Anda di halaman 1dari 13

Département de Physique, Faculté des Sciences et Techniques, Université Hassan II, Casablanca

Année Universitaire 2017/2018


Pr J. Meziane
T. D N° 1 Filière ingénieur GE.
I) Un élément de circuit soumis à une tension constante U est parcouru par un courant I.
L’étude expérimentale a donné (U = (120±2) [V] et I = 24,2A± 1,65%).
1) Calculer l’incertitude absolue sur la puissance consommée par cet élément de circuit P=U⋅I.
2) Quelle est l’erreur relative correspondante ?
3) Exprimer le résultat de deux façons.
II) On cherche à déterminer la puissance dissipée par effet Joule dans une résistance R de 200
Ohm qui est connue avec une tolérance de 0,5%. On mesure le courant traversant l’équipement
avec un ampèremètre de bonne précision dont l'incertitude-type est de 10 μA. La mesure du
courant, qui a été répétée 10 fois donne :
I(A) 1,1 0,95 1 1 0,85 1,15 1,1 0,95 1 0,9
1) Evaluer par la méthode GUM au niveau de confiance de 95% l’incertitude de la mesure
moyenne du courant.
2) La puissance dissipée est donnée par P = R I2. Calculer par la méthode GUM la valeur moyenne
de la puissance et l’incertitude au niveau de confiance de 95% ?
III) Etalonnage du luxmètre
La méthode d'étalonnage consiste à comparer la valeur d'un éclairement de référence à la
valeur affichée sur le luxmètre en étalonnage.
La chaîne d’étalonnage comprend une lampe étalon d'intensité lumineuse I0 connue et le
luxmètre à étalonner. Luxmètre Ampoule
L’ampoule située à une distance D du luxmètre
produit un éclairement ajustable en fonction de D.
L’intensité E de la lumière reçue par le luxmètre est
déterminée en appliquant la loi de Bouguer. D
I0
E= 2
D
( )
1) En utilisant la loi de propagation des incertitudes, exprimer l'incertitude-type relative Uref E en
E
fonction de U (D ) et U (I 0 ) .
D I0
2) Pour déterminer l'incertitude type relative U (I 0 ) sur l'intensité lumineuse rayonnée par la lampe
I0
étalon, on prend en compte les informations contenues dans son certificat d'étalonnage.
a) L’ampoule est étalonnée avec une incertitude relative élargie de 0,5% (k=2). En déduire la
valeur de l'incertitude type relative associée U 1 (I 0 ) .
I0
b) La lampe étalon présente une dérive d'étendue totale 0,3% entre 2 étalonnages successifs.
Appliquant une loi de probabilité uniforme, calculer l'incertitude type relative U 2 (I 0 ) associée à
I0
cette dérive.
c) La variation de l'intensité lumineuse I0 avec le courant d'alimentation i ne suit pas une loi
linéaire. On a : ∆I 0 = 6,5x ∆i .
I0 i
L'ampèremètre utilisé pour mesurer le courant traversant la lampe est étalonné avec une
incertitude relative élargie de 0,05% (k=2). En déduire la valeur de l'incertitude type relative
associée U 3 (I 0 ) .
I0

1
Département de Physique, Faculté des Sciences et Techniques, Université Hassan II, Casablanca
Année Universitaire 2017/2018
Pr J. Meziane
d) Des résultats obtenus précédemment, déduire la valeur de l'incertitude type combinée relative
U (I 0 ) .
I0
3) La mesure de la distance D est de 3m avec un intervalle de variation estimé à ±5mm. En déduire
la valeur de l'incertitude U (D ) .
D
4) En déduire la valeur de l'incertitude type U ref (E ) pour un éclairement de référence égal à 350
lux
5) l'incertitude associée aux mesurages et au luxmètre
a) Calculer U rep (E ) sachant que la série de 5 mesurages dans les mêmes conditions a donné les
résultats suivants
ELu(Lux) 350 249 351 352 248
b) Sachant que la résolution du luxmètre est de 0,5 lux pour une valeur lue de 350 lux. En déduire
l'incertitude type correspondante U Lecture (E ) .
6) De toutes les questions précédentes, déduire la valeur de l'incertitude combinée (composée)
Uc(E).
7) Exprimer le résultat de mesure de l'éclairement sous la forme normalisée en justifiant
notamment le choix de la valeur de la constante d'élargissement.
8) Exprimer le résultat de la mesure de E.
IV) La règle ci-contre est constituée d'une réglette d'appui posée sur deux cales verticales par
l'intermédiaire de deux cylindres de haute précision.
Les axes des cylindres sont à une distance a.
Les deux cales verticales ont une longueur de b, respectivement c.

