Anda di halaman 1dari 18

DOSSIER DE PRESSE

L’organisme de contrôle et de certification au service


du développement durable.
Acteur historique de l’agriculture biologique, Ecocert est un organisme de certification
agréé et accrédité selon la norme internationale ISO Guide 65 (EN 45011).
Ecocert intervient sur le terrain dans près de 80 pays pour contrôler et certifier des produits,
systèmes et services ayant un impact positif sur l’environnement.

CONTACTS PRESSE : Emmapom : Amandine Martin - Attachée de presse - amandine@emmapom.com - Tel. : 01.42.01.46.96
Ecocert : Julie Basdevant - Responsable Communication Groupe - julie.basdevant@ecocert.com - Tel. : 05.62.07.65.78
ECOCERT- BP 47 - 32600 L’ISLE JOURDAIN - France

www.ecocert.com
SOMMAIRE

Lexique P.3
Logo P. 4
Activité et expertise P. 5
L’entreprise P. 8
Agriculture Biologique P. 11
Cosmétiques Biologiques P. 14
Ecocert Equitable P. 17

www.ecocert.com
LEXIQUE
(D’après www.industrie.gouv.fr)

Accréditation Norme EN 45011


L’accréditation est l’attestation de Norme européenne qui définit les
la compétence, de l’impartialité et exigences que chaque organisme
de l’indépendance d’un organisme certificateur doit remplir pour faire
certificateur au regard des normes la preuve de son indépendance,
en vigueur. Si l’accréditation est à compétence et impartialité.
l’origine une démarche volontaire,
elle est devenue obligatoire dans Opérateur
de nombreux secteurs d’activités Terme générique pour désigner
en Europe car elle permet d’établir une entité (entreprise de service,
la confiance dans les certifications collectivité, association, producteur,
effectuées. En France, c’est le comité transformateur, distributeur,
français d’accréditation (COFRAC) importateur…) qui se porte
qui est désigné pour l’accréditation garant de la conformité des activités
des organismes de certification ou produits qui sont sous sa
selon la norme EN 45011. responsabilité. Il s’engage auprès
d’un organisme de certification pour
Agrément faire reconnaitre la conformité de
Acte par lequel l’autorité compétente ses produits, systèmes ou services à
(pour la France, il s’agit de l’INAO) un référentiel.
autorise un organisme certificateur
à délivrer pour un ou des produits, Organisme de certification
soit des labels agricoles, soit des La mission d’un organisme de
certificats de conformité, soit des certification consiste à vérifier la
certificats du mode de production conformité de produits, services
biologique, soit plusieurs de ces ou systèmes aux critères définis
certifications. dans un référentiel. Si l’ensemble
du processus audité respecte les
Auditeur exigences fixées par le référentiel, la
Personne qualifiée et habilitée certification est délivrée, sous forme
à effectuer sur le terrain les de document écrit.
contrôles de conformité à un Un organisme de certification doit
référentiel : visites d’entreprises nécessairement être contrôlé et
et d’exploitations, contrôles accrédité par l’autorité compétente,
documentaires et administratifs, qui atteste de l’indépendance et de
prélèvements d’échantillons, etc. l’impartialité de ses décisions.
L’auditeur émet un rapport d’audit,
qui servira de base à la délivrance Référentiel ou cahier des charges
de la certification. Un référentiel est un document
t e c h n i q u e d é f i n i s s a n t les
Certification caractéristiques que doit présenter
La certification est une procédure un produit, un système ou un service
par laquelle une tierce partie, ainsi que les exigences liées au
l’organisme certificateur, donne contrôle de la conformité de ce
une assurance écrite qu’un système dernier. Il peut être public (texte
d’organisation, un processus, une réglementaire, norme) ou privé
personne, un produit ou un service (initiative privée d’un organisme de
est conforme à des exigences certification ou d’une association)
spécifiées dans une norme ou
un référentiel. La certification est
accordée pour une durée limitée
pendant laquelle une surveillance
est exercée par l’organisme certificateur.

La certification est une démarche


volontaire. Toute entité, pour l’activité
de laquelle existe un référentiel,
peut demander à faire certifier ses
produits ou ses services.

www.ecocert.com 3
LOGOS

Entreprise Agriculture Biologique,


Cosmétique Biologique, Textile Biologique.

Ecocert Ecoproduits : Ecocert Equitable


Parfums d’ambiance biologiques

Intrants utilisables Ecocert Qualité Sécurité


en Agriculture biologique.

