Anda di halaman 1dari 10

David VIEL – Le 11 12 2018

Le Show-biz

Il y a un monde
où il est réellement possible de se couper de soi-même (pour ne pas manquer d’air sans que cela
ressorte, mais belle et bien que ça passe et/ou que ça se « passe » = soit « possible »)
pour oublier concrètement sa condition ( = s’oublier à ce point).

Un monde pour ne plus faire partie du monde


mais belle et bien pouvoir sortir personnellement l’ordinaire (« trôner » tout en ayant une pointe de
modestie ; ne pas devoir trop le faire voir)
pour avoir ainsi réellement le sentiment d’être « à part » (« d’en jeter »
et non d’être « à j’ter » ; comme les autres).

En partant d’un je,


tout sentiment doit passer par l’objet (le faire)
pour faire la preuve d’être « unique » (à sa manière)
afin que ça (les autres, les choses) ne lui échappe pas
mais belle et bien lui profite,
pour renforcer son sort (je)
ou cristalliser ça.

Ça concentre le sentiment (le soi, la vie, l’espoir) sur ce qui sera son affaire (axe)
= ça le commande (ce sera sa vie à travers ce qui sera pour le sentiment ordinaire de penser, de dire
et de faire).
Et pour le moment le sentiment passe encore par le monde
pour savoir où il en est vis à vis de ça (de ce qu’il ne réalise même pas)
et/ou de ce qui se passera à son sujet.

Il est aussi bien inconscient de ça


que de lui en soi.
Il est soit au « centre »
soit « à l’ouest »
avec les conséquences que ça impliquera concrètement
à son sujet (quel qu’il soit).

Il est seulement au « courant »,


si ça (les autres, les choses)
lui profite ( = c’est « bien »)
ou alors si ça lui échappe ( = c’est « mal » ou ça présente un « risque » à son sujet).

Et du fait d’être « mortel »


(sur « terre » ; d’avoir à faire à ça)
ça de toute manière (les autres, les choses) lui échappera
sauf en ayant raison du monde
et non alors en ayant réalisé ça
= conscience de ça.

David VIEL – Le 11 12 2018


Le système en l’état permettra réellement à tout sentiment,
d’échapper non à sa condition,
mais de l’oublier (de s’oublier à ce point)
en générant (en étant « responsable » ou à l’Origine d’une histoire qui converge vers le même sens,
le même « trou » et/ou qui revient au même)
un mouvement « perpétuel ».
Ça revient inconsciemment,
à préférer l’intérêt privé (sa gueule)
à l’intérêt général (aux autres)
= à préférer avoir la « belle » vie
et pourquoi pas une vie « éternelle » (« préservée » de ce que le sentiment sera « responsable  », à
l’Origine pour réellement croire en son histoire, en son « pouvoir » et/ou le « pouvoir »)
et non alors, être là pour le réaliser ça !
Puisque le réaliser,
ne permettra pas d’être « sauvé » (de faire la preuve d’être « unique » ; or ils ont la main,
«  là  »!!!)
de ce que le sentiment permettra,
de ce qu’il se permettra ...
pour croire en son histoire (en son « pouvoir »)
et ainsi, le « pouvoir ».

Imaginez une histoire où vous êtes au « centre »  (« culte »)


c’est à dire où vous manquez de RIEN,
et non de TOUT.
Vous y résisteriez-vous ?
Tout en sachant que refusez cette « offre » (ce qui « ne se refuse pas »,
ça « ne se refuse pas » ...)
fait que ça vous ne « préservera » pas concrètement de ce qui se passera ;
= ça sera pour manquer de TOUT
pendant que d’autres manqueront de RIEN,
sans voir le mal,
mais belle et bien un intérêt et/ou le « pouvoir ».

