Anda di halaman 1dari 3

Université Sidi Mohammed Ben Abdellah

Ecole Nationale de Commerce et de Gestion, Fès

Module : Management interculturel Pr.: Allouani Saif Allah Durée : 2H

Appréciation finale

Chers managers interculturels, cette épreuve a été conçue pour vous permettre d’aiguiser votre intelligence interculturelle tout
en permettant aux meilleurs parmi vous de se distinguer. C’est une étape normale du processus de votre formation. Il s’agit pour
vous de faire face à une situation de persuasion de l’appréciateur. Le management est l’art de faire face à l’imprévu tout en
assumant qu’on ne sera jamais totalement préparé. Alors, peu importe votre degré de préparation, fiez-vous à votre bon sens et
à votre créativité. Il n’y a pas de mauvaises réponses, seulement des bonnes qui ont du mal à se vendre.
Il vous est demandé d’apporter un soin particulier à la présentation de votre copie. Souvenez-vous que la forme, c’est le fond qui
remonte à surface. Bon courage.

Partie A (7 points) : Testez vos connaissances en management interculturel (choisissez une seule
réponse ; celle qui vous parait comme la moins mauvaise)

1. La culture d'entreprise correspond à : 5. Match the following five terms with their respective
definitions:
a) une approche de la culture des salariés
b) l'aide à la création artistique a. Culturally shared beliefs
c) au bénévolat et à l'aide que peut apporter l'entreprise au b. Cultural norms
niveau de la société c. Culturally shared traditions
d) une vision globale de l'esprit de l'entreprise d. Symbol
e. Cultural values
2. Concrètement, comment se matérialise la culture
d'une entreprise ? ___ 1. Refers to a sign, artifact, word(s), gesture, or nonverbal
behavior that stands for or reflects something meaningful.
a) rites et habitudes ___ 2. Refer to collective expectations of what constitutes
b) mythes (anecdotes et histoires) proper or improper behavior.
c) résistance au changement ___ 3. Can include myths, legends, ceremonies, and rituals
d) motivation du personnel passed on from one generation to the next via an oral or
written medium .
3. Quand on dit qu’une culture à un fort indice de ___ 4. Refer to fundamental assumptions or worldviews that
people hold dearly to their hearts without question.
féminité, cela signifie –t-il :
a) Que c’est une culture qui favorise le leadership féminin
___ 5. Refer to priorities that guide “good” or “bad”
b) Que les femmes et les hommes sont égaux au sein de behavior, “desirable” or “undesirable” practices, and “fair”
cette culture or “unfair” actions.
c) Que la culture favorise le bien-être et la qualité des
relations au lieu de l’adversité et les résultats 6. Fill in the blank with the appropriate word
d) Que cette culture a une vision idéaliste du monde a. traditions b. beliefs c. norms d. values

4. Dans un pays donné, les étudiants trouvent que c’est Culturally shared ________ involve answers to questions
such as human origins, concepts of time, space, reality, and
normal, voire obligatoire, de souffler une information
the existence of a supernatural being.
à un camarade de classe en plein examen (ils risquent
une lourde sanction) c’est; 7. A l’intérieur de l’organisation, les différentes
a. parce qu’ils sont bons et généreux perceptions du temps ont des implications directes et
b. c’est pour ne pas subir l’exclusion du groupe indirectes sur :
c. c’est parce que leur culture est féministe a. la conception des stratégies
d. C’est parce leur culture a un faible indice b. le respect de la hiérarchie et de la discipline
d’individualisme c. les modes de circulation de l’information
d. la résistance au changement

Page 1/3
Partie B (5 points): le GPS interculturel (veuillez joindre cette page à votre copie)

Certains chercheurs ont identifié sept grands modèles de management interculturel, notamment : le modèle Latin, le modèle Chinois, le
modèle Indien, le modèle Musulman, le modèle Slave (Russie, Ukraine, Pologne…) Le modèle Anglo-saxon, Le modèle Japonais. ces
modèles sont décrits dans le tableau ci-dessous. Veuillez associer chaque modèle à sa description et lui attribuer un score à l’aune des critères
d’Hofstede mentionnés à droite.

Attributs culturels
(Mettre un score allant de 0 « faible » à 5
« fort »)
Le nom du Description Collectivis Masculinité Distance
me au pouvoir
modèle
1 Dans ce modèle, la société est composée de vainqueurs et de vaincus résultat de la
………….. …………… compétitivité (loi de l’offre et de la demande), du besoin d’abondance, d’individualisme
et de valeurs patriotiques. La priorité est donnée au financier au détriment du social.
La communication reconnue est écrite. Le formalisme et la bureaucratie caractérisent le
système de fonctionnement, le temps est l’élément central de la productivité.