Ecocert Environnement : Espaces Verts


Ecologiques, Gestion écologique des
territoires, Affichage environnemental,
projets carbone, développement durable….

www.ecocert.com 4
ACTIVITE ET EXPERTISE

Organisme de certification spécialisé dans le secteur environnemental depuis sa création en 1991, Ecocert
a développé son expertise dans 4 domaines d’activité complémentaires, et répond aux exigences des normes
internationales.

[1] CONTRÔLE ET CERTIFICATION DE PRODUITS, Avant de délivrer le document de certification qui atteste
SYSTÈMES ET SERVICES de la conformité au référentiel, les ingénieurs et techniciens
d’Ecocert appliquent un processus de certification rigoureux :
Ecocert contrôle et certifie des produits, systèmes et audit des modes de production et des systèmes qualité,
services selon des référentiels publics ou privés : vérifications administrative et comptable, inspection des sites,
analyse de risque, prélèvements.
• Agriculture biologique : Règlements CE/NOP/JAS, Des audits de surveillance annuels complètent le processus,
Référentiels nationaux, Intrants, Spiruline et toute non-conformité entraîne des demandes d’actions
• Cosmétiques biologiques : « Cosmétiques Ecologiques correctives et/ou des sanctions.
et Biologiques » d’Ecocert
• Textiles biologiques : GOTS, Organic Exchange
• Environnement : ISO 14001, ISO 26000, EMAS, PEFC,
« EVE » d’Ecocert (Espaces Verts Ecologiques), Eaux de
baignades, GES, Bilan Carbone, Affichage environnemental
• Equitable : « ESR » d’Ecocert (Equitable, Solidaire,
Responsable)
• Ecoproduits : « Détergents écologiques »
et « Parfums d’ambiance » d’Ecocert
• Qualité et Sécurité: Globalgap, IFS, BRC,
Contrôle tierce partie, ISO 9001, ISO 22000, OHSAS 18000

www.ecocert.com 5
ACTIVITE ET EXPERTISE
[2] ÉLABORATION DE RÉFÉRENTIELS SUR DES OBJECTIFS Reconnus en France comme à l’étranger, ces référentiels
ENVIRONNEMENTAUX ET SOCIAUX permettent à Ecocert d’effectuer des contrôles selon des
critères objectifs. Les documents de certification délivrés
Expert de la certification en agriculture biologique, Ecocert a par Ecocert sont des garanties de conformité pour le
acquis une compétence qui lui confère toute la légitimité consommateur.
pour développer des référentiels sur la base de critères
environnementaux et sociaux. L’objectif est d’inciter [3] ORGANISME DE FORMATION PROFESSIONNELLE
les acteurs économiques à adopter des pratiques plus
responsables et répondant aux aspirations En tant qu’organisme de formation agréé, les filiales
des consommateurs. Ecocert France SAS et Ecocert Greenlife SAS partagent
leurs savoir-faire dans leurs domaines d’expertise en
Depuis 2000, Ecocert a développé les référentiels suivants : assurant des formations professionnelles : réglementation,
sécurité alimentaire, traçabilité, systèmes de management
• Cosmétiques écologiques et biologiques (environnement, qualité, sécurité).
• ESR - Produits bio et équitables
• Détergents écologiques
• Parfums d’ambiance biologiques
• EVE - Espaces verts écologiques
• Intrants utilisables en agriculture biologique
• Spiruline écologique

Conformément à la norme NF X 50-067, Ecocert élabore


ses référentiels en concertation avec les représentants
des filières concernées : professionnels, consommateurs,
administrations. Des comités techniques et de surveillance
indépendants accompagnent le processus de contrôle
et de certification.

