Anda di halaman 1dari 7

VEOLIA EAU – Région Sud-Est

Crystal Palace – Direction technique


369/371 Promenade des Anglais
BP 3034
06201 NICE cedex 3

PROJET.

PROJET : NETTOYAGE AUTOMATISE HAUTE PRESSION D’UN CLARIFICATEUR.

Pascal LACOUR DATE : le 6 mai 2010.

I. OBJET DE LA NOTE.

Dans un but améliorer les conditions de travail lors d’une opération de nettoyage manuel des
clarificateurs, cette note regroupe une approche pour la mise en place d’un tel système avec récupération
des eaux de sortie de clarification.
Dans le cas de la mise en place d’un tel système, les avantages sont nombreux :

-- SSuupppprreessssiioonn dduu nneettttooyyaaggee m maannuueell,, source potentielle d’accidents (chutes,


glissades, sanitaires…).
-- EEccoonnoom miiee eenn ccooûûtt ddee ggeessttiioonn,, évite au minimum 4 heures de nettoyage manuel
hebdomadaire.
-- FFoonnccttiioonnnneemmeenntt eenn ppéérriiooddee ddee nnuuiitt,, peu de débit, goulotte de récupération avec
une lame d’eau faible, faible perturbation du rejet).

Nettoyage automatique des clarificateurs Page 1/7


II. LE PRINCIPE.

Le système de nettoyage est constitué d’une pompe haute pression, d’une programmation sur horloge et
de buses calibrées (débit, pression, angle de projection, type du panache hydraulique).
L’ensemble est fixé sur le pont racleur, le système étant alimenté par l’eau de surface du clarificateur via
une pompe haute pression en ligne (pression de 7.5 bars à minima et débit adapté au nombre de buses).
Les jets sous pression sont projetés sur les parois, ceux-ci empêchent tout développement d’algues ce qui
permet de maintenir l’ouvrage propre.

Les buses doivent être adaptées en fonction du besoin spécifique :

-- LLaa oouu lleess bbuusseess ppoouurr m


miinniim
miisseerr ll’i’im
mppaacctt ddeess m
moouusssseess ddaannss llee CClliiffffoorrdd,, arrosage sous
forme de douche, large spectre à diffusion conique.

-- LLaa oouu lleess bbuusseess ppoouurr rraam


meenneerr lleess fflloottttaannttss vers la périphérie du bassin pour une
évacuation plus aisée, profil miroir à 60°, peu de débit, juste de quoi amorcer le
déplacement des flottants vers le seuil de ramassage.

-- LLeess bbuusseess ddee nneettttooyyaaggee ddee llaa ccllooiissoonn ssiipphhooïïddee eett ddee llaa ggoouulloottttee dd’e
’eaauu ttrraaiittééee,, profil
miroir à 60°, débit important pour un décapage optimum des algues.

Exemple d’une installation type


DN50 PN16

Pompe Amorçage pompe


DN25 PN16 Pressostat Manomètre
KSB HP
HP et BP
18m3/h
7,7 bars DN50 PN16

Pont racleur
DN50 PN16
DN25 PN16 DN25 PN16
DN25 PN16
Anti-moussage Vidange/Surplus pression
60cm

1 ou x buses selon Ø clarif


(flottant vers la périphérie)

Attention à la rigidité
Clifford Aspiration des canalisations Cloison siphoïde
(clapet+crépine) Goulotte ET

Nettoyage automatique des clarificateurs Page 2/7


III. ETUDE DE CAS : STATION DE CASINCA (Corse secteur Balagne)

A. Présentation de l’Usine.

L’Usine de CCaassiinnccaa est située sur le périmètre de l’agence de Porto-Vechio, d’une capacité nominale de
16 000EH, traitement biologique type Boues Activées avec 2 files de traitement.
Les caractéristiques des clarificateurs sont :

- Ø intérieur du bassin de 13.8m.


- Ø au miroir de 13m.
- Ø du chemin de roulement de 14m.
- Ø du Clifford d’environ 3m
- Vitesse périphérique du pont racleur de 3.1cm/s.
- Rotation complète du pont en 24mn

B. Les pré-requis.

Avant une éventuelle mise en œuvre d’un tel système, il est important de prendre en compte certaines
précautions :

-- N
Nee ppaass iinnssttaallleerr uunn ssyyssttèèm
mee ddee nneettttooyyaaggee hhaauuttee pprreessssiioonn en cas de surcharge
hydraulique avec une vitesse ascensionnelle trop importante et un voile de boue trop prés
de la surface (colmatage des buses et envoi de boue dans la goulotte d’eau traitée).