2 Pour comprendre ce modèle, il faut évoquer le grand contraste entre le rôle


………….. …………… centralisateur de l’Etat et le comportement rebelle de ses citoyens. La logique du profit
et du bénéfice à tout prix est soumise à des critères sociaux. La notion de succès
personnel est liée au respect des traditions et aux valeurs ancestrales du groupe. Les
relations sont de type paternaliste entre le chef et ses subordonnés. La culture
d’entreprise est dominée par la créativité, un équilibre entre le social et l’économique.

3 Philosophiquement parlant, ce modèle utilise les points forts contre les faiblesses des
………….. …………… autres (stratégie militaire). En entreprise, des objectifs communs doivent être partagés
de tous au sein d’une même famille. Les qualités essentielles pour un manager sont : le
savoir, la sincérité, l’abnégation, le courage et la fermeté. La structure des organisations
de ce modèle est simple et informelle avec un mode de prise de décision intuitif,
unilatéral et autoritaire.

4 Les employés sont excessivement loyaux vis-à-vis de leur entreprise dont le niveau de
………….. …………… production est élevé et l’organisation très hiérarchisée. Ce système est extrêmement
compétitif, assure la sécurité de l’emploi et fonctionne sur des décisions prises d’un
commun accord entre toutes les personnes consultées.

5 Ce modèle pratique une culture dite de « haute distance », avec un mode de


………….. …………… management clairement hiérarchisé. Le pouvoir est très concentré et il établit des
relations de dépendance vis-à-vis du manager. L’organisation est basée sur les castes,
donc sur une segmentation sociale profonde. La culture dans ce modèle est complexe et
variée ; pourtant le collectivisme est une caractéristique commune à l’ensemble de ces
pays. Les grandes valeurs de ce modèle sont : les valeurs spirituelles, cosmiques (la
nature humaine), sociales (le groupe) et humaines (personnelles).

6 Quatre niveaux d’existence reflètent ce modèle : une prise en compte de ses intérêts
………….. …………… personnels, des règles de conduite strictes, la prise de conscience du mal, un esprit en
parfaite harmonie avec les désirs et besoins essentiels. Ces niveaux d’existence ont des
conséquences sur le management et les différents systèmes d’organisation : stratégies
adaptées, mode de récompenses, motivation. Les idéaux de justice et de morale
expliquent la pratique répandue du « marchandage ». Toute forme d’incertitude doit
être exclue d’un contrat ou d’une transaction. Toute forme d’usure est prohibée.

7 Les valeurs de ce modèle se situent entre collectivisme et justice sociale. La motivation


………….. …………… est fondée sur les idéaux de progression collective.
Le mode de fonctionnement des entreprises est autarcique et des économies parallèles
et souterraines se développent. Avec la mort du système politique ayant dominé, les
pratiques de management se sont libérées et transformées, bénéficiant de la loi de l’offre
et de la demande, du commerce international. Peu à peu la structure des organisations
se démocratise.

Page 2/3
Partie C (6 points) : Comprendre et agir

Décrivez le portrait d’un chef idéal, ainsi que le style de management associé dans une entreprise qui possède les traits culturels suivants :

 Fort collectivisme
 Représentation poly-chronique du temps
 Fort indice de féminité
 Forte distance au pouvoir

10 lignes maximum

Partie D (2 points + 2 points de bonus) : testez votre intelligence interculturelle

La nourriture et la boisson étant fondamentales à l'existence, les idiomes, métaphores et dictons tournés vers les aliments et aux boissons abondent en français
(et dans toutes les autres langues). Prenez ces idiomes, métaphores et dictons, et comparez-les aux usages dans votre culture. En règle générale, ce n'est pas
une bonne idée de les traduire directement, mais très souvent, vous pouvez trouver des équivalents et des parallèles. (À vous de jouer)

Idiome en culture française Equivalent en culture américaine Equivalent en votre propre culture ( Darija ou
Arabe classique ou Amazigh ou autres)
Son intervention a mis de l’huile sur le feu.
Tu ne vas pas quand même en faire tout un
fromage!
Ils se vendent comme des petits pains.
Je vois que tu as mal digéré que je sois nommé
directeur
Ils ne font pas encore partie du gratin du show-biz
parisien.
Non, Paul! Tu ne peux pas avoir le beurre et
l’argent du beurre.
Elle n’a pas la langue dans sa poche.
Il s’est rendu compte qu’il ne pouvait pas être au
four et au moulin.
Occupez-vous de vos oignons!
Je crois qu’elle a une dent contre moi.
It’s a piece of cake
The little girl is the apple of her
grandfather`s eye.
The students were as busy as popcorn on a
skillet when the teacher entered the
classroom
The man is as cool as a cucumber and never
worries about anything
The man in the supermarket was as nutty as
a fruitcake.

Page 3/3