Tout sentiment a ainsi à faire à ça en l’état (ou en l’espèce) ;


au fait d’être « mortel » (ici et maintenant).
Et … Il y a un système !
Qui lui permettra-it concrètement de faire « une pierre  deux coups » ;
c’est à dire de « monter » pour manquer réellement (de fait !) de RIEN
et, de l’oublier ça (sa condition) ;
en ne faisant plus partie du monde,
mais belle et bien en faisant partie d’un mouvement (de corps et d’esprit)
qui fera tout pour être « perpétuel » .
Pour être ainsi « préservé »
de ce qu’il permettra,
pour se couper (de fait !) de sa base (des autres, de ça … De l’Autre)
ou de ce qui DOIT forcément lui revenir … Dans ce sens c’est obligé ;
c’est à dire qu’il y a une procession ou un changement d’état qui amène tout sentiment à le penser,
dire et faire ça, sans voir le mal mais belle et bien voir un « ordre » (dans ce sens, tout sentiment
justifiera le «  mal » . Le justifiera ça pour être « bien » et/ou préservé de ce qu’il générera pour
continuer à croire en son histoire … « pouvoir »). Les autres, ceux qui leur sont « inférieurs » et/ou
« autours » (de leur sentiment d’être « part ») doivent forcément être Conquis, Neutres et/ou Dé-

David VIEL – Le 11 12 2018


fait afin de pouvoir faire la preuve d’être « unique » = faire la « bascule » (le propre et le fait de
contrôler le monde ou ça, c’est à dire le temps à travers l’objet qui a raison du monde et non alors,
l’avoir réalisé ça. Entre le réaliser et se le permettre ça, il y a une différence qui est notable) et
ainsi pouvoir, continuer à s’oublier à ce point (à faire le « poids » et/ou « face » à ce que le
sentiment est « responsable », est à l’Origine pour continuer à croire en son histoire et/ou en son
«  pouvoir  ». De toute manière sans passer par l’objet = le culte = le besoin = le manque = le mal
= ça, il n’y aurait pas de sentiment. Il ne serait pas « là » ; raison pour laquelle qu’il « soulève »
ça dans la matière qui est devenu concrètement son sujet avec le temps, ce temps … Sinon il
«tombe » dans ça ou c’en est fini de lui ; quel que soit le sentiment).
Dans ce sens,
ça,
les autres doivent leur revenir et/ou leur appartenir,
sinon ça ne « marche » pas (ce qu’ils ont en tête, serait faux et ça leur serait, intolérable ; toutes
leurs vies ou non-existence a suivi ça l’air de RIEN dans ce sens là !! Pour en profiter et non
risquer de manquer de TOUT et/ou de TOUT « perdre » à la fin).

Il est question de faire « mal » ;


c’est à dire de prendre de ça (de l’importance)
et de soi (de l’affection)
= des gens
ou dit autrement de faire réellement impression,
dans le sens
et le fait,
que toute opposition (résistance) serait en fait, inutile  (impossible).
Et ça ressort déjà ...
Ça se « passe » déjà, de commentaires (raison pour laquelle je ne reconnaîtrais aucune vedette
sans les tenir pour autant responsable de TOUT ; ç a ).

Tout ceux qui « montent » par le biais du système,


ce ne sera pas pour le reconnaître ça,
mais belle et bien le « pouvoir » ! Ou le plaisir.
Pour eux ça représente le « graal »,
un « salut »
ou comme étant La solution à TOUT ce qu’ils vont se permettre,
afin de pouvoir croire réellement en leur histoire (« pouvoir »).
Pour eux ça représente La solution,
ou être, La réponse au fait d’être « mortel » (ici et maintenant).
Non pour le réaliser,
mais belle et bien se le permettre.

Comment voulez-vous associer,


le « succès »
et le fait
d’être « mortel » (humain et/ou sur « terre »)
= être face à leur condition.
Tout sentiment fait ainsi un choix,
pour soit privilégier
- l’intérêt général
soit privilégier
- l’intérêt privé ;
à savoir son confort (sa personne)

David VIEL – Le 11 12 2018


en se servant du système (et non de ça directement ; mais de ça à travers l’objet qui leur « profite »)
pour le « pouvoir »
et/ou le plaisir.
Et ainsi être là pour que les autres soient de fait Conquis, Neutres ou Dé-faits (« autours » ... Sinon
ils ne sont plus « sûr » de RIEN. Ça, les autres, les choses leur ferait « mal », leur échapperait, les
ferait douter = les autres leur serviraient à rien voire ils représenteront un « risque » ... Un
«  problème » à leur culture et/ou un frein à leur « ambition »).

