Anda di halaman 1dari 64

Vie pratique

SOMMAIRE

A. INTRODUCTION

B. SOINS DE L’AMBIANCE
EXERCICES PRELIMINAIRES
 Porter une chaise
 Porter une table
 Ranger une chaise et une table
 Ouvrir et fermer une fenêtre
 Ouvrir et fermer une porte
 Rouler et dérouler un tapis
 Porter un plateau
 Epousseter avec un plumeau ou un chiffon
 Balayer
 Se déplacer
EXERCICES DES SOINS DE L’AMBIANCE
 Brosser un tapis
 Presser une éponge
 Utiliser des pinces à linges
 Visser et dévisser les boulons
 Ouvrir et fermer des cadenas
 Ouvrir et fermer des boîtes
 Ouvrir et fermer des flacons
 Plier du tissu
 Plier du papier
 Découper du papier
 Transvaser des graines
 Verser
 Verser de l’eau d’un pichet dans deux verres
 Verser de l’eau d’une théière dans une tasse
 Astiquer les cuivres
 Nettoyer un miroir
 Préparer un bouquet
 Changer l’eau des fleurs
 Soigner les plantes
 Laver la table
 Laver du linge
 Dresser la table
SOINS DU MILIEU EXTERIEUR

C. SOINS DE LA PERSONNE
 Cadre à pression
 Cadre à fermeture éclaire
 Cadres à gros boutons et petits boutons
 Cadre à agrafes
 Cadre à boucles
 Cadre à épingles de nourrice
 Cadre à noeuds
 Cadre à laçage
 Se laver les mains
 Cirer ses chaussures
 Coudre 1
 Coudre 2

D. JEUX COLLECTIFS DE COORDINATION MOTRICE

 Marcher sur la ligne


 La leçon de silence et jeux de silence

G. GRÂCE ET COURTOISIE
Montessori : Introduction Vie pratique

Le matériel de vie pratique

Le matériel de vie pratique est le premier matériel à être présenté à l’enfant dès qu’il arrive à la maison des
enfants. Ce matériel est le seul à ne pas être scientifique (universel, étalonné, testé, mesuré) car il change
selon la culture, le groupe social.

Ce matériel l’invite à agir, à accomplir un vrai travail dans un but réel, déterminé et facile à atteindre. Les
exercices correspondants sont liés avec les fonctions de la vie courante ce qui permet la répétition et donc le
perfectionnement. Car ce ne serait rien d’avoir acquit le raffinement le plus élevé, s’il n’était lié à la pratique
habituelle. Ce matériel de vie pratique, ainsi que les exercices sont sortis de leur contexte pour une meilleure
compréhension du mouvement à effectuer.
Les travaux de vie pratique comportent l’exactitude dans l’usage des objets, la discipline, de l’attention et la
perfection finale à laquelle atteignent les mouvements. Le but moral n’est pas poussé par un sentiment
d’émulation ou de compétition, mais par l’amour des enfants pour le milieu qui les entoure. Avec ce genre
de gymnastique, on arrive à développer un véritable “sentiment social”. Ils travaillent sans se soucier s’ils
travaillent pour eux ou pour l’avantage commun. Ils corrigent avec la même promptitude et le même
enthousiasme les erreurs, les leurs comme celles des autres, sans chercher de coupable pour lui faire réparer
sa faute.

La finalité des exercices de vie pratique

Elle permet à l’enfant de s’adapter à son temps et à son espace “la socialisation”, grâce à la coordination
motrice, l’ordre, la concentration ( il centre l’intérêt de l’enfant sur l’objet et sur son mouvement, ici et
maintenant), au développement de la volonté qui se fait grâce à la répétition et à en allant au bout de
l’activité, ce qui développe la liberté intérieure, la confiance en soi, l’estime de soi donc l’autonomie et
l’indépendance.

Les activités

Elles se divisent en deux catégories d’activité avec toujours un début, un milieu, une fin.
Les activités simples (presser une éponge, verser des graines, visser, dévisser, plier un tissu) et les activités
complexes (nettoyer un miroir, dévisser le produit, verser le produit dans une coupelle, enrouler le coton,
mettre le produit sur le miroir, déplier et plier le chiffon, nettoyer le chiffon). Les activités complexes
nécessitent de nombreux outils et étapes, c’est la logique pratique de l’action. Elles résultent des activités
simples. L’enfant sachant faire les activités simples peut se centrer sur l’activité à faire.

L’ordre

Il existe trois périodes d’ordre.


 Chaque matériel a sa place (du haut vers le bas et de gauche à droite).
 Le matériel est rangé du plus simple au plus complexe (organisation des plateaux).
 La présentation.
L’ordre intérieur est acquis par les gestes préparés individuellement et l’ordre extérieur est acquis grâce à
l’ordre des étagères.
Cette période permet la construction de l’identité et met en place un esprit prêt à raisonner “la pensée
logique” appelée “l’esprit mathématique”.
Le mouvement

Le travail de l’éducateur consiste à ordonner et économiser ses mouvements lors de la présentation en les
épurant, en enlevant le superflu et en les analyser afin que l’enfant puisse absorber le mouvement.
Les périodes sensibles du mouvement et les exercices de vie pratique entre 3 et 6 ans s’organisent autour de
la main. L’organisation des mouvements de la main et son raffinement permet le perfectionnement du geste.
Le travail de la main permet de construire l’intelligence. Tous les exercices engagent le mouvement par la
manipulation et le raffinement du mouvement. Le mouvement développe la volonté.

Le langage

Il permet de nommer l’activité à l’enfant et de vérifier s’il connaît les objets.

Le développement social

Il se fait à travers la proposition du matériel. La manipulation de matériel permet d’acquérir les gestes du
groupe auquel l’enfant appartient afin de s’y adapter et de devenir indépendant et autonome.

Deux étapes dans les exercices de vie pratique


 La période ou l’enfant fait des exercices pour lui-même.
 La période où l’enfant fait des exercices pour la communauté.
Le développement social se fait par les gestes dans la vie pratique.

La construction psychique se voit à travers le mouvement, le langage et la façon d’être au monde.

4 groupes d’exercices de vie pratique

1 - Soins d’ambiance (Milieu intérieur et extérieur et exercices préliminaires)


2 - Soin de la personne
3 - Grâce et courtoisie
4 - Jeux collectifs (Coordination motrice)

Le point d’intérêt

Il a une fonction sur le contrôle de l’erreur.


Il permet à l’enfant de se centrer.

Psychologie scientifique, tome 1, p. 48 71, 72, 77.


L’esprit absorbant, p. 128 et 133.http://albummontessori.blogspot.fr/p/vie-pratique.html

Montessori Les exercices préliminaires

Les exercices préliminaires


Les exercices préliminaires régissent l’organisation du groupe dès le début de l’année. Il s’agit d’attitude à
adopter, de façon de faire et non de règles.

Clés pour structurer l’ambiance


Faire les exercices préliminaires en début d’année et reprendre si nécessaire chaque jour pendant plusieurs
semaines afin de stabiliser l’ambiance de façon collective, puis en petit groupe et individuellement. On peut
demander qui se souvient comment on range une chaise.

Âge de la première présentation :


Dès que l’enfant arrive à la maison des enfants à 2 ans et demi, 3 ans.

Buts directs :
Offrir à l’enfant l’opportunité de faire de façon ordonnée, harmonieuse et autonome.

Buts indirects :
Soins de l’ambiance.
Coordination motrice des mouvements : développement et autonomie psychomotrice.
Développement de la volonté et de la concentration.
Adaptation à l’environnement : développement social, autonomie, indépendance.
Préparation de la main à l’utilisation des outils et précision du geste.
Préparation à l’écriture, la peinture avec l’utilisation des trois doigts.
Construction de la pensée logique.
Construction de la confiance en soi.

Présentation :
Ce que l’on présente pour la première fois à l’enfant devient la référence.
On présente le matériel à l’enfant du côté opposé de sa main dominante.
La présentation peut être individuelle ou collective avec trois ou quatre enfants.
Elle commence et finit à l’étagère.
L’éducateur invite l’enfant à aller chercher le matériel.
Il présente le matériel en le nommant. Il montre à l’enfant en faisant.
Aller ranger le matériel une fois l’intérêt de l’enfant épuisé.
Dire à l’enfant qu’il peut le faire seul autant de fois et de temps qu’il le souhaite.

Point d’intérêt :
Le bruit.
Faire sans bruit ce qui permet à l’enfant de se centrer sur le mouvement et d’être précis.

Montessori : Porter une chaise

1 - Description du matériel

La dimension varie en fonction de l’âge de l’enfant.


Entre 2 et 3 ans : la hauteur totale est de 46 cm, la hauteur des pieds est de 22 cm, la surface du siège est de
35 sur 35 cm.
Entre 3 et 4 ans : la hauteur totale est de 50 cm, la hauteur des pieds est de 25 cm, la surface du siège est de
33 sur 30 cm.
Entre 4 et 5 ans : la hauteur totale est de 53 cm, la hauteur des pieds est de 29 cm, la surface du siège est de
33 sur 30 cm.
Entre 5 et 6 ans : la hauteur totale est de 60 cm, la hauteur des pieds est de 30 cm, la surface du siège est de
33 sur 30 cm.

L’enfant doit avoir les pieds qui touchent le sol avec les jambes en angle droit.

2 - Âge de la première présentation

2 ans et demi, 3 ans.

3 - Buts directs

Offrir à l’enfant la possibilité de porter sa chaise de façon ordonnée, harmonieuse et autonome.

4 - Buts indirects

Coordination motrice des mouvements.


Développement de l’indépendance.
Développement social.
Concentration.

5 - Présentation

La présentation peut être individuelle ou collective.

La main droite prend le milieu du dossier ou la courbure de la chaise.


La main gauche prend le milieu du siège ou la courbure de la chaise.
Soulever la chaise.
Se déplacer puis poser la chaise en deux temps.
Poser les deux pieds arrière puis les deux pieds avant sans bruit.
S’asseoir sur la chaise.
Inviter l’enfant à le faire.
6 - Point d’intérêt

Le bruit.
Faire sans bruit ce qui permet à l’enfant de se centrer sur le mouvement et d’être précis.

Montessori : Porter une table

1 - Description du matériel

La dimension varie en fonction de l’âge de l’enfant.


Table individuelle.

2 - Âge de la première présentation

2 ans et demi, 3 ans.

3 - Buts directs

Offrir à l’enfant la possibilité de placer sa table de façon ordonnée et autonome.

4 - Buts indirects

Coordination motrice des mouvements.


Développement de l’indépendance.
Développement social.
Concentration.

5 - Présentation

Porter seul ou à deux

Seul :
La main droite prend le milieu du côté droit de la table.
La main gauche prend le milieu du côté gauche de la table.
Soulever perpendiculairement.
Poser la table en deux temps.
Poser les deux pieds extérieurs puis les deux pieds intérieurs, doucement et sans bruit.

A deux :
Face à face.
La main droite sur l’angle droit de la table.
La main gauche sur l’angle gauche de la table.
Soulever.
Se déplacer dans le même sens.
Poser en premier, les pieds qui se trouvent du côté de l’enfant.

