Anda di halaman 1dari 24

www.competition.dz

 

2

CABBA

1

JSK

0

Stade de Bordj Bou-Arréridj

 

BUT :

 

Mellel (7') SP CABBA

Chaouchi 3 Agoune 3 Droueche 4 Amrane 3 Ziad 4 Mellel 4 Ziti 3 Sebie 3 (Gharbi 89') Chaouti 3 (Djahnit 77') Athmani 3 (Kherifi 90+2) Zerrara 3 Ent. : Dziri

Salhi 3 Ait Abdeslam 3 Chetti 3 Slama 2 Souyed 3 Oukaci 2 (Mekidèche 46') 2 Benkhelifa 3 Tafni 2 (Zaouche 66') Hamroun 4 Belkacemi 3 (Nezla 75') Uche 2 Ent. : Dumas

Terrain en bon état, temps clément, sans public, arbitrage du trio Bessiri- Arab-Ayad.

Averts CABBA : Ziad (88') JSK : Aït-Abdeslam (58'), Benkhelifa (88')

 

Film du match

6' Coup franc de Mellal, Souyed intervient et éloigne le danger. 7' Corner de Drouèche, Slama touche le cuir de la main, penalty pour le CABBA. 8' Mellal se charge de tirer le penalty et ouvre le score. 19' Coup franc de Hamroune sur la transversale. 21' Corner de Ziad, repris par Zerrara mais Souyed sauve sur la ligne. 29' Oukaci perd le ballon, contre- attaque pour le CABBA, Mellal tire des 25 mètres mais Salhi arrête sans difficulté. 33' Nouvelle contre- attaque de Bordj, Chaouti d'un tir à ras de terre oblige Salhi à étaler toute sa classe pour sortir le cuir. 38' coup franc de Ziad, Athmani de la tête mais Salhi sauve encore une fois son équipe. 59' Drouèche déborde et élimine Aït- Abdeslem mais sa passe ne trouve personne. 65' Zerrara tire de loin mais Salhi est à la parade. 84' Salhi dégage sur Hamroune qui contrôle et frappe mais sans danger pour Chaouchi.

Réserve :

CABBA 1 - JSK 0

Comme c'est toujours le cas avant la rencontre des deux premières équipes, ce sont les deux équipes réserves qui s'affrontent. Ainsi, le CABBA et la JSK se sont rendu coup pour coup durant cette partie, mais le dernier mot est revenu aux locaux par la plus petite des marges. Un petit coup d'arrêt pour les jeunes Kabyles qui ont encore une fois livré un très bon match et qui ont été privés de plusieurs titulaires retenus en équipe première. De plus, l'arbitre les a privés d'un penalty flagrant. Rappelons que la réserve de la JSK restait sur 6 matchs sans défaite.

Samedi 24 novembre 2018

LIGUE 1 MOBILIS 15 e JOURNÉE

www.competition.dz 2 CABBA 1 JSK 0 Stade de Bordj Bou-Arréridj BUT : Mellel (7') SP CABBA

LES KABYLES

dans un jour sans



Le commissaire au match hors sujet

Chose remarquée au cours de la rencontre d'hier entre le CABBA et la JSK, le comportement du commissaire au match. Ce dernier a bien fait son travail en ne laissant pas le président Mellal pénétrer sur le terrain en évoquant sa suspension effective depuis quelques jours maintenant. Cependant, ce qu'on ne comprend pas, c'est une histoire qui interpelle. Les dispositions de la Ligue 1 Mobilis sont claires. 10 dirigeants de chaque côté sont autorisés à s'assoir dans la tribune officielle. Toutefois, pour la rencontre d'hier, le commissaire en question a laissé 12 dirigeants de la JSK mais de l'autre côté, il y avait une cinquantaine de personnes ayant pris place dans la tribune et se disaient dirigeants de Bordj. Le commissaire a donc négligé les dispositions car la réglementation est claire.



Un avantage pour le CABBA

On a pris attache avec une source qui connaît parfaitement les rouages et cette dernière nous a fait savoir que normalement il aurait dû arrêter la partie et faire appel au service d'ordre pour faire sortir les personnes de trop. Cependant, le commissaire au match ne l'a pas fait et cela peut être considéré comme un avantage clair pour les Bordjis.



Une première pour Mekidèche, Zaouche et Nezla

Appelés par le premier responsable du staff technique de la JSK pour le déplacement d'hier à Bordj, le trio de la réserve, Mekidèche, Zaouche et Nezla étaient parmi le groupe mais ils ont également fait leur apparition au cours de la seconde période pour essayer d'apporter le plus. Ce fut leurs toutes premières minutes avec l'équipe première cette saison. Le coach a jugé utile de leur faire appel plutôt qu'à d'autres.



81', le ballon disparaît

II fallait bien s'y attendre. Alors qu'ils n'ont pas réussi à aggraver la marque, les joueurs de Bordj ont commencé à perdre du temps. D'ailleurs, à la 81e minute, ce sont les ballons qui ont disparu du terrain puisque les ramasseurs de balles ont également disparu et il n'y avait plus aucun ballon de remplacement. L'arbitre de la rencontre, Bessiri, est intervenu pour essayer de ramener le calme.



Accrochage Benkhelifa - Ziad

On jouait la 89e minute lorsque le capitaine des Jaune et Vert, Benkhelifa, tacle Ziad de manière appuyée et apparemment, le joueur du CABBA n'a pas apprécié et lui a remis un coup. S'en est suivi un accrochage entre les deux hommes et il a fallu l'intervention de l'arbitre qui a averti les deux joueurs.



Anikine en France

L'entraîneur des gardiens de la JSK Frédéric Anikine n'a pas fait le déplacement à Bordj avec l'équipe. Renseignement pris, ce dernier s'est envolé pour la France pour un stage de recyclage.

www.competition.dz 2 CABBA 1 JSK 0 Stade de Bordj Bou-Arréridj BUT : Mellel (7') SP CABBA
www.competition.dz 2 CABBA 1 JSK 0 Stade de Bordj Bou-Arréridj BUT : Mellel (7') SP CABBA

Quelques jours seulement après la défaite face au CSC, la JSK se rendait à Bordj pour essayer de remonter la pente. C'est peine perdue puisque les

Canaris ont été une fois de plus battus, cette fois par le CABBA sur un but de Mellel. La JSK termine quand même à la seconde place cette première partie de la saison.

PAR MASSINISSA HACHOUR

Déterminés à montrer un meilleur visage que lors du match face au CSC, les joueurs de la JSK voulaient se racheter mais finalement, ils se sont plantés. Certes, il y avait des absences de taille au cours de ce match et notamment des éléments indiscutables comme Belaïli, Tizi-Bouali, Saâdou, Benyoucef et Fiston mais cela n'explique pas pour autant le pauvre visage affiché au cours de cette rencontre. Le CABBA était loin, très loin d'être supérieur aux Jaune et Vert mais il se trouve qu'on a eu l'impression que la JSK n'était jamais rentrée dans son match et cela lui a finalement coûté des points importants. Une prestation pauvre en qualité et qui ne restera pas dans les annales pour les hommes de Franck Dumas qui ont fourni leur plus mauvaise prestation de

cette première moitié de saison.

Encore une bourde pour Slama

Alors qu'il hésitait entre Slama et Mekidèche, Franck Dumas a fait confiance au premier nommé pour débuter la rencontre mais finalement, ce ne fut pas du tout la bonne décision. En effet, Slama a une fois de plus raté sa prestation. Pas assez présent physiquement et encore très loin de son niveau, il n'a pas été à la hauteur. Pire, il a commis une nouvelle bourde en touchant le ballon de la main qui déboucha sur le penalty accordé aux locaux. Plus que jamais le joueur a raté tous ses tests et on se pose beaucoup de questions sur ce qui se passe avec ce joueur dont on disait beaucoup de bien en début de saison.

2 occasions en 90 minutes !

Pour se rendre compte de la

pauvreté du spectacle proposé

par les Canaris, il faut juste se tourner vers les occasions de la JSK durant les 90 minutes de la rencontre. Le constat est terrible. 2 petites occasions et encore, la seconde n'est pas une occasion nette. Il n'y a eu que ce coup franc de Hamroune qui s'écrasa sur la transversale. Par la suite, c'est le néant. Une absence de réaction qui fait tâche pour une équipe censée vouloir jouer à fond mais hier, on a eu une version bien décevante de la JSK qui n'a rien fait pour essayer de revenir face à une équipe qui ne lui était en rien supérieure.

La trêve arrive au bon moment

Le seul point positif dans tout cela, c'est que malgré la défaite face au CABBA, la JSK termine tout de même à une belle seconde place. D'ailleurs, on

peut dire que la trêve arrive au bon moment pour les Canaris qui vont pouvoir souffler un peu et voir ce qui a marché et ce qui n'a pas marché. Ce sera aussi l'occasion de plancher sur le recrutement pour renforcer un groupe bien limité et qui commence à s'essouffler et qui a besoin de sang neuf pour repartir de plus belle au cours de la seconde moitié de saison.

M. H.

www.competition.dz 2 CABBA 1 JSK 0 Stade de Bordj Bou-Arréridj BUT : Mellel (7') SP CABBA

Match spécial pour Ziad, Ziti, Chaouchi et El Mouden

Cette rencontre a été spéciale pour bon nombre de joueurs du CABBA qui ont affronté à l'occasion leur ancienne

équipe. On pense notamment à Ziad, Ziti, Chaouchi et surtout El Mouden qui a fait la préparation à la JSK avant de

résilier son contrat et venir à Bordj pour s'engager avec le nouveau promu.

www.competition.dz

Samedi 24 novembre 2018

4

LIGUE 1 MOBILIS 15 e JOURNÉE

www.competition.dz Samedi 24 novembre 2018 4 LIGUE 1 MOBILIS 15 JOURNÉE 1-0 DZIRI : «Notre victoire
www.competition.dz Samedi 24 novembre 2018 4 LIGUE 1 MOBILIS 15 JOURNÉE 1-0 DZIRI : «Notre victoire
1-0
1-0

DZIRI :

«Notre

victoire

est

méritée»

Le technicien du CABBA est content de la victoire de son équipe au cours de la partie d'hier face à la JSK. Pour lui, c'est une première car il n'avait pas encore goûté à la joie d'une victoire. Interrogé en fin de match, il a tenu à assurer : "C'est mon troisième match seulement avec le CABBA. Face à l'OM, je n'ai pas eu le temps pour préparer l'équipe car le président a insisté pour que je commence dès ce match. Face au PAC, on a eu des occasions, mais sur le plan du jeu, on a joué mais on a perdu. Aujourd'hui, on a joué face à une bonne équipe qui n'est pas seconde au classement par hasard. On a joué en bloc, tout le monde a défendu et attaqué. Ces trois points nous permettent de travailler à l'aise pour essayer de préparer la phase retour. On aurait pu marquer plus de buts ; Chaouchi a passé une après-midi tranquille vu l'absence d'occasions de la JSK. Au final, je pense que notre victoire est amplement méritée, on a fait les efforts qu'il faut pour l'avoir."

«Je veux des joueurs prêts»

Par rapport au recrutement, Dziri assure qu'il va bel et bien recruter durant le mercato : "Bien sûr qu'on va recruter. Mais avant tout, je vais m'assoir avec le président et d'abord parler, car je veux des joueurs prêts à jouer et non pas des joueurs qui viennent juste pour faire le nombre. On va évaluer nos besoins et préparer la liste des joueurs à libérer et ceux à recruter."

M. H.

L'ŒIL DU COACH

«SI BESSIRI ARBITRE

une nouvelle fois la JSK,

JE DÉMISSIONNERAI !»

PAR MASSINISSA HACHOUR

N'ayant jamais critiqué l'arbitre les rencontres précédentes, Franck Dumas a dérogé à la règle en accusant l'arbitre Bessiri d'avoir faussé le résultat de la rencontre. Il a même refusé aux journalistes de poser la moindre question et cela pour dénoncer le mauvais arbitrage, dont a été victime son équipe à Bordj Bou-Arréridj. "Je n'ai jamais critiqué l'arbitrage auparavant, mais aujourd'hui c'est une catastrophe. Il a cassé notre rythme à cause de ses décisions. Il permettait à chaque fois à l'équipe adversaire de récupérer", s'est plaint l'entraîneur des Jaune et Vert.