[4] EXPERTISE TECHNIQUE ET CONSEIL AUPRÈS DES INSTITUTIONS

Ecocert est reconnu pour son expertise sur les problématiques liées à l’agriculture biologique et à la certification.
Ses experts interviennent auprès des institutions françaises, européennes et internationales pour soutenir le
développement de projets :

• COMMISSION EUROPÉENNE pour la création de normes de traçabilité et de qualité


• Règlement européen de l’Agriculture biologique environnementale
• Projet GeoFairTrade pour le commerce équitable • Tunisie, Roumanie, Madagascar : création de normes

• AUTORITÉS FRANÇAISES • ORGANISATIONS NON GOUVERNEMENTALES


• Ministère de l’Agriculture : Règlements de l’Agriculture ET PROFESSIONNELLES
biologique • FAO : création de filières biologiques au Maghreb
• INAO : Conseil Agréments et Contrôles, Comité National et en Amérique latine
de l’Agriculture Biologique, Commissions Nationales • IFOAM France (AsAFI) : membre du Conseil d’Administration
(Règlementation, OGM et Restauration Collective) • EOCC (European Organic Certification Council) : présidence
• CNCE : Consultation pour la définition d’une régulation • CEBIO (Association française des Organismes
pour le commerce équitable de certification biologique) : présidence
• COSMOS : membre fondateur et membre du Conseil
• GOUVERNEMENTS ÉTRANGERS d’Administration de l’Association pour l’harmonisation des
• Thaïlande: accompagnement du Ministère de l’Agriculture cahiers des charges européens de la cosmétique biologique.

www.ecocert.com
ACTIVITE ET EXPERTISE

La certification est une activité encadrée. Les organismes de certification sont contrôlés par les autorités
et organismes compétents, dans le cadre des processus d’agrément et d’accréditation. En France,
c’est le Comité Français d’Accréditation (COFRAC) qui est désigné pour l’accréditation des organismes de certification
selon la norme EN 45011, qui exige indépendance, compétence et impartialité.
Ecocert prend toutes les dispositions nécessaires pour satisfaire à ces exigences, et garantir la fiabilité
de ses décisions

UNE ACTIVITÉ CONTRÔLÉE PAR LES AUTORITÉS

EUROPE :
Ecocert est accrédité par le COFRAC
(portée disponible sur www.cofrac.fr) :

• Ecocert France SAS : Accréditation N° 5-0035 pour la
certification de produits agricoles et alimentaires.
• Ecocert Greenlife SAS : Accréditation N° 5-0520 pour la
certification de produits industriels cosmétiques et textiles.
• Ecocert SA : Accréditation N° 5-0074 pour la certification
de produits agricoles et alimentaires en pays tiers.
• Ecopass : Accréditation ISO 17021 : 2006 sous le N °4-0011
pour les certifications ISO 14001, ISO 9001, PEFC
et N° 4-E010 (FR-V-0010) pour la vérification EMAS.

ETATS-UNIS :
Ecocert SA est accrédité par l’USDA
(Ministère de l’Agriculture) pour le programme NOP.

JAPON :
Ecocert QAI est accrédité par le MAFF
(Ministère de l’Agriculture) pour le référentiel JAS.

L’expertise d’Ecocert est reconnue pour les référentiels


privés et nationaux :

• Contrôle de cahiers des charges privés : Demeter, Biodyvin,


Bio Suisse...
• Agrément pour le contrôle et la certification sur la base
des réglementations nationales : Corée du Sud, Colombie,
Inde, Turquie, Chine...

www.ecocert.com 7
L’ENTREPRISE

[1] HISTORIQUE

• 1991 : Création d’ECOCERT en France (1er organisme de


certification spécialisé en Agriculture biologique)
• 1992 : Obtention du premier agrément « Organisme de contrôle en
Agriculture Biologique »
• 1996: Première accréditation par le COFRAC (Comité Français [2] WILLIAM VIDAL, PDG
d’Accréditation)
• 1998 : Première implantation hors France Ingénieur agricole et écologue, dès le début de sa carrière,
• 2003 : Création du référentiel « Cosmétique écologique et William Vidal s’intéresse à l’agriculture biologique.
biologique » Œuvrant, dans les années 70 et 80, au développement
• 2005 : Intégration de la filiale Ecopass, spécialisée dans la de la bio, il cofonde l’entreprise Ecocert en 1991.
certification environnementale des entreprises et collectivités Aujourd’hui Président Directeur Général du Groupe Ecocert,
• 2005 : Création du référentiel « Parfums d’ambiance biologiques » il intervient en France comme à l’étranger et oriente
• 2006 : Création du référentiel « Détergents écologiques » l’entreprise vers des activités liées à la protection
• 2007 : Création du référentiel « ESR - Equitable Solidaire Responsable » de l’homme et de l’environnement.
• 2008 : Création du référentiel « EVE - Espaces Verts Ecologiques »
• 2009 : Création de la filiale Ecocert Greenlife SAS, spécialisée dans
les écoproduits
• 2009 : Ecocert certifie les textiles biologiques selon les référentiels
internationaux GOTS et Organic Exchange
• 2010 : Révision du référentiel « ESR » pour garantir uniquement
des produits à la fois bio et équitables (alimentaire, cosmétique, textile)
• A venir : Création de nouveaux référentiels