Dans le cas de la STEP de Casinca, la hauteur au centre de l’ouvrage est de 3.4m, le voile de
boue se situe à environ 1m sous le niveau liquide.
La crépine d’aspiration de la pompe se situera environ à 0.5m sous la surface, soit une
réserve d’eau de 43m3 si aucune alimentation du bassin, donc pour une pompe de 18m3/h,
une autonomie maximum de 2h15mn.

-- LLaa ppoossssiibbiilliittéé dd’u


’unnee aalliim
meennttaattiioonn éélleeccttrriiqquuee sur le pont racleur en fonction de la
pompe à utiliser (section câble, longueur, éventuellement télécommande ou retour
d’information)

-- FFoonnccttiioonnnneem
meenntt ddee nnuuiitt ggrrââccee àà uunnee aauuttoom
maattiissaattiioonn sur horloges pour une meilleure
efficacité de nettoyage (goulotte vide ou en niveau très bas) et des raisons évidente de
sécurité (glissade, phénomène de brumisation des eaux traitées).
Un autre avantage, peu de perturbation du rejet du à une débimètrie faible et des
prélèvements en aval avec une fréquence amoindrie.

-- LLaa ssééccuurriittéé ddee ffoonnccttiioonnnneem


meenntt ddee llaa ppoom
mppee avec la mise en place d’un pressostat 2
seuils, un pour une sécurité HP temporisé à 5s (vanne fermée, colmatage des buses du à
des départs de boue ou d’encrassement), le second temporisé à 5s pour un éventuel manque
d’eau.
Un ajout d’un manomètre sur la nourrisse principale permet aussi de surveiller d’éventuelle
dérive du système (colmatage progressif de l’ensemble de l’installation en autre).

-- LLee ddiim
meennssiioonnnneem
meenntt ddee llaa ppoom
mppee en débit (cumul avec le nombre de buse et leur
débit associé et en pression pour garantir une pression dynamique à minima de 7 bars.

Nettoyage automatique des clarificateurs Page 3/7


C. Sélection du matériel pour une mise en œuvre.

1. Généralité sur les buses.

Le système utilise trois types de buse :

-- D
Deess bbuusseess àà jjeett ppllaatt 6600°°pour le nettoyage du fond de goulotte de récupération des ET
ainsi que les parois (cloison siphoïde, mur béton et peigne).

-- D
Deess bbuusseess àà jjeett m
miirrooiirr 114400°°pour déplacer les flottants vers la périphérie du bassin.

--D
Deess bbuusseess àà jjeett ccoonniiqquuee pplleeiinn 4455°° pour éventuellement abattre les mousses présentes
dans le Clifford (en fonction des besoins spécifique de chaque Usine).

2. Sélection des buses.

Nettoyage des parois.

Utilisation de 5 buses à jet plat 60° du fournisseur LECHLER référence 616.844.16.00.00.0 avec un Ø de
passage de 3mm.

Débit unitaire Pression Débit total


Nombre Raccordement
(l/mn) (bar) (m3/h)
5 Mâle 3/4" BSPP 23,86 7,5 7,2

Nettoyage du fond de goulotte.

Utilisation de 2 buses à jet plat 60° du fournisseur LECHLER référence 617.044.16.00.00.2 avec un Ø de
passage de 5.5mm.

Débit unitaire Pression Débit total


Nombre Raccordement
(l/mn) (bar) (m3/h)
2 Mâle 3/4" BSPP 76,35 7,5 9,2
Liens du catalogue en ligne : http://www.lechler.fr/pdf/jet_plat.pdf

Nettoyage automatique des clarificateurs Page 4/7


Déplacement des flottants.

Utilisation de 3 buses à jet miroir 140° du fournisseur LECHLER référence 684.808.56.00.00.0 avec un Ø
de passage de 3.4mm.
Le nombre de buse va dépendre essentiellement de la longueur du racleur de surface (longueur-rayon
Clifford – largeur cloison siphoïde/paroi béton).
Pour la série 684, pour une hauteur d’installation à 0.25m, le rayon d’action du jet est de 1.4m, donc pour
une longueur de 4.57m en à besoin de 2 buses.

Débit unitaire Pression Débit total


Nombre Raccordement
(l/mn) (bar) (m3/h)
2 Femelle 3/8" BSPP 23,72 7,5 2,8
Note : Prévoir les 3 écrous chapeau 3/8" BSPP référence 065.200.56.00.00.0

Abattement des mousses du Clifford.