Ils soutiennent sans même le réaliser,


un « ordre » (mouvement) à la « source » de leur « pouvoir »  (« légitimité ») ;
« source » à leur sentiment « d’y être arrivé » et/ou de « s’en être sorti » (l’horizon qu’ils ont le
sentiment d’avoir est lié à ce que les autres vont dans le sens et/ou que les autres voient, la même
chose qu’eux ; ou sinon qu’ils soient concrètement dé-faits = plus « là » de fait !).

Aux usa ...


Les gens sont prêt à tout pour devenir une idole ;
sinon ils sont « mort »
et/ou ils valent RIEN (c’est un fait).
Le système les a ainsi totalement en main.
Les gens, leur (à ceux qui sont « responsables », à l’Origine de cet état de fait) mangent dans la
main
pour avoir leur « chance ».

Regardez la réaction de franck dubosc.


Il s’est exposé (il a été touché, personnellement) pour se manifester ;
mais après ça l’a dépassé,
pour revenir dans ses « murs » (et/ou avec ses « semblables »).
Il est sorti un « temps » de ce qui le Regarde (de son « sort »)
pour revenir ensuite à sa « place » ;
là où l’air est « supportable ».
Sauf que son sentiment que ça lui appartient (que ça lui est « propre »
ou d’être «  bien » au final)
est faux.
C’est seulement ce que son sentiment a projeté (permis)
qui lui permet de relativiser ça (le temps, les choses) à travers l’histoire qui lui « profite »
afin d’éloigner ça (la fin) de lui (… de son sentiment encore en pensée, de sa personne encore « en
vie  » c’est à dire d’être « là » en vrai et/ou pour du « vrai »)
en passant par l’objet (le monde) qui profite au système qui fait que les gens sont concrètement
« impressionnés » ;
traité en bétail ( = là où l’air est devenu « irrespirable » et/ou où c’est concrètement devenu
«  insupportable »).
« Irrespirable » pour continuer à supporter ceux qui sont au « centre » (qui « s’en sont sortis »),
ceux qui ont une « légitimité » (cette « légitimité » = raison du monde et/ou le « dessus »)
et ainsi concrètement ça sur le dos.
= Les gens doivent « Bûcher » pour ceux qui « s’en sont sortis »,
qui en « valent » la peine !!
Sans même la réaliser, cette mécanique !
Et ils (ceux qui ont cet ascendant) ne sont pas là pour ça (pour le réaliser ça!! Au contraire)
tout en étant « en vie »
et/ou sur « terre ».

David VIEL – Le 11 12 2018


Ils ne sont pas « à part », 
ils ont seulement pris le « dessus »
à travers le prisme des « Lumières » ;
pour concentrer l’énergie (le soi)
et l’importance (le ça) sur leur « affaire » (ce qui leur devenu familier, sur ce qui est devenu leur
«  trou  » qui profite au système)
afin de convertir concrètement le monde à leur sujet (et par extension pour que ça profite au final
au système  ; ça revient grosso modo à des « rabatteurs »)
afin d’oublier leur condition ...
Et en se convertissant ainsi inconsciemment !
Au système qui leur permet réellement de faire la « bascule »,
de sauver la face,
pour l’oublier ça (leur condition) ;
pour le « pouvoir » et/ou le plaisir (pour leur plus grand plaisir).

Analyser la réaction ou le comportement en la personne de franck dubosc.

Je peux assurer que si le mouvement des Gilets-Jaunes s’était dégonflé (et donc que ça allait dans le
sens qui est là pour faire concrètement la « bascule »)
franck dubosc (une « personnalité »)
serait resté sur son sentiment (celui de la 2ème vidéo).
C’est à dire qu’il ne se serait pas plus exposé pour en rester là.
C’est seulement les conséquences à son sujet ( = les choses lui échappaient parce qu’en fait le
mouvement Gilets-Jaunes=populaire, « prenait », « avait » la main … Prenez de l’importance et
de l’affection) qui a fait, qu’il devait se manifester dans ce sens. Il n’avais pas le « choix » (il
risquait gros là, concrètement!).
Il ne la pas réaliser ça ! Il a été seulement entraîné malgré lui dans des histoires, événements qui le
dépassent. Tout en étant une idole !! C’est à dire que ça en l’état, lui « profitait » l’air de RIEN. À la
base en un sens ça ne le Regardait pas (il n’avait aucun intérêt à se manifester). Raison pour
laquelle il a fait volte-face lorsqu’il a vu que ça « puait » ou que c’était trop « dure ». Il a fait
« demi-tour » pour que ça lui renvoie ainsi encore + le sentiment de « s’en être sorti » et/ou d’être
« privilégié » (« à part » vis à vis des autres).