www.ecocert.com 8
L’ENTREPRISE

[3] IMPLANTATION DANS 20 PAYS [4] UNE PME INTERNATIONALE EN CROISSANCE


[ CHIFFRES 2010 ]
Ecocert s’est implanté peu à peu à l’international,
privilégiant une approche régionale et un service de proximité, • 22 filiales réparties dans 20 pays (dont la France)
pour garantir les contrôles et la traçabilité dans tous les pays. • 85 pays couverts par les auditeurs d’Ecocert
• 493 salariés dans le Groupe (+ 26% par rapport à 2009)
EN FRANCE • CA Groupe : 26,54M (+17,5% par rapport à 2009)

• Ecocert SA : société mère Ecocert France SAS :


• Ecocert France SAS : filiale dédiée à l’activité de contrôle • 1er Organisme de certification de l’agriculture biologique en France
et certification en agriculture biologique en France • 28 000 audits terrain en agriculture bio
• Ecocert Greenlife SAS : filiale dédiée à l’activité de contrôle • 65% de parts de marché
et certification des écoproduits • CA 12M
• Ecopass SAS : filiale dédiée à l’activité de contrôle
et certification des systèmes de management en matière RESSOURCES HUMAINES 2010 :
de développement durable et environnement • 272 collaborateurs au total
• 109 auditeurs terrain
A L’INTERNATIONAL : • 78 personnes recrutées
• 66% des salariés sont des femmes
• Europe : • 51% des managers sont des femmes
Allemagne, Espagne, Portugal, Roumanie, Serbie, Turquie
• Afrique : ACTIVITÉ 2009 :
Afrique du Sud, Burkina Faso, Madagascar, Maroc, Tunisie • France : 65% de parts de marché en certification AB
• Asie : • 28 000 audits terrain en agriculture bio
Chine, Inde, Japon • Monde : 65% de parts de marché en certification
• Amérique : de cosmétiques bio
Brésil, Canada, Colombie, Equateur, Etats-Unis • 3ème organisme pour la certification des systèmes de
management environnementaux

www.ecocert.com 9
L’ENTREPRISE

[5] LES ENGAGEMENTS POUR L’HOMME


ET L’ENVIRONNEMENT

POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE [6] LA FONDATION D’ENTREPRISE ECOCERT

Ecocert mène une politique environnementale en accord La Fondation d’entreprise Ecocert, créée en 2010,
avec ses convictions : bâtiments bioclimatiques,gestion a pour objet de soutenir et/ou de mener, tant en France
de l’énergie et des déchets, réalisation du bilan carbone qu’à l’étranger, des actions visant à la protection ou à la
de l’entreprise, réduction et compensation des émissions, restauration de l’environnement ; à l’amélioration des
implication et sensibilisation des équipes. conditions sociales des populations ; au maintien
du patrimoine culturel.
ACTIONS
ALIMENT’TERRE
Ecocert s’investit dans des actions de sensibilisation à Ce projet d’éducation à l’alimentation et à l’environnement
destination du grand public : est l’initiative de 3 fondations: la Fondation d’entreprise
Anne-Sophie Pic, la Fondation d’entreprise Nature Vivante
• Réalisation de deux films pédagogiques sur le commerce et la Fondation d’entreprise Ecocert. Il vise à initier
équitable et sur l’agriculture biologique, projetés dans les et sensibiliser les élèves d’écoles et collèges à une
écoles et lors de conférences et événements grand public consommation plus responsable.
• Implication dans la vie locale : organisation de ciné-action
gratuits; conférences et débats PACHAMAMA
• Accompagnement de projets et d’associations : Ligue L’association française et malgache “Pachamama” a pour
contre le Cancer, ARTAC, Association Intelligence Verte,etc. objectif de créer et de construire “un collège des métiers
de la Terre” à Madagascar. Cette initiative permettra de
former les jeunes enfants déscolarisés et les adultes pour
les accompagner dans le développement d’une agriculture
raisonnée et responsable.

