Anda di halaman 1dari 4

LES AUTACOIDES

Substances naturelles jouant un rôle de messagers chimiques

HISTAMINE, SEROTONINE ET ANTAGONISTES

HISTAMINE: Amine biogène impliquée dans l’inflammation, les réactions allergiques et la


régulation des sécrétions en HCl dans l’estomac du fait de l’activation de récepteurs H1, H2,
H3.

• Mode d’action: L’histamine, issue de la décarboxylation de l’histidine, est stockée dans les
mastocytes et les basophiles. La synthèse est lente et le turn-over est lent. Elle est aussi
synthétisée dans la muqueuse gastrique, le CNS et la peau de manière continue et
dégradée très rapidement (turn-over rapide). Le composé 48/80 provoque la dégranulation
des mastocytes et des basophiles mais les cellules responsables du turn-over rapide y sont
insensibles.

La libération d’histamine est inhibée par: inhibiteur des phosphodiestérases; catécholamines;


nédocromyl; cromoglycate; histamine

La libération d’histamine est stimulée par: composé 48/80; composé de PM élevée; agents
de contraste; PVP (excipient); Complexes Ag / Ac; médiateurs de l’inflammation curarisants;
morphine, codéine, mépéridine, dextran.

•Effets: contraction des grosses artères (H2); dilatation des artérioles (H1/H2); hypotension
d’amplitude variable selon les espèces; aug. de la perméabilité micro-vasculaire (H1);
tachycardie (H2); bronchoconstriction, contraction des muscles lisses utérins, GI (H1); aug.
secrétions bronchiques, salivaires, gastriques ... (H2)

•application: L’histamine est utilisée comme substance contrôle dans les tests cutanés de
détection de l’allergie. Son effet peut être antagonisé par les neuroleptiques, parfois utilisés
en pré-médication pour induire une sédation avant la réalisation des tests.

LES ANTAGONISTES H1: Bien absorbés per os. L’injection IV peut s’accompagner d’une
excitation du SNC. A faible dose, ils sont sédatifs. Ce sont des antagonistes compétitifs mais
leur action préventive est nettement supérieure à leur action curative.
•Effets: Antagonisent les effets vasculaires, bronchiques, intestinaux et utérins de l’histamine
(stimulation de la musculature lisse). L’effet hypotenseur de l’histamine est partiellement
antagonisé du fait de l’intervention des récepteurs H2. Les anti-H1 sont utilisés comme anti-
prurigineux en application topique.

•Effets secondaires et toxicité : sédation, excitation du SNC (IV), allergisation, tératogénicité,


action parasympathicolytique (dilatation pupillaire, tachycardie, sécheresse de la bouche).
Les pA2 du phénergan vis-à-vis de l’histamine et de l’Ach sont d’environ de 8 et 6. Ceux de
la terfénadine sont de 11 et 4. Certains sont donc dénués d’effets anti-muscariniques.
L’action parasympathicolytique peut être bénéfique vu le réflexe vagal déclenché par
l’histamine et intervenant dans diverses actions importantes comme le bronchospasme.

•Usage clinique:
-Allergie, anaphylaxie : efficacité limitée du fait de l’intervention des autres médiateurs (les
catécholamines, le Ca++, les glucocorticoïdes, les inhibiteurs des phosphodiestérases sont
plus efficaces).
-Anti-prurigineux (applications topique ou administration systémique).
-Urticaire, dermatite, eczéma, piqûre d’insecte ?
-Permet de réduire les doses de corticoïdes utilisés pour juguler les allergies cutanées.
LES ANTAGONISTES - H2 (CIMÉTIDINE, RANITIDINE) Diminuent les sécrétions d’HCl au niveau
de la muqueuse gastrique. Traversent peu la barrière hémato-méningée (pas d’effets
centraux).

•Application: Utilisés pour le traitment des ulcères gastriques et les dyspepsies banales.
• Toxicité: bradycardie et hypotension possible (IV).
La cimétidine retarde le métabolisme hépatique d’autres médicaments (anticoagulants
coumarimiques, benzodiazépines, b-bloquants, théophylline, phénytoïne, barbituriques...).

LES INHIBITEURS DE LA DÉGRANULATION DES MASTOCYTES : (LOMUDAL ® )

- Administration en aérosol, en prévention de la dégranulation des mastocytes. Certains


(clémastine, oxatomide) sont aussi des anti-H1.
- C.O.P.D. chez le cheval : 200 - 300 mg en inhalation/j avant le contact avec l’antigène et
espacer l’administration.
- Oxatomide: actif pour diminuer les symptômes de dermite atopique canine (possède
également des propriétés anti-H1) après un mois de traitement.

LES ANTI-SÉROTONINERGIQUES: La kétansérine est un anti-5HT2 (mais aussi antagoniste des


récepteurs a1, H1 et D2). Elle a été enregistrée sous forme de gel pour contrôler
l’inflammation chronique des plaies chez le cheval et la production d’un tissu de
granulation.
LES PEPTIDES : ANGIOTENSINE, SP, BRADYKININE, VIP ...