Si le mouvement Gilets-Jaunes n’avait pas assez pris, l’intervention du sentiment en la personnalité


(personne) de franck dubosc aurait décrédibilisé (ruiné) le mouvement. C’est seulement les
conséquences à son sujet qu’il est réapparu (parce que le mouvement Gilets-Jaunes a pris ! Sinon
les conséquences en la personne de franck dubosc se serait fait vis à vis du système !! Pour ne pas
le revoir sauf pour condamner concrètement ce mouvement ; le ruiner).

Il s’est fait entraîné (aspiré) ou il a ouvert une porte ... Sur ce qu’il ne réalisait honnêtement pas
(c’est comme ça en l’état ou en l’espèce. Ouvrez cette porte et vous tomberez dedans sans en
réchapper. Sauf en le réalisant ça ou ce qui dépasse en l’état, l’entendement).

Tout sentiment se cale sur ce qui est au « centre », « légitime » ...


Pour être « bien » et non « mal » (Dé-fait).
Tout sentiment cherche sa place inconsciemment et/ou l’objet où il tiendra la « charge » (le coup).
Non pour le réaliser ça (traverser) mais belle et bien,
pour le « pouvoir » et/ou le plaisir dans le sens des « Lumières » (« d’en j’ter » et non d’être « à
jeter »).

Si au 10 12 2018,

David VIEL – Le 11 12 2018


ça avait été le système,
qui était encore le « boss »
qui avait encore la « main »,
le propre d’avoir repris le « dessus » (le « contrôle » de la masse,
de ce qui est en « bas »)
du fait d’être le « pouvoir »,
d’avoir le « droit »
ou d’être « là » pour ça (ceux qui « montent », intègrent la fonction dans ce sens là !)
franck dubosc et ses comparses (« copains »)
auraient continuer leurs vies ;
pendant que vous auriez eu encore + de mal à vous faire entendre
= ça sur le dos.
Moi je me suis manifesté hier,
pour qu’il n’ait pas ça (le monde) sur le dos ;
mais je peux assurer qu’une personnalité (ceux qui ressortent en « bien »
« grâce » au système n’entend plus les gens)
ne le fera pas ça.
Ils sont là pour que ça leur « profite » et non « coûte » (raison pour laquelle j’avais dit lorsque j’ai
relayé la 1er vidéo … « L’air de RIEN, c’est grand ce qu’il fait »)
puisque leur condition,
puisque tout leur sentiment d’être « bien »,
dépens de cette influence là !
Non pour le réaliser ça (pour la réaliser, cette mécanique)
mais belle et bien le permettre,
se le permettre !
Pour renforcer leur sort (je)
leur culte (culture)
et/ou révéler encore une idole ( = renforcer ce mouvement celui où les gens ne sont plus entendus
car ils sont seulement là pour être « autours » ou en «bas » vis à vis ce qui est au « centre » = leur
« phare »).

Au sujet de ça,
du fait d’être « en vie »
ou sur « terre »,
il y a une conversion
ou un changement d’état ;
une aspiration
et/ou concentration pour soit
- le réaliser ça
- être dans une histoire qui aura raison de votre sentiment pour que d’autres puissent se le figurer ça
à votre place, à leur tour ( = « vous expliquer les choses ») et non alors, être là ! Pour le réaliser ( =
l’entendre)
- être à l’Origine, être « responsable » d’une histoire pour oublier votre condition ( = devenir
comme ça et/ou être là pareil, pour ça ; le « pouvoir » et/ou le plaisir).

Pour commander, pour avoir ça (et non ainsi que ça ! vous « coûte »),
il vous faudra une histoire pour le « pouvoir » et/ou le plaisir. Et par extension, pouvoir ainsi !
Échapper à ce qui serait la « fin » à son sujet (à votre condition). Une histoire afin d’être
« préservé » et/ou « sauvé » ! De ce que vous vous permettrez (légitimerez) concrètement !! Pour
croire ainsi en votre histoire et/ou en votre « pouvoir » (le « valoir »).

