Anda di halaman 1dari 33

PROTECTION

PHYTOSANITAIRE DE LA
BETTERAVE A SUCRE EN
PLEINE VEGETATION

)
PRINCIPAUX RAVAGEURS & MALADIES DE LA
BETTERAVE A SUCRE EN PLEINE VEGETATION
MALADIES & ORGANES PERIODE IMPORTANCE
RAVAGEURS TOUCHES D’APPARITION

MYCOSES

CERCOSPORIOSE
Cercospora beticola Feuilles & pétioles Janvier – Mars +++

RAMULARIOSE
Ramularia beticola Feuilles Janvier – Mars ++

RAVAGEURS
CLEONE MENDIANT Novembre – Décembre
Conorrhynchus mendicus Feuilles & racines Mai – Juillet +++

CASSIDE
Cassida vittata Feuilles Février – Mars +++

PRODENIA
Spodoptera littoralis Feuilles Mai – Août ++
CLEONE MENDIANT
Conorhynchus mendicus
Famille : Curculionidae
Ordre : Coléoptères

Ravageur clés de la betterave à sucre dans le périmètre du Tadla


DEGATS

Les adultes peuvent


éliminer les jeunes
semis en dévorant les
cotylédons et les
premières feuilles des
jeunes plantules.

Les larves creusent des


galeries profondes ,
perpendiculaires à l’axe
du pivot
Adulte

Ponte
Nymphe

Ponte

CYCLE BIOLOGIQUE

L3
L2
L1
CYCLE BIOLOGIQUE
C’est une espèce monovoltine (une génération / an)
Les imagos naissent entre juillet - août et passent leur vie
estivale dans le sol à l’intérieur d’une coque confectionnée
avec de la terre.
Après les pluies automnales, les adultes apparaissent et
se nourrissent des jeunes plantes
La ponte a lieu en mars - avril dans le sol, à proximité de
la plante hôte
L’insecte passe par 3 stades de développement larvaires
La nymphose des larves a lieu entre juin et juillet et dure
environ 15 jours
LUTTE CHIMIQUE

Le traitement chimique avec des insecticides foliaires est


le seul moyen de lutte efficace contre la Cléone adulte

Insecticides Autorisés contre Cléone adulte


(Marché Betterave à sucre 2006/07)

CONCENTRATION DOSE
SPECIALITES MATIERE ACTIVE MATIERE ACTIVE D’EMPLOI

TRACTOR 10EC Alpha Cypermethrine 10g/l 150cc/Ha


DELTA 2,5EC Delta Cyperméthrine 25g/l 300cc/Ha
KARATE 5EC Lambda Cyhalothrine 50g/l 250cc/Ha
DURSBAN 4 Chlorpyriphos-ethyl 480g/l 1L/Ha
PERIODES D’INTERVENTION
Mois Sept Oct. Nov Déc. Janv Fév Mars Avril Mai Juin Juillet Août

1ères pluies
Accoupl. Ponte

Imago 1ere Imago


apparition
Adulte 2eme apparit° Adultes

Oeuf Oeufs

L1
L1

L2
L2

L3 L3

Nymphe
Nymphe

Adulticide Adulticide Larvicide


CASSIDE
Cassida vittata
Famille : Chrysomelidae
Ordre : Coléoptères

Ravageur clés de la betterave à sucre dans le périmètre du Tadla


DEGATS
La consommation des
adultes entraînent
l’apparition de petites
taches transparentes se
transformant en trou
circulaire ou elliptiques.

