Anda di halaman 1dari 7

Plan de travail

La mécanique des sols


 Définition

Teneur en eau
 Définition

Poids spécifique apparent sec


 Définition

I/la méthode classique:

 Appareillages utilisés
 Matériaux d’analyses
 Schémas des appareillages utilisés
 Mode opératoire
 Les étapes à suivre
 Résultats obtenues

II /Méthode de la paraffine :

 Mode opératoire
 Formule utilisé
 Résultats obtenues
 Analyse des résultats et commentaires

Conclusion

1
La mécanique des sols

Définition

La mécanique des sols est une discipline faisant partie


des techniques de génie civil.
Cette étude doit permettre d'estimer la résistance des sols en
place ou rapportés nécessaire pour assurer la stabilité et la
résistance de l'ouvrage projeté. Cette étude doit être faite
pour permettre le calcul de fondations pour la construction
d'un bâtiment ou tout autre ouvrage de génie civil (pont,
route, tunnel, barrage,...).

Teneur en eau

Définition
La teneur en eau d’un échantillon de sol est le rapport
exprimé en (%) de la quantité d’eau évaporé après un
étuvage d’une durée de 24 h a une température de 105°c au
poids de l’échantillon sec.

ω% = ( (wh-ws)/ws )×100

Poids spécifique apparent sec

Définition
Le poids spécifique apparent sec est la quantité exprimée
par le rapport du poids des gains solides au volume apparent
de cet échantillon.

γd = γ/ 1+w

Pour mesurer la quantité d’eau dans un échantillon de


sol; il existe plusieurs méthodes d’entre elles :

2
I/la méthode classique:

Appareillages utilisés :
 boite a pétrit
 balance de précision 1/100 de gramme
 étuve
 spatule
 anneau volumique
 papier d’aluminium
Matériaux d’analyse:
 échantillon de sol

Schémas des appareillages utilisés :

Mode opératoire
La méthode consiste à déterminer le volume apparent d’un
échantillon de sol à l’aide d’un anneau volumétrique de
dimensions connus, et sa teneur en eau.

3
Les étapes à suivre :

1. Déterminer le volume apparent de l’échantillon (volume de


l’anneau volumétrique) ;
2. Maître l’anneau dans un fond de boite a pétrit (le tout
ayant été préalablement lavé et séché) ;
3. Enfoncer l’anneau dans l’échantillon de sol et araser les
deux faces à l’aide d’une spatule ;
4. Faire pèse l’ensemble (fond de boite + anneau +
échantillon humide) ;
5. Etuver l’échantillon pendant 24 H ;
6. Déterminer le poids de l’échantillon sec.

Le tableau ci-dessous nous donne les résultats d’essais


obtenus
Résultats obtenues

N° d’essai unité Essai 01 Essai 02


Diamètre d’anneau cm 3 2

Hauteur cm 3 2

Poids de l’anneau vide Wa g 44 20

Poids de l’anneau + éch. (Wa+e) g 91 39

Volume apparent Va cm3 21.19 6.28

Poids humide Wh g 47 19

Pois sec Ws g 35 14

γ = Wh / Va g/cm3 2.12 3.02

ω% = (wh-ws) / ws % 34.28 35.71

γd = γ / ( 1+ω ) g/cm3 1.58 2.22

ω moy= 35.00 %
γd moy= 1.9
4
II /Méthode de la paraffine :

Le principe est le même sauf que le volume apparent de


l’échantillon est déterminé d’une façon hydrostatique.

Mode opératoire

1- L’échantillon est isolé au moyen d’une couche de


paraffine pour éviter toute pénétration d’eau et ce après
effectué la pesée de l’échantillon du sol seul Wh ;
2- Faire enrober l’échantillon dans la paraffine ;
3- Pèse à nouveau l’échantillon paraffiné on a (We+p) ;
4- On met l’échantillon paraffiné dans une éprouvette
remplie de 500 ml d’eau, on remarque que le niveau de
l’eau a monter, la différence de niveau nous permis de
calculer le volume paraffiner, qui est (Ve+p) ;
5- On prélève la même quantité de paraffine (p) pour
déterminer le volume par pesé hydrostatique, tout en
connaissent la densité de la paraffine (γp=0.86g/cm²) ;
6- On refait l’essai trois fois sur trois échantillons.

Formule utilisé :

 WP=W e +Wp – W h
 Vp=W p / γp
 Va=V e +p – Vp
 γ=wh/va
 ω% = (wh-ws) / ws
 γd = γ/ 1+W
5
Résultats obtenues

N° d’essai unité Essai 01 Essai 02 Essai 03


Poids de l’échantillon humide g 266 161 80
Wh
Poids de l’échantillon paraffiné g 276 168 84
(We+p)
Poids de la paraffine (W p) g 10 07 04

Volume initial de l’eau cm3 500 500 500

Volume (échantillon+ cm3 160 120 40


paraffine)
Poids sec Ws g 197 120 59

Volume de la paraffine cm3 11.62 8.14 4.65

Volume apparent cm3 148.38 111.86 35.35

γ = Wh / Va g/cm3 1.79 1.44 2.26

ω% = (wh-ws) / ws % 35.02 34.16 37.5

γd = γ / ( 1+ω ) g/cm3 1.32 1.07 1.64

ω moy = 35.56 %
γd= 1.34 g/ cm3

Analyse des résultats et commentaires

D’après les résultats obtenus de ces deux méthodes on a eu le


même pourcentage. C’est-à-dire ; la même teneur en eau.

6
Conclusion

On peut dire que chaque sol a ses caractéristiques


spéciaux ; d’entre elles; la teneur en eau et le poids
spécifique qui permet de savoir la quantité d’eau
existante dans ce dernier pour le classer, afin de
connaitre sa résistance à supporté les déférents
types d’ouvrages bâties.

Bibliographie

Polycopié de TP
Google images.
Livre « SANGLERAT tome 1 ».