Anda di halaman 1dari 3

1

Revue de presse quotidienne de la SONARA


N° 332 du 19/11/15

PRIME D’EXCELLENCE ACADÉMIQUE: DES ÉTUDIANTS EN COLÈRE À L’UNIVERSITÉ DE MAROUA (CAMEROUN-INFO.NET)

CE QU’IL FAUT POUR ÊTRE DÉTENTEUR DE LA CARTE DE PRESSE (CAMEROUN-INFO.NET)

L’HÔPITAL GYNÉCO-OBSTÉTRIQUE DE DOUALA A DÉJÀ REÇU 1610 MALADES EN CONSULTATIONS EXTERNES (CAMEROON-TRIBUNE)

DEADLY RAID IN SAINT-DENIS ON PARIS ATTACK SUSPECTS (AP)

PRIME D’EXCELLENCE ACADÉMIQUE: DES ÉTUDIANTS EN COLÈRE À L’UNIVERSITÉ DE MAROUA (CAMEROUN-INFO.NET)

Ils sont exactement 1 554 dans cette situation.


Le quotidien Le Jour, édition du 18 novembre
2015, rapporte qu’ils manifestent depuis le dé-
but de la semaine à l’université de Maroua. Un
mouvement d’humeur qui a connu une tour-
nure particulière mardi, 17 novembre.
«Lorsque la voiture du recteur de l’université
de Maroua a traversé le portail de l’établisse-
ment hier à 12h30, une foule d’étudiants s’est
spontanément dressée devant. Pancartes à la
main, ils voulaient empêcher Edward Oben
Ako de passer. Il a fallu l’intervention de poli-
ciers pour dégager la route à l’universitaire»,
raconte le journal. L’incident a été évité de
justesse, mais pas la colère des cop’s. Ils disent
avoir arbitrairement été exclus de la liste des 2
995 étudiants de leur université, retenus pour bénéficier de la prime d’excellence pour l’année
académique. «Ils sont inscrits à l’université, à l’école normale supérieure et à l’institut supérieur
du sahel depuis 2013. Ils espéraient percevoir la prime de l’excellence», précise Le Jour. Malheu-
reusement pour eux, leurs noms figurent sur une liste qui porte la mention «rejeté soit pour véri-
fication ou pour défaut de niveau» informe notre confrère. De l’avis de Nadia, l’une des manifes-
tantes,«une première liste est partie à Yaoundé avec 6 000 noms, ils ont tamisé et il n’est resté
que 4.000 noms. Ici à Maroua ils veulent encore réduire à 3 000 noms en utilisant des prétextes
douteux. Je ne veux rien savoir je veux mon argent, je veux mes 50.000Fcfa», tempête-t-elle.

Tél: (237) 233.33.22.38 / 233.33.22.39—Fax: (237) 233.33.21.88


B.P 365 Limbe
2

CE QU’IL FAUT POUR ÊTRE DÉTENTEUR DE LA CARTE DE PRESSE (CAMEROUN-INFO.NET)