Les larves consomment


le parenchyme de la
feuille en respectant
l’épiderme de la face
opposée. Il en résulte
des taches translucides
dont la taille augmente
avec l’age des larves
CYCLE BIOLOGIQUE

 C’est une espèce monovoltine (une génération / an)


Dés fin Novembre, les adultes apparaissent sur les
champs de betterave précoce.
 La ponte a lieu dés fin février. Les œufs sont pondus
isolement ou par paquet de 10 en moyenne sur la face
inférieure des feuilles
 L’insecte passe par 5 stades de développement larvaires
qui s’étend sur environ 3mois (début mars - début juin)
Les adultes quittent les champs à partir du mois de Mai
pour aller se réfugier dans les lieux d’estivation (diapause
estivo-hivernale).
CYCLE EVOLUTIF DE LA CASSIDE
Février Mars Avril Mai Juin

Adulte Oeufs

L1

L2

L3

L4

L5

Nymphe
LUTTE CHIMIQUE
Le traitement chimique avec des insecticides foliaires est
le seul moyen de lutte efficace contre la Casside

Insecticides Autorisés contre la Casside


(Marché Betterave à sucre 2006/07)

CONCENTRATION DOSE
SPECIALITES MATIERE ACTIVE MATIERE ACTIVE D’EMPLOI

KARATE 5EC Lambdacyhalothrine 50g/l 150cc/Ha


CONCORD 100EC Alphaméthrine 100g/l 100cc/Ha
TARIQUE 25EC Cyperméthrine 250g/l 150cc/Ha
PRODENIA
Spodoptera littoralis
Famille : Noctuidae
Ordre : Lépidoptère

Ravageur redoutable de la betterave dans le périmètre du Tadla


DEGATS
Les larves provoquent de
larges morsures sur les
feuilles et en cas de forte
pullulations, elles
entraînent une défoliation
importante de la culture.

Des morsures des larves


sont aussi provoquées sur
la racine de la betterave
prés du collet.
CYCLE BIOLOGIQUE
Les adultes ont généralement des mœurs nocturnes.
Les adultes sont fortement attirés par les terrains
récemment irrigués.
Les œufs sont pondus en amas de 400 à 700 unités,
l’ooplaque est recouverte de soies.

6 Stades larvaires mais peut présenter des stades


supplémentaires
La chenille se reconnaît facilement par la présence de
deux triangles noirs sur le dernier segment abdominal.
A la fin du 6éme stade, les larves s’enfoncent dans les
trois premiers cm du sol et confectionnent une petite
logette de terre ou elles se transforment en chrysalides.
Grandes périodes de vol

 C’est une espèce polyvoltine (plusieurs génération/ an)

 Au Tadla, la noctuelle présente 7 générations annuelles :

1. Fin mars - 15 mai


2. 15 mai - 15 juin
3. 15 juin - 15 juillet
4. 15 juillet - 10 août
5. 10 août - 10 septembre
6. 10 septembre - fin octobre
7. Fin octobre - fin décembre

Ce sont les générations de fin printemps et d'été qui sont


les plus nuisibles.
MOYENS DE LUTTE

Techniques de piégeage
de Prodénia

L’utilisation du piégeage sexuel


ou lumineux permet de:

Connaître le début de vol


Fixer les périodes d’observation
Arrêter les dates de traitements.

Celles-ci ont lieu généralement en


début d’éclosion des larves qui
marquent le commencement de la
période de risque.
LUTTE CHIMIQUE

Insecticides Autorisés contre Prodenia


(Marché Betterave à sucre 2006/07)

CONCENTRATION DOSE
SPECIALITES MATIERE ACTIVE MATIERE ACTIVE D’EMPLOI

KARATE 5EC Lambdacyhalothrine 50g/l 250cc/Ha


FURY 100EC Zéta Cyperméthrine 100g/l 250cc/Ha
DURSBAN 4 Chlorpyriphos-ethyl 480g/l 500cc/Ha
CERCOSPORIOSE
(Cercospora beticola)

Principale maladie foliaire de


la betterave à sucre dans le
périmètre du Tadla et peut
atteindre des proportions
épidémiques en années
pluvieuses et humide

L’agent pathogène se
conserve sous forme de stroma
(mycélium fortement soudé en
agrégats) dans les débris des
feuilles de la betterave à sucre à
la surface du sol.
SYMPTOMES
Les premiers symptômes
apparaissent le plus souvent
au stade 6 à 10 feuilles

Petites taches circulaire (3 à


5 mm) de couleur marron clair
au centre et bordées de rouge
ou de brun, et parsemées de
petits points noirs au centre.

