Anda di halaman 1dari 12

Université : Bordj Bou Arreridj //Faculté : Sciences et de la Technologie //Département : D’électromécanique

Formation : LMD en Electromécanique // M.r Sakhara.S // E-mail : saadi.sekhara@yahoo.fr


Matière : Maintenance et sécurité industrielle

Chapitre I) Généralité sur la maintenance


I.1) Définition : La maintenance est << l'ensemble des activités destinées à maintenir ou à
rétablir un bien dans un état ou dans des conditions données de sûreté de fonctionnement,
pour accomplir une fonction requise. Ces activités sont une combinaison d'activités
techniques, administratives et de management>> (AFNOR X60-010 décembre 1994).
Amélioration : Ensemble des mesures techniques, administratives et de gestion, destinées à
améliorer la sûreté de fonctionnement d’un bien sans changer sa fonction requise.
Analyse de défaillance : Examen logique de systématique d’un bien qui a eu une défaillance
afin d’identifier et d’analyser le mécanisme de défaillance, la cause de la défaillance et ses
conséquences.
Analyse de panne : Examen logique de systématique d’un bien afin d’identifier et d’analyser
la probabilité, les causes et les conséquences de pannes possibles.
Bien : Tout élément, composant, mécanisme, sous-système, unité fonctionnelle, équipement
ou système qui peut être considéré individuellement.
Bon de travail : document contenant toutes les informations relatives à une opération de
maintenance et les références à d’autre documents nécessaires à l’exécution du travail de
maintenance.
Cause de défaillance : raison de défaillance. (Note : les raisons peuvent résulter d’au ou
moins des facteurs suivants : défaillances due à la conception, à la fabrication, à l’installation, à
un mauvais emploi, par fausse manœuvre, à la maintenance.

I.2) Les différentes formes de la maintenance :


2-1) Maintenance préventive : Maintenance ayant pour objet de réduire la probabilité de
défaillance ou dégradation d'un bien ou d'un service rendu. Les activités correspondantes sont
déclenchées selon :
 Un échéancier établi à partir d'un nombre prédéterminé d'unité d'usage;
 Et/ou des critères prédéterminés significatifs de l'état de dégradation du bien ou du
service.
Maintenance Maintenance
Maintenance systématique
conditionnelle prévisionnelle
Maintenance préventive effectuée Maintenance préventive Maintenance préventive
selon un échéancier établi à partir subordonnée au subordonnée à l'analyse de
d'un nombre prédéterminé franchissement d'un seuil l'évolution de paramètres
d'unité d'usage. prédéterminé significatif de significatifs de la dégradation
l'état de dégradation du bien. du bien. Permettant de
retarder et de planifier les
interventions.

1
Université : Bordj Bou Arreridj //Faculté : Sciences et de la Technologie //Département : D’électromécanique
Formation : LMD en Electromécanique // M.r Sakhara.S // E-mail : saadi.sekhara@yahoo.fr
Matière : Maintenance et sécurité industrielle

Maintenance

Maintenance préventive Maintenance corrective

Maintenance Maintenance Maintenance Maintenance


systématique conditionnelle palliative curative

Maintenance
prévisionnelle

CONCEPTS

Echéancier Seuils Défaillance


prédéterminé

Evolution des
paramètres

EVENMENTS

Inspection Visite Contrôle Dépannage Réparation

OPERATIONS

Déclassement réforme

2
Université : Bordj Bou Arreridj //Faculté : Sciences et de la Technologie //Département : D’électromécanique
Formation : LMD en Electromécanique // M.r Sakhara.S // E-mail : saadi.sekhara@yahoo.fr
Matière : Maintenance et sécurité industrielle

2-2) Maintenance corrective : Maintenance des activités réalisées après la défaillance d'un
bien ou la dégradation de sa fonction, pour lui permettre d'accomplir une fonction requise, au
moins provisoirement.
La maintenance corrective comprend en particulier :
- La localisation de la défaillance et son diagnostic;
- La remise en état avec ou sans modification;
- Le contrôle du bon fonctionnement.
a) Maintenance palliative : Activité de maintenance corrective destinées à permettre à un
bien d'accomplir provisoirement tout ou une partie d'une fonction requise.
b) Maintenance curative : Activités de maintenance corrective ayant pour objet de rétablir
un bien dans un état spécifié ou de lui permettre d'accomplir une fonction requise.
Le résultat des activités réalisées doit présenter un caractère permanent. Ces activités
peuvent être :
- Des réparations;
- Des modifications ou améliorations ayant pour objet de supprimer la (ou les)
défaillance(s).