6 - Point d’intérêt

Faire sans bruit ce qui permet à l’enfant de se centrer sur le mouvement et d’être précis.

Montessori Ranger une chaise et une table

1 - Description du matériel

Une table et une chaise.

2 - Âge de la première présentation

2 ans et demi, 3 ans.

3 - Buts directs

Offrir à l’enfant la possibilité de ranger sa table et sa chaise de façon ordonnée, harmonieuse et autonome.

4 - Buts indirects
Coordination motrice des mouvements.
Adaptation à l’environnement.
Développement de l’indépendance.
Développement social.
Concentration.

5 - Présentation

Poser deux mains de chaque côté du dossier, tirer puis soulever la chaise.
Poser les pieds avant puis arrière, s’asseoir.
Se lever.
Poser les deux mains de chaque côté du dossier, soulever puis pousser la chaise.
Poser les pieds avant puis arrière.

6 - Point d’intérêt

Faire sans bruit ce qui permet à l’enfant de se centrer sur le mouvement et d’être précis.

Montessori Ouvrir et fermer fenêtre

1 - Description du matériel

Une fenêtre

2 - Âge de la première présentation

2 ans et demi, 3 ans.

3 - Buts directs

Offrir à l’enfant la possibilité d’ouvrir et de fermer une fenêtre de façon ordonnée et harmonieuse.

4 - Buts indirects

Coordination motrice des mouvements et concentration.


Développement de l’indépendance.
Développement social.
Construction de l’autonomie et de la confiance en soi.
Adaptation à l’environnement.

5 - Présentation

Pour ouvrir :
Saisir la poignée avec la main droite.
Tourner dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.
Tirer la fenêtre jusqu’au bout.
Saisir le ventail gauche avec sa main gauche et l’ouvrir.
Pour fermer :
Saisir le ventail droit et le ventail gauche, les pousser l’un après l’autre.
Tourner la poignée dans le sens des aiguilles d’une montre.

6 - Point d’intérêt

Faire sans bruit ce qui permet à l’enfant de se centrer sur le mouvement et d’être précis.

Montessori Ouvrir/Fermer une porte

1 - Description du matériel

Une porte

2 - Âge de la première présentation

2 ans et demi, 3 ans.

3 - Buts directs

Offrir à l’enfant la possibilité d’ouvrir et de fermer une porte de façon ordonnée, harmonieuse et autonome.

4 - Buts indirects
Coordination motrice des mouvements, concentration.
Développement de l’indépendance.
Développement social.
Construction de l’autonomie et de la confiance en soi.
Adaptation à l’environnement.

5 - Présentation

Pour ouvrir :
Saisir la poignée avec la main droite.
Appuyer, pousser et lâcher la poignée.
Pour fermer :
Saisir la poignée, tirer, appuyer et enclencher la porte.

6 - Point d’intérêt

Faire sans bruit ce qui permet à l’enfant de se centrer sur le mouvement et d’être précis.

Montessori Porter un plateau

1 - Description du matériel

Un plateau

2 - Âge de la première présentation

2 ans et demi, 3 ans.

3 - Buts directs

Offrir à l’enfant la possibilité de porter un plateau et une corbeille de façon ordonnée, harmonieuse et
autonome.
Soulever.

4 - Buts indirects

Coordination motrice des mouvements.


Concentration.
Construction de l’autonomie et de la confiance en soi.
Développement de l’indépendance.

5 - Présentation

Placer la main droite puis la main gauche sur les côtés puis soulever.
Déposer en enlevant les mains séparément.

6 - Point d’intérêt

Équilibre.
Se déplacer sans bruit.

Montessori Épousseter avec un plumeau ou un


chiffon

1 - Description du matériel

Un plumeau.
Un chiffon à poussière avec un point rouge cousu au milieu.

2 - Âge de la première présentation

2 ans et demi, 3 ans.


3 - Buts directs

Offrir à l’enfant la possibilité d’épousseter de façon ordonnée, harmonieuse et autonome.

4 - Buts indirects

Soins de l’ambiance.
Autonomie psychomotrice.
Coordination motrice des mouvements.
Concentration.
Adaptation.
Préparation de la main à l’utilisation des outils.

5 - Présentation

Le plumeau
Prendre le plumeau avec trois doigts de la main droite et épousseter avec des petits gestes lents de
gauche à droite.
Le secouer pour le nettoyer.
Le ranger.

Le chiffon (A présenter un autre jour, à un autre enfant)


Prendre le chiffon et le mettre sur la table.
Le déplier.
Prendre le coin en haut à gauche et le rabattre sur le point rouge.
Faire de même avec chaque coin.
Rabattre à nouveau les quatre coins vers le centre.
Prendre le chiffon et nettoyer l’objet avec des petits gestes lents.
Secouer le chiffon.
Le mettre à nettoyer si nécessaire.

6 - Point d’intérêt

Le plumeau.
La poussière sur le chiffon.

Montessori Balayer

1 - Description du matériel
Une coupelle et une craie.
Un balai, une pelle et une balayette.

2 - Âge de la première présentation

3 ans.

3 - Buts directs

Offrir à l’enfant l’opportunité de balayer de façon ordonnée, harmonieuse et autonome.

4 - Buts indirects

Adaptation à l’environnement en favorisant l’autonomie de l’enfant.


Coordination motrice des mouvements.
Construction motrice.
Développement de la volonté et de la concentration.

5 - Présentation

Aller à l’étagère chercher la craie.


Dessiner un cercle délimitant l’espace qui servira à mettre les détritus.
Rapporter la craie sur l’étagère.
Aller chercher le balai, la pelle et la balayette et les poser à côté du cercle.
Nommer les objets et les déposer à côté du cercle.
Prendre le balai. Montrer à l’enfant comment tenir le balai avec les deux mains sur le manche.
Balayer en ramenant les détritus dans le cercle, sans trop décoller le balai du sol.
Nettoyer le balai et le poser.
Saisir la pelle et la balayette afin de ramasser les détritus.

Vider la pelle en vous aidant de la balayette si nécessaire.


Revenir près du cercle.
Attirer l’attention de l’enfant sur la propreté du lieu.
Lorsque l’intérêt est épuisé, ranger les objets.
Inviter l’enfant à se laver les mains.
6 - Point d’intérêt

La propreté de l’ambiance.
Le cercle tracé.

Montessori Se déplacer dans l'ambiance

1 - Description du matériel

L'ambiance

2 - Âge de la première présentation

Dès que l’enfant arrive à la maison des enfants.

3 - Buts directs

Offrir à l’enfant l’opportunité de se déplacer dans l’ambiance de façon ordonnée et harmonieuse.

4 - Buts indirects

Construction psychomotrice : coordination des mouvements, développement de l’intelligence.


Développement de la volonté et de la concentration.
Adaptation à l’environnement : développement social, autonomie, indépendance.
Développement de la confiance en soi.

5 - Présentation

Collective à 3 ou 4 enfants.

Inviter le plus âgé des enfants à présenter aux plus jeunes, comment marcher dans l’ambiance.
Puis inviter les enfants à faire la même chose.
On peut également proposer de se déplacer avec un objet d’un point à un autre, sans faire de bruit.

6 - Point d’intérêt
Se déplacer en marchant doucement, calmement, sans faire de bruit.

Montessori Soins de l'ambiance

Âge de la première présentation :

Dès que l’enfant arrive à la maison des enfants à 2 ans et demi, 3 ans.

Buts directs :

Offrir à l’enfant l’opportunité de faire de façon ordonnée, harmonieuse et autonome.

Buts indirects :

Soins de l’ambiance.
Coordination motrice des mouvements : développement et autonomie psychomotrice.
Développement de la volonté et de la concentration.
Adaptation à l’environnement : développement social, autonomie, indépendance.
Préparation de la main à l’utilisation des outils, précision du geste.
Préparation à l’écriture, la peinture avec l’utilisation des trois doigts.
Construction de la pensée logique.
Construction de la confiance en soi.

Présentation :

Ce que l’on présente pour la première fois à l’enfant devient la référence.


On présente le matériel à l’enfant du côté opposé de sa main dominante.
La présentation peut être individuelle ou collective avec trois ou quatre enfants.
Elle commence et finit à l’étagère.
L’éducateur invite l’enfant à aller chercher le matériel.
Il présente le matériel en le nommant. Il montre à l’enfant en faisant.
Aller ranger le matériel une fois l’intérêt de l’enfant épuisé.
Dire à l’enfant qu’il peut le faire seul autant de fois et de temps qu’il le souhaite.

Point d’intérêt :

Le bruit.
Faire sans bruit ce qui permet à l’enfant de se centrer sur le mouvement et d’être précis.

Sep
11

Montessori Brosser un tapis


1 - Description du matériel

Un tapis.
Une brosse.
Un balai, une pelle et une balayette.

2 - Âge de la première présentation

3 ans.

3 - Buts directs

Offrir à l’enfant l’opportunité de brosser un tapis de façon ordonnée, harmonieuse et autonome.

Montessori Presser une éponge

1 - Description du matériel

Un plateau sur lequel se trouvent deux bols identiques, celui de droite contient une éponge.
Une serviette.
Un seau.
La couleur du plateau, de la serviette et du seau est identique.

2 - Âge de la première présentation

2 ans et demi, 3 ans.


3 - Buts directs

Offrir à l’enfant l’opportunité de presser une éponge de façon ordonnée, harmonieuse et autonome.

4 - Buts indirects

Coordination motrice des mouvements : développement et autonomie psychomotrice.


Adaptation à l’environnement : développement social, autonomie, indépendance.
Développement de la volonté et de la concentration.
Préparation de la main à l’utilisation des outils et précision du geste.
Construction de la pensée logique.
Soins de l’ambiance.
Construction de la confiance en soi.

5 - Présentation

Inviter l’enfant à aller chercher le matériel sur l’étagère et le déposer sur la table.
Chercher le seau et le déposer par terre.
Présenter les objets du plateau à l’enfant.
Sortir l’éponge du bol afin de la déposer sur le plateau.
Prendre le bol droit et le remplir d’eau.
Prendre l’éponge avec les deux mains et la déposer dans le bol rempli d’eau.
Saisir l’éponge avec les deux mains et la presser une fois au-dessus du bol de gauche.
Répéter l’opération jusqu’à ce que bol de droite soit vide.
Vider l’eau dans le seau.
Nettoyer et ranger le matériel vide.
Aller vider le seau et le ranger sur l’étagère.
Dire à l’enfant qu’il peut le faire seul autant de fois et de temps qu’il le souhaite.

6 - Point d’intérêt

Le bruit de l’eau.
La concentration pour ne pas renverser d’eau.
L’absorption de l’eau par l’éponge.

Montessori Utiliser des pinces à linge

1 - Description du matériel

Une corbeille remplie de pinces à linge (petites et faciles à utiliser).


Un morceau de plastique rigide.
2 - Âge de la première présentation

2 ans et demi, 3 ans.

3 - Buts directs

Offrir à l’enfant l’opportunité d’utiliser des pinces à linge de façon ordonnée, harmonieuse et autonome.