«Il sifflait sans cesse pour casser notre jeu»

Bien que ses joueurs soient dans un jour sans, l'entraîneur français estime que l'arbitre Bessiri est l'une des causes de la défaite de son équipe. "Vous avez tous constaté aujourd'hui que l'arbitre n'arrêtait pas de siffler et cela

pour casser notre jeu. Il est parvenu à ses fins puisqu'il stoppait à chaque fois nos actions. Ses coup de sifflet incessants permettaient à notre adversaire de récupérer", a-t-il accusé. En dénonçant les décisions de l'arbitre Bessiri, Franck Dumas a semé le doute en déclarant : "Je n'accepterai pas un tel arbitrage une deuxième fois. Aujourd'hui, je l'ai accepté, mais pas la prochaine fois. Il est impossible de jouer avec un arbitre qui siffle sans cesse. C'est simple, si cet arbitre est désigné une nouvelle fois pour arbitrer la JSK, je démissionnerai."

«On méritait

largement notre

défaite»

Très critique envers l'arbitre de la rencontre Bessiri, qu'il tient comme l'une des causes de la défaite de son équipe, l'entraîneur de la JSK reconnaît néanmoins que ses joueurs n'ont pas été à la hauteur. "On méritait largement notre défaite", a-t-il dit. Il n'a pas cherché donc à justifier la deuxième défaite

consécutive de son équipe par le mauvais arbitrage seulement. Face à une équipe qui a eu du mal à sortir la tête de l'eau, que ce soit à domicile ou à l'extérieur, Franck Dumas affirme : "Je ne suis pas du tout satisfait par le rendement de mes joueurs et cela sur tous les plans."

«On est passés à côté de la plaque»

«SI BESSIRI ARBITRE une nouvelle fois la JSK, JE DÉMISSIONNERAI !» PAR MASSINISSA HACHOUR N'ayant jamais

Tout en dénonçant le mauvais arbitrage dont a été victime son équipe d'après lui, le coach kabyle pense que ses joueurs n'étaient pas dans leur jour. "On est passé à côté de la plaque, mais je persiste à dire que cet arbitrage a cassé notre jeu", a-t-il ajouté. Il faut dire que malgré cette deuxième défaite consécutive et la troisième lors des quatre derniers matches, Franck Dumas a fait du bon travail. Son bilan est positif puisque son équipe est toujours à la deuxième place au classement général avec 26 points.

M. H.

 
 15 journée 3 changements USMA 2-1 CSC dans le onze ASAM 1-1 MCA Face aux
 



 

15 e journée

 

3 changements

USMA

 

2-1

 

CSC

dans le onze

ASAM

 

1-1

 

MCA

Face aux absences, le premier responsable de la



Chaouchi retrouve

Après avoir purgé sa

NAHD

 

1-0

 

MCO

barre technique kabyle

JSS

 

0-0

 

OM

Franck Dumas n'a pas eu d'autres choix que d'opérer

USMBA

 

1-0

 

CRB

des changements. Ainsi, comme prévu, Ait Abdeslam

DRBT

 

1-0

 

PAC

a fait son retour au poste

MOB

 

1-0

 

ESS

de latéral droit, tandis que Slama a remplacé le

CABBA

 

1-0

 

JSK

capitaine Saâdou, absent pour suspension. Alors que

 

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS

tout le monde attendait de

CLUBS

 

MATCHS

   

BUTS

voir Renaï prendre sa place dans le onze à la place de

 

Pts

J.

G.

N.

P.

P.

C.

Diff.

Benyoucef, le technicien français a finalement fait

1.

USMA

   
  • 33 03

 
  • 10 11

    • 01 27

   
  • 14 +16

appel à Belkacemi.

2.

JSK

   
  • 26 05

 
  • 07 10

    • 03 19

   
  • 15 +09

3.

JSS

   
  • 23 05

 
  • 06 06

    • 04 14

   
  • 15 +08

sa place

4.

NAHD

   
  • 23 05

    • 15 +01

 
  • 06 12

    • 04 13

     

suspension de 4 matchs

suspension de 4 matchs 5. ESS 21 03 06 12 05 16 14 +04

5.

ESS

   
  • 21 03

 
  • 06 12

    • 05 16

   
  • 14 +04

infligés par la Ligue, le dernier rempart du CABBA a

6.

MCA

   
  • 21 06

    • 15 -03

 
  • 05 17

    • 04 14

     

retrouvé sa place le plus normalement du monde

7.

PAC

   
  • 20 05

 
  • 05 16

    • 05 21

   
  • 15 +05

dans le onze de départ à l'occasion de la rencontre

8.

CSC

   
  • 19 07

 
  • 04 12

    • 04 15

   
  • 15 +03

d'hier.

9.

MCO

   
  • 18 06

    • 15 -01

 
  • 04 17

    • 05 16

     



10.

MOB

   
  • 18 06

    • 15 -07

 
  • 04 23

    • 05 16

     

La JSK en blanc

11.

OM

   
  • 17 08

    • 15 -05

 
  • 03 18

    • 04 13

     

Pour cette rencontre, les joueurs de la JSK ont arboré une nouvelle tenue.

12.

ASAM

   
  • 17 08

    • 15 -05

 
  • 03 13

    • 04 08

     

Ce n'était pas la tenue traditionnelle puisque le

13.

CABBA

   
  • 15 06

    • 15 -05

 
  • 03 15

    • 06 10

     

CABBA a abordé la

14.

USMBA

   
  • 15 06

    • 15 -09

 
  • 03 21

    • 06 12

     

rencontre avec son maillot jaune et noir. La JSK a opté

15.

DRBT

   
  • 14 05

    • 15 -05

 
  • 03 22

    • 07 17

     

pour une tenue toute blanche.

16.

CRB

   
  • 10 04

    • 15 -06

 
  • 03 18

    • 08 12

     
www.competition.dz Samedi 24 novembre 2018 4 LIGUE 1 MOBILIS 15 JOURNÉE 1-0 DZIRI : «Notre victoire

www.competition.dz

Samedi 24 novembre 2018

LIGUE 1 MOBILIS KARAOUI à ses proches «JE NE SUIS PAS CONTRE UN RETOUR AU MCA»
LIGUE 1 MOBILIS
KARAOUI à ses proches
«JE NE SUIS
PAS CONTRE UN
RETOUR AU MCA»
Dernièrement, on avait annoncé dans ces mêmes colonnes que lors de
son séjour avec son équipe à Sétif, le premier responsable du staff
technique du MCA, Adel Amrouche, avait rencontré Amir Karaoui et le
premier contact a été bon pour les deux côtés.

PAR AMINA ZERROUKI

Le joueur a confié à ses proches qu'il n'est pas contre l'idée de revenir au MCA si le Doyen lui montre son intérêt. En effet, la pre- mière impression d'Adel Amrouche l'entraîneur du MCA concernant Amir Karaoui est bonne. Le coach veut avoir Karaoui au Mouloudia. Du côté d'Amir Karaoui, le joueur a confié à ses proches qu'il

n'est pas contre l'idée de revenir chez les Vert et Rouge surtout qu'il n'en a gardé que de très bons sou- venirs. Seulement, tout le monde sait que l'été dernier c'est Kamel Kaci-Saïd qui n'a pas accepté de lui renouveler, mais selon une source proche du joueur, même cette affai- re, Karaoui l'a oubliée, car il a fait comprendre à ses proches qu'il était en fin de contrat et que KSK avait tous les droits de lui renouve- ler ou pas. Donc, si Kaci-Saïd déci-

de de récupérer Karaoui, le joueur est prêt à revenir. Maintenant, reste à savoir bien sûr si Hamar va le laisser partir ou pas, surtout qu'il est sous contrat, mais quand on voit que Karaoui n'a pas été sou- vent utilisé lors de cette première partie de la saison et qu'il s'est dit que la direction de l'Aigle noir songe à le libérer cet hiver, donc, il ne devrait pas y avoir de problème concernant sa libération. Il faut maintenant que Kaci-Saïd fasse le

nécessaire pour récupérer celui qui avait permis au Doyen de faire un grand pas dans sa qualification lors de la phase des poules de la Ligue des champions en marquant devant les Marocains et face aux Sétifiens. Adel Amrouche veut Karaoui, le joueur aussi veut reve- nir, à Kaci-Saïd maintenant de faire en sorte que le Doyen récupère son Amir. On verra la suite des événe- ments prochainement…

A. Z.

Classement des buteurs

En cette phase aller, le Doyen a marqué 14 buts. Les atta- quants ont vécu un passage à vide qui les a contraints de se contenter de 14 buts seule- ment, alors qu'ils auraient pu faire mieux. Parmi les buteurs, on trouve des défen- seurs à l'image de Hachoud et Azzi ou des milieux de terrain comme Bendebka et Amada. Le buteur du MCA n'est autre que Hichem Nekkache qui compte à son actif 4 buts, il est suivi par Bendebka qui a marqué 3 buts. Par contre, Souibaah est comme Azzi, les deux joueurs ont marqué deux buts chacun. Alors qu'en ce qui concerne Derrardja, il n'a marqué qu'un seul but comme Amada et Hachoud. Benothmane et Ben Arous n'ont pas débloqué leurs compteurs. Comme c'est le cas pour Tebbi.

Reprise

aujourd'hui

Les Vert et Rouge vont reprendre aujourd'hui le che- min des entraînements afin de préparer le rendez vous retour contre Al-Nasr. Après la belle victoire assurée sur les terres saoudiennes, les camarades de Nekkache veu- lent tout faire pour valider leur billet pour le prochain tour. Ils comptent sur l'appui de leur public, mais aussi, il faudra bien se préparer pour contrer les raids saoudiens car ils n'ont rien à perdre et vont tout faire pour remonter la pente. Donc, après avoir bénéficié de deux jours, les Vert et Rouge reprennent le boulot.

6
6
www.competition.dz Samedi 24 novembre 2018 LIGUE 1 MOBILIS KARAOUI à ses proches «JE NE SUIS PAS

LE DOYEN TERMINE LA PHASE ALLER À LA 6 e PLACE

Le Mouloudia d'Alger a fini la première partie de la saison à la 6e place avec 21 points, soit à 12 points d'écart du leader mais à deux points seulement du troisiè- me et à 5 points du dauphin. Le MCA aurait pu faire mieux s'il n'a pas perdu beaucoup de points à domicile. Il faudra profi- ter de la trêve hivernale pour se corriger si le Doyen veut toujours croire à une place sur le podium. En effet, après que tous les matches ont été joués de la 15e journée, le Doyen se retrouve 6e au classement général. Les cama- rades de Nekkache ont gagné 5 matches, enregistré 6 matches nuls et 4 revers. Le Mouloudia d'Alger a assuré plutôt en dépla- cement étant donné qu'il avait battu le DRBT chez lui, à fait de même contre l'OM, et le CABBA. Les deux victoires à domicile ont été enregistrées contre le Nasria et le CSC. Par contre, le Doyen a perdu beaucoup de points chez lui, face au PAC, l'ESS, la JS Saoura, l'USMBA et aurait pu les éviter. Il faut dire que le recrute- ment n'a pas été de qualité et cela s'est fait sentir lors des matches de la Ligue des champions. D'ailleurs, le MCA a tout raté et a même perdu au 5-Juillet devant l'Entente. Cette élimination a fait beaucoup de dégâts dans la mai- son du Doyen qui s'est retrouvé dans l'obligation de changer d'entraîneur. Adel Amrouche arrive et prend le train en route. Il a fait savoir à tout le monde qu'il ne peut rien faire actuelle- ment, mais il est prêt à mettre les bouchées doubles lors de la trêve hivernale afin d'assurer un grou- pe capable de cracher le feu sur son passage quand les débats reprendront. La phase aller s'est terminée, les Vert et Rouge ne doivent pas être contents de ce qu'ils ont fait, car ils pouvaient faire mieux. Maintenant, il fau- dra songer sérieusement à ren- forcer les rangs par des joueurs capables d'apporter le plus à l'équipe et surtout ne pas revivre ce qui s'est passé à l'intersaison. La preuve, Chaïbi et Mamoun ont été libérés. Il faudra trouver les joueurs qui sont capables d'être à la hauteur des attentes si bien sûr le MCA ne veut pas rater sa saison encore une fois comme la saison passée.