David VIEL – Le 11 12 2018


Ils (tout sentiment) soulèvent (permet) ça sans le réaliser au-delà de ce qui les Regarde (concentre)
pour être « là » et pas ailleurs ( = pour se fixer dans ce qui leur échapperait : et cela quel que soit le
sujet c’est à dire le sentiment). Sans le réaliser ça alors soit ça « coûtera » (pour avoir du monde, ça
sur le dos) soit ça « rapportera » pour que les autres soient de fait, Conquis, Neutres ou alors plus
« là ».

Ça devient ainsi insupportable ;


raison pour laquelle … Il va falloir que tout ce petit monde,
redescende vite sur terre.

Ils se prennent pour des « Dieux ».

Ils sont étrangers à ce qui se passe !!


Dans l’idée réellement de ne pas être concerné,
tout en étant « responsable »
ou à l’Origine (caution)
d’un système qui le permet (entretien) ça.
Voire pour eux,
vous représentez un « danger »,
un « risque » (qu’il faille se « charger », « s’occuper » ; mater).
Ils ont peur pour eux (pour leur avenir ! Pour le « bien » !! Vous qui en avez plus … Sauf en
donnant votre vie à un système qui fait d’eux des « idoles ». Un système qui fait que vous en avez –
pendant qu’ils ont +)
pendant que vous n’en avez plus (réalisez cette mentalité
dont vous êtes « fan »).

Adorer une idole qui profite au final au système, qui vous exploite et/ou abruti (« offre  » un
avenir).

Impossible de devenir une idole (… d’être au « centre », d’être en « haut », d’être « solaire »)
c’est à dire de manquer de RIEN (d’être «privilégié »)
sans personnes en « bas »  (ou « autours ») ;
c’est à dire qui se calent sur ce qui a eu concrètement raison d’eux
pour être de fait !
En accord et non en désaccord ;
= Conquis, Neutres ou Dé-fait (puisque ça « prend»
et/ou ça « marche »).

On est dans l’idéologie (dans l’air) des « Lumières » (le capitalisme).

Ce n’est pas l’être humain


ou la vie qui est le priorité
mais le « pouvoir »
et/ou le « moyen »
celui de devenir culte (« solaire ») le temps d’une vie ;
sinon ne rien valoir.

Voilà où on en est, concrètement,


au jour d’aujourd’hui.

Et ce n’est pas une idole,

David VIEL – Le 11 12 2018


qui va le réaliser ça.

Moi j’ai vu franck dubosc,


hier face à sa condition (à ses limites).

La question n’est pas franck dubosc


mais ce statut celui d’être une idole !!!!
Ils n’ont pas « chié » le monde,
mais seulement produit une choses (ou fait des choses)
qui captivent du monde (plaît aux gens)
pour oublier leur condition ( = profiter au Marché
et/ou au système).

Ce système,
permet d’un côté de fabriquer des « idoles » pour qu’une personne puisse se faire ainsi marcher (s’y
croire) à ce point (pour que du monde soit concrètement dans leur ombre afin de se faire un nom et/
ou de l’argent = Pour manquer de RIEN)
et de l’autre ruiner le monde.
Ruiner afin de pouvoir fêter ça
= Être et rester coupé du monde (« privilégié »).
Et/ou ne plus jamais avoir à faire partie de ce qu’ils se permettront (« produiront »)
pour continuer à croire réellement en leur histoire (en leur « pouvoir », à « s’en être sorti » ou à
avoir réellement de la « chance » = cette influence là ;
les autres en étant « en vie » et dans leur ombre, leur servent ainsi seulement de caution).

Il suffit de voir l’intervention de macron et de dubosc, à la date du 10 12 218 ; il y a un


dénominateur commun. Ils ne font plus partie du monde mais d’un monde « à part » ; celui où les
autres leur reviennent pour avoir de fait ! Leur importance (ça) et leur affection (soi)  = leurs vies.
Les gens leur donnent concrètement le « change ».
Et c’est la clé à leur sentiment de rencontrer ainsi le « succès » = d’en « valoir » (la peine) pour
«s’en sortir » (se faire « marcher ») dans ce qu’ils se figurent être la « vie » ( = leur appartenir!!).
Et/ou pour ressortir de ce qui serait sinon la « fin » à leur sujet (sans aller dans ce sens, ça leur
échapperait).