4 - Buts indirects

Coordination motrice des mouvements : développement et autonomie psychomotrice.


Adaptation à l’environnement : développement social, autonomie, indépendance.
Développement de la volonté et de la concentration.
Préparation de la main à l’utilisation des outils et précision du geste.
Construction de la pensée logique.
Construction de la confiance en soi.

5 - Présentation

Inviter l’enfant à aller chercher le matériel sur l’étagère et le déposer sur la table.
Lui présenter le matériel en le nommant.
Sortir les pinces une à une de la corbeille et les déposer sur la table, puis sortir le morceau de plastique.
Prendre le morceau de plastique dans la main gauche puis avec la main droite prendre avec l’index et le
pouce une pince à linge en appuyant.
La diriger vers le bord supérieur du support, appuyer pour ouvrir la pince, avancer la pince, la positionner
sur le support, lâcher de manière à la fixer au support.
Reproduire les mêmes gestes avec les autres pinces en les accrochant l’une à côté de l’autre sur le support.
Détacher les pinces une à une. Saisir la pince entre le pouce et l’index, appuyer pour l’ouvrir, la détacher du
support, lâcher, la poser sur la table.
Reproduire les mêmes gestes avec toutes les pinces et les aligner sur la table.
Poser le support en plastique sur la table à côté des pinces.
Inviter l’enfant à faire l’exercice et à le répéter jusqu’à épuisement de son intérêt.
Puis l’inviter à ranger le matériel sur l’étagère.

Variante :
Accrocher les pinces sur le rebord de la corbeille.
Dire à l’enfant qu’il peut le faire seul autant de fois et de temps qu’il le souhaite.

6 - Point d’intérêt

Le mécanisme de la pince à linge.


Exercer le geste.

Montessori Visser et dévisser les boulons

1 - Description du matériel

Une corbeille dans laquelle se trouvent des boulons de différentes tailles.


Un boulon est constitué d’une vis et de l’écrou qui s’y adapte.
(Afin de permettre la répétition et de relancer l’intérêt de l’enfant).

2 - Âge de la première présentation

2 ans et demi, 3 ans.

3 - Buts directs

Offrir à l’enfant l’opportunité de visser et dévisser des boulons de façon ordonnée, harmonieuse et
autonome.

4 - Buts indirects

Coordination motrice des mouvements : développement et autonomie psychomotrice.


Adaptation à l’environnement : développement social, autonomie, indépendance
Développement de la volonté et de la concentration.
Préparation de la main à l’utilisation des outils et précision du geste.
Construction de la pensée logique.
Construction de la confiance en soi.

5 - Présentation
Inviter l’enfant à aller chercher le matériel sur l’étagère et le déposer sur la table.
Lui présenter le matériel en le nommant. On montre à l’enfant en faisant.
Prendre la vis dans la main gauche puis le boulon dans la main droite.
Visser le boulon de l’intérieur vers l’extérieur.
Dévisser le boulon de l’extérieur vers l’intérieur.
Poser le boulon et la vis sur la table.
Répéter l’activité.
Aller ranger le matériel.
Dire à l’enfant qu’il peut le faire seul autant de fois et de temps qu’il le souhaite.

6 - Point d’intérêt

Le boulon.

Montessori Ouvrir et fermer des cadenas

1 - Description du matériel

Une corbeille dans laquelle se trouvent des cadenas de différentes tailles et formes avec des clés séparées.

2 - Âge de la première présentation

3 ans.

3 - Buts directs

Offrir à l’enfant l’opportunité d’ouvrir et de fermer des cadenas de façon ordonnée et harmonieuse.

4 - Buts indirects

Coordination motrice des mouvements : développement et autonomie psychomotrice.


Adaptation à l’environnement : développement social, autonomie, indépendance.
Développement de la volonté et de la concentration.
Préparation de la main à l’utilisation des outils et précision du geste.
Construction de la pensée logique.
Construction de la confiance en soi.

5 - Présentation

Inviter l’enfant à aller chercher le matériel sur l’étagère et le déposer sur la table.
Lui présenter le matériel en le nommant.
Déposer les cadenas et les clés sur la table.
Prendre un cadenas avec la clé, l’ouvrir et le fermer.
Répéter l’activité. Aller ranger le matériel.
Dire à l’enfant qu’il peut le faire seul autant de fois et de temps qu’il le souhaite.

6 - Point d’intérêt

Les cadenas, la clé, le clic à l’ouverture et à la fermeture.

Montessori Ouvrir et fermer des boîtes

1 - Description du matériel

Un plateau ou une boîte contenant des boîtes à la taille de l’enfant et dont le mécanisme d’ouverture varie.

2 - Âge de la première présentation

3 ans.

3 - Buts directs

Offrir à l’enfant l’opportunité d’ouvrir et de fermer des boîtes de façon ordonnée, harmonieuse et autonome.

4 - Buts indirects

Coordination motrice des mouvements : développement et autonomie psychomotrice.


Adaptation à l’environnement : développement social, autonomie, indépendance.
Développement de la volonté et de la concentration.
Préparation de la main à l’utilisation des outils et précision du geste.
Construction de la pensée logique.
Construction de la confiance en soi.

5 - Présentation

Inviter l’enfant à aller chercher le matériel sur l’étagère et le déposer sur la table.
Présenter les boîtes une par une.
Prendre une boîte, l’ouvrir et la fermer en présentant les mécanismes de la boîte et en analysant les
mouvements.
Aller ranger le matériel une fois l’intérêt de l’enfant épuisé.
Dire à l’enfant qu’il peut le faire seul autant de fois et de temps qu’il le souhaite.

6 - Point d’intérêt

Les boîtes et parfois le clic à l’ouverture et à la fermeture.

Montessori Plier du tissu

1 - Description du matériel

Un contenant dans lequel se trouve une série de petits mouchoirs carrés.

2 - Âge de la première présentation

3 ans.

3 - Buts directs
Offrir à l’enfant l’opportunité de plier du tissu de façon ordonnée, harmonieuse et autonome.

4 - Buts indirects

Coordination motrice des mouvements : développement et autonomie psychomotrice.


Adaptation à l’environnement : développement social, autonomie, indépendance.
Développement de la volonté et de la concentration.
Préparation de la main à l’utilisation des outils et précision du geste.
Préparation à la géométrie, aux fractions, aux équivalences.
Construction de la pensée logique.
Construction de la confiance en soi.

5 - Présentation

Inviter l’enfant à aller chercher le matériel sur l’étagère et le déposer sur la table.
Sortir les mouchoirs un par un.

Montessori Plier du papier

1 - Description du matériel

Une corbeille vide.


Un support contenant des séries de papiers format carré, 14cm sur 14 cm.

Série 1 :
Un carré comportant une ligne médiane rouge horizontale recto - verso, qui divise le carré en 2 rectangles.

Série 2 :
Un carré comportant 2 lignes médianes rouge, une horizontale et une verticale,
recto - verso, qui divisent le carré en 4 petits carrés.
Série 3 :
Un carré comportant une ligne rouge diagonale recto - verso, qui divise le carré en 2 triangles rectangles.

Série 4 :
Un carré comportant 2 lignes rouges diagonales recto - verso qui divisent le carré en 4 petits triangles
rectangles.

Série 5 :
Un carré comportant un point rouge en son centre.

Série 6 :
Des carrés de papier blanc.

Série 7 :
Des carrés de papier de couleurs différentes.

2 - Âge de la première présentation

3 ans.

3 - Buts directs

Offrir à l’enfant l’opportunité de plier du papier de façon ordonnée, harmonieuse et autonome.

4 - Buts indirects

Coordination motrice des mouvements.


Construction psychomotrice.
Précision du geste.
Travail de la main avec la pensée.
Développement du travail volontaire.
Développement de la volonté et de la concentration.
Adaptation et autonomie.
Préparation à l’origami.
Développement de la confiance en soi.

5 - Présentation

Présenter une série par présentation, en commençant par la première. Une fois que l’enfant l’a intégré,
passer à la deuxième, puis à la troisième et ce jusqu’à la dernière.
Inviter l’enfant à aller chercher le matériel sur l’étagère.
Déposer dans la corbeille plusieurs feuilles d’une même série.

1ère série :
Dans la corbeille vide, disposer plusieurs feuilles de papier. Prendre une feuille, la poser sur la table (ligne
rouge à l’horizontale). Avec les deux mains entre le pouce et l’index, attraper les deux coins inférieurs de la
feuille. Les deux majeurs tiennent la feuille à chaque extrémité de la ligne rouge. Rabattre les deux coins
inférieurs de la feuille sur les deux coins supérieurs. Puis maintenir avec les deux index les coins ainsi
superposés, alors que les pouces plient la feuille le long de la ligne rouge en partant du milieu vers
l’extérieur. On obtient ainsi un rectangle. Prendre une nouvelle feuille et inviter l’enfant à faire l’exercice et
à le répéter jusqu’à épuisement de son intérêt.

2ème série :
Plier la feuille comme celle de la 1ère série. On obtient un rectangle. Puis tourner la feuille de manière à ce
que la ligne rouge soit à l’horizontale. Plier à nouveau la feuille en deux comme précédemment. On obtient
ainsi un petit carré. Prendre une nouvelle feuille et inviter l’enfant à faire l’exercice et à le répéter jusqu’à
épuisement de son intérêt.

3ème série :
Tourner la feuille de manière à avoir la ligne rouge à l’horizontale. Plier la feuille en tenant avec l’index et
le pouce chaque côté de la feuille, les majeurs tenant la feuille à chaque extrémité de la ligne rouge. On
obtient ainsi un triangle rectangle. Prendre une nouvelle feuille et inviter l’enfant à faire l’exercice et à le
répéter jusqu’à épuisement de son intérêt.

4ème série :
Tourner la feuille de manière à avoir une ligne rouge à l’horizontale et une ligne rouge à la verticale. Plier la
feuille celle de la 3ème série. On obtient un triangle rectangle. Tourner la feuille de manière à avoir la
deuxième ligne rouge à l’horizontale. Plier la feuille une deuxième fois. On obtient ainsi un petit triangle
rectangle. Prendre une nouvelle feuille et inviter l’enfant à faire l’exercice et à le répéter jusqu’à épuisement
de son intérêt.

5ème série :
Rabattre chaque coin du carré sur le point rouge . On obtient un petit carré. Le retourner de l’autre côté et
faire le même exercice en ramenant chaque coin vers le centre. On obtient ainsi une cocotte. Prendre une
nouvelle feuille et inviter l’enfant à faire l’exercice et à le répéter jusqu’à épuisement de son intérêt.

6 - Point d’intérêt

Les lignes et les figurines faite en pliage.


Montessori Découper du papier

1 - Description du matériel

Un plateau ou une corbeille avec une paire de ciseaux à bout rond.


Une boîte avec une série de bandelettes de différentes tailles.

2 - Âge de la première présentation

3 ans.

3 - Buts directs

Offrir à l’enfant l’opportunité de découper du papier de façon ordonnée, harmonieuse et autonome.

4 - Buts indirects

Coordination motrice des mouvements : développement et autonomie psychomotrice.