A. Z.

KADRI PERD SA MÈRE

Kamel Kadri, l'ancien gardien de but international du MC Alger, a perdu sa maman qui nous a quittés à l'âge de 87 ans. La défunte a été inhumée au cimetière d'El-Kettar. En cette triste circonstance, le

collectif de Compétition

compatit dans la douleur et présente ses sincères condoléances à la famille de la défunte. A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.

www.competition.dz Samedi 24 novembre 2018 LIGUE 1 MOBILIS KARAOUI à ses proches «JE NE SUIS PAS

BEN AROUS

«Mon objectif, une

place de titulaire»

du MCA aurait voulu finir la phase aller sur une excellente note, mais pour lui, ce n'est que partie remise puisqu'il le fera savoir par dire ceci :

" Je ne suis pas content de mon rendement, car je sais que j'aurais pu faire mieux. Ceci dit, la trêve hivernale arrive et on va devoir se surpas- ser pour bien se corriger afin de revenir lors de la seconde moitié de la sai- son muni de toutes les armes. En ce qui me concerne, mon objectif c'est une place de titulai- re et je vais me surpasser pour l'avoir à tout prix. " Ben Arous comme ses camarades aurait voulu battre le MOB et l'ASAM, mais comme il dit : " Face à l'ASAM, on peut dire qu'on a perdu deux points et cela même si on n'a pas joué chez nous. L'adversaire aussi a joué hors de ses terres. Il y avait place pour une victoire, sur-

tout qu'en seconde mi- temps on s'est créé beau- coup d'occasions, mal- heureusement, on n'a pas pu les concrétiser. Pourtant, on était restés à Sétif pour bien préparer le rendez-vous et on voulait vraiment le gagner. Malheureusement, on n'a pas pu le faire. " Avant de clore son inter- vention, Ben Arous parle bien sûr du match retour contre les Saoudiens d'Al-Nasr en déclarant ceci : " Attention ! Ce ne sera pas un match facile. On a certes dupé l'adver- saire chez lui en le bat- tant, mais il ne nous connaissait pas. Ce n'est pas le cas aujourd'hui. Donc, il faut s'attendre à une réaction de l'adver- saire. Mais, nous aussi, on va tout faire pour bien se préparer afin de se qualifier, car on veut- passer au prochain tour. "

A. Z.

Son entraîneur lui a fait appel lors du dernier quart d'heure du match contre l'ASAM.

Utilisé en joker, Ben Arous n'a pas été au top du top, et il le sait. En tout cas, il va bien profiter de la trêve hivernale pour bien bosser car pour la suite du parcours il ne se contentera pas de chauf- fer le banc, mais d'avoir un rôle actif dans l'équi- pe-type d'Adel Amrouche. Le Mouloudia d'Alger misait sur les six points contre le MOB et l'ASAM. Mais, la vérité du terrain a été tout autre, étant donné que le Doyen s'est contenté juste de deux points. Ben Arous, le jeune attaquant

Les Saoudiens n'ont toujours pas recruté un entraîneur

Comme tout le monde le sait, après la victoire du Doyen devant Al-Nasr chez lui à Riyad, la direc- tion d'Al-Nasr a décidé de limoger l'entraîneur en chef Carreno.

Depuis, les Saoudiens cherchent son successeur, mais en vain. D'ailleurs, hier, ils avaient un match de championnat à disputer, et c'était l'adjoint qui assurait l'inté-

rim. Est-ce que d'ici le rendez-vous contre le MCA les Saoudiens auront trouvé leur nouvel entraî- neur ? On verra.

www.competition.dz

Samedi 24 novembre 2018

8 NAHD
8
NAHD
www.competition.dz Samedi 24 novembre 2018 8 NAHD Reprise cet après-midi à l'annexe du 5-Juillet Après avoir

Reprise cet après-midi à l'annexe du 5-Juillet

Après avoir bénéficié de deux journées de repos bien mérité, les Sang et Or reprendront cet après-midi à 16h le chemin des entraînements lors d'une séance qui aura lieu sur le terrain annexe du stade du 5-Juillet. Les coéquipiers de Gasmi auront l'occasion de s'acclimater à ce genre de pelouse en gazon naturel, sachant qu'ils recevront ce mardi les Diables noirs du Congo lors d'une rencontre qui se jouera sur le terrain du stade olympique du 5-Juillet.

Après 2 victoires consécutives

Lacete confirmé au poste d'entraîneur

en chef

C'est une décision qui a été prise après la victoire de l'équipe à Sétif, et qui a été entérinée après le succès de mercredi dernier face au MC Oran. Mohamed Lacete, qui a eu à occuper le poste d'entraîneur intérimaire du Nasria, a été officiellement confirmé en tant qu'entraîneur en chef du NAHD. C'est le président Mahfoud Ould Zmirli qui nous l'a confirmé après la rencontre en nous faisant savoir que la direction du club a entièrement confiance en Mohamed Lacete, qui a prouvé, lors des dernières semaines, qu'il a toutes les compétences pour occuper ce poste aux côtés de Merouane Messai. Lacete dirigera donc les deux prochains matchs de coupe de la CAF en tant qu'entraîneur principal du NAHD ; s'il réussit son pari de qualifier le NAHD au tour suivant, il se verra prolonger la confiance de ses dirigeants qui croient dur comme fer en ses capacités à mener le bateau nahdiste à bon port.

Alors que la direction n'a aucune intention de se séparer de Merbah

Maaziz et Cissé, premiers libérés ?

Alors que la phase aller du championnat a été bouclée ce weekend, place désormais au bilan individuel et collectif ; la direction du club va très certainement se réunir dans les jours à venir avec le coach Mohamed Lacete afin d'évoquer les bons et les mauvais points de cette première moitié de saison. Il sera également question d'évoquer la liste des joueurs à libérer lors du prochain mercato hivernal. Une liste qui ne comportera pas beaucoup de noms, même si l'on peut d'ores et déjà confirmer que deux éléments, et non des moindres, figureront à coup sur, à savoir le défenseur Maaziz Nadjib et l'attaquant Cissé Mohamed Moctar ; deux éléments qui n'ont pas du tout donné satisfaction de lors de la phase aller du championnat. Par ailleurs, contrairement aux rumeurs qui enflent, la direction du club ne compte en aucun cas se passer des services du portier Merbah Gaya, qui demeure un élément important au sein de l'effectif nahdiste. Un joueur qui aura un rôle très important à jouer lors de la seconde moitié de la saison.

Des miettes sur la Toile au sujet des Diables noirs

Alors qu'il nous a affirmé à l'issue du dernier match face au MCO qu'il n'a absolument aucune idée, ni la moindre information sur son prochain adversaire en coupe de la CAF, à savoir les Diables noirs du Congo, Mohamed Lacete, l'entraîneur en chef du Nasria, s'attelle à un travail de fourmi en surfant la Toile pour tenter de trouver quelques informations sur l'adversaire congolais. Le coach nahdiste est en train de récolter quelques miettes sur les sites internet congolais, mais également sur Youtube, à travers quelques vidéos de la formation congolaise. Ce qui reste insuffisant pour jauger les forces et les

faiblesses de l'adversaire.

M. A.

L'équipe est sur le podium

La phase aller du Nasria en chiffres

Alors que la phase aller du championnat a été bouclée ce week-end, place à présent au bilan chiffré d'une première partie de saison qui a été clairement entaché d'un arbitrage qui a fait couler beaucoup d'encre bien plus que les performances des uns ou des autres.

PAR MOHAMED ADRAR

Une phase aller du championnat qui a vu le NAHD réussir un parcours plutôt acceptable en terminant sur le podium avec 23 points pris sur 45 possibles. Les Nahdistes ont parfaitement tenu leur rang lors de cette première moitié de saison, même s'ils ont largement les moyens de mieux faire dans certaines rencontres qui étaient à leur portée. Nous revenons en chiffres sur cette phase aller nahdiste avec des hauts et des bas.

Un passage à vide qui a ralenti le Nasria

Si l'on revient sur le parcours des Nahdistes lors de cette phase aller, on peut le distinguer en trois parties. D'abord, les 9 premières journées, le NAHD a réussi un parcours presque parfait en récoltant 16 points, tout en pointant à la 3e position tout près des deux leaders, la JSK et l'USMA. S'ensuivit un passage à vide qui a failli plonger le NAHD dans le chaos avec un point pris en quatre rencontres. Ce qui profitera aux autres formations pour prendre le large. Heureusement qu'il y a eu ce sursaut d'orgueil en fin de la phase aller avec les deux succès consécutifs ayant permis au NAHD de se replacer sur le podium, bouclant ainsi cette première moitié de saison à la 3e position avec 23 points. Ce qui n'est pas trop mal au vu des turbulences qu'a vécues le NAHD durant quelques semaines, qui ont entraîné d'ailleurs le départ du coach Billel Dziri.

  • 13 buts, 13 e attaque,

une ligne (in)offensive

Le bilan offensif du Nasria lors de cette première moitié de saison aura été à la limite catastrophique puisque le NAHD a bouclé sa phase aller avec seulement 13 buts inscrits, soit le 4e pire bilan de la Ligue 1 Mobilis. La ligne offensive nahdiste s'est contentée d'une petite moyenne très faible de 0.86 but par match ; ce qui est tout simplement indigne d'une équipe qui prétend jouer les premiers rôles. La direction du Nasria doit renforcer ce secteur au prochain mercato hivernal, à moins que certains attaquants ne se réveillent tant qu'il n'est pas encore trop tard.

www.competition.dz Samedi 24 novembre 2018 8 NAHD Reprise cet après-midi à l'annexe du 5-Juillet Après avoir
 

12

buts concédés,

qui, comme le NAHD, voyage

Harrag et Walid Allati. Le premier

la défense tient

bien, mais demeure vulnérable

a réussi cinq passes décisives lors

son rang

des 15 premiers matchs de la

Avec 12 buts concédés lors de cette phase aller du championnat, l'arrière-garde nahdiste a plutôt bien tenu son rang. Le Nasria a d'ailleurs bouclé sa première partie de saison à la 4e place des meilleures défenses du championnat. Déjà meilleure défense du championnat la saison

chez lui. Les Nahdistes ont d'ailleurs récolté plus de points à l'extérieur qu'à domicile, ce qui démontre que le NAHD s'exprime mal au stade du 20-Août-55. La faute peut-être à une pression négative qui pèse sur les joueurs à chaque sortie at home.

Laribi, «Monsieur 100%»

Sur le plan individuel, la première

Hécatombe à domicile

Et si le NAHD n'a pu récolter que

saison ; un parcours sur la lignée de la saison dernière. Quant à Allati, il a encore une fois été performant défensivement, mais aussi et surtout offensivement en marquant trois buts qui ont permis à son équipe de gagner des points précieux à l'extérieur.

dernière, le NAHD semble repartir sur les mêmes bases cette

moitié de saison a permis à un

Gasmi mène toujours la danse

saison. Les Nahdistes ont ainsi fini cette phase aller avec une moyenne de 0.8 but concédé par match, ce qui n'est pas trop mal même si la défense de la JS Saoura est clairement le bon exemple à suivre avec 6 buts concédés.

joueur de se dégager clairement de l'ensemble de ses coéquipiers, en signant tout simplement le grand schelem avec 15 rencontres jouées sur les 15 journées de championnat, et un ratio de 100% en termes de temps de jeu, en signant 1.350 minutes de jeu. Le joueur en question n'est autre que

Au registre des buteurs du Nasria cette saison, on retrouve quasiment les mêmes éléments qui se détachent. Meilleur buteur nahdiste lors des trois précédents exercices, Ahmed Gasmi mène toujours la danse avec 4 réalisations depuis l'entame de la saison. Il est suivi tout près par le

2 points de plus que

le défenseur central Hocine Laribi,

latéral droit Walid Allati, auteur

23

points lors de cette phase aller

de trois buts cette saison, et qui se

du championnat, la raison est bien toute simple ; les Nahdistes ont été loin d'être souverains à domicile en laissant filer énormément de points au stade du 20-Août-55 de Ruisseau. En sept rencontres jouées à domicile, le NAHD n'en a gagné que trois,

fait deux matchs nuls, en plus de

Nasria n'a récolté à domicile que

lequel n'a pas manqué la moindre minute de jeu. Derrière lui, on retrouve le milieu de terrain Chemseddine Harrag qui n'a raté qu'une seule rencontre pour 1.260 minutes de temps de jeu. Et pour compléter le podium, on retrouve l'autre défenseur central Khiat Abdelghani avec 13 matchs joués

rapproche de ses quatre réalisations de la saison dernière, alors que Dib et Khacef complètent, quant à eux, le podium avec 2 buts chacun.

la saison dernière

deux défaites. C'est dire que le

et 1.113 minutes de jeu. Notons que Gasmi et Yaiche ont, eux,

Pour comparer le bilan nahdiste de cette phase aller avec celui de

bouclé la phase aller du

la saison dernière, on peut dire

11

points sur 21 possibles ; soit

 

que le Nasria aura réussi un

pas moins de 10 points qui se sont

championnat avec un seul petit match manqué.

meilleur parcours cette saison.