a Cylindr
Réglette e
d’appui
β
b
Cale
c

Dimension nominale a = 100 mm b = 50 mm c = 20 mm


Tolérance Δa= 2.0 μm Δb= 0.8 μm Δc= 0.6 μm
Déterminer :
1) La tolérance sur l'angle β au niveau de confiance (1 –α) = 95%
2) Donner l'indication complète de l'angle β au niveau de confiance (1 –α)= 95%
V) On mesure 10 fois consécutivement la longueur d'une pièce mécanique à l'aide d'un mètre
pliant de résolution 1mm. La résolution de l'instrument de mesure suit une loi de probabilité
gaussienne sur l'intervalle [-0,5mm;+0,5mm].

2
Département de Physique, Faculté des Sciences et Techniques, Université Hassan II, Casablanca
Année Universitaire 2017/2018
Pr J. Meziane
On obtient les résultats suivant :
Li(mm) 500 501 502 501 499.5 501.5 500 499.5 501.5 501
Déterminer
l'incertitude de la valeur moyenne lors de la mesure de la longueur de l'objet avec le mètre
pliant au niveau de confiance (1 - α) = 95%.
VI)
On souhaite déterminer la largeur "a" d'une fente diffractante à partir de la figure de diffraction
observée sur un écran placé à une distance "D" de la fente, elle-même éclairée par une source laser
de longueur d'onde λ (figure).

Fente
θ d

Laser D

Dans l'approximation de Fraunhofer, l'éclairement du au rayonnement diffracté par la fente de


largeur "a" a pour expression :
2
 πθa 
 sin 
 λ 
I (θ ) = I 0 2
 πθa 
 
 λ 
λ
Sachant que le demi diamètre apparent est θ =
a
La distance fente-écran D est mesurée 5 fois de suite avec un mètre ruban de résolution 1mm. Les
valeurs relevées sont les suivantes :
D(m) 2,01 2,0 2,03 2,02 2,01
La largeur d de la tâche de diffraction est mesurée 5 fois de suite avec un réglet de résolution
0,5mm. Les valeurs relevées sont les suivantes :
d(mm) 25 26,5 27 23,5 24
1) Exprimer l'angle θ en fonction de la distance fente-écran D et de la largeur d du lobe central de
diffraction mesurée sur l'écran.
2) On suppose l’angle θ est de faible valeur tg (θ ) = θ . Exprimer la largeur de fente a en fonction
des grandeurs d, D et λ.
3) En utilisant la loi de propagation des incertitudes, exprimer l'incertitude-type u(a).
4) Calculer u(D) sachant la résolution de l'instrument de mesure suit une loi de probabilité
gaussienne sur l'intervalle [-0,5mm;+0,5mm]
5) Calculer u(d) sachant la résolution de l'instrument de mesure suit une loi de probabilité
gaussienne sur l'intervalle [-0,25mm;+0,25mm]
6) Calculer a et u(a) en faisant l'hypothèse que la longueur d'onde λ de la source lumineuse
(λ=633nm) ne comporte pas d'incertitude.
7) Calculer l'incertitude élargie U(a) puis exprimer le résultat de mesure de la largeur a.

3
Département de Physique, Faculté des Sciences et Techniques, Université Hassan II, Casablanca
Année Universitaire 2017/2018
Pr J. Meziane
Correction
I)

II)
Etude de cas : Etalonnage d'un luxmètre
Introduction
La méthode d'étalonnage consiste à comparer la valeur d'un éclairement de référence à la valeur
affichée sur le luxmètre en étalonnage.
Le dispositif utilisé pour l'étalonnage est illustré sur la figure 2.

Figure 2 : Banc d'étalonnage de luxmètres


L'équipement requis est constitué :
• d'un rail métallique servant de support mécanique aux différents composants.
• d'une lampe étalon d'intensité lumineuse IL connue.
• d'un luxmètre à étalonner.
Le dispositif produit un éclairement ajustable par la distance D séparant la lampe du luxmètre et
spatialement uniforme sur la surface réceptrice du luxmètre.

4
Département de Physique, Faculté des Sciences et Techniques, Université Hassan II, Casablanca
Année Universitaire 2017/2018
Pr J. Meziane
Mode opératoire
L'opérateur monte la lampe étalon à une extrémité du banc. Le luxmètre est placé sur un support
mobile capable de se déplacer sur le rail métallique. L'opérateur relève la distance D séparant la
lampe et le luxmètre ainsi que la valeur de l'éclairement ELU indiqué par le luxmètre. La variation
du niveau d'éclairement est obtenue par variation de la distance D. L'opération est répétée 5 fois.
Dans un premier temps, on évalue l'incertitude sur l'éclairement de référence E. Cet éclairement est
déterminé en appliquant la loi de Bouguer. Pour une source considérée comme ponctuelle
d'intensité IL située à la distance D du luxmètre, on a :

Incertitude sur la référence


En utilisant la loi de propagation des incertitudes, exprimer l'incertitude-type relative u(E)/E
en fonction de u(IL)/IL et u(D)/D.