Développement de la volonté et de la concentration.
Préparation de la main à l’utilisation des outils et précision du geste.
Construction de la pensée logique.
Construction de la confiance en soi.

5 - Présentation

Présenter une série par présentation. Une fois que l’enfant a intégré la première série, passer à la deuxième
et ce jusqu’à la dernière.

Inviter l’enfant à aller chercher le matériel sur l’étagère.


Déposer dans la corbeille plusieurs feuilles d’une même série (1ère : un seul coup de ciseaux)
Prendre la paire de ciseaux dans la main droite et le papier entre l’index et le pouce de la main gauche puis
découper au-dessus du plateau.
Aller ranger le matériel une fois l’intérêt de l’enfant épuisé.
Recycler ou mettre à la poubelle le papier découpé.

6 - Point d’intérêt
Les lignes rouges et les ciseaux.

Montessori Transvaser des graines

1 - Description du matériel

Un plateau sur lequel se trouvent deux coupelles identiques et une cuillère.


La coupelle de droite est remplie de haricots.
La cuillère est rangée à la droite de la coupelle droite.

2 - Âge de la première présentation

3 ans.

3 - Buts directs

Offrir à l’enfant l’opportunité de transvaser des graines de façon ordonnée, harmonieuse et autonome.
Se servir.

4 - Buts indirects

Coordination motrice des mouvements : développement et autonomie psychomotrice.


Adaptation à l’environnement : développement social, autonomie, indépendance.
Développement de la volonté et de la concentration.
Préparation de la main à l’utilisation des outils et précision du geste.
Préparation pour manger et écrire.
Construction de la pensée logique.
Construction de la confiance en soi.

5 - Présentation

Inviter l’enfant à aller chercher le matériel sur l’étagère et le déposer sur la table.
Prendre la cuillère dans la main droite avec les trois doigts.
Plonger la cuillère dans la coupelle de droite et la remplir de haricots.
Soulever la cuillère et la stabiliser au-dessus de la coupelle.
Diriger la cuillère au-dessus de la coupelle gauche et verser les haricots.
Refaire la même manipulation jusqu’à ce que la coupelle droite soit vide.
Recommencer avec la main gauche quand la coupelle de gauche est pleine.
Une fois que l’intérêt de l’enfant est épuisé, ranger le matériel.
Dire à l’enfant qu’il peut le faire seul autant de fois et de temps qu’il le souhaite.

6 - Point d’intérêt

Les haricots et leur bruit.


Le bruit des graines qui tombent.

Montessori Verser

1 - Description du matériel

Un plateau sur lequel se trouvent deux pichets identiques face à face.


Un plateau sur lequel on trouve deux carafes avec une petite éponge humide.
Une petite balayette.

2 - Âge de la première présentation

3 ans.

3 - Buts directs

Offrir à l’enfant l’opportunité de verser de façon ordonnée, harmonieuse et autonome.


Se servir.

4 - Buts indirects
Coordination motrice des mouvements : développement et autonomie psychomotrice.
Adaptation à l’environnement : développement social, autonomie, indépendance.
Développement de la volonté et de la concentration.
Préparation de la main à l’utilisation des outils et précision du geste.
Préparation pour manger et écrire.
Construction de la pensée logique.
Construction de la confiance en soi.

5 - Présentation

Trois séries, à présenter à l’enfant les unes après les autres, dans l’ordre de progression, à des moments
différents.

Inviter l’enfant à aller chercher le matériel sur l’étagère et le déposer sur la table.

Verser du riz
Prendre le pot droit avec la main droite, le soulever, le déplacer au-dessus du pot gauche et verser le
contenu.
Poser le pot sur le plateau et ramasser éventuellement les grains de riz.
Prendre le pot gauche avec la main gauche, le soulever et verser le riz dans le pot droit.
Ramasser avec la balayette si du riz se trouve sur la table.
Une fois que l’intérêt de l’enfant est épuisé, ranger le matériel.

Verser du sable
Prendre le pot droit avec la main droite, le soulever et verser le sable dans le pot de gauche.
Poser le pot.
Prendre le pot gauche avec la main gauche, le soulever et verser le sable dans le pot droit.
Ramasser avec la balayette si du sable se trouve sur la table.
Une fois que l’intérêt de l’enfant est épuisé, ranger le matériel.

Verser de l’eau
Prendre la carafe droite, remplie d’eau avec la main droite, la soulever et verser le contenu dans la carafe
gauche.
Poser la carafe sur le plateau.
Prendre la carafe gauche avec la main gauche, la soulever et verser le contenu dans la carafe droite.
Essuyer l’eau dès que nécessaire.
Une fois que l’intérêt de l’enfant est épuisé, ranger le matériel.

Trois variantes dans l’activité :


- Une seule main tient le pot
- Deux doigts de l’autre main maintiennent le pot sous le bec verseur
- Tenir les deux pots en l’air.

Dire à l’enfant qu’il peut le faire seul autant de fois et de temps qu’il le souhaite.

6 - Point d’intérêt

Le bruit du riz qui tombe et le sable qui ne fait pas de bruit.

Montessori Verser de l’eau dans 2 verres


1 - Description du matériel

Un plateau sur lequel se trouvent un pichet, deux verres identiques face à face sur lequel une ligne rouge est
tracée, une éponge bleue, un seau bleu.

2 - Âge de la première présentation

3 ans.

3 - Buts directs

Offrir à l’enfant l’opportunité de verser de l’eau d’un pichet dans deux verres de façon ordonnée,
harmonieuse et autonome.
Se servir.

4 - Buts indirects

Coordination motrice des mouvements : développement et autonomie psychomotrice.


Adaptation à l’environnement : développement social, autonomie, indépendance.
Développement de la volonté et de la concentration.
Préparation de la main à l’utilisation des outils et précision du geste.
Préparation à l’écriture, la peinture avec l’utilisation des trois doigts.
Construction de la confiance en soi.

5 - Présentation

Inviter l’enfant à aller chercher le matériel sur l’étagère et le déposer sur la table.
Présenter le matériel de gauche à droite.
Déposer les deux verres sur la table l’un à côté de l’autre.
Prendre le pichet et verser l’eau dans les deux verres jusqu’au trait rouge.
Poser le pichet sur le plateau.
Vider les verres dans le seau, un par un, en les essuyant avec l’éponge.
Une fois que l’intérêt de l’enfant est épuisé, ranger le matériel.

6 - Point d’intérêt
Le trait rouge et le bruit de l’eau.

Montessori Verser de l’eau d’une théière dans une


tasse

1 - Description du matériel

Un plateau sur lequel se trouvent une théière, une tasse et sa soucoupe, une éponge humide, un seau de
même couleur que la tasse.

2 - Âge de la première présentation

3 ans.

3 - Buts directs

Offrir à l’enfant l’opportunité de verser de l’eau d’une théière dans une tasse de façon ordonnée,
harmonieuse et autonome.
Se servir.

4 - Buts indirects

Coordination motrice des mouvements : développement et autonomie psychomotrice.


Adaptation à l’environnement : développement social, autonomie, indépendance.
Développement de la volonté et de la concentration.
Préparation de la main à l’utilisation des outils et précision du geste.
Préparation à l’écriture, la peinture avec l’utilisation des trois doigts.
Construction de la pensée logique.
Construction de la confiance en soi.

5 - Présentation

Deux variantes possibles. Ne pas faire les deux présentations le même jour, mais uniquement lorsque
l’enfant maîtrise la première technique.

Inviter l’enfant à aller chercher le matériel sur l’étagère et le déposer sur la table.
Mettre le matériel sur la table, la théière, la tasse et l’éponge.
Prendre la théière avec la main droite, la soulever, la diriger au-dessus de la tasse, l’incliner, verser l’eau
dans la tasse puis reposer la théière.
Essuyer la table à l’aide de l’éponge si nécessaire et vider la tasse dans le seau.
Une fois que l’intérêt de l’enfant est épuisé, ranger le matériel.

Après plusieurs mois, présenter à l’enfant une autre façon de faire


Mettre la tasse et la soucoupe sur la paume de la main gauche et dans la main droite la théière et verser.
Reposer la théière et vider l’eau de la tasse dans le seau.
Inviter l’enfant à faire l’exercice et à le répéter jusqu’à épuisement de son intérêt.
Puis l’inviter à vider le seau et à ranger le matériel dans l’étagère.

Dire à l’enfant qu’il peut le faire seul autant de fois et de temps qu’il le souhaite.

6 - Point d’intérêt

Le matériel.
Le bruit de l’eau qui tombe dans la tasse.

Montessori Astiquer les cuivres

1 - Description du matériel

Un plateau sur lequel se trouvent une bouteille très peu remplie de Miror, une petite coupelle avec un coton,
un bâtonnet en bois, un chiffon à poussière, une éponge rose, un set en plastique.
Un tablier rose.
Un objet en cuivre qui se trouve dans l’ambiance.

2 - Âge de la première présentation

3 ans, 3 ans et demi.

3 - Buts directs

Offrir à l’enfant l’opportunité de verser d’astiquer les cuivres de façon ordonnée, harmonieuse et autonome.
Nettoyer.
4 - Buts indirects

Coordination motrice des mouvements : développement et autonomie psychomotrice.


Adaptation à l’environnement : développement social, autonomie, indépendance.
Développement de la volonté et de la concentration.
Préparation de la main à l’utilisation des outils et précision du geste.
Préparation à l’écriture, la peinture avec l’utilisation des trois doigts.
Travail de la main avec la pensée.
Construction de la pensée logique.
Construction de la confiance en soi.

5 - Présentation

Inviter l’enfant à aller chercher le matériel sur l’étagère et le déposer sur la table.
L’enfant met le tablier (rose et blanc).
Sortir le matériel du plateau sur la table dans l’ordre d’utilisation.
Nommer le matériel.
Travailler sur le set rouge.
Ouvrir la bouteille de Miror et verser le produit dans la coupelle.
Prendre le coton et le bâtonnet pour fabriquer un coton tige.
Tremper le coton dans le produit et nettoyer la moitié de l’objet.
Déposer le bâtonnet sur la coupelle.
Prendre le chiffon, le plier en rabattant les 4 côtés puis frotter l’objet.
Inviter l’enfant à faire l’autre moitié.
Si le chiffon est trop sale le changer avant que l’enfant commence son activité.
Une fois l’objet propre, nettoyer le matériel en commençant par la coupelle.
Jeter le coton, mettre le chiffon à laver.
Mettre sur le plateau un coton et un chiffon propre.
Ranger le matériel sur l’étagère.
Enlever le tablier et inviter l’enfant à se laver les mains.
Dire à l’enfant qu’il peut le faire seul autant de fois et de temps qu’il le souhaite.

6 - Point d’intérêt

La brillance et l’effet miroir.


Le chiffon noir.
L’absence de traces.

Montessori Nettoyer un miroir

1 - Description du matériel

Un plateau sur lequel se trouvent une bouteille très peu remplie de blanc de Meudon, une petite coupelle
avec un coton, un bâtonnet en bois, un chiffon à poussière, une éponge bleue, un set en plastique bleu, un
miroir.
Un tablier bleu.