Si besoin selon les sites, un abattement des mousses peut être envisagé.
Utilisation de 2 buses à cône plein 45° du fournisseur LECHLER référence 460.723.17.CG
avec un Ø de passage de 2.35mm.

Débit unitaire Pression Débit total


Nombre Raccordement
(l/mn) (bar) (m3/h)
2 Mâle 1/2" BSPT 10,54 7,5 1,3
Liens du catalogue en ligne : http://www.lechler.fr/pdf/cone_plein.pdf

Pour cette application le besoin est donc de 21m3/h à une pression de 7 bars.

3. Sélection de la pompe.

L’utilisation d’une pompe volumétrique de surface semble plus adapté à ce type d’utilisation (une immergée
est possible mais plus contraignant au niveau de la maintenance).
Après consultation, le choix peut se porter sur une pompe centrifuge multicellulaire haute pression de
fabrication KSB référence MOVITEC VF 18-7 (23 m3/h, 7.5 bars, 7.5kW, 14A).

4. La tuyauterie PVC haute pression.

L’utilisation de tuyauterie PVC rigide PN10 semble suffisante pour cette application.
En synthèse, aspiration et nourrisse principale en DN50, distribution vers les buses en DN25 (si
possibilité le DN32 peut être envisage pour alimenter 2 buses en même temps).

Dans la théorie, à chaque changement de direction de la tuyauterie doit être présent un collier en amont
et un en aval du coude (coups de bélier).
Pour éviter toute casse, il faut un maximum de point d’ancrage des canalisations, un ajout de raccord-union
sur les grandes longueurs peut faciliter les opérations de maintenance sur le bassin (moteur de translation
et proximité des tuyauteries par exemple).

Une vidange du circuit hydraulique en cas de possibilité de gel ou d’un délestage d’un surplus de pression
non pris en compte dans la phase d’étude de l’installation.

Chaque rampe de buse doit être équipée d’une vanne PVC ¼ tour, sectionnement du circuit et possibilité
d’affiner le réglage de l’angle d’attaque de la buse (seulement en rotation).

Nettoyage automatique des clarificateurs Page 5/7


5. Partie électrique.

La solution idéale est de prendre l’alimentation électrique 3x380v CA directement sur le pont racleur ou
d’utiliser les réserves de câblerie. Dans le cas de l’Usine de Casinca, une section de 2.5mm2 pour
l’alimentation du moteur de pompage.
Une horloge permet de d’activer les séquences de nettoyage, 30mn unitaire avec 3 cycles dans la nuit
(23h, 3h et 6h du matin).
Les sécurités par pression haute et basse doivent être temporisées à 5s (HH contact NO tempo travail et
LL contact NC tempos repos). Dés l’activation, la pompe doit s’arrêter et signaler le défaut (voyant ou
retour superviseur si possible).
Il serait judicieux de pouvoir sélectionner 2 modes de fonctionnement, un en automatique et un en mode
manuel pour diverse vérification de fonctionnement pendant les heures ouvrables (commutateur 3 positions
par exemple).
De façon classique, le circuit de puissance pourrait être constitué d’un disjoncteur magnéto-thermique
associé à un contacteur moteur.
Tous les équipements électriques seront regroupés dans un coffret embarqué sur le pont, un bouton
poussoir "arrêt d’équipement" en façade avant.

D. Le coût estimatif de l’installation et le retour sur investissement.

Le tableau ci-dessous reprend les coûts des équipements et de leurs installations.

INVESTISSEMENT
Désignation Coût (€HT)
Pompe KSB 766,00
Buses 352,43
Tuyauterie PVC 500,00
Plateforme pompe et support 400,00
Coffret électrique, câble 750,00
Consommation éléctrique/an 7,5kW 1h30 0,07€/kWh 287,00
Main-œuvre 1 personne 30 € CC 35h 1050,00

4 105 € HT

RETOUR SUR INVESTISSEMENT


Désignation Coût (€HT)
Nettoyage hebdomadaire 1personne 30 € CC 4h 6240,00

8 mois

→ Une retour sur investissement très rapide, moins de 1 an.

Nettoyage automatique des clarificateurs Page 6/7


E. PHOTOTHEQUE.

La pompe positionnée sur un châssis.

Amorçage de la pompe

Raccord-union PVC DN50 PN10

La rampe de nettoyage des goulottes

Nourrice DN50 PN10

Vanne d’isolement et de réglage

Buse haute pression

Nettoyage automatique des clarificateurs Page 7/7