SEMEAR
L’association Rosas Dos Santos, au Brésil, souhaite
constituer une banque de semences et une pépinière
pour la reforestation de la forêt atlantique, et créer une
dynamique et un réseau qui impliquent les propriétaires
intéressés par la revitalisation de leurs terres.

www.ecocert.com 10
L’AGRICULTURE BIOLOGIQUE

[1] LES RÈGLES DE L’AGRICULTURE BIOLOGIQUE AU SEIN


DE L’UNION EUROPÉENNE
L’agriculture biologique en Europe est définie par un seul
règlement, émanant de la Commission Européenne :
le RCE 834/2007 et ses règlements d’application,
QU’EST-CE QU’UN PRODUIT BIO? en vigueur dans tous les pays membres de l’UE depuis
le 1er janvier 2009.

“Produits contrôlés et certifiés selon les Pour obtenir la certification et afficher la mention « produit issu
exigences du Règlement Européen de de l’agriculture biologique », les produits commercialisés
l’Agriculture biologique. en Europe doivent être contrôlés conformes aux exigences
du Règlement européen, quelque soit le pays de production
Culture : culture sans OGM, évitant l’usage (UE et hors UE), par un organisme de certification agréé par
d’engrais chimique et de pesticides de les pouvoirs publics.
synthèse, fertilisation favorisant la vie
du sol, rotation des cultures, recyclage En France, il existe plusieurs organismes agréés pour
des matières organiques. la certification de l’agriculture biologique :
Agrocert, Certipaq, Certisud, Qualité France, SGS, et Ecocert.

Élevage : animaux nourris avec des


aliments biologiques, soignés suivant des
méthodes douces, élevés avec accès au
plein air, espace vital maximum. [2] LE PÉRIMÈTRE DE CONTRÔLE EN AGRICULTURE
BIOLOGIQUE

Produits transformés « bio » : constitués Le cœur de métier d’Ecocert consiste à vérifier sur le terrain
au minimum de 95% d’ingrédients agricoles que le Règlement européen de l’agriculture biologique
biologiques et au maximum de 5% d’ingrédients est bien respecté par les producteurs et fabricants, qui
non bio contrôlés et autorisés. s’engagent volontairement dans cette démarche.

Les contrôles portent sur l’ensemble du système de production


Produits certifiés bio : producteurs (parcelles de terre, semences, engrais, troupeaux, pratiques de
contrôlés au minimum une fois par an, par un culture et d’élevage, recettes, lieux de stockage, transformation,
organisme de contrôle indépendant et agréé étiquetage, etc.).
par l’INAO, comme Ecocert”
Ils ne se substituent pas mais s’ajoutent aux contrôles habituellement
effectués par les autorités sur l’ensemble des produits agricoles et
alimentaires, qu’ils soient conventionnels ou biologiques.

www.ecocert.com 11
L’AGRICULTURE BIOLOGIQUE

[3] LE PROCESSUS DE CERTIFICATION EN FRANCE [4] LE PROCESSUS DE CERTIFICATION À L’ÉTRANGER

Le processus de certification en agriculture biologique La même démarche s’applique avec la même rigueur dans
mobilise différents experts. les filiales et bureaux d’Ecocert à l’étranger.
Ces structures locales permettent d’intervenir dans plus de
Les auditeurs d’Ecocert, qui mènent les inspections 80 pays. Les équipes sont formées régulièrement et leurs
sur les sites de production et de transformation, activités suivies et évaluées.
émettent ensuite des rapports d’audits,
qu’ils transmettent aux chargés de certification. Cette approche régionale permet d’offrir un service
de proximité, pour garantir les contrôles et la traçabilité
Les chargés de certification étudient ces rapports dans tous les pays de production et de consommation.
pour évaluer la conformité aux exigences du Règlement
européen. Si le mode de production s’avère conforme,
Ecocert délivre la certification bio.

Des contrôles annuels de surveillance sont ensuite réalisés,


dont certains inopinés, et des prélèvements peuvent être
effectués pour analyse en laboratoire. Toute non-conformité
entraîne des demandes d’actions correctives
et/ou des sanctions.