2 - Âge de la première présentation

3 ans, 3 ans et demi.

3 - Buts directs

Offrir à l’enfant l’opportunité de nettoyer un miroir de façon ordonnée, harmonieuse et autonome.

4 - Buts indirects

Coordination motrice des mouvements : développement et autonomie psychomotrice.


Adaptation à l’environnement : développement social, autonomie, indépendance.
Développement de la volonté et de la concentration.
Préparation de la main à l’utilisation des outils et précision du geste.
Préparation à l’écriture, la peinture avec l’utilisation des trois doigts.
Travail de la main avec la pensée.
Construction de la pensée logique.
Construction de la confiance en soi.

5 - Présentation

Inviter l’enfant à aller chercher le matériel sur l’étagère et le déposer sur la table.
L’enfant met le tablier.
Poser le matériel en le présentant sur la table de gauche à droite, dans l’ordre d’utilisation.
Placer le miroir sur le set.
Ouvrir la bouteille de blanc de Meudon et verser le produit dans la coupelle.
Prendre le coton et le bâtonnet pour fabriquer un coton tige.
Tremper le coton dans le produit et nettoyer l’objet de gauche à droite en commençant par le haut.
Déposer le bâtonnet sur la coupelle.
Prendre le chiffon, le plier puis frotter le miroir.
Une fois propre, nettoyer le matériel en commençant par la coupelle.
Jeter le coton, mettre le chiffon à laver.
Mettre sur le plateau un coton et un chiffon propre.
Ranger le matériel sur l’étagère.
Enlever le tablier et inviter l’enfant à se laver les mains.
Dire à l’enfant qu’il peut le faire seul autant de fois et de temps qu’il le souhaite.
6 - Point d’intérêt

Le reflet dans le miroir.

Montessori Composer un bouquet

1 - Description du matériel

Un plateau sur lequel se trouvent une grande carafe vide, un ramequin, un goupillon, une paire de ciseaux,
une éponge verte, une serviette verte.
Un seau vert.
Des vases de l’ambiance.

2 - Âge de la première présentation

3 ans, 3 ans et demi.

3 - Buts directs

Offrir à l’enfant l’opportunité de composer un bouquet de façon ordonnée, harmonieuse et autonome.

4 - Buts indirects

Coordination motrice des mouvements : développement et autonomie psychomotrice.


Adaptation à l’environnement : développement social, autonomie, indépendance
Développement de la volonté et de la concentration.
Préparation de la main à l’utilisation des outils et précision du geste.
Préparation à l’écriture, la peinture avec l’utilisation des trois doigts.
Travail de la main avec la pensée.
Construction de la pensée logique.
Préparation indirecte à la botanique.
Construction de la confiance en soi.
5 - Présentation

Aller chercher le matériel avec l’enfant à l’étagère, le plateau et le seau vert, un bouquet de fleurs et un vase.
“Aujourd’hui, nous allons composer un bouquet de fleurs”.
Inviter l’enfant à remplir la carafe d’eau.
Sortir le matériel du plateau sur la table dans l’ordre d’utilisation.
Nommer le matériel, essentiellement le nouveau comme le ramequin et le goupillon et donner le nom des
fleurs.
Placer les fleurs sur le plateau, une par une.
Poser le ramequin, la paire de ciseau et le vase sur le set.
Prendre le vase et le remplir d’eau.
Mettre un peu d’eau dans le ramequin.
Prendre une fleur, plonger la tige dans l’eau du ramequin et couper un petit bout de la tige dans l’eau, puis
mettre la fleur dans le vase.
Faire de même pour chaque fleur.
Une fois que toutes les fleurs sont dans le vase, retirez les morceaux de tiges qui se trouvent dans le
ramequin et les mettre sur le set.
Vider l’eau du ramequin dans le seau.
Mettre les morceaux de tige dans le ramequin et les jeter à la poubelle.
Nettoyer puis ranger le matériel dans l’ordre.
Vider l’eau du seau.
Ranger le matériel.
Disposer le vase dans l’ambiance.
Dire à l’enfant qu’il peut le faire seul autant de fois et de temps qu’il le souhaite.

6 - Point d’intérêt

Les fleurs et les bulles d’air.

Montessori Changer l’eau des fleurs

1 - Description du matériel

Un plateau sur lequel se trouvent une grande carafe vide, un ramequin, un goupillon, une paire de ciseaux,
une éponge verte, une serviette verte.
Un seau vert.
Des vases de l’ambiance.
2 - Âge de la première présentation

3 ans, 3 ans et demi.

3 - Buts directs

Offrir à l’enfant l’opportunité de composer un bouquet de façon ordonnée, harmonieuse et autonome.

4 - Buts indirects

Coordination motrice des mouvements : développement et autonomie psychomotrice.


Adaptation à l’environnement : développement social, autonomie, indépendance
Développement de la volonté et de la concentration.
Préparation de la main à l’utilisation des outils et précision du geste.
Préparation à l’écriture, la peinture avec l’utilisation des trois doigts.
Travail de la main avec la pensée.
Construction de la pensée logique.
Préparation indirecte à la botanique
Construction de la confiance en soi.

5 - Présentation

Aller chercher le matériel avec l’enfant à l’étagère et un vase contenant un bouquet de fleurs.
Inviter l’enfant à remplir la carafe d’eau.
Sortir le matériel du plateau sur la table dans l’ordre d’utilisation.
Demander à l’enfant s’il se souvint du matériel, surtout le ramequin et le goupillon et des fleurs.
Placer les fleurs sur le plateau, une par une.
Vider l’eau du vase dans le seau.
Mettre un peu d’eau dans le vase.
Prendre le goupillon, le plonger dans le vase et nettoyer.
Vider l’eau dans le seau.
Remplir le vase d’eau.
Poser le ramequin, la paire de ciseau et le vase sur le set.
Mettre un peu d’eau dans le ramequin.
Prendre une fleur, plonger la tige dans l’eau du ramequin et couper un petit bout de la tige dans l’eau, puis
la remettre dans le vase.
Faire cela pour chaque fleur.
Une fois que toutes les fleurs sont dans le vase, retirez les morceaux de tiges qui se trouvent dans le
ramequin et les mettre sur le set.
Vider l’eau du ramequin dans le seau.
Mettre les morceaux de tige dans le ramequin et les jeter à la poubelle.
Nettoyer puis ranger le matériel dans l’ordre.
Vider l’eau du seau.
Ranger le matériel.
Disposer le vase dans l’ambiance.
Dire à l’enfant qu’il peut le faire seul autant de fois et de temps qu’il le souhaite.

6 - Point d’intérêt
Les fleurs et les bulles d’air.

Montessori Soigner les plantes

1 - Description du matériel

Un plateau vert sur lequel se trouvent un vaporisateur, une petite coupelle avec une éponge carrée, une petite
bêche, un petit râteau, une paire de ciseau, un arrosoir, une éponge ronde verte, un set blanc, une serviette
blanche, un tablier vert.

2 - Âge de la première présentation

3 ans, 3 ans et demi.

3 - Buts directs

Offrir à l’enfant l’opportunité de soigner les plantes de façon ordonnée, harmonieuse et autonome.

4 - Buts indirects

Coordination motrice des mouvements : développement et autonomie psychomotrice.


Adaptation à l’environnement : développement social, autonomie, indépendance
Développement de la volonté et de la concentration.
Préparation de la main à l’utilisation des outils et précision du geste.
Préparation à l’écriture, la peinture avec l’utilisation des trois doigts.
Travail de la main avec la pensée.
Construction de la pensée logique.
Préparation indirecte à la botanique
Construction de la confiance en soi.

5 - Présentation
Prendre une plante dans l’ambiance.
Aller chercher le matériel et le déposer sur table en le nommant.
Mettre la plante sur le set.
Vaporiser les feuilles et les nettoyer avec l’éponge carrée.
Vérifier l’état des feuilles. Les couper si elles sont abîmées ou fanées.
Remuer la terre avec la pelle pour l’aérer.
Vérifier si la plante a besoin d’eau.
Ranger la plante.
Nettoyer le set et le matériel.
Ranger le matériel.
Mettre un repère dans la terre qui signifie que l’on s’est occupé de la plante.
Dire à l’enfant qu’il peut le faire seul autant de fois et de temps qu’il le souhaite.

6 - Point d’intérêt

Les outils.
Le soin de la plante.

Montessori Laver la table

1 - Description du matériel

Une table.
Un plateau sur lequel se trouvent un broc vide, une cuvette en plastique, un porte savon avec un savon, une
brosse, une éponge, une serviette.
Un seau.
Un tablier.
Un petit tabouret.

2 - Âge de la première présentation

3 ans, 3 ans et demi.

3 - Buts directs

Offrir à l’enfant l’opportunité de laver une table de façon ordonnée, harmonieuse et autonome.
4 - Buts indirects

Travail de tout le corps, activité physique.


Coordination motrice des mouvements : développement et autonomie psychomotrice.
Adaptation à l’environnement : développement social, autonomie, indépendance
Développement de la volonté et de la concentration.
Préparation de la main à l’utilisation des outils et précision du geste.
Préparation indirecte à l’écriture par le travail du bras et la lecture par le brossage de gauche et à droite.
Travail de la main avec la pensée.
Construction de la pensée logique par l’enchaînement des actions.
Construction de la confiance en soi.

5 - Présentation

Aller chercher le matériel avec l’enfant.


Inviter l’enfant à mettre le tablier.
Placer le plateau sur la moitié de la table et nettoyer l’autre partie.
Remplir le broc d’eau jusqu’en haut.
Verser l’eau dans la bassine et poser le broc sur le tabouret.
Prendre la brosse et mettre du savon dessus.
Nettoyer la table de gauche à droite et de haut en bas.
Rincer la brosse.
Prendre l’éponge et rincer la table de gauche à droite et de haut en bas.
Nettoyer l’éponge puis vider la bassine.
Remplir la bassine et inviter l’enfant à laver l’autre moitié.
Ranger le matériel sur le plateau, rapporter le tabouret puis le plateau puis le seau.
S’essuyer les mains et ranger le matériel.
Dire à l’enfant qu’il peut le faire seul autant de fois et de temps qu’il le souhaite.

6 - Point d’intérêt

La mousse et la propreté.

Note : Ici le tablier est noir et blanc à carreaux.

Montessori Laver du linge

1 - Description du matériel

Un lavoir constitué d’une planche inclinée avec une place pour mettre une éponge et un savon.
Une cuvette, placée devant les pieds du lavoir.
Une petite cuvette avec une serviette placée en dessous de la planche inclinée.
Un grand seau bleu s’il n’y a pas d’évier à proximité.
Un tablier bleu.
Un panier à linge sale dans l’ambiance.
Un séchoir pour étendre le linge.
Un panier avec des pinces à linge.

2 - Âge de la première présentation

3 ans, 3 ans et demi.

3 - Buts directs

Offrir à l’enfant l’opportunité de laver du linge de façon ordonnée, harmonieuse et autonome.

4 - Buts indirects

Travail de tout le corps, activité physique.