1) Le modèle de la mesure est . C'est un modèle produit-quotient, on a


donc :

2) Pour déterminer l'incertitude type relative u(IL)/IL sur l'intensité lumineuse rayonnée par la
lampe étalon, on prend en compte les informations contenues dans son certificat d'étalonnage.
a) La lampe étalon est étalonnée avec une incertitude relative élargie de 1% (k=2). En déduire la
valeur de l'incertitude type relative associée u1(IL)/IL.
D'après le facteur d'élargissement (k=2), on a :

b) La lampe étalon présente une dérive d'étendue totale 0,3% entre 2 étalonnages successifs.
Appliquant une loi de probabilité uniforme, calculer l'incertitude type relative u2(IL)/IL associée à
cette dérive.
Sans autre information supplémentaire, on considère que la dérive temporelle est associée à une
probabilité uniforme sur l'intervalle de temps entre 2 étalonnages successifs. On a donc :

c) La variation de l'intensité lumineuse IL avec le courant d'alimentation i ne suit pas une loi
linéaire. On a :

L'ampèremètre utilisé pour mesurer le courant traversant la lampe est étalonné avec une incertitude
relative élargie de 0,05% (k=2). En déduire la valeur de l'incertitude type relative associée u3(IL)/IL.
Pour incertitude type sur le courant "i", on a d'où :

5
Département de Physique, Faculté des Sciences et Techniques, Université Hassan II, Casablanca
Année Universitaire 2017/2018
Pr J. Meziane

L'ampèremètre est tel que d'où :

3) Des résultats obtenus précédemment, déduire la valeur de l'incertitude type combinée


relative u(IL)/IL.

soit

4) La mesure de la distance D est de 3m avec un intervalle de variation estimé à ±5mm. En


déduire la valeur de l'incertitude relative u(D)/D .

5) A partir des calculs précédents, donner la valeur de l'incertitude type uréf(E) pour un
éclairement de référence égal à 100 lux.

avec et d'où

Soit pour E=100 lux, uréf(E)=0,53 lux.


6) Incertitudes associées aux conditions de mesure
Après avoir traité l'incertitude sur la référence, on évalue ci-après l'incertitude associée aux
mesurages et au luxomètre.
L'éclairement ELU mesuré avec le luxmètre à étalonner peut être modélisé par :

6
Département de Physique, Faculté des Sciences et Techniques, Université Hassan II, Casablanca
Année Universitaire 2017/2018
Pr J. Meziane

a) La série de 5 mesurages dans les mêmes conditions a donné les résultats suivants :

En déduire les valeurs de et de l'écart-type estimé

b) Sachant que la résolution du luxmètre est de 0,5 lux pour une valeur lue de 100 lux, en déduire
l'incertitude type correspondante urés.

7) De toutes les questions précédentes, déduire la valeur de l'incertitude combinée uc(ELU).


Le modèle de la mesure est . Même si les corrections sont nulles, les
incertitudes associées ne le sont pas. On a donc :

soit

8) Exprimer le résultat de mesure de l'éclairement sous la forme normalisée en justifiant


notamment le choix de la valeur de la constante d'élargissement.
On considère que les incertitudes-types uréf.et urés sont connues exactement, il n'y a donc pas de
degrés de liberté νi qui leur sont associés. Dans ces conditions, le nombre de degrés de liberté
associé à uc(ELU) est ν=5–1=4 qui correspond à un facteur t=2,78 (cf. tableau 5) au niveau de
confiance d'où

III)
a)La tolérance sur l'angle β au niveau de confiance (1 –α)= 95%

7
Département de Physique, Faculté des Sciences et Techniques, Université Hassan II, Casablanca
Année Universitaire 2017/2018
Pr J. Meziane
b−c b−c
β = arcsin  = 0,305 ; β = = 0,3 ; ceci implique sin(β) = β.
 a  a
b−c
Pour β = = 0,3 on a :
a
∂β 1
= = 10 ;
∂β 1
= − = −10 ;
∂β
=−
(b − c ) = −3 ;
∂b a ∂c a ∂a a2
Les Grandeurs sont non corrélées
2
p
 ∂f  2
u c ( x ) =  
2
 u ( xi )
i =1  ∂xi 
2 2 2
 ∂f   ∂f   ∂f 
u c (β ) =   u 2 (b) +   u 2 (c) +   u 2 (a )
2