Reconnaître un produit bio certifié par Ecocert :

FR-BIO-01

Eventuellement

et/ou “Certifié par Ecocert ”

UN SECTEUR EN CROISSANCE MAIS UN MARCHÉ ENCORE


CONFIDENTIEL EN FRANCE [Source : Agence Bio 2009]

• 3,14% d’exploitations françaises en mode


de production bio (+24% / 2008)

• 2,46% de la SAU totale en mode


de production bio (+16 % / 2008)

• 1,9% du marché alimentaire total (+ 19% / 2008)

www.ecocert.com 12
L’AGRICULTURE BIOLOGIQUE

[5] INDÉPENDANCE DE LA DÉCISION [6] RISQUE DE FRAUDE ET SYSTÈME D’ALERTE

Conformément à la norme EN 45011 et afin de garantir Comme dans tous les secteurs, le risque de fraude et de
l’indépendance et l’impartialité des décisions prises par Ecocert, références abusives existe, que ce soit le fait d’opérateurs
l’audit et la décision de certification restent deux missions certifiés ou non certifiés.
distinctes qui ne peuvent être effectuées par la même personne. Nous travaillons donc en étroite collaboration avec les autorités
compétentes, notamment la Commission Européenne,
Par ailleurs, le système de certification en Agriculture le Ministère de l’Agriculture, la DGCCRF et les Services
Biologique intègre un Comité de Surveillance de la de la Direction Générale des Douanes, avec lesquels nous
Certification. Il s’agit d’un organe indépendant, qui a avons mis en place un système d’alerte.
pour mission d’émettre des avis, de veiller à l’application
des processus de certification, de suivre l’évolution des Dès que des informations parviennent sur un risque
référentiels, d’examiner les recours et réclamations. de fraude, les équipes d’Ecocert prennent les mesures
Les membres, bénévoles, sont notamment des représentants qui s’imposent, en renforçant les contrôles et les analyses.
des fournisseurs de produits certifiés, des associations ou des En cas de fraude avérée d’un opérateur certifié, les produits
organismes représentatifs des consommateurs et des utilisateurs ou pratiques incriminés sont sanctionnés, jusqu’au retrait
de produits certifiés, ainsi que des personnalités qualifiées définitif du certificat.
concernées par la certification (Source Norme EN 45011).

www.ecocert.com 13
LES COSMETIQUES BIOLOGIQUES

REPÈRES

EN 2010 :

• CA 2010 : 3.300.000€
• 65 % de parts de marché dans le monde
[1] LE RÉFÉRENTIEL « COSMÉTIQUE ÉCOLOGIQUE • Plus de 950 Clients dans 43 pays
ET BIOLOGIQUE » D’ECOCERT • Plus de 15.000 produits certifiés

Ecocert a développé en 2002 le tout premier


référentiel pour les produits « Cosmétiques TYPE DE PRODUITS, TOUS CIRCUITS DE DISTRIBUTION
Ecologiques et Biologiques », en concertation CONFONDUS:
avec tous les acteurs de la filière :
experts, fournisseurs, fabricants, Crèmes, soins, laits, huiles de massage, shampoings, gels
distributeurs,consommateurs douche et bain, solaires, savons, maquillage, eaux de toilette,
et organismes de développement, etc. parfums.

Une double reconnaissance officielle garantit aux


fabricants et aux consommateurs le respect des règles
d’indépendance, de compétence et d’impartialité
dans la démarche de certification :

• Le référentiel :
Le référentiel d’Ecocert a été validé par les autorités
compétentes en France puis est paru au Journal Officiel
de la République Française en avril 2003. Il est accessible
librement sur le site www.ecocert.com.

• L’activité de certification :
La filiale Ecocert Greenlife SAS a été accréditée par le
COFRAC pour la certification des cosmétiques biologiques
(Accréditation N° 5-0520 pour la certification de produits
industriels ; portée disponible sur www.cofrac.fr

www.ecocert.com 14
LES COSMETIQUES BIOLOGIQUES

[2] LES PRINCIPES FONDAMENTAUX DU RÉFÉRENTIEL

Pour garantir un produit cosmétique respectueux Pour être commercialisés, les produits certifiés conformes
de l’environnement, le référentiel Ecocert impose : au cahier des charges d’Ecocert doivent porter ces mentions.