Coordination motrice des mouvements : développement et autonomie psychomotrice.
Adaptation à l’environnement : développement social, autonomie, indépendance
Développement de la volonté et de la concentration.
Préparation de la main à l’utilisation des outils et précision du geste.
Travail de la main avec la pensée.
Construction de la pensée logique par l’enchaînement des actions.
Construction de la confiance en soi.

5 - Présentation

Aller chercher le matériel avec l’enfant à l’étagère.


Inviter l’enfant à mettre le tablier.
Prendre la grande cuvette et mettre de l’eau.
Prendre un linge sale, le rouler, le mouiller en le plongeant dans la cuvette puis le mettre sur la planche.
Prendre le savon et le passer sur le linge.
Laver le tissu en frottant angle par angle.
Tremper le linge dans la bassine pour le rincer.
Une fois rincé, le sortir de l’eau, l’essorer en le tenant verticalement, le plier en deux et le mettre dans la
petite bassine.
Prendre l’éponge et nettoyer la planche.
Rincer l’éponge et vider l’eau de la bassine.
Essuyer ses mains.
Prendre la petite bassine et accrocher le linge sur le séchoir.
Nettoyer et ranger le matériel.
Dire à l’enfant qu’il peut le faire seul autant de fois et de temps qu’il le souhaite.

6 - Point d’intérêt

Le lavoir, la mousse et la propreté.

Montessori Dresser la table

1 - Description du matériel

Une table.
Une table roulante ou un grand plateau sur lequel se trouvent : deux verres, deux assiettes de moyen format,
deux petites assiettes, un panier dans lequel se trouvent deux couteaux, deux fourchettes, deux petites
cuillères, deux grosses cuillères.
Un plateau sur lequel se trouvent une nappe et deux serviettes.
Deux tabliers dont un noir et un blanc.
2 - Âge de la première présentation

3 ans, 3 ans et demi.

3 - Buts directs

Offrir à l’enfant l’opportunité de mettre la table de façon ordonnée, harmonieuse et autonome.

4 - Buts indirects

Travail de tout le corps, activité physique.


Coordination motrice des mouvements : développement et autonomie psychomotrice.
Adaptation à l’environnement : développement social, autonomie, indépendance.
Développement de la volonté et de la concentration.
Préparation de la main à l’utilisation des outils et précision du geste.
Travail de la main avec la pensée.
Construction de la pensée logique par l’enchaînement des actions.
Préparation à la socialisation et au service de la communauté.
Construction de la confiance en soi.

5 - Présentation

Cette activité se fait avec deux enfants.

Inviter les enfants à aller chercher le matériel.


Dresser la table
Mettre le tablier. L’enfant avec le tablier noir tient le plateau, celui avec le blanc, sert. Le tablier désigne la
fonction.
Déplier la nappe sur la table en la positionnant au milieu de la table. La partie de la nappe visible correspond
à l’envers de la nappe.
Déposer les serviettes à gauche, puis les moyennes assiettes, les petites assiettes, les verres, les couverts en
commençant par les couteaux à gauche de l’assiette, les fourchettes à droite, les petites cuillères en haut de
l’assiette et les grosses cuillères à côté du couteau, l’endroit des couverts face à la table.
Mettre un bouquet de fleurs.
Desservir la table
Enlever le bouquet de fleurs.
Puis les couverts, les grosses cuillères, puis les petites cuillères, puis les fourchettes, puis les couteaux, puis
une par une, les verres, puis les petites assiettes, puis les moyennes assiettes, puis les serviettes.
Plier la nappe sur la table.
Nettoyer et ranger le matériel.
Dire à l’enfant qu’il peut le faire seul autant de fois et de temps qu’il le souhaite.

6 - Point d’intérêt

Le matériel et le code de mise en place.

Montessori Soins du milieu extérieur


Nous avons toujours le souci d’aller du simple au complexe.

Jardinage

Matériel
Outils de jardin : pelle, râteau, plantoir, brouette, arrosoir.

Activités
Ratisser.
Bécher la terre.
Arroser les plantes.
Ramasser les feuilles.
Faire du compost.
Planter, semer, repiquer des fleurs et des légumes.

Les animaux

Prendre soin des animaux, leur donner à manger, les soigner, nettoyer leur lieu de vie.

La nature

Observation de la nature.

Montessori Soins de la personne

Toutes les activités du soin de la personne ont pour but de s’occuper de soi afin de favoriser l’autonomie et
surtout le développement de l’estime de soi.
Le premier soin de la personne est celui de se nourrir puis de prendre soin de son corps.

Âge de la première présentation :

3 ans, 3 ans et demi.

Buts directs :

Offrir à l’enfant l’opportunité de faire de façon ordonnée, harmonieuse et autonome.

Buts indirects :

Coordination motrice des mouvements : développement et autonomie psychomotrice.


Adaptation à l’environnement : développement social, autonomie, indépendance
Développement de la volonté et de la concentration.
Préparation de la main à l’utilisation des outils et précision du geste.
Coordination oeil, main très précise.
Travail de la main avec la pensée.
Construction de la pensée logique par l’enchaînement des actions.
Construction de la confiance en soi et de l’estime de soi.

Présentation :

Ce que l’on présente pour la première fois à l’enfant devient la référence.


On présente le matériel à l’enfant du côté opposé de sa main dominante.
La présentation peut être individuelle, ou collective avec trois ou quatre enfants.
Elle commence et finit à l’étagère.
L’éducateur invite l’enfant à aller chercher le matériel.
Il présente le matériel en le nommant. Il montre à l’enfant en faisant.
Aller ranger le matériel une fois l’intérêt de l’enfant épuisé.
Dire à l’enfant qu’il peut le faire seul autant de fois et de temps qu’il le souhaite.

Point d’intérêt :

Le matériel.

Montessori Cadre à boutons pressions

1 - Description du matériel

Un cadre en bois de 30 cm sur 30 cm sur lequel est clouté deux rectangles de tissu reliés entre eux par cinq
boutons pressions.

2 - Âge de la première présentation

3 ans, 3 ans et demi.

3 - Buts directs

Offrir à l’enfant l’opportunité d’ouvrir et de fermer des boutons pressions.


4 - Buts indirects

Coordination motrice des mouvements : développement et autonomie psychomotrice.


Adaptation à l’environnement : développement social, autonomie, indépendance
Développement de la volonté et de la concentration.
Préparation de la main à l’utilisation des outils et précision du geste.
Travail de la main avec la pensée.
Construction de la confiance en soi et de l’estime de soi.

5 – Présentation

Inviter l’enfant à aller chercher le matériel.


Présenter le matériel en le nommant.
Ouvrir et fermer en commençant par le haut.
Poser la main gauche sur la partie gauche.
Avec la main droite, tirer les pressions l’une après l’autre.
Ouvrir le pan droit, puis le gauche.
Fermer le pan gauche puis le droit.
Presser les boutons pour les emboîter en commençant par le premier bouton en haut jusqu’à la fermeture des
deux pans.

6 - Point d’intérêt

Le matériel et le clic.

Montessori Cadre à fermeture à glissière

1 - Description du matériel

Un cadre en bois de 30 cm sur 30 cm sur lequel est clouté deux rectangles de tissu reliés entre eux par une
fermeture à glissière composée de deux chaînes souples à dents cousues sur ruban, d’un curseur avec une
tirette, d’une butée.
2 - Âge de la première présentation

3 ans, 3 ans et demi.

3 - Buts directs

Offrir à l’enfant l’opportunité d’ouvrir et de fermer une fermeture à glissière.

4 - Buts indirects

Coordination motrice des mouvements : développement et autonomie psychomotrice.


Adaptation à l’environnement : développement social, autonomie, indépendance
Développement de la volonté et de la concentration.
Préparation de la main à l’utilisation des outils et précision du geste.
Travail de la main avec la pensée.
Construction de la confiance en soi et de l’estime de soi.

5 – Présentation

Inviter l’enfant à aller chercher le matériel.


Présenter le matériel en le nommant.
Saisir avec trois doigts le haut du pan gauche puis prendre la tirette avec le pouce et l’index pour la tirer vers
le bas jusqu’à la butée. Ouvrir le pan gauche puis le droit.
Rabattre le pan gauche puis droit.
Insérer dans le curseur l’autre partie.
Tenir les deux pans inférieurs, saisir la tirette et tirer jusqu’en haut pour fermer la fermeture. Aller ranger le
matériel.
Dire à l’enfant qu’il peut le faire seul autant de fois et de temps qu’il le souhaite.

6 - Point d’intérêt

La fermeture éclair et le bruit.

Montessori Cadre à gros et petits boutons

1 - Description du matériel

Un cadre en bois de 30 cm sur 30 cm sur lequel est clouté deux rectangles de tissu reliés entre eux par cinq
gros ou petits boutons.
2 - Âge de la première présentation

3 ans, 3 ans et demi.

3 - Buts directs

Offrir à l’enfant l’opportunité d’ouvrir et de fermer des boutons.

4 - Buts indirects

Coordination motrice des mouvements : développement et autonomie psychomotrice.


Adaptation à l’environnement : développement social, autonomie, indépendance
Développement de la volonté et de la concentration.
Préparation de la main à l’utilisation des outils et précision du geste.
Travail de la main avec la pensée.
Construction de la confiance en soi et de l’estime de soi.

5 - Présentation

Inviter l’enfant à aller chercher le matériel. Présenter le matériel en le nommant.


Ouvrir
Saisir avec la main gauche le pan droit supérieur, puis avec le pouce et l’index de la main droite, saisir le
bouton, le tirer, puis le faire glisser dans la boutonnière.
Dégager le pan droit pour bien séparer le bouton de la boutonnière afin de montrer à l’enfant que le deux
sont détachés.
Reposer le pan droit.
Faire la même manipulation avec les quatre autres boutons.
Ouvrir les deux pans, un par un.

Fermer
Saisir avec le pouce et l’index de la main gauche, le bouton en partant du haut et le faire passer dans la
boutonnière.
Avec le pouce et l’index de la main droite, saisir le bouton et le tirer.
Faire la même manipulation avec les quatre autres boutons.
Aller ranger le matériel.
Inviter l’enfant à le faire seul autant de fois et de temps qu’il le souhaite.
6 - Point d’intérêt

Le bouton qui apparaît et disparaît.

Montessori Cadre à agrafes

1 - Description du matériel

Un cadre en bois de 30 cm sur 30 cm sur lequel est clouté deux rectangles de tissu reliés entre eux par cinq
agrafes.
Une agrafe est composée d’un crochet et d’une boucle.

2 - Âge de la première présentation

3 ans, 3 ans et demi.

3 - Buts directs

Offrir à l’enfant l’opportunité d’ouvrir et de fermer des agrafes.

4 - Buts indirects

Coordination motrice des mouvements : développement et autonomie psychomotrice.


Adaptation à l’environnement : développement social, autonomie, indépendance
Développement de la volonté et de la concentration.
Préparation de la main à l’utilisation des outils et précision du geste.
Travail de la main avec la pensée.
Construction de la confiance en soi et de l’estime de soi.

5 - Présentation

Inviter l’enfant à aller chercher le matériel.