Ce mouvement qui tend à devenir « perpétuel » a besoin de ça et de soi pour que ceux qui sont au
« centre »,
= qui ne font plus partie du monde,
= qui ont « réussi » à sortir personnellement de l’ordinaire (« leurs » vies)
puissent continuer à « assurer »,
à « s’assurer »
et/ou à se préserver de ce dont ils penseront, diront et feront forcément pour que ça (les choses =
VOUS) continue à leur « profiter », à leur « revenir » (à « marcher » pour eux).
Pour que ça (les autres) ne leur échappe pas mais belle et bien revienne et cela sans risque de
connaître de « fin » (… de limite à leur « entendement », « culte » et/ou à leur «sujet »). Et donc
concrètement ! Que vous ne risquiez pas de leur échappez (et pour cela il faut un « cadre », une
« histoire ») car sinon c’en est fini de leur « ascension » (et/ou de leur phénomène « d’aspiration »
qui passe par l’objet qui doit avoir raison du monde … Et non alors avoir réalisé ça).

Leur sentiment de ne plus faire partie du monde, a un coût ! Vous coûtent cher malgré l’histoire
(leur histoire) censé prendre (de vous).

David VIEL – Le 11 12 2018


Toute leur vie (existence) a été pour « réussir » !!!!
Leur sentiment s’est concentré sur ça dans ce sens ou avec cette intention là ! Dans l’idée
« d’avancer » (d’avoir le « droit », du « mérite ») et pas les autres (… c’est la clé, ou la condition à
leur sentiment d’être « bien », de rencontrer le « succès » voire d’être « brillant »).

Être « bien » (voire être « brillant ») en ayant ça à travers l’histoire qui profite au sentiment encore
en pensée (ou à la personne encore « en vie ») pour que les choses soient ainsi « idéales »,
« parfaites » et/ou que l’air soit ainsi de fait ! + que supportable ! Et si ça, les autres, les choses ...
Lui échappent alors c’est « mort » pour lui (il aura ça, le monde, sur le dos).

Et le sentiment en la personne de franck dubosc, a réagit à ça. La deuxième vidéo est la


conséquence à son sentiment … à « Et puis merde ! » Pour envoyer chier = être méprisant !!
Envoyer chier concrètement tout ce petit monde dans l’idée que ça ne le concerne pas et/ou qu’il ne
leur doit rien. Voire il aurait vu le mal si une histoire permise par ce qui est encore au « centre »
avait eu raison du monde.
Et l’intérêt général à travers le mouvement des Gilets-Jaunes a en fait pris « trop » d’importance (de
ça) et de d’affection (de soi) pour que les choses alors, risquent au contraire de se retourner, au final
contre lui (il y avait ainsi un risque à son sujet. Raison pour laquelle, il s’est manifesté pour
rattraper le coup car il l’a senti ça !!).

Ils ont un air + que bien, « grâce » au système où les gens ont concrètement ça !!! Sur le dos (je le
rappelle …).

Je pense qu’il a été sensible à la cause sans être réellement conscient de la situation du fait de ne
plus réellement faire partie du monde (de ce qui est « ordinaire » de penser, dire et faire). Parce
qu’il « s’en est sorti », selon lui (sauf que son sentiment en l’état profite à ce qui tend à avoir raison
de l’intérêt général, du sens commun et/ou du bon sens). Et macron c’est pareil ;
ils font partie du système, du même monde, celui du show-biz (une figure politique n’est plus
responsable, elle est en représentation!!!). Ils sont déconnectés de le réalité c’est à dire étranger aux
décisions qu’ils prennent ou disons plutôt ! Dont ils se font le relais, l’écho parce qu’au final ! Ça ne
les touchent pas directement mais belle et bien les arrangent ; ils s’arrangent avec ça (s’arranger
pour que ça retombe sur ceux dont ils ont pourtant la « charge » ; dont ils ont pourtant la
confiance et/ou l’affection. C’est à dire qui les « suivent » pour continuer à croire en leur histoire,
à le « pouvoir » ou à oublier leur condition = À exploiter, à se servir de gens sans que ça ressorte
comme tel  ! Et c’est en ça, que c’est « fort » !!).