I.3) Les fonctions essentielles de la maintenance : D'une manière générale ou distingue


deux grandes catégories de fonctions :

I.3-1) Les fonctions de base :


1) Programmation des travaux :
 Gestion centralisée des informations;
 établissement des différents programmes;
 préparation des travaux programmés;
 Ordonnancement des travaux.
2) Approvisionnement et distribution des moyens :
 Moyens humains;
 Moyens matériels : pièces de rechange, moyens de métrologie, outillages,….
 Moyens financiers;
 Moyens horaires;
 Moyens documentaires.
3) Exécution des travaux :
 La réalisation des travaux programmés;
 Assurer les dépannages et réparations en cas de pannes.
4) Collecte et gestion des informations sur les travaux :
 La nature des travaux exécutés;
 Les moyens mobilisés pour la réalisation des travaux (matériels, humains, ….)
 L'état des installations (avant et après l'intervention)
 Les remarques et observations éventuelles sur le déroulement des travaux.
3
Université : Bordj Bou Arreridj //Faculté : Sciences et de la Technologie //Département : D’électromécanique
Formation : LMD en Electromécanique // M.r Sakhara.S // E-mail : saadi.sekhara@yahoo.fr
Matière : Maintenance et sécurité industrielle

5) Collecte et gestion des informations sur les pannes :


 Installation objet de la panne;
 Durée des arrêts (début et fin);
 Causes apparentes et/ou réelles;
 Les remèdes;
 Mesure à prendre pour fiabiliser l'installation concernée et supprimer définitivement
l'apparition de la panne.

I.3-2) Les fonctions complémentaires :


1) Amélioration des pièces et des installations : Dans plusieurs cas, les causes des
pannes sont dues à des défauts de conception. Cette fonction à pour objectif principal de
pallier à ces défauts en permettant les études de modification appropriées.
D'autres améliorations peuvent, aussi s'avérer utiles pour augmenter la durée de vie, la
maintenabilité, et les performances d'une machine ou d'une installation.
2) Amélioration de la planification et des standards de programmation des travaux :
Les principales tâches à assurer sont :
 Développer le processus de planification et de standardisation (création de norme) dans la
programmation des travaux de maintenance;
 Rechercher continuellement les conditions d'amélioration dans le temps de ces deux
processus et de basculer progressivement et définitivement le système de maintenance de
l'aléatoire vers le planifié.

I.4) Les opérations de maintenance :


4-1) Les opérations de maintenance corrective :
1) Le dépannage : Action sur un bien en panne en vue de le remettre provisoirement en état
de fonctionnement avant réparation.
2) La réparation : Intervention définitive et limitée de maintenance corrective après panne
ou défaillance.
L'application de la réparation peut être décidé soit immédiatement à la suit d'un incident
ou d'une défaillance, soit après un dépannage, après une visite de maintenance préventive
conditionnelle ou systématique.

4-2) Les opérations de maintenance préventive :


1) Inspection : Action de surveillance s'exerçant dans le cadre d'une mission définie, elle n'est
pas obligatoirement limitée à la comparaison avec des données préétablies.
2) Contrôle : Vérification de conformité par rapport à des données rétablies suivies d'un
jugement.
3) visite : Action de maintenance préventive consistant en un examen détaillé et
prédéterminé de tout (visite générale) ou une partie (visite limitée) des différentes pièces du
bien et pouvant impliquer des opérations de maintenance de 1er niveau.
4
Université : Bordj Bou Arreridj //Faculté : Sciences et de la Technologie //Département : D’électromécanique
Formation : LMD en Electromécanique // M.r Sakhara.S // E-mail : saadi.sekhara@yahoo.fr
Matière : Maintenance et sécurité industrielle

I.5) Les Niveaux de maintenance : La maintenance et l'exploitation d'un bien s'exercent à


travers de nombreuses opérations, parfis répétitives, par fois occasionnelles, communément
définies jusqu'alors en 5 niveaux de maintenance.