Présenter le matériel en le nommant.
Soulever le pan droit pour montrer à l’enfant les agrafes.
Placer la main gauche sur le pan gauche.
Saisir le rebord du pan droit supérieur avec le pouce et l’index, tirer à gauche puis soulever. Exécuter ce
mouvement jusqu’en bas.
Ouvrir les deux pans.
Refermer.
Saisir le pan droit, tirer, insérer la boucle dans le crochet.
Aller ranger le matériel.
Inviter l’enfant à le faire seul autant de fois et de temps qu’il le souhaite.

6 - Point d’intérêt

L’agrafe.

Montessori Cadre à boucles

1 - Description du matériel

Un cadre en bois de 30 cm sur 30 cm sur lequel sont cloutés deux rectangles de tissu reliés entre eux par
quatre boucles.
Une boucle est composée d’une lanière, d’une boucle avec un ardillon et d’un passant.

2 - Âge de la première présentation

3 ans, 3 ans et demi.

3 - Buts directs

Offrir à l’enfant l’opportunité d’ouvrir et de fermer des boucles.

4 - Buts indirects

Coordination motrice des mouvements : développement et autonomie psychomotrice.


Adaptation à l’environnement : développement social, autonomie, indépendance
Développement de la volonté et de la concentration.
Préparation de la main à l’utilisation des outils et précision du geste.
Travail de la main avec la pensée.
Construction de la confiance en soi et de l’estime de soi.
5 – Présentation

Inviter l’enfant à aller chercher le matériel.


Présenter le matériel en le nommant.

Ouvrir
Sortir la lanière du passant en rabattant la lanière à gauche.
Faire cette opération pour les quatre lanières.
Saisir la lanière avec la main droite et tirer, avec la main gauche placer l’ardillon à gauche, sortir la lanière
de la boucle.
Reposer la lanière sur la boucle.

Fermer
Prendre la lanière et la passer dans la boucle, la saisir, tirer et mettre l’ardillon dans le trou. Faire cette
opération quatre fois.
Prendre la lanière et l’insérer dans les passants.
Aller ranger le matériel.
Inviter l’enfant à le faire seul autant de fois et de temps qu’il le souhaite.

6 - Point d’intérêt

La boucle.

Montessori Cadre à épingles de nourrice

1 - Description du matériel

Un cadre en bois de 30 cm sur 30 cm sur lequel sont cloutés quatre rectangles de tissu reliés entre eux par
quatre épingles de nourrice.
Une épingle de nourrice est une petite tige de métal recourbée sur elle-même et formant un ressort, dont la
pointe est maintenue par un crochet plat.

2 - Âge de la première présentation

3 ans, 3 ans et demi.


3 - Buts directs

Offrir à l’enfant l’opportunité d’ouvrir et de fermer des épingles de nourrice.

4 - Buts indirects

Coordination motrice des mouvements : développement et autonomie psychomotrice.


Adaptation à l’environnement : développement social, autonomie, indépendance
Développement de la volonté et de la concentration.
Préparation de la main à l’utilisation des outils et précision du geste.
Travail de la main avec la pensée.
Construction de la confiance en soi et de l’estime de soi.

5 - Présentation

Inviter l’enfant à aller chercher le matériel.


Présenter le matériel en le nommant.

Ouvrir
Saisir l’épingle de nourrice.
Appuyer afin de libérer la tige du crochet.
Glisser la tige hors du tissu.
Fermer l’épingle de nourrice et la poser sur la table.
Faire la même chose avec la deuxième épingle de nourrice.
Ouvrir le pan supérieur.
Recommencer l’opération puis ouvrir le pan inférieur.

Fermer
Rabattre les deux pans gauches en commençant par le haut puis les pans droits.
Prendre l’épingle de nourrice et l’ouvrir.
Saisir les deux pans supérieurs et introduire l’épingle dans le tissu.
Fermer l’épingle.
Recommencer trois fois.
Aller ranger le matériel.
Inviter l’enfant à le faire seul autant de fois et de temps qu’il le souhaite.

6 - Point d’intérêt

L’épingle de nourrice.

Montessori Cadre à noeuds

1 - Description du matériel
Un cadre en bois de 30 cm sur 30 cm sur lequel sont cloutés deux rectangles de tissu reliés entre eux par
deux rubans, à gauche un ruban rouge et à droite un ruban blanc.
Ces deux rubans doivent être repassés.

2 - Âge de la première présentation

3 ans et demi.

3 - Buts directs

Offrir à l’enfant l’opportunité d’ouvrir et de faire et de défaire des noeuds.

4 - Buts indirects

Coordination motrice des mouvements : développement et autonomie psychomotrice.


Adaptation à l’environnement : développement social, autonomie, indépendance
Développement de la volonté et de la concentration.
Préparation de la main à l’utilisation des outils et précision du geste.
Travail de la main avec la pensée.
Construction de la confiance en soi et de l’estime de soi.

5 - Présentation

Inviter l’enfant à aller chercher le matériel.


Présenter le matériel en le nommant.

Ouvrir
Prendre avec le pouce et l’index, l’extrémité de chaque ruban et tirer. Les rubans sont tendus.
Recommencer l’opération pour les quatre noeuds restant, de haut en bas.
Avec la main gauche, tenir les deux pans de tissu. Avec le pouce et l’index de la main droite saisir le ruban
blanc, le dégager du ruban rouge en le faisant passer de la gauche vers la droite.
Prendre le ruban rouge et le dégager sur la gauche.
Le cadre est ouvert.

Fermer
Saisir dans chacune des mains avec le pouce et l’index, les rubans puis les croiser en croisant les bras.
Faire un noeud en passant le ruban blanc au-dessus du rouge.
Saisir le ruban rouge,faire une boucle avec la main droite.
Saisir le ruban blanc et l’enrouler autour de la boucle rouge, dans le sens des aiguilles d’une montre.
Faire ressortir le ruban blanc et l’attraper avec la main droite.
Saisir le ruban rouge avec la main gauche et le ruban blanc avec la main droite, puis tirer de chaque côté, la
boucle est faite.
Faire la même chose pour les autres noeuds.
Aller ranger le matériel.
Inviter l’enfant à le faire seul autant de fois et de temps qu’il le souhaite.

6 - Point d’intérêt

Les noeuds.

Montessori Cadre à laçage

1 - Description du matériel

Un cadre en bois de 30 cm sur 30 cm sur lequel sont cloutés deux rectangles de tissu reliés entre eux par un
lacet passé dans 14 oeillets.

2 - Âge de la première présentation

3 ans et demi, quatre ans.

3 - Buts directs

Offrir à l’enfant l’opportunité de lacer et de délacer.

4 - Buts indirects

Coordination motrice des mouvements : développement et autonomie psychomotrice.


Adaptation à l’environnement : développement social, autonomie, indépendance
Développement de la volonté et de la concentration.
Préparation de la main à l’utilisation des outils et précision du geste.
Travail de la main avec la pensée.
Construction de la confiance en soi et de l’estime de soi.
5 - Présentation

Inviter l’enfant à aller chercher le matériel.


Présenter le matériel en le nommant.

Délacer
Commencer par le bas
Défaire le noeud.
Tenir avec l’index et le majeur les deux pans du bas.
Avec la main droite, tirer le lacet pour le faire sortir des oeillets.
Faire sortir le lacet complètement.
Ouvrir les deux pans un par un, puis refermer.

Lacer
Commencer par le haut
Plier le lacet en deux.
Introduire le lacet dans les deux premiers oeillets du haut en le passant en dessous du pan et en commençant
par le côté droit.
Puis le faire passer de chaque côté jusqu’en bas, en croisant le lacet.
Faire un noeud.
Aller ranger le matériel.
Inviter l’enfant à le faire seul autant de fois et de temps qu’il le souhaite.

6 - Point d’intérêt

Faire passer le lacet en dessus et en dessous.

Montessori Se laver les mains

1 - Description du matériel

Un tablier.
Une serviette.
Une table sur laquelle se trouvent un set en plastique, une cuvette et un broc, un porte savon avec un savon,
une soucoupe avec une brosse à ongles, un plateau avec un pot de crème et une éponge.
Un seau.
2 - Âge de la première présentation

3 ans, 3 ans et demi.

3 - Buts directs

Offrir à l’enfant l’opportunité de se laver les mains.

4 - Buts indirects

Coordination motrice des mouvements : développement et autonomie psychomotrice.


Adaptation à l’environnement : développement social, autonomie, indépendance
Développement de la volonté et de la concentration.
Préparation de la main à l’utilisation des outils et précision du geste.
Travail de la main avec la pensée.
Construction de la pensée logique par l’enchaînement des actions.
Construction de la confiance en soi et de l’estime de soi.

5 - Présentation

Inviter l’enfant à aller chercher le matériel.


Présenter le matériel en le nommant.
Inviter l’enfant à mettre le tablier.
Remplir le broc d’eau et en verser un peu dans la cuvette.
Tremper les mains dans l’eau.
Mettre du savon sur les mains.
Les laver une après l’autre, doigt par doigt.
Vider l’eau de la bassine dans le seau.
Prendre le broc et verser de l’eau dans la cuvette.
Prendre l’éponge pour nettoyer la bassine.
Vider l’eau dans le seau et déposer le broc dans la cuvette.
S’essuyer les mains.
Mettre de la crème.
Vider le seau et le rincer.
Aller ranger le matériel.
Inviter l’enfant à le faire seul autant de fois et de temps qu’il le souhaite.

6 - Point d’intérêt

Le savon et la crème.

Montessori Cirer ses chaussures

1 - Description du matériel
Une paire de chaussures (celle de l’enfant).
Un tablier jaune.
Un plastique jaune.
Une boîte ou un plateau où se trouvent une boîte de cirage incolore, une petite brosse pour mettre le cirage,
une grande brosse pour faire briller.
Une éponge.

2 - Âge de la première présentation

3 ans et demi.

3 - Buts directs

Offrir à l’enfant l’opportunité de cirer ses chaussures.

4 - Buts indirects

Coordination motrice des mouvements : développement et autonomie psychomotrice.


Adaptation à l’environnement : développement social, autonomie, indépendance
Développement de la volonté et de la concentration.
Préparation de la main à l’utilisation des outils et précision du geste.
Travail de la main avec la pensée.
Construction de la pensée logique par l’enchaînement des actions.
Construction de la confiance en soi et de l’estime de soi.

5 - Présentation

Inviter l’enfant à aller chercher le matériel.


Présenter le matériel en le nommant.
L’enfant met le tablier jaune.
Aller chercher un tapis et déposer le matériel.
Déplier la nappe et y déposer les chaussures ainsi que le matériel.
Sortir le matériel de la boîte dans l’ordre d’utilisation.
Prendre la petite brosse, mettre un peu de cirage (attirer l’attention de l’enfant sur ce point) dessus et
nettoyer la chaussure.
Attendre un peu qu’elle sèche.
Nettoyer avec la grande brosse puis finir avec le chiffon.
Faire la même opération pour la deuxième chaussure.
Comparer les deux chaussures.
Nettoyer la nappe avec l’éponge puis l’éponge.
Ranger le matériel sur le plateau ou dans la boîte.
Plier la nappe.
Aller ranger le matériel.
Inviter l’enfant à le faire seul autant de fois et de temps qu’il le souhaite.