1. L’utilisation d’ingrédients issus de ressources 5. Des seuils minimum d’ingrédients naturels et issus
renouvelables et transformés par des procédés respectueux de l’Agriculture Biologique à atteindre pour obtenir la
de l’environnement. Ecocert vérifie donc l’absence : certification :

• d’ingrédients OGM • Dans tous les cas, 95% minimum du total des ingrédients
• d’ingrédients issus de la pétrochimie (parabens, doivent être naturels ou d’origine naturelle.
phénoxyéthanol, silicone, PEG, parfums et
colorants de synthèse) • Pour le label Cosmétique Biologique :
• de nanoparticules
• d’ingrédients provenant d’animaux (sauf produits • 95% minimum des ingrédients
naturellement par eux : lait, miel...) végétaux doivent être issus de
l’Agriculture Biologique.
2. Le caractère biodégradable ou recyclable des emballages. • 10 % minimum du total des ingrédients
doivent être issus de l’Agriculture Biologique.
3. Des audits annuels sur tous les sites de fabrication et de
conditionnement des produits, afin de s’assurer de la traçabilité • Pour le label Cosmétique Ecologique :
et du respect de l’environnement tout au long de la filière.
• 50% minimum des ingrédients végétaux
4. L’information pour le consommateur sur les étiquetages : doivent être issus de l’Agriculture Biologique.
• Mention obligatoire : « certifié par Ecocert • 5 % minimum du total des ingrédients
Greenlife » doivent être issus de l’Agriculture Biologique.
• Logo de certification Ecocert
• Pourcentage réel de bio dans le produit fini

[3] LE PROCESSUS DE CERTIFICATION

Engagement du fabricant à respecter le cahier des charges


“Cosmétique écologique et biologique” d’Ecocert

Contrôle du produit par un auditeur Ecocert et émission d’un


rapport d’audit

Etude du rapport d’audit et certification du produit par Ecocert


(si tout est conforme)

Garantie consommateur : mention “Certifié par Ecocert”


et logo Ecocert sur l’étiquette

www.ecocert.com 15
LES COSMETIQUES BIOLOGIQUES

COMBIEN DE BIO DANS UN PRODUIT COSMÉTIQUE


CERTIFIÉ ECOCERT ?

Tous les cosmétiques certifiés biologiques par Ecocert


contiennent au minimum 95% d’ingrédients naturels ou
d’origine naturelle, et entre 10% et 100% d’ingrédients bio.

Cette variation, de 10% à 100% de bio, s’explique par


le fait que certains ingrédients très présents dans les
cosmétiques (l’eau, les minéraux, certains tensioactifs ou COSMOS
émulsionnants) ne peuvent pas être certifiés bio, car non
issus de l’agriculture. Ecocert est membre fondateur et membre du Conseil
d’Administration de l’Association Internationale à
• Les shampoings et certaines crèmes, composés But Lucratif (AISBL) constituée le 4 mai 2010 pour
majoritairement d’eau, contiennent entre 10% et 40% l’harmonisation des cahiers des charges européens.
d’ingrédients bio, et toujours 95% d’ingrédients naturels.
• Une huile de massage, qui ne contient pas d’eau, peut Le cahier des charges européen « Référentiel Cosmos
afficher jusqu’à 100% d’ingrédients bio. des Cosmétiques Ecologiques et Biologiques » est le fruit
d’un consensus entre les organismes de certification et
associations de fabricants et consommateurs suivants :
ECOCERT, COSMEBIO (France) - BDIH (Allemagne)
SOIL ASSOCIATION (GB) - ICEA (Italie).

Pour les fabricants qui sont adhérents de l’association


interprofessionnelle française Cosmébio, le produit peut en plus
afficher le logo Cosmébio, qui est un outil de promotion auprès du
consommateur.
Les marques qui ne sont pas membres de Cosmébio affichent
uniquement la référence à Ecocert et/ou le logo Ecocert sur leurs
produits certifiés bio.

www.ecocert.com 16
ECOCERT EQUITABLE

REPÈRES

• 250 références en 2009


• 104 audits en 2009
• 20 pays de production : Brésil, Maroc, Equateur, Colombie,
Burkina Faso, Madagascar, Inde, Tunisie, Côte d’Ivoire…
[1] LA GARANTIE « ECOCERT EQUITABLE » • Produits de terroir
• Huiles et beurres : olive, sésame, argan, baobab,
Ecocert a créé le référentiel « Equitable, Solidaire et karité …
Responsable » (ESR) en 2007 en concertation avec • Huiles essentielles : vétiver…
tous les acteurs de la filière : producteurs, fournisseurs, • Fruits et épices exotiques: café, thé, cacao, coco,
fabricants, distributeurs, consommateurs. vanille, bananes, ananas, mangues, litchis, dattes …
Le cahier des charges s’applique aux produits • Compléments et céréales : açai, guarana,
alimentaires, cosmétiques et textiles qui répondent harpagophytum, riz, quinoa, fonio, papas nativas…
à la fois aux critères de l’agriculture biologique et du • Coton et textiles
commerce équitable.

