Anda di halaman 1dari 4

Le rock est une musique ancienne et nouvelle en même temps.

Dans ce qui suit, nous


allons vous présenter quelques aspects de l’historie de ce genre musical.

Le rock est un genre de musique populaire qui a débuté dans les années 1960. Le genre
prend ses racines dans le rock 'n' roll, le rhythm and blues, la country des années 1940 et
1950 ainsi que dans la folk music, le jazz
et la musique classique.

Il est caractérisé par une mélodie vocale


dominante, souvent accompagnée par
une (ou plusieurs) guitare électrique, une
guitare basse et une batterie, mais peut
également être accompagné de
synthétiseurs/piano, de cuivres ou
d'autres instruments.

Pendant la fin des années 1960 et le


début des années 1970s, le rock a
développé plusieurs sous-genres. Il a été
mélangé avec la musique folk, (ce qui
donna le folk rock), avec du blues (blues
rock) et avec du jazz (jazz-rock fusion). Dans les années 1970, le rock fut influencé par la
soul, le funk, et la musique latine.
Egalement pendant les années 1970, le rock développa beaucoup de sous-genres comme
le soft rock, glam rock, heavy metal, hard rock, progressive rock, et punk rock. Parmi les
sous-genres du rock ayant émérgé pendant les années 1980 il y a la new wave, le
hardcore punk et le rock alternatif. Pendant les années 1990, les nouveaux sous-genres du
rock incluent le grunge, le Britpop, l'indie rock, et le nu metal.

Un groupe de musiciens spécialisés dans le rock est appelé un groupe de rock. La plupart
des groupes de rock sont composés d'un guitariste éléctrique, d'un chanteur principal,
d'un bassiste et d'un batteur, ce qui forme un quartet. Certains groupes omettent un ou
plusieurs de ces rôles ou comprennent un chanteur jouant un instrument en même tant
qu'il chante, formant ainsi un trio ou duo; d'autres comprennent des musiciens
supplémentaires comme comme un ou deux guitariste rythmique, ou un clavieriste. Plus
rarement, des groupes utilisent également des instruments à cordes comme des violons ou
des violoncelles, des instruments à vent comme un saxophone, des cuivres ou des
instruments tels que des trompettes ou des trombones.

Plus récemment, le terme rock a été utilisé comme un terme générique incluant des
formes comme la pop music, la soul music, et parfois même le hip hop, avec qui il est
souvent opposé.

Le rock est devenu une véritable "philosophie" avec sa dominance culturelle, du cinéma
aux bandes dessinées en passant par la mode vestimentaire.
Le punk rock est un genre musical dérivé du rock, apparu au milieu des années 1970,
associé au mouvement punk de cette même époque. Précédé par une variété de musique
protopunk des années 1960 et du début des années 1970, le punk rock se développe
surtout entre 1974 et 1976 aux États-Unis, au
Royaume-Uni et en Australie. Des groupes
comme les Ramones, les Sex Pistols, et The
Clash sont reconnus comme les pionniers d'un
nouveau mouvement musical.

Les groupes de punk rock, s'opposant à la


lourdeur qu'ils jugent excessive et à
l'institutionnalisation du rock populaire des
années 1970, créent une musique rapide et rude,
généralement servie par des chansons de courte durée, une instrumentation simplifiée et
des paroles souvent chargées de messages politiques ou nihilistes. Le mouvement punk,
associé au genre, exprime une rébellion jeune et est caractérisé par des styles
vestimentaires distinctifs, une variété d'idéologies anti-autoritaires et une attitude do it
yourself (« Faites-le vous-même »).

Le punk rock est rapidement devenu un


phénomène culturel majeur au Royaume-Uni.
En majorité, les racines du punk se trouvent
dans des scènes locales qui ont eu tendance à
rejeter toute connexion avec les courants
musicaux dominants. Pendant les années
1980, des styles encore plus rapides et
agressifs, tels que le punk hardcore et la Oi!,
ont évolué et sont devenus une composante
importante du paysage punk. Des musiciens
s'identifiant ou s'inspirant du punk rock lui ont
permis de s'élargir et se diversifier. Ces
pratiques ont notamment donné naissance au
mouvement rock alternatif. À partir du milieu
des années 1990, de nouveaux groupes de pop
punk comme Green Day (dans le image) ou
The Offspring offrent au genre une nouvelle
popularité plusieurs décennies après son émergence, précédant une nouvelle vague dans
les années 2000 avec l'ascension de groupes plus pop punk comme Sum 41 et Blink-182.