1er Niveau : Action simples nécessaire à l'exploitation et réalisées sur des éléments
accessibles en toute sécurité à l'aide d'équipements de soutien intégrés au bien, ce type
d'opération peut être effectué par l'utilisateur du bien à l'aide des instructions d'utilisation.
Ce type d'intervention peut être effectuée par l'exploitation du bien sur place, sans
outillage et à l'aide des instructions d'utilisation.
Exemple en maintenance préventive :
 Ronde de surveillance d'état;
 Graissage journalier;
 Relevés des valeurs d'état ou d'unité d'usage;
 Purge d'éléments filtrants;
 Contrôle d'état des filtres.
Exemple en maintenance corrective :
 Remplacement des ampoules;
 Ajustage;
 Remplacement d'éléments d'usure.

2eme Niveau : Action qui nécessitent des procédures simples et/ou des équipements de
soutien d'utilisation ou de mise en ouvre simple. Ce type d'action de maintenance est effectué
par un personnel qualifié avec les procédures détaillées et les équipements de soutien dans les
instructions de maintenance.
Un personnel est qualifié lorsqu'il a reçu une formation lui permettant de travailler en
sécurité sur un bien présentant certains risques potentiels, et est reconnu apte pour
l'exécution des travaux qui lui sont confiés, compte tenu de ses connaissances et de ses
aptitudes.
Ce type d'intervention peut être effectué par un technicien habilité de qualification
moyennes avec l'outillage portable définit par les instructions de maintenances.
Exemple en maintenance préventive :
 Contrôle de paramètres sur équipements en fonctionnement à l'aide de moyen de
mesure intégrés au bien;
 Réglage simple (alignement de paliers, alignement pompe moteur, ….);
 Contrôle des organes de coupure (capteur, disjoncteur, fusibles);
 Contrôle des organes de sécurité;
 Graissage a faible périodicité (hebdomadaire, mensuelle);
 Remplacement de filtres difficiles d'accès.

5
Université : Bordj Bou Arreridj //Faculté : Sciences et de la Technologie //Département : D’électromécanique
Formation : LMD en Electromécanique // M.r Sakhara.S // E-mail : saadi.sekhara@yahoo.fr
Matière : Maintenance et sécurité industrielle

Exemple en maintenance corrective :


 Remplacement par échange standard de pièces (fusibles, courroies, filtres a air, …etc.);
 Remplacement de composant individuel d'usure. (rouleaux. chaîne, courroie).

3ième Niveau : Opération qui nécessitent des procédures et/ou des équipements de soutien
portatifs d'utilisation ou de mise en ouvre complexe. Ce type d'opération de maintenance peut
être effectué par un technicien qualifié, à l'aide de procédures détaillées et des équipements
de soutien dans les interventions de maintenance.
Ce type d'intervention peut être effectué par un technicien spécialisé, sur place ou dans le
locale de maintenance, à l'aide de l'outillage prévu dans les instructions de maintenance ainsi
que des appareils de mesure et de réglage, et éventuellement des banc d'essais et de contrôle
des équipements et en utilisant l'ensemble de la documentation nécessaire à la maintenance
du bien.
Exemple en maintenance préventive :
 Contrôle de réglage impliquant l'utilisation d'appareils de mesure externes aux biens;
 Visite de maintenance préventive sur les équipements complexes;
 Contrôle d'allumage et de combustion (chaudières);
 Relevé de paramètre techniques d'état de biens à l'aide de mesure effectuée
d'équipements de mesure individuels (prélèvement de fluides ou de matière….etc.).
Exemple en maintenance corrective :
 Diagnostic;
 Réparation d'une fuite de fluide frigorigène (groupe de froid);
 Remplacement d'organe et de composant par échange standard de technicité générale.