6 - Point d’intérêt

Le cirage et les chaussures qui brillent.

Montessori Coudre 1

1 - Description du matériel

Une boîte à couture dans laquelle se trouvent un gros canevas, une aiguille avec du fil enfilé, une paire de
ciseaux à couture, une petite coupelle avec un dé à coudre.

2 - Âge de la première présentation

3 ans.

3 - Buts directs

Offrir à l’enfant l’opportunité de coudre.

4 - Buts indirects

Coordination motrice des mouvements : développement et autonomie psychomotrice.


Adaptation à l’environnement : développement social, autonomie, indépendance
Développement de la volonté et de la concentration.
Préparation de la main à l’utilisation des outils et précision du geste.
Coordination oeil-main très précise.
Travail de la main avec la pensée.
Construction de la pensée logique par l’enchaînement des actions.
Construction de la confiance en soi et de l’estime de soi.
5 - Présentation

Inviter l’enfant à aller chercher le matériel.


Sortir le matériel, le présenter en le nommant et le placer sur la table dans l’ordre d’utilisation.
Mettre le dé sur le majeur.
Prendre l’aiguille avec le fil, l’introduire par-dessus dans la trame et la faire ressortir par dessous, en
poussant l’aiguille avec le dé.
Faire cette manipulation jusqu’au bout de la trame.
Prendre les ciseaux, couper le fil et faire un noeud.
Remplacer le matériel, mettre du fil en double dans l’aiguille et prendre un nouveau canevas.
Ranger le matériel dans la boîte puis sur l’étagère.
Inviter l’enfant à le faire seul autant de fois et de temps qu’il le souhaite.

6 - Point d’intérêt

Le fil rouge.

Montessori Coudre 2

1 - Description du matériel

Une boîte à couture dans laquelle se trouvent un petit canevas, une aiguille, une bobine de fil, une coupelle
avec un enfile aiguille et un dé à coudre, une paire de ciseaux à couture.

2 - Âge de la première présentation

3 ans.

3 - Buts directs

Offrir à l’enfant l’opportunité de coudre.

4 - Buts indirects
Coordination motrice des mouvements : développement et autonomie psychomotrice.
Adaptation à l’environnement : développement social, autonomie, indépendance
Développement de la volonté et de la concentration.
Préparation de la main à l’utilisation des outils et précision du geste.
Coordination oeil-main très précise.
Travail de la main avec la pensée.
Construction de la pensée logique par l’enchaînement des actions.
Construction de la confiance en soi et de l’estime de soi.

5 – Présentation

Inviter l’enfant à aller chercher le matériel.


Sortir le matériel et le présenter en le nommant.
Prendre l’aiguille et l’enfile aiguille.
Introduire l’enfile aiguille dans le chas de l’aiguille.
Passer le fil dans le chas de l’enfile aiguille et tirer.
Le fil enfilé, faire un noeud.
Mettre le dé sur le majeur.
Prendre l’aiguille avec le fil simple, l’introduire par-dessus dans la trame et la faire ressortir par dessous, en
poussant l’aiguille avec le dé.
Faire cette manipulation jusqu’au bout de la trame.
Prendre les ciseaux, couper le fil et faire un noeud.
Remplacer le matériel, mettre du fil dans l’aiguille et un nouveau canevas.
Ranger le matériel dans la boîte puis sur l’étagère.
Inviter l’enfant à le faire seul autant de fois et de temps qu’il le souhaite.

6 - Point d’intérêt

Le fil rouge et la précision.

Montessori Jeux collectifs de coordination motrice

Le collectif commence avec un groupe de trois enfants jusqu’à l’ensemble du groupe.


La ligne est le début et la leçon de silence la finalité.

La ligne

Âge de la première présentation :

2 ans et demi jusqu’à 6 ans.

Buts directs :
Offrir à l’enfant l’opportunité de marcher sur la ligne. La marche est le mouvement fondamental entre tous.

Buts indirects :

Travail de tout le corps


Coordination motrice des mouvements : développement et autonomie psychomotrice.
Contrôle des mouvements qui centre l’enfant sur l’ensemble de son corps et qui permet de construire
l’équilibre global du corps.
Adaptation à l’environnement : développement social, autonomie, indépendance
Développement de la volonté et de la concentration.
Construction de la pensée logique par l’enchaînement des actions.
Construction de la confiance en soi et de l’estime de soi.
L’exercice de la ligne.

La leçon de silence

“Le silence est la suspension de tout mouvement”


Il doit s’entendre d’une façon positive, comme un état supérieur à l’ordre normal des choses.
Il existe deux formes de silence, le silence résistance qui résulte de la difficulté à dire et le silence
communication qui est la forme ultime de communication.
La leçon de silence est une leçon collective qui doit se faire avec l’ensemble des enfants présents. Elle est la
seule activité qui demande la totalité du groupe.
Elle n’est pas planifiable. On ne dit pas que l’on va faire une leçon de silence. Elle n’est pas un rappel à
l’ordre, ni au calme. Elle est une possibilité qui peut émerger à un moment dans le groupe dont il faut saisir
l’opportunité (On peut dire aux enfants : “ Si on faisait silence”. On peut faire juste un geste).
Elle peut se faire une fois, deux fois, dix fois, comme jamais.
Sa durée est variable, elle oscille entre une seconde et deux minutes.
Elle demande un état de réceptivité, de présence à soi-même grâce au contrôle de soi et donc aux autres.
Le point de départ se situe autour du contrôle et le point d’arrivée autour du calme.
La leçon de silence est un point d’aboutissement, elle est union et communion.

Cet exercice permet de contrôler ses mouvements, de se contrôler, c’est se libérer du contrôle des autres.

Montessori Marcher sur la ligne

1 - Description du matériel

Une ellipse.
Une courbe plane dont tous les points sont tels que la somme de leur distance à deux points fixes appelés
foyers est constante.
Elle doit toujours être disponible.
2 - Âge de la première présentation

2 ans et demi jusqu’à 6 ans.

3 - Buts directs

Offrir à l’enfant l’opportunité de marcher sur la ligne. La marche est le mouvement fondamental entre tous.

4 - Buts indirects

Travail de tout le corps.


Coordination motrice des mouvements : développement et autonomie psychomotrice.
Contrôle des mouvements qui centre l’enfant sur l’ensemble de son corps et qui permet de construire
l’équilibre global du corps.
Adaptation à l’environnement : développement social, autonomie, indépendance
Développement de la volonté et de la concentration.
Construction de la pensée logique par l’enchaînement des actions.
Construction de la confiance en soi et de l’estime de soi.
L’exercice de la ligne.

5 - Présentation

Activité à faire tous les jours.

Marcher doucement en posant le pied à plat sur la ligne (cet effort conduit à assurer l’équilibre).
Une fois la démarche assurée, regarder au loin.

Variantes :

- Poser les pieds de façon à ce que le talon du pied que l’on avance en premier vienne toucher la pointe de
l’autre pied.
- Marcher plus vite, puis plus doucement, en suivant le rythme en tapant dans les mains.
- Marcher en portant une corbeille, un plateau, une chaise, un verre vide et plein.
- Marcher avec des pas de différentes longueurs.
- Marcher avec la clochette sans faire tinter la cloche (la clochette sert uniquement à marcher sur la ligne).
- Marcher avec des cubes de la tour rose dans la main.
- Marcher avec une bougie dans un bougeoir, allumée et éteinte.
- Marcher sur différents rythmes de musique.

Inviter l’enfant à le faire seul autant de fois et de temps qu’il le souhaite.

6 - Point d’intérêt

La ligne.
Note :
La ligne est un des fondements de l’ambiance, elle est un outil de préparation à l’ordre.
La présentation se fait collectivement, avec plusieurs enfants afin de développer la socialisation (respect de
l’autre, patience, suivre le rythme, etc..).

Montessori La leçon de silence

“Le silence est la suspension de tout mouvement”

Il doit s’entendre d’une façon positive, comme un état supérieur à l’ordre normal des choses.
Il existe deux formes de silence, le silence résistance qui résulte de la difficulté à dire et le silence
communication qui est la forme ultime de communication.
La leçon de silence est une leçon collective qui doit se faire avec l’ensemble des enfants présents. Elle est la
seule activité qui demande la totalité du groupe.
Elle n’est pas planifiable. On ne dit pas que l’on va faire une leçon de silence. Elle n’est pas un rappel à
l’ordre, ni au calme. Elle est une possibilité qui peut émerger à un moment dans le groupe dont il faut saisir
l’opportunité (On peut dire aux enfants : “ Si on faisait silence”. On peut faire juste un geste).
Elle peut se faire une fois, deux fois, dix fois, comme jamais.
Sa durée est variable, elle oscille entre une seconde et deux minutes.
Elle demande un état de réceptivité, de présence à soi-même grâce au contrôle de soi et donc aux autres.
Le point de départ se situe autour du contrôle et le point d’arrivée autour du calme.
La leçon de silence est un point d’aboutissement, elle est union et communion.

Cet exercice permet de contrôler ses mouvements et se contrôler, c’est se libérer du contrôle des autres.

Les jeux de silence

Pour préparer la leçon de silence, des jeux de silence sont proposés individuellement ou collectivement. Ils
contribuent à la surprenante capacité de discipline des enfants.

- Écouter les bruits extérieurs, les bruits intérieurs.


- Pendant un moment, fixer l’attention et faire silence intérieur.
- Écouter le bruit de la respiration.
- On peut chuchoter, froisser du papier.
- Inviter quelques enfants au silence.

Note : Préparation indirecte de la leçon de silence quotidiennement dans la façon de présenter, de faire
l’activité et d’être.

Montessori Grâce et courtoisie

 Grâce et courtoisie est le quatrième groupe d’exercices de la vie pratique.


 C’est avant tout une attitude générale basée sur le respect et l’écoute. C’est la colonne vertébrale de
l’ambiance.

 Elle est à mobiliser quotidiennement dans notre comportement : la façon de se présenter, de s’adresser
(enfants, parents, collègues), de gérer les conflits (toujours intervenir et expliquer que l’on communique
avec des mots), d’amener les enfants aux activités (les inviter, les accompagner).

 C’est un ensemble d’exercices et de règles qui s’inscrit dans la vie quotidienne de l’ambiance et qu’il est
nécessaire de faire passer d’une manière courtoise et gracieuse.
-Bonjour et Au revoir.
-Marcher dans la classe.
- Respecter le travail : Il est important de travailler les rapports sociaux entre les enfants en leur apprenant à se
déplacer sans marcher sur les tapis, à respecter le travail des autres enfants et de l’éducateur qui fait une
présentation et en les aidant à formuler.

 Faire des mises en scènes :


Une façon ludique d’apprendre est de faire des jeux de rôle avec des saynètes pour se dire bonjour, mettre
son manteau, tenir la porte, offrir quelque chose à quelqu’un, comment s’adresser à quelqu’un quand celui-ci
est occuper (poser sa main sur son épaule).

 Grâce et courtoisie permettent la socialisation, la collaboration, le respect, la confiance.