Rappel: Hypotension déclanche sécretion de rénine par les cellules justa-glomérulaire, celle-
ci permet la conversion de l’angiotensine sécrétée par le foie en angio1 puis Angio2.

PHARMACODYNAMIE DES INHIBITEURS DE L’ENZYME DE CONVERSION (IEC) (CAPTOPRIL,


ÉNÉLAPRIL, BÉNAZÉPRIL,…).

- Effet vasodilateur.
- Les diurétiques, les vasodilateurs (a-antagonistes) et le captopril augmentent la sécrétion
de rénine. Dans le cas du captopril, cette élévation n’est pas gênante puisque la
synthèse d’angiotensine II est bloquée. En revanche, l’effet hypotenseur des diurétiques
et des vasodilatateurs est entravé par la rénine.
- Contrairement aux autres VD, le captopril diminue la sécrétion d’aldostérone et augmente,
par conséquent, la diurèse et l’excrétion du Na+.
- N’entraîne pas d’hypotension orthostatique.
- Maintient la perfusion tissulaire malgré l’hypotension (contrairement aux autres VD et
diurétiques).
- Néphrotoxicité indépendante de l’inhibition de l’enzyme de conversion (captopril,
énalapril) (effet vasodilateur conduisant à une hypoperfusion rénale et une insuffisance
rénale aiguë) (possible).
- Effet tussigène du fait de la bradykinine.
- Urticaire (lié aux kinines) (possible).
- Risque élevé de malformations congénitales.
- Diminution de l’hémoglobinémie surtout en cas d’insuffisance rénale chronique (possible)

•Indications:
- Insuffisance cardiaque congestive du chien (cfr. antagonistes a-adrénergiques): Captopril
1 - 2 mg/kg PO 3 x/j. ; Enalapril 0,5 mg/kg PO 1 à 2 x/j. Association possible avec les
diurétiques (pas les diurétiques d’épargne du potassium du fait du danger d’hyperkaliémie)
et les digitaliques. Le captopril et l’énalapril sont éliminés sous forme active par les reins. Une
adaptation posologique est nécessaire en cas d’insuffisance rénale. Bénazépril (Fortekor ®),
éliminé à raison de 50 % par voie biliaire, est indiqué chez les chiens atteints d’insuffisance
rénale associée à l’insuffisance cardiaque (5 mg/10 - 20 kg 1 x/j). Alternative : les
antagonistes de l’angiotensine II (cfr. Médicaments hypotenseurs).

- Nouvelle indication de IEC : insuffisance rénale chronique du chat ?


Aspects physiopathologiques : Hypertension possible, Rétention du Na+ et perte de K+,Urée
et créatinine plasmatique élevée, Activation du système RA.
But des IEC: Effet hypotenseur contribuant à réduire la glomérulosclérose consécutive à
l'hypertension; Diminution de l'angiotensine II qui localement contribue à la
glomérulosclérose du fait d'une vasoconstriction de l'artériole efférente; Rétablir les
échanges ioniques au niveau rénal.
Mais attention, les iec sont contre-indiqué en cas d’hypovolémie et d’insufisence rénale
aigüe.

•Toxicité:
1) VD rénale exagerée -> insufisence rénale aigüe.
2)VD systémique et/ou localisée au niveau des reins favorable à la perfusion des reins
en cas d’insuffisance rénale chronique mais le risque (1) existe malgré tout!

LES PROSTAGLANDINES ET THROMBOXANES

la classification chimique des dérivés de la cyclo-oxygénases se base sur la structure, le


nombre de désaturation et la stéréochimie de la molécule. la structure du cycle détermine
la lettre (A, B, C, D, E, F, G, H, I, TXA, TXB). La lettre a et b fait référence à la stéréochimie de
la molécule. Le chiffre fait référence au nombre de désaturation.

• Quelques effets physiologiques et physio-pathologiques des PGF2a :


lutéolyse, accouchement et avortement, contraction utérine, sudation,
stimulation de la musculature lisse GI et respiratoire.

• Usage clinique

- Du fait de la demi-vie ultra-courte des PGF2a, des dérivés plus stables ont été
développés. Ils sont utilisés pour : résoudre les situations pathologiques associées à la
persistance des corps jaunes (bovins), pyomètre (bovins), synchronisation de l’oestrus
(bovins), avortement (6 ème et 150 ème jour) (bovins), parturition (truie et bovins).

- Le cloprosténol doit être utilisé avec prudence (résorption cutanée) par les utilisateurs
(avortement, asthme, diarrhée...).

- Une manipulation des acides gras du régime (acide gras essentiels) peut orienter la
synthèse des PG vers des composés connus pour leurs propriétés anti-inflammatoires.

Misoprostol : cfr. Traitement de l'intoxication par les A.I.N.S.