Anda di halaman 1dari 9

Journal de microbiologie du Brésil (2010) 41: 805-809

ISSN 1517-8382

MÉCANISME DE L'ACTIVITÉ BACTÉRICIDE DE NITRATE D'ARGENT - A CONCENTRATION MOLECULE


DEPENDANT bifonctionnelle

Sureshbabu Ram Kumar Pandian 1, Venkataraman Deepak 1, Kalimuthu Kalishwaralal 1, Pushpa Viswanathan 2,

Sangiliyandi Gurunathan 1*
1
Département de la biotechnologie, Division de la biologie moléculaire et cellulaire, Kalasalingam Académie de la recherche et de
l'éducation,
Anand Nagar, Krishnankoil-626190, Tamil Nadu, en Inde; 2 Département de la microscopie électronique, (Association des
femmes en Inde) Cancer Institute, Chennai - 600020, Tamil Nadu, en Inde.

Soumis 04 Juin 2009; Retournés aux auteurs pour corrections: 08 Septembre 2009; Approuvé le 18 Février 2010.

ABSTRAIT

Le nitrate d'argent confère des fonctions différentes sur les bactéries en fonction de sa concentration. A
faible concentration, il induit la synthèse de nanoparticules, alors qu'à des concentrations plus élevées, il
induit la mort cellulaire. Bacillus licheniformis a été utilisé comme système modèle. La CMI a été 5 mM,
et il induit la production catalase, la formation de corps apoptotiques et la fragmentation de l'ADN.

Mots clés: nitrate d'argent, de Bacillus licheniformis, la synthèse de nanoparticules, l'apoptose, la fragmentation de l'ADN.

Les bactéries Gram positives sont une cause importante En outre, les nanoparticules accumulées à l'intérieur des
d'infections graves forme particulièrement les hôpitaux et cellules pendant l'incubation (Fig. 1). Mais, lorsque la
obtiennent la résistance à de nombreux antibiotiques (16). Pour concentration de AgNO3a été augmenté, il induit la mort
un temps assez long, l'argent a été connu pour conférer une cellulaire chez les bactéries. Pour analyser la fonction
activité antimicrobienne à des bactéries. Avant l'introduction de
antimicrobienne de AgNO3, Les bactéries ont été traitées avec
la crème sulfadiazine, solutions diluées de nitrate d'argent ont
diverses concentrations de nitrate d'argent et incubées pendant
été utilisés pour traiter les infections dans le 19 esiècle (10). 2 min. Par la suite, 0,1 ml du mélange ont été étalés sur de la
antimicrobiens à base d'argent peuvent être efficaces dans le gélose nutritive pour la formation de colonies, où les
+
traitement des infections à cause non-toxicité de Ag actif pour composants solubles dans l'agar a neutralisé l'action de l'argent.
les cellules humaines (4). Fait intéressant, le nitrate d'argent Le résultat a montré que MIC de AgNO3était de 5 mm à savoir
confère des fonctions différentes pour les bactéries en fonction la viabilité de l'organisme est complètement inhibée lorsque la
de sa concentration. À des concentrations plus élevées, il tue concentration d'argent est de 5 mM. De nombreux mécanismes
les bactéries, tandis que, à des concentrations plus basses, il les ont été proposés pour expliquer le mode d'action bactéricide
amène à synthétiser des nanoparticules d'argent où Bacillus des ions d'argent précédemment. Ils sont connus pour inhiber
licheniformis (MTCC1483) est utilisé pour l'analyse. La les protéines en se liant à leurs groupes thiols et les dénaturer
biosynthèse des nanoparticules d'argent, comme indiqué dans (9, 12) et empêcher la réplication de l'ADN par sa condensation
notre précédent rapport (7) a eu lieu à une concentration de 1 (12). Un mécanisme à l'étude dans le présent rapport est la
mM de nitrate d'argent. Ceci a été visualisé par microscopie mort cellulaire programmée (apoptose). Habituellement, la
électronique à balayage et DRX. La taille des nanoparticules mort cellulaire programmée (PCD) est associée à des
était ~ 50 nm. En outre, lors de la synthèse de nanoparticules organismes multicellulaires eucaryotes. Récemment, les
d'argent les bactéries sont restés en vie et ont repris leur systèmes PCD ont été observés chez les bactéries aussi (3).
croissance lorsque l'argent est retiré de son environnement (7). Par conséquent toelucidate theMechanism, primarilythe