évaporés dans les airs lors de rencontres qui étaient pourtant largement à la portée des

Harrag et Allati toujours au top

Sur le plan des performances, la

L'écart est certes léger puisque le NAHD n'a récolté que deux points de plus que la saison

coéquipiers de Gasmi.

phase aller du championnat a

dernière, mais en termes de classement, le Nasria fait

12

points, le NAHD

voyage très bien

Contrairement à leur parcours à domicile, les Nahdistes ont été nettement plus performants hors de leurs bases, comme l'attestent les 12 points pris à l'extérieur depuis l'entame de la saison. Les Nahdistes ont d'ailleurs le troisième meilleur bilan en Ligue

permis à certains joueurs de se

distinguer et à d'autres de décevoir. Tout le monde s'accorde toutefois à dire que deux joueurs

sont sortis du lot lors de cette première moitié de saison, deux éléments qui ont fait déjà partie des meilleurs Nahdistes la saison dernière et qui n'ont fait que confirmer leur statut de joueurs importants sur l'échiquier

nettement mieux, les Husseindéens finissant sur le podium, alors qu'ils n'étaient que 7e la saison dernière. Reste à savoir s'ils sont capables de rééditer les performances de la seconde moitié de saison dernière où le NAHD avait bouclé sa saison en étant leader du championnat sur les 15 derniers matchs comptabilisés.

1 Mobilis derrière le leader usmiste et le voisin mouloudéen

nahdiste, à savoir

Chemseddine

M. A.

www.competition.dz

Samedi 24 novembre 2018

F. R.
F. R.

face au Ahly Saoudi, contre une seule victoi- re contre Al-Aïn FC lors du premier tour. Ils ont inscrit 2 buts contre 3 encaissés. Toutefois, c'est en championnat que le bilan de l'ancien entraîneur du Maghreb de Fès fut catastrophique avec trois défaites à domicile face à la JSK, la JSS et le NAHD. Une contreperformance unique dans les annales du club d'Aïn El Fouara puisque même au cours des périodes les plus diffi- ciles, l'équipe sétifienne n'a jamais réalisé un tel parcours.

Bon en LDC, catastrophique en coupe arabe et en championnat

En plus de ces trois défaites, les Sétifiens ont été accrochés à deux reprises at home face au PAC et le DRBT, soit 13 points perdus. Trop pour une équipe qui aspirait à jouer les premiers rôles et pourquoi pas le titre carré- ment, et ce, au vu du potentiel existant et aussi par rapport au bon parcours de la compétition africaine qui a donné espoir aux fans de voir leur team renouer avec les titres après une saison blanche l'année dernière. Un rêve qui s'est vite transformé en cauche- mar à la fin de la phase aller du champion- nat ; le onze de l'Aigle noir enchaîne craque à domicile comme en déplacement. Avec 21 points, Taoussi qui a dirigé avec l'ESS son deuxième club algérien après le CRB, a lais- sé l'équipe à la 5e position qu'il partage avec le MCA avec 12 points de retard sur le lea- der usmiste qu'ils vont affronter ce jeudi au stade Omar-Hamadi de Bologhine dans un match en retard. Ainsi en 14 matches joués, le club des Hauts Plateaux a enregistra en

championnat 6 victoires, 3 matches nuls et 5 défaites. L'attaque a inscrit 16 buts contre 12 encaissés. En somme, en 25 matches, l'ESS second club algérien entraîné par Rachid Taoussi après le CRB, a obtenu 11 victoires, 6 matches et 8 défaites avec 27 buts inscrits contre 22 buts encaissés. F. R.

LES SÉTIFIENS

SE COMPLIQUENT

LA VIE

La série noire continue pour l'Entente de Sétif qui a subi la loi des Crabes jeudi soir en s'inclinant par un but à zéro. Une défaite qui confirme ce qu'on a qualifié de descente aux enfers de l'équipe phare d'Aïn El Fouara qui ne cesse d'accu- ser le coup depuis plusieurs semaines, entraînant défaite et déception chez les supporters ententistes. Restant déjà sur deux revers at home face à la JSS puis contre le NAHD par le même score d'un but à zéro, les partenaires d'Abdelkrim Nemdil ont chuté de nouveau cette fois face au MOB ; une équipe qui traversait pourtant une étape difficile avec la succes- sion de mauvais résultats. Cet échec à Bejaïa, on l'attendait quelque part dans le camp sétifien et ce, au vu de la situation difficile des Noir et Blanc complètement démoralisés, et qui a atteint le pire avec cette troisième défaite d'affilée qui va sûre- ment la compliquer un peu plus. Bien qu'il leur reste encore une dernière chance ''presque impossible'' en allant chercher cette troisième place au classement en bat- tant le champion d'hiver l'USMA, dans son fief d'Omar-Hamadi de Bologhine jeudi prochain dans un match en retard, les gars de la capitale des Hauts Plateaux sont passés complètement à côté au moment où l'on s'attendait peut-être à les voir en course pour le titre après un brillant parcours en Ligue des champions d'Afrique ponctué par une place au der- nier carré. C'est justement après cette fameuse demi-finale retour face au Ahly du Caire, disputée au stade du 8-Mai-1945 de Sétif, où Ghacha et consorts sont passés tout près l'exploit d'aller en finale de la compétition, que leurs déboires ont plutôt commencé avant de s'empirer au fil des semaines.

«Une révolution» dans l'air

Croyant peut-être avoir fait le plus difficile devant les grands d'Afrique, les Ententistes ont eu peut-être '' la grosse tête '' en voulant minimiser le championnat ; ils tombèrent du coup dans un piège et ils n'en sortiront pas du moins jusqu'à nouvel ordre. Ayant tout tenté, le coach Rachid Taoussi, qui a crier haut et fort que le pro- blème de son équipe réside est d'ordre psychologique en avouant même que les joueurs n'ont plus cette envie du début de la saison, n'a pas pu trouver la bonne for- mule pour sortir l'équipe de l'impasse, et ce, jusqu'à jeudi avec cette cinquième défaite de la saison. Cela dit, force est de reconnaître aussi que ce dernier a été très critiqué sur les choix des joueurs et même sa stratégie plutôt défensive qui a fini par faire perdre à l'équipe son âme, comme il avait bien souligné au lendemain de la défaite à domicile devant le Nasria (0-1). Même côté joueurs, plus particulièrement ceux qui ont été recrutés l'été dernier, non- obstant Redouani, Ferhani, Nemdil et Ghacha, beaucoup ont complètement déçu

au moment où l'on attendait beaucoup de choses d'eux. C'est le cas des gars comme Draoui, Lakroum, Karaoui, Isla, Debbih et

autres Laoufi.

F. R.

10 ESS
10
ESS
www.competition.dz Samedi 24 novembre 2018 F. R. face au Ahly Saoudi, contre une seule victoi- re

ZEKRI

NOUVEL ENTRAÎNEUR

DE L'ENTENTE

On peut le dire sans se tromper, le nouvel entraîneur de l'Entente de Sétif sera Noureddine Zekri. Celui-ci s'est déplacé en effet hier après-midi à Sétif où il a rencontré les dirigeants ententistes.

De notre correspondant

FARÈS ROUIBAH

Les deux parties ont négocié et auraient trouvé un accord. Un come-back pour ce techni- cien dont on a annoncé en exclusivité sa pro- bable désignation en remplacement de Rachid Taoussi qui a vu son aventure avec l'ESS se ter- miner avec le match face au MOB. Zekri ramè- nera son staff et devait débuter ses nouvelles fonctions à la reprise des entraînements prévue demain. Concernant le désormais ex-coach de l'ESS, en l'occurrence, Rachid Taoussi, celui-ci partira demain au Maroc avant de revenir mer- credi pour officialiser son départ et résilier le

contrat. Idem pour le reste de son staff (Sadi,

Bendris, Boudjenane et Abbassène). Il faut dire en outre que ces derniers jours le président Hassen Hamar avait tâté le terrain avec plu- sieurs techniciens notamment français tels Hubert Velud et Bernard Simondi qui ont déjà dirigé le club d'Aïn El-Fouara par le passé. Dans la foulée, on a étudie également d'autres pistes d'entraîneurs de l'Hexagone tels Casoni l'ex- entraîneur du MCA ou encore Patrice Carteron qui vient de quitter le Ahly du Caire à l'issue de l'élimination du club cairote de la coupe arabe des clubs champions. On a parlé aussi de la piste du coach suisse Alain Geiger.

LE BILAN

DE TAOUSSI À L'ENTENTE

Le coach Rachid Taoussi a dirigé pour la dernière fois le onze ententiste à l'occasion du match de jeudi face au MOB sanctionné, pour rappel, par un échec de 1 but à 0. La séparation avec Taoussi devrait être annon- cée au plus tard demain puisqu'une réunion était prévue hier soir entre les dirigeants et le staff technique. Une décision qui a été prise lors du récent conclave entre les deux parties qu'on a finalement préféré reporter, le temps de disputer la rencontre contre les Crabes. Le départ de l'ancien sélec- tionneur national des Lions de l'Atlas n'est donc qu'une affaire de quelques heures. Arrivé en juin après avoir quitté le Chabab, l'an- cien coach du WAC a dirigé l'ESS durant 25 rencontres dans 3 com- pétitions différentes, à savoir le championnat, la Ligue des champions d'Afrique et la Coupe arabe des clubs cham- pions. Il a d'abord commencé dans la compétition continen- tale où il a réalisé un parcours plus au moins positif puis- qu'il a réussi à se qualifier au dernier carré d'où il a été sorti par le Ahly du Caire. En tout, avec lui, le club d'Aïn El Fouara a livré 8 matches avec 4 victoires, 3 nuls et 1 seule défaite. L'équipe sétifienne a inscrit 9 buts contre 7 encaissés dans cette épreuve. Entre- temps, les Sétifiens étaient également engagés en Coupe arabe. Une compé- tition où les partenaires de Miloud Rebiaï ont livré trois matches avec deux défaites dont une à domicile

www.competition.dz

Samedi 24 novembre 2018

  • 12 ÉQUIPE NATIONALE

www.competition.dz Samedi 24 novembre 2018 12 ÉQUIPE NATIONALE Il peut jouer dans n'importe quel club européen
Il peut jouer dans n'importe quel club européen BOUNEDJAH LE SERIAL-BUTEUR SOUS-COTÉ L'avant-centre des Verts et
Il peut jouer dans n'importe quel club européen
BOUNEDJAH
LE SERIAL-BUTEUR
SOUS-COTÉ
L'avant-centre des Verts et d'Al-Sadd, Baghdad
Bounedjah, n'a pas réussi à se frayer une carrière
professionnelle à la hauteur de son talent.

PAR ILYÈS N.

Après avoir fait des merveilles avec l'USM Harrach, il a rejoint le championnat tunisien où il n'a pas tardé à s'attirer les regards des recru- teurs avec l'ES Sahel. Alors que tout le monde s'attendait de voir l'enfant d'El- Bahia rejoindre un club européen, il a

préféré porter le maillot d'Al-Sadd du Qatar. Pourtant, le joueur ne manque pas de qualités et les responsables de l'O Marseille semblent intéressés par ses services. Avec ses 48 buts inscrits durant l'année civile 2018, il dépasse les meilleurs attaquants du monde. Certes, certains refusent de faire la comparaison de ce que fait Messi au

Barça et la Liga et Ronaldo avec la Juve à la Serie, mais il faut tout de même savoir mettre les buts. Ce n'est pas faci- le de marquer à chaque fois, mais Bounedjah le fait. Aucun autre joueur au monde n'a été aussi prolifique que lui dans ce domaine. Il a notamment décroché le titre du meilleur buteur de la Ligue des Champions asiatique.

Après Lille OSC, qui était proche de l'enrôler, l'O Marseille pourrait être la destination du buteur algérien puisque

le club est capable de payer la libéra- tion de Bounedjah estimée à 2,5M€ exi- gés par les dirigeants d'Al-Sadd. Voir Bounedjah à Marseille n'est guère une surprise car le joueur possède les qua-

lités pour.

I. N.

Une co-organisation maghrébine de la coupe du monde

Le rêve des peuples plombé par les politiques

Une Coupe du monde

en Afrique ? Le rêve s'est réa- lisé en 2010 lorsque l'Afrique du Sud, le géant économique du continent, a réussi le pari de réunir le monde du foot- ball sur ses terres. Pour cer- tains, c'est logique qu'un tel pays réussisse l'organisation d'un grand évènement sportif mondial. Il faut savoir que les Sud-Africains ont l'habitude des grandes réunions spor- tives mondiales, notamment l'organisation de la Coupe du monde de Rugby, ce qui a facilité le travail pour les organisateurs du Mondial du football pour la première fois de l'histoire en dehors de l'Europe, de l'Amérique et de l'Asie. Mais pour assurer le concept de la rotation, la Coupe du monde 2030 revient de droit au continent africain. Il y a eu des tentatives en soli- taire du Maroc et de l'Egypte, mais il faut plus d'arguments pour convaincre les patrons du football mondial. Les Marocains ont tout le temps essayé de faire les choses en solo, mais ils se sont toujours confrontés à l'opposition des responsables de la Fifa. Les Marocains ont même tenté une idée insolite, loin d'être réaliste : organiser une Coupe du monde en collaboration avec les pays de la presqu'île ibérique, l'Espagne et le Portugal. De par la proximité des trois pays, séparés par le détroit de Gibraltar seule- ment, les Marocains espé- raient enfin avoir les faveurs des responsables de la Fifa et

www.competition.dz Samedi 24 novembre 2018 12 ÉQUIPE NATIONALE Il peut jouer dans n'importe quel club européen

des votants. Toute cette manœuvre marocaine a pour but d'éliminer des pays comme l'Algérie, la Tunisie, voire même l'Egypte d'avoir une co-organisation nord-afri- caine. Il faut dire que cette dernière est la meilleure option puisque l'organisation reviendrait de droit exclusive- ment au continent africain, sans demander l'aide d'un autre continent. Finalement, le Maroc a campé sur sa déci- sion de ne pas déposer de candidature commune avec les pays du Maghreb, l'Algérie et la Tunisie, en pré- férant opter pour l'Espagne et le Portugal.

