Anda di halaman 1dari 2

NOUVEAU PROGRAMME

ITEM 32
ALLAITEMENT MATERNEL
- Expliquer les modalités et argumenter les spécificités de l’allaitement maternel.
- Préciser les complications éventuelles et leur prévention.
Zéros MODALITES ET BENEFICES
- Colostrum 1. Physiologie :
- Montée laiteuse à J3 - Formation des unités sécrétoires : alvéoles + canaux galactophoriques
Grossesse - Inhibition de la lactation par la progestérone
- 2 hormones - Possible écoulement de colostrum au cours de la grossesse
hypophysaires : - Chute de la progestérone
prolactine Accouchement - Elévation de la prolactine
(lactogenèse) et - Début de la lactogenèse
ocytocine (vidange) Les deux - Excrétion du colostrum, en faible quantité mais suffisante
- Lien mère-enfant premiers jours - Riche en protéines (IgA) et en cellules immunitaires
- Seins œdémateux, gonflés, chauds, fébricule
- Protection contre les - Modification de la composition du lait, quantité abondante
infections du - Stimulation de l’aréole par l’allaitement :
nouveau-né : Ig Montée de lait Ocytocine : Favorise l’éjection du lait,
- Refus d’allaitement : Tranchées (contractions utérines douloureuses)
bromocriptine Prolactine : stimulation de la lactogenèse
pendant 3 semaines - La composition du lait évolue au fil des heures et des semaines
- Couverture de tous les besoins de l’enfant pendant 6 mois
Sevrage - Diminution de la consommation : Diminution de la production
Involution de la glande mammaire

2. Propriétés de l’allaitement maternel :


- Apport nutritionnel et de facteurs immunologiques
- Protection contre les infections
Nouveau-né - Protection contre les allergies
- Meilleur développement cognitif
BENEFICES

- Relation mère-enfant
- Diminution du risque de mort inattendue du nourrisson
- Liens psychologiques mère-enfant
- Réduction du risque de cancer du sein
Mère - Bénéfice économique
- Retour plus rapide au poids antérieur de grossesse
- Pas d’erreur de reconstitution du lait
- Meilleur rétraction utérine (diminution du risque d’hémorragie)
- Coliques : agitation douloureuses après la tétée
LIMITES

Nouveau-né - Ictère au lait de mère


- Apports insuffisants en vitamines D et K
- Transmission médicaments, toxiques, agents infectieux (VIH…)
Mère - Cf. ci-dessous

3. Déroulement de l’allaitement :
- Première tétée dans les 30-60 min après l’accouchement
- Position correcte de l’enfant et confortable pour la mère
- Allaitement à la demande
Education
- Donner les 2 seins à chaque tétée, 10-15 minutes chacun
- Nettoyer à l’eau et au savon, rinçage soigneux et séchage entre chaque tétée
- Les biberons de complément doivent être initialement évités.
Mesures - Supplémentation : Vitamine K : 2mg/semaine
associées Vitamine D : 400 à 800 UI/j

4. Contre-indications à l’allaitement maternel :


- Cardiopathies et néphropathies sévères
- Antécédents de psychose puerpérale
Maternelles - Infections à VIH (pays industrialisés), tuberculose active
- Pathologies locales : gale, herpès…
- Certains médicaments : ATS, ADO, AVK, IEC, corticoïdes…
- Toxicomanie
Infantiles - Intolérance au lactose
- Malformations du palais
NOUVEAU PROGRAMME

5. Allaitement artificiel :
Contre- - Inhibiteur de la sécrétion de prolactine : Agonistes dopaminergiques
indications Inhibition de la Lisuride, bromocriptine
Bromocriptine : montée laiteuse - Si arrêt allaitement après la montée laiteuse : Bromocriptine inefficace
Méthodes « mécaniques»
- Effets secondaires
Allaitement - 5 à 6 biberons par jour
importants : à ne
artificiel - Reconstitution : 1 dose rase pour 30mL d’eau peu minéralisée
plus privilégier
- Quantité (mL) : Poids (g)/10 + 250mL
- HTA gravidique ou
du post-partum
6. Allaitement et contraception :
- Association aux
- Effet contraceptif de l'allaitement : < 6h entre 2 tétées et > 6 tétées/jour
neuroleptiques
Allaitement - L'allaitement n’est considéré comme une méthode contraceptive efficace
antiémétiques ou
- Education des patientes : risque de grossesse
antipsychotiques
Œstro- - Gêne la lactogenèse
-Troubles progestatifs - Augmente le risque thromboembolique
psychiques sévères - Déconseillé pendant l’allaitement
ou antécédents Progestatifs - Contraception de choix
psychiatriques Locale - Adapté à une utilisation ponctuelle
DIU - 4 semaines après l’accouchement
- Risque d’expulsion avant

COMPLICATIONS DE L’ALLAITEMENT
- Crevasses Montée de lait - Ce n’est pas une complication
- Engorgement - Au 3ème jour du post-partum
mammaire - Fréquentes les premiers jours de l'allaitement
- Erosions mamelonnaires très douloureuses lors des tétées
- Lymphangite  pas Crevasses du - Etiologie : mauvaise position de l'enfant ou prise du sein incorrecte
de CI à l’allaitement mamelon - Traitement symptomatique :
Soins locaux : sécher le mamelon après chaque tétée
- Galactophorite  CI Education : position correcte de l'enfant, éducation.
temporaire Coquilles d’allaitement +/- « Bouts de sein» silicone
Poursuivre l’allaitement

- Souvent contemporain de la montée laiteuse


- Abcès  CI - Seins tendus, douloureux, risque infectieux
définitive Engorgement - Traitement symptomatique : Douche chaude sur les seins
mammaire Anti-œdémateux + cataplasme
- Test de Budin Expression du lait
Ocytocine SC avant la tétée
- Stase alvéolaire du lait
- Clinique : Fièvre à 39-40°C
Quadrant inflammatoire
Test de Budin : Adénopathies axillaires
Signe de Budin négatif
- Recueil du lait Lymphangite - Traitement ambulatoire : Traitement facteurs favorisants : crevasses
sur une Education à la technique d’allaitement
compresse Local : Expression du lait
Pansement anti-phlogistique
- 1 auréole = pas Général : AINS + antalgiques
de pus = test – Pas d’antibiothérapie
- Surveillance
- 2 auréoles :
- Arrêt de l'allaitement jusqu'à guérison
jaune + blanche - Clinique : Fièvre à 39°C
Arrêt de l’allaitement jusqu’à

= pus = test + Galactophorite Lymphangite préalable


Signe de Budin positif
(mastite - Paraclinique : lactoculture : Staphylococcus aureus
infectieuse) - Traitement ambulatoire :
guérison

Antibiothérapie anti-staphylococcique : Oxacilline


Antalgiques
Vidange des seins : lait tiré et jeté
Local : cataplasmes + chaud
- Surveillance

- Fièvre à 40 °C, AEG


Arrêt définitif de

- Galactophorite préalable
l’allaitement

- Douleur lancinante, zone inflammatoire fluctuante, collectée


- Traitement chirurgical : Incision + lavage et drainage de l'abcès
Abcès du sein Prélèvements bactériologiques
Antibiothérapie adaptée
Soins locaux + antalgiques
- Surveillance postopératoire et cicatrisation