*Auteur correspondant. Adresse mail:Département de la biotechnologie, Kalasalingam Académie de la recherche et de l'éducation, Anand Nagar, Krishnankoil-
626190, Tamil Nadu, Inde .; Email:lvsangs@yahoo.com
805
Pandian, SRK et al. L'activité bactéricide de Nitrate
d'argent

Figure 1. Image au microscope électronique à transmission de la section de bactéries traitées avec 1 mM de AgNO 3 contenant des

nanoparticules d'argent accumulées à l'intérieur de la cellule (à 50,000x).

morphologie du AgNO3les cellules traitées ont été contrôlées a été trouvé pour être plus sensibles à la fois la zéolite d'argent
en permanence en microscopie à contraste de phase. Sur et le nitrate d'argent que son parent. Le déclenchement du
l'observation, il est à noter que AgNO3des cellules bactériennes stress oxydatif chez les bactéries est attribuée à des métaux
traitées ont commencé à se rétrécir pour résultat la formation de lourds tels que les ions cadmium (9).
corps apoptotiques caractéristique. Les corps apoptotiques ont Les ions argent sont connus pour inhiber en particulier
été produites lorsque la paroi cellulaire est perméabilisées par contenant un groupe thiol, tels que les enzymes

des ions d'argent. Cela montre que AgNO3peut induire déshydrogénase NADH II dans le système respiratoire, qui est
impliquée en tant que candidat pour le site de production
l'apoptose dans B. licheniformis à une concentration plus
d'espèces réactives de l'oxygène in vivo (12). Par conséquent,
élevée de 5 mM. Les corps apoptotiques sont considérablement
l'inhibition de cette enzyme se traduit par une augmentation de
rétrécis par rapport aux cellules normales et ils sont totalement
la production de radicaux libres. L'augmentation de la
absents dans les populations de cellules non traitées avec du
production de catalase, en présence de ROS pourrait être
nitrate d'argent. La catalase est l'un des capteurs de radicaux
expliqué par la nécessité pour les cellules afin de réduire la
libres connus qui balaye le peroxyde d'hydrogène (2) un radical
concentration de H2O2, Qui est la source de radicaux libres. Il
libre actif connu. Pour vérifier si AgNO3induit la catalase, un
est proposé que les espèces réactives de l'oxygène peuvent
essai a été effectué selon la méthode décrite par Liu et al., 2006
induire des voies apoptotiques chez les bactéries qui pourraient
(10). La production de catalase était maximale au MIC et a
finalement conduire à leur mort. De plus, à des concentrations
diminué par la suite. Lorsque les espèces réactives de l'oxygène
niveaux (ERO) augmentent les cellules subissent l'apoptose (8). élevées de substrat-à-dire H2O2, Catalase s'inactivé (22). Cela

Selon Matsumura et al., 2003 (12), la souche mutée UM1 (kate empêche également la catalase d'agir sur H2O2. L'apoptose est
katG), déficients en catalase, complète lorsque l'ADN se fragmenté qui est observé dans la
plupart des eucaryotes (6). Le même phénomène
806
Pandian, SRK et al. L'activité bactéricide de Nitrate
d'argent