Une organisation euro-africaine est-elle réglementaire ?

La question qui doit être

posée, c'est de savoir est-ce qu'une organisation intercon- tinentale est faisable ? Pour certains, ils peuvent évoquer l'organisation de la Coupe du

monde 2026 entre conjointe- ment les USA, le Canada et le Mexique, mais ces trois pays sont situés dans le même continent, même si le Mexique se situe plus proche de l'Amérique centrale. Les trois pays se trouvent, donc, dans un même continent et évoluent dans la même confé- dération, la Concacaf. Pour une candidature Maroc- Espagne-Portugal, ce sera une Coupe du monde dans deux continents différents. Les trois nations exercent dans deux confédérations distinctes : le Maroc au niveau de la CAF, alors que l'UEFA gère les affaires de l'Espagne et du Portugal. Hormis les deux éditions 2002 et 2026 qui ont été autorisées à se dérouler en co-organisations (Japon-Corée du sud 2002 et USA- Canada- Mexique 2026), toutes les autres éditions se sont dérou- lées dans un seul pays. Le Maroc qui fait de l'organisa- tion d'une Coupe du monde

une obsession, fait tout pour éliminer les pays qui lui sont proches à tous les niveaux, que ce soit la proximité, la culture et surtout l'envie des peuples de voir un jour leurs pays co-organiser un tel évè- nement sportif. Dernièrement, le chef du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, a assuré que son pays a fait la proposition d'organiser la Coupe du monde conjointe- ment avec le Maroc le Portugal en 2030. Donc, le projet est dans son état embryonnaire, mais qui risque de voir le rêve des peuples, algérien et tunisien voire même marocain, de pouvoir assister à une Coupe du monde sur leurs terres.

Pourquoi pas une co-candidature algéro-tunisienne ?

Pour les Marocains, une can-

didature maghrébine entre le Maroc, l'Algérie et la Tunisie n'est pas attractive et trop

compliquée à organiser comp- te tenu du climat politique actuel en Afrique du Nord. Une explication qui ne tient pas la route puisque les res- ponsables politiques algériens et tunisiens sont favorables à cette option. En plus du ministre de la jeunesse et des sports algérien, Mohamed Hattab, qui a réitéré la posi- tion de l'Algérie sur cette question dernièrement, le secrétaire général de l'UMA, le Tunisien Tayeb Baccouche, avait déjà officiellement appe- lé les cinq pays du Maghreb à présenter une candidature commune pour organiser la Coupe du Monde 2030 de football. La Tunisie et l'Algérie se sont montrées enthou- siastes à l'idée, mais le Maroc continue à ignorer ses voisins de l'Est, préférant ceux du nord, même si la mer méditer- ranéenne les sépare. Ils esti- ment que cela aura plus de chances d'aboutir, alors que le président de la Fifa, Gianni Infantino, préfère une candi- dature conjointe des trois pays maghrébins, l'Algérie, le Maroc et la Tunisie. Une chose est sûre, ce n'est pas gagné pour les Marocains puisque l'Argentine, l'Uruguay et le Paraguay sont de redoutables concurrents. Maintenant que le Maroc refuse de s'allier à l'Algérie et à la Tunisie, ces deux derniers doivent relever le défi et pourraient déposer une candidature… même sans leur voisin de l'ouest.

I. N.

Belmadi pense déjà à la CAN Le sélectionneur national, Djamel Belmadi, et mainte- nant qu'il a
Belmadi
pense
déjà à
la CAN
Le sélectionneur
national, Djamel
Belmadi, et mainte-
nant qu'il a assuré la
présence de l'Algérie
à la CAN-2019 après
la victoire des Verts
devant le Togo la
semaine dernière,
pense déjà à la prépa-
ration de l'évènement.
L'équipe nationale
aura sept mois pour
se préparer pour cet
évènement qui se
déroulera pour la pre-
mière fois de son his-
toire à la fin des dif-
férents championnats
à travers le monde.
Pour cela, le coach
des Verts a déjà assu-
ré une première
confrontation amicale
lors de la période Fifa
du mois de mars 2019
entre le 18 et le 26.
L'équipe nationale va
affronter, certes, la
Gambie pour le comp-
te de la dernière jour-
née des éliminatoires
de la CAN-2019, mais
ce sera certainement
une sorte de répéti-
tion et de match ami-
cal. Mais Belmadi ne
veut pas se contenter
de jouer un match
durant cette semaine
de mars. Déjà que
l'équipe avait raté
l'occasion de disputer
une rencontre amicale
après avoir affronté le
Togo, le sélectionneur
national a demandé
un match durant cette
période. Reste à
savoir quelle date
sera retenue. Est-ce
qu'avant la confronta-
tion face à la Gambie
ou après. Les respon-
sables de la FAF s'ac-
tivent déjà pour trou-
ver un sparring-part-
ner dont le choix s'est
porté sur une équipe
maghrébine. Le coach
des Verts aura l'em-
barras du choix
puisque tous les pays
nord-africains, hormis
la Libye, sont quali-
fiés à l'image de la
Mauritanie, du Maroc,
de la Tunisie et de
l'Egypte. est le plus
indiqué puisque les
Lions de l'Atlas sont
également qualifiés
pour la CAN. Voir un
Tunisie - Algérie est
très probable.
I. N.

www.competition.dz

Samedi 24 novembre 2018

14 USMBA
14
USMBA
www.competition.dz Samedi 24 novembre 2018 14 USMBA BOUZIDI «LA SITUATION EST CRITIQUE» Juste à la fin

BOUZIDI

«LA SITUATION EST CRITIQUE»

Juste à la fin de la rencontre contre le CRB, le premier responsable du staff technique de l'USMBA Youcef Bouzidi a mis le point sur certains points sensibles.

PAR DJAOUED B.

L'enfant de Hussein-Dey dira que les joueurs en ont marre des fausses promesses des dirigeants ; les camarades de Lamara ont même voulu boycotter le match du CRB. " Il faut dire qu'on traver- se une situation critique, surtout sur le plan financier ; les joueurs en ont marre, ils n'ont pas perçu leur salaire depuis plusieurs mois. D'ailleurs, ces derniers ont voulu même boycotter le match du CRB sans mon intervention ; je les ai persuadés de jouer ce match pour

le club, leur carrière et aussi les supporters.

«Je ne garantis rien»

L'ancien boss de la JSK a affirmé que le cordon entre la direction et les joueurs est coupé et qu'il ne garantit rien entre les deux parties. " Depuis ma venue au club, j'es- saie d'être l'intermédiaire entre les joueurs et les dirigeants, mais cela n'a rien donné ; la situation est toujours à son point de départ. Alors, pour ne pas perdre la confiance de mes joueurs, je leur ai dit dans les vestiaires que doréna- vant, je ne prendrai aucune garan-

tie, chacun doit assumer ses res- ponsabilités."

«Les autorités locales sont à remercier» Cependant, Bouzidi a souligné que les autorités locales, à leur tête le wali de Sidi Bel Abbés, essayent de faire tout leur possible pour les aider, et ils sont à remercier. " Il faut dire que les autorités locales de la wilaya de Sidi Bel-Abbés, à leur tête le wali, font un travail énorme pour nous aider malgré les circonstances et l'atmosphère qui règne au sein du club ; ces gens-là sont à remercier. Dj. B.

www.competition.dz Samedi 24 novembre 2018 14 USMBA BOUZIDI «LA SITUATION EST CRITIQUE» Juste à la fin

«ON DEVAIT BATTRE LE CRB»

Le nouveau meilleur buteur de la Mekerra El-Arbi Tabti, avec trois réalisations à son actif, a confié à la fin de la rencontre contre le CRB, qui s'est terminée en faveur des locaux, que la victoire était difficile devant une bonne équipe qui pratique du beau football. L'enfant d'El-Bahia a exprimé sa joie quant à ce troisième but qui l'a propulsé comme meilleur buteur de son équipe, tout en espérant qu'il en appellera d'autres.

Un commentaire sur la victoire acquise face au CRB…

Ce fut un match très diffi- cile. Il faut avouer qu'on a rencontré beaucoup de diffi- cultés avant de l'emporter. Malgré les problèmes, le CRB est une très grande équipe qui pratique un beau football ; elle nous a posé beaucoup de problèmes. Dieu merci, on a su réaliser l'essentiel en gardant les trois points mis en jeu chez nous. Dans l'ensemble, on a réalisé un bon match. Je pense que notre victoire est méritée. Il faut dire qu'on a fait preuve d'une grande solidarité tout au long de la partie. On a cru jusqu'au bout et on a réussi à glaner la totalité des points.

Vous avez décroché cette victoire après une amère défaite …

C'est le cas de le dire, mais on a su relever la tête ; l'équipe va bien en ce moment. C'est une victoire qui fera beaucoup de bien au groupe, mais il ne faut surtout pas oublier qu'on est toujours en danger. Donc, on doit prendre nos

dispositions dès mainte- nant. Ce dernier bon résul- tat nous a donné beaucoup de confiance pour la suite du parcours. Pourvu que ça dure pour notre équipe qui est en train de prendre de l'envergure et de la maturité aussi.

Terminer la phase aller avec une victoire, c'est encourageant, n'est-ce pas ?

C'est une bonne chose pour nous, cela fait quelques journées que nous n'avons pas gagner à domi- cile, et le faire contre un concurrent direct lors de la dernière journée de la pre- mière partie du champion- nat va nous pousser à don- ner davantage à la phase retour. Mais ce n'est pas acquis car il ne faut pas oublier que le championnat n'est qu'à la fin de sa pre- mière partie, on a encore du chemin devant nous et des matches plus difficiles que les précédents. Donc, il faut garder la tête froide et tra- vailler davantage afin de s'éloigner de la zone de tur- bulence. Actuellement, on est toujours relégables et on

a quinze autres matchs très importants à disputer. Alors, on fera de notre mieux à l'avenir pour sau- ver le club de la relégation.

Après le match face au CRB, vous allez entrer dans un autre genre de compétition, à savoir la CAF ; comment allez-vous la préparer ?

Après avoir décompressé suite à cette victoire contre le CRB, on va un peu savourer notre belle victoi- re, mais dès la reprise des entraînements, on se concentrera sur la coupe de la CAF qu'on doit impérati- vement entamer pour essayer de passer au pro- chain tour.

Vous êtes l'auteur du seul but de la victoire contre le CRB, racontez-nous l'action…

Dès que l'arbitre a désigné le point du penalty, j'ai tout de suite pris mes responsa- bilités en prenant le ballon pour le botter. Je savais que j'allais réussir, alors j'ai choi- si de frapper en force et cela fut payant ; que demander de plus (rires) !

Vous êtes à votre 3e réalisation et vous êtes le meilleur buteur de l'équipe ; quel est votre sentiment ?

Je suis très content car bien que je ne sois pas un attaquant, la mission d'ins- crire des buts ne concerne pas uniquement la ligne d'attaque. C'est bien d'être le meilleur buteur de l'équi- pe, que demander de plus ! J'espère que mon compteur ne s'arrêtera pas là et que ce but en appellera d'autres.

Votre club traverse une situation financière très critique, la majorité des joueurs n'ont pas perçu leurs salaires depuis plusieurs mois ; cela est inquiétant, n'est-ce pas ?

Certains de mes coéqui- piers n'ont pas perçu leur salaire depuis presque sept mois, ce qui est grave pour

un salarié ; la plupart sont mariés ou sont responsables de famille. J'espère que la direction réglera ce problè- me le plus vite possible avant que les choses ne prennent un autre chemin.