 ∂b   ∂c   ∂a 
2 2 2
 u (b)   u (c)   u (a ) 
u c (β ) = 
2
 +  +  2 (b − c )
 a   a   a 
Soit
u 2 c (β ) u 2 (b) u 2 (c ) u 2 ( a )
= + +
β2 (b − c )2 (b − c )2 a 2
u c (β ) u 2 (b) u 2 (c ) u 2 (a)
= + +
β (b − c )2 (b − c )2 a2

u c (β )
=
(8.10 ) + (6.10 ) + (2.10 )
−7 2 −7 −6

β (3.10 ) (3.10 ) (10 )


−2 2 −2 2 −1 2

u c (β )
2 2 2
 8.10 −7   6.10 −7   2.10 −6 
=   +   +  
−1 
β  3.10
−2
  3.10
−2
  10 
u c (β )
= 3,90 −5
β
u c (β ) = 1,2 −5
u (β ) = 2 * u c (β ) = 2,4 −5
∂β ∂β ∂X ∂β 1 1
Pour β = arcsin  b − c  = 0,305 on pose X =
b−c = ; = =
 a  a ∂b ∂X ∂b ∂X 1− X 2
b−c
2

1−  
 a 
∂β
=
11
= 10 ;
∂β
=−
1 1
= −10 ;
∂β
=−
(b − c ) 1
= −3 ;
∂b b−c a ∂c 2
a b−c
2 ∂a a2 b−c
2

1−   1−   1−  
 a   a   a 
2 2 2
1  u (b)   u (c)   u (a) 
u c (β ) =   +  +  2 (b − c )
b−c
2
 a   a   a 
1−  
 a 

8
Département de Physique, Faculté des Sciences et Techniques, Université Hassan II, Casablanca
Année Universitaire 2017/2018
Pr J. Meziane
2 2 2
1  u (b)   u (c)   u (a) 
u c (β ) =   +  +  2 (b − c )
b−c
2
 a   a   a 
1−  
 a 
 (b − c )u (a) 
2
1
u c (β ) = u 2 (b) + u 2 (c) +  
b−c
2
 a 
a 1−  
 a 
u c (β ) = 1,2 −6
u (β ) = 2 * u c (β ) = 2,4 −6
b) Donner l'indication complète de l'angle β au niveau de confiance (1 –α) = 95%
β = 0,3 ± 2,4 −5 rd
IV)
u c ( I ) = u 2 rép + u 2 (mètre)
0,5 1
u 2 (mètre) = =
3 6
1 n
L =  Lk = 500,7 mm
n k =1

S ( L) =
1 n
 (Lk − L )2 = 0,89
n − 1 k =1
s( L)
U rép ( L) = = 0,28 mm
10
u c ( L) = u 2 rép ( L) + u 2 (mètre) = (0,28) + (0,17 ) = 0,33mm
2 2

Le facteur d'élargissement tv tel que u (L ) = tν * u c (L ) est déterminé à partir de la loi de


Student pour v = 9 degrés de liberté (10 mesures répétées) soit tv=2,26 pour un niveau de confiance
de 95%.
u ( L) = 2,26 * u c ( L) = 2,26 * 0,33mm = 0,74mm
V)
a)
1 n 1 n
I =  Ik =  Ik = 1A
n k =1 10 k =1
1 n
(I k − I )2 = 1  (I k − 1)2 = 0,00888889
n
S (I ) = 
n − 1 k =1 9 k =1
s( I ) s( I )
U rép ( I ) = = = 0,00281091
n 10
u c ( I ) = u 2 rép + u 2 ( ampèremètre) = (0,00281091)2 + (10 −5 )2 = 2,8mA
Le facteur d'élargissement k tel que u ( I ) = k * u c ( I ) est déterminé à partir de la loi de
Student pour v = 9 degrés de liberté (10 mesures répétées) soit k =2,26 pour un niveau de confiance
de 95%.
On a alors u(I)=6,3mA.