est également observée dans B. licheniformis. L'ADN a été antibiotiques induisant une apoptose, (14). Par conséquent, les
trouvé à subir une fragmentation dans les cellules de nitrate ions argent à partir de nitrate d'argent sont capables d'induire
d'argent traitées. La fragmentation peut être visualisée dans un l'apoptose dans des bactéries.
gel d'agarose avec du bromure d'éthidium. Pendant le De plus, les mécanismes possibles pour la synthèse
traitement, la fragmentation de l'ADN peut être visualisée dans d'argent nanoparticulaire et l'action bactéricide des ions
les cellules qui ont été traitées avec une concentration de 5 mM
d'argent sont présentés dans Fig.2. A des concentrations plus
de AgNO3et ci-dessus. Considérant que, aucune fragmentation faibles de nitrate d'argent, nitrate réductase respiratoire peut
n'a été observée dans les cellules, qui a été traité avec une être impliqué dans la production de nanoparticules (7). Mais à
concentration moindre de AgNO3 (Données non présentées). des concentrations plus élevées de nitrate d'argent inhibe
L'induction de l'apoptose peut être confirmée par deux l'action de protéines par réaction avec les groupes thiol (5) et se
facteurs, la réduction irrégulière de la taille des cellules et lie également à l'ADN, en arrêtant ainsi sa replication (12). Nos
l'ADN fragmantation. Les cellules de taille réduite sont résultats montrent que la production augmente catalase jusqu'à
appelées cellules rétrécies ou des corps apoptotiques (14) et la MIC et diminue par la suite. La catalase est un piégeur connu
fragmentation de l'ADN est l'étape finale de l'apoptose (1). de ROS; Cependant son action protectrice semble être limitée à
Auparavant, il existe des rapports disponibles pour l'induction de faibles concentrations de nitrate d'argent (en dessous du
de l'apoptose dans des micro-organismes. Dans E. coli, la mort MIC). La catalase peut également être inhibée par des
cellulaire est induite par une toxine - mécanisme - antitoxine concentrations élevées de son substrat, le peroxyde
(mazF MAZE). Le gène code pour une toxine mazF stable, d'hydrogène. Par conséquent, le nitrate d'argent peut induire
MazF, tandis que Mazé code pour une antitoxine labile, Mazé, l'apoptose dans des bactéries à travers de nombreuses façons.
dégradé in vivo par l'ATP-dépendante ClpPA serine protease. Comme de nombreux organismes développent une
Lorsque l'antitoxine dégrade les cellules subissent la mort (3). résistance aux médicaments comme methycillin
Des fonctions plus intéressantes sont observées dans Staphylococcus aureus résistant, résistant à la pénicilline
Xanthomonas sp. Les bactéries subissent la mort cellulaire Streptococcus pneumoniae qui sont fortement associés à des
programmée sous la famine. Une activité enzymatique de la infections dans les hôpitaux (11), d'autres molécules ayant une
caspase-3-like et des corps apoptotiques sont impliqués dans activité antimicrobienne sont en recherche. La molécule peut
cet organisme, mais pas la fragmentation de l'ADN (5). Un être exploitée complètement si l'on connaît le mécanisme
phénomène similaire est également observée dans d'action. On peut en conclure que la formation de cellules
Streptomyces sp, où à la fois l'apoptose et une activité de type rétrécies et la fragmentation de l'ADN sont induits par de fortes
nécrose sont observées (15). Mais dans Plasmodium concentrations de nitrate d'argent dans B. licheniformis.
falciparum, un parasite du paludisme humain, la fragmentation Cependant, le mécanisme complet derrière la mort cellulaire
de l'ADN est observée quand il est traité avec chloroquinone (8, est pas claire. Mais on peut conclure que l'apoptose est l'effet
13). De plus, les antibiotiques induisent également l'apoptose majeur de l'action bactéricide de nitrate d'argent.
dans les bactéries et la recherche actuelle se concentre sur les
nouvelles
807
Pandian, SRK et al. L'activité bactéricide de Nitrate
d'argent

Figure 2. Les mécanismes possibles de la dualité des fonctions de nitrate d'argent dans les bactéries. A - Le côté gauche de la
figure montre le mécanisme possible de la synthèse de nanoparticules d'argent à une concentration inférieure qui peut impliquer
l'enzyme de la nitrate réductase. B - La partie droite de la figure montre le mécanisme possible pour l'induction de l'apoptose par le
nitrate d'argent qui peut impliquer l'inactivation des groupes thiol contenant des protéines (par exemple la déshydrogénase NADH
II) et la liaison directe de l'argent à l'ADN arrêtant ainsi la réplication qui certainement conduisant à l'apoptose .