4éme Niveau : Opération dont les procédures impliquent la maîtrise d'une technique ou
technologie particulière et /ou la mise en ouvre d'équipement de soutien spécialisé.
Ce type d'opération de maintenance est effectué par un technicien ou une équipe spécialisé
à l'aide de toutes instructions de maintenance générale ou particulière.
Ce type d'intervention peut être effectué par une équipe comprenant un encadrement
technique très spécialisé dans un atelier doté d'un outillage générale (moyens mécanique, de
câblage, de nettoyage, etc.…..) et éventuellement des bancs de mesure et des étalons de travail
nécessaire, à l'aide de toutes documentation générales ou particulières.
Exemple en maintenance préventive :
 Révision partielles ou générale ne nécessitant pas de démontage complet de la
machine;
 Analyse vibratoire;
 Analyse des lubrifiants;
 Relève de paramètres techniques nécessitants des moyens de mesure collectifs
(oscilloscope) avec analyse des données;
 Révision d'une pompe en atelier.
6
Université : Bordj Bou Arreridj //Faculté : Sciences et de la Technologie //Département : D’électromécanique
Formation : LMD en Electromécanique // M.r Sakhara.S // E-mail : saadi.sekhara@yahoo.fr
Matière : Maintenance et sécurité industrielle
Exemple en maintenance corrective :
 Remplacement de clapets de compresseur;
 Réparation d'une pompe sur site, suite à une défaillance;
 Dépannage ou de diagnostics collectifs et/ou de fortes complexités (valise de
programmation automate, système de régulation et de contrôle des commandes
numérique,….)

5éme Niveau : Opération dont les procédures impliquent un savoir-faire, faisant appel à des
techniques ou technologie particulières des processus et/ou des équipements de soutien
industriel.
Par définition, ce type d'opération de maintenance (Rénovation, Reconstruction….) est
effectué par le constructeur ou par service ou société spécialisée avec des équipements de
soutien défini par le constructeur et donc de la fabrication du bien concerné.

7
Université : Bordj Bou Arreridj //Faculté : Sciences et de la Technologie //Département : D’électromécanique Formation : LMD en
Electromécanique // M.r Sakhara.S // E-mail : saadi.sekhara@yahoo.fr
Matière : Maintenance et sécurité industrielle
Organigramme des niveaux de la maintenance :

Niveaux de la maintenance

1er Niveau 2eme Niveau 3eme Niveau 4eme Niveau 5eme Niveau

Réglage simple Dépannage par Identification et Travaux de la Rénovation


Préserve par le échange diagnostique maintenance reconstruction
constructeur standard et des pannes corrective et des préparations
sans aucun dé quelque type de préventive importantes
montage contrôle et comprend aussi confiées dans
graissage les appareils de les articles
mesure spécialisées

Effectue par un Effectue par un Effectue par un Effectué par une Constructeur ou
agent de technicien de technicien équipe de reconstructeur
maintenance qualification spécialisé techniciens
moyenne spécialisés

Sans outillages Outillages Outillages Réglage des Atelier


spécialisé portables spécifiques et appareils de spécialisé
appareils de mesure, (central)
mesure vérification des
étalons

8
Université : Bordj Bou Arreridj //Faculté : Sciences et de la Technologie //Département : D’électromécanique
Formation : LMD en Electromécanique // M.r Sakhara.S // E-mail : saadi.sekhara@yahoo.fr
Matière : Maintenance et sécurité industrielle

I.6) Les objectifs de la maintenance : D'une manière générale, la maintenance a pour but
d'assurer la disponibilité maximale des équipements de production à un coût optimal dans de
bonnes conditions de qualité et de sécurité. Les principaux objectifs que doit de fixer la
fonction maintenance sont :

 Contribuer à assurer la production prévue : Les programmes et les quantités à fabriquer


doivent être étudies conjointement par la fabrication et la maintenance, en tenant compte des
arrêts planifier pour les interventions de maintenance. Pendant les périodes de marche, la
disponibilité des outils de production doit être maximale en minimisant les arrêts imprévus.

 Contribuer à maintenir la qualité du produit fabriqué : La qualité relève, à la fois, de la


responsabilité de la production et de la maintenance. Par exemple, une erreur de conduite ou
un mauvais entretien d'une machine peut conduire à une altération de la qualité du produite
fabriqué. Il est donc indispensable de préciser les responsabilités de la production et de la
maintenance. En particulier, après une intervention de maintenance, la réception du matériel
sera faite conjointement par les responsables de maintenance et de fabrication (réglage de
démarrage, mise au point du matériel; etc.…).

