Anda di halaman 1dari 1

ALLOGAMIE

Article écrit par Jacques DAUTA

Ce terme est synonyme, pour les plantes à fleurs, de pollinisation croisée ou allopollinisation, qui se trouve
assurée par blocage de l'autopollinisation, grâce à des barrières d'autostérilité d'origine génique, parfois
renforcées par des dispositifs spéciaux tels que l'hétérostylie. Ainsi, chez les primevères, il existe des fleurs à
style court et étamines hautes dans la corolle, et des fleurs à style long et étamines enfoncées, ce qui
supprime l'efficacité des insectes butineurs ; en outre, le calibre des grains de pollen et des papilles du
stigmate ne coïncident pas dans une même fleur ; enfin, une inhibition physiologique empêche
l'autopollinisation. L'allogamie garantit un certain brassage des gènes à chaque génération, et la génétique
des populations qui la présentent s'en trouve donc marquée.

Jacques DAUTA