Pourquoi des idoles adhèrent au « resto du cœur » et non au mouvement des Gilets-Jaunes ?!
Donner la becquet aux gens ou les maintenir dans un système où ils ont RIEN pendant qu’ils ont
concrètement le « bon » rôle (TOUT ... « Compris » et/ou raison, du monde), là c’est « bien » !
C’est « juste » !! En revanche que les gens veulent, peuvent changer ça = veulent sortir du système
qui les ruine, épuise ou exploite ( = qui fabrique des idoles et/ou qui les entretiennent dans un
ordinaire anormal) là ! C’est « mal ».
Pourquoi des idoles soutiennent les « resto du cœur » et non le mouvement des Gilets-
Jaunes ?!!

Au jour d’aujourd’hui une idole ressort comme étant « bien » et non comme étant un relais des
intérêt privé contre l’intérêt général (= la raison, le bon sens et/ou les gens = ce qui est
«  ordinaire  » et/ou sans « intérêt. On est en plein dedans ou face, à ça !!).

c’est le système, « l’ordre » ou ce qui est au « centre » (ce qui « concentre » tout le monde) qu’il
faille repenser (en d’autres termes, il faut s’approprier à nouveau les choses et/ou notre sujet).

David VIEL – Le 11 12 2018


Ce qui est scandaleux c’est le comportement de personnes adorées qui sont totalement étranger à ce
qui se « passe » ; c’est à dire étrangers à la détresse des gens du fait que ça, au final leur profite !! Et
si ça leur « coûte » ! Voir alors le « mal » !!! = Un danger ou un risque à leur sujet (à leur sort,
confort et/ou « privilège »). Et ainsi être là pour que ça soit caché, que ça soit étouffé, occulté ou du
moins que ça reste éloigné de leur sujet et/ou « soleil » !
Ils tiennent à leur paradis terrestre (artificiel).
Ils tiennent à continuer leurs vies.
Ils tiennent à être « bien » (à leurs « biens » ; et c’est le système qui va les aider dans ce sens là. Et
vous êtes censés leur donner le « change » = votre vie ou en d’autres termes, être Conquis, Neutres
ou Dé-faits ; plus « là »).
Ils doivent pouvoir continuer à croire réellement
de fait !
En leur histoire ( = « pouvoir »).
Et pour cela il faut Vous Avoir (« vous expliquez les choses » et/ou « comment ça marche-ra-it »).
Pour le « pouvoir » à condition ! De Vous Avoir (à plier encore les choses dans leur sens) et ça,
sans que cela ressorte comme tel.

Et ainsi que ça soit « possible »,


et/ou que ça leur soit encore « possible » (« permis »).

Des gens jouent ainsi à ça et/ou avec ça (la vie des gens) l’air de RIEN.
Non pour le reconnaître ça (forcément ! Dans ce sens là!!) mais belle et bien insister dans le sens
qui est pour eux, « bien » et/ou le « bien » = « légitime », « juste ».
Pour le « justifier » alors Ça !! Ce qu’ils ne mesurent pas, et/ou ce qu’ils ne réalisent même pas pour
alors le permettre (se le permettre).
Ça, ils ne le réalisent pas au-delà de ce qui serait « bien » selon leur sentiment, et non « mal » =
« injuste » à leur sujet (quel qu’il soit).

Quelle influence vous pensez que les idoles ont, sur les événement en cours ?!

Le temps d’une vie il y a une conversion, une procession afin de pouvoir le réaliser ça ou se le
permettre ! Pour le « pouvoir » ou le plaisir.
Ne vous leurrez pas, au sujet du fait d’être « en vie » (malgré l’histoire censée Vous Avoir, Vous
«  expliquer les choses » pour vous caler encore sur ce qui sera ainsi, encore au « centre »  ;
«  votre » vie) ça dépasse l’entendement ou tout ce dont vous êtes capable en l’état ou en l’espèce,
encore de réaliser.
Ce qui est au « centre » (ou ce qui ressort en « bien ») sera toujours là, pour vous « expliquer les
choses » ; pour vous détournez de vous-mêmes ou de ce dont, vous vous devez pourtant de réaliser,
le temps d’une vie (d’être « là » de fait et/ou là en « vrai »).

David VIEL – Le 11 12 2018