En cas de fortes attaques, les


feuilles flétrissent et se
dessèchent entraînant une
défoliation sévère des plantes

La maladie commence par


les feuilles âgées puis passe
aux jeunes feuilles.

La plante réagit par émission


de nouvelles feuilles qui seront
détruite à leur tour.
RAMULARIOSE
(Ramularia beticola)

Maladie foliaire de la betterave à sucre dans le périmètre du Tadla,


généralement associée à la Cercosporiose
SYMPTOMES
Taches foliaires plus ou moins
ovoïdes, plus grande que celles
de la Cercosporiose, avec un
liseré brun à contour peu
distinct.

Présence d'un mycelium gris


avec des ponctuations blanches
dans les taches.

Ensuite développement de
grandes zones brunâtres, les
feuilles flétrissent, se
dessèchent et tombent.
METHODES DE LUTTE
Enfouissement des résidus
Rotation
Fertilisation adéquate
Résistance variétale
Lutte chimique

Fongicides Autorisés contre Cercosporiose & Ramulariose


(Marché Betterave à sucre 2006/07)

CONCENTRATION DOSE
SPECIALITES MATIERE ACTIVE MATIERE ACTIVE D’EMPLOI

IMPACT RM Flutriafol + Carbendazimze 117,5 g/l + 250 g/l 250cc/Ha


RHIZOMANIE

La maladie est causé par le virus BNYVV (Beet Necrotic


Yellow Vein Virus )

Le virus est véhiculé et transmis par les spores d’un


champignon du sol Polymyxa betae.

Polymyxa betae forment des kystes qui hébergent le virus.


Ces kystes peuvent persister avec le virus dans un sol,
jusqu’à dix ans, même en absence de la betterave à sucre. Il
est ainsi difficile sinon impossible d’éradiquer le virus et
son vecteur une fois introduit dans un sol.
SYMPTOMES
Les plantes atteintes sont
isolées ou en taches dans la
parcelle et le feuillage présente
un jaunissement suivi de nécrose
du réseau de nervures.

Le plante infectée produit un


« chevelu racinaire » excessif et
les racines finissent par se
nécroser.

La croissance de la racine pivot


est fortement réduite, ainsi la
betterave mal formée ne peut
pratiquement plus être utilisée à
des fins industrielles.

La racine tubérisée présente,


vue en coupe longitudinale, des
vaisseaux brunis.
La Rhizomanie est une maladie redoutable de la betterave
à sucre. Elle entraîne des pertes importantes de rendement
et affecte sérieusement la qualité technologique.

La contamination d’un sol se fait par un apport de terres


extérieures contaminées (machines et outils agricoles,
camion de transport) et par les eaux de surface.

Les excès d’eau d’irrigation, les températures élevées et


les mauvaises structures du sol favorisent le
développement du champignon et la propagation de la
maladie.
MOYENS DE LUTTE

Des mesures sanitaires peuvent être entreprises pour


limiter l’extension rapide de la maladie à d’autres zones,
sans pour autant garantir son exclusion.

La principale méthode de lutte qui est actuellement


conseillée est préventive et consiste au recours aux variétés
de betterave résistantes ou tolérantes.
Carence en bore
Feuilles du coeur restent petites
et jaunissent avant de noircir.

Les feuilles âgées flétrissent


et deviennent jaunes,
ensuite noires

Pourrissement jusque dans le


collet (pourriture du coeur).

Brunissement des vaisseaux


conducteurs des racines.
Carence en bore

Produits Autorisés pour la carence en bore


(Marché Betterave à sucre 2006/07)

BORTEX
PROBORE 15
PROFIL 15
TRADEBORE
SOLUBORE

Stade d’application : 6 à 8 feuilles Betterave


Carence en manganèse

Carence en magnesium

Petites taches pâles, suivies de


petites taches nécrotiques brunes;
les bords de feuilles se replient
vers l’intérieur.

Jaunissement par petites plages


entre les nervures