandonnés dans
la région de Neia par des familles d’accueil et d’en diffuser les résultats à d’autres territoires russes. dans le cadre de ce
projet nous cherchons à offrir une possibilité de réinsertion sociale à des jeunes abandonnés. Leur évolution dans des fa-
milles structurées, équilibrées et formées à les accueillir pourra leur permettre de s’adapter au monde professionnel. En
même temps nous voudrions proposer un suivi et une formation aux parents souhaitant prendre en charge des orphelins
sociaux et renforcer les capacités des travailleurs sociaux travaillant avec ces enfants et familles. Le concept de familles
d’accueil est très peu développé actuellement en Russie, et la notion du travailleur social est quasiment inexistante.
L’objectif de la première étape etait avant tout, de faire la connaissance des acteurs russes du programme sur place,
d’évaluer les connaissances et les besoins des familles d’accueil et des groupes des travailleurs sociaux, dans l’aspect de
l’expérience et du savoir-faire aussi bien que dans l’aspect matériel, en testant la formation sur 20 représentants de fa-
milles d’accueil et de leur encadrement.
Anastassia de Seauve

Appel aux membres de l’association : si vous voulez participer à la mission, si vous avez des idées (ou des possibili-
tés) de recherches de financement svp, contactez l’équipe Neia à l’association France-Oural.
4
Nos actions de partenariat

Le russe autrement,
nouveaux objectifs, nouvelles pratiques

France-Oural a initié cette année


dans le cadre des projets européens
Grundtvig un nouveau projet : Le
russe autrement, nouveaux objec-
tifs, nouvelles pratiques.
Dans son esprit même, le pro-
gramme européen trouve un écho
dans l’idée de russophonie et c’est
avec deux partenaires autrichiens et
hongrois que nous avons amorcé
une réflexion sur les pratiques d’en-
seignement, en fonction des publics
nouveaux et de leurs besoins. La rencontre des partenaires chez France-Oural. La rencontre au lycée Henry IV.

La première réunion s’est tenue à


Paris du 11 au 14 février 2010 dans les locaux de France-Oural. Christine Mestre et Polina Livchitz ont exposé le pro-
blématique de l’enseignement du russe en France et ont parlé des méthodes de la formation pour adultes.
Une rencontre a été organisé par la secrétaire générale de notre association Christine Caillon au lycée Henry IV. Ainsi
nos partenaires ont fait connaissance avec les pratiques de l’enseignement du russe au public scolaire.
Nos prochaines seminaire dans le cadre de ce projet auront lieu à Vienne et à Budapest.
Le Programme européen Grundtvig vise à encourager la formation tout au long de la vie, à en améliorer la qualité et à
en renforcer la dimension européenne.

Nos actions culturelles


Les 21 et 23 mars, France Oural, Le 28 avril à 20 h
L’Union des Russophones de France
et l’association Frer ont organisé Eglise Saint Pierre de
deux concert d’une chorale des Montmartre accueil-
jeunes Harmonia de Saint Péters- lera le choeur de l’ins-
bourg à l’Eglise St André et à la Cha- titut polytechnique
pelle du Lycée Henri IV. d’Ekaterinbourg. C’est
un chœur de très haute
qualité et il ne peut
laisser indifférents des
membres de l’Associa-
tion France-Oural.
Ce concert est orga-
nisé en partenariat
avec l’association Art-
corusse.
Gardez votre soirée et
faites en profiter vos
amis.
Entrée libre mais par-
ticipation aux frais vo-
lontaire.

5
Rappel aux adhérents
Pensez à renouveler votre adhésion et à envoyer votre cotisation:
c’est indispensable pour la poursuite de nos activités et obtenir
des financements en montrant votre implication ou soutien

ASSOCIATION FRANCE-OURAL

BULLETIN D’ADHESION

Je soussigné(e) ..................................................................................................................................................... (Nom, prénom)

Adresse : ...........................................................................................................................................................................................

Tél. Dom :................................................... Fax Dom : .................................................. Mobile: .................................................

Mail(s) @ : ..........................................................................................................................................................................................

Profession / Société : .......................................................................................................................................................................

Souhaite adhérer à l’Association France-Oural, pour l’année 200…….

En tant que membre (rayer les mentions inutiles) :


1. Adhérent = cotisation annuelle 30 €
2. Actif = cotisation annuelle 30 €
3. Bienfaiteur = cotisation annuelle = 30 € + …………… € = …………. €
4. Associé (personne morale) = cotisation annuelle 200 €

Quelles sont les activités de France-Oural qui vous intéressent le plus (ou raisons d’adhésion):
 Prix Russophonie, littérature  Activités culturelles
 Conférences, économie  Aide au voyage
 Interculturalité  Projets humanitaires
 Autres, précisez svp : …………………………………………………………………………………………………………………………..

Paiement de la cotisation par chèque à l'ordre de « Association France-Oural »


A renvoyer à France-Oural - 14 rue des Tapisseries - 75017 Paris
(Une carte de membre vous sera adressée dès réception du paiement de votre cotisation)

Fait à : Le :

Signature :

Les informations recueillies sont nécessaires à votre adhésion. Elles font l’objet d’un traitement informatique et
sont destinées au secrétariat de l’association. Conformément à la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous bé-
néficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Si vous souhaitez exercer ce
droit et obtenir communication des informations vous concernant, veuillez vous adresser au secrétariat de l’asso-
ciation (cf. coordonnées ci-dessous).
6