Le rock alternatif est un genre de rock qui émergea de la scène underground des
années 1980 et qui devint largement populaire dans les années 1990. Le terme
« alternatif » a été utilisé dans les années 1980 pour décrire les groupes inspirés du punk
rock signés à des labels indépendants et qui ne rentraient pas dans les genres du grand
public de l'époque. En tant que genre musical, le rock alternatif inclut divers sous-genres
qui émergèrent de la scène indépendante des années 1980, comme le grunge, la britpop,
le rock gothique, et le rock indépendant. Ces genres ont tous subi l'influence éthique ou
musicale du punk, fondatrice pour la musique alternative des années 1970.

Bien que le genre soit considéré comme un variante du rock, quelques uns de ses sous-
genres sont influencés par la musique folklorique, le reggae, la musique électronique, et
le jazz parmi d'autres genres. Par moments, le
rock alternatif a été utilisé pour décrire
l'ensemble des artistes underground des
années 1980, toute la musique descendante du
punk rock (dont le punk rock lui-même, la
new wave, et le post-punk), et,
paradoxalement, le rock en général pendant
les années 1990 et les années 2000.

Bien que quelques artistes comme les Pixies,


R.E.M. et The Cure aient connu un succès
commercial et une reconnaissance du grand
public, beaucoup d'artistes du rock alternatif
des années 1980 étaient des groupes
underground qui enregistraient leur musique sur des labels indépendants et qui se
faisaient connaître grâce aux stations de radio d'universités et au bouche à oreille. Avec le
succès de Nirvana et la popularité des mouvements grunge et britpop au début des années
1990, le rock alternatif connut un grand succès commercial et de nombreux groupes
alternatifs connurent à leur tour un succès international et commercial.

Le rock indépendant, souvent abrégé en rock indé (indie rock ou indie en anglais), est
une classification musicale apparue à la fin des années 1970 au Royaume-Uni comme
résultat du bouleversement occasionné par
l'émergence du mouvement punk. Le terme s'est
rapidement diffusé dans le monde entier pour
désigner le rock distribué indépendamment des
majors du disque et qui reste opposé aux courants
dominants du rock.

La classification n'est donc pas purement musicale


mais désigne à l'origine des disques (et non des
groupes) publiés par de « petits » labels. Nombre de
groupes sont ainsi qualifiés (étymologiquement à tort)
de « rock indé » alors qu'ils publient leurs albums
chez des majors. Par extension cependant la catégorie
« indé » est aujourd'hui davantage utilisée pour
qualifier un courant relativement étendu, une
esthétique de la musique rock, qu'en fonction du
statut contractuel des groupes. Une constante des
groupes de rock indé est leur allégeance envers les valeurs de l'underground, de la contre-
culture et la recherche d'un rock authentique, éloigné des standards commerciaux.
Les expressions « rock indépendant » et « rock alternatif » ont été employées
indifféremment jusqu'au début des années 1990, moment où le sens du deuxième s'est
considérablement élargi pour finir par englober une part importante de la production
musicale rock, le premier conservant son sens originel, plus restreint mais s'ouvrant peu à
peu à des mouvances plus expérimentales et, de manière contradictoire, de moins en
moins rock. Ainsi de nos jours, s'il est d'une part habituel de considérer le rock
indépendant comme un sous-genre du rock alternatif, d'autre part, avec l'émergence de
mouvements apparentés comme le post-rock par exemple, il est également de plus en plus
fréquent de le représenter comme une mouvance dépassant la seule sphère musicale du
rock pour tendre vers le hip hop, la musique électronique ou le hardcore par exemple ; on
parlera ainsi de plus en plus de « musiques indépendantes ».