Dj. B.

www.competition.dz

Samedi 24 novembre 2018

  • 16 PUBLICITÉ

MCO
MCO
www.competition.dz Samedi 24 novembre 2018 16 PUBLICITÉ MCO ANEP 835 278 du 24/11/2018 Compétition / PUB
ANEP 835 278 du 24/11/2018 Compétition / PUB
ANEP 835 278 du 24/11/2018
Compétition / PUB
ANEP 835 342 du 24/11/2018 Compétition / PUB
ANEP 835 342 du 24/11/2018
Compétition / PUB

Le mercato commence mal

Hammar, Mansouri, Bouchar et Yettou partants

PAR L. M. AZZI

La situation du club d'El-Hamri prête au pessi- misme dans les rangs de l'équipe que drive Omar Belatoui. Il faut noter qu'à l'heure où nous rédigeons ces colonnes, ils ne sont pas moins de trois joueurs à vou- loir quitter l'équipe des Rouge et Blanc dans les jours à venir, soit au prochain mer- cato d'hiver. Et ce, après le départ de Doussé Kodjo dont les qualités auraient donné plus d'allant à la ligne d'at- taque de l'équipe. Il s'agit en effet de l'attaquant Ziri Hammar, du milieu Zakaria Mansouri et du défenseur axial Sofiane Bouchar. Ainsi, les trois éléments ont affiché leur intention de partir pour diverses raisons. Pour le pre- mier nommé, la donne a un rapport avec un écart disci- plinaire suite à ses absences aux entraînements et son attitude extrêmement négati- ve. Le président Ahmed Belhadj n'est pas content et songe à le vendre ou à négo- cier sa libération. Le rende- ment de ce joueur avec l'équipe ne répond pas aux

attentes du patron du club

qui l'a engagé l'été dernier.

Le deuxième nommé, après

avoir manifesté son désac- cord concernant sa mise au banc des remplaçants, a clai- rement parlé de son envie de partir évoquant, des raisons

www.competition.dz Samedi 24 novembre 2018 16 PUBLICITÉ MCO ANEP 835 278 du 24/11/2018 Compétition / PUB

extra-sportives au sein même du groupe. Après la récep- tion de l'USM Alger (0-0), l'intéressé s'est distingué par son absence aux entraîne- ments évoquant des signes de fatigue et de lassitude. Le troisième qui semble préoc- cupé par un problème per- sonnel ne serait plus chaud à l'idée de rester ou de pour- suivre son aventure avec le MCO. Comme il intéresse au plus haut point le club séti- fien, son départ n'est plus à écarter. Son actuel employeur a parlé d'un mil-

liard de centimes contre sa libération. Son engagement

n'a rien apporté à part deux buts marqués et trois suspen- sions pour avoir pris trop de cartons jaunes. Quant au dernier nommé, son attitude envers son coach le condamne à plus d'un titre. Ce joueur s'est totale- ment égaré donnant raison à ceux qui ont critiqué son recrutement l'été dernier. Le mercato semble donc mal démarrer pour le club et son président, et pour cause !

L. M. A.

6 jours de repos, stage à Tlemcen

Le match du 20-Août face au NA Hussein Dey a donc été le dernier que l'équipe du MC Oran a disputé en cette fin d'année. Le staff technique a accordé une semaine de repos, six (6) plus exactement, assure une source fiable. La reprise des entraînements est fixée mardi prochain, précise notre interlocuteur. Les joueurs auront rendez-vous pour un stage de préparation qui aura lieu à Tlemcen. Leur équipe

sera installée à l'hôtel Renaissance qui, selon la même source, offre toutes les commodités. L'entraîneur en chef a choisi le site Lella Setti pour ses poulains pour leur permettre la récupération et l'oxygénation. Quant aux entraînements, ils auront lieu sur le terrain du stade Akid-Lotfi. Omar Belatoui a opté pour la ville des Zianides par rapport à la possibilité de pouvoir convier sa troupe à des matches

amicaux. Les clubs de la région, dont certains ont été drivés par ce technicien, seraient disponibles de pouvoir constituer de sparring-partners pour son équipe. Il restera le problème du recrutement qui risque de déterminer les chances de finir la saison en cours sur une bonne note, au du moins similaire à la saison précédente.

L. M. A.



Aït-Ouamar,

un pied

devant

la porte

Le milieu Hamza Aït-Ouamar serait libre de choisir son destin au mercato d'hiver. D'après nos informations, ce joueur a le choix de rester au club ou de négocier son départ. Le président lui a ouvert la voie des négociations en cas d'une volonté de départ. Autrement dit, l'intéressé a un pied au club, un autre ailleurs. On y reviendra.

L. M. A.

Plus de 5 milliards de dettes à la CRL

Environ 50 millions de dinars représentent le montant des dettes du club d'El-Hamri vis-à-vis de la Chambre de résolution des litiges (CRL). L'information nous a été confiée par une source fiable qui assure avoir appris que le président Ahmed Belhadj a même été avisé. Ces dettes proviennent des plaintes de beaucoup de joueurs ayant porté les couleurs de l'équipe phare d'El-Hamri, ainsi que des entraîneurs. D'après notre interlocuteur, la liste de ceux qui ont saisi la CRL, pour réclamer leur indemnisation après leur passage

Mouloudia du club d'El-

Hamri, est longue. Ce qui a fait réagir le patron de ce club qui ne sait plus où donner de la tête. Ces déclarations ne semblent plus concordantes avec l'état actuel du club. Son équipe vit un malaise à cause justement de l'absence de dirigeants capables d'assumer leur rôle. Faute d'un siège et d'une équipe dirigeante crédible, les affaires sont gérées d'une manière anarchique. La fin de mission de Moez Bououkaz a laissé des traces, notamment avec l'engagement de Badou Zaki, dont les dépenses auraient certainement aidé le club à apurer ses dettes.

L. M. A.

www.competition.dz Samedi 24 novembre 2018 18 COUPE D'ALGÉRIE DERNIER TOUR RÉGIONAL HADDADA «Battre Medioni pour retrouver

www.competition.dz

Samedi 24 novembre 2018

18

COUPE D'ALGÉRIE DERNIER TOUR RÉGIONAL

www.competition.dz Samedi 24 novembre 2018 18 COUPE D'ALGÉRIE DERNIER TOUR RÉGIONAL HADDADA «Battre Medioni pour retrouver

HADDADA

«Battre Medioni pour retrouver la confiance»

Nacer Haddada revient à l'ASMO qu'il a quittée en 1998, selon lui. Dans cet entretien réalisé avant-hier, ce technicien parle des circonstances l'ayant conduit au staff technique de l'équipe asémiste.

Vous revenez à l'ASMO après combien de temps ?

En réalité, ça fait presque vingt ans que j'ai quitté l'ASMO. Mais j'ai appris que les dirigeants avaient souvent pensé à me contacter pour me propo- ser un poste chez les jeunes catégo- ries. Cette fois, ça a été la bonne, M. Baghor a pensé à moi. J'ai appris qu'ils ont tous opté pour moi à l'unanimité, et ça m'a fait plaisir.

Comment trouvez-vous le groupe de joueurs formant l'effectif actuel ?

Avec MM. Slimani, Boussafi et Bessaoud, les membres du staff tech- nique, on vient de découvrir que le groupe a du potentiel. On a découvert aussi que les joueurs sont affectés moralement. C'est pourquoi avec le coach Slimani, on est en train de baser notre travail beaucoup plus sur l'as- pect psychologique. On parle beau- coup avec les joueurs.

Vous l'avez fait surtout après le match amical contre l'OMA…

Nous avons insisté sur cet aspect. Et puis à travers ce match amical, ils ont commencé à se familiariser avec la

méthode de travail de M. Slimani. Ils répondent favorablement à ses recom- mandations et c'est très important.

Pensez-vous que la mission de sauver l'équipe est possible ?

On fera notre possible pour sensibi- liser les joueurs à se libérer. C'est sur- tout afin de pouvoir aider l'équipe à mettre fin à cette mauvaise série de résultats. Nous allons faire tout notre possible pour pousser les joueurs à réagir afin d'avoir un bon début de la phase retour.

Comment s'annonce le match contre le SCMO, un ancien club que vous avez drivé ?

Contre le SCMO, ce sera un match de coupe et les joueurs adverses vont certainement essayer de faire un grand match. Vous savez qu'il y a une grande rivalité entre les deux clubs. Donc, ils vont essayer coûte que coûte de gagner ce match. Nous aussi on veut gagner pour retrouver la confian- ce.

L. M. A.

ASM ORAN

14H

SCM ORAN

LA COUPE POUR

SE REMETTRE EN QUESTION

www.competition.dz Samedi 24 novembre 2018 18 COUPE D'ALGÉRIE DERNIER TOUR RÉGIONAL HADDADA «Battre Medioni pour retrouver

De notre correspondant

L. M. AZZI

Pour la formation

asémiste, le match de coupe face au SCM Oran sera une bonne occasion de se remettre en cause. Prévu cet après-midi, ce match constitue une aubaine pour le staff technique de découvrir ce que l'équipe peut

montrer en officiel. Certes,

l'enjeu ne peut vraiment intéresser les Vert et Blanc mais pour Sid Ahmed Slimani, ça reste une aubaine. Ces joueurs vont lui donner l'occasion d'avoir une idée sur leur manière d'adopter sa méthode et sa stratégie. Donc, ce sera un rendez-vous censé être une répétition en vue de la réception de l'US Biskra pour le

compte de la 15e journée, la dernière de la phase aller du championnat. Cette compétition est donc bien tombée pour le nouvel entraîneur d'El-Djamîya

qui, après la joute amicale face aux Gaziers de l'OMA (1-1), se frottera à une autre joute qui va lui donner une idée sur les capacités de ses poulains.

L. M. A.

 

CRB HENNAYA

14H30

WA TLEMCEN

 

GARE À L’EXCÈS DE CONFIANCE !

De notre correspondant

ABDELKRIM ZOUBIR

Après avoir délocalisé à deux reprises la rencontre de football qui mettra aux prises les formations du WAT avec le CRBH, la LOFA a finalement décidé de faire jouer cette dernière sur la pelouse du stade Akid-Lotfi de Tlemcen. Une décision saluée par les fans des deux équipes qui prendront d’assaut le stade Birouana. Il faut dire que la ville de Hennaya non loin du chef-lieu de la wilaya, encouragera les supporters hen- naouis à venir nombreux à Tlemcen. Vainqueurs avec panache lors de l’avant- dernier tour de la Coupe d’Algérie aux dépens de la Jeunesse de l’Emir Abdelkader (ex-Saint-Rémy), les Zianides devront néan- moins se méfier de leur adversaire du jour qui commence à prendre goût à l’épreuve populaire. Les Bleu et Blanc étaient par le passé des spécialistes de la Coupe d’Algérie pour avoir remporté à deux reprises le tro- phée contre le MCO et perdu trois finales respectivement face à l’USMA Béni Thour et la JSMB éliminée dès le premier tour. Ils

veulent cette saison poursuivre l’aventure le

plus loin possible. Cependant face au CRBH, un adversaire que connaît assez bien l’entraîneur Bouali pour l’avoir rencon- tré à plusieurs reprises lors de joutes ami- cales pour la préparation de l’intersaison, ce dernier a mis en garde ses joueurs pour évi- ter tout excès de confiance d’autant plus que des surprises ne sont pas à écarter lors de ces matchs. Après leur défaite concédée à Biskra la précédente journée, ce qui leur a d’ailleurs valu de rétrograder à la deuxième place au classement général de la Ligue 2 Mobilis, les coéquipiers du capitaine Bouguèche veulent se racheter et se réconci- lier avec leurs supporters en validant leur ticket aux 1/32 de finale. Une mission certes pas facile devant un club qui évolue en Interrégions, mais qui reste à la portée des Widadis pour peu qu’ils fassent preuve de vigilance et de ne pas sous-estimer leur adversaire. Pour cette rencontre face à la JSEA, le coach Bouali alignera à deux élé- ments près, Benchrifa et Messaoudi Bilal

étant blessés, le onze qui a joué face à l’USB.

A. Z.

Bouali : «Jouer sur 2 fronts ne nous gêne pas»

Pour l’entraîneur tlemcenien Fouad Bouali, ce match de coupe face à Hennaya sera l’occasion pour ses joueurs de préparer la rencontre contre l’ASO.

Quel est le moral du groupe après la défaite concédée à Biskra?

C’est un match qui fait désormais partie du passé. J’ai d’ailleurs demandé aux joueurs d’oublier cette rencontre et de se concentrer sur la Coupe d’Algérie.

Face à un adversaire que vous connaissez assez bien…

Vous n’êtes pas sans savoir que Hennaya n’est qu’à quelques kilomètres d’ici. Dans ce sens, il n’y aura pas d’appréhension particu-

lière d’autant plus que nous jouerons sur notre terrain. Il est vrai que nous avons sou- vent rencontré Hennaya dans des matchs de préparation, mais cette fois-ci le contexte est différent.