808
Pandian, SRK et al. L'activité bactéricide de Nitrate
d'argent

REMERCIEMENTS
9. Liau, SY; Lire, DC; Pugh, WJ; Furr, JR; Russell, AD (1997). Interaction
de nitrate d'argent avec des groupes facilement identifiables: relation à
Les auteurs remercient le Conseil d'Etat du Tamil Nadu
l'action antibactérienne des ions d'argent. Lett. Appl. Microbiol., 25, 279-
pour la science et la technologie (TNSCST), Conseil de la
283.
recherche scientifique et industrielle (CSIR) (subvention n °: 10. Lui, SL; Vincent, KMP; Lung, I .; Burd, A. (2006). Les activités
37 (1384) / 09 / DME-II) et le Dr H. Nellaiah pour la lecture antimicrobiennes des pansements à l'argent: une comparaison in vitro
Margaret Ip. J. Med. Microbiol., 55, 59-63.
critique de la manuscrit.
11. Maeno, E .; Ishizaki, Y .; Kanaseki, T .; Hazama, A .; Okada, Y. (2000).
le rétrécissement des cellules Normotonic en raison de la régulation du
RÉFÉRENCES
volume désordonné est une condition sine qua non à l'apoptose précoce.
PNAS. De bonne heure. Edition., 1-6.
1. Bortner, CD; Cidlowski, JA (2002). diminution du volume apoptotique et
12. Matsumura, Y .; Yoshikata, K .; Kunisak, S .; Tsuchido, T. (2003). Mode
l'incroyable cellule rétrécissement. Cellule. Mort. Differ, 9, 1307 -. 1310.
d'action Bactéricide de Silver Zéolite et sa comparaison avec celle de
2. Cabiscol, E .; Tamarit, J .; Ros, J. (2000). Le stress oxydatif chez les
l'argent Nitrate. Appl. Environ. Microbiol., 69, 4278-4281.
bactéries et les dommages de la protéine par des espèces réactives de
13. Picot, S .; Burnod, J .; Bracchi, V .; Chumpitazi, BF; Ambroise, TP
l'oxygène. Internatl. Microbiol., 3, 3-8.
(1997). Apoptose liée à la sensibilité à la chloroquine du parasite du
3. Engelberg-Kulka, H .; Amitai, S .; Kolodkin-Gal, I .; Hazan, R. (2006).
paludisme humain. Plasmodium falciparum. Trans. R. Soc. Trop. Med.
La mort cellulaire bactérienne et Programmed multicellulaire
Hyg., 91, 590-591.
Comportement dans les bactéries. PLOS. Genetics., 10, 135.
14. Sam B .; Hazan, R .; Fisher, T .; Khaner, H .; Glaser, G .; Engelberg-
4. Ewald, A .; Susanne, K .; Thull, RG; Gbureck, U. (2006). titane
Kulka, H. (2001). La mort cellulaire programmée dans Escherichia coli:
antimicrobiens / argent revêtements PVD sur le titane. BioMed. Eng.
Certains antibiotiques peuvent déclencher mazEF Létalité. J.
OnLine., 5, 22.
bactérienne., 183, 2041-2045.
5. Gautam, AS; Sharma, A. (2002). L'implication de la caspase-3 comme la
15. Shirkhanzadeh, M .; Azadegan, M .; Liu, GQ (1995). des systèmes de
protéine dans la mort cellulaire rapide de Xanthomonas. Mol. Microbiol.,
délivrance bioactifs pour la libération lente d'antibiotiques: incorporation
44, 393-401.
des ions Ag + dans des revêtements d'hydroxyapatite micro-poreux.
6. Hua, ZJ; Xu, M. (2000). la fragmentation de l'ADN dans l'apoptose. Cell
Mater. Lett., 24, 7-12.
Res., 10, 205-211.
16. Tally, FP; DeBruin, MF (2000). Développement de daptomycine pour les
7. Kalimuthu, K .; Sureshbabu, R .; Venkatraman, D .; Bilal, M .;
infections Gram positives. J. Antimicrob. Chemother., 6, 523- 526.
Gurunathan, S. (2008). Biosynthèse des nanocristaux d'argent par
17. Yoshpe-pur, Y .; Henis, Y. (1976). Facteurs affectant catalase niveau et la
Bacillus licheniformis. COLLOIDS. Le surf. B. Biointerfaces., 65,150-
sensibilité aux Peroxyde d'hydrogène dans Escherichia coli. Appl.
153.
Environ. Microbiol., 32, 4465- 4469.
8. Lewis, K. (2000). La mort programmée dans les bactéries. Microbiol.
Mol. Biol. Rev., 64, 503-514.
809