Anda di halaman 1dari 19

Syrph the Net : une méthode d’évaluation

impactant la gestion d’espaces naturels


testée par un réseau de gestionnaire

Jocelyn Claude 1,2 et Cédric Vanappelghem 2,3

1Réserve Naturelle Nationale du lac de Remoray


2Réserves naturelles de France
3Conservatoire des espaces naturels du Nord et du Pas-de-Calais
Syrph the Net : pourquoi les syrphes ?

© Steven Falk, 2012


Syrph the Net : pourquoi les syrphes ?
Phytophages zoophages
mycophages microphages

D’après Sarthou (2012)


Syrph the Net ?
Syrph the Net : comment ça marche ?
Liste des habitats + Piégeage avec les
espèces de la tentes Malaise
« région »
Syrph the Net : comment ça marche ?
Espèces attendues Espèces observées
(prédites) (piégées dans TM)

Intervalle Intégrité
[0-20%] Très faible
[21-40%] Faible
[41-50%] Moyenne
[51-75%] Bonne
[76-85%] Très bonne
[86-100%] Excellente

Espèces manquantes Espèces au rendez-vous Espèces inattendues


% manquantes sur attendues % rdv sur attendues % Inattendues sur observées

Dysfonctionnement Intégrité écologique Qualité du modèle

Analyse des cortèges


échelle des micro-habitats
La RNN du Lac de Remoray
18 macro-habitats recensés
211 espèces identifiées
3 espèces citées pour la première fois en France
100 espèces menacées ou en déclin

74 %
Intégrité écologique Bonne intégrité
(174/234)

Taux d’espèces 16 %
Modèle fonctionne bien
inattendues (34/211)

60 espèces manquantes = les analyses se poursuivent


La RNN du Lac de Remoray :
forêt de la Grand’Côte
Intégrité écologique de 75 %
Elle montre un déficit de bois mort et sénescent

La forêt de la Grand’Côte n’atteint pas niveaux d’intégrités


souhaités

les Habitats pas totalement fonctionnels


La RNN du Lac de Remoray : zones
humides

Tourbières
Intégrité écologique de 83%
Restauration a (a minima) maintenu
l’existant
sans doute améliorée

9 espèces manquantes
=> Perturbations irrémédiables
La RNN du Lac de Remoray :
les prairies agricoles
Prairies amendées
Intégrité écologique 85% !
Prairies amendées (dégradées) Prairie extensive de montagne
0 20 40 60 80 100 0 20 40 60 80 100

HABITAT GENERAL => 1 94 36/69 52

Plantes vivantes 30/59 30/59 51

Arbres (gen.) Homogénéisation et déstructuration de la


1 5/5
Lianes strate herbacée et litière
1 3/3
Strate herbacée (gen.) 29/57 29/57 51

Au dessus 15/22 68
ZONE D'ACTIVITE LARVAIRE: TERRESTRE

15/22
Dans 5/12 15/36 42

Débris en surface 2/3 6/9 67

Excréments 1
2/2
Litière 3/5
3/5 60

Nids des insectes sociaux 1/3 33

Zones racinaires (gen.) Modification et diminution de la richesse


1/3
21/43 49
21/43
en décomposition 0 floristique Abs
avec des graminées 6/11 55
6/11
avec des pucerons 4/7 57
4/7
bulbes/tubercules 1/6 17
1/6
dans la base des tiges 13/25 52
13/25

Appauvrissement de la litière et de l’humus


Plantes aquatiques 1/2 60 50
AQUATIQUE

1/2
D'ACTIVITE
LARVAIRE:
ZONE

Débris et sédiments submergés 2/3 88 67


2/3
Zones saturées en eau 3/5 91 60
3/5

Diminution
Au-dessus de la surface du sol
des syrphes indicateurs des eaux oligotrophes au détriment
6/7
6/7 86
ZONE D'HIVERNAGE/
D'HIBERNATION

A la surface du sol 24/37

Dans les zones racinaires


des eutrophes
17/41
24/27

41
65

17/41
Dans les nids d'insectes sociaux 1/3 33
1/3
Dans l'eau 1 75
1/1
La RNN du Lac de Remoray : les prairies
agricoles

Prairies en mauvaise
Intégrité écologique
52%
Diagnostic StN
Evaluation -Comparaison intersites
globale du site -Représentativité / paysage
(-Enjeux de conservation / espèces patrimoniales)
FRBD (%)

Diagnostic du -IE : fonctionnalité écologique


macro-habitat -Lien avec l’état de conservation
des habitats
IE (%)

Recherche des
dysfonctionnement
Echelle du micro-habitat
IE (%)
Réponse écologique -Identification de processus
/ Quantification fonctionnelle d’altération ou facteurs limitant
-Micro-habitats déficients ?
/ Axes + priorité de gestion
Le GIS : qu’est ce que c’est ?

Groupe Inter-réseaux sur les Syrphes

Porté par Réserves naturelles de France

Actions en faveur du développement de la méthode Syrph the Net dans les


espaces naturels en France
Le GIS : des espaces naturels qui
s’investissent
Mise en œuvre de la méthode StN
34 espaces naturels
22 RN
9 sites CEN
1 ENS
1 APPB
Un cycle de formation ATEN

Troisième promotion d’un cycle de trois ans


Des formations qui font le plein depuis 2008
Rencontres syrphidologiques
françaises
Organisées conjointement avec les membres de DipteraSyrphidae2
(modéré par C. Dussaix)
Dernière session en 2014 en Ardèche
Merci de votre attention

et

Vive les syrphes !