Comment voyez-vous cette rencontre ?

C’est un match de coupe avec ses deux spé- cificités, à savoir le caractère derby et avec un vainqueur au bout de 90 minutes ou 120 avec les tirs au but. Ce qui fait d’ailleurs le charme de Dame Coupe. Il est bien entendu que nous jouerons dans l’objectif de décrocher une qua- lification au prochain tour.

Jouer sur deux tableaux ne va-t-il pas vous poser des problèmes ?

Pas du tout dans la mesure où le match de coupe va nous aider à bien préparer celui du championnat face à Chlef.

A. Z.

Directeur de la publication QUOTIDIEN SPORTIF ÉDITÉ PAR LA SARL «TOP SPORT» Djamel Guessoum Rédacteur en
Directeur de la publication
QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»
Djamel Guessoum
Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
87, B d Mohamed V
Directeur de la rédaction
Rédaction
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Rafik Abib
Site Internet
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Anis Sadoun,
Islam Zemam, Massinissa Hachour,
Mehdi Kabi, Sofiane Boulaouche
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3
Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger
www.competition.dz Samedi 24 novembre 2018 20 COUPE D'ALGÉRIE DERNIER TOUR RÉGIONAL MS CHERCHELL 1 ASO CHLEF

www.competition.dz

Samedi 24 novembre 2018

20

COUPE D'ALGÉRIE DERNIER TOUR RÉGIONAL

www.competition.dz Samedi 24 novembre 2018 20 COUPE D'ALGÉRIE DERNIER TOUR RÉGIONAL MS CHERCHELL 1 ASO CHLEF

MS CHERCHELL

1

ASO CHLEF

0

RC KOUBA

14H

ERB OULED MOUSSA

Kouba avec un bon moral

Le stade de Réghaïa abritera aujourd'hui une rencontre comptant pour le dernier tour régional de la Coupe d'Algérie entre le RCK, pensionnaire de la L2, et l'ERB Ouled Moussa, une équipe évoluant en R2 Centre.

Les Vert et Blanc de Kouba, qui ont décroché samedi passé leur premier succès en championnat, aborderont la rencontre avec beaucoup de confiance, mais ils devront tout de même se méfier de leur adversaire du jour qui a éliminé au tour précédent le NARBR. Les hommes de Zeghdoud ont préparé le match avec beaucoup de sérieux dans le but de se qualifier aux 1/32 de finale. Le coach koubéen devrait accorder la chance aux joueurs qui n'ont pas eu beaucoup de temps de jeu lors de la phase aller pour avoir un jugement définitif sur leurs performances avant l'ouverture du mercato hivernal. Même si l'objectif principal du club banlieusard reste le maintien en L2 Mobilis, il n'en demeure pas moins que la Coupe d'Algérie peut constituer une autre source de motivation pour l'équipe afin d'aller plus loin dans cette compétition populaire. A noter que ce match sera dirigé par le trio Fodili-Ouadhi-Dahmane.

  • K. H.

L’ASO PASSE À LA TRAPPE

De notre correspondant

ZOUBIR ZEGGAÏ

L’une des surprises de ce dernier tour régional a été l’élimination du leader de la Ligue 2 Mobilis, à savoir l’ASO Chlef qui a fait face à une tenace et coriace équipe du Mouloudia de Cherchell (club évoluant en R1, Blida). L’entourage du club chélifien attendait quelque peu cette élimination à cause des problèmes auxquels fait face l’équipe

chélifienne dont le club est en butte à

de grands problèmes financiers

qui

ont empêché la direction de payer les joueurs dont certains sont sans salaire depuis sept mois. Une situation qui a poussé les joueurs et leur entraîneur à menacer de ne pas participer à ce match avant de se revenir à de meilleurs sentiments. Malgré les initiatives des supporters, les joueurs qui n’ont repris qu’après l’insistance de certains sages, ont

rencontré le MSC avec un moral au

plus bas. Le premier responsable technique du club, qui a ménagé quelques cadres de l’équipe, a aligné une équipe où figuraient certains jeunes dont le gardien de but Sahnoune qui a suppléé son aîné Ouabdi, blessé. Dans le temps réglementaire, le score avait été vierge entre les deux équipes qui ont échangé des rushs durant les 90 minutes. Il a fallu attendre la seconde partie des prolongations pour voir l’équipe chélifienne concéder l’unique but de la partie après une erreur de la défense. Les Chélifiens, qui caracolent en tête du championnat de Ligue 2, se déplaceront chez le WAT la semaine prochaine où il sera question de

lutter pour le statut de champion d’hiver. L’on ne sait pas si l’équipe effectuera ce déplacement sachant que la menace de boycotter le match est toujours d’actualité, les joueurs exigeant toujours d’être régularisés.

Z. Z.

www.competition.dz Samedi 24 novembre 2018 20 COUPE D'ALGÉRIE DERNIER TOUR RÉGIONAL MS CHERCHELL 1 ASO CHLEF
 

USM BLIDA

14H

ESM KOLÉA

 

LES BLIDÉENS NE JURENT QUE PAR LA QUALIF

De notre correspondant

AMINE DJAÂFAR

La formation blidéenne croisera le fer cet après-midi avec l’ESMK, club de deuxième Division amateur, pour le compte du dernier tour préliminaire de la coupe d’Algérie. Les poulains de l’entraîneur Bentalâa veulent entamer le match d’aujourd’hui en force pour éviter toute mauvaise surprise et surtout revenir avec le ticket de la qualification aux 1/32 de la finale. La dernière défaite des Blidéens à domicile face au MCEE a laissé des séquelles chez Tayeb Slimane et les autres, ce qui a poussé l’entraîneur par intérim Bentalâa à axer son travail sur l’aspect psychologique pour motiver les joueurs et les mettre dans de bonnes conditions. Donc, la balle est dans le camp des joueurs qui doivent faire parler d’eux aujourd’hui pour sortir de cette impasse.

Toujours avec un coach intérimaire

L’entraîneur des gardiens de but Fayçal Bentalâa prend toujours son mal en patience en attendant du nouveau. En effet, ce technicien a essayé de mettre les joueurs dans de bonnes conditions et leur a fait savoir que le match de Dame Coupe, prévu cet après-midi à Hameur

El Ain face à l’ESMK, sera

l’occasion pour eux de reprendre

confiance pour le compte de la phase retour du championnat de la Ligue 2 Mobilis. Bentalâa a programmé la dernière séance d’entraînement hier en fin d’après-midi à l’annexe du stade Tchaker et la mise au vert à l’hôtel Plaza. La balle est dans le camp des joueurs qui doivent se manifester aujourd’hui pour décrocher le ticket de la qualification pour le compte des 1/32 de finale de la Coupe d’Algérie.

A. D.

www.competition.dz Samedi 24 novembre 2018 20 COUPE D'ALGÉRIE DERNIER TOUR RÉGIONAL MS CHERCHELL 1 ASO CHLEF

LE WALI NE VEUT PLUS DES ANCIENS DIRIGEANTS À LA TÊTE DU CLUB

Selon une source digne de foi, le premier gouverneur de la wilaya de Blida Youcef Chorfa ne veut plus des anciens dirigeants à la tête du club. Le wali de Blida a été très bien informé par ses conseillers sur la ges- tion catastrophique du club durant les quatre dernières années. Ce res- ponsable a refusé le retour de Chouaib ou de Douiden, ou même de Sidi Moussa ; il veut confier le club à un bon gestionnaire qui va tra- vailler en collaboration avec l’ancien joueur Mohamed Khazrouni. La réaction du wali reflète ses vraies intentions et aussi sa colère vis-à-vis des anciens dirigeants. Le wali veut apporter une bouffée d’oxygène à ce club, et ce, en désignant un grand responsable pour gérer cette équipe et lui permettre de revenir en force sur la scène footballistique algérien- ne.

Il veut barrer la route aux mercenaires

Le wali de Blida a eu vent aussi de la pression du comité des supporters

sur le club et du comportement des soi-disant fidèles supporters qui continuent à mettre le nez dans les affaires du club, que ce soit sur le plan technique ou administratif. Donc, les mercenaires doivent disparaître, le club a besoin dans son état actuel d’hommes qui font des sacrifices et se donnent à fond pour l’intérêt du club des martyrs.

Khazrouni rencontrera le wali demain

L’ancien joueur de l’USMB a pu convaincre un grand gestionnaire de prendre le club en main ; il lui a même donné des garanties pour prendre les commandes de cette équipe. Le consultant actuel de la chaîne de télévision El Biled a déjà rencontré le gestionnaire en question et lui a expliqué la situation globale du club. Ainsi ce responsable a donné son accord de principe pour prendre en main le club et surtout assurer une bonne gestion dans une totale transparence.

«Je peux l’aider dans sa mission»

L’ancien joueur de l’USMB Mohamed Khazrouni nous a fait savoir qu’il est près à tendre sa main à ce club et l’aider durant la phase retour du championnat pour assurer son maintien : «Je suis un enfant de ce club et je ne veux pas le voir dans cette situation. Mais je tiens à préciser que l’entourage malsain de cette équipe est à l’origine de la situation du club des martyrs. Nous en tant qu’enfants de cette équipe, on va essayer de mettre la main dans la main pour trouver les bonnes solutions et faire sortir ce club du tunnel, tout en permettant aux joueurs d’entamer la préparation en

prévision de la phase retour en force et avec un moral au beau fixe», nous a déclaré Khazrouni.

  • A. D.

www.competition.dz Samedi 24 novembre 2018 22 DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE Etats-Unis : un couple
www.competition.dz
Samedi 24 novembre 2018
22
DÉTENTE
JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE
Etats-Unis : un couple retrouve un ticket du loto gagnant d'1,8 million
de dollars en faisant le ménage
Être fidèle, c'est,
bien souvent,
enchaîner l'autre.
Sacha Guitry
Un couple de Louisiane, dans le sud
des Etats-Unis, a remporté 1,8
million de dollars à la loterie en
retrouvant un ticket gagnant oublié
dans une table de nuit, rapporte
mercredi 21 novembre la presse
américaine. Harold et Tina
Ehrenberg avaient décidé de faire
un peu de ménage dans leur
maison de Mandeville, près de la
Nouvelle-Orléans, avant d'accueillir
de la famille pour le traditionnel
repas de Thanksgiving jeudi. "On a
retrouvé dans ma table de nuit une
liasse de billets de loterie que nous
n'avions pas vérifiés", raconte Tina
dans un communiqué de la loterie
de Louisiane. Le couple a
rapidement réalisé qu'un billet
acheté pour un tirage du 6 juin
avait la combinaison gagnante (03-
07-30-31-35-38), mais plus pour
longtemps. Il ne restait en effet que
deux semaines avant que le ticket
soit invalidé, les gains devant être
réclamés dans un délai de 180 jours
après le tirage. Le couple Ehrenberg
a indiqué qu'il placerait la somme
dans des fonds de retraite. "Nous
n'avons pas prévu de faire des
folies ou des grands voyages", a
expliqué Tina.
LES FLÉCHÉS
LLLLAAAA BBBBLLLLAAAAGGGGUUUUEEEE
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous décou-
vrirez les nom et prénom du personnage.
DU
DU
JJJJ OUR OUR
consolidations
suc épuré
rigoureuse
x grec
point
de fruit cuit
1
imaginaire
manque
ville
Monsieur et madame ont tous les deux la
soixantaine. Leur dernier enfant vient de se
d’ampleur
ravage
allemande
amour de soi
étain
marier et l'heure est à la nostalgie.
Le soir, dans le lit, madame se fait romantique; elle retire
délicatement les lunettes de son mari, et lui dit les yeux
pleins d'amour :
7
plante
-
Tu sais chéri, sans tes lunettes, tu ressembles toujours au
potagère
beau jeune homme que j'ai épousé ...
Mais chérie, sans mes lunettes, toi aussi tu as encore l'air
pas mal du tout ! répond le mari.
-
ceinture jaune
cyclade
10
conjointement
cube
pointilleux
SUDOKU
indemnes
hasard
7
4
6
2
5
2
résonne
11
3
4
7
6
natter
vin italien
4
1
8
possessif
immensité
5
1
7
2
d’eau
fin de verbe
8
1
6
2
4
condiment
12
monuments
2 4
5
funéraires
hitlériens
ratite
6
5
2
pluie
abondante
contrôles
divine
assaisonnai
7
2
3
nounou
5
offre
quote-part
1
2
3
9
14
privé de sa
moitié
3
brille
REGLE DDU JJEU
Une ggrille eest ccomposée
de pplusieurs ccarrés.
Chaque ccarré ccontient
tous lles cchiffres dde 11 àà
9. Chaque lligne ccomme
chaque ccolonne ccontient
aussi ttous lles cchiffres dde
1 àà 99. CCertains cchiffres
vous ssont ddonnés, àà
vous dde ttrouver lles
autres. PPour ccela,
procédez ppar ddéduction
et éélimination.
SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT
apparu
solution
9
8
7
1
6
2 4 3 5
note
plat de
berger
douleur
4
2
3
5
8
7 9
1
6
hospice
6
5
1
9
3
4 8
7
2
9
geste de
5
6 9 8
7
3
2
4
1
louveteau
2
3 8 6
4
1
5 9 7
fait de vive
construits
thulium
1
7 4 2
5
9
6 8 3
voix
8
4
6
3
1
5
7 2 9
7
1
2
4
9
6 3 5 8
13
donne un
3e labour
(à la terre)
8
3
9
5
7
2
8
1
6
4
F
E
E
F
I
E
B
E
O
J
E
C N
A
V
E
D
E
R
A
LES MELÉS
F
A
N
T
A
S
Q
U
E
S
N
A
I
S
S
A
N
C
E
T
S
I T
T
E
M
I
G
R
A
T
I O
N
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
O
T
T
O
E
S
E
R
N
N
S
P
P
A
E
L
U
C
I
L
L
E
P
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
A
U
N
E
I
V
R
E
A
I
R
S
A
D
V
E
E
L
E
L E
G
B
R
O
U
E
T
T
E
AFFRONT
INEPTE
S
E
B
R
A
V
E
R
D
G
A
M
T
A
N
E
G
T
T
I
L
E
T
A
I
L
E
A
L
E
ARASER
MARI
S
C
R
I
E
N
I
L
V
I
L S
N
I
R
N
M
M
A
T
A
BIPLAN
MILLET
O
T
A
R
I
E
N
E
BROUETTE
NEGLIGENT
F
I
I L
A
O
I A
O
M
S
A
G
I
C
E
M
E
R
I
T
E
S
CHAIRE
NULLITE
U
S
V
D
E
M
O
N
N
G
T
L O
V
N
R
O
S
U
R
U
L
I
C
I
S
E
L
E
U
CONFIDENT
OTAGE
C
A
U
S
E
R
E
N
T
O
E
S
E
G
S
F
R
T
R
E
I R
L
L
DECAPITER
OUBLIE
N
S
U
T
O
T
DELICAT
PELLICULE
C
N
E
T
I
F
A
C
E
H
E
N
F
U
E
M
A
R
E
L
L
E
C
E
EMIGRATION
PROFESSION
K
T
F
T
A
L O
L
H
I U
S
I N
D
LES FLÉCHÉS
ESPLANADE
REDEVANCE
R
E
D
O
N
N
E
R
U
A
L
B
A
O
V
1
2 3
4
5
FESTIVAL
REDONNER
LES MELÉS
D
A
V
I
D
E
D
A
N
A
L
P
S
E
O
I
B
L
R
R
FRUGAL
SAOUL
GOAL
SENIOR
6
7
8
9
10
P
R
O
F
E
S
S
I O
N
A
R
U
O
A
ARITZ
HUBLOT
TRANSIT
V
I
L
L
A
ADURIZ
I
R
E
T
I
P
A
C
E
D C
S
E
O
T
IMMORAL
TRISTESSE
Citation
INSOLITE
SOLUTIONS
DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