 Contribuer au respect des délais : Il s'agit à la fois des délais de fabrication des produits et
des délais des interventions de maintenance. Il survient à la maintenance qu'ils soient
respectés. Pour atteindre cet objectif, il faut que la maintenance estime correctement la
disponibilité opérationnelle du matériel.

 Rechercher des coûts optimaux : En plus des trois objectifs précédents, la maintenance
doit assurer la disponibilité des équipements à des coûts optimaux, d’où intervention de la
notion de rentabilité. Cet objectif ne peut être atteint qu'en planifiant correctement les
interventions de maintenance : préparation et ordonnancement des travaux, désignation du
personnel qualifié pour ces travaux, préparation des outillages et des pièces de rechange;
etc.…

 Respecter les objectifs humains : formation, conditions de travail et de sécurité : La


formation du personnel dans les spécialités spécifiques de la maintenance, l'amélioration des
conditions de travail du personnel et le respect des consignes de sécurité doivent être parmi
les priorités de la maintenance.

 Préserver l'environnement et économiser l'énergie : La maintenance doit lutter contre les


pollutions et nuisances, et entreprendre des actions pour réduire la consommation d'énergie.

9
Université : Bordj Bou Arreridj //Faculté : Sciences et de la Technologie //Département : D’électromécanique
Formation : LMD en Electromécanique // M.r Sakhara.S // E-mail : saadi.sekhara@yahoo.fr
Matière : Maintenance et sécurité industrielle
 Améliorer les équipements de production pour faciliter la maintenance : Amélioration
de la fiabilité et de la maintenabilité et augmenter la productivité.

I.7) Rôle de la maintenance : Le service maintenance doit mettre en oeuvre la politique de


maintenance définie par la direction de l'entreprise, cette politique devant permettre
d'atteindre le rendement maximal des systèmes de production.
Cependant, tous les équipements n'ont pas le même degré d'importance d'un point de vue
maintenance. Le service devra donc, dans le cadre de la politique globale, définir les stratégies
les mieux adaptées aux diverses situations. La fonction maintenance sera alors amenée à
établir des prévisions ciblées :

 Prévision à long terme (au delà d'une année) : Elles concernent les investissements
lourds ou les travaux durables, ce sont des prévisions qui sont le plus souvent dictées par la
politique globale de l'entreprise.

 Prévision à moyen terme (dans l'année en cours) : La maintenance doit se faire la plus
discrète possible dans le planning de charge de la production. Il lui est donc nécessaire
d'anticiper, autant que faire se peut, ses interventions en fonction des programmes de
production. La production doit elle aussi prendre en compte les impératifs de suivi des
matériels.

 Prévision à courts termes : Elles peuvent être de l'ordre de la semaine, de la journée,


voire de quelques heures. Même dans ce cas, avec le souci de perturber le moins possible la
production, les interventions devront elles aussi faire l'objet d'un minimum de préparation.

I. 8) Les activités connexes : Ces activités complètent les actions de maintenance citées
précédemment et participent pour une part non négligeable à l’optimisation des coûts
d'exploitation.

8-1) La maintenance d'amélioration : L’amélioration des biens d'équipements consiste à


procéder à des modifications, des changements, des transformations sur un matériel. Dans ce
domaine, beaucoup de choses restent à faire. Il suffit de se référer à l'adage suivant : << on
peut toujours améliorer >>. C'est un état d'esprit qui nécessite attitude créative. Cependant,
pour toute maintenance d'amélioration une étude économique sérieuse s'impose pour
s'assurer de la rentabilité du projet.
Les améliorations à apporter peuvent avoir comme objectif l'augmentation des
performances de production du matériel, l'augmentation de la fiabilité (diminuer les
fréquences d'interventions); l'amélioration de la maintenabilité (amélioration de
l'accessibilité des sous-systèmes et des éléments à haut risque de défaillance); la
standardisation de certains éléments pour avoir une politique plus cohérente et améliorer les
actions de maintenance, l'augmentation de la sécurité du personnel.
10
Université : Bordj Bou Arreridj //Faculté : Sciences et de la Technologie //Département : D’électromécanique
Formation : LMD en Electromécanique // M.r Sakhara.S // E-mail : saadi.sekhara@yahoo.fr
Matière : Maintenance et sécurité industrielle

1) La rénovation : Inspection complète de touts les organes, reprise dimensionnelle


complète ou remplacement des pièces déformées, vérification des caractéristiques et
éventuellement réparation des pièces et sous-ensembles défaillants, conservation des pièces
bonnes. La rénovation apparaît donc comme l'une des suites possibles d'une révision
générale.