Ce référentiel s’adresse aux opérateurs souhaitant valoriser


leur implication dans des projets alliant agriculture
biologique et commerce équitable. Il répond aux attentes
des consommateurs qui désirent acheter des produits
respectueux de l’Homme et de l’environnement, dans une
démarche citoyenne et globale.

[2] LES SPÉCIFICITÉS DE LA GARANTIE ECOCERT


EQUITABLE

• SIMPLICITÉ : une garantie unique réunissant le bio


et l’équitable, pour faciliter le choix du consommateur Reconnaitre un produit attesté équitable par Ecocert
• TRAÇABILITÉ : contrôle sur le terrain de tous les
opérateurs de la filière, du producteur au distributeur
• SOLIDARITÉ ET RESPONSABILITÉ : les entreprises, Attesté équitable par
au cœur du processus, doivent s’engager durablement ECOCERT selon le référentiel
envers les producteurs d’ECOCERT disponible sur :
•INDÉPENDANCE : Ecocert ne perçoit aucun pourcentage www.ecocert.com
sur les volumes de vente du produit attesté; filière cacao d’Equateur
le coût du contrôle est calculé uniquement en fonction
du temps nécessaire à l’inspection et à l’attestation.

www.ecocert.com 17
ECOCERT EQUITABLE

[3] LES PRINCIPES FONDAMENTAUX DU RÉFÉRENTIEL

Pour que le produit final puisse bénéficier 3. SOLIDARITÉ ÉCONOMIQUE


de l’appellation « Ecocert Equitable », Les importateurs des filières ESR s’engagent dans un
Ecocert s’assure que quatre grands principes projet de solidarité sur le long terme dont l’objectif est
sont respectés par les opérateurs des filières : le développement social, technique et économique des
communautés bénéficiaires. Ils s’engagent sur un prix
1. RESPONSABILITÉ ENVIRONNEMENTALE minimum permettant aux producteurs de bénéficier de prix
Conformément aux engagements historiques d’Ecocert stables et d’investir pour l’avenir. De plus, ils financent un
dans la préservation de l’environnement, le référentiel ESR fonds de développement pour l’amélioration de la qualité
impose l’adoption de bonnes pratiques tout le long des de vie des producteurs et de leurs familles.
filières ESR : mode de production biologique, protection Enfin, un appui technique est apporté aux structures
de la biodiversité, vigilance sur les aspects énergétiques, de production, assurant la valorisation des savoir-faire
la gestion de l’eau et des déchets, etc. techniques locaux, l’amélioration de la qualité,
le soutien à l’organisation des producteurs etc.

2. RESPONSABILITÉ SOCIALE 4. TRANSPARENCE


Dans les pays de production, les conditions de travail fixées Le consommateur final d’un produit « Ecocert Equitable »
par les conventions de l’OIT (Organisation Internationale du doit avoir accès à des informations détaillées concernant
Travail) doivent être respectées. Ecocert contrôle le respect l’origine géographique du produit, le contexte économique,
d’exigences telles que l’absence de travail des enfants, la social et environnemental dans lequel il a été produit,
non discrimination, la liberté d’association et d’expression, et des aspects plus précis concernant le prix équitable,
l’existence d’un salaire décent… Ce contrôle s’effectue aussi le pourcentage d’ingrédients équitables…
bien au sein des organisations de producteurs que des Ecocert s’assure que ces informations se retrouvent bien
usines de fabrication. sur l’étiquette du produit fini ou sur le site Internet
de la marque.

[4] L’IMPACT CHEZ LES PRODUCTEURS

• ETHIQUE : l’assurance pour les producteurs


de vendre à un prix minimum garanti,
et pour les travailleurs de recevoir un salaire décent
• SOCIAL : des conditions de travail dignes, une organisation
collective et la mise en place d’un fonds de développement
pour les communautés des producteurs
• SANTÉ ET ENVIRONNEMENT : une production
respectueuse des ressources naturelles et de la santé
des producteurs et travailleurs
• DÉVELOPPEMENT : la démarche implique un partenariat
durable avec les acheteurs et l’autonomisation des producteurs.

www.ecocert.com 18