www.competition.dz

Samedi 24 novembre 2018

24

24
www.competition.dz Samedi 24 novembre 2018 24 ARRET SUR IMAGE En présence de Chafi Kada, Belloumi, Kouici,
ARRET SUR IMAGE
ARRET SUR IMAGE

En présence de Chafi Kada, Belloumi, Kouici, Kaci-Saïd, Chaïb, Megharia, Benchiha et Hansal

La Radieuse rend hommage au défunt Cherrak Mohamed et offre 2 omras à ses parents

Un vibrant et émouvant hommage a été rendu au journaliste d'El Khabar Mohamed Cherrak, décédé récemment, par l'association Radieuse et ce, en son domicile à Hamadi, dans la wilaya de Boumerdès, un homme dont tous reconnaissent le haut degré de moralité et l'éducation exemplaire. Le président de la Radieuse Chafi Kada, accompagné de stars du football algérien, à l'image de Belloumi, Kouici, Kaci-Saïd, Megharia, Hansal, Chaïb et Benchiha, a remis 2 omras aux parents du défunt Mohamed Cherrak, dont le souhait de son vivant était d'envoyer ses chers parents aux Lieux saints de l'islam. Par ailleurs, à titre posthume, la

Radieuse a aussi remis au père du disparu un diplôme du mérite, une médaille d'honneur et d'autres distinctions, et ce, en présence de l'ensemble de la famille, d'amis, de voisins et d'habitants de la commune de Hamadi, fort émus. Le père Cherrak Omar et Mme Khaltoum ont remercié très fort la délégation de la Radieuse, " qui a pris sur elle d'exaucer le vœu de notre fils en programmant notre départ à La Mecque ce mois de décembre, et surtout d'avoir honoré la mémoire de notre fils Mohamed Cherrak. Quant à sa femme et ses enfants, ils resteront sous notre responsabilité tant que nous vivrons".

Après les déclarations fracassantes d'Ouasti

L'ANA dépose une plainte

Suite aux déclarations fracassantes du manager général du MCO Zoubir Ouasti qui a traité la majorité des arbitres de corrompus après la défaite de son équipe contre le NAHD par 1 à 0, l'Association nationale des arbitres a décidé de porter plainte contre l'ex- joueur du MCO et de l'ester en justice. D'ailleurs, un ancien arbitre actuellement avocat s'est porté volontaire pour suivre ce dossier et défendre les arbitres accusés de toutes parts.

KOURICHI : «Il faut garder Belmadi même si l'EN ne passe pas le 1 er tour de la CAN 2019»

Nordine Kourichi, L'ex-défenseur international algérien, a été entretenu par Jeune Afrique. L'ancien joueur des Girondins de Bordeaux s'est exprimé au sujet de Djamel Belmadi, le sélectionneur national. "Belmadi, c'est un bon choix. Maintenant, il faut le laisser travailler, car depuis quatre ans, la sélection n'a pas progressé", a déclaré l'ancien joueur du Lille OSC avant d'ajouter : "Ce serait une erreur de virer Belmadi si l'Algérie ne passe pas le premier tour de la CAN, ou si elle est éliminée en huitièmes de finale. L'Algérie est une équipe en reconstruction, la CAN est une étape, l'objectif doit être la qualification pour la Coupe du Monde 2022."

CAN 2018 féminine

3 e défaite des Vertes

La sélection nationale féminine a terminé la CAN 2018 par une défaite face au Mali sur le score de 3 buts à 2. Une défaite amère pour les Vertes qui espéraient finir la compétition avec une victoire. Pourtant, Kahina Takenint et ses équipières menaient au score (2-1) avant d'encaisser deux buts, coup sur coup. L'Algérie termine la compétition à la dernière place avec zéro point, alors que le Mali a surpris le pays organisateur en rejoignant le Cameroun, premier qualifié, en demi-finale.

www.competition.dz Samedi 24 novembre 2018 24 ARRET SUR IMAGE En présence de Chafi Kada, Belloumi, Kouici,



Il a privé le MCO de deux penalties contre le NAHD

Bouzerar au

frigo

L'arbitre fédéral Bouzerar sera sanctionné par la CFA pour avoir privé le MCO de deux penalties indiscutables contre le NAHD mercredi passé en championnat. Le referee a commis deux fautes d'appréciation qui ont faussé la partie. Selon nos sources, il restera loin des terrains pendant plusieurs semaines.



Réunion CFA -DTRA le mois prochain

Le président de la CFA Mohamed Ghouti nous a fait savoir qu'il compte réunir tous les DTRA le mois prochain pour les écouter et arrêter ensemble un plan d'action pour le développement de l'arbitrage. Il a promis de régler le dossier des arbitres Inter-ligues et fédéraux qui ne sont pas désignés souvent. En effet, vu le grand nombre d'arbitres inter- ligues et fédéraux, la CFA doit trancher en trouvant des solutions rapides car la plupart des referees songent à quitter l'arbitrage. Il faut dire que le sous- commission des désignations est critiquée depuis l'entame de la saison pour sa gestion anarchique.



Coupe d'Alger 2018 - 2019

Tirage au sort le 19 décembre

La ligue de football de la wilaya d'Alger a fixé la date du 19 décembre pour effectuer le tirage au sort du 1er tour de la coupe d'Alger (Feu Lakhadari Khelifa). Les matches du 1er tour se tiendront le 1er janvier 2019. Les clubs relevant de la LFWA qui veulent participer à cette compétition devront s'engager avant le 18 décembre moyennant les frais de participation de l'ordre de 15 000 DA. Le vainqueur de la coupe représentera la ligue aux éliminatoires du 1er tour régional de la coupe d'Algérie saison 2019-

2020.

BELMELLAT

L'USMA peut renverser Al-Merreikh au retour

L'ex-gardien de but international et ancien entraîneur des gardiens de but de l'USMA Farid Belmellat est actuellement entraîneur des gardiens de but de l'Ittihad de Tripoli ; il fait partie d'un staff technique 100% algérien à sa tête Abdelhak Benchikha aidé par Farid Zemiti. Contacté par nos soins, il a bien voulu répondre à nos questions.

Comment se passe votre nouvelle expérience en Libye avec l'ittihad de Tripoli ?

Dieu merci les choses se passent bien, je m'en-

tends bien avec Benchikha et Zemiti, on essaye de faire le maximum pour bien représenter le technicien algérien en Libye.

Comment I'ittihad de Tripoli se comporte en championnat ?

Le championnat vient de commencer puisque nous avons disputé la première journée le week-end passé où nous avons gagné par for- fait. On va se déplacer aux Iles Comores pour jouer mercredi le match aller du tour prélimi- naire de la coupe de la CAF. On va faire le maxi- mum pour obtenir un résultat positif avant le

match retour prévu à Tunis. On va faire le maximum pour aller loin en coupe de la CAF

Votre ancien club l'USMA a concédé une défaite surprenante mercredi passé à Oumdourman contre Al- Merreikh. Comment avez-vous trouvé la prestation des Rouge et Noir ?

Franchement, je ne m'attendais pas à un tel résultat car l'USMA carbure bien en champion- nat. Je pense que les deux buts encaissés dans les premières minutes ont déstabilisé l'équipe qui a manqué de concentration et d'agressivité en première mi-temps. En deuxième période, l'USMA a dominé la partie mais elle a manqué d'efficacité devant. Ceci dit, le but marqué par Hamia est celui de l'espoir.

Ne pensez-vous pas que l'USMA a peut-être sous-estimé l'adversaire ?

Je ne sais pas si l'équipe a pris le match trop facilement, mais je pense que l'effet de la fatigue a eu raison de certains joueurs car on a vu un manque de fraîcheur physique chez certains éléments. A mon avis, le coach aunait dû faire tourner son effectif pour mieux gérer le match.

Cette défaite va rendre le match retour très difficile. Pensez-vous que l'USMA peut

BELMELLAT “ L'USMA peut renverser Al-Merreikh au retour ” L'ex-gardien de but international et ancien entraîneur

renverser la vapeur le10 décembre au stade du 5-Juillet ?

La mission de l'USMA s'annonce compliquée surtout au stade du 5-Juillet car l'adversaire joue mieux sur le gazon naturel si c'était à Bologhine j'aurais directement affirmé que l'USMA l'em- porterait par un score lourd, car l'équipe s'expri- me bien sur un terrain synthétique. Il faut que les joueurs soient forts mentalement lors du

match retour s'ils veulent renverser la valeur et assurer la qualification.

Revenons peu à l'EN qui a validé son billet pour la CAN 2019 à la suite de son large succès contre le Togo. Comment avez-vous trouvé le rendement des Verts ?

Franchement j'ai bien apprécié la prestation de notre EN qui a su imposer son jeu et marquer

4 buts. Les nouveaux joueurs incorporés par Belmadi ont apporté le plus escompté. Certes, le Togo a été fébrile surtout en défense mais la vic- toire de l'Algérie est largement méritée. Belmadi a su galvaniser son équipe et, surtout, libérer les joueurs. Un attaquant comme Bounedjah est vraiment impressionnant, il a été énorme contre les Eperviers.

Pensez-vous que l'EN algérienne peut faire quelque chose lors de la prochaine CAN ?

Ce groupe a de la qualité et on sent les

joueurs plus déterminés. Je pense qu'avec une bonne préparation la sélection algérienne peut surprendre lors de la prochaine CAN.

On vous laisse le choix de conclure…

Je passe le bonjour à Zeghdoud à qui je sou-

haite bonne chance au RCK mon club forma- teur sans oublier Dziri à qui je souhaite du suc- cès avec le CABBA.

K. H.