2) La reconstruction : Remise en l'état défini par le cahier des charges initiales, qui
impose le remplacement de pièces vitales par des pièces d'origine ou des pièces neuves
équivalentes. La reconstruction peut être assortie d'une modernisation ou de modifications.
Les modifications apportées peuvent concerner, en plus de la maintenance et de la durabilité,
la capacité de production, l'efficacité, la sécurité, etc.….

3) La modernisation : Remplacement d'équipements, accessoires et appareils ou


éventuellement de logiciel apportant, grâce à des perfectionnements techniques n'existant pas
sur le bien d'origine, une amélioration de l'aptitude à l'emploi du bien.

Cette opération peut aussi bien être exécutée dans le cas d'une rénovation, que dans celui
d'une reconstruction. La rénovation ou la reconstruction d'un bien durable peut donner lieu
pour certains de ses sous-ensembles ou organes à la pratique d'un échange standard.

8-2) Les travaux neufs : L'adjonction à la fonction maintenance de la responsabilité des


travaux neufs est très répandue, en particulier dans les entreprises de taille moyenne. Elle
part du principe que, lors de tout investissement additionnel de remplacement ou d'extension,
il est logique de consulter les spécialistes de la maintenance qui, d'une part, connaissent bien
le matériel anciennement en place, et d'autre part auront à maintenir en état de marche le
matériel nouveau. A partir de là, on prend souvent la décision de leur confier l'ensemble des
responsabilités de mise en place des nouvelles installations. On crée alors un service appelé
<<maintenance travaux neufs>>.

L'étendue des responsabilités en matière de travaux neufs est très variable d'une
entreprise à l'autre. Il peut s'agir de la construction d’une plate-forme ou d'un bâtiment, de la
mise en place d'une machine achetée à l'extérieur (raccordement à la source d'énergie, etc. …),
ou même de la réalisation intégrale de la machine elle-même. Dans certain cas les <<travaux
neufs>> auront recours à la fabrication de l'entreprise qui réalisera les commandes passées
par eux-mêmes.

11
Université : Bordj Bou Arreridj //Faculté : Sciences et de la Technologie //Département : D’électromécanique
Formation : LMD en Electromécanique // M.r Sakhara.S // E-mail : saadi.sekhara@yahoo.fr
Matière : Maintenance et sécurité industrielle

8-3) La sécurité : La sécurité est l'ensemble des méthodes ayant pour objet, sinon de
supprimer, du moins de minimiser les conséquences qui ont un effet destructif sur le
personnel, ou l'environnement de l'un et de l'autre.

Sachant qu'un incident mécanique, une panne, peuvent provoquer un accident, sachant
aussi que la maintenance doit maintenir en état le matériel de protection ou même que
certaines opérations de maintenance sont elles-mêmes dangereuses, il apparût que la relation
entre la maintenance et la sécurité est particulièrement étroite.

Pour toutes ces raisons ainsi que pour sa connaissance du matériel, le responsable de la
maintenance devra participer aux réunions du comité d'hygiène et sécurité (CHS) en qualité
de membre ou à titre d'invité, et développer sa collaboration avec l'ingénieur de sécurité
lorsque l'entreprise en possède un.

Dans une entreprise moyenne qui ne dispose pas de service de sécurité et de maintenance,
on trouve normale de faire appel au service de maintenance extérieur pour les interventions
concernant la sécurité et la maintenance. Celles-ci sont ordres :

 D'une part celles que l'on peut classer dans la sécurité <<Officielle>>. C'est la tenue des
registres concernant les chaudières, les visites d'appareils à pression, le contrôle des
installations électriques, etc.…, la tenue des dossiers des rapports de visite de l'inspecteur de
travail, du contrôle de la sécurité, etc.…

 D'autre part celles qui, tout on s'inspirant des premières, les appliquent dans un contexte
précis.

12