9
Département de Physique, Faculté des Sciences et Techniques, Université Hassan II, Casablanca
Année Universitaire 2017/2018
Pr J. Meziane
Finalement le résultat de la mesure de l’intensité I est :
I = 1 A ± 6,3mA
b) On différentie l’expression de façon logarithmique et on obtient :
Le calcul de la puissance dissipée donne

1 n 1 n
P=  k 10 
n k =1
P =
k =1
Pk = 200 w

∂P ∂R ∂I
= +2
p R I
L’incertitude-type sera alors :
 u c (P )   u (R )   u (I ) 
2 2 2

  =  c  + 4 c 
 p   R   I 
On en déduit que

u c (P )  u (R )   u (I ) 
2 2

=  c  + 4 c 
p  R   I 
u c (P )
2 2
 1   0,0063 
=   + 4 
p  200   1 
2 2
 1   0,0063 
u c (P ) = p *   + 4  = 2,71116211
 200   1 
Le facteur d'élargissement k tel que u ( I ) = k * u c ( I ) est déterminé à partir de la loi de
Student pour v = 9 degrés de liberté (10 mesures répétées) soit k =2,26 pour un niveau de confiance
de 95%.
u (P ) = k * u c (P ) = 5,4W
P = 200 w ± 5,4W

VI)
Exercice " Incertitudes de mesures "
On souhaite déterminer la largeur "a"d'une fente diffractante à partir de la figure de diffraction
observée sur un écran placé à une distance "D" de la fente, elle-même éclairée par une source laser
de longueur d'onde λ (cf. figure 3).

10
Département de Physique, Faculté des Sciences et Techniques, Université Hassan II, Casablanca
Année Universitaire 2017/2018
Pr J. Meziane
figure 3 : Situation expérimentale de mesure de la largeur "a" de la fente
Question
Rappeler l'expression de l'éclairement I(θ) sur l'écran pour une fente considérée de longueur quasi
infinie par rapport à sa largeur "a" ?
Solution
Dans l'approximation de Fraunhofer, l'éclairement du au rayonnement diffracté par la fente de
largeur "a" a pour expression :

Question
Exprimer l'angle θ en fonction de la distance fente-écran D et de la largeur L du lobe central de
diffraction mesurée sur l'écran.
Trouver une autre expression de θ à partir du diamètre apparent de la tâche centrale de diffraction
déduite de I(θ).
Déduire des deux expressions de θ ainsi établies, la relation entre la largeur de fente a et les
grandeurs L, D et λ .
Solution
En pratique les angles θ sont de faibles valeurs, on a donc .

Comme d'une part et que le demi diamètre apparent est , on en déduit que

d'où

À partir de la mesure de D et L, connaissant λ, il est alors possible de déterminer la largeur de fente


a.
Question
À l'aide de la loi de propagation des incertitudes, exprimer l'incertitude-type u(a).
Solution
Le modèle est un modèle produit-quotient, on a donc

Ou

Question
La distance fente-écran D est mesurée 5 fois de suite avec un mètre ruban de résolution 1mm. Les
valeurs relevées sont les suivantes :

11
Département de Physique, Faculté des Sciences et Techniques, Université Hassan II, Casablanca
Année Universitaire 2017/2018
Pr J. Meziane

Calculer u(D).
Solution
On a

avec et

est l'écart-type des valeurs mesurées de D.
δD est la résolution de l'instrument de mesure (loi de probabilité gaussienne sur l'intervalle [-
0,5mm;+0,5mm] )
ce qui donne

Soit

Question
La largeur L de la tâche de diffraction est mesurée 5 fois de suite avec un réglet de résolution
0,5mm. Les valeurs relevées sont les suivantes :

Calculer u(L).
Solution
On a

avec et

est l'écart-type des valeurs mesurées de L.
δL est la résolution de l'instrument de mesure (loi de probabilité gaussienne sur l'intervalle [-
0,25mm;+0,25mm])

est l'écart-type des valeurs mesurées de L.
δL est la résolution de l'instrument de mesure (loi de probabilité gaussienne sur l'intervalle [-
0,25mm;+0,25mm])
ce qui donne

Soit

12
Département de Physique, Faculté des Sciences et Techniques, Université Hassan II, Casablanca
Année Universitaire 2017/2018
Pr J. Meziane
Question
Calculer a et u(a) en faisant l'hypothèse que la longueur d'onde λ de la source lumineuse (λ=633nm)
ne comporte pas d'incertitude.
Solution
Les valeurs les plus probables des grandeurs D et L sont leurs valeurs moyennes calculées à partir
des séries de 5 mesures répétées, soit

d'où

Par ailleurs,

soit
Finalement

Question
Calculer l'incertitude élargie U(a) puis exprimer le résultat de mesure de la largeur a.
Solution
Le facteur d'élargissement tv tel que est déterminé à partir de la loi de Student
pour v=4 degrés de liberté (5 mesures répétées) soit tv=2,78 pour un niveau de confiance de 95%.
On a alors U(a)=7,8µm.
Finalement le résultat de la mesure de la largeur a est :

13