La nouvelle carte de presse au Cameroun sera disponible en début d’année 2016. En attendant, les
membres de la Commission de délivrance travaillent à parfaire ce document indispensable pour le jour-
naliste dans l’exercice de son métier. Ils étaient ainsi réunis en deuxième session ordinaire le 17 no-
vembre à Yaoundé. Occasion pour le président de ladite commission, Sévérin Tchounkeu, de présenter
quelques avantages dont vont bénéficier les détenteurs de la nouvelle carte de presse. Une information
relayée par La Nouvelle Expression (Lne) du 18 novembre. Il s’agit «en l’occurrence: la signature d’une
convention avec le Syndicat national des industries de l’hôtellerie et du tourisme (Spiht) accordant une
réduction de 35% sur les tarifs pratiqués aux détenteurs de la carte de presse ; la signature d’une con-
vention avec l’opérateur de téléphonie mobile Orange Cameroun prévoyant entre autres, des tarifs bo-
nifiés sur le coût des communications, une subvention de 20% sous forme de remise sur le prix des
équipements, des solutions Data (Business everywhere, équipements de connectivité cloud pro)», a
annoncé Sévérin Tchounkeu. Le propriétaire du groupe Equinoxe, a aussi fait savoir, note le journal,
qu’il est prévue «la signature d’une lettre d’intention avec une société d’assurance prévoyant la sous-
cription à des tarifs préférentiels d’une assurance décès de 6200 Fcfa par an». Pour bénéficier de ces
avantages, les professionnels de médias doivent envoyer leurs dossiers à partir du 23 novembre 2015. Les
travaux d’hier ont aussi permis aux membre de la commission sus évoquée de présenter les conditions à
remplir afin d’obtenir le sésame. «Le dossier de demande devrait comporter une demande manuscrite ;
une copie certifiée conforme des diplômes et titres professionnels requis ainsi que, le cas échéant, des
documents énumérés à l’article 8 du Décret N°2002 :2170/PM du 09 décembre 2002 ; un contrat de tra-
vail ou une attestation d’emploi légalisée par les services du ministre en charge de l’emploi ; une attes-
tation d’ancienneté délivrée par l’employeur ; une attestation d’immatriculation à la Caisse nationale
de prévoyance sociale (Cnps) ou une copie de l’acte d’intégration à la Fonction publique; un bulletin n°3
du casier judiciaire datant de moins de trois mois ; une copie certifiée conforme de la carte natio-
nale d’identité ; et quatre photos 4x4. En outre, un reçu de versement à la commission de la carte de la
somme de dix mille Fcfa ; des justificatifs des prestations journalistiques visées à l’article 8(2) b du dé-
cret ci-dessus cité devront être ajoutés au dossier», rapporte Lne. Des conditions différentes de celles
des journalistes étrangers qui exercent au Cameroun. Ces dernier devront fournir «une copie de l’autori-
sation de séjour au Cameroun ; un reçu de versement à la Commission de la carte de la somme de
25 000 Fcfa non cumulable avec celle prévue à l’article 8 alinéa (1) du décret sus-visé ; et une copie
certifiée conforme de la carte de presse ou tout autre titre ou document faisant foi attestant de sa
qualité de journaliste».

L’HÔPITAL GYNÉCO-OBSTÉTRIQUE DE DOUALA A DÉJÀ REÇU 1610 MALADES EN CONSULTATIONS EXTERNES


(CAMEROON-TRIBUNE)

A la suite de Philémon Yang, plusieurs personnalités étaient


présentes lors de l’inauguration de l’hôpital Gynéco-
Obstétrique de Douala. 3 mois après son ouverture aux pa-
tients, 1610 malades en consultation externes y ont déjà été
reçus. 4595 examens de laboratoire ont été enregistrés, et, à
en croire La Nouvelle Expression du mercredi 18 novembre
2015, 1004 examens de l’imagerie médicale ont été effec-
tués. 140 patients admis en gynécologie obstétrique ont con-
duit à 80 accouchements normaux et 27 césariennes réussies.
Le service des urgences a accueilli également 344 patients,
et 70 patients opérés globalement. Ceci, avec un effectif de
31 médecins spécialistes, 16 médecins généralistes, 4 pharmaciens, apprend-t-on des colonnes du
journal. «Je pense que les femmes enceintes et les enfants vont recevoir ici les soins de qualité.
Cet hôpital va contribuer à baisser la mortalité maternelle notamment des suites d’accouche-
ment, mais également la mortalité juvénile l’objectif principal est de ne plus voir une femme
mourir en donnant la vie, perdre son bébé en bas âge mais permettre que nous ayons des ma-
mans et enfants en bonne santé», précise André Mama Fouda, Ministre de la Santé Publique.

Tél: (237) 233.33.22.38 / 233.33.22.39—Fax: (237) 233.33.21.88


B.P 365 Limbe
3

DEADLY RAID IN SAINT-DENIS ON PARIS ATTACK SUSPECTS (AP)


A woman wearing an explosive
suicide vest blew herself up
Wednesday as heavily armed
police tried to storm a subur-
ban Paris apartment where the
suspected mastermind of last
week's gun and bomb rampage
was believed to be holed up,
police said. They said one man
was also killed and seven
people arrested in the stan-
doff, which began before dawn
and continued for more than
seven hours, with gunfire and
large bangs sporadically ringing
out near the apartment buil-
ding In the Paris suburb of
Sain t- Deni s. Go ve rn men t
spokesman Stephane Le Foll
said just before noon that "the operation is over." The fate of the suspected attacks planner, Ab-
delhamid Abaaoud, was unclear. Police said a security perimeter around the building remained in
place. (AP)

 the first train reached a top speed of


only 8 kmh
 the subject of the first printed book
in England was about chess
 instant coffee was invented in 1901
 John Kellogg invented corn flakes
 the wristwatch was invented in 1904
 most birds eat twice their body
weight each day

Tél: (237) 233.33.22.38 / 233.33.22.39—Fax: (237) 233.33.21.88


B.P 365 Limbe