Anda di halaman 1dari 5

Université Abdelmalek Essaâdi Licence EEA

Faculté des Sciences et Techniques Module d’électronique de puissance


Tanger Département Génie Electrique

Redresseurs triphasés

Exercice1
On considère le redresseur triphasé de la figure suivante :
On donne : v1, v2, v3 un système triphasé équilibré direct : v 1 = 2 .220. sin(ωt )
f = 60 Hz, R = 50 Ω, L= 304mH, E = 325V, α = 60°

1) Tracer les courbes vL, iL, i1


2) Calculer la valeur moyenne de la tension aux bornes de la charge ainsi que le courant
moyen.

Corrigé :

1) Calcul de l’angle d’extinction du courant β :


Il est nécessaire de vérifier que à α = 60 le thyristor peut être amorcé, donc il faut comparer E
et u12(ωt=α+30°)
u12 = 3 . 2 .220. sin(ωt + 30° )
Donc à ωt=α+30=60°+30°=90° u12 = 538,89 sin(120°) = 466,69V > E = 325
L’amorçage des thyristors est donc possible,
E 325
a= = = 0,6
U max 3 . 2 .220

cos Φ = cos[arctg ( )] = 0,4
R
L’angle d’extinction est obtenu à partir de l’abaque de Puschlowski pour
a = 0,6 cosΦ= 0,4 et α1= α+60°=120°
On trouve β = 162°
L’indice de pulsation du montage est de p=6 donc l’angle critique est
βc = 2π/6 + α1 =180°
puisque β < βc, la conduction est discontinue
l’angle de conduction est δ = β - α1 = 162° - 120° = 42°
Umax u12 u13 u23 u21 u31 u32
uL

E V1 V2 V3

α δ
0 θ1 θ2 θ3

Période= 2π/6

iL

i1

2) Calcul de la valeur moyenne de la tension aux bornes de la charge :


La période du signal uL est 2π/6
Sur l’intervalle [θ1=90°, θ2=162°], uL = u12
Sur l’intervalle [θ2=162°, θ3=180°], uL = E
6 ⎡ ⎤
θ2 θ3
VLmoy = ⎢ ∫ 12
u (ω t )dω t + ∫ Edωt ⎥
2π ⎣θ 1 θ2 ⎦
VLmoy= 331V

Le courant moyen de la charge est donné par :


V Lmoy − E
I Lmoy =
R
ILmoy = 133mA
Exercice2
Soit le redresseur triphasé de la figure suivante :
On donne : v1, v2, v3 un système triphasé équilibré direct : v 1 = 110. sin(ωt )
f = 50 Hz, R = 5 Ω, L= 80mH, E = 76V, α = 45°

1) Tracer les courbes vL, iL, vT1, iT1, iD4, i1


2) Calculer la valeur moyenne de la tension aux bornes de la charge ainsi que le courant
moyen.
3) Calculer la température sur les boîtiers des diodes sachant que les diodes utilisées ont
pour caractéristiques : Rthjc = 1°C/W, Rthcd = 2°C/W, Rthda = 3,5°C/W,
rT = 10mΩ, VT0 = 1V, Ta = 50°C

Corrigé :

1) Calcul de l’angle d’extinction du courant β :


Il est nécessaire de vérifier que à α = 45° les thyristors peuvent être amorcés, donc il faut
comparer E et u12(α+30°)
u12 = 3 .110. sin(ωt + 30° )
Donc à ωt=α+30=45°+30°=75° u12 = 190,5 sin(105°) = 184V > E = 76
L’amorçage des thyristors est donc possible,
E 325
a= = = 0,4
U max 3 . 2 .220

cos Φ = cos[arctg ( )] ≅ 0,2
R
L’angle d’extinction est obtenu à partir de l’abaque de Puschlowski pour
a = 0,4 cosΦ= 0,2 et α1= α+60°=105°
On trouve β = 196°
L’indice de pulsation du montage est de p=6 donc l’angle critique est
βc = 2π/6 + α1 =165°
puisque β > βc, la conduction est donc continue
u12 u13 u23 u21 u31 u32 vL
Umax

V1 V2 V3
E

α
θ1 θ2 θ3
0
Période = 2π/3

u12 u13 u23 u21 u31 u32 vT1

V1 V2 V3

iL

iT1

iD4

i1
2) valeur moyenne du la tension au bornes de la charge :
3 ⎡
θ2 θ3

V Lmoy = ⎢ ∫ u12 (ωt )dωt + ∫ u12 dωt ⎥
2π ⎣θ 1 θ2 ⎦
VLmoy= 155V

Le courant moyen de la charge est donné par :


V Lmoy − E
I Lmoy =
R
ILmoy = 15,8A

3) température du boîtier des diodes Tc (temperature of case)

La température du boîtier du composant est donné par :

Tc – Ta = Pdis . Rthca ou encore Tc = Pdis . Rthca + Ta

Pdis est la puissance dissipée dans le composant :

Pdis = rT .Ieff² + VT0.IDmoy

IDmoy = ILmoy /3 et Ieff = ILmoy / 3

Donc Pdis = 6, 13 W

Rthca = Rthcd + Rthda = 5,5 °C/W

On trouve donc : Tc = 83,7°C